VOTE | 826 fans
Rejoins notre web-communauté pour une expérience sans pubs ! C'est fun et gratuit ;-) Inscription
Pour poster sur ce forum, veuillez vous identifier

Saison 2, final !

elyxir  (30.12.2013 à 17:43)

>Monde imaginaire : Baelfire a eu quand même un sacré impact sur Hook. Après toutes ces années et ce qu'il a fait à Baelfire, Hook se rappelle de ne plus penser qu'à lui...

>Storybrooke : il s'en passe des choses... Au final tout le petit monde des personnages principaux s'en va vers le Monde imaginaire où Peter Pan se révèle être le gros bad guy (ce que j'ai quand même du mal à imaginer lol). Rumple fait ses adieux à Belle, même si je n'aime pas ce couple, j'avoue que c'était touchant. Par contre, cette quête, pourquoi pas, mais moi qui n'aime pas Henry, j'avoue que du coup, sa perte ne me ferait pas grand effet. J'ai hâte en tout cas de voir ce que ce nouveau groupe (avec Hook surtout en plus) va donner.

Rendez-vous pour la saison 3 ! 

Saison 2 - M6

bedou  (05.03.2017 à 12:06)

Saison 2 - M6

Aelis  (18.10.2013 à 18:14)

Sur ce topic, vous pouvez discuter de la saison 2, diffusée prochainement sur M6.

N'oubliez pas de mettre un titre à vos messages, par exemple si vous parlez d'un épisode en particulier.

Attention ! Merci de penser à ceux qui n'ont jamais vu cette saison 2, et qui souhaitent ne pas lire de spoilers sur les épisodes suivants. Merci de ne parler que des épisodes déjà diffusés sur M6 !

Si vous souhaitez parler des épisodes non encore diffusés en France, veuillez utiliser ce forum. (spoilers et hypothèses saison 2)

tibo18.jpg

201 : Le retour de la magie

tibo18  (03.11.2013 à 18:30)

L'an passé, la découverte de "Once Upon A Time" m'avait enchanté, tellement la première saison avait réussi avec brio à mêler des histoires connues de tous avec des intrigues plus poussées et très originales. Dans l'ensemble, le démarrage de la deuxième saison est plutôt très satisfaisant, malgré certains couacs. Il faut dire que les risques étaient immenses puisqu'avec le retour de la magie et la fin de la malédiction à Storybrooke, tout bascule dans l'organisation de la série et dans la vie des personnages.

Tout d'abord, Mr Gold a donc répandu la poudre magique dans Storybrooke, permettant ainsi à chacun de retrouver ses repères. On assiste donc, entre autres, aux retrouvailles entre Blanche Neige et Charmant avec leur fille, Emma, qui n'a évidemment elle pas grand souvenir d'eux. Là où l'épisode est bien plus palpitant, c'est lorsque tout le monde veut se venger de Regina. Lana Parilla est une nouvelle fois au top, et toute cette partie de l'intrigue est gérée à la perfection (de la confrontation avec Gold jusqu'à l'attaque de la vilaine bestiole).

Parallèlement, le monde des contes réadapte l'histoire de Mulan, alors que l'on suit la fuite de la princesse Aurore et du prince Philipp, celle-ci ayant été piégée par un sort maléfique. Malheureusement, ce pan de l'histoire s'avère beaucoup plus faible, notamment parce qu'il ne suscite que peu d'intérêt par rapport à ce qu'il se passe à Storybrooke, mais également parce qu'il est plombé par une réalisation particulièrement dégueulasse, avec des décors plus que douteux. Il faut bien sûr installer la trame de la saison, mais peut-être était-ce un peu prématuré de présenter un nouveau conte aussi tôt.

En revanche, le final de l'épisode s'avère bien plus passionnant. En effet, dans le but d'éliminer la menace pesant sur Regina, Emma se retrouve propulsée dans le monde des contes, suivie par Blanche Neige. Toutes deux sont alors piégées, faisant face à Mulan, qui dévoile faire partie d'une région épargnée par la malédiction de la Méchante Reine. L'idée de voir les rôles partiellement inversés, mettant cette fois Emma dans un monde qui n'est pas du tout le sien, me plaît énormément. Clairement, c'est un choix scénaristique judicieux qui devrait relancer la série.

En bref : Mauvais départ dans le monde des contes, mais le reste de l'épisode et surtout le cliffhanger sont de belles réussites.
Note : 7/10

tibo18.jpg

202 : Prisonniers

tibo18  (03.11.2013 à 19:31)

Parmi les très nombreux héros de la série, il en était un qui m'avait terriblement manqué et que j'ai pris grand plaisir à retrouver : Rumpelstiltskin, interprété par le magistral Robert Carlyle. Le personnage est l'un des tous meilleurs de "Once Upon A Time", et l'acteur est toujours aussi bon. Dans "Prisonniers", oublié le raté de l'épisode précédent, le monde des contes s'avère plus passionnant avec l'intrigue entre Regina et sa mère, qui même émotions et humour avec brio.

Le parallèle qui est effectué entre cette histoire et le fait que Henry ne veuille, lui non plus, pas devenir comme sa mère, est particulièrement excitant et bien construit. Dans l'ensemble, Regina est donc à nouveau une pièce maîtresse de l'épisode. Lana Parilla mène la danse, qu'il s'agisse de passages touchants (comme lorsqu'elle laisse Henry repartir avec Charmant), ou encore de faire son show. L'entrée fracassante dans la salle d'assemblée est magique.

Mais outre Regina, un autre personnage est mis en avant : Charmant / David. Alors que ce dernier n'était cantonné qu'à des rôles secondaires, ou presque, durant la première saison, Josh Dallas se révèle ici être l'un des gros atouts de la série. Charmant décide donc de devenir le guide des habitants de Storybrooke, celui qui prend toutes les responsabilités et remet chacun sur les bons rails. Le jeu de Josh Dallas n'est pas aussi bon que le reste du cast majeur, car légèrement plus plat, mais cette évolution du personnage apporte un air frais appréciable.

Enfin, si cet épisode s'avère être particulièrement classique (et c'est, finalement, le seul gros reproche que l'on peut lui faire), les portes qu'il ouvre pour la suite sont extrêmement nombreuses et captivantes. On comprend par exemple que Gold est déterminé à quitter Storybrooke, et qu'il va lui aussi chercher par tous les moyens à réussir. Par ailleurs, "Once Upon A Time" nous rappelle l'existence de Pinocchio (August), sans pour autant le faire revenir au sein des habitants. Enfin, le cliffhanger est à nouveau haletant : Emma et Blanche Neige se retrouvent prisonnières avec... Cora, la mère de Regina. Comme quoi cette série a encore de la ressource.

En bref : Utilisant habilement le parallèle entre les deux mondes et ses personnages, la série fournit un épisode d'excellente facture.
Note : 8.5/10

tibo18.jpg

203 : Lancelot

tibo18  (03.11.2013 à 23:02)

Après deux épisodes avec une action principalement centrés sur Storybrooke, nous voilà pleinement replongés dans l'univers des contes de fée, afin de revenir sur l'évènement de ce début de saison : l'envoi de Blanche Neige et Emma dans ce monde. La série en profite pour ponctuer l'épisode de multiples répliques plutôt amusantes sur la nourriture ou encore la présence d'ogres dans la forêt, alors qu'Emma se retrouve dans une situation totalement inconnue.

Mais surtout, "Once Upon A Time" renoue avec les scènes d'action qui avaient fait la force de plusieurs épisodes de la saison passée. Emma et Blanche Neige, avec l'aide de Mulan et d'un petit nouveau dans la série, Lancelot, tentent de trouver un moyen pour revenir à Storybrooke. Entre les scènes de poursuite en pleine nuit dans la forêt ou encore l'apparition d'un ogre bien dégueulasse mais qui prouve que la réalisation a fait des efforts, l'ensemble ne manque pas de rythme. Petite mention à la scène dans l'ancienne chambre d'Emma, très touchante.

Dans le même temps, l'histoire de Blanche Neige et Charmant continue d'être exploitée alors que l'on nous présente une nouvelle étape de la naissance de leur histoire. Un passage obligé afin de nous permettre de comprendre l'origine de Lancelot, même si de ce côté là, je regrette une certaine facilité dans le jeu temporel. Mais qu'importe, c'est la quête d'Emma et sa mère qui demeure la plus captivante, surtout que Cora vient se mêler à la bagarre pour retourner de l'autre côté. Alors que l'on tentait de nous présenter Cora sous un jour sympathique, celle-ci se dévoile et la suite ne peut être que magistrale.

Pendant ce temps, à Storybrooke, peu d'évolutions si ce n'est la détermination de Henry à renouer le lien entre Jefferson et sa fille. Cette intrigue, bien que secondaire, s'avère assez fade. En revanche, la relation qui se tisse entre Henry et Charmant est plutôt mignonne, et surtout, le cliffhanger de l'épisode s'annonce intéressant. D'ailleurs, cette saison 2 est très douée pour les cliffhangers pour le moment. Cette fois, le roi George est de retour à Storybrooke, et observe Charmant et Henry. La question de savoir s'il va se venger ou vouloir récupérer son fils (et sa famille ?) se pose évidemment. Affaire à suivre !

En bref : Le monde des contes est de nouveau le centre des attentions, avec une intrigue pleine d'action, mais teintée d'humour et d'émotions. Un excellent épisode.
Note : 9/10

aline2408.jpg
logo-hypnovip.jpg

Saison 2 - M6

aline2408  (05.11.2013 à 19:06)

Episode 1 

Pourquoi avoir tué le Prince Philipp, je laimais bien en plus, il avait retrouvé Aurore, avec laide de Mulan, je sens que Mulan et Aurore ne vont pas apprécier la visite dEmma et Mary Margaret, surtout que Mulan pense que cest de la faute des filles si le spectre est venu jespère que le Prince Philipp va revenir à la vie. 

Cest étrange de voir tout le monde dans le monde normal mais se comporter en personnage, ils croient tous que cest Regina alors que cest monsieur Gold. 

David et Mary Margaret se sont retrouvés pour de bon et ensemble, ils affrontent tout, ils aident même Regina qui a finalement retrouvé ses pouvoirs, Henry qui demande à Emma daider Regina, il doit le regretter, vu quEmma a été emporté en sauvant Regina en la poussant et que Mary Margaret a sauté pour ne pas perdre sa fille une fois de plus, jai bien aimé le moment ou elles se sont parlés, même si Emma ne voulait pas trop, on voit que Blanche est heureuse davoir retrouver sa fille et quEmma est un peu perdu. David qui na rien pu faire pour jespère quelles vont vite revenir. 

Monsieur Gold, je ne laimé pas avant et bien là, je laime encore moins, Belle tombe dans le panneau et se fait avoir par lui, ses promesses, je veux bien, il a tenu sa promesse mais cest à cause de lui que le spectre est venu pour sen prendre à Regina après lavoir marqué, donc, cest de sa faute en partie si Emma et Mary Margaret ont été emporté et que le Prince Philipp est mort et Belle qui reste tout de même avec lui non mais.

 

Episode 2 

Jefferson le retour, ça ma fait plaisir de le voir même si ce nétait que quelques instants, je suis sur quil peut faire quelque chose, cest pour ça quil a pris la fuite. 

Charmant assure tout de même, il a su gérer avec la ville, avec les habitants, monsieur Gold et Regina, il a fait un pacte avec monsieur Gold, je ne sais pas si il va pouvoir sy tenir, en tout cas, jespère quil va vite retrouver Blanche et Emma, les pauvres, Aurore et Mulan ne savent pas qui elles sont ? Cora qui veut les aider jai un doute. Les personnes qui sont dans ce refuse sont assez étrange surtout leur mode de vie. 

On voit comment Regina est devenu ce quelle est, cest par la faute de sa mère, elle la obligé mais au finale, elle a aimé faire de la magie, même si elle ne voulait pas au départ, tout est partie de Rumplestiltskin qui a poussé Cora à la magie et il en a fait de même avec Regina, cest lui qui la transformé en la méchante reine, il lui est venu en aide dans le but quelle laide un jour aussi, leur relation est tout de même particulière, ils saident, ils se détestent 

Jai bien aimé que Regina se résout à laisser Henry à Charmant, elle essaie de vouloir faire le bien, elle avoue même que la foret existe encore, mais elle garde tout de même le livre, je ne suis pas sûr quelle est tellement prête à changer et quand elle sera ou est sa mère, je suis sûr quelle doit lui en vouloir.

 

Episode 3 

Encore un peu de Jefferson, en plus, il retrouve enfin sa fille. 

Emma nest pas du tout à sa place dans le monde enchanté, la pauvre, elle fait tout ce quil ne faut pas et brûle la porte, jai bien aimé le moment ou elle avoue enfin à sa mère quelle lui en a voulu et quelle na pas lhabitude quon tient à elle et le câlin jai bien aimé leurs moments, Blanche ne laisse personne faire du mal à sa fille et le prouve bien. 

Charmant et Henry patientent ensemble en attendant leur retour, Henry en fait un peu à sa tête mais au moins, il a réussi à faire que Jefferson retrouve sa fille, Regina devient gentille ? A voir par la suite et le retour possible de sa mère ne présage rien de bon ni celui du roi. 

Lancelot a été bon avec eux par le passé, avec la potion et quand il aide Charmant et Blanche, dommage quelles nont pas vu que ce nétait pas lui, Mulan sen veut, Aurore, elle mérite un peu des claques mais elle se rattrape, elle va même aider Blanche et Emma à repartir.

tibo18.jpg

204 : Le crocodile

tibo18  (11.11.2013 à 14:08)

Afin de se renouveler, "Once Upon A Time" semble avoir décidé de ne pas user ses personnages trop vite. En effet, ce quatrième épisode de la saison est marqué par l'absence des 3 héroïnes de la série : Jennifer Morrison, Ginnifer Goodwin et Lana Parrilla ont toutes été priées de prendre quelques congés, pour laisser les hommes de la série prendre le pouvoir. Un choix extrêmement risqué, mais qui s'avère finalement particulièrement judicieux.

Dans "Le crocodile", c'est donc surtout Rumpelstiltskin, incarné par un Robert Carlyle une nouvelle fois bluffant, qui fait le show. Tout d'abord, grâce à la découverte de la façon dont il a perdu son épouse, Mila. J'ai trouvé cette intrigue parfaitement ficelée, parce que comme lors d'un épisode de la première saison, elle fait le parallèle entre la faiblesse passée de Rumpelstiltskin et le Ténébreux aux pouvoirs maléfiques qu'il est devenu. L'acteur joue ainsi sur les deux tableaux, et c'est en ce sens que Robert Carlyle impressionne.

A cette occasion, nous faisons également la connaissance de Killian Jones, alias le futur Capitaine Crochet, toujours dans le monde des contes. Campé par Colin O'Donoghue, qui réussit pleinement son entrée dans ce casting prestigieux, Crochet est un personnage extrêmement intéressant, qui offre pas mal de scènes d'action et un cliffhanger efficace. En effet, celui-ci atterrit dans le fameux "monde imaginaire", aux côtés de Cora, bien décidé à se rendre à Storybrooke pour se venger de Rumpelstiltskin. "Once Upon A Time" parvient ainsi à créer un nouveau fil rouge captivant, alors que Emma et Mary Margaret vont elles aussi tenter de rejoindre notre monde.

Parallèlement, à Storybrooke, pendant que Josh Dallas expose sa musculature en donnant des coups de pioche dans la mine et nous gratifie de quelques répliques amusantes ("Tu me demandes des conseils sur les femmes ?"), Belle marque son retour alors qu'elle décide de s'enfuir lorsqu'elle découvre que Gold utilise toujours la magie. La recherche de la jeune femme, et surtout le moyen dont elle rejoint la communauté en fin d'épisode, sont bien menés. Au fond, le seul regret, c'est que la série n'ait pas davantage joué la carte de l'humour pour contrebalancer une trame dramatique bien présente (la scène où Gold avoue qu'il est lâche est très intense).

En bref : Introduction parfaite pour Colin O'Donogue et son personnage, dans un épisode qui se démarque par une domination masculine inhabituelle mais intéressante.
Note : 8.5/10

tibo18.jpg

205 : Le docteur

tibo18  (11.11.2013 à 15:21)

Il arrive parfois que "Once Upon A Time" prouve tout le potentiel comique qu'elle possède. C'est ce qui arrive dans "Le docteur", qui nous balance tout un tas de répliques et de situations amusantes voire hilarantes (Emma qui est surprise de rencontrer Crochet, Regina qui avoue avoir "tout un tas de coeurs", ou encore Whale disant à Gold qu'il vaut mieux avoir 2 bras qu'un seul). J'adore cette façon dont "Once Upon A Time" parvient à exploiter l'originalité du thème qui est le sien pour aller sur le registre de la comédie.

Du côté des intrigues, je suis un peu déçu par la construction de l'épisode, que je trouve relativement décousu. Alors que la série parvient souvent à associer ses diverses histoires avec brio, la cohérence est ici un peu plus difficile à trouver, c'est assez regrettable. La petite faiblesse de "Le docteur", pour moi, c'est ce qui est fait autour du personnage de Whale, dont on découvre qu'il s'agit du docteur Frankenstein. Si cette révélation est intéressante et que la mise en avant de Whale est une bonne chose, j'attendais plus du contenu du récit.

Dans le même temps, toujours dans le monde des contes, Emma, Mulan et Mary Margaret découvrent que Cora a massacré les réfugiés, à l'exception de Crochet, qu'elle a laissé sur place pour pouvoir espionner les plans des jeunes femmes. Au fond, l'association de Crochet avec Emma et sa mère était l'issue logique, et je suis ravi qu'elle se fasse aussi vite. Il faut aussi saluer le talent de Colin O'Donoghue, à l'inteprétation à nouveau très juste de son personnage. Maintenant, Cora se retrouve seule, et son avancée par rapport au quatuor va être intéressante à suivre.

A Storybrooke, un duo inattendu (bien que déjà expérimenté par le passé) se forme entre Regina et David, lorsque la première apprend que Daniel, son fiancé dont le coeur avait été arraché par sa mère, a été ramené à la vie mais est devenu un monstre. Ce retournement de personnalité de Daniel donne sans doute à cet épisode ses meilleurs passages, et tout particulièrement un moment intense et touchant (le seul de l'épisode, finalement) lorsque Regina fond en larmes après avoir utilisé la magie contre Daniel.

En bref : Malgré une association d'histoire parfois déroutante, voilà un nouvel épisode de qualité, qui développe enfin la trame humoristique qui lui tend les bras.
Note : 7/10

aline2408.jpg
logo-hypnovip.jpg

Saison 2 - M6

aline2408  (11.11.2013 à 15:43)

Episode 4

Jai limpression que Rumplestiltskin est à lorigine de tout. 

Belle qui fait des siennes, face à monsieur Gold et son père qui a la bonne idée de léloigner, ça ne lui a pas trop réussi, elle a faillit quitter Storybrooke pour de bon, elle a eu de la chance que monsieur Gold a su la faire revenir à temps avec laide de Charmant qui la aider à la retrouver et le chaperon rouge, cest bien quelle ait eu la librairie pour soccuper. 

Milah a quitté son mari delle-même pour être avec Killian, elle na pas été enlevée, ce fut un choc pour Rumplestiltskin qui le découvre, il la tue sans hésitation et coupe la main de Killian, ce qui nous donne le capitaine crochet, pour avoir le fameux haricot magique. Cest bien quil lui a coupé la mauvaise main et quil na pas eu lharicot. Jai bien aimé la petite référence au pays imaginaire ou ils ne veilleront pas qua fait crochet à Williams.

 

Episode 5 

Contente du retour de Jefferson. 

Première rencontre entre Blanche, Emma, Mulan et le capitaine crochet, Emma a su le persuader de dire la vérité, Cora est derrière tout ça, il naura pas mis longtemps à tout leur dire et finalement, il se met avec elle pour retrouver la boussole magique. 

Regina consulte pour ne plus utiliser la magie, elle essaie vraiment de devenir quelquun de bien pour Henry, même si ça lui est difficile, avec les souvenirs, cest Rumplestiltskin qui a fait delle ce quelle est, elle sest faite manipuler par pas mal de monde, Jeffrey, Rumplestiltskin, sa mère finalement, elle navait pas un mauvais fond. Daniel le retour et finalement, cest Regina elle-même qui met fin a ses souffrances voyant ce quil est devenu, elle qui voulait tellement le retrouver, elle a tout fait pour. 

Je me demande qui est le frère du Dr. Whale ou Victor et qui est ce personnage.

 

Episode 6 

Jorge Garcia !!!!!!! Mon ptit Hurley dans Lost, trop contente de le voir dans la série :) 

Emma se méfie du capitaine crochet, pourtant, il me semble de confiance, jaime bien leur duo, cest elle finalement qui monte avec lui en haut de lharicot magique, jai bien aimé leur moment, un rapproche pas si sur vu quelle lattache en haut et demande au géant de le relâcher 2 heures plus tard, elle a eu de la chance, il ne la pas tué et elle lui a laissé la vie sauve, il na plus rien ce pauvre géant. 

Cétait sympa de voir la vie dEmma avant avec Neal, ils étaient bien ensemble, ils formaient un bon petit duo de voleur, on sait maintenant qui est le père dHenry et pourquoi il la laissé, par la faute dAuguste, il a une destiné pour elle, Neal se résout à la laisser.

tibo18.jpg

206 : Tallahassee

tibo18  (11.11.2013 à 18:26)

C'est donc dans ce sixième épisode que le célèbre Jorge Garcia, reconnu dans le monde entier pour son rôle dans "Lost", faisait son apparition dans "Once Upon A Time". Les rôles de ce dernier depuis la fin du drama de ABC sont toujours amusants, et cette fois encore, Garcia ne déçoit pas. Ce dernier interprète en effet le rôle d'un géant, grâce à des effets spéciaux relativement réussis il faut le dire, que vont affronter Emma et Crochet pour récupérer une boussole leur permettant de retourner à Storybrooke.

L'action est donc au rendez-vous, et surtout, l'interaction entre Emma et Crochet est extrêmement efficace. J'adore ce duo, et au fond, le fait qu'ils soient déjà séparés (car Emma se méfie de Crochet) me rend triste, même si j'imagine qu'ils se retrouveront à un moment donné. Concrètement, toute la partie dans le monde des contes est divertissante, captivante et même parfois touchante, notamment grâce à Blanche qui ne fait que s'inquiéter pour sa fille.

Le reste de l'épisode, se déroulant dans notre monde traditionnel, s'avère original, puisque Storybrooke est quasiment absent de l'intrigue ! En effet, la série s'emploie plutôt à développer le passé d'Emma, à Portland, alors que celle-ci tombe amoureuse d'un délinquant du nom de Neal après avoir volé sa petite Volkswagen. Là encore, le duo est bon, à croire que Jennifer Morrison s'accomode de tous ses partenaires masculins. J'ai maintenant hâte d'en voir davantage sur la façon dont les choses ont évolué avec Neal.

L'intrigue permet enfin de voir comment August a oeuvré pour libérer Emma de son ancienne vie, ce qui a conduit celle-ci tout droit en prison. Je dois avouer que le personnage d'August me manque un peu, et que j'ai lui aussi très envie de le revoir la prochaine fois. Le seul petit souci, enfin de compte, c'est que les émotions qui émanent de ce pan de l'intrigue sont peu nombreuses. Au final, seul le cliffhanger se déroule à Storybrooke, alors que Henry fait un rêve qui n'est pas si unique que ce qu'il pense. L'histoire avance donc progressivement, et de nombreuses portes s'ouvrent.

En bref : Un excellent épisode de "Once Upon A Time" qui remet Emma sur le devant de la scène.
Note : 9/10

Nerak.jpg
logo-hypnovip.jpg

Crochet !!

Nerak  (11.11.2013 à 20:39)

j'ai adoré l'épisode sur le capitaine crochet !! il fait parti des meilleures représentations des comptes dans la série pour moi comme dans la saison 1 avec le chapelier fou et le chaperon rouge ;)) très belle adptation des comptes.

j'adore le concept de cette série...

K.

bedou  (05.03.2017 à 12:06)

Debut de la diffusion

katialina  (13.11.2013 à 14:38)

Je trouve que la série s'est améliorée.

Les histoires sont très interessantes et on a envie de connaître la suite de chaque aventure. Mais, ceux qui n'ont pas vue la saison 1 ne peuvent pas regarder la série car le fil de l'histoire est difficile à comprendre si on a pas été habitué.

Sinon j'adore le fait que Hook "joue" avec Emma!

 

tibo18.jpg

207 : L'enfant de la lune

tibo18  (17.11.2013 à 14:58)

Cet épisode marquait le grand retour du conte du Petit Chaperon Rouge, qui avait fait briller la série lors de l'épisode 1.15. Je me souviens encore de cet opus de la saison dernière, et forcément, j'attendais "Once Upon A Time" au tournant concernant la nouvelle exploitation de cette histoire. Le résultat s'avère plutôt bon, même si quelques éléments sont un peu moins travaillés, notamment dans le monde imaginaire. On apprend donc comment Ruby (le loup) a choisi son camp, ce qui est bénéfique pour l'avancée de l'intrigue, mais l'ensemble ne délivre aucune véritable émotion et le suspense est mince.

En revanche, la partie à Storybrooke s'avère bien mieux construite et bien plus passionnante. Ruby redoute donc la première pleine lune depuis la rupture de la malédiction, et se réveille le lendemain matin en découvrant, avec David, que le dépanneur a été assassiné. L'épisode parvient à instaurer les doutes quant à la culpabilité de Ruby de très bonne manière, ce qui donne une intrigue rythmée, avant de nous proposer quelques scènes très originales dans notre monde, avec un loup qui se ballade en pleine ville. La réalisation est plutôt soignée d'ailleurs, un bon point.

L'autre évènement de "L'enfant de la lune", c'est évidemment le retour du Roi George, qui tente de faire accuser Ruby pour destituer David. Les confrontations entre les deux personnages ne sont pas toujours très crédibles (Alan Dale a un jeu trop uniforme à mon goût), mais le scénario est bien bâti et le fait que le chapeau parte en fumée donne un nouvel élan à l'intrigue autour de Blanche et Emma, alors que le combat entre David et George ne fait peut-être que commencer.

Enfin, l'épisode s'intéresse aussi à Henry, qui fait des cauchemars que Gold et Regina essayent de maîtriser. J'avoue être complètement sur ma faim de ce côté là, les rares passages consacrés à ce pan de l'histoire étant particulièrement faibles et peu instructifs. Certes, le cliffhanger reliant Mulan et Henry (et donc les deux mondes) peut offrir de belles choses par la suite, mais j'aurais apprécié davantage de légèreté et surtout de révélations. Même la relation entre Gold et Regina est assez plate, dommage.

En bref : Belle idée que de retrouver un loup en plein Storybrooke. Pour le reste, l'épisode est certes très correct, mais la série nous a habitué à mieux.
Note : 6/10

tibo18.jpg

208 : Le charme du sommeil

tibo18  (17.11.2013 à 16:11)

Récemment reléguée au second plan, la quête de Blanche et Emma d'un côté, et de Cora de l'autre, de retourner à Storybrooke, retrouve les honneurs des scénaristes. Un excellent retournement de situation qui permet à "Once Upon A Time" de briller à nouveau. Afin d'établir le contact avec le monde des contes, Gold et Regina agissent afin de plonger David dans un sommeil qui va lui permettre de retrouver Blanche entre les deux mondes. L'utilisation de ce nouvel environnement est réussie, et donne d'ailleurs une scène assez touchante entre les deux amants (dans un épisode qui manque un peu d'instants de la sorte).

L'évènement, c'est bien sûr le fait que David se retrouve coincé dans son sommeil jusqu'au retour de Blanche, ce qui laisse supposer que celui-ci devrait intervenir prochainement, puisqu'on imagine mal Josh Dallas faire la sieste durant toute la saison. Néanmoins, le scénario s'emploie à ne pas nous convaincre d'une telle chose, puisque Cora tente tout pour reprendre la main afin de voler la boussole à Emma et Blanche, que ces dernières protègent à tout prix.

Cela nous donne d'ailleurs de très belles scènes d'action, plutôt bien filmées, notamment lorsque les deux femmes sont attaquées par des étranges personnages afin de récupérer la boussole. Mais la clé du dénouement de l'intrigue, elle se situe sans doute dans les mains d'un homme : Crochet. "Le charme du sommeil" confirme que l'introduction de ce dernier est ce qui pouvait arriver de mieux à "Once Upon A Time", car Crochet permet à la série de développer une légèreté qu'elle avait du mal à exploiter jusqu'alors.

Tout cela est rendu permis par l'excentricité de Crochet, mais aussi - et surtout - par le talent de Colin O'Donoghue, qui campe décidément ce héros mythique à la perfection, et dont le sourire à la fois sadique et ravageur fait mouche. Les véritables intentions et alliances de Crochet sont très floues, car celui-ci navigue entre Emma et Cora et instaure ainsi le doute dans l'esprit du téléspectateur. Le cliffhanger incite à croire que Cora a finalement réussi à mettre Crochet de son côté, mais est-ce vraiment le cas ? Le suspense est entier, et j'adore ça.

En bref : Un excellent épisode de "Once Upon A Time".
Note : 8.5/10

tibo18.jpg

209 : La reine de coeur

tibo18  (17.11.2013 à 18:31)

Le grand affrontement tant attendu entre Emma, Blanche, Mulan, Aurora d'un côté, et Cora et Crochet de l'autre, pour retourner ou arriver à Storybrooke, est enfin arrivé. Un évènement qui se faisait attendre, mais la série a su gérer son timing pour que les choses ne soient ni précipitées ni trop tardives. "La reine de coeur" nous offre donc de bien belles scènes d'action et des rebondissements maîtrisés dans le monde des contes (malgré une réalisation parfois très douteuse), qui se termine par la réussite d'Emma... et de Cora.

Je dois avouer que je ne m'attendais pas à ce que Cora et Crochet débarquent si rapidement à Storybrooke, même si le fait qu'ils parviennent à traverser était une évidence. Maintenant, le suspense sur le rôle des deux personnages à Storybrooke demeure entier, et j'ai hâte d'en voir davantage. D'autant plus que l'avenir de Regina est très flou, maintenant que tout le monde s'est retrouvé. Car d'un côté, elle a sauvé la vie d'Emma et Blanche, et de l'autre, tout le monde continue de la détester.

A Storybrooke, pendant que les héros coincés de l'autre côté tentent de les rejoindre, Regina et Gold élaborent un stratagème pour empêcher l'arrivée de Cora en piégeant le passage entre les deux mondes. Evidemment, Henry va intervenir et convaincre sa mère d'arrêter la magie d'opérer, au grand dam de Gold. Regina montre là une facette très humaine et touchante, grâce au talent de Lana Parilla. C'est en ce sens que l'évolution du personnage va être intéressante.

Enfin, le retour de Mary Margaret permet à David d'être libéré du sommeil dans lequel il était plongé. Maintenant que toute la famille est au grand complet, et que les enjeux de tout ce début de saison sont atteints, "Once Upon A Time" va devoir trouver une nouvelle dynamique afin de relancer sa saison. Bien sûr, Cora et Crochet seront sûrement au centre de l'attention, mais je suis persuadé que Regina et surtout Gold - qui cherche sans doute toujours un moyen de quitter Storybrooke - ont énormément de choses à raconter.

En bref : De manière classique mais efficace, la série clôture un chapitre qui a rythmé le début de saison. A la série de prouver qu'elle a encore des ressources après cela.
Note : 8/10

aline2408.jpg
logo-hypnovip.jpg

Saison 2 - M6

aline2408  (21.11.2013 à 22:06)

Episode 7

J'ai bien aimé que Scarlet a choisit son camp, même si on lui a menti, elle a su faire la part des choses, elle a retrouvé sa mère, elle voulait être un loup mais elle a préféré sauver son amie Blanche, elle ne veut pas être une meurtrière.

Je savais que ce n'était pas Ruby qui avait tué Billy, le retour de ce type, le roi George, je savais que c'était lui, il est passé ou à la fin? Charmant aurait dû le tuer.

Mr Gold aide Henry sans rien en échange, c'est étrange tout de même de sa part.

 

Episode 8

Le moment ou Blanche et Charmant se retrouvent... j'ai adoré, il était temps même si c'était pas longtemps, enfin, on a vu un peu Emma et Blanche qui ont été moins présente.

Régina devient vraiment une bonne personne, elle aide Charmant, elle ne veut plus qu'Henry retourner dans l'entre monde...

J'adore Crochet mais je déteste Cora.

L'association d'Emma et Blanche, j'adore aussi, elles sont vraiment très proche l'une de l'autre.

 

Episode 9

Décidement Regina change vraiment et enfin le retour de Blanche et Emma, il était temps, pauvre Regina, elle m'a fait de la peine, sa mère est donc la reine de coeur, elle a peur d'elle, elle a peur de perdre Henry...

Gold égale à lui même, par contre, il craint Cora, serait-elle plus forte que lui? Il savait tout pour Emma, il a tout mis au point.

Blanche qui retrouve enfin Charmant, les rôles sont inversés, il était temps qu'ils se retrouvent enfin en famille.

Crochet et Cora qui arrivent à StoryBrook ne laisse rien de bon pour la suite.

aline2408.jpg
logo-hypnovip.jpg

Saison 2 - M6

aline2408  (26.11.2013 à 21:43)

Episode 10 

Regina me fait de la peine tout de même, elle sefforce dêtre meilleure, ça ne fonctionne pas vraiment, personne na confiance en elle, personne ne lui parle seule Emma avait un peu de confiance mais par la faute de Cora je ne la supporte pas, heureusement quil y a Crochet avec elle, sinon, je zapperais ses passages, elle a fait croire quelle a tué Archie pour accusé Regina alors quelle la kidnappé, jaimais pas Regina avant mais Cora, je la supporte encore moins, jespère quils vont bientôt la trouver et se débarrasser delle. 

Les retrouvailles de Blanche et Charmant pauvre Emma, elle tombe au mauvais moment. Jaime bien voir le trio Emma, Blanche et Charmant. Cest bien quEmma ait aussi un peu de magie en elle, elle est bien comme Blanche, elle a cru en Regina, Blanche avait eu tord, Emma aussi, bon là, Regina na rien fait, mais elle na pas vraiment changé non plus, enfin, un peu tout de même, je sens que ce nest pas fini entre Emma et Regina, cest que le début entre elles. 

Rumplestiltskin est vraiment à lorigine de tout, plus les épisodes passent et plus on voit que cest lui qui a les ficelles des 2 mondes.

 

Episode 11 

Ils veulent tous partir 

Archie le retour, enfin ils savent que Cora est à Storybrooke. 

Mulan sauve toujours les princesses, après Aurore, cest au tour de Belle, elle la bien aidé tout de même, elle a trouvé la bête qui nest autre que le Prince Philipp, cest grâce à Belle quil sest rapprocher de Mulan et on sait comme la reine a eu Belle finalement. 

Belle a le don de se mettre au mauvais endroit au mauvais moment, certes, elle sauve Archie en voulant aider Rumplestiltskin qui sait enfin que Crochet est là, il a enfin trouvé un moyen de retrouver son fils, il peut franchir la frontière, sauf que Crochet a trouvé son point faible, jai bien aimé quil a dit la vérité sur sa femme à Belle par rapport à la femme de Rumplestiltskin et quelle ne le laisse finalement pas Rumplestiltskin tuer Crochet. 

Emma essaie dêtre au mieux une mère pour Henry, cest bien quelle lui apporte le chien dArchie et quelle soit avec lui dans ses moments difficiles. 

Rumplestiltskin qui a enfin pu traversé et se souvenir, cétait sans compter sur Crochet, pauvre Belle, elle se fait tirer dessus et elle na plus de souvenir, Rumplestiltskin ne va pas aimer du tout, je me demande qui est venu en voiture et qui a renversé Crochet.

 

Episode 12 

La sonnerie du portable du type Star Wars lol 

Il y avait une part de moi qui me disait que le docteur Whale était Frankenstein, son père nest pas très sympa à préférer son frère à lui, il a tout de même réussi, il a sauvé son frère, sauf quil est devenu un monstre à ses commandes, il espère le sauver... Rubis qui arrive à laider, elle aide souvent du monde elle aussi. La séparation du trio... c'était sympa la réponse d'Emma.

Tout le monde panique maintenant que les autres personnes peuvent venir dans Stoorybrooke. 

Ca y est Emma sait que Crochet est là, je sais pas pourquoi mais je les verrais bien ensemble. 

Enfin, ils savent tous que Cora est là, Gold a eu la chance davoir sa venue, un pacte entre eux ne me dit rien de bon, cétait sur quil allait accepter, quelque part, Cora na pas tord, Belle ne se souvient plus de lui, donc, cétait sûr quil allait accepter pour retrouver son fils, cest la seule personne qui tient à lui, si il y tient ou si il sen souvient. Gold qui essaie de faire ce qu'il peut pour faire retrouver la mémoire à Belle... c'est pas gagné.

Malheureusement Cora a trouvé Regina, sa plaidoirie envers Regina nétait pas sincère, même si elle dit le contraire, Regina ne se laisse pas avoir aussi facilement, enfin, quoi que, Cora est persuasif, même si elle na pas très lair sincère avec sa fille, elle sait trouvé les mots pour la faire changer davis et lui faire croire quHenry sera à elle, Regina se laisse bien avoir sur ce coup là.

tibo18.jpg

210 : Le chant du criquet

tibo18  (30.11.2013 à 11:07)

L'épisode précédent, qui marquait le retour d'Emma et Blanche (et l'arrivée de Cora et Crochet) à Storybrooke, laissait également entrevoir la remise en avant d'un des personnages phares de la saison 1 : Regina. Une idée qui m'excitait tout particulièrement, notamment parce que Lana Parilla est sans doute la meilleure actrice de la série. Cette fois, Regina est accusée du meurtre d'Archie, à tort lorsque l'on découvre que c'est finalement Cora qui a orchestré tout cela.

Cette intrigue est passionnante, dans un premier temps car elle permet de relancer la saison avec des interactions très diverses entre Regina et les autres habitants de Storybrooke, mais également parce qu'elle délivre de très nombreux moments touchants, le plus fort d'entre eux étant sans doute celui où Regina fond en larmes en voyant Emma annoncer à Henry que sa mère adoptive a assassiné son confident. L'histoire fait également la part belle à la famille d'Emma, unie, ce qui donne un résultat assez sympathique (j'ai beaucoup aimé la petite scène du début où Emma surprend ses parents au lit).

Parallèlement, dans le monde des contes, on revient sur un moment de l'histoire où Charmant a décidé de l'exécution de la Reine après l'avoir capturée, avant que Blanche ne refuse de lui faire subir ce triste sort. La première partie de l'épisode m'a un peu déçu sur ce point, principalement parce qu'elle est assez fade et n'offre pas grand chose de satisfaisant par rapport à ce qui est développé à Storybrooke. En revanche, la fin de l'épisode est davantage instructive, puisqu'on se rend compte que Rumpelstiltskin a été l'initiateur de l'idée de changer de monde, en la proposant à Regina, ce qui n'avait jamais été révélé, sauf erreur de ma part.

"Once Upon A Time" a donc réussi à relancer la machine alors que quasiment toutes les intrigues étaient bouclées dans l'opus précédent. Désormais, la série devrait pleinement se consacrer à la vengeance de Cora et Crochet, d'autant plus que ces deux là sont à l'origine du cliffhanger : finalement, Archie n'est pas mort mais pris en otage par Cora. Les véritables volontés de Cora demeurent floues mais l'idée que celle-ci puisse bénéficier d'un grand nombre d'informations me plaît, et la série pourrait même y gagner en originalité, ce qui lui manque un peu dans cette deuxième saison.

En bref : Pas de temps mort pour "Once Upon A Time", qui s'emploie à faire de Cora et Regina les deux héroïnes de la seconde partie de saison, une excellente initiative.
Note : 8/10

tibo18.jpg

211 : Le Yaoguai

tibo18  (30.11.2013 à 12:07)

Je crois que je commence à avoir un peu de mal avec le développement du monde des contes dans "Once Upon A Time". L'épisode précédent m'avait déjà en partie rendu sceptique, même si le dénouement était plus intéressant, et celui-ci confirme cette impression. Cette fois, Belle est au centre de l'action alors qu'elle se bat contre une créature qui s'avère être le Prince Phillip - dans des scènes aux effets spéciaux assez horribles, et qu'elle fait la rencontre de Mulan. Toute cette histoire ne m'a pas franchement emballé, si ce n'est le fait que la Méchante Reine enferme Belle à la fin, ce qui fait ainsi le lien avec des éléments connus.

Heureusement, "Le Yaoguai" ne se cantonne pas au monstre de feu du même nom. Point de Regina ni de Cora dans ce nouvel épisode, ce qui m'a honnêtement surpris, mais enfin de compte, pas du tout déçu. Car l'épisode se focalise cette fois sur les deux ennemis masculins de la saison : Gold et Crochet. Deux personnages que j'adore, campés par des acteurs une nouvelle fois très justes dans leur jeu, qui en viennent donc enfin à la confrontation après que Crochet ait piégé Gold en s'attaquant à Belle. Cette dernière décide donc de mener sa petite enquête, et alimente de cette façon les retrouvailles.

Le passage sur le voilier est extraordinaire, rythmé, et à la fois drôle et émouvant. S'il était évident que Crochet n'allait pas y passer - "Once Upon A Time" tient une pépite avec le personnage de Colin O'Donoghue, le suspense résidait surtout dans le comportement précis de Gold. Au final, celui-ci décide de se ranger du côté de l'avis de Belle, à savoir laisser Crochet tranquille (malgré quelques coups de canne bien placés), et préfère se consacrer à l'objectif qu'il s'apprête à atteindre : sortir de Storybrooke.

Depuis quelques temps, la série avait délaissé cette intrigue, mais moi, je ne l'avais pas du tou oubliée. Gold cherchait un moyen pour sortir de la ville et ainsi partir retrouver son fils, et il l'a enfin trouvé... même si tout ne va pas se passer comme prévu, puisque si lui parvient à traverser la ligne, Crochet va faire en sorte que Belle perde la mémoire. Après que Cora ait détruit Regina, Crochet s'emploie donc à détruire Rumpelstiltskin, preuve que les cartes sont complètement redistribuées. Le cliffhanger est aussi très jouissif, avec cette voiture qui débarque dans Storybrooke sans que l'on sache véritablement de qui il s'agit. La suite s'annonce passionnante.

En bref : Les faiblesses commencent à devenir récurrentes dans le monde des contes, mais la série est toujours aussi explosive à Storybrooke.
Note : 7.5/10

tibo18.jpg

212 : Au nom du frère

tibo18  (30.11.2013 à 18:58)

Depuis le tout premier épisode de la série, Emma était un peu considérée comme l'étrangère ayant débarqué à Storybrooke. Désormais, les choses ont changé puisque suite à l'accident clôturant l'épisode précédent, un nouvel arrivant fait son apparition, et le moins que l'on puisse dire, c'est que les promesses sont là. Celui-ci a en effet assisté à l'utilisation de la magie, et mieux encore, le raconte à son épouse. L'idée que des personnes extérieures à la petite ville magique soient mêlées à l'histoire me plaît beaucoup, et j'avoue être curieux de voir comment ces nouveaux éléments vont être exploités.

Grâce à cet accident, de nouvelles intrigues se dégagent également. Tout d'abord, les retrouvailles entre Emma et Crochet, qui sont particulièrement exquises. L'alchimie entre Jennifer Morrison et Colin O'Donoghue est réelle, et ce duo doit à tout prix être développé par la suite. De son côté, Gold est anéanti après l'acharnement de Crochet qui a coûté la mémoire à Belle. Alors qu'il fait tout pour que celle-ci réassemble les morceaux du puzzle, Belle l'envoie sur les roses (allant même jusqu'à casser la fameuse tasse qu'elle avait ébréché dans le château de Rumpelstiltskin). Encore une fois, Robert Carlyle est fascinant et très touchant.

Du coup, Gold se consacre à son autre objectif, encore plus fort que Belle : son fils Baelfire. Pour le retrouver, il décide de s'allier à Emma et de l'emmener avec lui. Une idée alléchante puisqu'avec l'épisode du passé d'Emma il y a peu, sa sortie de Storybrooke pourrait être le théâtre de choses passionnantes. Entre ça et l'avenir de la relation entre Cora et Regina (les deux femmes se retrouvent enfin, même si Cora se comporte de façon étrangement humaine et émouvante avec sa fille), la série ouvre des portes qui laissent penser qu'elle vient de passer à un nouveau chapitre.

Malheureusement, "Au nom du frère" n'est pas non plus un épisode parfait, notamment car la partie développée autour de Whale (ou de Frankenstein, dans le monde des contes) est tout à fait insuffisante, et sans grand intérêt pour le déroulé du récit. Sans parler de la qualité d'image en noir et blanc grandement dégueulasse pour le côté fantastique, ce personnage apparaît comme très secondaire par rapport aux nombreux héros de la série, et cette soudaine mise en avant n'est pas suffisamment forte pour réellement captiver le téléspectateur.

En bref : Les nouveaux enjeux de "Once Upon A Time" sont variés et attractifs. Dommage que la série se perde peu à peu dans des intrigues plutôt fades en dehors de Storybrooke.
Note : 7.5/10

tibo18.jpg

213 : Le petit géant

tibo18  (30.11.2013 à 21:48)

"C'était drôle aujourd'hui" (Mary Margaret). Souvent de bonne facture grâce à une trame dramatique bien explorée, "Once Upon A Time" prend ici un contrepied radical avec une large majorité de l'épisode qui se veut très léger, très dynamique et très frais. Ceci est notamment permis par le grand retour de Jorge Garcia dans le rôle du géant, qui est devenu tout petit car ramené par Cora à Storybrooke. Apprenant qu'il souhaite tuer Charmant, Regina déploie alors une première carte de son plan pour retransformer Anton et le faire gambader dans les rues de la ville, explosant tout sur son passage.

Qu'il s'agisse de la réalisation, des musiques d'ambiance, des dialogues (autour du prénom de Charmant par exemple), tout est divertissant et bien mené... même si le scénario est un peu creux. Et c'est là le principal problème de "Le petit géant". Il en est de même sur la partie dans le monde des contes, dans lequel on apprend l'origine de la haine de Anton envers James, le jumeau de David. L'idée n'est pas mauvaise, mais le résultat peu concluant. Il faut dire que Josh Dallas est un peu fautif, son interprétation de James étant assez grotesque. Anton reste donc maintenant à Storybrooke et commence à faire pousser des haricots, ce qui pourrait devenir très intéressant par la suite.

Parallèlement, Mr Gold embarque Emma et Henry pour un petit voyage à travers les Etats-Unis, dans l'optique de rechercher Baelfire. Là encore, les diverses scènes sont excellentes, parfois hilarantes. Le principal responsable de cette réussite s'appelle Robert Carlyle, qui perd complètement son sang froid lorsqu'il doit retirer ses chaussures à l'aéroport ou bien lorsque l'avion décolle en toute fin d'épisode. Le fait de plonger Gold en dehors de Storybrooke est une excellente chose, et je pense que la série a encore beaucoup de potentiel de ce côté là.

En fin de compte, "Once Upon A Time" fait un petit détour dans le déroulé traditionnel de la saison, pour nous offrir un épisode moins émouvant, aux avancées relativement faibles, mais qui est loin d'être un raté pour autant, bien au contraire. Profitant de situations amusantes et rompant totalement avec les codes habituels, "Le petit géant" parvient à garder tout le suspense apporté jusqu'ici sans dévoiler une seule miette de sa vision future des évènements, une petite prouesse qu'il faut souligner.

En bref : Quand "Once Upon A Time" se transforme en comédie, on ne peut qu'approuver l'initiative. Extrêmement agréable.
Note : 6.5/10

bedou  (05.03.2017 à 12:07)

214 : Manhattan

tibo18  (01.12.2013 à 16:06)

Alors que "Le petit géant" nous présentait le petit voyage de Gold, Emma et Henry, "Manhattan", comme son nom l'indique si bien, met en scène ce trio en plein New-York, alors qu'ils retrouvent Baelfire... qui n'est autre que Neal, l'ex petit-ami d'Emma et accessoirement père d'Henry. Au fond, cette révélation n'est pas une surprise totale, mais s'avère néanmoins terriblement excitante pour la suite des évènements. Henry est donc le petit fils de Blanche, Charmant... et Gold. La réunion de tous ces personnages me rend très impatient de voir comment les choses vont être gérées.

Mais revenons à l'épisode présent, qui s'avère tout à fait réussi, dans un premier temps en raison des différentes retrouvailles et révélations qui y sont distillées. La meilleure scène est évidemment celle à l'appartement de Neal, lorsque celui-ci apprend l'existence d'Henry, et échange avec son père de façon plutôt virulente. Le fait de voir Gold dans un tout autre environnement (c'est le premier personnage de la série à se trouver en dehors de Storybrooke, à l'exception d'Emma et Neal) permet à Robert Carlyle de nous montrer que son talent s'adapte à toutes situations, et donne au personnage une nouvelle dimension.

D'autant que les révélations ne s'arrêtent pas là concernant la vie de Rumpelstiltskin. En effet, il y a quelques années, celui-ci a fait la connaissance d'une prophétesse dans l'univers des contes de fées, ce qui l'a conduit à s'auto-blesser pour éviter de subir le destin qu'elle lui a présenté. Cette partie, sans être la plus passionnante du récit, est toutefois bien menée et surtout, réalisée de façon étonnamment parfaite. Mais le plus captivant reste la révélation finale, où l'on apprend que le jeune garçon qui le mènera un jour jusqu'à Baelfire pourrait causer sa perte. Le cliffhanger de l'épisode n'est donc pas explosif mais pose de réelles questions sur la suite des évènements.

Enfin, "Manhattan" traite également, de façon très secondaire, la suite de la mise en place du plan de Cora et Regina, épaulées par Crochet (dont on se demande d'ailleurs ce qu'il fait là : a-t-il l'intention de doubler les deux femmes ?). Quoi qu'il en soit, Cora profite de l'absence de Gold pour chercher à voler sa dague, afin de le forcer à éliminer la famille d'Emma, pour que Regina puisse récupérer Henry pour elle toute seule. L'intrigue ne prend pas une grande place dans l'épisode, mais même si j'aurais préféré qu'elle soit traitée avec davantage de second degré (Crochet aurait permis cela), s'avère suffisamment réussie pour ne pas que l'on décroche.

En bref : Un excellent épisode, dans lequel il se passe bien plus de choses que ce qu'il n'y paraît.
Note : 9/10

aline2408.jpg
logo-hypnovip.jpg

Saison 2 - M6

aline2408  (01.12.2013 à 17:31)

Episode 13

Le retour de Jorge Garcia :)

C'était sympa, j'ai bien aimé le fait qu'il soit ramené à Storybrooke et qu'il a tout de même un haricot magique sur lui. James n'était pas très sympa avec Jack (une fille) et Minus comme ses frères l'appelaient. Regina qui arrive à lui redonner sa taille normal, c'était sur qu'il allait s'emporter surtout qu'il pensait que David était James et qu'il l'avait trahi pour avoir son or. Anton va finalement faire pousser des haricots magique pour tout le monde.

Le voyage d'Emma, Henry et Monsieur Gold s'est bien passé, même si il a dû enlever son écharpe.

Le type est un peu énervant, je ne sais plus son nom, maintenant qu'il a découvert la magie, je ne sais pas ce qu'il va faire, il ne veut plus partir.

 

Episode 14

Finalement, Neal est le fils de Gold, donc Gold, le grand père d'Henry et Neal découvre son fils. C'est normal qu'Henry en veut à Emma, elle lui a menti en lui disant que son père est mort, ils sont finalement tous de la même famille. Gold, Blanche, Charmant, Emma, Neal... quelle famille.

Cora et Regina m'agassent, surtout Cora, elle mêne sa fille par le bout du nez, elle va vite le regretter, elle croit vraiment qu'elle va avoir Henry comme ça.

Episode 15

Pauvre Blanche, elle s'est fait avoir par Cora, sa pauvre mère, elle voulait la sauvé, en fait Cora est derrière tout, moi qui pensé que c'était Rumplestiltskin, elle est aussi derrière pas mal de petite chose.

Crochet retrouve Gold et se venge, c'était à prévoir, Neal qui a une copine... Emma n'a pas l'air à l'aise, elle pensé peut être qu'il reviendrait avec elle et Henry, il revient certe mais pour son père.

Finalement, Cora et Regina ont la dague, c'est énervant qu'elles gagnent toujours, Blanche veut changer et elle a raison, elle a perdu trop de personne, j'ai hâte de la voir contre Cora et la tuer.

tibo18.jpg

215 : Un poison nommé Cora

tibo18  (01.12.2013 à 18:04)

"La justice, j'en ai plus rien à faire. Et si en fin de compte, c'était moi qui devait changer ?" (Mary Margaret). Voilà qui devient terriblement attrayant : Blanche Neige est sur le point de perdre une partie de son humanité afin d'arrêter le chaos causé par Cora. Autant dire que cette perspective m'intéresse énormément, surtout que le personnage perdait quelque peu de son intensité ces derniers temps. Cela est peut-être dû à Ginnifer Goodwin, dont le jeu beaucoup trop lisse depuis le début de cette saison commençait à me courir sur le haricot (et en dehors de la fin, c'est encore le cas dans cet épisode). Mais tout va peut-être évoluer, et j'en suis ravi.

Dans "Un poison nommé Cora", on découvre donc que Cora est la véritable grande méchante de l'histoire, bien plus encore que Regina ou Rumpelstiltskin. C'est en effet elle qui a orchestré pas mal de choses, notamment le rapprochement entre Regina et Blanche Neige, et qui a tué la mère de Blanche. Cette intrigue menée dans le monde des contes m'a passionné, je crois même que c'est l'une de celles qui est la plus réussie dans cet univers là cette saison. Mention spéciale à la petite fille interprétant la jeune Blanche, qui délivre des émotions très intenses.

A Storybrooke, Cora fait également la loi alors qu'elle parvient, non sans mal certes, à récupérer la dague de Rumpelstiltskin, ce qui cause entre autres la mort de Johanna, servante de Blanche Neige, balancée par la fenêtre de l'église. Dans un épisode qui se révèle être plutôt classique, la petite originalité se trouve ici : Cora s'empare de tous les pouvoirs, et a même réussi à faire retrouver à Regina toute la haine et la froideur qui la caractérisait aux débuts de la série. L'idée de voir les deux femmes associées face à tout le monde me plaît beaucoup.

Pendant ce temps, à New-York, Neal passe du temps avec Henry et Crochet retrouve Gold, même s'il se retrouve rapidement maîtrisé par Emma. Pour le moment, le développement de Crochet est astucieux, car le personnage prend un peu part à l'intrigue de tous les côtés sans parvenir à quoi que ce soit, ou presque. J'attends le moment où son rôle va être déterminant, et je suis persuadé que cela va venir. Globalement, la partie à Manhattan est une nouvelle fois réussie, même si la perspective du départ imminent de nos héros n'est pas une mauvaise idée, car l'escapade ne doit pas durer l'épisode de trop au risque de la rendre ennuyeuse.

En bref : L'affrontement Cora / Blanche semble se profiler à l'issue d'un épisode qui abat de nouvelles cartes. Passionnant.
Note : 9/10

ouragan.jpg

 

ouragan  (02.12.2013 à 20:07)

Ajira Airlines, rien que ça! Je ne me lasse pas des petites références à Lost. Et dans un épisode centré sur le personnage de Jorge Garcia, je trouve ça bienvenue!!

tibo18.jpg

216 : La fille du meunier

tibo18  (07.12.2013 à 21:50)

L'épisode précédent nous laissait "Once Upon A Time" dans les mains de Cora, qui s'emparait du rôle de grande méchante, ayant récupéré le pouvoir précédemment détenu par Regina ou encore Rumpelstiltskin. Mais c'était sans compter sur l'ingéniosité des scénaristes, qui nous ont réservé une surprise de taille dans "La fille du meunier" : la mort de Cora ! J'avoue que je suis resté scotché devant cet instant, que je n'attendais pas du tout, ou du moins pas si rapidement.

Mais en fin de compte, c'était peut-être la chose la plus intelligente à faire pour permettre à "Once Upon A Time" de conserver un rythme soutenu et un suspense total. Car le tour du personnage de Cora a bien été fait, et sa sortie est soignée, un bon point. Désormais, et comme "Un poison nommé Cora" le laissait déjà sous-entendre, la suite de la série va s'articuler autour d'un terrible affrontement : celui entre Blanche et Regina. La dernière scène de l'épisode est énorme, et promet beaucoup pour le futur.

De façon générale, "La fille du meunier" est relativement bien écrit, avec quelques pointes d'humour et de légèreté (la bagarre générale dans la boutique de Gold est extrêmement plaisante), mais aussi de nombreux passages plus émouvants, permis grâce au héros campé par Robert Carlyle. Celui-ci, persuadé qu'il va finir par y passer, fait un petit tour des personnes qu'il aime pour leur avouer ses sentiments. Incontestablement, Gold est un personnage complexe qui mêle insensibilité et humanité avec brio.

Du côté du monde des contes, histoire assez classique, qui permet de développer une dernière fois (on le suppose) Cora, en découvrant de quelle façon elle s'est liée à Rumpelstiltskin. L'histoire est réussie, malgré des décors plutôt dégueulasses qui font mal aux yeux. Au fond, cet épisode de "Once Upon A Time" est encore une fois passionnant, et malgré ses petits défauts, reste dans la lignée du très haut niveau qualitatif offert lors des 2 épisodes précédents.

En bref : Un twist inopiné qui risque bien de déboucher sur un duel d'ores et déjà réjouissant.
Note : 8.5/10

tibo18.jpg

217 : Bienvenue à Storybrooke

tibo18  (08.12.2013 à 11:23)

Depuis les débuts de la série, j'attendais que celle-ci s'intéresse à la création de Storybrooke. Voilà qui est désormais chose faite, et le moins que je puisse dire, c'est que je ne suis pas déçu du voyage. Cet épisode nous offre donc une plongée en 1983, au moment où Regina a décidé d'envoyer tout ce beau monde dans la ville, et ainsi les priver de leur mémoire. Dans l'ensemble, j'ai adoré la façon dont la série jauge cette découverte des évènements, qui permet également de revoir un des personnages que j'avais apprécié durant la première saison : le shérif Graham, campé par Jamie Dornan, futur héros de "50 nuances de Grey".

"Once Upon A Time" profite du retour du shérif pour nous proposer tout un tas de scènes amusantes ("Je vous arrête pour conduite en état d'ivresse" répété comme un robot, c'est magique). Mais surtout, "Bienvenue à Storybrooke" insère un nouveau personnage au récit : Owen, un jeune garçon qui a été piégé avec son père Kurt alors qu'il campait à l'endroit où a été créée Storybrooke en 1983. L'intrigue donne quelques face-à-face succulents avec Lana Parrilla, qui délivre quantité d'émotions dans cet épisode, et qui montre une fois de plus l'ampleur de son talent et sa valeur ajoutée à la série.

Toutefois, la plus grosse surprise intervient en toute fin d'épisode, avec un rebondissement que je n'avais absolument pas vu venir : Owen est bel et bien revenu à Storybrooke pour retrouver son père, et il s'agit tout simplement de cet étranger qui a eu un accident sous les yeux de Belle, Gold et Crochet quelques semaines plus tôt. "Once Upon A Time" prend donc le pari d'abandonner l'idée de plonger quelqu'un de l'extérieur dans le bain de la magie, mais met en place une histoire de vengeance tout aussi passionnante qui promet déjà énormément. En fin de compte, le seul souci de toute l'action concernant 1983, c'est la réalisation des scènes d'époque, avec une image toute grisée qui n'est vraiment pas esthétique.

Par ailleurs, la série n'en oublie pas le cliffhanger de l'épisode précédent : Cora est morte, sous l'impulsion de Mary Margaret. Evidemment, Regina souhaite prendre sa revanche et venger la mort de sa mère, et pour cela, se décide d'éliminer son ennemie de toujours et de manipuler les sentiments d'Henry. Dans l'ensemble, la quête de Regina est très rythmée, une prouesse d'autant plus impressionnante que ce qui se passe en dehors aurait largement pu prendre le dessus. Le meilleur moment de l'intrigue reste la confrontation entre Mary Margaret et Regina sur le pallier de cette dernière, et ce coeur noirci qui menace l'avenir de la famille d'Emma. Là encore, la suite se révèle très alléchante.

En bref : Meilleur épisode de la saison.
Note : 9.5/10

aline2408.jpg
logo-hypnovip.jpg

Saison 2 - M6

aline2408  (08.12.2013 à 17:13)

Episode 16

 Enfin!!! C'est fini avec Cora, il était temps, je suis contente que ce soit Blanche qui a réussi, grâce à la bougie, elle a su convaincre Regina, elle a remis le coeur de sa mère, ce qui l'a tuée, Blanche est arrivé trop tard, ce qui n'est pas plus mal, plus de Cora au moins. Je sens qu'il va y avoir un réel duel entre Blanche et Regina, j'attends de voir ça...

Rumplestiltskin est sauvé, même si je ne l'aime pas, c'est pas plus mal, il reste encore un méchant qui ne l'est pas vraiment, enfin, ça dépend et je veux voir son duel avec Crochet, que ce soit lui qui arrive à ses fins.

Rumplestiltskin est vraiment à l'origine de tout, c'est lui qui a fait de Cora ce qu'elle est devenu, je ne savais pas qu'ils étaient des amoureux, je n'aurais jamais imaginé, Cora a préféré choisir le prince plutôt que lui, malgré la promesse qu'elle lui a faite et l'aide qu'il lui a apporté pour la magie... Cora n'était pas ce qu'elle était et ce qu'elle serait devenu sans Rumplestiltskin.

Episode 17

Je me suis un peu perdu dans cet épisode ^^

C'était sympa de voir les débuts, comment Regina a tout mis en place, elle seule à savoir qui tout le monde est...

Blanche se sent coupable, c'est normal, elle n'a pas l'habitude de faire du mal, je trouve ça dommage pour elle, j'adore son personnage, la voir ainsi... et quand elle est allée voir Regina pour qu'elle la tue et qu'elle a vu que son coeur devient noir... la pauvre, j'espère qu'elle va se remettre facilement.

L'histoire du petit garçon et son père, Regina voulait une famille, elle n'y est pas allé doucement, le petit garçon a réussi à fuir, je ne m'attendais pas que ce petit Owen soit le type qui a eu l'accident, il a su revenir.

Episode 18

Auguste qui essaie de trouvé un moyen de ne pas devenir en bois, j'ai bien aimé avec l'asiatique qui était un dragon?

La copine de Neal, je ne l'aime pas, elle veut s'emparer de la magie, dommage qu'Auguste n'a pas réussi à prévenir Emma et les autres sur la fille avant de redevenir un petit garçon.

Blanche qui avoue finalement à Charmant, c'était mignon entre eux, j'adore ce couple.

tibo18.jpg

218 : Sincère, altruiste et courageux

tibo18  (08.12.2013 à 18:59)

Je suis consterné. Comment, après un épisode aussi fabuleux que le précédent, "Once Upon A Time" peut-elle tomber à un niveau qualitatif aussi déplorable ? J'avoue que la question me taraude, et que je ne comprends toujours pas ce qui est passé par la tête des scénaristes pour nous pondre un épisode merdique à ce point. Le premier évènement de "Sincère, altruiste et courageux", c'est le débarquement de Tamara à Storybrooke, et autant dire qu'on aurait vraiment pu s'en passer. Tout d'abord, parce que la jeune femme est interprétée par une actrice - Sonequa Martin Green - aussi insipide qu'un couscous sans semoule.

Ensuite, parce que le scénario est quand même franchement catastrophique. On découvre donc peu à peu que Tamara, petite amie de Neal, est en réalité liée à l'ensemble de l'histoire, puisqu'elle a découvert l'existence de la magie il y a bien longtemps en rencontrant August aux côtés d'un dragon (j'ai ri devant ce petit chinois qui devient géant tellement c'était pathétique), et a donc fait exprès de se rapprocher de Neal pour s'emparer de la magie. Globalement, l'intrigue manque de sel, et se heurte à un problème de taille : les personnages mis en avant ne sont pas intéressants.

Qu'il s'agisse de Tamara, d'August ou de Neal, le trio est guère attrayant, et constitue l'un des points faibles du casting de "Once Upon A Time". L'idée que Tamara soit également liée à Owen m'inquiète beaucoup, car j'ai peur qu'elle ruine une intrigue qui partait pourtant très bien. D'ailleurs, cet épisode s'emploie aussi à détruire tout le suspense qui a été construit en fin d'épisode précédent, en guise de cliffhanger, puisque Regina découvre déjà la véritable identité d'Owen. La confrontation entre les deux personnages est fade, elle aussi, et tombe comme un cheveu sur la soupe. Dommage.

Par ailleurs, August fait donc son retour dans la série alors que Mary Margaret, qui s'entraîne au tir à l'arc dans les bois, le retrouve dans une cabane abandonnée. Si les effets spéciaux sont correctement maîtrisés par rapport au pantin de bois, et que la transformation d'August en petit garçon était sans doute l'un des seuls bons éléments du scénario, le reste n'a pas grand intérêt non plus. Mary Margaret devient par ailleurs de plus en plus insupportable, la faute à une Ginnifer Goodwin qui n'est plus du tout au niveau de ses consoeurs, Lana Parrilla et Jennifer Morrison. Même dans son face à face avec Josh Dallas, celui-ci parvient à être plus convaincant et à délivrer quelques émotions, alors qu'il n'est pas forcément le point fort du casting.

En bref : Quel gâchis...
Note : 2/10

aline2408.jpg
logo-hypnovip.jpg

Saison 2 - M6

aline2408  (15.12.2013 à 16:57)

Episode 19

Regina qui aide Belle a sa façon, je n'ai pas aimé le personnage de Lacey, Mr Gold s'est rabaissé pour elle, ouais... bof bof, il demande de l'aide à Charmant, en échange, il l'aidera à son tour.

J'ai plus apprécié le côté monde magique avec Belle et Rumplestiltskin, ou il n'était encore qu'une bête sans "coeur", il n'en a pas par la suite, mais il a changé pour elle, j'ai bien aimé quand il lui montre la bibliothèque.

Les haricots poussent, c'était sympa de revoir Anton, ils travaillent dur avec les nains.

Emma qui se pose des questions sur ou elle souhaite vivre...

Episode 20

Crochet, vraiment sur tout les coups, Regina, la copine de Neal... il essaye vraiment de se faire là ou il peut pour en profiter le plus qu'il peut.

J'ai bien aimé la partie Regina & Blanche dans la forêt quand la méchante reine est devenu une paysanne, Blanche a un coeur pur, elle l'aide, mais quand elle découvre ce qu'elle a fait, elle ne pense pas qu'elle peut changer, je suis sur que la méchante reine aurait pu mais quand Blanche la découvre après avoir vu le massacre, elle est vite redevenu elle même. Robin des bois était présent, allons-nous le revoir?

Episode 21

C'était à prévoir, Emma a des doutes et tente de retrouver Regina...

Belfire et Wendy, c'était sympa, l'introduction de Peter Pan dans l'histoire... ça peut être intéressant, j'espère qu'il n'est pas méchant.

Neal se rend compte enfin que Tamara n'est pas qui elle est, je savais qu'Emma avait toujours des sentiments pour lui, leur fin était sympa et belle, dommage qu'il soit mort, si il l'est... mais bon, j'attends toujours une romance entre Crochet et Emma.

Episode 22

Les haricots volés, ça ne va pas être facile, heureusement que Crochet en a pris un, il a bien fait de revenir au finale, la petite famille part ensemble pour retrouver Henry qui s'est fait prendre par Tamara.

Regina a vraiment été très bien, avec le diamant, j'ai bien aimé l'association d'Emma et Regina et le câlin collectif entre Charmant, Emma, Blanche et Henry... c'était mignon.

Crochet avait retrouvé Belfire, il était décider à l'aider, mais quand il a su la vérité, il a préféré la laisser prendre, toujours pas vu de Peter Pan...

Le garçon qu'on trouvé sur la plage, Aurore, Mulan et Philip (il est revenu quand à la vie lui?!) est Henry en adulte?

On sait maintenant que Peter Pan recherche Henry...

ouragan.jpg

Saison 2

ouragan  (16.12.2013 à 11:37)

C'est Neal que Mulan, Aurore et Philip trouvent sur la plage. Le haricot l'a transporté dans la forêt enchantée.

Cette saison était vraiment sympa. Je n'ai pas été déçu par rapport à la saison 1, au contraire j'ai préféré celle-ci. Vivement la saison 3. Je suis impatiente de voir les aventures au pays imaginaire, Neal dans la forêt enchantée, Belle et les autres à Storybrooke ...

bedou  (05.03.2017 à 12:07)

Saison 2 - M6

aline2408  (16.12.2013 à 16:54)

D'accord, je ne l'avais pas reconnu, c'est passé assez vite l'image sur lui et faut dire que je n'avais pas vraiment fait attention. Mais ça ne dit pas comment Philip est vivant...

Par contre, j'ai préféré la saison 1, mais j'ai bien aimé celle-ci aussi, j'ai hâte de voir la saison 3.

Misty.jpg

Episode 18

Misty  (16.12.2013 à 21:42)

Je n'ai pas encore vu les derniers épisodes, mais pour l'épisode 18, je rejoins tibo18, je n'ai guère aimé l'arrivée de Tamara. Je n'ai pas trouvé qu'elle apportait grand chose et son intrigue me laisse perplexe, qu'est-ce qu'elle vient faire là ?

Je trouve qu'elle est un peu de trop, pour Owen c'est intéressant parce qu'on comprend qu'il n'était pas là par hasard, cela a un lien avec le début de Storybrooke, Regina, une vengeance personnelle, en plus il sait pour la magie, etc. Mais avec Tamara, cela s'éloigne un peu trop des contes et c'est dommage, on se demande qui va encore débarquer alors qu'il y encore à traiter avec tous les personnages qu'ils ont mis en place sans mettre des humains qui viennent d'on ne sait où.

Mais à part ça, le reste j'ai bien aimé, j'ai simplement trouvé que cela n'apportait pas vraiment quelque chose et la présence de Tamara ne me convint pas vraiment, mais j'attends de voir aussi pour voir comment cela va être traité. Cela a l'air d'une sorte de Regina ou Cora version humaine finalement, qui veut le pouvoir et la magie mais je ne suis pas sûre qu'elle a vraiment sa place.

ouragan.jpg

à aline

ouragan  (16.12.2013 à 23:23)

J'espère aussi en apprendre plus sur Philip dans la saison 3. On découvrira peut-être (certainement) comment Mulan et Aurore ont fait pour le ramener.

tibo18.jpg

219 : Lacey

tibo18  (21.12.2013 à 10:37)

L'épisode précédent était tellement mauvais que "Once Upon A Time" se devait de repartir du bon pied pour lancer son dernier chapitre de la saison. Une performance que la série parvient plus ou moins à réaliser, car si cet épisode n'a rien d'exceptionnel, il retrouve toutefois un niveau beaucoup plus satisfaisant. Dans "Lacey", on suit donc à nouveau l'histoire entre la belle et la bête, alors que la première a été transformée par Regina en une femme avec d'autres souvenirs : Lacey. Dans l'ensemble, malgré quelques longueurs sur le développement de l'intrigue, le tout est assez bien maîtrisé.

La principale scène marquante de l'histoire reste évidemment celle où Gold redevient le gros vilain qu'il était à une époque, avant de retrouver sa bien aimée : il arrache la langue du prétendant de Lacey et le tabasse à coups de canne. L'évolution du personnage, tout comme le jeu de Robert Carlyle, sont passionnants. Maintenant, cette idée de Regina de changer Belle en Lacey pose quelques questions, notamment le fait de savoir si le but n'était pas de retrouver un Gold plus amer et violent que ce qu'il était devenu. La suite nous dévoilera sûrement quelques infos là dessus.

Parallèlement, dans le monde des contes, on découvre que Rumpelstiltskin a fini par épargner un prisonnier qui lui a volé sa baguette magique puis s'est échappé grâce à Belle, tout cela pour qu'il puisse séduire sa servante. Le paradoxe entre les 2 mondes (dans un cas, il devient plus gentil, dans l'autre, il devient plus méchant) est saisissant et donne une comparaison plaisante, d'autant plus que "Once Upon A Time" semble préparer quelque chose : un retour dans le monde des contes. C'est en tout cas ce que laisse entrevoir ce champ de haricots magiques que Regina finit par découvrir, et qui laisse pantois. Dommage que cette intrigue soit ponctuée de scènes aussi niaises (merci Ginnifer Goodwin...) qui gâchent un peu l'ensemble.

Finalement, l'atout de "Lacey", c'est qu'il met en retrait toute une série de personnages qui ont perturbé le déroulement de la saison dans l'épisode précédent, même si la fiancée de Neal revient en fin d'épisode avec... Crochet. Le retour de ce dernier me plaît énormément. Il faut aussi noter que l'épisode ne manque pas d'humour, avec quelques répliques de toute beauté ("Je ne suis pas ici pour les lasagnes ramollies de Granny", entre autres). J'aurais cependant aimé que "Once Upon A Time" creuse davantage sa partie émotionnelle, sa trame scénaristique et le développement de ses personnages, qui à l'exception de Gold, stagnent un peu trop à mon goût.

En bref : Un épisode plutôt bien construit qui fait la part belle à Gold, sans doute au détriment du reste.
Note : 6/10

tibo18.jpg

220 : La méchante reine

tibo18  (21.12.2013 à 11:35)

"Once Upon A Time" commence à faire face à un problème de taille : l'inspiration pour développer des histoires dans le monde des contes n'est plus. Résultat, on se retrouve avec une intrigue absolument navrante du côté de Storybrook, qui n'a qu'un seul point positif : elle est ponctuée de moments très divertissants, comme Lana Parrilla qui prend l'allure d'une paysanne. Mais une fois ces effets de style passés, l'ennui est total, parce qu'on a l'impression que la série nous raconte encore et toujours la même chose. D'ailleurs, elle ne peut s'empêcher de faire les mêmes références (Regina qui a sauvé Blanche, etc...), ce qui prouve bien que l'on tourne en rond.

Et tout cela est fort dommage, car à l'inverse, il se passe bien plus de choses du côté de Storybrooke. Tout d'abord, Mary Margaret et David découvrent que le champ de haricots magiques a été saccagé. Quelque part, il fallait s'y attendre, et en même temps, l'idée de repartir dans le monde des contes à la fin de la saison me plaisait bien. Reste à voir maintenant comment vont s'articuler les 2 épisodes restants et le cliffhanger final. Dans "La Méchante Reine", nous avons aussi Emma qui commence à soupçonner Tamara (à juste titre), et décide de s'allier à Henry, bien déterminé à créer une nouvelle "opération cobra" histoire de s'occuper un peu.

La possibilité de confronter Emma et Tamara d'ici peu se profile, bien que cela ne soit pas acquis non plus, mais c'est une idée qui pourrait se révéler palpitante. Néanmoins, je trouve que l'épisode se repose un peu trop sur ses lauriers, notamment concernant les personnages, qui se contentent d'évoluer dans leur petite routine sans pour autant qu'on ne prenne le temps de s'intéresser davantage à eux. C'est sans doute une des faiblesses de cette fin de saison : maintenant que chacun a eu droit à sa mise en avant, il devient plus compliqué de creuser.

Enfin, "La Méchante Reine" est également l'occasion pour Crochet de marquer son grand retour, alors qu'il trahit Tamara et Owen pour s'allier avec Regina... afin de la trahir pour Tamara et Owen. La complexité, l'humour et la fraîcheur de ce personnage sont tellement réussis que j'espère vraiment voir Colin O'Donoghue traîner dans le coin encore longtemps. Les quelques scènes utilisant la magie et les effets spéciaux sont maîtrisées, avec pas mal de budget, et le cliffhanger autour de l'enlèvement de Regina possède sa petite originalité. De ce point de vue, la série montre son potentiel.

En bref : En dépit d'une intrigue attrayante grâce à Crochet et Regina, "Once Upon A Time" pâtit d'un manque d'inspiration qui commence à se faire ressentir.
Note : 5/10

tibo18.jpg

221 : Deuxième étoile à droite...

tibo18  (21.12.2013 à 12:46)

Voilà qui devient terriblement excitant. Alors que la série était perdue dans des histoires assez douteuses et pas forcément intéressantes pour la suite, elle retrouve ici tout son charme et toute son originalité avec l'entrée en piste de plusieurs intrigues qui promettent une fin de saison passionnante. Le premier évènement de "Deuxième étoile à droite...", c'est évidemment la mise en évidence (certes attendue, mais néanmoins palpitante) que Baelfire, fils de Gold (qui a coupé la main de Crochet), n'est autre que Peter Pan... J'adore la façon dont l'histoire est réécrite et arrangée.

Pas de Storybrook cette semaine, au profit d'un lieu d'action bien peu commun : Londres, il y a quelques dizaines d'années. Une idée très judicieuse, très novatrice, qui permet donc de faire le rapprochement entre Baelfire et Peter Pan alors que celui-ci rencontre... Wendy, une jeune fille, et qu'elle lui demande de le suivre au pays enchanté. Il faut reconnaître que les scénaristes font très fort pour connecter les éléments de contes sans pour autant éviter la redite. La fin de l'épisode est un peu plus triste, puisque Baelfire suit la fameuse ombre et atterrit sur le bateau de Crochet. La rencontre entre les 2 hommes est jouissive, principalement parce que Colin O'Donoghue lui donne cette dimension de façon magistrale.

Du côté de Storybrooke, les choses évoluent également très rapidement lorsque la petite famille d'Emma découvre que Regina s'est faite kidnapper. La confrontation entre Emma et Tamara était initiée dans l'épisode précédent, là voici déjà d'actualité. Si le jeu de Sonequa Martin-Green est toujours aussi lamentable, le scénario permet d'effacer cette faiblesse et de rendre le tout à la hauteur, même si (et c'est le seul gros défaut de l'épisode) j'aurais aimé davantage de légèreté, une action un peu plus fun. En revanche, au rayon des émotions, on est servis, principalement grâce à une belle scène entre Emma et Neal lorsque ce dernier est embarqué par le haricot magique.

Enfin, "Deuxième étoile à droite..." révèle le plan secret de Tamara, Owen, et beaucoup d'autres : ceux-ci veulent éradiquer la magie, et ont monté une véritable organisation. Un twist qui fait penser aux plus grands thrillers et aux meilleures séries d'action, autant dire que tout ça me passionne déjà. Le cliffhanger avec la possibilité de voir Storybrooke détruite par Tamara et Owen est alléchant, même si j'espère que la série parviendra à continuer de surprendre, dans la même lignée que ce qu'elle a proposé durant ces 40 minutes. Le season finale part en tout cas avec une base très solide.

En bref : Mêlant thriller et adaptation maligne des liens entre les personnages de contes, "Once Upon A Time" repart du bon pied.
Note : 8.5/10

tibo18.jpg

222 : ... et tout droit jusqu'au matin

tibo18  (21.12.2013 à 15:43)

Les fois où une série peut me surprendre sont rares, et "Once Upon A Time" vient de le faire avec un élément de scénario que je n'avais pas vu venir, et pour lequel je me suis laissé berner : Peter Pan n'est pas Baelfire ! En réalité, Peter Pan va jouer un rôle dans la saison 3 parce qu'il recherche... Henry. Un rebondissement assez spectaculaire tant la série avait tout préparé pour qu'on ne soupçonne absolument rien de tout cela. C'est donc avec la disparition d'Henry, et de nombreux autres héros d'ailleurs, pour le pays imaginaire en guise de cliffhanger, que la saison s'achève. Une idée judicieuse qui pourrait redonner de l'élan au début de la saison 3.

Redonner de l'élan, car dans l'ensemble, ce season finale manque quand même cruellement de rythme et d'envergure. Le principal problème, c'est que "Once Upon A Time" ne va pas suffisamment loin dans son récit, et s'octroie des facilités qui deviennent assez détestables et trop voyantes. Je pense notamment à la fin de cette intrigue autour du diamant censé détruire Storybrooke, que Regina et Emma parviennent à stopper à la dernière seconde comme par enchantement, et sans qu'il ne leur arrive rien. Le fait que la ville reste en place est une bonne chose, mais cela aurait dû engendrer quelques conséquences...

De même en ce qui concerne Belle, qui retrouve déjà la mémoire sous l'impulsion de Gold. Je suis assez déçu de l'expédition si rapide de cette intrigue, notamment parce que cela permettait à Robert Carlyle de faire naviguer son personnage dans un registre inhabituel face à Lacey. Il faut toutefois saluer une scène très émouvante entre les deux personnages. Mais Gold est également l'objet d'une histoire centrée autour de Crochet, alors que l'on revient sur la rencontre entre ce dernier et Baelfire. On y découvre un Crochet plus sensible, malgré son regard malicieux toujours aussi jouissif, qui a voulu prendre Baelfire sous son aile. En dehors d'une réalisation assez dégueulasse au niveau des flashbacks, le traitement du personnage est encore une fois réussi.

Tout n'est donc pas à jeter dans cet épisode, bien sûr, d'autant que la série a conservé quelques cartouches pour la future saison 3. En plus de l'évolution probable des personnages dans un autre monde, "Once Upon A Time" s'est employée à ne pas trop explorer les personnages de Tamara et Owen, qui malgré leur intérêt plus que relatif, ont sans doute encore beaucoup à offrir dans le déroulé du scénario, surtout sur l'organisation dont ils font partie.

En bref : De grosses ficelles gâchent un peu le plaisir dans un season finale qui met pourtant en place des éléments intéressants pour la saison 3.
Note : 6/10

Moyenne de la saison : 7.48/10 [Evolution : -0,34]


Questions

sanct08  (04.04.2019 à 08:25)

Même principe que pour mes questions sur la saison 1 :

1) Comment Jefferson a-t-il échappé à la malédiction de Regina (on sait qu'il se souvient de tout) et comment a-t-il pu rentrer dans la Forêt Enchantée alors qu'il est théoriquement coincé au Pays des Merveilles?

Je sais que j'aurais du noter cette question dans le topic concernant la saison 1 mais je l'ai oubliée...

2) N'y a-t-il pas une incohérence de temps concernant la durée du sommeil d'Aurore ?

Je m'explique : dans la saison 2 (épisode 201) Aurore apprend que 28 ans se sont écoulés depuis qu'elle est tombée dans le sommeil et pense que seulement "moins d'un an" s'est écoulé depuis qu'elle a été plongée dans le sommeil par Maléfique. Or, dans la saison 4, nous assistons à la rencontre entre Regina et Maléfique à l'époque où Snow n'est pas encore en fuite. A l'issue de cet épisode, Aurore est plongée dans le sommeil. Cela voudrait donc dire qu'elle est plongée dans le sommeil au moins 1 à 2 ans avant que le Sort Noir ne soit jeté non?

Avis season première

jujuju  (04.03.2021 à 00:14)

J'ai adoré ce season première avec pleins de nouveaux personnages, pleins d'aventures et encore plus de suspens.

J'ai adoré le début les retrouvailles de tous les personnages de contes c'était un beau moment d'émotions j'en ais eu les larmes aux yeux tellement c'était beau.

Emma : La j'avoue que je suis mitigée quand a sa réaction parce que d'accord je la comprend un peu parce qu'elle s'est sentie abandonnée par ses parents pendant 28 ans et la elle les retrouve elle est un peu chamboulée mais d'un autre côté depuis le début j'attends les retrouvailles d'Emma avec ses parents et jes avait imaginées plus chaleureuses la limites elle est pas contente de les voir et même si elle leur en veux de l'avoir abandonnée c'est pour son bien qu'ils ont fait ça donc un peu déçue de sa réaction froide.

Régina : c'est pas étonnant que Régina soit rejetée par tout le monde après ce qu'elle leur a fait et je suis sur que si Emma n'avait pas été la David aurait laissés le spectre la tuer parce que quand Emma a dit "on a un problème" David il a pas hésité a dire "nous non Régina oui" je le comprends un peu a cause d'elle il a été privé de sa famille et même son fils Henry la rejette et heuresement qu'Henry est arrivée sinon elle aurait tué David elle était a deux doigts de le faire.

Emma/Mary-Margaret : La les choses se compliquent pour elles donc elles sont dans le monde d'Aurore et Mulan.

Par compte pour August/pinnocchio vu que la malédiction est rompue il aurait du réapparaitre ça par compte j'ai pas trop compris.

Pour un season première il était excellent.


Episode 201

sanct08  (04.03.2021 à 11:16)

La scène des retrouvailles est géniale ! L'une des meilleures de l'épisode ! Et la colère des habitants qui cherchent à se venger de Regina est vraiment bien mise en scène et jouée.

Les retrouvailles d'Emma et ses parents sont effectivement très loin de ce qu'on attendait mais on peut aussi la comprendre. Ca fait beaucoup pour elle peu de temps : elle accepte enfin l'existence de la magie, reconnait son amour pour son fils, retrouve ses parents et devient véritablement la Sauveuse. Puis tout le monde lui tombe plus ou moins dessus (ainsi qu'à ses parents) car ils sont encore coincés à Storybrooke... Sans oublier qu'Emma voit sa mère comme sa meilleure amie et David comme un ami. Ca n'aide pas les choses ^^

Regina paye maintenant pour ses erreurs. Il y a toujours un moment où la balance se rééquilibre ! Et elle est malmenée par les habitants : ce que l'on peut aisément comprendre ! Mais par contre, je note que personne ne s'en prend à Gold alors que tout le monde sait qu'elle a été son élève et qu'il potentiellement derrière toute cette affaire... Elle est lâchée par tout le monde sauf Emma contre tout attente ! Et je pense aussi que David l'aurait laissé mourir sans Emma.

Emma et Snow sont maintenant dans la Forêt Enchantée et tu vas voir que les ennuis les attendent...

Pour August, la réponse est donnée plus loin dans la saison. Juste un peu de patience ;)

En tous cas, hâte de lire tes prochains posts !!! Et bon visionnage en attendant

Avis épisode 2

jujuju  (08.03.2021 à 19:52)

Ah me voila avec mon avis sur ce second épisodes j'ai eu quelques ennuis donc mais me revoila bien décidé a ne plus en rater aucun.

J'ai adoré ce second épisode.

Donc on découvre que si on franchit la barrière de StoryBrooke on oublie encore une fois le monde des contes donc ils sont coincés.

Régina qui a récupéré ses pouvoirs et quand Henry a essayé de s'échapper elle a fais la même chose avec les braches que Cora lui a faite, par compte je comprends pas parce que dans le premier épisode elle avait pas encore récupéré ses pouvoirs alors comment elle a fait pour attaquer David?, en tout cas elle m'attendrit un peu moi d'un côté parce que elle a beau être méchante, machiavélique la seule personne qu'elle aime par dessus tout c'est Henry la preuve elle le laisse partir avec David parce qu'elle comprends que c'est pas en retenant une personne qu'on la force a aimer.

J'ai beaucoup aimé pendant tout l'épisode que ce soit David qui dirige et j'ai également aimé ses moments avec Henry grand père/petit fils.

Par compte je me demande ou est passé Auguste parce qu'on le voit ouvrir les yeux mais quand son père viens le voir il est plus la.

Donc c'est gräce a Rumplestilskin que Régina obtient ses pouvoirs et qu'elle est ce qu'elle est il y a un moment j'ai vraiment cru qu'avec le collier ou il y avait la bague elle allait étouffer Blanche mais c'était qu'un rêve.

Je me demande comment va réagir Mary-Margaret/Blanche en s'apercevant qu'elle et Emma sont dans la même cellule que Cora la mère de Régina et j'ai hâte aussi qu'Emma appelle Mary-Margaret "maman" et David "papa" j'espère que ça va arriver.

Avis épisode 3

jujuju  (10.03.2021 à 21:06)

J'ai adoré cet épisode.

Donc depuis le début c'était pas lancelot mais Cora elle les a tous bien eu enfin a part Mary-Margaret parce qu'elle s'est souvenu qu'Emma avait dis a Cora le prénom de son fils alors que quand Lancelot était vivant ils savaient même pas si c'était une fille ou un garçon alors, maintenant vu qu'Emma a brulé leeur seul moyen de retour pour retourner a Storybrooke je me demande comment ils vont faire pour y retourner.

Dans le monde des contes c'est vraiment triste que la mère de James est morte et  comme le roi lui a jeté un mauvais sort a Blanche je m'étais demandé comment elle a pu avoir Emma en fait c'est la mère de James et Lancelot qui était complices l'eau qu'elle a bu dans le calice c'était pas l'eau du lac en fait c'est Lancelot qui a mis l'eau du lac que Blanche a bu quand ils se sont mariés je m'en doutais un peu c'est un très beau sacrifice de la part de la mère de James.

J'ai adoré la scène d'émotion entre Emma et sa mère et aussi les retrouvailles entre Grace et Jefferson.

Et j'ai j'ai adoré aussi la fin que David s'amuse avec Henry a lui apprendre comment manier l'épée ça fait une belle relation grand-père/petit-fils, mais par compte je crains le pire maintenant que le roi est de retour a StoryBrooke et vu son regard ça présage rien de bon.

Ajouter un message sur la dernière page

Activité récente
Actualités
Happy Birthday Jennifer Morrison

Happy Birthday Jennifer Morrison
L'actrice Jennifer Morrison fête son anniversaire en ce 12 avril.  Née en 1979, elle souffle donc sa...

Un nouveau design chez la Charming Family

Un nouveau design chez la Charming Family
Le quartier de Once Upon A Time vous présente son nouveau design. J'ai décidé de choisir des photos...

Rebecca Mader bientôt maman pour la seconde fois

Rebecca Mader bientôt maman pour la seconde fois
C'est aujourd'hui, mercredi 7 avril, que Rebecca Mader a annoncé sur les réseaux sociaux qu'elle...

Le mois d'avril arrive !

Le mois d'avril arrive !
Le mois d'avril arrive, et sur le quartier de Once Upon A Time aussi. Une nouvelle photo du mois est...

Jennifer Morrison de retour dans This is Us

Jennifer Morrison de retour dans This is Us
Jennifer Morrison (Emma Swan) sera de retour dans la saison 5 de This is Us. Son personnage de...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

HypnoRooms

Supersympa, 12.04.2021 à 16:36

Bonjour à tous. Nouveau mois sur les quartiers Alias, Dollhouse, The L Word et nouveau calendrier chez Angel.

ShanInXYZ, 13.04.2021 à 16:05

Nouveau thème dans Voyage au centre du Tardis, vous pouvez rattrapez les thèmes précédents, n'hésitez pas à passer voir le Docteur Who

swceliikz, 13.04.2021 à 19:52

Hello, nouvelle PDM sur le quartier d'All American

ShanInXYZ, Hier à 16:47

L'animation Happy Birthday to Who arrive sur le quartier Doctor Who, est-ce que vous connaissez bien les acteurs de la série ? A vous de jouer

ShanInXYZ, Hier à 16:47

et on continue de Voyage au centre du Tardis, en abordant la saison 12, on attend vos photos

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site