VOTE | 821 fans

#210 : Le Chant du Criquet


Centré sur : Blanche-Neige, Prince Charmant et Regina
Titre VO : The Cricket Game
Titre VF : Le Chant du Criquet
Diffusion USA : 06/01/2013
Diffusion FR : 23/11/2013
Captures

Résumé court : Lorsque Regina est accusé du meurtre d'un personnage bien-aimé des conte de fées, Emma pense qu'elle est innocente.

Mais Charming et Snow, pensant le contraire, planifient l'exécution de la reine maléfique.

Popularité


4.78 - 9 votes

Vidéos

Promo n°5 VOSTFR

Promo n°5 VOSTFR

  

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Samedi 23.11.2013 à 20:50
2.14m / 8.6% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 06.01.2013 à 20:00
9.10m / 3.1% (18-49)

Plus de détails

Audiences US : 9, 10 millions

Ecrit par : Ian Goldberg, Andrew Chambliss

Réalisé par : Anthony Hemingway

 Acteurs secondaires:

Lee Arenberh .... Leroy/Grincheux

Beverley Elliott .... Granny

Barbara Hershey .... Cora

Raphael Sbarge .... Jiminy Cricket ... Archie Hopper

Tony Perez .... Henry Senior

Keegan Connor Tracy .... Fée Bleue / Mère supérieure

David-Paul Grove .... Prof

Gabe Khouth .... Atchoum

Fausino Di Bauda .... Dormeur

Jeffrey Kaiser .... Simplet

Michael Coleman .... Joyeux

Mig Macario .... Timide

David Nykl .... Pêcheur

Michael Soltis .... Chevalier noir

Nick Hunnings .... Garde de la prison

Hook et Cora viennent d’arriver à Storybrooke grâce au bateau de Hook. Lorsqu’ils débarquent sur le pont un marin vient à leur rencontre et leur dit qu’ils ont un beau bateau pirate. Cora utilise sa magie pour rendre le bateau invisible et transformer l’homme en poisson.

A Storybrooke David et Mary Margaret sont en train de rattraper le temps perdu dans leur lit lorsqu’Emma et Henry entrent dans l’appartement.

Dans le monde magique la reine observe du haut d’une colline un village en train de se faire massacrer par son armée. Soudain, un de ses cavaliers la rejoint et lui apprend que Blanche Neige et le prince charmant ont réussit à battre le roi George. L’homme l’informe également que Blanche Neige se trouve actuellement seule dans la forêt. La reine lui ordonne de mobiliser ses hommes et de la stopper. Quelques temps plus tard la reine parvient à rattraper Blanche Neige qui lui propose une trêve dans la guerre. La reine refuse et à ce moment là Blanche Neige crie afin de donner le signal. La fée supérieure apparait et lance un sort qui immobilise la reine. De ce fait Blanche Neige vient de gagner la bataille.

David, Mary Margaret et Emma arrivent au Granny’s où une fête est organisée à l’occasion de leur retour. Soudain l’ambiance se refroidit lorsque Regina entre avec un plat de lasagne dans les mains. Emma leur annonce que c’est elle qui l’a invité car elles ont pu renter à Storybrooke grâce à elle. Plus tard dans la soirée Regina est assise seule à une table. Voyant que personne ne semble apprécier sa présence elle décide de partir. Emma l’aperçoit et la rattrape sur la terrasse. Regina profite de l’occasion pour lui demander de voir plus souvent Henry. Lorsqu’Emma refuse, Regina commence à l’insulter et lorsqu’elle remarque la portée de ses actes elle s’excuse. Emma comprend alors que Regina essaye de changer. Alors que Regina rentre à pied chez elle on remarque Hook et Cora qui l’observe du toit d’une maison. Le lendemain matin Archie rencontre Regina au port de la ville. Regina se dispute avec lui et lui demande de ne plus révéler qu’elle se rend à son cabinet pour essayer de changer.

Blanche Neige, Charming, Jiminy, Red, Granny, la fée supérieure et Grumpy se trouvent dans la salle de réunion du château de Blanche Neige et tentent se savoir ce qu’ils vont faire de la reine. Finalement ils arrivent à un commun accord qui est de la tuer afin qu’elle ne puisse plus leur nuire. Cependant Blanche Neige pense que ce n’est pas la bonne solution.

Le soir même Regina se rend au cabinet du Dr. Hopper et demande à lui parler. Lorsqu’elle rentre Pongo se met à aboyer, chose qu’il ne fait pas habituellement. Soudain elle attrape Archie par la gorge et le tue. Lorsqu’elle sort du cabinet elle se transforme en Cora. Le lendemain Emma et Henry finissent de déjeuner au Granny’s. Emma décide de l’accompagner à l’école. Lorsqu’ils sortent du Granny’s ils rencontrent Pongo qui leur aboie. Ruby sort à ce moment là et leur dit que quelque chose ne va pas. Emma demande alors à Henry d’aller seul à l’école et suit avec Ruby Pongo qui les mène jusqu’au cabinet d’Archie. Lorsqu’Emma ouvre la porte elle trouve Archie mort sur le sol. Ruby qui a vu Regina entrer chez Archie hier soir lui dit qu’elle pense savoir qui a fait ça.

La reine est enfermée dans un des donjons du château de Blanche Neige. Elle reçoit la visite de son père qui l’a supplie de ne plus faire de mal à personne.

Emma a arrêté Regina pour le meurtre d’Archie. Lorsqu’elle lui demande pourquoi elle l’a tué Regina est surprise de la mort d’Archie. Elle lui répond qu’après tous les sacrifices qu’elle a fait pour les ramener à Storybrooke elle n’aurait jamais fait ça. Emma et semble la croire même si elle ne lui montre rien.

Les gardes emmènent la reine devant le château afin qu’elle assister à son procès. Ils l’attachent à un poteau et la laisse s’exprimer. Elle semble triste et leur dit qu’elle a commis beaucoup de peine et de douleur mais qu’elle n’a qu’un seul regret celui de ne pas en avoir commis plus et de ne pas avoir réussi à tuer Blanche Neige. En attendant ses paroles Charming ordonne aux gardes de la tuer. Les gardent tirent donc des flèches sur la reine et soudain Blanche Neige leur demande d’arrêter. Afin d’assouvir sa demande la fée supérieure utilise sa magie pour stopper les flèches.

David et Emma sortent de la salle d’interrogation. Emma dit à David et Mary qu’elle croit en son innocence et qu’elle la laisse partir.

Dans le monde magique Blanche Neige dit à Charming qu’elle a connu Regina lorsqu’elle était gentille. Elle pense qu’elle peut redevenir gentille. Le soir elle se rend à l’endroit où la reine a failli mourir et  trouve Rumplestiltskin caché dans un coin sombre. Il dit qu’il peut lui fournir un test pour savoir si la reine peut changer.

Emma, David et Mary cherchent des preuves pouvant innocenter Regina du meurtre d’Archie dans son cabinet. La seule preuve qu’ils trouvent est le dossier vide de Regina qui ne l’innocente pas du tout. Emma leur déclare que dans ce monde on ne retrouve quasiment aucune preuve et qu’il est trop facile qu’ils en trouvent autant.  Elle pense que Regina a été piégée. Pendant ce temps Belle apporte un panier contenant un piquenique à la boutique de Gold. Le trio les interrompt et l’accuse d’avoir tué Archie. Gold leur répond que ce n’est pas lui et qu’ils n’ont qu’à demander au seul témoin : Pongo. David apporte donc Pongo à la boutique afin que Gold puisse extraire ses souvenirs. Il sort d’une armoire un attrape-rêve et le passe au dessus de l’animal. L’objet se met à briller. Gold le donne à Emma et lui demande de le faire fonctionner. Emma se concentre afin d’utiliser sa magie et les événements de la veille défilent dans la parties arrondie de l’attrape-rêve. Ils voient donc Regina entrer dans le cabinet d’Archie et l’attraper par la gorge. Emma laisse tomber l’objet ne voyant ainsi pas la suite. Le trio sort de la boutique et prévoit d’arrêter Regina.

Blanche Neige rend visite à Regina dans sa cellule. Elle lui dit que l’ancienne Regina est toujours en elle et qu’elle peut redevenir gentille. Soudain elle ouvre la cellule à l’aide d’une dague et dit à la reine que maintenant ellep eut prendre un nouveau départ. La reine sort alors de la cellule, attrape la dague et la plante dans le ventre de Blanche Neige. Lorsqu’elle ressort la dague aucun dommage n’a affecté la jeune femme. A ce moment là David et deux gardes arrivent. David déclare que la dague a été fournie par Rumplestiltskin afin de tester la reine qui vient de faire le mauvais choix. Blanche Neige lui annonce ensuite qu’elle est bannie de leur royaume et qu’elle devra vivre sans magie.

David, Mary et Emma se rendent au domicile de Regina afin de l’arrêter. Emma lui dit qu’elle a vu ce qu’il s’est réellement passé le soir du meurtre. Elle tente alors de la faire sortir de sa maison en la provoquant à propos d’Henry. Regina sort alors devant sa maison et à ce moment là la mère supérieure lance une boule de magie sur elle. Regina l’attrape, ce qui lui permet d’utiliser la magie à nouveau, et la lance sur Mary et David puis disparait dans un nuage de fumé.

Emma attendant l’arrivée du bus d’Henry. Elle ne sait pas comment lui annoncer que c’est Regina qui a tué Archie. Lorsque le bus arrive elle l’entraine jusqu’à un banc et lui raconte la vérité. Regina observe la scène depuis sa voiture et fond en larmes.

Dans le monde magique c’est le jour du mariage de Blanche Neige et du prince charmant. La reine est seule dans son château lorsqu’elle reçoit la visite de Rumplestiltskin qui lui annonce que son accord était explicite : elle ne peut pas blesser Blanche Neige dans ce monde mais elle peut dans un autre monde. Sur ces paroles il disparait laissant la reine souriante qui demande à son père de préparer son carrosse afin d’assister au mariage.

Cora rejoint Hook près du bateau. Elle déclare qu’elle a enfin brisée sa fille puis entre dans le bateau suivit de Hook. Elle se dirige vers les cales, les ouvres et on aperçoit Archie ligoté.

-[Storybrooke]-

Crochet et Cora accostent au port de Storybrooke.

Crochet : Ma chère Cora, c’est ici que nos chemins se séparent. Merci pour tout… Mais je suis impatient d’écorcher ce Crocodile.

Cora se téléporte devant Crochet alors que celui-ci partait.

Cora : Vous devriez peut-être y réfléchir à deux fois.

Crochet : Nous étions d’accord, laissez-moi passer.

Cora : Croyez-le ou non, je vous épargne bien des déconvenues.

Crochet : En m’empêchant d’assouvir ma vengeance ?

Cora : Selon vous, comment ai-je pu réapparaître ainsi ?

Crochet : Vous avez recourt à la magie noire.

Cora : Précisément. La magie existe aussi ici et cela complique légèrement les choses. Si vous l’affrontez alors qu’il est en pleine possession de ses moyens, savez-vous ce qu’il se passera ? Vous le savez… Tant mieux.

Un pêcheur s’approche.

Le Pêcheur : Hé ! Vous cherchez quelque chose ? La boutique de pêche n’ouvre qu’au matin, mais si vous avez envie d’attraper les fameux poissons qui font la réputation de la région, je peux ouvrir un petit peu avant.

Crochet : Non merci, je crois que ça ira.

Le Pêcheur : Vous avez un beau voilier, vous êtes arrivé quand ?

Cora : Quel voilier ?

Le Pêcheur : Ben, celui qui est juste…

Cora fait disparaître le Jolly Roger.

Le Pêcheur : Impressionnant votre petit tour là. Vous êtes une magicienne dans le monde d’où on vient ?

Elle transforme le pêcheur en poisson, Crochet le pousse à la mer.

Crochet : Qu’avez-vous fait à mon bateau ?

Cora : Je l’ai mis à l’abri des regards… Pour arriver à nos fins, nous devons jouer la surprise. Alors êtes-vous prêt à m’écouter ?

Crochet : Oui votre majesté, je vous écoute.

Cora : Pour commencer, si nous allions à la découverte de cette jolie petite ville ? Vous venez ?

———–

David et Mary Margaret fêtent leurs retrouvailles sur l’oreiller.

David : A quoi tu penses ?

Mary Margaret : Je pense que j’ai bien fait de revenir.

David : C’est vrai ? T’es sûre que c’est à ça que tu penses ?

Mary Margaret : Je me dis aussi qu’attendre 28 ans sans pouvoir…

La porte du loft s’ouvre. Emma et Henry rapportent de quoi faire des tacos.

Henry : Hé ! Il y avait une promo sur les tortillas, c’est cool, non ?

Emma : Les tacos ont pas l’air d’avoir beaucoup de succès dans votre…

Henry : Qu’est-ce que vous faîtes encore au lit en plein milieu de l’après-midi ? On a une fête à organiser.

Mary Margaret : J’avais besoin de me reposer, notre retour a été éprouvant.

David : Et moi… Je suis… Je suis restée près d’elle pour l’aider à se reposer.

Emma : Euh… Nous… Nous, on va préparer les tacos… Il faut en faire plein parce qu’il y aura plein de monde chez Granny ce soir pour fêter notre retour.

Mary Margaret : Je croyais que vous en aviez au moins pour trois heures.

Emma : Ouais, ben on a fait vite ! Alors la prochaine fois ; mettez un mot sur la porte, envoyez un sms ou allez faire ça… En tout cas… Moi, moi je vais préparer les tacos.

Emma rejoint Henry dans la cuisine.

David : C’est qu’en même dingue qu’on puisse encore provoquer chez elle un bon vieux traumatisme de l’enfance à l’âge qu’elle a maintenant.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

La Reine regarde une ville ravagée par les flammes brûler, des chevaliers s’approchent.

Chevalier : Votre altesse, nous avons reçu un message. Blanche-Neige et le Prince ont vaincu le Roi George, son armée est en déroute, le royaume est aux mains du Prince.

La Reine : Qu’est-il advenu du Roi ?

Chevalier : Nul ne le sait, mais sans ses troupes nous n’avons aucune chance de l’emporter, nous ne pouvons rien faire.

La Reine : Ne me dis pas ce que je peux faire ou ne pas faire, malotru ! Où est Blanche-Neige ?

Chevalier : Seule dans la forêt, elle est partie retrouver le Prince.

La Reine : Excellent. Sacrifier autant de vos hommes qu’il le faudra, ne les laissez pas se rejoindre avant qu’elle soit à ma merci ! Jamais je ne laisserai ces deux là me vaincre !

———–

La Reine galope jusqu’à Blanche-Neige.

La Reine : Vous abandonnez déjà le champ de bataille ?

Blanche-Neige : La bataille est terminée Régina, notre armée est bien trop puissante, vous ne pourrez jamais nous vaincre.

La Reine : Tout dépend de votre définition de la victoire.

Blanche-Neige : J’accepte d’entrer en pourparler pour négocier les termes de votre reddition.

La Reine : Les termes de ma reddition ? Je n’ai qu’une exigence et on peut difficilement faire plus simple… Je veux vous voire morte !

La Reine est sur le point d’attaquer Blanche-Neige.

Blanche-Neige : A vous !

La Fée Bleue vole vers la Reine et l’immobilise avec sa magie. Le Prince sort de derrière un arbre.

La Reine : Vous m’avez tendu un piège.

Blanche-Neige : Vous auriez du vous rendre quand vous en aviez l’occasion.

Prince Charmant : Nous savions que vous vous lanceriez à la poursuite de Blanche. C’est votre soif de vengeance et de sang qui vous a perdu. Le royaume est à nous, votre règne de terreur vient de prendre fin.

-[Storybrooke]-

Emma, Henry, Mary Margaret et David se rendent chez Granny pour la fête avec leurs amis.

Ruby : A la votre !

Ruby enlace Mary Margaret.

Ruby : J’étais même pas inquiète.

Mary Margaret : Oui, j’en suis sûre.

Archie : Tu nous as beaucoup manqué à tous.

David : Bonsoir, vous allez bien ?

Emma : J’ai fait des tacos et c’est un soulagement de cuisiner un truc que j’ai pas d’abord été obligé de tuer.

Granny : Oh, je sais ! Dans notre monde faire du pâté en croute, c’est pas évident !

Emma : Tenez.

David : Avant toute chose, je tenais à vous remercier d’être tous venus ce soir. Mary Margaret et moi, on a pour habitude de dire que… Que tous les deux on se retrouvera toujours… Et même si je continue d’y croire de tout mon cœur, j’aimerai que vous leviez votre verre et que vous partagiez avec moi l’espoir qu’on ait plus à se chercher avant un bon bout de temps ! Au retour de Mary Margaret et Emma !

Régina entre chez Granny.

Régina : Excusez-moi, je suis en retard.

Leroy : Qu’est-ce qu’elle vient faire ici ?

Emma : C’est moi qui l’ai invité !

Mary Margaret, David et Emma ont une discussion à part.

Emma : Sans elle, on serait pas là à faire la fête. Elle nous aidé à revenir. Quoiqu’elle ait fait par le passé, elle mérite au moins des remerciements, non ?

David : Tu aurais qu’en même pu nous en parler !

Emma : J’allais le faire mais vous étiez un peu occupé cet après-midi.

Mary Margaret : Emma, elle a tenté de nous tuer, hier encore !

Emma : C’est pas vrai ! Elle essaie réellement de changer pour Henry et il lui fait confiance. Franchement, c’est tout ce qui compte pour moi. Si j’ai changé, c’est parce qu’on m’a donné une chance de le faire alors… Elle mérite d’en avoir une aussi.

Régina sert des lasagnes à Henry.

Henry : Je suis content que tu sois venue.

Régina : Moi aussi. Ah, j’ai préparé des lasagnes…

Leroy : C’est quoi l’ingrédient secret ? Du poison ?

Régina : Une pointe de piment de Cayenne… Ca donne un peu de piquant !

Leroy goûte les lasagnes. La soirée suit son court. Régina est assise toute seule. Elle attrape son manteau puis décide de partir. Emma la suit.

Emma : Archie a fait un gâteau, vous en voulez une petite part ?

Régina : Non, je crois que ça va aller, je vous remercie.

Emma : D’accord.

Régina : Je vous remercie.

Emma : Ca vous venez de le dire.

Régina : Pour m’avoir invité à cette fête.

Emma : C’est Henry qui y tenait. Je suis contente que vous passiez un peu de temps ensemble.

Régina : Moi aussi, je le suis. Je voudrais le voir plus souvent. Vous pourriez peut-être envisager de le laisser passer la nuit chez moi de temps en temps ? Il a toujours sa chambre, d’ailleurs, elle n’attend plus que lui.

Emma : Oh… Euh… Je suis pas vraiment sûre que se soit une bonne idée.

Régina : Parce que les rares moments que vous avez passé avec Henry ont fait de vous une experte en éducation ? Demandez à David ! Au moins lui, il s’en est occupé comme moi je l’ai fait durant les 10 années de sa vie où vous n’étiez pas là !

Emma : Okay. Merci d’être venue.

Régina : Non ce n’est pas ce que je voulais dire… Je… Emma, je vous prie de m’excuser. Je… Je n’aurais pas du vous parlez de cette manière. Vous voulez bien oublier ce que je viens de vous dire ?

Emma : C’est rien. Vous avez raison. Archie dit que vous essayer de changer et je constate que c’est le cas.

Régina : Le docteur Hopper vous a parlé de moi ?

Emma : Il m’a dit que vous étiez allée le voir, que vous vous efforciez de ne plus avoir recourt à la magie, de devenir quelqu’une de bien… J’avoue que j’ai hésité un peu avant de vous inviter ce soir, je lui ai demandé son avis, il a trouvé que c’était une bonne idée.

Régina : Et ça l’était, je vous remercie. Il vaut mieux que j’y aille.

Régina retourne chez elle.

———–

Crochet et Cora observent Régina depuis les toits de la ville.

Crochet : Alors est-elle désespérée ?

Cora : Pas encore.

———–

Archie promène Pongo sur le port. Régina va à sa rencontre.

Archie : Belle journée, n’est-ce pas Régina ?

Régina : Pourquoi je répondrais à un misérable insecte ?

Archie : Parce que j’entame une conversation amicale.

Régina : Que vous vous empresserez de répéter à toute la ville ? Vous avez parlé de nos séances à Mlle Swan.

Archie : Je voulais vous aider, rien de plus.

Régina : M’aider en trahissant ma confiance ?

Archie : Si je lui ai dit que vous veniez me voir, c’est uniquement pour lui confirmer votre volonté de changer.

Régina : Ce que je vous ai dit était confidentiel ! Les autres ne croiront jamais que j’ai changé si vous leur répéter ce que je vous confie et leur rappeler constamment mon passé !

Archie : Je ne lui ai donné aucun détail personnel. Jamais je n’aurais rompu le secret médical.

Ruby se dirige, en faisant son jogging, vers Régina et Archie.

Régina : Médical ? C’est une plaisanterie ? Dois-je vous rappeler que vous ne devez votre doctorat qu’à une malédiction ?

Ruby : Hé ! Tout va bien ?

Régina : Je m’adresse au docteur Hopper, alors mêlez-vous de ce qui vous regarde !

Elle continue son jogging.

Archie : Vous pouvez me faire confiance, je vous le jure.

Régina : Vous avez de la chance que j’ai changée.

Régina part.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Charmant et Blanche-Neige et leurs amis tiennent conseil au château pour décider du sort de la Reine.

Jiminy : Je crois, hélas, que la Reine ne changera jamais. Il est de notre devoir de rendre la justice.

Prince Charmant : C’est vrai. Que proposez-vous ?

Grincheux : Ma pioche et moi pourrions lui rendre une visite dans sa cellule ? Elle est toujours ensorcelée ?

Fée Bleue : Oui mais la magie qui nous a permis de la faire prisonnière ne la prive que temporairement de ses pouvoirs.

Mère-Grand : Il nous suffit simplement de l’exiler dans un autre royaume.

Jiminy : Nous ne pouvons pas faire cela ! Il serait irresponsable de faire subir à un autre royaume les souffrances qu’elle nous a infligées.

Scarlett : Jiminy a raison. La Reine est notre problème et c’est à nous d’y faire face.

Prince Charmant : Et une seule chose est certaine… Tant que la Reine sera en vie, le royaume sera en danger.

Blanche-Neige : Tu veux dire que…

Prince Charmant : Oui… Nous devons tuer la Reine… Merci d’être venu.

Le conseil se disperse.

Blanche-Neige : Es-tu sûr que c’est la meilleure solution ?

Prince Charmant : Nous n’avons guère le choix… Jusqu’à son dernier souffle, elle ne cessera de nous pourchasser, de te pourchasser.

Blanche-Neige : On a toujours le choix… Un jour, tu m’as empêché de la tuer. Tu as pris une flèche pour la sauver, en quoi était-ce différent ?

Prince Charmant : J’ai arrêté cette flèche pour sauver ton âme, pas sa vie. Il s’agissait d’un assassinat, ceci est une exécution… Si nous ne l’éliminons pas maintenant… Nul ne sait ce qu’elle fera par la suite.

-[Storybrooke]-

Régina se dirige vers la cabinet du docteur Hopper, Ruby la voit alors qu’elle range le panneau du restaurant.

———–

Régina frappe à la porte du docteur Hopper, il va lui ouvrir.

Régina : Je sais qu’il est tard, mais j’aurais aimé vous parler.

Archie : Bien sûr… Je vous en prie, entrez.

Pongo grogne et aboie.

Archie : Arrête Pongo, tu connais Régina !

Archie va chercher le dossier de Régina.

Archie : Ce n’est pas évident de changer. C’est un processus qui s’avère parfois d’une rare violence.

Régina : Vous ne croyez pas si bien dire.

Archie : Il y a quelque chose qui…

Régina étrangle Archie et immobilise Pongo qui aboie. Une fumée violette apparaît.

———–

Régina sort du cabinet du docteur Hopper et se transforme en Cora.

———–

Henry et Emma déjeunent chez Granny.

Henry : Alors, comment c’était là-bas, dans leur monde ?

Emma : Hum… Ben, en fait… Il y avait des ogres, morts-vivants, des gens qui voulaient me tuer… Hum, encore des ogres…

Henry : Génial !

Emma : Je crois qu’on n’a pas la même définition de génial… Allez ! Faut que t’ailles en cours, je t’accompagne au bus.

Henry : Pas la peine, je peux y aller tout seul !

Emma : Je sais que tu peux, ça veut pas dire que tu devrais le faire.

Henry : David me laissait y aller.

Emma : Mais je suis pas David.

Henry : Tu me laissais y aller avant.

Emma : Ben… Je suis plus moi-même, je t’accompagne parce que c’est ce que font les mères, alors discute pas !

———–

Henry et Emma sortent du restaurant. Pongo arrive en aboyant.

Henry : Salut Pongo !

Pongo aboie violemment.

Henry : Qu’est-ce que t’as ? Calme-toi !

Emma : Où est Archie ?

Ruby sort du restaurant en courant.

Ruby : Emma ! Y a un truc qui va pas !

Emma : Comment tu le sais ? A oui, j’avais oublié l’histoire des loups. Finalement, 11 ans, c’est assez vieux pour aller jusqu’au bus tout seul, à ce soir.

Henry : D’accord.

Henry part.

Ruby : Qu’est-ce qui se passe ?

Pongo courent vers le cabinet, Emma et Ruby le suivent.

———–

Emma entre chez Archie.

Emma : Archie ? Archie ? Oh non !

Emma trouve le corps d’Archie.

Ruby : Quoi ? Qu’est-ce qui a ?

Emma : Archie ?

Ruby : Oh, non. Non !

Emma : Qui a bien pu faire ça ?

Ruby : Je crois que je sais moi.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

La Reine est enfermée dans une tour du château.

Chevalier : Vous avez de la visite.

La Reine : Père ?

Henry : Ce qui t’arrive est entièrement ma faute. Je n’ai pas été un bon père pour toi. Je n’ai pas su te protéger contre tout cela. Pourras-tu un jour me pardonner ?

La Reine : Je n’ai rien à te pardonner… Qu’aurais-je à reprocher à l’être que j’aime le plus au monde ? A la seule personne qui est restée à mes côtés ? Jusqu’à la fin.

Henry : Ce n’est pas nécessairement la fin.

La Reine : Blanche et son Prince semble avoir définitivement celé mon sort.

Henry : Montre-leur que tu regrettes tes actes et tout le mal que tu as fait autour de toi. Montre-leur que tu peux changer. Ils te laisseront la vie sauve si tu les incites à se montrer cléments. Je t’en prie, mon enfant.

-[Storybrooke]-

Régina attend Emma est David dans la salle d’interrogatoire au bureau du shérif.

Régina : Je vois que la fonction de shérif est devenue une affaire familiale… Qu’est-ce que je fais ici ?

Emma : Vous le savez très bien. Vous êtes ici à cause de Archie.

Régina : Ah… Et depuis quand c’est illégal de se disputer avec quelqu’un ?

David : Ca ne l’est que si on assassine la personne la nuit suivante.

Régina : Archie est mort ?

David : Pitié ! Ne faîtes pas l’innocente. Rubis vous a vous rendre à son cabinet hier soir.

Régina : Elle ment, je n’ai pas bougé de chez moi hier soir… Après tous les efforts que j’ai faits pour changer pour qu’Henry m’accorde à nouveau sa confiance, pourquoi je gâcherais tout maintenant ? Et surtout, si j’avais vraiment voulu tuer Archie, vous n’auriez jamais rien su. Le simple fait que vous ayez pu m’arrêter prouve que je n’y suis pour rien.

David : On vous a déjà attrapé une fois ! Franchement, Emma… Qui doit-on croire ? Rubis ou elle ? On lui a donné plusieurs occasions de changer mais elle en a toujours été incapable alors je ne vois pas pourquoi cette fois se serait différent.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

La Reine est conduite au peloton d’exécution.

Jiminy : Régina, si vous le désirez, vous pouvez encore soulager votre conscience avant de quitter ce monde. Avez-vous une dernière déclaration à faire ?

Régina : Oui. Oui, j’en ai une… Je sais pourquoi j’ai été condamnée à mort… Par le passé, j’ai infligé bien des souffrances, j’ai fait le malheur de nombreuses personnes… J’ai même provoqué la mort de certaines d’entre-elles… Et aujourd’hui j’aimerais que vous sachiez quel sentiment me hante quand je repense à tout ce que j’ai fait… Ce que je ressens, c’est… Du regret… Le regret de ne pas avoir pu infliger plus de souffrance… De ne pas avoir fait le malheur de plus de personnes ! De ne pas avoir provoqué la mort d’un plus grand nombre d’entre-deux ! Et plus encore que tout le reste, du plus profond de mon cœur, je regrette de ne pas avoir été capable de tuer… Blanche-Neige !

Prince Charmant : Archers, à vos flèches !

Les archers arment leurs arcs, le bourreau bande les yeux de la Reine.

Prince Charmant : A mon commandement… Tirez !

Les archers tirent.

Blanche-Neige : Non ! Arrêtez !

La Fée Bleue stoppe les flèches.

Prince Charmant : Blanche ?

Blanche-Neige : Ce n’est pas le bon choix.

Prince Charmant : Blanche…

Blanche-Neige s’en va.

Prince Charmant : Reconduisez-la dans sa cellule.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret observe Régina derrière le miroir sans tain.

Mary Margaret : Qu’est-ce qu’on fait d’elle maintenant ?

David : On la coffre !

Emma : On peut pas la coffrer, c’est pas elle qui l’a tué.

David : Tu as cru à son histoire ?

Emma : Je l’ai observée quand on lui a annoncé la mort d’Archie, elle était pas au courant.

Mary Margaret : Emma, je sais que tu veux croire que pour Henry, elle est capable de changer…

Emma : Je crois ce que je vois… Et regardez-la… L’ancienne Régina aurait réduit ce bâtiment en cendre… Je vois une femme qui veut changer et qui aimerait que tout le monde s’en aperçoive… Je connais ce regard, je connais Régina… Et moi, je la crois.

David : Ecoute, ne le prend pas mal, mais on la connaît beaucoup mieux que toi.

Emma : C’est peut-être ça le problème, dans votre royaume elle était la Méchante Reine, ici, elle n’est que Régina et en tant que Shérif de la ville, je suis tenue de respecter la présomption d’innocence.

Mary Margaret : Alors ? Dis-nous ce que tu proposes.

Emma : On la relâche.

David : Emma !

Emma : On la relâche ensuite, on mène notre enquête.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Blanche-Neige entre dans la salle du conseil, suivi du Prince Charmant.

Prince Charmant : Blanche ! Nous avions convenu d’exécuter la Reine et toi tu l’épargnes ? Elle ne le mérite pas ! Tu l’as entendue ? Elle n’a pas le moindre remords.

Blanche-Neige : Se sont les paroles d’une femme qui craint d’être faible alors qu’elle s’apprête à mourir.

Prince Charmant : Je l’ai vue tuer des gens, je l’ai vue terroriser des innocents, pas une seule fois je l’ai vue faire preuve de compassion.

Blanche-Neige : C’est ce que je dis ! Tu l’as toujours connue ainsi, mais je l’ai connue bien avant toi, du temps où elle était une bonne personne, elle m’a sauvé la vie quand j’étais enfant.

Prince Charmant : C’était il y a de très longues années…

Blanche-Neige : Elle a changé une fois, elle peut changer une deuxième fois.

Prince Charmant : Blanche, c’est une plaisanterie ? Tu as l’intention d’accorder ton pardon à la Reine ?

Blanche-Neige : En nous montrant cléments, nous toucherons peut-être son cœur.

Prince Charmant : Mais si nous échouons, la sécurité su royaume sera compromise, nous ne pouvons pas prendre un tel risque.

Blanche-Neige : Es-tu sûr qu’elle est un monstre sans cœur ? Sûr au point de la tuer ? Après cela, nous ne pourront pas revenir en arrière.

Prince Charmant : Si tu es convaincue que nous devons l’épargner, c’est ce que nous ferons… Mais si cela s’avère une erreur, il sera là aussi trop tard pour revenir en arrière.

———–

Blanche-Neige retourne sur les lieux qui auraient du accueillir d’exécution de la Reine. Rumplestiltskin apparaît.

Rumplestiltskin : Oh ! Tu me sembles bien soucieuse, très chère.

Blanche-Neige : Rumplestiltskin… Que viens-tu faire ici ?

Rumplestiltskin : En voilà une question… J’étais venu assister à l’exécution de la Reine, je comptais même emporter un souvenir. Je suis extrêmement déçu.

Blanche-Neige : Je ne vois pas pourquoi je m’excuserai de lui avoir laissé la vie sauve… Du moins, tant qu’il me reste un espoir qu’elle change.

Rumplestiltskin : Régina se repentant de ses crimes, voilà un espoir audacieux ! Comment comptes-tu t’y prendre pour accomplir un exploit aussi prodigieux ?

Blanche-Neige : Je ne sais même pas si c’est possible. Je me fais certainement des illusions.

Rumplestiltskin : Mais peut-être y a-t-il un moyen de savoir si c’est seulement possible.

Blanche-Neige : Quel moyen ?

Rumplestiltskin : Supposons que je puisse faire en sorte que tu saches enfin avec certitude si cette chère Régina peut encore changer.

Blanche-Neige : Pourquoi tu ferais-je confiance alors que tu souhaites la mort de la Reine ? Quand on accepte ton aide, il y a toujours un prix à payer.

Rumplestiltskin : Peut-être ai-je intérêt à ce qu’elle reste en vie ?

Blanche-Neige : J’avoue que j’en doute fort.

Rumplestiltskin : Tu peux te méfier de mes intentions réelles, très chère, mais tu ne les connaîtras jamais… Ce que tu auras en revanche, c’est la réponse que tu attends… Je t’aiderai à l’obtenir… Alors, marché conclu ?

-[Storybrooke]-

Emma, Mary Margaret et David fouillent le cabinet du docteur Hopper.

David : C’est le dossier de Régina, il est vide.

Mary Margaret : Alors, c’est bien elle… Elle a tué un être qui ne cherchait qu’à faire le bien autour de lui. La personne la plus altruiste de toute la ville !

Emma : Je te promets qu’on finira pas découvrir qui à fait ça.

David : Pourquoi tu refuses d’admettre qu’on l’a déjà trouvée ? Régina s’est disputée avec Archie, Rubis l’a vue devant son cabinet hier soir et aujourd’hui son dossier est vide. C’est… Ca fait trois preuves contre elle.

Emma : C’est peut-être bien le problème.

David : Comment ça ?

Emma : Je sais pas comment ça se passe là d’où vous venez mais dans ce monde-là, c’est souvent dur de trouver des preuves alors que dans cette affaire, c’est presque trop facile. Comme si quelqu’un voulait qu’on les trouve.

Mary Margaret : Tu crois que quelqu’un a voulu la piéger ?

Emma : En tout cas se serait pas la première fois que ça arrive.

David : Mais qui voudrait la piéger ?

Mary Margaret : La liste est longue, tu peux rajouter mon nom dessus.

Emma : Ouais, mais il y a qu’une personne sur cette liste qui est prête à tuer pour arriver à ses fins.

———–

Belle a apporté son déjeuner à Mr. Gold.

Mr. Gold : Oh, ça à l’air délicieux ! Merci beaucoup !

Emma, Mary Margaret et David entre dans la boutique.

Mr. Gold : Ah ! Il n’y a rien de émouvant que de voir une famille réunie. Vous avez le menton de votre mère, mademoiselle Swan.

Emma : On sait que vous l’avez tué !

Mr. Gold : Et le tact de votre père.

Belle : Quelqu’un a été tué ?

Emma : Le docteur Hopper.

Mr. Gold : Qu’est-ce qui vous fait croire que je suis impliqué dans cette histoire ?

Emma : Le fait que toutes les preuves semblent accuser Régina.

Belle : Et qu’elle, elle est absolument incapable de commettre un crime aussi ignoble ?

Emma : C’est un coup monté.

Mary Margaret : Se ne serait pas la première fois que tu te sers d’une autre personne pour l’atteindre.

Mr. Gold : Je suis ravi de voir que ta mémoire est intacte, chère Blanche-Neige, mais cette fois, j’ai bien peur de vous décevoir, ce n’est pas moi.

David : Pourquoi on devrait te croire ?

Mr. Gold : Parce que je peux le prouver. Interroger le témoin.

Emma : Y a aucun témoin.

Mr. Gold : Il me semble que ce n’est pas tout à fait vrai.

———–

David amène Pongo à la boutique du prêteur sur gages.

Mr. Gold : Allez, Allez, Allez, Allez Pongo, vient par ici, oui bravo, t’es un bon chien.

Belle : Dis donc, j’étais pas au courant que tu aimais les chiens à ce point-là.

Mr. Gold : Tu sais… Dans une autre vie, il y a de cela très longtemps, j’ai connu un ou deux chiens de berger.

Emma : C’est passionnant… Mais à moins que vous parliez sa langue… Je vois pas comment ce chien peut nous dire ce qu’il a vu.

Mr. Gold : Grâce à la magie bien sûr ! Ca ne nous permettra pas de communiquer mais au moins, on pourra extraire ses souvenirs.

David : Les extraire ?

Mr. Gold : T’inquiète pas pour lui, il ne sentira rien.

Emma : Vous pourriez aussi vous servir de la magie pour nous embobiner, alors pourquoi on vous ferait confiance ?

Mr. Gold : Parce que ce n’est pas moi qui aurais recours à la magie… C’est vous.

Emma : Moi ? Comment ?

Mr. Gold va chercher quelque chose dans le buffet.

Mr. Gold : Vous avez ce pouvoir en vous, c’est même vous qui me l’avez dit… Tu peux en témoigner, non ?

Mary Margaret : Emma, t’es pas obligée de faire ça.

Emma : Si ça peut nous aider à comprendre ce qui est arrivé à Archie, je suis prête à essayer.

Mr. Gold : Savez-vous ce que c’est ?

Emma : Un attrape-rêves.

Mr. Gold : Oui, mais cela permet aussi d’attraper bien d’autres choses.

Mr. Gold imprègne l’attrape-rêves des souvenirs de Pongo.

Belle : Mais qu’est-ce que c’est ?

Mr. Gold : Des souvenirs… Mademoiselle Swan… C’est à vous de jouer.

Emma : Mais comment, on voit rien, c’est flou.

Mr. Gold : La volonté. Si vous le voulez vraiment, tout deviendra clair.

Emma prend l’attrape-rêves et utilise ses pouvoirs dessus.

Emma : Je peux pas.

Mr. Gold : Si, vous pouvez.

Les souvenirs de Pongo deviennent clairs.

David : Emma, tu y es arrivée.

Emma : Régina.

Ils voient Régina (Cora) tuer Archie.

Mary Margaret : Non !

David : Chuuu !

Emma : Vous aviez raison.

David : Je suis navré, Emma.

———–

Emma sort de chez le prêteur sur gages suivie de David et de Mary Margaret.

David : Emma ? Attends ! Où tu vas ?

Emma : Chercher Régina.

Mary Margaret : Tu veux bien qu’on en discute avant ?

Emma : Y a pas besoin de discuter ! Elle a tué Archie, elle doit payer !

Mary Margaret : Et comment tu vas d’y prendre ? Elle a retrouvé ses pouvoirs maintenant.

Emma : Et ben apparemment, moi aussi j’en ai.

David : Ouais, tu as peut-être mais tu ne sais même pas t’en servir et tu veux affronter la femme la plus puissante de toute la ville.

Emma : Je comprends pas, c’est bien vous qui arrêtiez pas de me dire que c’était Régina la coupable et vous aviez raison finalement.

Mary Margaret : Peut-être mais l’affronter sans avoir réfléchi à un plan serait une grave erreur.

Emma : Alors qu’est-ce que tu proposes ?

David : Même si les nains construisent une cellule pour elle, il faut trouver un moyen de la priver de ses pouvoirs.

Mary Margaret : De la poussière de fée. Leroy m’a dit qu’il venait d’en apporter aux fées.

Emma : Ca inhibera ses pouvoirs ?

David : Ca a marché une fois, mais le problème c’est que là, elle risque de se méfier.

Emma : Laissez-moi faire. Je vous promets que cette fois je vais la coffrer !

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Blanche-Neige se rend à la cellule de Régina.

Garde : Votre altesse.

Blanche-Neige : Laissez-nous, je vous prie.

Garde : Mais c’est le prince en personne qui m’a ordonné…

Blanche-Neige : Et moi, je vous ordonne de disposer.

Le garde part. Blanche-Neige vérifie que son poignard est bien caché dans sa manche.

La Reine : D’abord vous faîtes obstacle à mon exécution et maintenant vous outrepassez les ordres de votre prince pour venir me voir… Dois-je en déduire qu’il y a de l’orage dans l’air ?

Blanche-Neige : Je ne suis pas venue ici pour parler de mes fiançailles.

La Reine : Alors pourquoi vous êtes venue ?

Blanche-Neige : Je sais que vous n’avez pas toujours été comme cela. La jeune femme qui m’a sauvé la vie quand j’étais enfant… Avait un cœur en ce temps-là.

La Reine : Cette jeune femme a perdu tout ce qui lui était cher… D’elle, il ne reste rien.

Blanche-Neige : Peut-être mais… Malgré vos efforts pour la faire disparaître… Je crois qu’elle est encore là tout au fond de vous.

La Reine : Vous avez tord de le croire.

Blanche-Neige : Sans doute suffirai-il…

Blanche-Neige ouvre la cellule.

Blanche-Neige : Que quelqu’un vous aide à la faire sortir de sa prison.

La Reine : Qu’est-ce que vous faîtes ?

Blanche-Neige : Je libère la jeune femme qui m’a sauvée la vie autrefois. Je lui offre la possibilité de prendre un nouveau départ… De laisser la haine et le mal dans cette cellule.

La Reine : Sans contrepartie ?

Blanche-Neige : Sans contrepartie.

La Reine sort de la cellule. Elle attaque Blanche-Neige.

La Reine : A vous entendre, on croirait qu’il est facile de changer.

Blanche-Neige sort son poignard. La Reine la désarme.

La Reine : Et vous pensiez que ceci suffirait à vous protéger ? Je ne peux pas avoir recours à la magie, je devrais donc me contenter de vous tuer avec le poignard que vous m’aviez destiné… Au revoir Blanche-Neige.

Blanche-Neige : Non.

La Reine poignarde Blanche-Neige.

La Reine : Oh… Si.

Blanche-Neige : Non.

Blanche-Neige n’a rien. La Reine retire le poignard.

La Reine : C’est impossible.

Blanche-Neige : Non, c’est de la magie.

Le Prince et le garde montent les escaliers.

Prince Charmant : Et cette fois, ce n’est pas l’œuvre des fées… Mais de Rumplestiltskin, il a pris un de vos cheveux de ce masque et s’en ai servi pour créer un sortilège de protection.

La Reine : Non.

Prince Charmant : Désormais rien de ce que vous ferez ne nous attaquera, Blanche et moi. Vous ne pouvez plus rien contre nous.

La Reine : Vous m’avez piégée.

Blanche-Neige : Ce n’était pas un piège mais une mis à l’épreuve que j’espérai sincèrement vous voir réussir.

Prince Charmant : Nous voulions vous laisser la possibilité de changer.

Blanche-Neige : Régina, je vous condamne à l’exil. Je vous condamne à vivre seule avec votre infamie.

Prince Charmant : Tant que nous vivrons dans ce monde, nous n’aurons rien à craindre de vous.

Blanche-Neige : Autrefois, vous m’avez sauvé la vie… Aujourd’hui, j’ai sauvé la votre, alors nous sommes quitte… Et si vous tentez à nouveau de faire du mal à un habitant de ce royaume, je vous tuerai.

-[Storybrooke]-

Emma, David et Mary Margaret vont sonner chez Régina. Elle ouvre la porte.

Régina : Mademoiselle Swan. Vous venez me présenter vos excuses ?

Emma : Je vous ai vu le tuer.

Régina : Pardon ?

Emma : Je vous ai vu faire, vous avez étranglé ce pauvre Archie.

Régina : Qu’est-ce que vous racontez ? Comment cous auriez pu voir le meurtrier ?

David : Grace à la magie.

Régina : Vous croyez…

Emma : J’ai vu ce qui s’est passé. Vous l’avez tué.

Régina : Gold. C’est lui qui vous a aidé. Vous avez fait confiance à ce manipulateur alors que c’est sûrement lui qui a tout manigancé !

Mary Margaret : On lui a pas fait confiance, c’est pour ça que c’est Emma qui a eu recours à la magie, Gold n’a rien fait !

Régina : Vous avez des pouvoirs ? C’est vrai que vous êtes la Sauveuse… Dans ce cas j’imagine qu’il vous a prévenu.

Emma : Prévenu de quoi ?

Régina : Quand on a recours la magie, il y a un prix à payer.

Emma : Ce prix, vous allez le payer autant que moi.

Régina : Comment ça ?

Emma : A travers Henry… Il avait confiance en vous. Ca va lui faire énormément de peine. C’est ça le prix à payer.

Régina : Non. Je ne vous laisserai pas empoisonner son esprit avec vos mensonges.

Emma : C’est moi qui vous accuser de l’empoisonner ? Je trouve ça plutôt ironique.

Emma marche vers la rue. Régina la suit.

Régina : Je veux au moins lui parler ! Il a le droit de connaître ma version des faits ! C’est mon fils !

Emma : Non ! C’est le mien ! Et je vous laisserai plus jamais l’approcher ! A vous de jouer !

La Mère Supérieure lance une boule de magie à Régina qui l’intercepte.

Régina : Vous pensiez vraiment que je me ferais avoir une seconde fois ?

Régina se débarrasse de la boule aux pieds de Mary Margaret et David.

Régina : Vous. Vous ne m’empêcherez pas de voir mon fils !

Régina projette Emma au loin.

Régina : Vous pouvez remballer votre poussière de fée. C’est le moment de vous servir de vos pouvoirs magiques si vous voulez rester en vie.

Emma : J’en ai pas besoin, j’ai déjà gagné ! Henry croira jamais à vos histoires bidons concernant la mort d’Archie… Vous pouvez dire ce que vous voulez, on sait tous qui vous êtes… Et on sait tous que vous changerez jamais.

Régina se téléporte.

———–

Emma et ses parents attendent le retour d’Henry de l’école.

Emma : Le bus scolaire devrait être là dans une minute.

Mary Margaret : Tu vas y arriver.

Emma : A dire à mon fils que son confident a été tué par une personne qui l’aimait… Je suis pas sûre d’y arriver. En fait, je suis sûre que je vais pas y arriver. C’est aux vrais parents de faire ça. Comment on fait pour être un parent quand on l’a jamais été ?

David : J’en sais rien, je me pose exactement la même question.

Emma : Oh non… J’ai pas besoin… C’est différent…

Mary Margaret : Pas tant que ça… Et si, tu a besoin de nous… Mais on va y arriver et toi aussi.

Emma : Vous me connaissez pas, vous savez pas qui j’étais avant de venir à Storybrooke et… Et honnêtement je… J’étais loin de ressembler à une mère idéale.

David : Oui mais on sait qui tu es depuis que tu vis ici.

Emma : Et si je redeviens comme avant ?

David : Y a aucun risque et je crois me souvenir que tu savais y faire avec Henry.

Emma : Je n’ai été sa mère que pendant cinq minutes.

David : Et mon ton père pendant cinq minutes mais maintenant la situation est différente… On n’aura plus jamais à affronter ces situations-là tout seul… On est une famille.

Le bus scolaire s’est garé. Henry se dirige vers sa famille. Emma va à sa rencontre.

Henry : Emma ? Je t’avais dit que je pouvais rentrer tout seul.

Emma : Ouais je sais. Il s’est passé quelque chose et… Je préfère que se soit moi qui te le dise.

Henry : Qu’est-ce qui a ?

Emma : Viens.

Ils s’assoient sur un banc. Emma annonce à Henry la mort d’Archie. Régina les observe depuis sa voiture.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

La Reine se regarde dans son miroir dans ses appartements.

Henry : Tu as de la visite.

La Reine : Qui ?

Rumplestiltskin : Tu ne devines pas ? Combien d’autres amis as-tu, très chère ?

La Reine : Tu n’es pas mon ami. Es-tu venu te réjouir de mes souffrances ?

Henry quitte la pièce.

Rumplestiltskin : Au contraire, je me suis dit qu’une petite visite te remontrait le moral, surtout un jour comme celui-ci.

La Reine : Qu’est-ce que ce jour a d’exceptionnel ?

Rumplestiltskin : Se sont les noces de Blanche-Neige et du Prince Charmant voyons… Tu n’as pas reçu d’invitation ? Moi non plus… Quoi qu’il en soit, tout le monde est impatient de les voir se déclarer leur amour éternel devant tous les habitants du royaume. Tout se finit bien en fin de compte.

La Reine : Et par ta faute je ne peux rien faire pour empêcher ce mariage puisque dans ce monde je ne pourrai plus jamais leur faire de mal.

Rumplestiltskin : Oui, tu ne peux plus rien contre eux… Dans ce monde.

La Reine : Pardon ?

Rumplestiltskin : Les termes du contrat sont formels… Tu ne peux pas leur faire de mal dans ce monde-là. En revanche si tu les transportais dans un autre monde et bien…

La Reine sourit.

Rumplestiltskin : Tu vois que je suis ton ami.

Rumplestiltskin se téléporte.

La Reine : Père… Fait préparer mon attelage… Je dois me rendre à un mariage aujourd’hui.

-[Storybrooke]-

Crochet aiguise son crochet sur le port. Cora arrive.

Crochet : Vous voilà de retour… Alors vous avez eu ce que vous vouliez ?

Cora : Oui, ma fille a tout perdu cette fois.

Crochet : Et vous, vous êtes la meilleure mère qui soit.

Cora : J’ai fait ce que j’avais à faire.

Crochet : Et ce que moi, j’ai à faire ? Vous m’aviez promis de m’aider à me venger de Rumplestiltskin.

Cora : J’ai déjà commencé… Vous n’avez pas vu le cadeau que j’ai laissé pour vous dans la cale du voilier ?

Crochet : Un cadeau ? Qu’est-ce que c’est ?

Cora : Ce n’est pas un objet mais une personne.

Ils montent à bord du bateau.

———–

Cora ouvre l’un des coffres de la cale.

Crochet : Qui est-ce ?

Cora : La seule personne au courant de tous les secrets des habitants de la ville y compris Rumplestiltskin. Il devrait pouvoir nous révéler ses faiblesses.

Archie est attaché dans le coffre.

Cora : N’est-ce pas ? Docteur Hopper.

Crochet : Si c’est lui le docteur Hopper, qui avez-vous tué ?

Cora : Comment le saurais-je ? Je viens d’arriver à Storybrooke.

Crochet : Vous avez donné l’apparence de cet homme au cadavre ? C’est cruel de faire subir cela à un mort mais j’admire votre ingéniosité.

Cora : C’est gentil. Vous saurez tout ce que vous voulez savoir. Il faudra peut-être le bousculer un peu mais ce criquet finira par chanter pour nous.

Crochet : Oh oui, il chantera.

–[Storybrooke]–

(Hook’s ship is anchored at the docks of Storybrooke. Seeing that the coast is clear, Hook jumps off the boat. He then proceeds to assist Cora off the ship.)

Hook: Well, my dear Cora, this is where we shall part ways. Thank you for everything. It’s time for me to skin my crocodile.

(As Hook turns to leave, Cora magically disappears, and then reappears in front of him.)

Cora: You might want to rethink this.

Hook: We had a deal. Get out of my way.

Cora: Believe it or not, I’m doing you a favour.

Hook: By preventing my vengeance?

Cora: Ask yourself how I’m doing that.

Hook: By using your dark magic.

Cora: Exactly. Magic is here. And that makes matters a bit more complicated. If you go off half-cocked after an empowered Rumpelstiltskin, do you know what’ll happen? So, you do. Good.

(A fisherman spots the two on the pier and approaches them.)

Man: Hey. You folks need anything? Tackle shop don’t open until morning. But, if you want to go out and try and snare some of New England’s finest pescatarian creatures, I’d be happy to open early for ya.

Hook: No, thank you. We’re fine.

Man: It’s a fine vessel you got there. When’d you get in?

Cora: What vessel?

Man: W-Why that one right…

(Cora waves her hand and the ship turns invisible.)

Man: Hey, that’s a neat trick. You some kind of magician back in our land?

(Annoyed, Cora magically transforms the man into a fish. As it flops on the dock, Hook kicks it into the water.)

Hook: What did you do with my ship?

Cora: I hid it from prying eyes. For what we both want to do, we need the element of surprise. Now you ready to listen to me?

Hook: Go on, Your Majesty. What now?

Cora: Let’s go have a little look at this Storybrooke, shall we?

———–

(Mary Margaret and David are in bed at Mary Margaret’s apartment.)

David: What are you thinking?

MMB: That it’s good to be back.

David: Yeah? And what are you really thinking?

MMB: Twenty-eight years is too long to wait between-

(Suddenly, Emma and Henry return home from shopping.)

Henry: Hey! Guess what? Taco shells were on sale.

Emma: Apparently, tacos? Not a big item in the Enchanted-

(Henry and Emma both pause when they see them in bed.)

Henry: What are you guys still doing in bed? It’s the middle of the afternoon.

MMB: The trip back was tiring, and I needed to rest.

David: And I needed to… Help her rest.

Emma: Uh, let’s… Let’s go make the tacos. We have to make a lot, because there’s going to be a ton of people at Granny’s welcome back party tonight.

(Henry heads to the kitchen, while the three of them whisper.)

MMB: We thought you were going to be back later.

Emma: Yeah, well, we weren’t. So maybe next time, you could put a tie on the door, or send a text, or… You know what? I’m… I’m… Going to go make some tacos.

(Emma leaves to join Henry.)

David: It’s impressive that we can still provide her with a few traumatic childhood memories at this stage of the game.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(The Evil Queen, armored and on horseback, is on a hill overlooking King George’s kingdom. Below, she watches as it burns. Several of her men arrive on horseback.)

Guard: My Queen. We’ve received word. Snow White and the Prince have defeated King George. His army has fallen. The kingdom is theirs.

Evil Queen: And what of George?

Guard: His fate is unknown. But, without his forces, we are now alone. We cannot defeat them.

Evil Queen: Do not tell me what we can or can’t do. Where is Snow White now?

Guard: Alone, on her way back to meet the Prince.

Evil Queen: Excellent. I don’t care how many men you lose – keep them apart long enough for me to find her. I will not let them defeat me.

(Snow White runs through the woods, until she trips over a rock on the ground, causing the Evil Queen to catch up to her.)

Evil Queen: Leaving the battle so soon?

Snow White: The battle’s over, Regina. Our army is too great. You can’t win.

Evil Queen: Well, that all depends on your definition of victory.

Snow White: I offer you parley – to negotiate the terms of your surrender.

Evil Queen: My surrender? Fair enough. My terms are quite simple… Your death.

Snow White: Now!

(The Evil Queen prepares to attack, but stops as the Blue Fairy and Prince Charming arrive. The Blue Fairy shoots a blast of blue magic at the Evil Queen, which causes her to become immobilized.)

Evil Queen: It was all a trap.

Snow White: You should’ve surrendered when I gave you the chance.

Prince Charming: We knew you couldn’t resist going after Snow. And now, because of your bloodlust, the kingdom is ours. Your reign of evil is over.

–[Storybrooke]–

(The citizens of Storybrooke have gathered at Granny’s Diner for a welcome home celebration. The Charming family enters. Everyone cheers, and Ruby rushes towards Mary Margaret for a hug.)

Ruby: I wasn’t worried a bit.

MMB: I can tell.

Archie: Oh, we all missed you.

(The two of them hug. Elsewhere, Emma presents Granny with a tray of tacos.)

Emma: Tacos. I cannot tell you the relief of cooking something that I didn’t have to kill first.

Granny: Don’t I know it. Meat loaf back home? What a bitch.

David: I just wanted to, uh, thank you all for joining us tonight. Mary Margaret and I – we have a saying… That we will always find each other. And, while I believe that with all my heart, I’d like you all to raise your glasses and join me when I say… Here’s to not having to look for a while. To Mary Margaret and Emma!

(As everyone clinks glasses, Regina enters with a casserole dish.)

Regina: Sorry I’m late.

(Leroy grabs a knife.)

Leroy: What is she doing here?

Emma: I invited her.

(Mary Margaret takes Emma to the side along with David.)

Emma: We’re celebrating today because of Regina. She helped us get home. No matter what she did in the past, we owe her our thanks now.

MMB: Didn’t you think to tell us about it?

Emma: I did, but you two were a little busy this afternoon.

MMB: Emma, she tried to kill us – yesterday!

Emma: No, she didn’t. She’s trying to change for Henry. He believes in her. And, right now, that’s enough for me. I couldn’t have changed if I wasn’t given a chance, so… She gets one, too.

(Henry sits with Regina as she slices the lasagna she brought.)

Henry: I’m glad you came.

Regina: Me, too.

(She sees Leroy and offers him a piece of lasagna.)

Regina: Oh, I made a lasagna.

Leroy: What’s the secret ingredient? Poison?

Regina: Red pepper flakes. Gives it some kick.

(Leroy suspiciously sniffs the lasagna, but takes it. Later in the evening, the party is winding down. People have split off into groups to talk, while Regina sits alone in one of the booths. She grabs her coat and decides to leave. Emma sees Regina exit, and follows her outside.)

Emma: Archie made a cake. You don’t want to stay for a piece?

Regina: I’m fine, thank you.

Emma: Okay.

(Emma turns to go back inside.)

Regina: Thank you.

Emma: You just said that.

Regina: F-For inviting me.

Emma: Henry wanted it. I’m glad you guys got to spend some time together.

Regina: Me, too. I’d like to see him more. Maybe you’d consider letting him stay over some time. I… I have his room just… Just waiting for him.

Emma: Oh… I’m… I’m not sure that’s best.

Regina: Because you know so much about parenting in the five minutes you’ve been with him. Talk to David. At least he took care of him while you were away. Like I did, during the ten years you were away the first time.

Emma: Okay. Thanks for coming.

(Emma turns to leave, but Regina stops her.)

Regina: No, wait. I’m sorry. I… I’m… I’m sorry. Snapping at you – I shouldn’t have done that. Will you accept my apology?

Emma: Okay. You’re right. Archie said you were trying to change. And, well, you are.

Regina: Dr. Hopper said I was trying?

Emma: He said you came to see him. That you’re trying not to use magic, that you’re trying to be a better person. You understand, I was hesitant to invite you. I asked him, and he thought it was a good idea.

Regina: Thank you. It was. I should be going.

(Regina leaves the diner and starts to walk home. From a nearby rooftop, Hook and Cora spy on her through a telescope.)

Hook: Well, is she broken?

Cora: Not yet.

———–

(Archie is walking his dog at the docks. He sees Regina and approaches her.)

Archie: Beautiful day, isn’t it, Regina?

Regina: Why should I answer you, bug?

Archie: Because I’m making friendly conversation.

Regina: That you’ll just repeat to anyone with an ear. You told Miss Swan about our sessions.

Archie: I was simply trying to help you.

Regina: By betraying my trust?

Archie: I… I mentioned only that you had come to see me, as an example of your commitment to change.

Regina: I came to you in confidence. How am I supposed to prove to people I’ve changed, when you’re there to chirp in their ears and remind them of my past?

Archie: I said nothing specific. I would never betray the doctor-patient confidentiality.

Regina: Doctor? Doctor?! Need I remind you got your PhD from a curse?

(Ruby sees the two of them arguing and runs up to them.)

Ruby: Hey! Is everything okay here?

Regina: Private conversation. Go take yourself for a walk.

(Ruby exits.)

Archie: I can be trusted. I assure you.

Regina: You’re lucky I’ve changed.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Snow White and Prince Charming have gathered everyone for a meeting at their castle.)

Jiminy Cricket: I fear the Queen will never change. We must dispense justice.

Prince Charming: Agreed. What are our options?

Grumpy: How about giving me five minutes alone with her and my axe? …She’s still restrained, right?

Blue Fairy: Yes. But the magic that we used to capture her, will only keep her powerless for a short while.

Granny: How about banishing her to another realm?

Jiminy Cricket: We can’t. It would be unconscionable to condemn another realm to the suffering that we’ve endured.

Red: Jiminy’s right. She’s our problem, and we have to deal with her.

Prince Charming: Then only one thing is certain – as long as the Queen lives, the kingdom is in danger.

Snow White: Are you saying…

Prince Charming: Yes. We must kill the Queen. Thank you all.

(Everyone exits, except for Snow White and Prince Charming.)

Snow White: You sure this is what we must do?

Prince Charming: What choice do we have? As long as she draws breath, she will come after us – after you.

Snow White: There’s always a choice. You stopped me from killing her once, took an arrow to save her. Why is this different?

Prince Charming: I took that arrow to save your life, not hers. That was an assassination. This is an execution. If we don’t stop her now, there’s no telling what she’ll live to do.

–[Storybrooke]–

(As Ruby closes up the diner for the evening, she sees Regina enter Archie’s office across the street. Inside, Regina knocks on the door. Archie answers.)

Regina: I know it’s late, but I was hoping we can talk.

Archie: Sure. Come on in.

(When Archie lets Regina in, Pongo begins barking and growling.)

Archie: Hush, Pongo. You know Regina.

(He goes to his filing cabinet to retrieve Regina’s file.)

Archie: I know how hard it is. Real change can often be a… A struggle.

(Regina appears behind him.)

Regina: I couldn’t agree more.

Archie: Regina, is there something-

(Regina grabs Archie by the neck and lifts him into the air. Pongo gets up and begins barking, but Regina magically silences and freezes him. Archie struggles as a cloud of purple smoke begins to flow from Regina’s hand. The scene cuts off, and Regina exits the building. When she is around the side of the building and out of sight, ‘Regina’ transforms back into Cora.)

———–

(Emma and Henry are having breakfast at Granny’s.)

Henry: So, what was it like? Over there?

Emma: Well, let’s see. There were ogres, the dead rising, people trying to kill me. And…more ogres.

Henry: Awesome.

Emma: Kid, we got to work on your sense of awesome. Come on. It’s time for school. I’ll walk you to the school bus.

Henry: It’s okay. I can go on my own.

Emma: I know that you can. That doesn’t mean that you should.

Henry: David let me.

Emma: Well, I’m not David.

Henry: You used to let me.

Emma: Well, I am not me. I’m walking you, because that’s what mothers do. And I’m doing it.

(Henry and Emma exit the diner, where they are greeted by a distressed Pongo.)

Henry: Hey, Pongo. It’s okay. It’s okay.

Emma: Where’s Archie?

(Ruby bolts out of the diner.)

Ruby: Emma, something’s wrong.

Emma: How do you know? Never mind. The wolf thing. You know what? Eleven is old enough to walk to the bus stop. I’ll pick you up later.

Henry: Okay.

(Henry leaves. Pongo runs off and leads Emma and Ruby to the door of Archie’s office, which is slightly ajar.)

Emma: Archie?

(Emma enters the office and spots Archie lying on the floor where Cora left him.)

Emma: Archie? Oh, hell.

Ruby: What? What is it?

Emma: Archie…

(Emma checks for a pulse, but finds nothing.)

Ruby: No… No…

Emma: Who would do this?

Ruby: I think I know.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(In her cell in a tower, the Evil Queen watches the people below gather for the execution. A guard at the door breaks the silence.)

Guard: You have a visitor.

(The guard leaves, leaving behind the Evil Queen’s father.)

Evil Queen: Daddy.

Henry I: This is all my fault. I failed you as a father. I should have done more to protect you. Can you ever forgive me, child?

Evil Queen: There’s no need. How could I blame the one I love most? The only one to stand by me… To the end.

Henry I: It doesn’t have to be the end.

Evil Queen: Snow and her Prince seem rather determined to make it so.

Henry I: Show them regret for what you’ve done, the pain you’ve caused. Show them you can change. They will spare you. Just give them a reason. I beg of you.

–[Storybrooke]–

(Regina is sitting in the interrogation room at the Sheriff’s station. Emma and David enter, while Mary Margaret watches through the glass.)

Regina: Glad to see the Sheriff’s station’s now a family business. Why am I here?

Emma: You know why you’re here. Because of Archie.

Regina: Oh, it’s now against the law to get into an argument with someone?

David: It is if you go to their office later that night and kill them.

Regina: Archie’s dead?

David: Stop it, Regina. Ruby saw you going into his office last night.

Regina: Then she’s lying. I was home all evening. After everything I’ve done to change, to win Henry back, why would I toss it all away now? And, if I did and I was going to kill Archie, you would never know it. The fact that he’s dead and you caught me shows sloppiness.

David: You’ve been caught before. Come on, Emma. Who do you think’s lying – Ruby, or her? She’s incapable of change, no matter how many times we’ve given her the chance. Why should this time be any different?

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Two guards escort Regina to the middle of the courtyard, where a crowd has gathered to watch. Along with Snow White and Prince Charming, Rumpelstiltskin is another notable person in the crowd. Regina is chained to a pole, and a line of guards armed with bows stand in front of her. Jiminy Cricket flies up to speak to her.)

Jiminy Cricket: Regina. This is your opportunity to meet your end with a clear conscience. Do you have any last words?

Evil Queen: Yes. Yes, I do. I know I’m being judged for my past. A past where I’ve caused pain, a past where I’ve inflicted misery, a past where I’ve… Even brought death. When I look back at everything I’ve done, I want you all to know what I feel. And that is… Regret. Regret, that I was not able to cause more pain. Inflict more misery. And bring about more death. And above all else, with every ounce of my being, I regret that I was not able to kill… Snow White!

Prince Charming: Arrows!

(Regina is blindfolded, and the guards draw their weapons.)

Prince Charming: Take your aim. Fire!

Snow White: Stop!

(The arrows fly towards Regina’s chest, but are stopped by the Blue Fairy’s magic. The arrows clatter to the ground.)

Prince Charming: Snow!

Snow White: This is not the way.

Prince Charming: Snow…

(Snow White storms out of the courtyard.)

Prince Charming: Take her back to her cell.

(Regina’s blindfold is removed. Now looking somewhat deranged, she is escorted back to her cell by the guards.)

–[Storybrooke]–

(Emma and David join Mary Margaret outside of the interrogation room.)

MMB: So what do we do with her now?

David: Lock her up.

Emma: We can’t lock her up, because she didn’t do it.

David: You really believe her?

Emma: I watched her when we told her Archie was dead. She didn’t know.

MMB: Emma, I know that you want to believe that Regina can change for Henry, but-

Emma: I know what I saw. Look at her in there. The old Regina would’ve reduced this building to ashes. That’s a woman who wants to change. She just wants everyone else to see it. I know that look. I know her. I believe her.

David: With all due respect, you don’t know her like we do.

Emma: Maybe that’s the problem. I know in your kingdom, she was the Evil Queen. But here, she’s Regina. And I’m still the Sheriff, and I say she’s innocent until proven guilty.

MMB: So… Uh, what do you suggest we do?

Emma: Let her go.

David: Emma, sh-

Emma: We let her go, and then we find the truth.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Prince Charming follows Snow White into the castle.)

Prince Charming: Snow, I thought we agreed what had to be done. Instead, you show the Queen mercy? She doesn’t deserve it. You heard her. She’s completely unrepentant.

Snow White: What I heard, was a woman who didn’t want to appear weak in her final moments.

Prince Charming: I’ve seen her kill, I’ve seen her terrorize. Every moment I’ve seen of her, has been one of evil.

Snow White: Exactly. That you’ve seen. But I knew her before. I knew her when she was good. She saved my life when I was a little girl.

Prince Charming: That was years ago.

Snow White: She changed before. Why can’t she change back?

Prince Charming: You can’t be serious. You want to rehabilitate the Queen?

Snow White: Maybe showing her mercy is the first step.

Prince Charming: But, if you fail, the entire safety of the kingdom is at stake. We cannot take that risk.

Snow White: You’re so sure of her black soul? Sure enough to kill? Because there’s no going back from killing.

Prince Charming: If you think this is the right thing to do, then it’s what we shall do. But know that your path is one that we cannot come back from either.

———–

(That evening, Snow White goes for a walk in the courtyard. Rumpelstiltskin is waiting there.)

Rumpelstiltskin: My, my. Aren’t we troubled, dearie?

Snow White: Rumpelstiltskin. What brings you here?

Rumpelstiltskin: You have to ask? I came to witness the Queen’s execution. Even had my heart set on a wee souvenir. It’s all very disappointing.

Snow White: I won’t apologize for sparing her life. Not when there’s a chance she might change.

Rumpelstiltskin: Regina redeemed – what a novel thought. And, um… How do you plan to accomplish such an impressive feat?

Snow White: I don’t even know if it’s possible. I’m probably just fooling myself.

Rumpelstiltskin: Maybe you need someone to show you that it is possible.

Snow White: What do you mean?

Rumpelstiltskin: Simple. I provide you with a test to help determine whether the Queen can truly change.

Snow White: Why would I trust you, when I know you want the Queen dead? You never make a deal without a price.

Rumpelstiltskin: Maybe I just want her alive.

Snow White: That I doubt.

Rumpelstiltskin: Question my motives all you like, dearie, but they shall remain mine. What is yours now, is opportunity. I can help you. Do we have a deal?

–[Storybrooke]–

(The Charmings are searching for evidence in Archie’s office. David is looking through the filing cabinet for Regina’s file.)

David: Huh. Regina’s file – it’s empty.

MMB: So she did it. She killed the kindest soul in this town. A man who only cared about helping.

Emma: I promise we’ll find whoever really did this.

David: Isn’t it time you admit we already have? Regina had a fight with Archie, Ruby saw her outside last night, and now, her file is empty. That’s… That’s a lot of evidence.

Emma: Maybe that’s the point.

David: What do you mean?

Emma: Well, I don’t know how it is in fairy tale land, but in the real world, it’s usually hard to find evidence. But this has been way too easy. Unless, someone wants us to find evidence.

MMB: What? So you think she was framed?

Emma: Well, it wouldn’t be the first time that happened in this town.

David: Who would want to frame her?

MMB: That’s a long list, present company included.

Emma: Yeah. But there’s only one name on that list that would resort to killing to get what they want.

———–

(In Mr. Gold’s pawn shop, Belle has prepared a lunch for the two of them.)

Mr. Gold: Oh, well, that looks delicious. Thank you very much, belle.

(Emma, David, and Mary Margaret enter.)

Mr. Gold: Ah… Nothing warms the heart more than a family reunited. You have your mother’s chin, Miss Swan.

Emma: We know that you killed him.

Mr. Gold: And your father’s tact.

Belle: Someone’s dead?

Emma: Dr. Hopper.

Mr. Gold: Why on earth would you think I had anything to do with that?

Emma: Because all the evidence points to Regina.

Belle: And she’s not possibly capable of doing something so vile?

Emma: It’s a frame job.

MMB: It wouldn’t be the first time you used someone to try to hurt her.

Mr. Gold: Nice to see your memory’s still intact, dearie. But this time, I’m afraid I’m going to have to disappoint you. It wasn’t me.

David: Why should we believe you?

Mr. Gold: Because I can prove it. Ask the witness.

Emma: No one was there.

Mr. Gold: Well, that’s not strictly true now, is it?

(David finds Pongo and leads him into the shop. Mr. Gold goes to pet him.)

Mr. Gold: Hey, boy. Good boy. Good boy, good boy.

Belle: I, uh… I didn’t know you were such a dog person.

Mr. Gold: Well… A long time ago, in another life, I got to know a sheepdog or two.

Emma: That’s fascinating. But unless you speak dog, how is Pongo going to tell us anything?

Mr. Gold: Through magic, of course. It won’t allow us to communicate, but it will allow us to… Extract his memories.

David: Extract?

Mr. Gold: You don’t have to worry. He won’t feel a thing.

Emma: Why should we trust you? Couldn’t you just as easily use magic to fool us?

Mr. Gold: Because I’m not going to be the one using magic – you are.

Emma: Me? How?

Mr. Gold: You have it within you. Told me so yourself. You witnessed it, didn’t you?

MMB: Emma, you don’t have to do this.

Emma: If it tells us something about Archie’s death, then so be it.

(Mr. Gold takes a dream catcher out of one of the cupboards and holds it up.)

Mr. Gold: Do you know what this is?

Emma: A dream catcher.

Mr. Gold: Well… It’s capable of catching so much more.

(He slowly runs the dream catcher along Pongo’s back, which causes it to start glowing a bright yellow.)

Belle: What is that?

Mr. Gold: Memories. Now, Miss Swan. You show us how.

Emma: How? It’s just a jumble.

Mr. Gold: Will it. Will it, and we shall all see.

(Emma takes the dream catchers and holds it in front of her. She concentrates on the jumbled swirl in the middle of the dream catcher, but nothing happens.)

Emma: I can’t.

Mr. Gold: Yes, you can.

(Emma briefly closes her eyes, which causes the jumble to transform into an actual image. In the dream catcher, Pongo’s memories of ‘Regina’ entering Archie’s office play.)

David: Emma… You’re doing it.

Emma: Regina.

(The memory gets to the part where ‘Regina’ grabs Archie’s neck. Mary Margaret, horrified, turns away. Having seen enough, Emma drops the dream catcher and lets it fall to the floor.)

Emma: You were right all along.

David: I’m sorry, Emma.

———–

(Emma rushes out of the shop, with David and Mary Margaret trailing behind.)

David: Emma! Wait. Where are you going?

Emma: To get Regina.

MMB: Well, can we talk about this?

Emma: What’s there to talk about? She killed Archie, now she’s got to pay.

MMB: Emma, how do you plan on doing that? She has her powers back here.

Emma: Yeah, well, you just saw what happened. So do I.

David: Yeah. You have something, but you didn’t even know what the hell to do with it. And now, you’re going to go take on the most powerful woman in town?

Emma: Excuse me. Weren’t you both the ones who’ve been pushing on the ‘it’s Regina’ kick the whole time? You should be happy you were right.

MMB: We may be right, but I also know that going after her without a plan is a mistake.

Emma: So what do we do?

David: Even if the dwarves construct a cell to hold her, we need a way to contain her magic until then.

MMB: Fairy dust. Leroy said they were processing a new batch of it.

Emma: Will that stop her power?

David: It has before. The problem is, she’ll see us coming.

Emma: Leave that to me. Trust me – we’re locking her up.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(In the tower, a guard is outside of the Evil Queen’s cell. Snow White walks up the stairs, entering the area.)

Guard: Your Highness.

Snow White: Leave us, please.

Guard: But I have direct orders from the Prince-

Snow White: And now, you have direct orders from me.

(The guard exits, leaving Snow White and the Evil Queen alone. Snow White slips a dagger in her sleeve.)

Evil Queen: First, you stop my execution, and then, you defy your Prince to see me. Should I be worried there’s trouble in paradise?

Snow White: I’m not here to talk about my fiancé.

Evil Queen: Then why are you here?

Snow White: I know you weren’t always like this, Regina. The woman who saved my life all those years ago…had good in her.

Evil Queen: That woman lost much. And now she’s gone.

Snow White: Maybe. But as hard as you’ve tried to bury her, I think she’s still inside you.

Evil Queen: No, she’s not.

Snow White: All you need…

(Snow White unlocks the door of the cell.)

Snow White: Is someone to help you let her out.

Evil Queen: What are you doing?

Snow White: I’m letting the woman who saved my life go. This is a chance to start fresh, Regina. To leave the evil behind in this cell.

(The Evil Queen stands up and walks towards the door.)

Evil Queen: Just like that?

Snow White: Just like that.

(The two of them walk a short distance, when the Evil Queen turns and grabs Snow White by the throat, holding her against the wall.)

Evil Queen: You make change sound so easy.

(Snow White draws her dagger, but the Evil Queen quickly stops her and takes the weapon for herself.)

Evil Queen: Did you really think this would protect you? Since I can’t use magic, I can think of no better way than to kill you with the blade you had meant for me. Goodbye, Snow White.

Snow White: No…

(The Evil Queen stabs Snow White with the dagger.)

Evil Queen: Yes…

Snow White: No.

(The Evil Queen looks down and sees that the dagger has not injured Snow White. She removes the dagger, unbloodied.)

Evil Queen: That’s impossible.

Snow White: No, that’s magic.

(Prince Charming and several guards enter.)

Prince Charming: And this time, it wasn’t thanks to fairies.

(He holds up the blindfold used during the Evil Queen’s execution.)

Prince Charming: Rumpelstiltskin. He took one of your hairs from this, and used it to fashion a protection spell.

Evil Queen: No…

Prince Charming: Now there’s nothing you can do in this land to hurt Snow or me. You’re powerless against us.

Evil Queen: You tricked me.

Snow White: It wasn’t a trick. It was a test – one that I had truly hoped you’d pass.

Prince Charming: We wanted to give you a chance to change, Regina.

Snow White: Regina, you are banished. Banished to live alone with your misery.

Prince Charming: As long as you’re alive in this world, you can’t hurt us.

Snow White: You saved my life once, and now I’ve saved yours. So we’re even. And if you ever try to hurt anyone in my kingdom again, I will kill you.

–[Storybrooke]–

(Emma knocks on Regina’s door, while David and Mary Margaret stand behind her. Regina answers.)

Regina: Miss Swan. I assume you’re here to apologize.

Emma: I saw you do it.

Regina: What?

Emma: I saw it. You choked the life out of Archie.

Regina: What are you talking about? How is that even possible?

David: Magic.

Regina: You-

Emma: I saw what happened, and it was you.

Regina: Gold. He helped you. You’re going to trust him, of all people, when he’s probably the one behind this?

MMB: We didn’t trust him. That’s why Emma used magic instead.

Regina: You can use magic… The saviour. Of course. Well, I can only assume he warned you, then.

Emma: About what?

Regina: That magic always comes with a price.

Emma: Yeah? Well, that’s a price we’re both going to pay.

Regina: How’s that?

Emma: Henry. He believed in you. His heart’s going to break. That’s both our prices.

Regina: No. I will not let you poison Henry against me.

Emma: It’s an interesting word choice, since you already did.

(The three of them start to leave and Regina follows them down the walkway.)

Regina: I want to see him. He deserves to hear my side of the story! He’s my son!

Emma: He’s not! He’s mine! And, after this, you’re not getting anywhere near him! Do it!

(Mother Superior appears from behind and tree and fires a blast of blue magic at Regina. However, she sees it coming in time and stops it.)

Regina: Did you really think that would work again?

(She casually tosses the magic orb on the ground near David and Mary Margaret.)

Regina: You… You will not keep my son from me.

(Regina magically throws Emma backwards down the walkway. Mary Margaret runs to help her up.)

Regina: So much for fairy dust. Maybe some of your newfound magic can save you now.

Emma: I don’t need it. I already won. There is no way Henry will swallow your lies about Archie now. You can pretend all you want, but we know how you are, and who you will always be.

(Defeated, Regina magically disappears in a puff of purple smoke.)

———–

(The Charmings are waiting near the bus stop on the main street of Storybrooke.)

Emma: Henry’s bus is going to be here any minute.

MMB: You can do this.

Emma: Tell my son that someone he loved was killed by someone else he cares about? I don’t know if I can. Yeah, I don’t think I can do any of this. This is like real parent stuff. How can I be a parent if I never was one?

David: I know. I’ve been asking myself the same question.

Emma: Oh, no. You guys don’t have to… It-It’s different.

MMB: No, it isn’t. And yes, we have to. We can figure it out. So can you.

Emma: You don’t know me. You don’t know what I was before Storybrooke. And trust me, I was not parent material.

David: Yeah, but we know who you are since you’ve been here.

Emma: What if I revert? Regina did.

David: You’re not going to. And the Emma I know was great with Henry.

Emma: I was his parent for five minutes.

David: And I was yours for five minutes, too, but things are different now – for all of us. We don’t have to go through any of it alone. We’re family.

(They see Henry get off the bus. Emma walks over by herself to meet him.)

Henry: Emma. I told you I could walk myself.

Emma: I know. Something happened, and… I want you to hear it from me first.

Henry: What is it?

Emma: Come here.

(Emma leads Henry to a bench where the two of them sit down to talk. From a distance, Regina sits in her car and watches the scene unfold in the mirror. She begins crying, as she sees Emma break the news to Henry. Henry, looking upset, hugs Emma.)

–[Fairy Tale Land - Past]–

(The Evil Queen is brooding in her chambers when her father enters.)

Henry I: You have a visitor.

Evil Queen: Who?

(Rumpelstiltskin appears on the chair behind her.)

Rumpelstiltskin: You need to ask? What other friends do you have, dearie?

Evil Queen: You’re no friend. Have you come to relish my suffering?

Rumpelstiltskin: I thought you’d want someone to help raise your spirits. Especially on a day like today.

Evil Queen: What’s so special about today?

Rumpelstiltskin: Snow White and Prince Charming’s wedding, of course. Didn’t you get an invitation? Me neither. Still, nice to be able to see them declare their twoo love in front of their entire kingdom. A happy ending after all.

Evil Queen: And, because of you, there’s nothing I can do to stop it. No way to harm them in this land ever again.

Rumpelstiltskin: Yes. Yes, I suppose that’s true… In this land.

Evil Queen: What?

Rumpelstiltskin: The deal I made was explicit. You can never harm them in ‘this’ land. Now, were you to bring them to another land… Well…

(She smiles at the realization.)

Rumpelstiltskin: Told you I was your friend.

(Rumpelstiltskin magically disappears in a puff of red smoke.)

Evil Queen: Father? Bring my carriage. I have a wedding to get to.

–[Storybrooke]–

(At the docks, Hook is sharpening his hook when Cora arrives.)

Hook: You’re back. So, did you get what you wanted?

Cora: Yes. My daughter’s lost everything now.

Hook: Ah. Well, aren’t you mum of the year?

Cora: I did what was needed.

Hook: What about what I need? You promised you’d help me get my revenge on Rumpelstiltskin.

Cora: And I’ve already started. Or didn’t you notice the little gift I left you in the hold of your ship?

Hook: A gift? What is it?

Cora: Not what. Who.

(The two of them enter the invisible ship, where Cora leads Hook to the bottom level of the boat. She opens up a grate, allowing Hook to look inside.)

Hook: Who’s that?

Cora: Someone privy to Storybrooke’s deepest secrets, including Rumpelstiltskin’s. Someone who can help us determine his weaknesses here.

(Archie is shown bound and gagged in the hold.)

Cora: Can’t you, Dr. Hopper?

Hook: If that’s him, then who did you kill?

Cora: How do I know? It’s my first day in town.

Hook: You disguised the body to look like him. If death wasn’t punishment enough… Marvelous work.

Cora: Thank you. Now you’ll have all the knowledge you’ll need. It may take some work, but this cricket will chirp.

Hook: Aye. That he will.

–[End]–

Kikavu ?

Au total, 220 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Djoo22 
05.12.2018 vers 22h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

s1988 
03.11.2018 vers 23h

Sabu14 
17.08.2018 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

OUAT du Mois
Hier à 21:32

Suite de Mots
Hier à 21:31

Survivor
Hier à 08:15

Les Designs
04.08.2019

Les Concours
18.07.2019

New Design
14.08.2019

Les Designs
04.08.2019

Actualités
Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Gabe Khouth décédé

Gabe Khouth décédé
Triste nouvelle, la série "Once upon à time" perd l'acteur Gabe Khouth né au Canada en 1972, est...

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill
Ginnifer Goodwin est à la tête d'une nouvelle série  : Why Women Kill qui sera diffusée dès le 15...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 22 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

CastleBeck, 21.08.2019 à 12:17

Le quartier Lethal Waepon attend vos votes pour les Awards de la Saison 2. Thème de la semaine : scènes comiques. Merci et bonne journée!

Steed91, Avant-hier à 08:39

Bonjour à tous, nouveau sondage sur le quartier Modern Family, quel titre VF pour l'épisode 10.17 ?

Steed91, Avant-hier à 08:40

Venez nombreux, vous pouvez même voter si vous ne connaissez pas la série

CastleBeck, Hier à 02:49

Les Awards de la seconde saison de Lethal Weapon se poursuivent. Une nouvelle catégorie a été mise en vote et l'action est au rendez-vous! Merci.

fairgirl, Hier à 22:08

Bonsoir tout le monde ! De nouveaux sondages vous attendant sur les quartiers "Sex and the City" et "Ce que j'aime chez toi". merci !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site