VOTE | 821 fans

#401 : Elsa et Anna d'Arendelle

< < C H A P I T R E   3


Centré sur
 : Elsa, Anna et Kristoff
Titre VO : A tale of two sisters
Titre VF : Le conte des deux soeurs
Diffusion USA : 28/09/2014
Diffusion FR : 07/01/2015
Guest Stars : 
Georgina Haig (Elsa), Elizabeth Lail (Anna)
Captures

Résumé court : Les habitants de Storybrooke ne savent pas ce qu'Elsa garde en réserve pour eux. Revenue du passé, dans le royaume d'Elsa à Arendelle, nous allons découvrir ce qui lui est arrivé, à sa sœur Anna et Kristoff, mais aussi comment et pourquoi Elsa est devenue prisonnière de Rumplestilskin. 

Popularité


4.89 - 9 votes

Titre VO
A tale of two sisters

Titre VF
Elsa et Anna d'Arendelle

Première diffusion
28.09.2014

Première diffusion en France
07.01.2016

Vidéos

Promo Comic-Con S3 + S4

Promo Comic-Con S3 + S4

  

Promo 4x01

Promo 4x01

  

Promo 4x01 (3)

Promo 4x01 (3)

  

Sneak Peek 1

Sneak Peek 1

  

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Jeudi 07.01.2016 à 21:00
2.15m / 8.4% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 28.09.2014 à 20:00
9.47m / 3.5% (18-49)

Plus de détails

Audiences USA :  9,3 M

Audiences FR : 

Ecrit par : Edward Kitsis & Adam Horowitz

Réalisé par : Ralph Hemecker

Guest Stars : Georgina Haig - Elsa, Elizabeth Lail - Anna, Scott Michael Foster - Kristoff, Elizabeth Mitchell - Inconnu, Giancarlo Esposito - Miroir / Sidney, Sean Maguire - Robin, Christie Laing - Marianne, Lee Arenberg - Grincheux, John Rhys-Davies - Grand Pabbie, Raphael Alejandro - Roland, Jason Burkart - Petit Jean, Faustino Di Bauda : Dormeur

–[Océan – Il y a plusieurs années]–

Un bateau est pris dans une tempête. Gerda se trouve dans une des cabines. Elle cherche un stylo pour écrire une lettre. Le roi la retrouve. Il lui demande ce qu’elle fait. Elle lui répond qu’elle doit finir ce qu’elle est en train de faire. Il lui rétorque qu’ils n’ont pas le temps et que le vaisseau est en train de couler et qu’ils doivent l’abandonner. La Reine lui répond que ses filles doivent connaître la vérité. Ils remontent sur le pont et Gerda lance une bouteille à la mer. Puis le bateau coule.

–[Arendelle – Passé]–

5 ans après la mort de leurs parents, Elsa et Anna se recueillent sur leur tombe. Elsa assure à sa sœur que leurs parents seraient fiers d’elle. Anna lui dit qu’ils le seraient de toutes les deux. Elsa dit à sa sœur qu’elle a une surprise pour elle.

–[Storybrooke]–

Elsa sort de la grange. Elle explore les environs.

Régina sort de chez Granny, Emma la suit et tente de l’arrêter. Régina ne veut pas discuter mais Emma insiste. Elle s’excuse, lui explique qu’elle ne savait que la femme qu’elle a sauvée était Marian et qu’elle n’avait pas l’intention de la blesser. Régina lui dit que ça n’a pas d’importance et qu’une fois de plus, comme elle est méchante, on lui enlève sa fin heureuse. Emma lui demande ce qu’elle était supposée faire. Régina lui dit qu’elle n’aurait jamais du laisser les choses telle quelle dans le passé. Emma refuse de s’excuser pour avoir sauvé une vie. Régina ne voit pas ce que la mort de Marian aurait changé. Emma lui rappelle qu’il s’agit d’un être humain et qu’elle ne méritait pas de mourir. Régina lui dit que c’était peut-être le cas. Emma lui dit qu’elle l’a sauvé de ses griffes. Régina lui rappelle qu’elle a changé et qu’une fois de plus elle n’a plus d’avenir. Emma lui demande de ne pas perdre espoir et qu’elle l’aidera. Régina pense qu’elle va se passer de son aide.

Marian, Robin et Roland sortent du restaurant. Robin, veut que Marian rencontre Régina. Marian comprend que Robin et Régina forment un couple. Elle ne comprend pas parce qu’il s’agit de la Méchante Reine.

Mary Margaret et David sortent à leur tour du restaurant. Mary Margaret s’inquiète et David plaisante sur le fait que personne n’est mort brûlé donc tout va bien. Marian ne comprend pas pourquoi tout le monde est si inquiet pour Régina et l’insulte. Régina part. Emma veut la retenir une fois de plus mais Crochet lui demande de la laisser partir. David s’inquiète du fait que Régina pourrait redevenir méchante. Henry ne le pense pas.

Walter conduit la voiture de Leroy sur une route forestière. Il s’endort au volant. Elsa sui marchait sur cette même route se retourne et utilise ses pouvoirs pour arrêter la voiture.

Plus tard, Elsa marche au milieu de Storybrooke. Elle est effrayée par une moto et commence à perdre le contrôle de ses pouvoirs.

–[Arendelle – Passé]–

Elsa emmène Anna au grenier. Anna se demande ce qu’est la surprise que sa sœur lui a promis. Elsa montre à sa sœur la robe de mariée de leur mère et lui dit qu’elle doit la porter pour son mariage avec Kristoff. Elsa lui offre aussi un pendentif et lui suggère d’essayer la robe. Alors qu’Anna se change, Elsa demande à sa sœur si Sven sera le garçon d’honneur de Kristoff. Anna lui répond que non. Elsa est aussi inquiète de la manière dont le marié va s’habiller. Anna lui répond que Kristoff sait ce qu’il doit faire. Pendant la conversation, Elsa trouve le journal de leur mère et le lit. Elsa est bouleversée parce qu’elle est persuadée que ses parents sont mort à cause d’elle puis elle s’enfuit.

–[Storybrooke]–

Mr. Gold et Belle se rendent au cimetière. Belle encourage son mari à se rendre sur la tombe de son fils.

Mr. Gold s’agenouille sur la tombe de Neal. Il commence par lui parler du passé, de la peur, de la joie et du moment où il s’est senti comme un homme. Puis il lui montre la dague du Ténébreux qui l’a changé en monstre et qui l’a rendu obsédé par le pouvoir et qui lui a fait oublié ce dont il avait vraiment besoin : l’amour de son fils. Il lui explique qu’il a retrouvé l’amour auprès de Belle et que comme à son habitude, il lui a menti, encore. Elle pense qu’elle a la dague. Il lui dit qu’i doit trouver la force de donner la vraie dague à Belle, qu’il doit devenir un homme bien, comme son fils.

Robin décide de rendre visite à Régina pour discuter. Il commence par s’excuser. Régina lui demande pourquoi et lui dit que Marian a raison, qu’elle est un monstre. Robin lui dit qu’elle est loin d’être un monstre, qu’elle a changé, comme lui. Régina lui demande ce qu’ils y a entre eux. Robin lui répond qu’il a des sentiments pour elle mais qu’il est marié et qu’il doit retourner auprès de sa femme. Il ajoute qu’il a beau être un voleur, il n’en a pas moins des principes. Robin s’en va. Régina perd le contrôle et casse un miroir.

Régina se rend à l’hôpital pour voir Sydney. Il se demande pourquoi elle est là. Elle lui dit que quelque chose s’est mis en travers de son chemin et qu’il va l’aider à résoudre son problème.

Mr. Gold conduit sur les directives de Belle jusqu’à un manoir vide. Elle pense que se sera le lieu idéal pour passer leur lune de miel.

Une fois dans le manoir, Belle explique qu’elle ne sait pas à qui appartient le manoir. Mr. Gold la fige et lui donne la vraie dague. Belle lui montre la bibliothèque et lui demande ce qu’il en pense. Il lui répond qu’ils n’ont pas encore dansé en tant que mari et femme. Il démarre la musique et changent leur vêtements par magie et ils commencent à danser.

Emma, Henry, David et Mary Margaret se promènent dans les rues de Storybrooke. David se demande s’ils auraient peut-être du appeler Neal, Baelfire. Henry demande à sa mère si Régina a répondu à ses appels. Emma lui répond que non et rappelle à son fils que Régina ne veut pas être dérangée et que ça ne veut pas dire qu’elle est redevenue méchante. Henry lui dit qu’il devrait peut-être l’appeler lui. Emma lui dit qu’il a raison. Henry s’éloigne.

Mary Margaret demande à Emma si Henry se fait à l’idée que ses deux mères sont en couples. Emma lui dit qu’elle n’a rien raconté à Henry au sujet de Crochet et elle explique à sa mère qu’elle ne sait pas ce qu’il y a entre Crochet et elle.

Crochet arrive et explique à Emma que Régina ne se cache pas dans son caveau. Emma tente de l’éviter. Crochet et elle vont discuter à part. Emma explique à Crochet qu’elle ne l’évite pas, qu’elle doit juste faire face à une crise une fois de plus. Crochet lui dit qu’il y a toujours des crises et qu’ils doivent profiter des moments de tranquillités. Puis Leroy arrive en criant que la ville est sous attaque. Emma lui demande ce qui se passe. Et il raconte que son van a été gelé et se demande qui possède ce genre de pouvoir. Emma remarque une trainée de glace.

–[Arendelle – Passé]–

Elsa se cache dans les bois. Anna la retrouve. Elsa lui dit qu’elle veut être seule. Anna lui répond qu’elle a une sœur et qu’elle ne sera jamais seule. Elle lui demande ce qu’il y avait dans le journal de leur mère. Elsa lui explique que leurs parents ne sont jamais partis en mission diplomatique mais qu’ils voulaient trouver un moyen de stopper ses pouvoirs et qu’ils avaient peur d’elle. Anna ne veut pas le croire, elle pense qu’il s’agit d’un malentendu. Elle lui dit qu’elle n’est pas un monstre et qu’elles ne connaissent pas toute l’histoire. Anna suggère à Elsa de demander des conseils aux trolls.

–[Storybrooke]–

Emma et Crochet suivent la trainée de glace jusqu’à un entrepôt. Elsa s’y cache et parce qu’elle est apeurée, elle crée un bonhomme de neige terrifiant.

–[Arendelle – Passé]–

Anna et Elsa arrivent à la clairière des Trolls. Elsa rappelle à sa sœur qu’elle a un mariage à préparer et qu’elles ne devraient être chez les Trolls. Anna appelle Grand Pabbie qui roule jusqu’à elles. Il se demande se que les filles font là. Anna lui parle de ses parents. Grand Pabbie leur raconte que le roi et reine sont venus le voir la veille de leur départ pour Misthaven mais qu’il n’a aucune réponse à leur apporter. Elsa dit à Anna qu’elles ont perdus leur temps et qu’elles ont en plus de questions dorénavant. Anna lui rétorque qu’elles n’ont plus qu’à aller à Misthaven. Elsa lui dit qu’en tant que Reine, elle ne peut pas quitter Arendelle.

–[Storybrooke]–

Le bonhomme de neige menace Emma et Crochet. Emma lui dit qu’elle ne veut pas se battre mais qu’elle veut seulement savoir ce qu’il veut. Le bonhomme de neige attaque Emma et elle tire un coup de feu. Emma et Crochet s’enfuient, le bonhomme de neige les suit.

Dans l’entrepôt, Elsa ramasse un journal, elle remarque quelque chose.

Dans la rue, Emma explique que le bruit a effrayé le bonhomme de neige et qu’il est parti vers la forêt.

Dans son caveau, Régina raconte à Sydney de Marian se trouve en travers de son chemin et qu’elle a récupérer la fin heureuse que le livre lui a donné. Sydney est perplexe. Régina lui explique que le livre est puissant et que ce qui y est écrit est immuable. Elle veut changer les choses. Elle veut que Marian disparaisse. Sydney est heureux de reprendre du service auprès d’elle et savait qu’elle ne l’avait pas abandonné. Il lui demande comment ils vont tuer Marian. Régina lui dit qu’elle ne veut pas la tuer mais trouver un moyen de réparer l’erreur d’Emma. Elle veut voyager dans le temps et tuer Marian avant qu’Emma puisse la sauver. Régina ne se souvient pas de Marian, elle a besoin de savoir exactement ce qui s’est passé. Elle décide de renvoyer Sydney dans le miroir, temporairement. Elle lui demande de lui montrer ce qui s’est passé.

–[La Forêt Enchantée – Passé]–

Régina questionne Marian sur la cachette de Blanche-Neige. Marian ne veut pas lui répondre. Marian lui répond qu’elle se sent désolée pour elle, que ne sait pas ce que c’est que d’avoir une famille, que d’être aimée et qu’elle ne serait pas si cruelle si elle le savait. Régina la condamne à mort.

–[Storybrooke]–

Sydney demande à Régina si elle avait ses réponses. Elle lui répond que oui.

Les habitants de Storybrooke s’enfuient devant le bonhomme de neige. Elsa en profite pour se rendre chez le prêteur sur gage.

–[Arendelle – Passé]–

Elsa se rend dans l’étable, elle cherche Anna mais elle tombe sur Kristoff. Elle lui demande où est sa sœur. Kristoff essaie de détourner l’attention d’Elsa mais elle finit par comprendre qu’Anna a décidé d’aller à Misthaven.

–[Storybrooke]–

Emma, Crochet et David courent vers le camp de Robin dans la forêt. Robin se demande se qui se passe. David lui explique qu’un monstre arrive. Ils essayent de l’attaquer mais rien ne marche. Crochet suggère qu’Emma utilise la magie, ce qu’elle fait. Le bonhomme de neige n’est pas dissous et devient plus menaçant. Le bonhomme de neige assomme Emma, David, Crochet et Robin. Marian prend un arc et tire. Il l’attaque en retour et elle tombe. Régina apparaît et sauve Marian. Elle la remercie. Le groupe se réveille. Emma souhaite parler avec Régina mais elle s’en va.

Emma s’est isolée dans les bois, elle lance une boule de neige contre un arbre. Crochet la rejoint. Il lui dit que la crise est finie. Elle lui propose ironiquement d’aller regarder la télé mais elle veut en réalité trouver qui à créer le bonhomme de neige. Crochet lui redit qu’elle essaie de l’éviter. Elle lui répond qu’il a raison et qu’elle se sent trop coupable pour le moment après ce qu’elle a fait à Régina. Elle l’embrasse et lui demande d’être patient.

Emma se rend au bureau de Régina qui ne veut pas lui ouvrir la porte. Elle lui rappelle qu’elle est la Sauveuse et que c’est son travail de ramener les fins heureuses et qu’elle le fera pour tout le monde y compris elle.

Régina prend le livre de contes et appelle Sydney. Elle décide de changer de plan et de ne pas s’en prendre à Marian, qui n’est pour rien dans ses problèmes. Elle veut désormais trouver l’Auteur du livre pour que les méchants puissent obtenir leurs fins heureuses.

Belle dort. Mr Gold prend sa dague et l’utilise pour ouvrir une boîte. Un chapeau magique apparaît.

Elsa entre chez le prêteur sur gage. Elle voit le pendentif qu’elle avait donné à Anna.

–[Arendelle – Passé]–

Elsa se rend aux docks suivis de Kristoff. Ils arrivent trop tard, le bateau d’Anna est déjà parti. Elsa veut la suivre mais Kristoff lui dit non. Il rassure Elsa et lui dit qu’Anna ira très bien. Elsa pense qu’Anna n’ a pas à partir seule. Kristoff lui dit qu’elle est la reine et qu’elle doit rester à Arendelle. Anna ira bien et elle réussira sa mission dans la Forêt Enchantée.

–[Storybrooke]–

Elsa jure qu’elle trouvera Anna.

Ce script VO a été migré dans le guide de l'épisode.

–[Ocean – A long time ago]–

A boat is trapped inside a storm. In a cabin, a queen is looking for a pencil. She writes a note. Her husband comes in.

Adgar: What are you doing?!

Gerda: I have to finish this.

Adgar: My dear, no. The vessel... It's going down. We have to abandon ship.

Gerda: They have to know. We might not make it home, but this could.

On the deck.

Adgar: Are you sure we're doing the right thing?

Gerda: Yes. Anna and Elsa must know the truth. It's the only thing that will save them.

The boat sinks.

–[Arendelle – Past]–

Five years after their parent's death, Anna and Elsa put flowers on their parent's graves.

Elsa: Anna, they would be so proud of you.

Anna: Both of us, Elsa.

Elsa: Now, come on. I have a surprise for you.

Anna: Really? Because surprises tend to be hit or miss in this family.

Elsa: This one you'll like. I promise. It's for your wedding.

–[Storybrooke]–

Elsa goes out from the barn. She explores the area. She finds the sign of Storybrooke.

Elsa: “Storybrooke”

––––––––––––

Regina is going out from Granny's Diner. Emma follows her.

Emma: Regina...

Regina: Not now, Swan.

Emma: I'm sorry. When I brought Marian back, I didn't know who she was. I didn't intend to cause you pain.

Regina: Well, your intentions really don't matter. Because once again, I've felt the brunt of heroism. Always the villain... Even when I'm not.

Emma: What was I supposed to do?

Regina: Well, you were dumb enough to travel through time. Maybe you should have left things well enough alone.

Emma: I am not gonna apologize for saving someone's life.

Regina: She was to die anyway. What did it matter?

Emma: What mattered was she was a person. And... Whatever she did, she didn't deserve to die.

Regina: Well, maybe she did.

Emma: Well, you would know. I saved her from you.

Regina: The woman who did that, that was the person I was, not the person I am. I worked very hard to build a future... A future that's now gone.

Emma: You don't know that.

Regina: Well, I know it's complicated enough that his dead wife is back.

Emma: Regina, for that, I'm sorry. If there's anything I can do to help...

Regina: Swan... The more you try to help... The worse my life becomes.

Robin, Marian and Roland join Emma and Regina.

Robin: Marian, please, meets her. She's not at all what you think. Regina... I-I want you to meet Marian. I... I want us to talk about this.

Marian: Wait, were you two... Are you two together?

Robin: Marian, please.

Marian: You and the Evil Queen? Did you let her near my son? Do you know what she's done? The terror that she's inflicted?

Mary Margaret and David come.

Mary Margaret: Is everything okay?

David: Well, no one's been incinerated yet, so that's a good sign.

Mary Margaret: Regina, you all right?

Marian: What... What is wrong with you people? W-why are you talking to her? Don't you know who she is?

Henry: Mom, what's going on?

Marian: She's a monster.

Emma: No, she's... Regina...

Regina leaves.

Hook: Uh, no good has ever come of pushing that woman. Give her space.

David: Yeah, but it's what she does in that space I'm worried about.

Henry: You don't think she'll become evil again. She can't. She's come too far.

Emma: I hope you're right, kid.

––––––––––––

Walter drives Leroy's car.

Leroy: Well, that party went south fast. Easy, Walter. Easy. She needs to be treated gently.

Walter: You made me designated driver. I'm gonna drive how I like.

Leroy: No beer is worth this. Really? Radio station shuts down after dark now?

Walter falls asleep.

Leroy: Sleepy!

––––––––––––

Elsa is walking when she hears a noise. Leroy's car is about to crash her when she uses her powers to stop it.

Leroy: Aah!

––––––––––––

Elsa is walking in the middle of Storybrooke's streets. She was afraid of a motorcycle. She starts to lose control.

–[Arendelle – Past]–

Elsa leads Anna to an attic.

Anna: You have to tell me! No, don't tell me. Um... A horse and carriage! No, a horse couldn't get up stairs. It's a snow palace, an indoor ice rink. The whole wedding will be on ice. It's an... Attic.

Elsa: It is indeed.

Anna: So, we're here because...?

Elsa: Take a look.

Elsa opens a wardrobe. There is a wedding dress inside.

Anna: Is that...

Elsa: Mother's. Yes.

Anna: You found it.

Elsa: Go on.

Anna: I don't want to rip it.

Elsa: Then you'll have to put it on carefully.

Anna: You want me to wear it? Of course you want me to wear it. Why else would we be here?

Elsa: It's missing something. Hmm. There.

Elsa gives a necklace to her sister.

Elsa: Something new to go with something borrowed.

Anna: It's gorgeous! I mean enchanting. I mean I love you!

Elsa: You're very welcome. Now, shall we see it with the dress?

Anna: Mm! Whoop. It's so beautiful and soft. You know I'm gonna spill something it. Maybe only clear beverages at the wedding.

Elsa: So, about the wedding... Tell me I don't have to walk down the aisle with Sven?

Anna: He's not the best man... But he is invited.

Elsa: And now is where you tell me you're joking.

Anna: He's going to be properly attired... For a reindeer.

Elsa: I'm sure he will be. I am actually a little bit more concerned with the groom.

Anna: Elsa, he knows what to wear. It's not like he grew up in a barn. Fine. Yes. H-he lived in one for a while, but he grew up with trolls. Wait until you see him. He even cut his hair. He's going to look wonderful.

Elsa: That would be a most-welcome surprise.

Elsa opens a drop-leaf desk. She finds her mother's diary. She is upset, snow appears.

Anna: Elsa, what's wrong? What is that? A diary?

Elsa: Mother's.

Emma: What's in there?

Elsa: Our parents... Their death. It's all my fault.

Elsa runs away.

Anna: Elsa. Elsa!

–[Storybrooke]–

Mr Gold and Belle are in their car.

Belle: Hey. It's okay. You can... You can do this.

––––––––––––

Mr Gold visits his son's grave.

Mr Gold: My boy. Remember when you were small, there was a night, during the ogre's war? There was a terrible noise. It was horses' hooves thundering down the dusty path. You crawled into my bed, and I can still hear your little voice. "Papa. I'm afraid. And I guess by instinct, I just said, "don't you worry, son. Everything's gonna be fine." And you smiled at me.
You know, that was the happiest moment of my life because for the first time ever, I felt like a man, that I could truly look after you, alone. Until I discovered... This. It turned me into a monster, obsessed with power, when all I really needed was you, your love. And now, through Belle, there's love in my life again. And once more, I've started it with a lie. She thinks she has the real dagger. I only lied to her in order to avenge your death. And now that I've done so, I really need the strength to give it back, be that man I should be, the man you died for. And I pledge, Baelfire, I will be that man. Your heroism... Has shown me the way. I promise. I'll spend my life repaying you for that.

––––––––––––

Robin knocks on Regina's door.

Robin: Hello, Regina.

Regina: Robin?

Hook: Can I have a moment? I want to talk. I'm sorry.

Regina: Why are you sorry? Everything Marian said was true. I am a monster.

Robin: The woman I know is the furthest thing from a monster.

Regina: Maybe you don't know me as well as you think.

Robin: I know you better 'cause you're like me. I was once, long ago, quite different, but I changed. And I left my past in the past, where it belongs, as you have.

Regina: So, what went on between us...

Robin: Was real. Yes. My feelings for you were... Are real. But Marian is my wife. I loved her, and I made a vow... "Until death do us part," and it did. And then it didn't. But my vow remains.

Regina: So, you made your choice.

Robin: I may be a thief, but I have a code, and I have to live by that code. Otherwise, what kind of life am I living? I hope you can look into your heart and understand.

Robin leaves Regina's office. She loses control and uses her powers to break a mirror. She takes a piece and smiles.

––––––––––––

Regina is at the hospital. She walks downstairs until Sydney's cell.

Sydney: What are you doing here?

Regina: I need my mirror.

Sydney: For what, my queen?

Regina: There’s someone standing in the way of my happiness. I need your help getting rid of them.

––––––––––––

Mr Gold drives in Storybrooke.

Belle: There. Right around the bend. I, uh... I found it on a morning hike. It must have come over in the last curse. No one's claimed it, so I thought... There'd be no harm if we borrowed it for our honeymoon.

––––––––––––

Inside the manor.

Belle: You know, I wonder who this belonged to. Come on. Take a look around. It is spectacular. You can see the ocean from nearly every room.

Mr Gold freezes Belle. He gives her the real dagger.

Mr Gold: If we're gonna do this... We're gonna do it properly.

Belle: You haven't even seen the best part yet. Come on. Is everything okay?

Mr Gold: Yeah. It's just whoever this place belonged to... Has interesting taste.

They enter in a library.

Belle: Come on. So... What do you think?

Mr Gold: Well, I think we've been married almost a full day, and I don't believe we've had our first dance.

Mr Gold uses his powers to start the music, to light the candle and to dress Belle and him with a beautiful dress and a suit.

Mr Gold: Care to dance... Mrs. Gold?

Belle: I would love to.

They dance.

––––––––––––

The charming family is walking in the street.

David: I don't know. Maybe we should have gone with Baelfire.

Henry: She hasn't answered any of your calls?

Emma: Uh, sorry, kid. Looks like Regina does not want to be disturbed. But that doesn't mean that she's... Doing anything...

Henry: Evil? I know. I just... Let me try calling her. Maybe, you know, it's you she doesn't want to hear from.

Emma: You might have a point, kid.

Mary Margaret: I hope for his sake she doesn't give in to what she sometimes gives in to.

Emma: Seems to be handling it well.

Mary Margaret: I mean, between losing and regaining his memories, seeing both of his moms with new men.

Emma: Uh, speaking of that...

Mary Margaret: He doesn't know about you and Hook?

Emma: There is no me and Hook.

Mary Margaret: Mm.

Emma: Okay, well, I don't know what there is, but I certainly can't talk to Henry if I don't know what I'm talking about.

Hook: Swan.

Emma: Speaking of.

Hook: Mausoleum's all clear. Regina's not hiding there.

Emma: Thanks.

Hook: Swan, are you avoiding me?

Emma: Will you give us a minute?

Emma and Hook go apart.

Emma: I'm not avoiding you. I'm just... Dealing with stuff. We have a crisis right now.

Hook: There is always a crisis. Perhaps you should consider living your life during them. Otherwise, you might miss it.

Leroy: We're under attack! We're under attack!

Emma: Okay, Leroy, what is it?

Leroy: We were just driving home, and some thing blasted me with magic. The whole van's iced over. We woke up in a meat locker. Who's got that kind of magic?

Emma: Maybe the person who made that.

–[Arendelle – Past]–

Elsa is hiding into the woods. Anna gets to her.

Anna: Elsa. Elsa.

Elsa: Please. I want to be alone.

Elsa: You have a sister. You're never gonna be alone... Other than when I'm not around. But even then, I'll be there in spirit. But that doesn't matter because I'm here now and you're not alone. And you know what I mean? And it's a nice thing. What was in the diary? You can tell me anything.

Elsa: Turns out our parents didn't go off on some diplomatic mission like everyone thought. That was just a cover.

Anna: For what?

Elsa: Read it.

Anna: "I wish I didn't have to hide the truth from our children, but the truth would be too painful. What we've seen from Elsa is terrifying, and it has to be stopped."

Elsa: They were scared of me. That's why they left... because they thought I was a monster.

No, no. I-I-I won't believe it. I refuse to believe it.

Elsa: It's all right there.

Anna: Is it? Because it doesn't say where they were going or what they were doing. It could be a misunderstanding.

Elsa: Anna, because of me, they left. Because of me, they can't walk you down the aisle tomorrow. I'm so sorry.

Anna : You don't have to be. It's not your fault. You're not a monster. I don't think so, this whole kingdom doesn't think so, and for sure, our parents didn't think so. And I will prove it. This diary is only part of the story.

Elsa: How do you know that?

Anna: Because... Instinct? Okay. Right. That's not enough. But there are more answers out there about what happened to them... I know it. And I know who can help us find them.

Elsa: Who?

Anna: My future in-laws.

–[Storybrooke]–

Emma and Hook are following the ice tracks in the street to a warehouse. Elsa is hiding and because she is afraid she makes a big snowman to defend her.

Hook: All right, that's a new one.

–[Arendelle – Past]–

Anna and Elsa get to the Trolls

Elsa: We shouldn't be here.

Anna: Oh, they're practically family.

Elsa: I meant you need to be planning your wedding.

Anna: It's tomorrow. If there's still planning to do, I've horribly miscalculated.

Elsa: You need to rest. It's a special day. You should enjoy it.

Anna: I can't if my sister's upset. Grand Pabbie? I know you're here. Why aren't you showing yourself? Grand Pabbie?

Grand Pabbie rolls to Anna and Elsa.

Grand Pabbie: Oh, it's bad luck to see the bride before the wedding.

Anna: And when have we ever been traditional?

Grand Pabbie: What's wrong? Something happen? You have second thoughts? He won't smell like that forever.

Anna: No. No. This isn't about Kristoff. It's about our parents. What were they really doing on that voyage?

Grand Pabbie: I'm sorry. I don't know.

Elsa: Thank you. Come on. Let's go.

Grand Pabbie: Wait. I may not know what they were doing, but I know where they were going. Days before their journey, your parents stopped by to say they were not going to the northern Isles. And they had a few questions about a land called Misthaven.

Elsa: What did they want there?

Grand Pabbie: They never said. They, like many of us, had their secrets. Oh, I need my beauty sleep.

Anna: We have an answer.

Elsa: No, we have more questions.

Anna: We have one answer and more questions. That's a start. We have to go to Misthaven.

Elsa: No, I can't just... Leave. I'm still queen. I can't abandon the kingdom.

Anna: You're just making excuses.

Elsa: Have you forgotten your last dalliance... Hans? He and his 12 angry brothers are out there waiting to pounce at the first moment of weakness.

Anna: Okay, good excuses, but still... Let me go alone. Give me two weeks. Misthaven is a short journey. Two weeks, and I'll be right back.

Elsa: That's just what mother and father said.

–[Storybrooke]–

The snowman is threatening Emma and Hook.

Emma: We don't want to pick a fight.

Hook : Swan...

Emma: I just want to see what it wants.

The snowman blows away Emma. She falls on Hook. Her gun shoots the snowman. It attacks. Emma and Hook run away. The snowman follows them.

Leroy: Evil snowman!! Run!!

––––––––––––

In the warehouse, Elsa picks up a newspaper.

––––––––––––

In the street.

Emma: I think the noise is scaring it. It's headed for the forest.

––––––––––––

In Regina’s vault.

Regina: Her name is Marian. Thanks to Emma, she's back and recapturing that... Happy ending this book gave her.

Sydney: The book gave it to her?

Regina: It's powerful. It's more than just a book. What happens inside it appears immutable. But I'm stronger. We're going to change things.

Sydney: How?

Regina: She needs to be removed.

Sydney: Ah, that's where I come into this... Your murderous arm. I knew there was a reason that you kept me in that prison for all those years, waiting till I could be of service. I knew you hadn't forgot about me.

Regina: Right.

Sydney: How do you want me to kill her?

Regina: I don't want you to do anything of the sort. If she shows up dead, how long do you think it would take before someone figured out I put you up to it? This requires a more elegant touch. I have to undo Emma's mistake. I have to go back in time before Emma arrived and kill Marian before she can be saved.

Sydney: What I don't get is my purpose in all this?

Regina: Well, as queen, I sentenced many to death, captured many prisoners.

Sydney: You don't remember this Marian.

Regina: Well, she's awfully vanilla. Can you blame me? I need you to show me the exact moment I captured her so I know when to travel back to.

Sydney: But how am I supposed to do that? In this world, I'm no longer the mirror with...

Regina puts Sydney back inside the mirror.

Regina: Now you are.

Sydney: No!! No!! No!!

Regina: Relax. It's just temporary.

Sydney: No!!

Regina: Now help me.

Sydney: Yes, your majesty.

Regina: Mirror, mirror on the wall, show me who I want to kill most of all.

–[Enchanted Forest – Past]–

Marian is questioned by the Queen.

Marian: Your majesty, no!

Regina: Where is Snow White? She thinks silence is bravery, not stupidity. She dies tomorrow. Hurry her along. The stench of peasant is overwhelming.

Marian: I feel sorry for you.

Regina: Do you?

Marian: If you had a family of your own, if you had love, you'd know you shouldn't do this. You wouldn't have to be so cruel.

Regina: Don't you tell me what I do or don't understand. I know who I am and what I want. And right now... It's your head on a spike.

Marian: You're a monster! You're a monster!

–[Storybrooke]–

Regina’s vault.

Sydney: Was that what you were looking for?

Regina: Exactly.

––––––––––––

The people of Storybrooke are running away from the snowman. Elsa takes her chance to go to Mr Gold’s shop.

Leroy: There's a monster on the loose! A monster!

–[Arendelle – Past]–

Elsa is in the stable, she is looking for Anna.

Elsa: Kristoff. Where's Anna? Don't be coy. Answer me.

Kristoff: Easy, Sven. She can't help being bossy.

Elsa: I'm not bossy, I'm the queen.

Kristoff: Isn't that the queen's job, bossing people around?

Elsa: Don't change the subject, Kristoff. Where's Anna?

Kristoff: Isn't she in the palace?

Elsa: If she were, would I be here?

Kristoff: Uh, u-um... She had some... Errands to run. Um, we need more... Frosting... For the cake. Yeah, she was concerned we weren't' gonna have enough. I tried to tell her it'd be fine, but what could I do? Brides perfectionists.

Elsa: Frosting... There is no frosting.

Kristoff: Exactly. She's taking care of that.

Elsa: No, I mean that's a lie. Talk, reindeer man. What is going on here?

Kristoff: Wedding details. I'm just making sure...

Elsa: That she wasn't followed. You're trying to delay me.

Kristoff: Do you want to see the floral arrangements?

Elsa: Where did she go, Kristoff? Misthaven?

Kristoff: Okay, yes, But she's doing it for you.

Elsa: When?

Kristoff: She booked passage on a ship that's set to leave... Well, any moment now. Look, I'm sorry. I-I didn't mean to lie. I was just trying to help. Shh. Sven, I'm trying to apologize here, okay? All right, all right, Sven, I'm going. Elsa, wait!

–[Storybrooke]–

Emma, Hook and David are running into the woods towards Robin’s Hook camp.

Robin: What is it?

David: Some kind of... Snow monster.

Robin: No monster shall cross our path. We'll give you our assist...

Hook: It's getting closer. It's coming from the north.

The snowman arrives.

Little John: There!

Emma: No, no, no! Don't shoot!

Hook: It only attacks when it feels threatened. Pistol, sword... Hook, my cunning wit... I don't think we have what it takes.

David: Emma does.

Emma: What?

Hook: Your magic, love.

Emma: Right.

Hook: You can do this.

Emma shoots the snow man with light magic.

Emma: Take that, frosty.

The snowman become more threatening

Emma: Really?

The snowman defeats Emma, David, Hook and Robin. Marian takes an arrow and shoots it. The snowman attacks and she collapses. Regina comes.

Marian: Please... Help me. Please.

Regina disappears.

Marian: No.

Regina destroys the snowman.

Marian: You saved me.

They wake up.

Robin: Marian! Regina. Are you all right?

Marian: Yes. Maybe you're not a monster.

Regina: Maybe I'm not. Welcome to Storybrooke, Marian.

Emma: Regina, we've been trying to find you. We need to talk about...

Regina disappears.

––––––––––––

Emma makes a snowball and cast it away. Hook comes to talk to her.

Hook: So, crisis averted.

Emma: Now you want to go home and see what's on Netflix?

Hook: I don't know what that is, but sure.

Emma: Killian, someone created that... Snowman. This isn't over.

Hook: It never is. All the more reason to enjoy the quiet moments, and right now... We have a quiet moment.

Emma: I know. I just got to do something.

Hook: Right. Of course. Go ahead. Don't tell me you're not avoiding me anymore because I'm actually quite perceptive, and this... This is avoiding me.

Emma: No, I know. I am. I just feel... Right now, I just feel too guilty.

Hook: Over Regina?

Emma: She lost someone she really cares for because of me.

Hook: No, there's more to this than just Regina, isn't there?

Emma kisses Hook.

Emma: Be patient.

Hook: I have all the time in the world. Unless... Another monster appears and kills me.

––––––––––––

Emma is outside Regina’s office. She tries to open the door but it’s closed.

Emma: Regina. I know you're in there. I can see the light's on. I know this is all... Complicated, but you can have happiness. I know it doesn't seem like it, but you just have to fight. Okay, if you won't, I will. Henry brought me to Storybrooke to bring back the happy endings. My job's not done until I do that for everyone, including you.

Emma leaves.

––––––––––––

Regina takes Henry’s book.

Regina: Mirror. Mirror? Sidney!

Sidney: Y-yes, your majesty. What can I do for you?

Regina: You can help me change fate.

Sidney: I can probably tell you if you're wearing too much eye makeup, but change fate? That is beyond my powers of reflection.

Regina: Your powers and mine together shall do it. This book is why I'm suffering, not Marian. Every story in it has one thing in common... The villains never get the happy ending, and it's always been right. I thought not being the villain would change things, but this book, these stories... Only see me one way.

Sidney: So, what's your plan?

Regina: Find the writer. We must find out who wrote this cursed Tome and then force them to give me what I deserve. It's time to change the book. It's time for villains to get their happy endings.

––––––––––––

Belle is sleeping. Mr Gold takes his dagger and uses it on a box. A magic hat appears.

––––––––––––

Elsa enters in Mr Gold’s shop. She sees the necklace that she gave Anna.

–[Arendelle – Past]–

Elsa is on the dock. Kristoff follows her.

Kristoff: Elsa! Wait! It's too late.

Elsa: We have to go after her.

Kristoff: No.

Elsa: Are you really saying "no" to your queen?

Kristoff: I'm saying no to my future sister. In-law. For good reason. We both love Anna. We both know her. She will be fine.

Elsa: She didn't have to do this alone.

Kristoff: Yes, she did. You told Anna and you're right... You're the queen. We all remember well what happened the last time you left.

Elsa: Why didn't you go with her?

Kristoff: She didn't want me to. She thought I was needed here.

Elsa: For what?

Kristoff: She didn't want you to be alone. She'll be fine. I believe in her. You should too. Because she doesn't give up on the people she loves. And she always succeeds.

Elsa: She also sometimes acts before she thinks. This place could be dangerous. What do we even know about this... Misthaven? How have I never heard of it?

Kristoff: You might know it better by what the inhabitants call it.

Elsa: What's that?

Kristoff: The Enchanted Forest.

––––––––––––

Anna is on a boat to the Enchanted Forest.

–[Storybrooke]–

In Mr Gold’s shop.

Elsa: Don't worry, Anna. I will find you.

 

SCRIPT VF

 

Il y a longtemps…

 

Au cœur de l’océan, un orage s’abat sur un navire qui navigue au cœur des vagues déchaînées. Les hommes tentent de redresser le bateau avec difficulté. Pendant que quelqu’un donne des instructions, une femme entre dans une pièce où coule de l’eau. Elle semble chercher quelque chose et trouve un crayon ainsi qu’une feuille de papier sur la table. Elle se met à écrire. Un homme vient vers elle alors que l’eau continue de monter.

 

Adgar : Que fais-tu ici ? (Elle se met à le regarder.)

Gerda : Je dois absolument terminer ceci.

Adgar : Il est trop tard, voyons. Nous sommes sur le point de sombrer. Nous devons quitter le navire au plus vite.

Gerda : Elles doivent savoir la vérité. Nous ne réchapperons peut-être pas mais (elle prend la feuille et la roule) ceci pourrait leur parvenir.

 

Elle met la feuille dans une bouteille. Ils se trouvent désormais à l’extérieur du navire et avancent difficilement.

Edgar : Es-tu certaine que c’est vraiment la meilleure chose à faire ?

Gerda : Oui, Anna et Elsa doivent connaître la vérité, c’est la seule chose qui puisse les sauver. (Il lance la bouteille à la mer. Le bateau est englouti dans les mers.)

 

5 ans plus tard à Arendelle

 

Deux jeunes femmes se trouvent devant deux rochers qui semblent être des sépultures. Elles se tiennent par la main. Elles s’avancent vers eux et mettent deux petits bouquets de fleurs devant. Elles restent debout pour se recueillir.

Elsa : Ils seraient tellement fiers de toi.

Anna : Ils seraient fiers de nous deux, Elsa. (Elles se regardent puis sourient.)

Elsa : Allez viens, j’ai une surprise pour toi.

Anna : Ah oui parce que les surprises ne sont pas toujours bonnes dans cette famille.

Elsa : Celle-ci va te plaire, c’est promis. C’est pour ton mariage. (Elles s’en vont.)

 

Notre monde – de nos jours

 

Dans une ferme, Elsa sort de l’endroit où elle se trouve en laissant une traînée de givre derrière elle. Elle s’arrête puis se remet à marcher. Elle arrive désormais près de la sortie de Storybrooke. Elle trouve un panneau.

Elsa : Storybrooke. (Le panneau se met à givrer.)

 

OUVERTURE

 

Chez Granny, Regina sort puis s’arrête. Elle semble sous le choc de la tournure des événements. Emma arrive derrière elle.

Emma : Regina.

Regina : Pas maintenant, Swan.

Emma : Je suis désolée, quand j’ai ramené Marianne ici, je ne savais pas qui elle était. Je n’avais pas l’intention de vous faire souffrir.

Regina : (Se retournant.) Peut-être mais vos intentions n’ont pas d’importance parce qu’une fois de plus, j’ai subi les frais de votre héroïsme. Je suis toujours la méchante quoi que je fasse.

Emma : Qu’est-ce que je pouvais faire ?

Regina : Vous avez eu la bêtise de voyager dans le temps mais vous n’étiez pas obligée de changer le cours des choses.

Emma : Je ne vais sûrement pas m’excuser d’avoir sauver la vie de quelqu’un.

Regina : Elle devait mourir, qu’est-ce que ça pouvait bien faire ?

Emma : Il s’agissait quand même d’un être humain et quoi qu’elle ait fait, elle ne méritait pas la mort.

Regina : (S’énervant.) Peut-être bien que si.

Emma : Vous le saviez mieux que moi, c’est vous qui deviez la tuer.

Regina : La femme qui devait la tuer est la personne que j’ai été, pas celle que je suis maintenant. J’ai travaillé dur pour me bâtir un avenir, un avenir qui vient de s’envoler.

Emma : Vous n’en savez rien.

Regina : Je sais que ça ne m’arrange pas que sa femme défunte réapparaisse.

Emma : Je sais, je suis vraiment désolée, s’il y a quoi que ce soit que…

Regina : Mademoiselle Swan, plus vous essayez de m’aider, plus vous me rendez la vie impossible.

Robin : (Sortant dehors.) S’il te plaît, Marianne, accepte au moins de la rencontrer, elle n’est pas du tout celle que tu crois. (S’approchant de Regina.) Regina, je, j’aimerais beaucoup te présenter Marianne. (Elle arrive avec Roland à côté d’elle.) Et je crois qu’il serait souhaitable que l’on parle tous les trois.

Marianne : Tu veux dire que tu la courtises.

Robin : Je t’en prie Marianne…

Marianne : (Le coupant.) Mon époux et la méchante reine ? Tu l’as laissée s’approcher de mon fils. Tu sais ce qu’elle a fait, toutes les horreurs qu’elle a infligées autour d’elle. (David et Mary Margaret sortent avec Neal.)

Mary Margaret : Tout va bien ici ?

David : Personne n’a été réduit en cendres, c’est plutôt bon signe.

Mary Margaret : Regina, ça va aller ?

Marianne : Quoi ? Qu’est-ce qui vous prend voyons ? Comment vous pouvez seulement lui adresser la parole ? (Kilian et Henry sortent voir ce qui se passe.) Vous ne savez donc pas qui elle est ?

Henry : Maman, qu’est-ce qui s’est passé ?

Marianne : (Montrant Regina du doigt.) C’est un monstre. (Regina tente de faire quelque chose mais se ravise.)

Emma : Non, ce n’est… (Marianne prend Roland dans les bras et s’en va et Regina les quitte.) Regina, attendez.

Kilian : (La retenant.) Non, c’est le genre de femme qu’il vaut mieux ne pas pousser à bout. Laisse-lui un peu de temps.

David : C’est ce qu’elle fait de ce temps qui m’inquiète un peu.

Henry : Vous croyez qu’elle pourrait redevenir méchante ? Elle a changé, c’est n’est plus du tout la même personne.

Emma : (Le prenant par l’épaule.) J’espère que tu as raison. (Regina continue son chemin.)

 

Sur la route de Storybrooke

 

La voiture de Leroy est sur la route de Storybrooke, c’est Dormeur qui conduit.

Leroy : Leur petite fête a vite fait de partir en vrille. (La voiture semble avoir heurté un caillou.) Eh, doucement avec ma camionnette. Il faut la ménager, elle n’est pas toute jeune.

Dormeur : Tu m’as demandé d’être le capitaine de soirée alors je conduis comme j’ai envie.

Leroy : Aucune bière ne vaut un tel stress. (La radio a de plus en plus de mal à fonctionner.) Super, maintenant la station de radio arrête d’émettre quand il fait nuit. (La voiture se met à faire des vagues.) Dormeur. (Il tourne le volant. Pendant ce temps, Elsa continue son périple alors que la voiture arrive près d’Elsa. Leroy se met à klaxonner alors elle en profite pour lancer de la glace sur la camionnette qui s’arrête subitement. Il est choqué pendant qu’Elsa respire difficilement après ce choc. Elle regarde à l’intérieur.)

 

Dans les rues de Storybrooke

 

Elsa continue sa marche alors qu’elle a toujours du givre qui la suit. Elle ne comprend pas ce que c’est cette ville mystérieuse pour elle. Elle prend peur lorsqu’elle voit une moto. Du givre apparaît sur ses mains, tentant de se maîtriser en serrant les poings. Elle aperçoit une robe dans une vitrine et va la voir.

 

À Arendelle

 

Anna : Allez, dis-moi ce que c’est. (Elle monte les escaliers avec sa sœur.) Euh non, ne me dis rien. Euh, un attelage. Ah non, un cheval n’aurait pas pu monter cet escalier. Alors un palais de glace ou une patinoire d’intérieur, oh, tout le mariage serait sur glace. (Ouvrant la porte menant dans une pièce.) C’est un… (Elle voit une armoire avec un rideau à côté.) Un grenier.

Elsa : Oui, en effet.

Anna : Alors, que fait-on ici ?

Elsa : (Ouvrant les portes de l’armoire, elle se tourne vers sa sœur.) Regarde. (Elle fait montrer une robe.)

Anna : Est-ce que c’est…

Elsa : La robe de notre mère, oui.

Anna : Tu l’as retrouvée.

Elsa : Approche. (Elle lui sourit alors qu’Anna s’approche de la robe.)

Anna : Je ne veux pas la déchirer.

Elsa : Dans ce cas, tu vas devoir la mettre avec précaution.

Anna : Tu veux que je la porte ? Oui évidemment, si tu ne voulais pas que je la porte, nous ne serions pas là. (Elsa prend la robe et la met devant Anna.)

Elsa : Il y a quelque chose qui manque. (Elle lui montre un collier avec une étoile de neige et la lui met autour du cou.) Voilà. Quelque chose de neuf pour aller avec quelque chose d’emprunté.

Anna : Il est ravissant, je veux dire magnifique, je veux dire je t’adore, merci. (Elle l’enlace de bonheur.)

Elsa : Je t’en prie petite sœur. Voyons s’il va avec la robe. (Elles se mettent à rigoler alors qu’Anna va derrière le rideau pour se changer.)

Anna : Ah elle est tellement belle et soyeuse, ah je sens que je vais renverser quelque chose dessus. Il vaudrait peut-être mieux me servir que des boissons incolores au mariage.

Elsa : À propos du mariage, dis-moi que je ne vais pas m’avancer dans l’église avec Sven.

Anna : Non, ce n’est pas lui le témoin mais il est invité.

Elsa : J’espère de tout cœur que c’est une plaisanterie.

Anna : Il sera très élégant enfin pour un rêne.

Elsa : Je n’en doute pas. À vrai dire je m’inquiète un peu plus en ce qui concerne le futur marié.

Anna : (Ouvrant un peu le rideau pour la voir.) Elsa, il sait ce qu’il doit porter, il n’a pas grandi dans une étable tout de même. Bon, il a peut-être vécu dans une étable quelque temps mais il a été élevé par des trolls, attends de le voir, il a même coupé ses cheveux, il aura fière allure. (Elle ferme le rideau.)

Elsa : J’ai un peu de mal à y croire mais ce serait une bonne surprise. (Elle ouvre un tiroir où se trouvent des livres. Elle en prend un. Elle l’ouvre et dessus se trouvent des inscriptions venant d’une langue étrangère. Elle le lit. Anna passe par le rideau et voit sa sœur qui commence à s’inquiéter, faisant apparaître des flocons de neige.)

Anna : Elsa, quelque chose ne va pas ? Qu’est-ce que c’est ? Un journal intime ?

Elsa : (Bouleversée.) Oui, c’est celui, celui de notre mère.

Anna : Mais que dit-elle ? Pourquoi tu…

Elsa : Nos parents, leur décès, tout est ma faute. (Elle s’en va.)

Anna : Elsa. (En criant.) Elsa !

 

Sur la route de Storybrooke

 

Gold est dans sa voiture avec Belle à ses côtés, il semble inquiet.

Belle : Eh, ça va aller. Je suis là, tu n’es pas seul, tu vas y arriver. (Il acquiesce et ils s’embrassent. Il se rend devant la tombe de Neal.)

Gold : Mon cher fils, tu te rappelles quand tu étais enfant, il y a eu une nuit au cours de la guerre des ogres où un terrible bruit t’as réveillé, c’étaient les sabots des chevaux (s’accroupissant) qui cavalaient sur le chemin poussiéreux, tu t’es glissé dans mon lit et j’entends encore ta petite voix « Papa, j’ai tellement peur ». Je suppose que c’est l’instinct qui m’a fait dire « Ne t’inquiète pas mon garçon, tout va bien se passer ». Et à ce moment-là, tu m’as souri. De toute ma vie, je n’ai jamais été aussi heureux parce que pour la première fois, je me sentais vraiment un homme. J’étais enfin sûr de pouvoir m’occuper de toi tout seul. Jusqu’à ce que je tombe sur ceci. (Il sort sa dague.) Je suis devenu un monstre, obsédé par le pouvoir alors que je n’avais besoin que de toi et de ton amour. Et aujourd’hui grâce à Belle, il y a à nouveau de l’amour dans ma vie mais une fois de plus, cette relation repose sur un mensonge. Elle croit qu’elle détient la véritable dague. Si je lui ai caché la vérité, c’était uniquement dans le but de te venger. Alors maintenant que je l’ai fait, je dois trouver la force de lui remettre la dague pour être vraiment l’homme que je devrais être, l’homme pour qui tu t’es sacrifié. Je te fais le serment, Baelfire de devenir cet homme-là. Ton héroïsme m’a montré le chemin à suivre. (Il se relève et remet la dague dans la poche.) Je te promets que je passerais ma vie à te prouver ma reconnaissance. (Il pose sa main sur la sépulture puis il s’en va.)

 

Devant la maison de Regina

 

Quelqu’un frappe à la porte de chez Regina et elle l’ouvre, c’est Robin.

Robin : Bonjour Regina.

Regina : Robin.

Robin : Tu as un moment à m’accorder ? J’aimerai te parler. (Il entre et il s’assoit sur le canapé et Regina vient à ses côtés.) Je te prie de m’excuser.

Regina : De t’excuser de quoi ? Tout ce que Marianne a dit est vrai, je suis effectivement un monstre.

Robin : La femme que je connais est, est bien loin d’être un monstre.

Regina : Tu me connais peut-être bien moins que tu ne le penses.

Robin : Je te connais très bien, parce que tu es comme moi, autrefois moi aussi, j’étais une personne très différente mais j’ai changé et je me suis efforcé de laisser le passé derrière moi. C’est ce que tu as fait toi aussi.

Regina : Alors ce qui s’est passé entre toi et moi…

Robin : …n’était pas une illusion évidemment. (Regina se met à sourire.) Mes sentiments pour toi étaient, ils sont bien réels. Mais Marianne est ma femme, je l’ai aimé sincèrement. Je lui ai même juré fidélité jusqu’à ce que la mort nous sépare et elle nous a séparés. Enfin jusqu’à hier soir. Mais je ne peux pas renier le serment que j’ai fait.

Regina : Alors tu as fait ton choix.

Robin : Je suis peut-être un voleur mais j’ai un code d’honneur et je dois respecter ce code sinon dis-moi quel sens pourrait bien avoir ma vie. J’espère que ton cœur comprendra les raisons de ce choix.

Il se lève et s’en va tandis que Regina se met à pleurer. Il ferme la porte et elle se lève. Elle va vers la porte puis s’arrête, elle se retourne et prend un air de colère, ce qui provoque l’éclatement du miroir en morceaux. Elle va vers les bouts de verre et en prend un et se met à le regarder et se met à sourire.

 

Dans l’hôpital de Storybrooke

 

Elle s’est rendue dans l’hôpital de Storybrooke et compose un code menant à la section des patients enfermés de l’hôpital. Elle est descendue puis se rend vers une cellule capitonnée où elle ouvre le judas puis regarde à l’intérieur. Elle ouvre la porte et voit Sydney.

Sydney : Qu’est-ce que tu fais ici ?

Regina : J’ai besoin de mon miroir.

Sydney : Oh, mais pour quoi faire ma reine ?

Regina : Il y a une personne qui fait obstacle à mon bonheur. Je voudrais que tu m’aides à m’en débarrasser. (Il se met à sourire.)

 

Près d’une maison

 

Belle et Gold se trouvent dans une voiture et se rendent devant une maison.

Belle : C’est là tout de suite après le virage. (Gold s’arrête.) J’ai… je suis tombée dessus au cours d’une promenade, elle a dû arriver là avec la deuxième malédiction. Personne ne l’a réclamée alors je me suis dit que, qu’il n’y aurait aucun mal à emprunter cette demeure pour notre lune de miel. (Gold se met à sourire et Belle à rire.)

 

Dans la maison

 

Belle et Gold entrent dans la maison pour voir ce qu’elle contient.

Belle : Je serai curieuse de savoir à qui elle appartient. (Il ferme la porte pendant qu’elle pose son sac sur un fauteuil.) Il faut que tu vois la vue qu’on a d’ici, c’est impressionnant, on peut admirer l’océan depuis presque toutes les pièces. (Gold lui lance un sort d’immobilisation. Il ouvre son sac et sort la vraie dague de Rumplestilskin. Il l’enlève du tissu et la regarde en la mettant sur la table. Il prend la fausse dague et la met dans le tissu pour le ranger dans le sac.)

Gold : Tu dois prendre un nouveau départ, (rangeant sa dague) autant le faire dans les règles de l’art. (Il enlève le sort.)

Belle : Ah, attends, je t’ai gardé le meilleur pour la fin. (Elle se met à rire et l’emmène dans une autre pièce de la demeure. Il voit une boîte ronde sur la table.) Tout va bien ?

Gold : Oui. Je me disais que les propriétaires de cette demeure avaient des goûts intéressants. (Il s’en va vers elle alors qu’il y a un gros plan sur la boîte. Belle ouvre une double porte et arrive dans une grande pièce. Gold la suit.)

Belle : (En souriant.) Entre. (Elle se  trouve au milieu de la pièce.) Alors, qu’est-ce que tu en dis ?

Gold : Eh bien, j’en dis que nous sommes mariés depuis presque vingt-quatre heures et je n’ai pas le souvenir que nous ayons ouvert le bal. (Il claque les doigts pour faire marcher le tourne-disque, reclaque des doigts pour allumer le lustre puis fait apparaître une robe de bal pour Belle et un costume pour lui.) Voulez-vous dansez madame Gold ?

Belle : Oui, avec grand plaisir. (Ils se mettent à danser.)

 

Dans Storybrooke

 

Mary Margaret sort avec Neal qui est dans la poussette. David, Emma et Henry sont avec eux.

David : On aurait peut-être dû l’appeler Baelfire finalement.

Henry : (Voyant qu’Emma éteint son portable.) Elle n’a toujours pas répondu à tes appels ?

Emma : Non, je crois que Regina a envie d’être tranquille pour le moment. Mais ça ne veut pas dire qu’elle est en train de faire quelque chose de…

Henry : … quelque chose de mal, oui je sais, laisse-moi essayer de l’appeler après tout c’est peut-être toi qu’elle n’a pas très envie d’entendre. (Emma a rangé son portable dans sa poche puis met sa main sur l’épaule d’Henry.)

Emma : Oui, c’est bien possible.

Mary Margaret : (Pendant qu’Henry tente d’appeler sa mère. David le rejoint) J’espère pour lui qu’elle ne va pas être tentée de laisser libre cours à… disons, ce qu’il y a de pire chez elle. En tout cas, il a l’air de tenir le coup, il faut dire qu’il vient de perdre et recouvrer la mémoire et que ses deux mamans ont un nouvel homme dans leur vie.

Emma : Tiens puisqu’on parle de ça, il…

Mary Margaret : Il n’est pas au courant pour Crochet et toi ?

Emma : Il n’y a rien entre nous enfin à vrai dire je ne sais pas trop ce qu’il y a mais je ne peux rien dire à Henry tant qu’on n’aura pas clarifié un minimum la situation.

Kilian : Swan. (Mary Margaret se tourne vers lui.)

Emma : Quand on parle du loup.

Kilian : Il n’y a personne dans le caveau, ce n’est pas là que Regina se cache. (Voyant qu’Emma ne le regarde pas.) Est-ce que tu cherches à m’éviter ?

Emma : (À Mary Margaret.) Tu me laisses une minute. (Elle fait demi-tour tandis qu’Emma parle à Crochet.) Écoute, ce n’est pas que je cherche à t’éviter, mais là, j’ai d’autres trucs à régler. On a une urgence.

Kilian : (Dépité.) Il y a toujours une urgence alors tu devrais apprendre à vivre ta vie même dans ces moments-là si tu ne veux pas passer à côté.

Leroy : (En criant.) On nous attaque ! On nous attaque ! (Il rejoint Emma et Crochet en compagnie de Dormeur.)

Emma : Leroy, qu’est-ce qui se passe ?

Leroy : Quand on rentrait chez nous hier soir, un sortilège nous a fait tomber dans les pommes. À notre réveil, la camionnette avait l’air d’une chambre froide. Qui a ce genre de pouvoir ?

Emma : (Voyant la traînée de givre sur le sol.) Peut-être la personne qui a fait ça.

 

À Arendelle

 

Elsa est assise sur un rochet et semble inquiète avec le livre dans ses mains. Des flocons de neige sont autour d’elle. Anna arrive vers elle.

Anna : (La voyant.) Elsa. Elsa.

Elsa : (Mettant sa main devant elle.) S’il te plaît, je veux être seule.

Anna : Tu as une sœur, tu ne seras jamais seule à moins que je ne sois pas là et même dans ce cas-là, je serais là par la pensée mais peu importe, je suis là en ce moment, tu n’es pas seule et c’est une bonne chose quoi qu’il arrive. (Elle s’assoit sur le sol près de sa sœur.) Qu’y avait-il dans le journal ? Tu sais que tu peux tout me dire.

Elsa : Il semblerait que nos parents ne soient pas partis en mission diplomatique comme tout le monde le croyait. Ce n’était qu’un prétexte.

Anna : Pourquoi ?

Elsa : (Ouvrant le livre, elle le lui donne.) Tiens, lis.

Anna : (En lisant le livre.) « Je regrette sincèrement de devoir cacher la vérité à nos filles mais elles leur seraient insupportable à entendre. Ce qu’Elsa est capable de faire est littéralement effrayant et nous devons y mettre un terme. »

Elsa : Ils avaient peur de moi, c’est pour ça qu’ils sont partis. Parce qu’ils me considèrent comme un monstre.

Anna : Non, je ne peux pas le croire, je refuse de croire une chose pareille.

Elsa : Pourtant tout est écrit là.

Anna : Pas tout, non. Ce journal ne nous dit ni où ils se rendaient ni ce qu’ils comptaient faire. Ce n’est peut-être pas ce que tu crois.

Elsa : Anna, c’est à cause de moi qu’ils sont partis. C’est à cause de moi qu’ils ne te mèneront pas à l’autel demain. Je suis vraiment désolée.

Anna : Non, Elsa ne le soit pas, ce n’est pas ta faute, tu n’es pas un monstre. (Elsa baisse la tête.) Je ne pense pas cela de toi. (Elle relève sa sœur.) Le royaume ne pense pas cela de toi et je suis sûre que nos parents non plus ne le pensaient pas et je vais te le prouver. Ce journal ne raconte qu’une partie de leur histoire.

Elsa : Comment peux-tu le savoir ?

Anna : Parce que je… je le sens. Je sais qu’il ne suffit pas d’une intuition mais il y a des réponses concernant ce qui est arrivé à nos parents, j’en suis persuadé. Ah, et je sais qui peut nous aider à les obtenir.

Elsa : Qui ça ?

Anna : Mes futurs beaux-parents.

 

De retour à Storybrooke

 

Emma et Crochet continue de suivre la traînée de givre sur le sol et une porte menant vers une voie sans issue se ferme. Ils y courent pendant qu’Elsa tente de se cacher. Elle se met à courir elle aussi puis se retourne. Elle se cache tandis qu’Emma et Crochet arrivent vers elle. Elsa est paniquée alors qu’Emma continue de suivre la traînée une arme à la main. Elsa fait apparaître des flocons de neige et fait apparaître un géant de glace.

Kilian : Et bien, voilà autre chose.

 

Arendelle

 

Elsa et Anna arrivent à l’endroit où se trouvent des rochers.

Elsa : Nous ne devrions pas être ici.

Anna : Ils font presque partis de la famille.

Elsa : Ce que je voulais dire c’est que tu devrais préparer ton mariage.

Anna : Il a lieu demain, s’il restait des préparatifs, j’aurais du souci à me faire.

Elsa : Tu devrais te reposer, c’est un grand jour, il faut que tu en profites.

Anna : Je n’en profiterais pas si ma sœur est malheureuse. Grand Pabbie, c’est Anna, je sais que vous êtes là. Pourquoi vous ne voulez pas vous montrer ? Grand Pabbie ? (Un rocher se met à rouler et un troll apparaît.)

Grand Pabbie : Cela porte malheur de voir la robe de mariée avant la cérémonie.

Anna : Nous ne sommes pas une famille des plus traditionnels.

Grand Pabbie : Qu’y-a-t-il ? Il s’est passé quelque chose ? Vous n’êtes plus sûre de vouloir l’épouser ? Il ne sortira pas toujours mauvais.

Anna : Non, cela n’a rien à voir avec Kristoff, c’est à propos de nos parents. (Elle s’agenouille devant Grand Pabbie pour lui donner le livre.) Savez-vous quel était le but réel de ce voyage ?

Grand Pabbie : Je suis vraiment navré, je n’en ai aucune idée.

Elsa : (Voulant reprendre le livre.) Merci quand même pour votre aide. (Il lui donne le livre.) Viens, allons nous-en. (Elles s’en vont.)

Grand Pabbie : Non, attendez. Je ne sais pas quel était le but de leur voyage mais je crois savoir où ils devaient aller. Quelques jours avant leur départ, vos parents sont venus me dire qu’ils ne se rendaient pas dans les îles du Nord. Ils avaient aussi des questions à propos d’un pays qu’on appelle le havre des brumes.

Elsa : Qu’espéraient-ils y trouver ?

Grand Pabbie : Ils ne me l’ont pas dit. J’étais comme la plupart d’entre nous, ils avaient leur secret. (En baillant.) Maintenant, j’ai besoin d’une sieste réparatrice. (Il se remet en boule de rocher.)

Anna : On a la réponse.

Elsa : Non, ce qu’on a c’est davantage de questions.

Anna : On a une réponse et un certain nombre de questions, c’est mieux que rien. Nous devons aller au havre des brumes.

Elsa : Non, c’est hors de question. Je ne peux pas m’en aller, je suis la reine, le royaume a besoin de moi.

Anna : Tu t’inventes de fausses excuses.

Elsa : As-tu oublié ton ancien fiancé Hans ? Ses douze horribles frères et lui sont prêts à lancer leur armée sur nous au premier signe de faiblesse.

Anna : D’accord, je reconnais que c’est une bonne excuse, mais laisse-moi y aller seule, accorde-moi quelques jours, le havre des brumes n’est pas si loin. Je serais de retour dans deux semaines.

Elsa : C’est ce que père et mère nous avaient dit. (Elle s’en va alors qu’Anna reste seule. Cette dernière se met à partir à son tour.)

 

Dans Storybrooke

 

Le géant de glace commence à s’énerver.

Emma : (Baissant son arme.) On n’est pas là pour se battre. (À voix basse.) J’aimerais savoir ce qu’il veut.

Géant de glace : Allez-vous-en. (Il repousse Emma et Crochet tandis que l’arme, tombée au sol, se met à tirer. Il se met à crier alors que les deux se mettent à courir pour lui échapper. Il les suit. Pendant qu’ils continuent à courir, le géant se met en chasse poussant une poubelle. Il coupe les fils électriques.

Leroy : (En criant.) Un bonhomme de neige géant ! Courez ! (Il se met à courir avec tous les autres habitants apeurés qui courent dans tous les sens. Pendant ce temps, Elsa, toujours cachée, voit un journal qui a volé jusqu’à elle et lit un article sur le mariage de Gold et Belle.

Elsa : Monsieur Gold épouse Belle French.

Le géant est toujours autant en colère.

Emma : Je crois que le bruit lui fait peur. (Il s’avance dans les rues alors que des gens se mettent à crier.) Il se dirige vers la forêt. (Le géant est dans la forêt, passant devant le caveau de Regina.)

 

Dans le caveau de Regina

 

Regina : (Regardant la photo de Marianne et Robin dans le livre de contes, Sydney est devant elle.) Elle s’appelle Marianne. Grâce à Emma, elle est vivante et elle va à nouveau profiter de la fin heureuse que ce livre lui a accordé.

Sydney : C’est le livre qu’il la lui a accordée ?

Regina : Il est extrêmement puissant, c’est bien plus qu’un simple livre. Ce qui s’y produit semble curieusement immuable mais je suis plus forte que lui. Nous allons réussir à changer les choses.

Sydney : (Posant ses mains sur le livre.) Comment ?

Regina : Il faut faire disparaître cette femme de l’histoire.

Sydney : Ah, c’est là que moi j’interviens. Je serai ton bras armé. J’en étais sûr, je savais que tu avais une raison de me maintenir en prison durant toutes ces années. J’étais certain que tu attendais que je puisse t’être utile à nouveau, que tu ne m’avais pas oublié.

Regina : (En souriant.) Oui.

Sydney : Comment tu veux que je la tue ?

Regina : Je ne veux pas que tu touches à un seul de ses cheveux. Si on la retrouve dans un fossé, combien de temps tu penses qu’il leur faudra pour comprendre que je suis la commanditaire du meurtre. En fait cette mission nécessite davantage de subtilités, je vais devoir réparer l’erreur qu’Emma a faite en remontant dans le temps avant qu’elle et Crochet n’arrive pour éliminer Marianne et m’assurer ainsi qu’elle ne puisse pas revenir.

Sydney : Ce que je ne comprends pas c’est ce que moi je peux faire pour t’aider.

Regina : En tant que reine, j’ai condamné bien des gens à mort et capturer de nombreux prisonniers.

Sydney : Tu ne te souviens pas de cette Marianne.

Regina : Oui bon, elle est affreusement ordinaire, on ne peut pas m’en vouloir. Je voudrais que tu me montres le moment précis où je l’ai capturée que je sache au moins à quelle époque je dois remonter.

Sydney : Mais comment veux-tu que je fasse ? Dans ce monde-là, je ne suis plus le miroir. (Regina utilise sa main pour envoyer Sydney dans son miroir.)

Regina : Maintenant tu l’es.

Sydney : (En frappant aux bords du miroir.) Non, non, non.

Regina : Allons du calme, c’est seulement temporaire.

Sydney : Non. (Il continue de frapper avec moins de force, résigné.)

Regina : Maintenant, aide-moi.

Sydney : À tes ordres, majesté.

Regina : Miroir, mon beau miroir, montre-moi celle que je désire voir disparaître. (Sydney lui montre le moment de la capture de Marianne.)

 

Dans la forêt enchantée

 

Marianne : Votre majesté, non.

Méchante reine : Où se cache Blanche-Neige ? (N’entendant pas de réponse.) Elle croit que son silence est une preuve de courage. Ce n’est que de la bêtise. Elle mourra demain à l’aube. Dépêchez-vous de l’emmener, cette odeur de paysanne tend à m’incommoder. (Elle s’en va.)

Marianne : Vous me faites pitié. (La reine se tourne vers elle.)

Méchante reine : Vraiment ?

Marianne : Si vous aviez une famille, que vous connaissiez l’amour, vous sauriez que ce que vous faites est mal, vous ne seriez pas forcée d’être aussi cruelle.

Méchante reine : (S’approchant de Marianne.) De quelle droit tu te permets de me dire ce que je suis censée ressentir. Je sais parfaitement qui je suis et ce que je souhaite et aujourd’hui en l’occurrence, (elle prend le menton de Marianne) c’est ta tête au bout d’une pique. (Elle s’en va en rigolant.)

Marianne : Vous êtes un monstre. Un monstre.

 

De retour dans le caveau de Regina

 

Sydney : C’est ce moment que tu voulais voir ?

Regina : Exactement.

 

Dans les rues de Storybrooke

 

Les gens continuent de crier en fuyant le géant de glace. Elsa tente de se cacher entre deux murs en attendant que ça se calme. Elle a toujours le journal à la main.

Leroy : (En courant et criant.) Le monstre est relâché dans la nature ! Fonce !

Elsa est toujours bouleversée et ne sait pas quoi faire. Elle sort doucement et voit le panneau de la boutique de Gold. Elle préfère attendre.

 

À Arendelle

 

Sven est toujours dans son enclos et Elsa arrive près de lui.

Elsa : Kristoff. (Sven fait du bruit.) Où est Anna ? (Il semble lui parler.) Ne  me fais pas perdre mon temps, réponds-moi. (Il pousse des petits cris pour lui parler.)

Kristoff : (Il donne à Sven un bouquet de carottes.) Ce n’est rien Sven, elle ne peut pas s’empêcher de jouer les petits chefs.

Elsa : Je ne joue pas les petits chefs, je suis la reine.

Kristoff : N’est-ce pas votre rôle de jouer les petits chefs ?

Elsa : N’essayez pas de changer le sujet, où est Anna ?

Kristoff : (En soufflant.) Elle n’est pas au palais ?

Elsa : Si elle y était, je ne serais pas ici.

Kristoff : (Enlevant son couvre-chef pendant que Sven pousse un bruit.) Ah, elle avait euh quelques achats à faire. Il nous faut plus de, de glaçage. (Il sourit.) Pour le gâteau de mariage, elle avait peur qu’il n’y en ait pas assez, alors je lui ai dit de ne pas s’inquiéter mais vous savez comment sont les mariés, elle voudrait que tout soit parfait.

Elsa : Quel glaçage ? Il n’y a pas de glaçage.

Kristoff : Tout à fait et c’est ce qu’elle est partie chercher.

Elsa : Non, vous mentez, je le sais. (S’énervant.) Que se passe-t-il exactement ? Je veux savoir la vérité.

Kristoff : Rien, le mariage approche et moi je m’assure que…

Elsa :…qu’Anna n’a pas été suivie. Vous tentez de me retenir.

Kristoff : Vous avez vu les compositions florales.

Elsa : Où est-elle allée Kristoff ? (Voyant que Kristoff baisse la tête, ne sachant pas quoi dire.) Aux havres des brumes ?

Kristoff : Bon, oui je le reconnais mais c’est pour vous qu’elle y va.

Elsa : Quand ?

Kristoff : Elle doit faire la traversée à bord d’un voilier qui part d’un moment à l’autre. Écoutez, je suis désolé je pensais bien faire, je ne cherchais pas à vous mentir. (Entendant ce que dit Sven, il se tourne vers lui.) Chut, Sven, tu ne vois pas que présente mes excuses à la reine. (Il se retourne alors qu’Elsa est partie. Sven lui fait comprendre qu’il doit la suivre.) Ah, bon d’accord, j’y vais, c’est bon. (Il se met à partir la rechercher.) Elsa attendez-moi ! (Sven semble s’impatienter.)

 

Dans la forêt de Storybrooke

 

David, Emma et Crochet courent et arrivent à l’endroit où se trouve Robin et les autres.

Robin : Que se passe-t-il ?

David : Un monstre de glace nous a attaqués.

Robin : Aucun monstre ne nous a jamais faits reculer. Nous allons vous aider.

Kilian : (Alors que les autres regardent autour d’eux.) Il se rapproche, le bruit vient du Nord. (Emma et David voient le géant arriver vers eux.)

Petit Jean : Le voilà.

Emma : (Le stoppant.) Non ne tirez pas ! (Il se met quand même à tirer.)

Kilian : Il n’attaque que s’il se sent menacé. (Le monstre se met à crier.) Pistolet, épée, Crochet, esprit, je doute que nos armes puissent suffire pour le vaincre.

David : Celle d’Emma si.

Emma : Quoi ?

Kilian : Tes pouvoirs magiques.

Emma : Oui. (Le monstre s’approche de plus en plus.)

Kilian : Tu vas y arriver. (Elle commence à mettre ses mains devant elle et se concentre. Elle lui lance une boule d’énergie vers lui mais ça ne fait rien.)

Emma : Tu l’as ramènes moins là. (Il pousse un cri plus fort et des pointes de glace apparaissent sur le dos.) Ah j’y crois pas. (Il donne un coup de main vers eux qui les propulse au loin. Marianne lui lance une flèche mais elle est aussi propulsée par le géant. Tous les autres sont endormis. Pendant que Marianne regarde le géant alors qu’elle est apeurée, Regina arrive au même moment. Elle arrive devant lui et Marianne la voit.

Marianne : S’il vous plaît, aidez-moi. Aidez-moi je vous en supplie. (Regina disparaît.) Non. (Le géant s’approche de Marianne et il est prêt à lui donner un coup de pied sur elle mais il explose pendant que Marianne prend peur. Il disparaît alors que Regina a sa main devant elle. Marianne se relève et va vers Regina.) Vous m’avez sauvée. (Les autres se mettent à se réveiller. Robin se lève.)

Robin : Regina. (À Marianne.) Tu n’es pas blessée.

Marianne : Non. (Emma se relève.) Vous n’êtes peut-être pas un monstre.

Regina : Peut-être pas non. Bienvenue à Storybrooke, Marianne. (Elle s’en va.)

Emma : Regina. On vous a cherchée partout, il faut qu’on parle de… (Regina s’est éclipsée. Emma est dépitée.)

 

Dans la forêt au loin, Emma a de la neige sur la main et la lance vers un arbre et secoue ses mains.

Kilian : Eh bien, nous avons fait face à l’urgence cette fois encore.

Emma : Tu viens chez moi voir ce qui passe sur le câble.

Kilian : Je ne sais pas ce que c’est mais c’est d’accord. (Il sourit.)

Emma : Kilian, il y a forcément quelqu’un qui a créé ce monstre. C’est pas fini.

Kilian : Ce ne sera jamais fini, raison de plus pour savourer les rares moments de calme et ce moment est un moment de calme.

Emma : Oui, je sais mais j’ai encore quelque chose à faire.

Kilian : Oui, bien entendu alors vas-y, mais cesse de prétendre que tu ne cherches pas à m’éviter parce que je suis plutôt perspicace et je vois bien que là, c’est ce que tu fais depuis hier.

Emma : Tu as raison, c’est vrai. Mais en ce moment, je me sens, en fait, je me sens trop coupable.

Kilian : À cause de Regina ?

Emma : Elle vient de perdre celui qu’elle aimait par ma faute.

Kilian : Ce n’est pas uniquement à cause de Regina, reconnait-le. (Emma l’embrasse.)

Emma : Sois un peu patient. (Elle s’en va.)

Kilian : Oh tu sais, j’ai tout mon temps à moins qu’un autre monstre apparaisse et finisse par me tuer. (Il s’en va à son tour.)

 

Devant le bureau de Regina

 

Emma : (Elle tente d’ouvrir la porte mais elle est fermée.) Regina. Je sais que vous êtes là, j’ai vu de la lumière. (Regina est assise sur le sol derrière la porte. Emma attend.) Je suis consciente que, que c’est compliqué mais vous pouvez être heureuse. (Regina met son front sur ses bras.) Ce n’est peut-être pas l’impression que vous avez en ce moment mais il faut vous battre. Et si vous ne faites pas, moi je le ferai. Henry m’a fait venir à Storybrooke pour rétablir les fins heureuses. Ma mission ne sera terminée qu’une fois que ce sera le cas pour tout le monde y compris vous. (Elle s’en va alors que Regina s’est mise à pleurer. Elle voit le livre qu’il y a sur la table et le prend.)

Regina : Miroir, miroir. Sydney. (Il apparaît.)

Sydney : Ouais, je t’écoute majesté. Que puis-je faire pour toi ?

Regina : Tu vas m’aider à changer le destin.

Sydney : Je peux peut-être te dire que tu portes trop de fard à paupières mais changer le destin ça dépasse largement mes pouvoirs réfléchissants.

Regina : Tes pouvoirs combinés aux miens devraient y parvenir. C’est ce livre qui est à l’origine de mes souffrances, pas Marianne. Les histoires qu’il contient ont toutes une chose en commun : les méchants n’y ont jamais droit à une fin heureuse et il ne se trompe jamais. Je croyais que les choses changeraient si je n’étais plus la méchante mais j’ai fini par me rendre compte que là-dedans je serais toujours perçue de la même manière.

Sydney : Alors quel est ton plan ?

Regina : Retrouver l’auteur. On va retrouver la personne qui a écrit ce livre de malheur et ensemble, on va l’obliger à m’accorder ce qui me revient. Il est temps pour nous de changer la fin de l’histoire. (Sydney se met à sourire.) Il est temps que les méchants aient aussi leur fin heureuse. (Elle sourit.)

 

Dans la maison de Gold

 

Belle est couchée sur le canapé pendant Gold regarde la boîte ronde. Il enlève la dague de son chiffon, la prend dans la main et fait un rond avec elle au-dessus de la boîte. Elle se transforme en chapeau magique. Il pose la dague sur la table puis met ses mains. Il se met à sourire.

 

Près de la boutique de Gold

 

Pendant la nuit, Elsa arrive devant la boutique de Gold. Elle regarde autour d’elle et se met à givrer la serrure de la porte. Elle arrive à entrer et ferme la porte. Sur un papier de journal, elle voit un collier avec une étoile de neige. Elle scrute la pièce pour voir si elle voit cet objet. Elle l’a trouvé puisqu’il se trouve sur un boîtier. Elle s’avance vers lui.

 

À Arendelle

 

Elsa arrive près du port et Kristoff arrive derrière elle.

Kristoff : Elsa. À quoi bon venir ici. (Elle voit le navire au loin.) Il est trop tard.

Elsa : Je dois la rejoindre.

Kristoff : Non.

Elsa : Vous osez contredire votre reine.

Kristoff : Non, j’ose contredire ma future sœur. Belle-sœur. Pour la bonne cause. Nous aimons tous les deux Anna, nous la connaissons, il ne lui arrivera rien.

Elsa : Elle ne devrait pas faire cela toute seule.

Kristoff : Elle n’a pas le choix, vous le lui avez dit à juste titre, vous êtes la reine. Rappelez-vous ce qui s’est passé la seule fois où vous êtes partie.

Elsa : Mais pourquoi ne l’avez-vous pas accompagnée ?

Kristoff : Elle n’a pas voulu. Elle tenait à ce que je reste ici.

Elsa : Pourquoi faire ?

Kristoff : Elle ne voulait pas que vous soyez seule. (Elsa commence à comprendre et ne dit rien.) Elle s’en sortira très bien. Je crois en elle et vous aussi vous devriez lui faire confiance parce qu’elle n’abandonne jamais les personnes qu’elle aime et qu’elle triomphe toujours de l’adversité. (Sur le voilier, Anna regarde devant elle.)

Elsa : (Hors cadre.) Il lui arrive parfois d’agir sans réfléchir. L’endroit où elle se rend pourrait être dangereux. Que sait-on au juste de ce havre des brumes ? Comment se fait-il que je n’en ai jamais entendu parler. (Anna sourit.)

Kristoff : (Hors cadre.) Il se peut que vous le connaissiez sous le nom que ses habitants lui donnent.

Elsa : (Hors cadre.) C’est-à-dire ?

Kristoff : (Hors cadre.) La forêt enchantée.

 

Anna est toujours sur le pont et se met à toucher le collier où se trouve l’étoile.

 

Dans la boutique de Gold

 

Elsa a pris le collier dans la main avec l’étoile.

Elsa : Ne t’en fait pas Anna, où que tu sois je te retrouverais.

–[Ocean – A long time ago]–

A boat is trapped inside a storm. In a cabin, a queen is looking for a pencil. She writes a note. Her husband comes in.

Adgar: What are you doing?!

Gerda: I have to finish this.

Adgar: My dear, no. The vessel... It's going down. We have to abandon ship.

Gerda: They have to know. We might not make it home, but this could.

On the deck.

Adgar: Are you sure we're doing the right thing?

Gerda: Yes. Anna and Elsa must know the truth. It's the only thing that will save them.

The boat sinks.

–[Arendelle – Past]–

Five years after their parent's death, Anna and Elsa put flowers on their parent's graves.

Elsa: Anna, they would be so proud of you.

Anna: Both of us, Elsa.

Elsa: Now, come on. I have a surprise for you.

Anna: Really? Because surprises tend to be hit or miss in this family.

Elsa: This one you'll like. I promise. It's for your wedding.

–[Storybrooke]–

Elsa goes out from the barn. She explores the area. She finds the sign of Storybrooke.

Elsa: “Storybrooke”

––––––––––––

Regina is going out from Granny's Diner. Emma follows her.

Emma: Regina...

Regina: Not now, Swan.

Emma: I'm sorry. When I brought Marian back, I didn't know who she was. I didn't intend to cause you pain.

Regina: Well, your intentions really don't matter. Because once again, I've felt the brunt of heroism. Always the villain... Even when I'm not.

Emma: What was I supposed to do?

Regina: Well, you were dumb enough to travel through time. Maybe you should have left things well enough alone.

Emma: I am not gonna apologize for saving someone's life.

Regina: She was to die anyway. What did it matter?

Emma: What mattered was she was a person. And... Whatever she did, she didn't deserve to die.

Regina: Well, maybe she did.

Emma: Well, you would know. I saved her from you.

Regina: The woman who did that, that was the person I was, not the person I am. I worked very hard to build a future... A future that's now gone.

Emma: You don't know that.

Regina: Well, I know it's complicated enough that his dead wife is back.

Emma: Regina, for that, I'm sorry. If there's anything I can do to help...

Regina: Swan... The more you try to help... The worse my life becomes.

Robin, Marian and Roland join Emma and Regina.

Robin: Marian, please, meets her. She's not at all what you think. Regina... I-I want you to meet Marian. I... I want us to talk about this.

Marian: Wait, were you two... Are you two together?

Robin: Marian, please.

Marian: You and the Evil Queen? Did you let her near my son? Do you know what she's done? The terror that she's inflicted?

Mary Margaret and David come.

Mary Margaret: Is everything okay?

David: Well, no one's been incinerated yet, so that's a good sign.

Mary Margaret: Regina, you all right?

Marian: What... What is wrong with you people? W-why are you talking to her? Don't you know who she is?

Henry: Mom, what's going on?

Marian: She's a monster.

Emma: No, she's... Regina...

Regina leaves.

Hook: Uh, no good has ever come of pushing that woman. Give her space.

David: Yeah, but it's what she does in that space I'm worried about.

Henry: You don't think she'll become evil again. She can't. She's come too far.

Emma: I hope you're right, kid.

––––––––––––

Walter drives Leroy's car.

Leroy: Well, that party went south fast. Easy, Walter. Easy. She needs to be treated gently.

Walter: You made me designated driver. I'm gonna drive how I like.

Leroy: No beer is worth this. Really? Radio station shuts down after dark now?

Walter falls asleep.

Leroy: Sleepy!

––––––––––––

Elsa is walking when she hears a noise. Leroy's car is about to crash her when she uses her powers to stop it.

Leroy: Aah!

––––––––––––

Elsa is walking in the middle of Storybrooke's streets. She was afraid of a motorcycle. She starts to lose control.

–[Arendelle – Past]–

Elsa leads Anna to an attic.

Anna: You have to tell me! No, don't tell me. Um... A horse and carriage! No, a horse couldn't get up stairs. It's a snow palace, an indoor ice rink. The whole wedding will be on ice. It's an... Attic.

Elsa: It is indeed.

Anna: So, we're here because...?

Elsa: Take a look.

Elsa opens a wardrobe. There is a wedding dress inside.

Anna: Is that...

Elsa: Mother's. Yes.

Anna: You found it.

Elsa: Go on.

Anna: I don't want to rip it.

Elsa: Then you'll have to put it on carefully.

Anna: You want me to wear it? Of course you want me to wear it. Why else would we be here?

Elsa: It's missing something. Hmm. There.

Elsa gives a necklace to her sister.

Elsa: Something new to go with something borrowed.

Anna: It's gorgeous! I mean enchanting. I mean I love you!

Elsa: You're very welcome. Now, shall we see it with the dress?

Anna: Mm! Whoop. It's so beautiful and soft. You know I'm gonna spill something it. Maybe only clear beverages at the wedding.

Elsa: So, about the wedding... Tell me I don't have to walk down the aisle with Sven?

Anna: He's not the best man... But he is invited.

Elsa: And now is where you tell me you're joking.

Anna: He's going to be properly attired... For a reindeer.

Elsa: I'm sure he will be. I am actually a little bit more concerned with the groom.

Anna: Elsa, he knows what to wear. It's not like he grew up in a barn. Fine. Yes. H-he lived in one for a while, but he grew up with trolls. Wait until you see him. He even cut his hair. He's going to look wonderful.

Elsa: That would be a most-welcome surprise.

Elsa opens a drop-leaf desk. She finds her mother's diary. She is upset, snow appears.

Anna: Elsa, what's wrong? What is that? A diary?

Elsa: Mother's.

Emma: What's in there?

Elsa: Our parents... Their death. It's all my fault.

Elsa runs away.

Anna: Elsa. Elsa!

–[Storybrooke]–

Mr Gold and Belle are in their car.

Belle: Hey. It's okay. You can... You can do this.

––––––––––––

Mr Gold visits his son's grave.

Mr Gold: My boy. Remember when you were small, there was a night, during the ogre's war? There was a terrible noise. It was horses' hooves thundering down the dusty path. You crawled into my bed, and I can still hear your little voice. "Papa. I'm afraid. And I guess by instinct, I just said, "don't you worry, son. Everything's gonna be fine." And you smiled at me.
You know, that was the happiest moment of my life because for the first time ever, I felt like a man, that I could truly look after you, alone. Until I discovered... This. It turned me into a monster, obsessed with power, when all I really needed was you, your love. And now, through Belle, there's love in my life again. And once more, I've started it with a lie. She thinks she has the real dagger. I only lied to her in order to avenge your death. And now that I've done so, I really need the strength to give it back, be that man I should be, the man you died for. And I pledge, Baelfire, I will be that man. Your heroism... Has shown me the way. I promise. I'll spend my life repaying you for that.

––––––––––––

Robin knocks on Regina's door.

Robin: Hello, Regina.

Regina: Robin?

Hook: Can I have a moment? I want to talk. I'm sorry.

Regina: Why are you sorry? Everything Marian said was true. I am a monster.

Robin: The woman I know is the furthest thing from a monster.

Regina: Maybe you don't know me as well as you think.

Robin: I know you better 'cause you're like me. I was once, long ago, quite different, but I changed. And I left my past in the past, where it belongs, as you have.

Regina: So, what went on between us...

Robin: Was real. Yes. My feelings for you were... Are real. But Marian is my wife. I loved her, and I made a vow... "Until death do us part," and it did. And then it didn't. But my vow remains.

Regina: So, you made your choice.

Robin: I may be a thief, but I have a code, and I have to live by that code. Otherwise, what kind of life am I living? I hope you can look into your heart and understand.

Robin leaves Regina's office. She loses control and uses her powers to break a mirror. She takes a piece and smiles.

––––––––––––

Regina is at the hospital. She walks downstairs until Sydney's cell.

Sydney: What are you doing here?

Regina: I need my mirror.

Sydney: For what, my queen?

Regina: There’s someone standing in the way of my happiness. I need your help getting rid of them.

––––––––––––

Mr Gold drives in Storybrooke.

Belle: There. Right around the bend. I, uh... I found it on a morning hike. It must have come over in the last curse. No one's claimed it, so I thought... There'd be no harm if we borrowed it for our honeymoon.

––––––––––––

Inside the manor.

Belle: You know, I wonder who this belonged to. Come on. Take a look around. It is spectacular. You can see the ocean from nearly every room.

Mr Gold freezes Belle. He gives her the real dagger.

Mr Gold: If we're gonna do this... We're gonna do it properly.

Belle: You haven't even seen the best part yet. Come on. Is everything okay?

Mr Gold: Yeah. It's just whoever this place belonged to... Has interesting taste.

They enter in a library.

Belle: Come on. So... What do you think?

Mr Gold: Well, I think we've been married almost a full day, and I don't believe we've had our first dance.

Mr Gold uses his powers to start the music, to light the candle and to dress Belle and him with a beautiful dress and a suit.

Mr Gold: Care to dance... Mrs. Gold?

Belle: I would love to.

They dance.

––––––––––––

The charming family is walking in the street.

David: I don't know. Maybe we should have gone with Baelfire.

Henry: She hasn't answered any of your calls?

Emma: Uh, sorry, kid. Looks like Regina does not want to be disturbed. But that doesn't mean that she's... Doing anything...

Henry: Evil? I know. I just... Let me try calling her. Maybe, you know, it's you she doesn't want to hear from.

Emma: You might have a point, kid.

Mary Margaret: I hope for his sake she doesn't give in to what she sometimes gives in to.

Emma: Seems to be handling it well.

Mary Margaret: I mean, between losing and regaining his memories, seeing both of his moms with new men.

Emma: Uh, speaking of that...

Mary Margaret: He doesn't know about you and Hook?

Emma: There is no me and Hook.

Mary Margaret: Mm.

Emma: Okay, well, I don't know what there is, but I certainly can't talk to Henry if I don't know what I'm talking about.

Hook: Swan.

Emma: Speaking of.

Hook: Mausoleum's all clear. Regina's not hiding there.

Emma: Thanks.

Hook: Swan, are you avoiding me?

Emma: Will you give us a minute?

Emma and Hook go apart.

Emma: I'm not avoiding you. I'm just... Dealing with stuff. We have a crisis right now.

Hook: There is always a crisis. Perhaps you should consider living your life during them. Otherwise, you might miss it.

Leroy: We're under attack! We're under attack!

Emma: Okay, Leroy, what is it?

Leroy: We were just driving home, and some thing blasted me with magic. The whole van's iced over. We woke up in a meat locker. Who's got that kind of magic?

Emma: Maybe the person who made that.

–[Arendelle – Past]–

Elsa is hiding into the woods. Anna gets to her.

Anna: Elsa. Elsa.

Elsa: Please. I want to be alone.

Elsa: You have a sister. You're never gonna be alone... Other than when I'm not around. But even then, I'll be there in spirit. But that doesn't matter because I'm here now and you're not alone. And you know what I mean? And it's a nice thing. What was in the diary? You can tell me anything.

Elsa: Turns out our parents didn't go off on some diplomatic mission like everyone thought. That was just a cover.

Anna: For what?

Elsa: Read it.

Anna: "I wish I didn't have to hide the truth from our children, but the truth would be too painful. What we've seen from Elsa is terrifying, and it has to be stopped."

Elsa: They were scared of me. That's why they left... because they thought I was a monster.

No, no. I-I-I won't believe it. I refuse to believe it.

Elsa: It's all right there.

Anna: Is it? Because it doesn't say where they were going or what they were doing. It could be a misunderstanding.

Elsa: Anna, because of me, they left. Because of me, they can't walk you down the aisle tomorrow. I'm so sorry.

Anna : You don't have to be. It's not your fault. You're not a monster. I don't think so, this whole kingdom doesn't think so, and for sure, our parents didn't think so. And I will prove it. This diary is only part of the story.

Elsa: How do you know that?

Anna: Because... Instinct? Okay. Right. That's not enough. But there are more answers out there about what happened to them... I know it. And I know who can help us find them.

Elsa: Who?

Anna: My future in-laws.

–[Storybrooke]–

Emma and Hook are following the ice tracks in the street to a warehouse. Elsa is hiding and because she is afraid she makes a big snowman to defend her.

Hook: All right, that's a new one.

–[Arendelle – Past]–

Anna and Elsa get to the Trolls

Elsa: We shouldn't be here.

Anna: Oh, they're practically family.

Elsa: I meant you need to be planning your wedding.

Anna: It's tomorrow. If there's still planning to do, I've horribly miscalculated.

Elsa: You need to rest. It's a special day. You should enjoy it.

Anna: I can't if my sister's upset. Grand Pabbie? I know you're here. Why aren't you showing yourself? Grand Pabbie?

Grand Pabbie rolls to Anna and Elsa.

Grand Pabbie: Oh, it's bad luck to see the bride before the wedding.

Anna: And when have we ever been traditional?

Grand Pabbie: What's wrong? Something happen? You have second thoughts? He won't smell like that forever.

Anna: No. No. This isn't about Kristoff. It's about our parents. What were they really doing on that voyage?

Grand Pabbie: I'm sorry. I don't know.

Elsa: Thank you. Come on. Let's go.

Grand Pabbie: Wait. I may not know what they were doing, but I know where they were going. Days before their journey, your parents stopped by to say they were not going to the northern Isles. And they had a few questions about a land called Misthaven.

Elsa: What did they want there?

Grand Pabbie: They never said. They, like many of us, had their secrets. Oh, I need my beauty sleep.

Anna: We have an answer.

Elsa: No, we have more questions.

Anna: We have one answer and more questions. That's a start. We have to go to Misthaven.

Elsa: No, I can't just... Leave. I'm still queen. I can't abandon the kingdom.

Anna: You're just making excuses.

Elsa: Have you forgotten your last dalliance... Hans? He and his 12 angry brothers are out there waiting to pounce at the first moment of weakness.

Anna: Okay, good excuses, but still... Let me go alone. Give me two weeks. Misthaven is a short journey. Two weeks, and I'll be right back.

Elsa: That's just what mother and father said.

–[Storybrooke]–

The snowman is threatening Emma and Hook.

Emma: We don't want to pick a fight.

Hook : Swan...

Emma: I just want to see what it wants.

The snowman blows away Emma. She falls on Hook. Her gun shoots the snowman. It attacks. Emma and Hook run away. The snowman follows them.

Leroy: Evil snowman!! Run!!

––––––––––––

In the warehouse, Elsa picks up a newspaper.

––––––––––––

In the street.

Emma: I think the noise is scaring it. It's headed for the forest.

––––––––––––

In Regina’s vault.

Regina: Her name is Marian. Thanks to Emma, she's back and recapturing that... Happy ending this book gave her.

Sydney: The book gave it to her?

Regina: It's powerful. It's more than just a book. What happens inside it appears immutable. But I'm stronger. We're going to change things.

Sydney: How?

Regina: She needs to be removed.

Sydney: Ah, that's where I come into this... Your murderous arm. I knew there was a reason that you kept me in that prison for all those years, waiting till I could be of service. I knew you hadn't forgot about me.

Regina: Right.

Sydney: How do you want me to kill her?

Regina: I don't want you to do anything of the sort. If she shows up dead, how long do you think it would take before someone figured out I put you up to it? This requires a more elegant touch. I have to undo Emma's mistake. I have to go back in time before Emma arrived and kill Marian before she can be saved.

Sydney: What I don't get is my purpose in all this?

Regina: Well, as queen, I sentenced many to death, captured many prisoners.

Sydney: You don't remember this Marian.

Regina: Well, she's awfully vanilla. Can you blame me? I need you to show me the exact moment I captured her so I know when to travel back to.

Sydney: But how am I supposed to do that? In this world, I'm no longer the mirror with...

Regina puts Sydney back inside the mirror.

Regina: Now you are.

Sydney: No!! No!! No!!

Regina: Relax. It's just temporary.

Sydney: No!!

Regina: Now help me.

Sydney: Yes, your majesty.

Regina: Mirror, mirror on the wall, show me who I want to kill most of all.

–[Enchanted Forest – Past]–

Marian is questioned by the Queen.

Marian: Your majesty, no!

Regina: Where is Snow White? She thinks silence is bravery, not stupidity. She dies tomorrow. Hurry her along. The stench of peasant is overwhelming.

Marian: I feel sorry for you.

Regina: Do you?

Marian: If you had a family of your own, if you had love, you'd know you shouldn't do this. You wouldn't have to be so cruel.

Regina: Don't you tell me what I do or don't understand. I know who I am and what I want. And right now... It's your head on a spike.

Marian: You're a monster! You're a monster!

–[Storybrooke]–

Regina’s vault.

Sydney: Was that what you were looking for?

Regina: Exactly.

––––––––––––

The people of Storybrooke are running away from the snowman. Elsa takes her chance to go to Mr Gold’s shop.

Leroy: There's a monster on the loose! A monster!

–[Arendelle – Past]–

Elsa is in the stable, she is looking for Anna.

Elsa: Kristoff. Where's Anna? Don't be coy. Answer me.

Kristoff: Easy, Sven. She can't help being bossy.

Elsa: I'm not bossy, I'm the queen.

Kristoff: Isn't that the queen's job, bossing people around?

Elsa: Don't change the subject, Kristoff. Where's Anna?

Kristoff: Isn't she in the palace?

Elsa: If she were, would I be here?

Kristoff: Uh, u-um... She had some... Errands to run. Um, we need more... Frosting... For the cake. Yeah, she was concerned we weren't' gonna have enough. I tried to tell her it'd be fine, but what could I do? Brides perfectionists.

Elsa: Frosting... There is no frosting.

Kristoff: Exactly. She's taking care of that.

Elsa: No, I mean that's a lie. Talk, reindeer man. What is going on here?

Kristoff: Wedding details. I'm just making sure...

Elsa: That she wasn't followed. You're trying to delay me.

Kristoff: Do you want to see the floral arrangements?

Elsa: Where did she go, Kristoff? Misthaven?

Kristoff: Okay, yes, But she's doing it for you.

Elsa: When?

Kristoff: She booked passage on a ship that's set to leave... Well, any moment now. Look, I'm sorry. I-I didn't mean to lie. I was just trying to help. Shh. Sven, I'm trying to apologize here, okay? All right, all right, Sven, I'm going. Elsa, wait!

–[Storybrooke]–

Emma, Hook and David are running into the woods towards Robin’s Hook camp.

Robin: What is it?

David: Some kind of... Snow monster.

Robin: No monster shall cross our path. We'll give you our assist...

Hook: It's getting closer. It's coming from the north.

The snowman arrives.

Little John: There!

Emma: No, no, no! Don't shoot!

Hook: It only attacks when it feels threatened. Pistol, sword... Hook, my cunning wit... I don't think we have what it takes.

David: Emma does.

Emma: What?

Hook: Your magic, love.

Emma: Right.

Hook: You can do this.

Emma shoots the snow man with light magic.

Emma: Take that, frosty.

The snowman become more threatening

Emma: Really?

The snowman defeats Emma, David, Hook and Robin. Marian takes an arrow and shoots it. The snowman attacks and she collapses. Regina comes.

Marian: Please... Help me. Please.

Regina disappears.

Marian: No.

Regina destroys the snowman.

Marian: You saved me.

They wake up.

Robin: Marian! Regina. Are you all right?

Marian: Yes. Maybe you're not a monster.

Regina: Maybe I'm not. Welcome to Storybrooke, Marian.

Emma: Regina, we've been trying to find you. We need to talk about...

Regina disappears.

––––––––––––

Emma makes a snowball and cast it away. Hook comes to talk to her.

Hook: So, crisis averted.

Emma: Now you want to go home and see what's on Netflix?

Hook: I don't know what that is, but sure.

Emma: Killian, someone created that... Snowman. This isn't over.

Hook: It never is. All the more reason to enjoy the quiet moments, and right now... We have a quiet moment.

Emma: I know. I just got to do something.

Hook: Right. Of course. Go ahead. Don't tell me you're not avoiding me anymore because I'm actually quite perceptive, and this... This is avoiding me.

Emma: No, I know. I am. I just feel... Right now, I just feel too guilty.

Hook: Over Regina?

Emma: She lost someone she really cares for because of me.

Hook: No, there's more to this than just Regina, isn't there?

Emma kisses Hook.

Emma: Be patient.

Hook: I have all the time in the world. Unless... Another monster appears and kills me.

––––––––––––

Emma is outside Regina’s office. She tries to open the door but it’s closed.

Emma: Regina. I know you're in there. I can see the light's on. I know this is all... Complicated, but you can have happiness. I know it doesn't seem like it, but you just have to fight. Okay, if you won't, I will. Henry brought me to Storybrooke to bring back the happy endings. My job's not done until I do that for everyone, including you.

Emma leaves.

––––––––––––

Regina takes Henry’s book.

Regina: Mirror. Mirror? Sidney!

Sidney: Y-yes, your majesty. What can I do for you?

Regina: You can help me change fate.

Sidney: I can probably tell you if you're wearing too much eye makeup, but change fate? That is beyond my powers of reflection.

Regina: Your powers and mine together shall do it. This book is why I'm suffering, not Marian. Every story in it has one thing in common... The villains never get the happy ending, and it's always been right. I thought not being the villain would change things, but this book, these stories... Only see me one way.

Sidney: So, what's your plan?

Regina: Find the writer. We must find out who wrote this cursed Tome and then force them to give me what I deserve. It's time to change the book. It's time for villains to get their happy endings.

––––––––––––

Belle is sleeping. Mr Gold takes his dagger and uses it on a box. A magic hat appears.

––––––––––––

Elsa enters in Mr Gold’s shop. She sees the necklace that she gave Anna.

–[Arendelle – Past]–

Elsa is on the dock. Kristoff follows her.

Kristoff: Elsa! Wait! It's too late.

Elsa: We have to go after her.

Kristoff: No.

Elsa: Are you really saying "no" to your queen?

Kristoff: I'm saying no to my future sister. In-law. For good reason. We both love Anna. We both know her. She will be fine.

Elsa: She didn't have to do this alone.

Kristoff: Yes, she did. You told Anna and you're right... You're the queen. We all remember well what happened the last time you left.

Elsa: Why didn't you go with her?

Kristoff: She didn't want me to. She thought I was needed here.

Elsa: For what?

Kristoff: She didn't want you to be alone. She'll be fine. I believe in her. You should too. Because she doesn't give up on the people she loves. And she always succeeds.

Elsa: She also sometimes acts before she thinks. This place could be dangerous. What do we even know about this... Misthaven? How have I never heard of it?

Kristoff: You might know it better by what the inhabitants call it.

Elsa: What's that?

Kristoff: The Enchanted Forest.

––––––––––––

Anna is on a boat to the Enchanted Forest.

–[Storybrooke]–

In Mr Gold’s shop.

Elsa: Don't worry, Anna. I will find you.

Kikavu ?

Au total, 206 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Djoo22 
27.12.2018 vers 21h

s1988 
18.11.2018 vers 11h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

Sabu14 
17.08.2018 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Le quartier Peaky Blinders est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier ! | Peaky Blinders

Activité récente
Actualités
Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Gabe Khouth décédé

Gabe Khouth décédé
Triste nouvelle, la série "Once upon à time" perd l'acteur Gabe Khouth né au Canada en 1972, est...

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill
Ginnifer Goodwin est à la tête d'une nouvelle série  : Why Women Kill qui sera diffusée dès le 15...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 22 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

mnoandco, Avant-hier à 07:33

direction le quartier New Amsterdam. Merci !

choup37, Avant-hier à 14:25

Et du coup nouveau sondage sur Doctor Who

ophjus, Avant-hier à 16:41

Demain, le quartier The Bold Type aura 1 mois, n'hésitez pas à participer à ses aniamtions !

choup37, Avant-hier à 17:38

Plus que 3 votes pour valider la bannière de samantha who, clic clic clic!

ophjus, Hier à 13:09

Le quartier The Bold Type a un mois, n'hésitez pas à venir voir comme il a bien grandi !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site