VOTE | 821 fans

#116 : Le chemin des ténèbres

Centré sur : Blanche-Neige
Titre VO :  Heart of Darkness
Titre VF : Le chemin des ténèbres
Diffusion USA :  18/03/2012
Diffusion FR : 04/01/2013
Captures

Résumé court : Alors que tous les indices du meurtre de Kathryn accusent Mary, Emma se voit dans l’obligation de l’arrêter et de l’interroger.  De son côté, James essaye d’empêcher Blanche Neige de tuer la reine et cherche un moyen de briser les effets de la potion.

Popularité


4.7 - 10 votes

Titre VO
Heart of Darkness

Titre VF
Le chemin des ténèbres

Vidéos

Snow tourne le dos à James VO

Snow tourne le dos à James VO

  

Scène coupée VO

Scène coupée VO

  

Plus de détails

Titre VO : Heart of Darkness
Titre VF : Le chemin des ténèbres

Première diffusion US : 18 mars 2012 (ABC)
Première diffusion FR : 05 janvier 2013 (M6)
Première diffusion BE : 24 septembre 2012 (BeTV)

Audience US : 8,69 millions.

Ecrit par : Andrew Chambliss et Ian Goldberg
Réalisé par : Dean White

 

Résumé:

Alors que tous les indices du meurtre de Kathryn accusent Mary, Emma se voit dans l’obligation de l’arrêter et de l’interroger.  De son côté, James essaye d’empêcher Blanche Neige de tuer la reine et cherche un moyen de briser les effets de la potion.

 

Acteurs secondaires:

Eion Bailey .... August W. Booth

Raphael Sbarge .... Jiminy Cricket / Archie Hopper

Lee Arenberg .... Grincheux

Michael Coleman .... Joyeux

Faustino Di Bauda .... Dormeur

Edward Foy .... Chevalier noir

Meghan Ory .... Le petit Chaperon Rouge

David-Paul Grove .... Prof

Jeffrey Kaiser .... Simplet

Gabe Khouth .... Atchoum

Mig Macario .... Timide

Jim Shield .... Garde royale

Heart Of Darkness

 

Dans le monde des contes de fées, l’armée du roi George trouve en pleine nuit David et le petit chaperon rouge. Rouge refuse de s’enfuir, et constatant qu’il fait nuit, décide d’enlever son capuchon pour donner de l’avance à David. Elle se transforme alors en loup et attaque l’armée.

Emma est persuadée que Mary n’est pas responsable du probable meurtre de Kathryn mais doit l’arrêter pour ne pas perdre son job et éviter que Régina ne donne le poste à quelqu’un d’autre.  Mary, qui est au poste de police, est désespérée et nie les faits mais il y a trop de preuves contre elle et Emma est contrainte de l’interroger.

Blanche Neige est devenue de constante mauvaise humeur depuis qu’elle a bu la potion donnée par Rumplestiltskin : elle donne des coups de balais aux malheureux oiseaux qui rentrent dans la maison, elle crie et s’énerve contre ses amis les nains … D’ailleurs ces derniers ont fait appel à Jiminy  Cricket afin de lui faire prendre conscience de ses actes. Jiminy  lui dit que sa colère envers la reine est compréhensible mais qu’elle ne doit pas se venger sur ses amis. Sur ces paroles, Blanche Neige attrape une pioche et part de la maison afin de tuer la reine.

Emma conduit Mary dans la salle d’interrogatoire. Regina est assise dans la salle. Elle est là pour s’assurer qu’Emma fasse son travail et ne protège pas Mary. Emma enregistre la conversation. Elle lui demande si elle est déjà allée près du vieux pont qui est le lieu où le cœur humain a été retrouvé. Mary lui répond qu’elle y est souvent allée et que s’était son lieu de rendez-vous avec David. Emma se dirige vers un placard situé dans la salle et en sort la boîte dans laquelle a été retrouvé le cœur. Elle demande à Mary si elle a déjà vu cette boîte et celle-ci déclare que c’est sa boîte à bijoux qui a été volée. Regina essaye de manipuler Mary en lui disant qu’elle connaît la douleur de perdre un être cher, que cela l’a changé et que, l’éventualité de perdre David aurait pu la faire changer de comportement. Mary ne tombe pas dans le piège et lui répond qu’elle n’a pas changé. Emma souhaite s’entretenir avec Regina dans le couloir. Regina lui dit qu’elle ne croit pas Mary car si sa boîte a réellement été volée il y aurait des traces d’effraction dans l’appartement et qu’Emma, étant la colocataire de Mary, les aurait remarqué.

Blanche Neige se trouve dans la forêt en pleine nuit. Elle a monté un piège destiné à faire tomber un des gardes de la reine de son cheval. Lorsqu’un garde s’approche il tombe dans le piège et se retrouve au sol. Blanche Neige lui donne alors un coup de pioche dans la jambe et lui demande où se trouve la reine. De peur d’être frappé de nouveau, le garde lui dévoile que la reine se trouve au château cette nuit et qu’elle a prévu de partir le lendemain. Maintenant qu’elle a obtenu son information, Blanche Neige assomme le garde avec la pioche et lui enlève son armure. A ce moment là, Grincheux arrive et tente de la dissuader de partir tuer la reine. Il arrive à la convaincre de retourner voir Rumplestiltskin.

Emma se trouve dans l’appartement qu’elle partage avec Mary et cherche des traces d’effraction. Elle inspecte toutes les portes et les fenêtres mais tout semble en ordre. Pendant ses recherches Henry entre dans l’appartement et l’aide à chercher. Après n’avoir rien trouvé, Emma s’allonge sur le lit et entend des bruits bizarres. Elle s’approche alors du conduit de chauffage situé dans le sol de la chambre et en sort un couteau. Quelques minutes plus tard, Henry se trouve au diner avec August. Celui-ci lui dit qu’il peut aider Mary en consultant son livre d’histoire. Une fois qu’August et parti, Henry ouvre son livre. On y voit James dans la forêt.

James décent de son cheval et suit des traces dans le neige. Il tombe alors sur le garde à qui Blanche Neige a prit son armure. Le garde lui confie que Blanche Neige est cinglée et qu’elle veut tuer la reine.

David se rend au bureau de Regina pour essayer d’innocenter Mary en lui déclarant que s’il retrouve la mémoire il pourra peut être l’aider. Il est persuadé que Mary n’a pas pu commettre ce crime. Pendant ce temps, Mary est derrière les barreaux et ne comprend pas comment un couteau a pu être glissé dans son conduit de chauffage. Emma lui conseille de prendre un avocat. A ce moment là, M. Gold arrive et propose ses services à Mary « gratuitement ». Mary accepte et lui demande ce qu’il veut vraiment en échange de ses services. Gold lui répond alors qu’il investit dans son futur.

Grincheux et Blanche Neige sont chez Rumplestiltskin. Celui-ci leur déclare qu’il ne peut pas faire revenir Blanche Neige comme elle était avant car il n’y a aucun remède au vrai amour. Mais il s’aperçoit que Blanche Neige est venu le voir pour une toute autre chose : savoir comment tuer la reine. L’hommelui donne alors un arc avec une seule flèche. Il lui explique que la flèche ne ratte jamais sa cible. Il fait apparaitre une carte de nulle part et lui indique un point en lui disant de se cacher ici et de tirer la flèche d’ici quand la reine passera. Lorsque Blanche Neige lui demande son prix il lui répond qu’il investit dans son futur.

David se rend au cabinet du docteur Hopper et lui parle de ses absences. Il pense savoir quelque chose au sujet de Mary Margaret.

James rentre dans une pièce d’un château et appelle Rumplestiltskin  qui apparait. James lui demande comment briser les effets de la potion et Rumplestiltskin lui dit qu’il doit embrasser Blanche Neige pour dissiper les effets. Mais un problème se pose : James ne sait pas où elle est.      Rumplestiltskin accepte de lui dire où elle se trouve en échange de la cape de James. Il fait apparaitre une carte qu’il lui donne en lui disant de se dépêcher car si Blanche Neige tue la reine elle deviendra aussi maléfique qu’elle. Un moment plus tard, James retrouve Blanche Neige dans la forêt. Il se place derrière elle et la bloque avec ses bras pour qu’elle ne puisse plus partir et l’embrasse de force. Celle-ci arrive à se libérer et lui donne un coup de poing. James tombe inconscient dans la neige.

Emma entre dans l’appartement de Mary Margaret. Elle trouve Henry assit en plein milieux des escaliers avec un gros trousseau de clés dans les mains. Il dit que c’est une preuve que sa mère est entrée dans la l’appartement de Mary. Il essaye deux clés dans la serrure mais aucune n’ouvre la porte. Lorsqu’Emma essaye la porte s’ouvre.

Lorsque James se réveille il est attaché à un arbre. Blanche Neige lui dit que le baiser n’a pas marché car elle ne l’aime pas et sur ces mots elle part tuer la reine.

Davis est allongé sur le canapé d’Archie. Archie lui demande où il était la dernière fois qu’il a vu Kathryn. David lui dit qu’il l’a vu la dernière fois le jour de son départ. Kathryn, au cours d’une conversation lui avait accordé le droit d’être avec Mary. A ce moment là il a des flashs de Blanche Neige dans la forêt lorsqu’elle voulait tuer la reine. Il revoit la scène de quand il est attaché à l’arbre et lui dit qu’elle ne peut pas  tuer la reine et que Blanche Neige lui répond « regardes moi ». Archie réveille David qui s’enfuit.

James essaye de se libérer de l’arbre. Jiminy Cricket arrive et mord les cordes pour le libérer. Il lui dit qu’il s’y prend de la mauvaise façon : Blanche Neige ne peut pas se souvenir de qui il est si elle ne se souvient pas de qui elle est. Pendant ce temps, la reine ainsi que ses gardent se déplacent à cheval dans la forêt. Blanche Neige est en position de tir et lorsqu’elle tire James passe devant et reçoit la flèche juste au dessus du cœur. Blanche Neige réalise que James était prêt à mourir pour elle et l’embrasse. A ce moment tous ses souvenirs lui reviennent mais l’armée du roi George arrive. Les gardes s’emparent de James et l’enferment dans une cage.

David se rend au poste de Police et va parler à Mary. Il lui raconte ses souvenirs. Il lui raconte qu’ils étaient dans les bois et qu’il n’arrêtait pas de dire « ne la tue pas ». David veut savoir si elle est impliquée dans le meurtre de Kathryn et Mary se met à pleurer. Elle lui dit qu’elle l’a toujours défendu même quand il était accusé du meurtre et  lui doute maintenant qu’elle est accusée. Elle lui dit aussi de dégager.

Blanche Neige retourne à la maison des nains pour s’excuser et leur donner une tasse. Elle leur raconte que le roi George a fait emprisonner James et qu’elle doit le libérer. Les nains décident de l’accompagner.

Lorsque Mary refait le lit de sa cellule une clé tombe sur le sol. Elle la ramasse et essaye d’ouvrir la porte de sa cellule. La porte s’ouvre mais au même moment Emma entre dans la pièce et Mary referme vite la porte. Emma lui apporte le petit déjeuner et lui annonce que le cœur retrouvé est bien celui de Kathryn. Emma lui dit qu’elle croit en son innocence et qu’elle fera n’importe quoi pour la sortir de là. Elle lui annonce aussi qu’elle suspecte Regina du meurtre. Emma part et va à la boutique de M. Gold. Elle lui demande de l’aide.

Dans le monde des contes de fée, Rumplestiltskin retire un cheveu de la cape de James. Il l’ajoute dans une fiole où se trouve déjà celui de Blanche Neige. Aussitôt un genre de fils d’ADN rose et doré se forme dans la fiole. Rumplestiltskin vient de créer la potion d’amour.

A Storybrooke Mary s’est échappée de sa cellule.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Une flèche enflammée est tirée sur le campement de James et Scarlett.

James : Scarlett écarte-toi !

James dévie la flèche. Les hommes du roi George chevauchent vers eux.

James : Nous devons partir, ils nous ont retrouvés.

James monte sur son cheval. Il tend la main à Scarlett.

Scarlett : Vas-y ! Je me charge de ces hommes.

James : Non ! Je ne partirai pas sans toi.

Scarlett : Retrouve Blanche. C’est la seule chose qui importe. Retrouve-la !

James : Et toi, que vas-tu faire ?

Scarlett regarde la pleine lune.

Scarlett : Je vais te donner un peu d’avance.

Scarlett enlève sa cape rouge. James s’en va. Les yeux de Scarlett deviennent jaunes. Les hommes du roi George approchent. Scarlett fonce sur eux, elle se transforme en loup et les attaque.

-[Storybrooke]-

Emma prend des photos de Mary Margaret au bureau du shérif.

Emma : Tourne-toi sur la droite.

Mary Margaret : C’est forcément une erreur. Je n’ai pas tué Kathryn.

Emma : Je sais bien que tu l’as pas tuée. Je suis pas seulement ton amie, je suis le shérif, il y a des preuves que je peux pas ignorer.

Mary Margaret : Des preuves qui m’accusent, moi ? Emma. Hier le suspect, c’était David. Tu trouves pas ça bizarre qu’en même ?

Emma : Si bien sûr, mais tes empreintes sont sur la boîte, les siennes n’y sont pas alors on est forcé de faire avec. Je peux pas t’éviter ça.

Mary Margaret : Des empreintes ? Vous en déduisez que j’ai attaqué Kathryn, que j’ai pris son cœur et que je suis partie l’enterrer dans la forêt, enfin, c’est dingue !

Emma : Si je te mets pas en garde à vue alors qu’il y a des preuves contre toi, j’aurais l’air de faire du favoritisme. Régina aura enfin une bonne raison de me virer et de me faire remplacer par un pantin qu’elle a à sa botte et qui te fera condamner sans le moindre état d’âme. Alors s’il te plait essaye de me faire confiance et d’être patiente. On peut rien faire tant qu’on sait pas si ce cœur est bien celui de Kathryn et j’ai pas encore les résultats des tests ADN. Mais en attendant, il faut que tu fasses l’effort de coopérer. Je vais devoir te poser quelques questions.

Mary Margaret : Franchement, j’hallucine, j’ai jamais fait de mal à personne.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Blanche Neige fait le ménage dans la maison des nains tout en chantonnant. Elle aperçoit un oiseau, tend la main pour qu’il vienne se poser dessus. Elle dépose l’oiseau sur la table et essai de le frapper avec son balai mais il s’envole. Grincheux vient lui parler.

Grincheux : Blanche ? Mais que fais-tu avec ce balai ?

Blanche Neige : J’essaie de nous débarrasser de ces bêtes nuisibles.

Blanche Neige essaie de frapper l’oiseau encore une fois. Il s’enfuit par la fenêtre.

Blanche Neige : Que veux-tu encore ?

Grincheux : Il est l’heure de dîner.

Blanche Neige : Je n’ai pas faim ce soir.

Grincheux : Viens ! Nous avons préparé quelque chose d’un peu différent aujourd’hui.

------------------------------

Grincheux emmène Blanche Neige dans la salle à manger.

Blanche Neige : Quelqu’un est mort ?

Jiminy : Je t’en prie, assieds-toi Blanche Neige.

Blanche Neige : Que fait cet affreux cricket ici ?

Jiminy : Je m’appelle Jiminy Cricket. Se sont tes amis qui m’ont demandé de venir ce soir. Ils s’inquiètent à ton sujet et ils ont des choses à te dire. Grincheux, tu veux commencer ?

Grincheux : Blanche Neige, tu as changé. Tu es devenue amère, agressive, irritable et extrêmement méchante.

Blanche Neige : J’ai changé ? Tu n’es pas le mieux placé pour me le reprocher.

Jiminy : Laisse-les s’exprimer. Ces sept nains sont tes amis et si nous sommes tous réunis ici c’est parce qu’ils tiennent à toi. Qui veut ajouter quelque chose ?

Atchoum : Tu as déposé plusieurs bottes de paille à l’intérieur, dans la maison la nuit dernière, alors que tu sais que j’y suis affreusement… Atchoum… Allergique.

Blanche Neige : Tu es allergique à tout ! Que veux-tu que j’y fasse ?

Joyeux : Tu as cassé ma chope préférée !

Blanche Neige : Tu as de la chance que je ne te l’aie pas cassée sur la tête.

Joyeux : Tu es la plus odieuse, la plus méchante, la plus insupportable des…

Grincheux : Assez ! Tu as vu dans quel état se met Joyeux à cause de toi. C’est la potion que tu as prise, celle qui a effacé le prince de ta mémoire… Depuis que tu l’as bu, tu n’es plus toi-même.

Blanche Neige : Elle m’a permis d’oublier celui que je devais à tout prix oublier et manifestement c’est mieux ainsi. Celle potion était la solution… Certainement pas le problème... Le problème, c’est que je suis coincée ici… Dans une maison remplie de nains au lieu de vivre dans mon palais avec mon père adoré, comme une princesse. Mais je ne serais plus jamais une princesse parce que mon père est mort… Mort assassiné par celle qui a engagée un chasseur pour me tuer.

Jiminy : Blanche, ton ressentiment à l’égard de la Reine, est complètement compréhensible mais c’est injuste de retourner ta colère contre tes amis.

Blanche Neige : Tu as raison… Je devrais m’en prendre à elle, à elle seule.

Jiminy : Oh ! Oh non ! La vengeance ne mène nulle part. Si tu fais cela tu seras transformée à jamais et ton âme deviendra plus noir que tu ne peux l’imaginé. Non !

Blanche Neige emprisonne Jiminy sous une cloche de verre.

Blanche Neige : J’ai une bonne nouvelle. Vous pouvez arrêter de vous plaindre. Je m’en vais ! J’ai beaucoup mieux à faire que de veiller sur vous.

Jiminy : Non ! Ne part pas !

Grincheux : Blanche ! Non attends ! Que comptes-tu faire ?

Blanche Neige prend ses affaires

Blanche Neige : Tuer la Reine.

Blanche Neige s’en va.

-[Storybrooke]-

Emma emmène Mary Margaret en salle d’interrogatoire.

Régina : Bonjour Mlle Blanchard.

Mary Margaret : Qu’est-ce qu’elle fait ici ?

Emma : Elle a demandé à assister personnellement à l’interrogatoire en tant qu’observatrice extérieur pour s’assurer de mon impartialité.

Mary Margaret : J’ai rien à cacher alors… Demandez-moi ce que vous voulez.

Emma : Le cœur a été retrouvé près du vieux pont à péage. D’après ce qu’on sait, il a certainement été tranché avec un couteau de chasse. Tu es allé à ce pont dernièrement ?

Mary Margaret : Oui. J’y suis allée plusieurs fois, c’est là que David et moi, on se retrouvait.

Emma : David Nola ?

Mary Margaret : Oui

Emma : Et… Vous vous y retrouviez dans quel but ?

Mary Margaret : Lui et moi, on avait une liaison. Je suis pas fière de la manière dont ça s’est passé. Je m’en veux beaucoup. Mais ça ne change rien au fait que je n’ai pas tué Kathryn Nolan.

Emma pose une boîte sur la table.

Emma : Tu as déjà vu cet objet ?

Mary Margaret : Oui évidemment, c’est ma boîte à bijoux.

Emma : C’est dans cette boîte qu’on a retrouvé le cœur.

Mary Margaret : Vous ne voyez pas que c’est un coup monté ? Quelqu’un m’a volé cette boîte et mis le cœur dedans pour que tout le monde me croit coupable mais je suis innocente !

Régina : Mlle Blanchard, ça va aller, calmez-vous. Je sais ce que vous traverser. Je sais ce que ça fait de perdre quelqu’un que l’on aime plus que tout, d’être humiliée en public. J’étais folle de chagrin et blessée. Ca m’a transformé. Alors je peux imaginer ce que vous avez ressenti en perdant David.

Mary Margaret : Mais moi, je n’ai pas changé ! Je suis toujours la même : une personne honnête. Et je n’ai rien à voir dans cette histoire.

Emma : Je peux vous voir une minute dans le couloir ?

Emma et Régina sortent.

------------------------------

Emma et Regina discutent dans le couloir.

Emma : Je croyais vous avoir demandé de ne pas intervenir.

Régina : Comment pouvez-vous être sûre de son innocence ? Si cette boîte à bijoux lui avait été volée comme elle l’affirme, il y aurait des traces d’effractions chez elle. Vous vivez avec elle, avez-vous été cambriolée ? Cette femme a eu le cœur brisé, c’est le genre de blessure qui peut vous pousser à commettre des actes épouvantables.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Blanche Neige se tient en embuscade dans la forêt. Un chevalier noir approche. Elle le fait tomber de cheval. Elle écrase la cheville du chevalier avec la pioche, il hurle de douleur.

Blanche Neige : Tu guériras… Mais cela prendra du temps.

Le chevalier : Que voulez-vous ?

Blanche Neige : Des renseignements. Où est la Reine ?

Le chevalier : Pourquoi vous le dirais-je ?

Blanche Neige : As-tu la moindre idée de ce qu’est un diamant ? C’est le minerai le plus dur au monde, une pierre magnifique, précieuse, presque impossible à détruire. Presque… Ceci est une pioche venue de la mine des nains, elle possède une lame spéciale qui aussi incroyable que cela puisse paraître peut couper un diamant. Imagine ce qu’elle peut infliger à la chaire humaine. La chaire tendre, délicate, fragile et vulnérable.

Le chevalier : Elle est au château uniquement pour cette nuit. Au petit matin, elle part pout le Palais d’Eté… Pitié, c’est tout ce que je sais.

Blanche Neige : Le palais dont tu parles a été construit pour ma mère.

Elle frappe la tête du chevalier avec le manche de la pioche.

-----------------------------

Blanche Neige prend l’armure du chevalier ainsi que ses armes. Grincheux arrive.

Grincheux : Que fais-tu au juste ?

Blanche Neige : Je te l’ai dit. Je veux tuer la Reine.

Grincheux : Comment ? En volant l’armure d’un chevalier ?

Blanche Neige : Je dois entrer dans ce château et je ne reculerais devant rien ! Alors maintenant, écarte-toi de mon chemin. Je dois faire vite, elle part demain matin.

Grincheux : As-tu perdu l’esprit ? Crois-tu que ce déguisement suffira à tromper ces gardes ?

Blanche Neige : Tu ne me feras pas renoncer !

Grincheux : Enfin, mais regarde-toi ! Tu perds complètement le sens des réalités. Ton rêve de vengeance t’aveugle !

Blanche Neige : En attendant, je n’ai certainement pas de leçon à recevoir d’un nain mal embouché et grognon.

Grincheux : Je ne suis pas là pour te faire la leçon. Je suis venu pour t’aider.

Blanche Neige : Pour m’aider ? Comment ?

Grincheux : En t’emmenant voir Rumpelstiltskin. C’est lui qui t’a donné cette potion, celle qui t’as fait oublier ton prince et il est le seul à pouvoir te faire recouvrer la mémoire.

Blanche Neige : Je ne veux pas recouvrer la mémoire. C’est pour cela que j’ai bu cette potion.

Grincheux : Et en la buvant, tu as changé ! Il peut peut-être te faire redevenir celle que tu étais autrefois. Il est l’homme le plus puissant au monde. Il n’y a rien qu’il ne puisse faire.

Blanche Neige : Rien dis-tu ?

–[Storybrooke]–

Emma vérifie la porte et les fenêtres de l’appartement de Mary Margaret pour voir s’il y a des traces d’effractions. Henry entre.

Emma : Henry ? Qu’est-ce que tu fais ici ? T’es pas sensé être à l’école ?

Henry : Il faut qu’on aide Mlle Blanchard.

Emma : Je sais, c’est pour ça que je fouille l’appartement. Mais toi Henry, tu devrais rentrer.

Henry : Je rentrerai pas.

Emma : Dans ce cas, reste en dehors de mon chemin.

Henry : Tu cherches quoi exactement ?

Emma : Je suis venue voir si quelqu’un serait pas entré ici par effraction. J’espère trouver des bris de verre, une serrure forcée et des empreintes de chaussures boueuses, ce genre de truc.

Henry : Alors tu crois que c’est un coup montré contre elle ?

Emma : Je vois pas d’autres explications. Le seul problème c’est que personne n’a de mobile.

Henry : Ma mère, elle en a un.

Emma : Régina ?

Henry : Elle déteste Blanche Neige... Quoi ? Tu voulais un mobile.

Emma : Oui. Mais je doute que « elle déteste Blanche Neige » soit recevable devant un tribunal.

Emma s’allonge sur le lit de Mary Margaret. Soudain elle entend un bruit venant de la ventilation. Elle enlève la grille de protection puis commence à fouiller à l’intérieur.

Henry : T’as trouvé quelque chose ?

Emma trouve un couteau de chasse.

-----------------------------

Henry est assis au comptoir chez Granny devant un chocolat chaud. Ruby saupoudre de la cannelle dessus puis s’en va. August vient parler à Henry.

August : Il va pas se boire tout seul ce chocolat chaud. C’est ce qui arrive à ton institutrice qui te contrarie ?

Henry : Elle a rien fait du tout. Pourquoi les gens voient pas qu’elle est innocente ?

August : Les gens ne voient souvent pas plus loin que le bout de leur nez. Et c’est pas dans cette tasse que tu trouveras les réponses aux questions que tu te poses.

Henry : C’est où alors ?

August : Je vois que t’as un livre dans ton sac. Et tu sais, je suis écrivain alors j’ai l’habitude de trouver les réponses que je cherche dans la littérature.

Henry : C’est seulement un bouquin.

August : Ah ouais ?

Henry : Oui.

August : Tu sais aussi bien que moi que ce n’est pas vrai. Je peux avoir un verre d’eau s’il-vous-plait ?

Henry : Vous savez quoi sur ce livre ?

August : Je sais qu’il raconte des histoires.

Henry : Comme tous les livres, non ?

August : Des histoires… Qui se sont réellement produites.

Henry : Vous croyez que ce qui se passe dans le livre est réel ?

August : Aussi réel que je le suis.

Henry : Comment ça se fait que vous soyez au courant ?

August : Disons… Que j’ai pris le parti de croire. Et je veux guider tous les autres vers la lumière. C’est uniquement pour ça que je suis là.

Henry : Mais j’y crois déjà moi.

August : Oui, mais je suis pas venu pour toi bonhomme. En fait, je suis là pour Emma.

Henry : C’est elle que vous voulez convaincre ? Pourquoi vous lui avez pas dit ?

August : Ben, y a des personnes, comme toi et moi qui ont naturellement la foi et puis d’autres, comme Emma qui veulent des preuves.

Henry : La dernière fois que j’ai cherché des preuves, je me suis retrouvé piégé dans une mine.

August : Tu devrais chercher dans des endroits moins dangereux.

August montre son livre à Henry qui le sort de son sac et l’ouvre. August s’en va.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

James cherche des traces de Blanche dans la forêt. Il trouve une trace de pas et sort son épée, il rencontre le chevalier que Blanche Neige a attaqué.

James : Les mains au dessus de la tête. Je veux les voir.

Le chevalier se retourne.

James : Euh… Non laissez-les où elles sont.

James prend sa couverture et la lance au chevalier.

James : Qui vous a fait cela ?

Le chevalier : Elle est folle à lier. Elle avait une pioche. Elle a menacé de m’écorcher vif.

James : Qui ? La Reine ?

Le chevalier : Non… Blanche Neige.

James : Que dîtes-vous ?

Le chevalier : Elle a dit qu’elle voulait tuer la Reine. Je n’ai jamais vu une personne aussi assoiffée de sang.

James : Tu te trompes. Blanche Neige n’est pas assoiffée de sang, elle n’a rien d’une tueuse, je la connais.

Le chevalier : Peut-être moins que vous ne le croyez.

–[Storybrooke]–

Régina épluche une pomme à son bureau. David frappe à la porte.

David : Bonjour. Vous avez une minute ?

Régina : Bien sûr.

David : Toutes ces accusations contre Mary Margaret me rendent malade. Ca me torture l’esprit, elle a pas pu faire un truc pareil.

Régina : Je comprends tout à fait ce que vous ressentez. Ca fait très mal quand quelqu’un qu’on aime nous trahi.

David : Mais c’est une fille bien, profondément honnête. Je la connais.

Régina : Peut-être moins que vous le croyiez… Peut-être qu’elle n’est pas celle que vous voulez qu’elle soit. Tout le monde à sa part d’ombre, David.

David : C’est vrai, mais… Entre avoir sa part d’ombre et commettre un acte aussi monstrueux y a qu’en même une différence. Je sais qu’elle est pas comme ça.

Régina : David. Je suis persuadée qu’on ne nait pas mauvais, on le devient.

David : Avec tout le respect que je vous dois, je crois que vous ne savez vraiment ce qu’est le mal.

Régina : Si ce n’est pas elle qui a fait ça. Qui est-ce ?

David : Justement, c’est ce que j’aimerai savoir. Mais tout ce mélange dans ma tête à cause de ces trous de mémoire que j’ai eu.

Régina : Ne me dîtes pas que vous croyiez être le coupable.

David : Si j’arrivais à me souvenir de ce que j’ai fait, je pourrais peut-être prouver que Mary Margaret est innocente.

Régina : Je sais que vous voulez bien faire. Mais là où vous avez tord, c’est de penser que le mal est facile à reconnaître. Il arrive parfois qu’on l’ait juste en face de nous et qu’on ne s’en rende même pas compte.

-----------------------------

Emma est avec Mary Margaret qui est enfermée en prison au bureau du shérif.

Mary Margaret : Le conduit d’aération ? Je sais même pas où est le conduit d’aération dans ma chambre.

Emma : Ben quelqu’un qui le savait y a planqué un couteau de chasse. J’ai cherché des traces d’effractions mais j’en ai pas trouvées.

Mary Margaret : Alors… Tu me crois pas ?

Emma : Bien sûr que si je te crois. Mais le problème, c’est pas ce que je crois, c’est que les preuves contre toi s’accumulent d’heures en heures.

Mary Margaret : Qu’est-ce que t’essaies de me dire.

Emma : Que tu devrais peut-être penser à prendre un avocat.

Mr Gold entre.

Mr Gold : Voilà une excellente idée.

Mary Margaret : Mr Gold ?

Emma : Qu’est ce que vous faîtes ici ?

Mr Gold : Je viens offrir mes services en tant qu’avocat.

Emma : Vous êtes avocat ?

Mr Gold : Vous ne vous êtes jamais demandée où j’avais appris à rédiger des contrats ? J’ai suivi votre affaire de prêt Mlle Blanchard. Et je crois que vous feriez bien de me confier votre défense.

Mary Margaret : Pourquoi ça ?

Mr Gold : Parce que le shérif m’a fait arrêté pour avoir voulu battre un homme à mort et que j’ai réussi à persuader le juge d’abandonner les poursuites.

Emma : On n’a pas besoin que vous exerciez votre influence. C’est la vérité qu’on cherche.

Mr Gold : C’est bien pour ça que vous avez besoin de mon influence.

Emma : J’ai besoin qu’on me laisse faire mon boulot correctement.

Mr Gold : Je ne vous empêche pas de le faire. Je veux l’aider rien de plus.

Mary Margaret : Ca suffit ! Je vais lui parler seule à seule.

Emma : Vous l’avez entendue ?

Mary Margaret : Non. C’est avec lui que je veux m’entretenir. Ecoute Emma, il a pas tord, je vais avoir besoin d’aide et toi, il faut que tu trouves qui a fait ça, sinon ma vie est foutue. Alors… S’il-te-plait, fait ton travail, essaie de mettre la main sur le meurtrier et de prouver mon innocence. Moi en attendant, je vais avoir besoin d’un bon avocat.

Mr Gold : Et vous en avez un. Comptez sur moi pour défendre au mieux vos intérêts.

Emma : Bonne chance, Mary Margaret. Tout ce que j’espère, c’est qu’il le fait vraiment dans ton intérêt et que c’est pas encore un de ces coups tordus.

Emma s’en va.

Mary Margaret : J’ai pas de quoi vous payer.

Mr Gold : Je ne vous demande pas d’argent.

Mary Margaret : Alors pourquoi vous faîtes ça ?

Mr Gold : Disons que… Je parie sur votre avenir.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Rumpelstiltskin file de la laine dans son château. Grincheux et Blanche Neige entrent.

Grincheux : La potion que tu as donnée à Blanche Neige l’a transformée. Elle n’est plus du tout la même.

Rumpelstiltskin : Evidemment qu’elle l’a transformée. Elle l’a privée d’amour et a laissé un grand vide dans son cœur. Il n’y a pas de remède contre cela. Celle qu’elle était autrefois, n’existe plus, elle ne reviendra jamais. Aucune potion ne peut raviver le véritable amour.

Rumpelstiltskin ouvre un placard rempli de fioles.

Rumpelstiltskin : L’amour est la plus puissante forme de magie. La seule que je n’ai pas pu mettre en bouteille. Hors, pour celui qui parvient à mettre l’amour en bouteille, rien n’est impossible. Mais au fond tout cela t’indiffère, n’est-ce pas ? Alors dis-moi qu’es-tu venue me demander ?

Blanche Neige : Je suis venue te demander de l’aide pour tuer la Reine.

Rumpelstiltskin : Oh ! Voilà qui devient intéressant.

Grincheux : Blanche, renonce !

Rumpelstiltskin prépare un arc pour Blanche Neige.

Blanche Neige : Qu’est-ce dont que cela ?

Rumpelstiltskin : C’est un arc qui va te servir à tuer la Reine.

Blanche Neige : De quelle façon va-t-il m’aider à entrer au château ?

Rumpelstiltskin : Oh ! Non, non, non. Y entrer est impossible. Tu vas devoir la tuer quand elle sera dans la forêt. Une fois qu’elle sera en route pour le Palais d’Eté. Place-toi à cet endroit pour tirer. Elle ne pourra pas te voir. Cet arc n’est pas tout à fait comme les autres, les flèches qu’il envoie savent où aller. Elles ne ratent jamais leurs cibles, quelles qu’elles soient.

Grincheux : Je refuse d’être complice d’une telle infamie. Si tu prends cette arme, tu seras seule.

Blanche Neige : Tant mieux ! Je n’ai besoin de personne.

Blanche Neige prend l’arc et la flèche.

Blanche Neige : Bon que demandes-tu en retour ?

Rumpelstiltskin : Moi, je ne demande absolument rien, très chère.

Blanche Neige : Je sais qu’il y a toujours un prix à payer avec toi. La dernière fois tu as gardé une mèche de mes cheveux. Que veux-tu cette fois ?

Rumpelstiltskin : Disons que… Je parie sur ton avenir.

–[Storybrooke]–

David frappe à la porte d’Archie qui ouvre la porte se son bureau.

Archie : David. Qu’est-ce que je peux faire pour vous ?

David : Docteur Hopper, je vais avoir besoin de votre aide.

Archie : Entrez… En quoi puis-je vous aider ?

David : Dernièrement, j’ai eu des trous de mémoire et… Il faut absolument que je me rappelle ce qui s’est passé.

Archie : Pourquoi ?

David : Je sais peut-être des choses qui pourraient innocenter Mary Margaret.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

James entre dans le château de Rumpelstiltskin.

James : Rumpelstiltskin ! Montre-toi !

Rumpelstiltskin apparaît derrière lui.

Rumpelstiltskin : Je vois que tu es toujours vêtu comme un prince, bien que tu aies jeté aux orties la vie que je t’ai offerte. Je m’attendais à davantage de gratitude.

James : Tu m’as envoyé dans une prison dorée.

Rumpelstiltskin : Une prison dorée dont tu t’es enfui. Mais prend garde, le roi George est un homme implacable.

James : C’est Blanche Neige que je cherche. On raconte qu’elle veut tuer la Reine et qu’elle a sollicité ton aide.

Rumpelstiltskin : Oui, exacte.

James : Que lui as-tu fait ?

Rumpelstiltskin : Ce que moi, je lui ai fait ? Demande-toi plutôt ce que tu lui as fait. C’est toi qui l’as fait souffrir. Sans cette blessure, elle n’aurait jamais bu ma potion afin de t’oublier pour toujours. Voilà pourquoi elle a changée.

James : Annule l’effet de la potion. Tous les sorts peuvent être rompus.

Rumpelstiltskin : Oh, oui… Par l’amour, le vrai.

James : Alors il suffit d’un baiser d’amour pour la réveiller ?

Rumpelstiltskin : Je peux te l’assurer, très cher. Mais ce ne sera pas facile de l’embrasser si tu ne sais pas où elle est.

James : Quel est ton prix ?

Rumpelstiltskin : Et si tu me donnais… Ta cape ?

James : Ma cape ? Qu’en ferais-tu ?

Rumpelstiltskin : Il y a des courants d’air ici.

Le prince lui donne sa cape.

James : Où est-elle ?

Rumpelstiltskin : Elle est partie attendre la Reine sur le chemin royal. Voici la route qu’elle doit emprunter. Mais fait vite… Car si elle tue la Reine, elle deviendra aussi maléfique que la femme qui aura périe sous ses flèches.

James : Elle ne sera jamais aussi maléfique.

Rumpelstiltskin : On ne nait pas mauvais, très cher, on le devient. Si elle choisi le chemin de ténèbres, elle n’en reviendra jamais.

-----------------------------

Blanche Neige se prépare à tuer la Reine quand elle est attrapée par James.

Blanche Neige : Non ! Lâchez-moi ! Lâchez-moi !

James : Blanche, écoute-moi !

Blanche Neige : Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?

James : T’aider à recouvrer la mémoire.

James l’embrasse.

James : Je te l’avais dit. Je te retrouverais toujours.

Blanche Neige frappe James qui s’évanouit.

–[Storybrooke]–

Emma rentre chez elle. Henry l’attend dans les escaliers.

Henry : J’ai une preuve.

Henry sort le trousseau de clés de sa mère.

Henry : C’est avec ça que ma mère est entrée dans votre appartement. C’est comme ça qu’elle a piégé Mlle Blanchard.

Emma : T’as volé ces clés dans le bureau de Régina ?

Henry : Ouais. Le livre dit qu’elles ouvrent n’importe quelle porte.

Emma : Elles entreraient même pas dans la serrure.

Henry : Il faut essayer.

Il reprend le trousseau et essaie les clés sur la serrure de l’appartement de Mary Margaret une à une.

Emma : Tu vois ? Je te l’avais dit. Je sais bien que tu voudrais croire que l’opération cobra est la réponse à tous nos problèmes…

Henry : Parce qu’elle l’est.

Emma : Mais parfois c’est le monde réel qui doit passer avant tout le reste.

Henry : Attend, on en essaie encore une, s’te plait.

Emma : D’accord, mais une seule après on arrête.

Henry : Vas-y, fait-le toi. Celle-là.

Emma : D’accord.

Emma prend le trousseau. Elle essaie la clé et ouvre la porte.

Henry : T’y crois maintenant ?

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

James se réveille. Blanche Neige est là. Il est attaché.

James : Blanche…

Blanche Neige : Je suppose que tu es l’homme que Rumpelstiltskin m’a aidé à oublier. Comment t’appelles-tu déjà ?

James : C’est moi, Charmant.

Blanche Neige : Charmant ? Maintenant, je comprends pourquoi j’ai bu cette potion.

James : Cela n’a pas de sens mon baiser aurait du te réveiller. Le véritable amour doit rompre les sortilèges.

Blanche Neige : Il ne s’agit pas du véritable amour puisque moi je ne t’aime pas.

James : Si, seulement tu ne t’en souviens plus. Mais tu m’aimes et je t’aime aussi.

Blanche Neige : Des mots, des mots, toujours des mots. Voilà à quoi l’amour se résume. Malheureusement pour toi, les mots ne signifient rien à mes yeux ! La seule chose qui compte véritablement pour moi, c’est d’agir et vois-tu, c’est exactement ce que je suis sur le point de faire.

James : Non ! Attends Blanche ! Ecoute-moi ! Renonce tant qu’il est encore temps. Tu ne veux pas devenir aussi maléfique qu’elle. Tu ne veux pas la tuer.

Blanche Neige : Tu crois cela ? C’est ce que l’on verra.

Elle s’en va.

James : Non ! Ne fais pas cela ! Blanche ! Non !

–[Storybrooke]–

David est allongé sous hypnose dans le bureau d’Archie.

Archie : Ecoutez-moi attentivement. Vous m’entendez ?

David : Oui.

Archie : Bien. Vous allez vous plonger dans vos souvenirs. Revenez à la toute dernière discutions que vous avez eu avec Kathryn. A ce que vous vous rappelez. Dîtes-moi où vous êtes.

David : Dans ma chambre à la maison.

Archie : Quand ?

David : Le soir où elle est partie.

Archie : Et qu’est ce que vous faîtes ?

David : Je lui téléphone.

Archie : Vous pouvez me dire de quoi vous parler.

David : Elle dit qu’elle est consciente de devoir commencer une nouvelle vie. Une vie sans moi. Qu’elle pense que Mary Margaret et moi on devrait être ensemble.

Archie : Et comment se termine la conversation ?

David : Elle dit qu’elle est blessée et quelle souhaite sincèrement mon bonheur.

Archie : Est-ce que vous vous rappelez autre chose après ça ?

David : Oui. J’ai vu Mary Margaret dans la forêt.

Archie : Qu’est ce qu’elle faisait dans la forêt ?

David se souvient du temps où il était le prince James. Il voit Blanche Neige voulait tuer la Reine.

James : Tu peux pas la tuer !

Blanche Neige : Tu crois cela. C’est ce que l’on verra.

James : Ne fait pas cela !

Archie réveille David.

Archie : David. David !

David : Qu’est-ce qui se passe ?

Archie : J’ai du vous réveiller. Vous étiez en train de plonger dans un état d’hypnose profond et vous aviez l’air bouleversé. Vous avez vu quoi ?

David : C’était comme si…

Archie : Quoi ? Dîtes-moi, je suis là pour vous aider.

David prend ses affaires et s’en va.

Archie : David ! Dîtes-moi ce que vous avez vu. Je peux vous aider.

David : Non. Je crois pas.

David sort.

Archie : David !

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

James essaie de se libérer mais échoue. Jiminy arrive.

James : Oh ! Va-t-en ! Allez !

Jiminy : Tu dois être James.

James : Tu parles.

Jiminy : Oui. Et j’ai des choses à te dire. Je m’appelle Jiminy. Quand Blanche Neige a subitement changé, ses amis les sept nains m’ont demandé d’intervenir mais il semblerait que je n’ai pas été d’une grande utilité.

James : Je n’ai pas fait tellement mieux que toi. Peux-tu me détacher ? Je dois la retrouver.

Jiminy : Je peux toujours essayer.

Jiminy ronge la corde.

Jiminy : Quel est ton plan ?

James : Je n’en ai pas vraiment. J’ai déjà tout essayé pour qu’elle se souvienne de moi, mais rien n’a fonctionné.

Jiminy : Essaie de tirer sur la corde.

James tire et casse la corde.

Jiminy : J’ai l’impression que tu abordes le problème à l’envers. Comment peut-elle se rappeler qui tu es si elle ne sait plus vraiment qui elle est, elle ?

-----------------------------

La Reine est en chemin pour le Palais d’Eté avec sa garde rapprochée.

Un chevalier : Ecartez-vous ! Laissez passer le cortège. Inclinez-vous devant la Reine.

Blanche Neige regarde le cortège du haut d’une colline. Elle tire une flèche sur la Reine mais James se jette entre le Reine et la flèche qu’il se prend dans l’épaule.

Blanche Neige : Qu’est-ce qui t’as pris ? Tu as perdu la tête ? Pourquoi tu fais cela ?

James : Parce que… Tu as dis que tu préférais… Les actes aux belles paroles. Et bien, pour une fois… Tu vas avoir les deux. Je t’aime Blanche Neige.

Blanche Neige : Peut-être mais moi je ne t’aime pas. Je ne me souviens même pas de toi.

James : Peu importe. La seule chose qui compte pour moi, c’est que tu n’oublies jamais qui tu es réellement. J’aimerais mieux mourir que savoir ton cœur ampli de haine.

Blanche Neige : Tu serais prêt à mourir pour moi ?

James : Selon toi, j’ai l’air de faire semblant ?

Blanche Neige : Jusqu’à présent, personne n’avait jamais fait une chose pareille. Personne ne m’a aimé au point de vouloir mourir pour moi.

James : Personne dont tu te souviennes.

Ils s’embrassent. Blanche se souvient.

Blanche Neige : Charmant.

James : Oui. C’est moi.

Ils s’embrassent de nouveau mais ils sont interrompus par les hommes du roi George.

Un chevalier : Il est là !

James : L’armée du roi George.

James couvre le visage de Blanche Neige.

Un chevalier : Halte-là ! Capturez-les !

Les chevaliers séparent Blanche Neige et James.

Blanche Neige : Non !

Ils s’emparent de James.

Un chevalier : Prince James.

Le chevalier arrache la flèche de l’épaule de James.

Un chevalier : Laissez la fille. C’est lui que nous sommes venus chercher.

Ils emmènent James.

James : Non !

Blanche Neige : James !

Un des chevaliers frappe Blanche Neige et la menace de la tuer.

James : Non !

Un chevalier : Laissez-la !

Les chevaliers partent avec James.

James : Non. Blanche.

Blanche Neige : James !

James : Blanche !

Blanche Neige : Je te retrouverai ! Je te retrouverai toujours.

–[Storybrooke]–

Mary Margaret est allongée sur le lit de la prison. David entre.

David : Mary Margaret.

Mary Margaret : David.

David : Emma nous autorise à nous voir quelques minutes seul à seul. Je voulais que tu saches que le Dr Hopper m’a aidé à me rappelé ce qui s’est passé pendant mes pertes de conscience.

Mary Margaret : Alors ?

David : C’est encore… Confus… J’ai que des bribes de souvenirs. On était dans la forêt et j’arrêtais pas de dire, ne fais pas ça.

Mary Margaret : Ne fais pas quoi ?

David : Ne la tue pas. C’est ce que je disais.

Mary Margaret : Kathryn ? Tu crois t’être rappelé que moi, je voulais tuer Kathryn ?

David : Tu peux m’expliquer pourquoi je me souviens de ça ?

Mary Margaret : David. Tu me demandes sérieusement si j’ai quelque chose à voir avec la disparition de ta femme ?

David : Le shérif Swan a déterré un cœur là où on se retrouvait. Il était dans ton coffre à bijoux. L’arme a été retrouvée dans ton appartement. J’ai… J’ai ces étranges souvenirs… Alors oui, je te le demande.

Mary Margaret : Quand Emma a reçu les relevés de téléphone, quand je t’ai retrouvé en train d’errer dans la forêt, quand toute la ville croyait que tu avais tué Kathryn, je t’ai épaulé, soutenu. Et à aucun moment, je n’ai douté de toi. Et maintenant que tout m’accuse, tu doutes toi aussi de mon innocence et tu me crois capable de faire quelque chose d’aussi monstrueux. Vas-t-en ! Je veux plus te voir.

David s’en va.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Blanche Neige est de retour chez les nains. Ses amis dinent et l’ignorent. Elle prend une chope dans son sac et l’offre à Joyeux.

Grincheux : Qu’est-ce que c’est ?

Blanche Neige : Un cadeau pour me faire pardonner.

Grincheux : Nous n’avons que faire d’une nouvelle chope.

Blanche Neige : De toutes les choses que j’ai brisées, c’est la seule que je peux remplacer. Je sais que je vous ai blessé. Tout ce que je peux dire c’est que… Je suis désolée.

Grincheux : C’est bien toi ?

Blanche Neige : Oui, c’est moi.

Les sept nains se lèvent pour enlacer Blanche Neige.

Joyeux : Tu peux reprendre ton ancienne chambre.

Blanche Neige : Merci. Je ne peux pas rester.

Grincheux : Pourquoi ? Où vas-tu ?

Blanche Neige : Le roi George a fait James prisonnier. Je dois le délivrer.

Grincheux : Allons, Blanche, tu ne peux pas faire cela.

Blanche Neige : Je ne vais pas laisser le roi le tuer. Il est revenu pour moi et même si c’est au péril de ma vie, je me dois d’essayer.

Grincheux : Je crois que tu m’as mal compris. Ce que je veux dire, c’est que tu ne peux pas faire cela toute seule. Mais par chance tu n’es pas toute seule.

Joyeux : Allez ! Prenons nos pioches ! Y a pas de temps à perdre.

Grincheux : Nous allons montrer à ce roi de quoi Blanche Neige et les sept nains sont capables quand on les provoque !

–[Storybrooke]–

Mary Margaret fait son lit dans sa cellule. Soudain elle entend le bruit d’une clé tombant sur le sol. Elle ramasse la clé sous son lit. Elle l’essaie sur la serrure de la prison puis ouvre la porte. Elle se renferme quand Emma arrive avec le petit déjeuner.

Emma : Tiens, ton petit déjeuner.

Mary Margaret : Merci.

Emma : Je sais que Mr Gold ne veut pas qu’on se parle mais je crois qu’il vaut mieux que se soit moi qui te l’apprenne. J’ai reçu les résultats des analyses faîtes sur le cœur. L’ADN correspond à celui de Kathryn. Elle est morte… Je suis désolée, désolée pour tout. Et maintenant qu’on a la certitude qu’elle a été assassinée, on a suffisamment de preuve pour t’inculper du meurtre de Kathryn Nolan. C’est devenu inévitable. Tu sais que je suis convaincue de ton innocence ?

Mary Margaret : Ouais.

Emma : Vu tout ce qu’on a contre toi, il y a au moins une chose dont je suis sûre. Tu es victime d’un coup monté. Et je crois que c’est Régina qui a tout manigancé.

Mary Margaret : Alors pourquoi je suis encore là ? Pourquoi tu l’arrêtes pas ?

Emma : Parce qu’une intime conviction ne suffit pas.

Mary Margaret : Mais tu viens de dire que…

Emma : Si je fais les choses à moitié, je risque d’aggraver ta situation. A chaque fois que j’ai voulu m’opposer à Régina, elle a senti le coup venir et j’ai perdu.

Mary Margaret : Qu’est-ce qui te fais croire que ça sera différent cette fois-ci ?

Emma : Pour l’instant, elle sait pas que je la soupçonne.

Mary Margaret : Pourquoi elle aurait voulu me faire ça à moi ?

Emma : J’en sais rien. Mais je vais le découvrir et je te promets de tout faire pour dénoncer ses agissements.

Mary Margaret : Et comment tu comptes faire ? Toute la ville est à ses ordres.

Emma : J’y travaille. Ecoute-moi, j’ai foi en toi et j’aimerais qu’en retour, tu essaies d’avoir foi en moi.

Emma prend la main de Mary Margaret.

Emma : Tu peux faire ça ?

Mary Margaret : Oui, bien sûr.

Emma s’en va. Mary Margaret regarde la clé qu’elle a dans sa main.

-----------------------------

Emma entre dans l’arrière boutique de Mr Gold.

Emma : Mr Gold.

Mr Gold : Je suis en plein inventaire. Que puis-je pour vous Mlle Swan ? Il y a du nouveau dans notre affaire ?

Emma : Oui. C’est Régina qui est derrière tout ça.

Mr Gold : Et vous trouvez ça étonnant ? Apportez-moi les preuves et je règle ça une bonne fois pour toute.

Emma : Le problème, c’est que j’ai rien. Rien qui tienne devant un tribunal. Mais je sais que c’est elle.

Mr Gold : Auriez-vous subitement trouvé la foi ? Qu’est-ce que vous venez faire ici ? Me faire part de vos théories du complot, c’est ça ?

Emma : J’ai besoin que vous m’aidiez.

Mr Gold : Qui moi ?

Emma : A chaque fois que j’ai voulu m’opposer à Régina, j’ai perdu. A chaque fois sauf une, quand je suis devenue shérif et que vous m’avez aidée.

Mr Gold : Si je me rappelle bien, vous n’approuvez pas vraiment mes méthodes.

Emma : Ce que j’approuve, c’est vos résultats. Et ce qui est en jeu cette fois est plus important qu’un job. Je le fais pour sauver une amie.

Mr Gold : Et vous êtes prête à aller aussi loin qu’il le faudra ?

Emma : Plus loin encore.

Mr Gold : Voilà qui devient intéressant. N’ayez crainte Mlle Swan, Régina est peut-être puissante, mais quelque chose me dit que vous, vous l’êtes plus que vous le croyez.

-[La Forêt Enchantée - Passé]-

Rumpelstiltskin prend un cheveu de James sur la cape qu’il lui a donné. Il met le cheveu dans une fiole avec celui de Blanche Neige. Les deux cheveux se mêlent et crées de la magie. Rumpelstiltskin range la fiole dans son placard.

–[Storybrooke]–

Au bureau du shérif, la cellule de Mary Margaret est vide.

–[Fairy Tale World]–

(In the forest, Red and Prince Charming have set up a rest spot. A flaming arrow shoots through the air, heading towards Red.)

Prince Charming: Red, look out!

(Prince Charming deflects the arrow with his sword. They then see King George and his men riding towards them.)

Prince Charming: We need to move. They found us.

(The two of them run towards Prince Charming’s horse. He gets on, and then extends his hand to her. However, she refuses.)

Red: Go. I’ll take care of them.

Prince Charming: Red, I’m not leaving you.

Red: Find Snow. That’s all that matters. Find her!

Prince Charming: What are you going to do?

(Red looks up and sees that it’s a full moon.)

Red: I’m giving you a head start.

(Prince Charming rides off while Red stays behind. Red takes off her cloak, causing her eyes to glow yellow. She rushes towards the knights and transforms into a wolf.)

–[Real World]–

(Emma is taking Mary Margaret’s mugshot at the station.)

Emma: Please turn to the right.

MMB: Emma, this is a mistake. I didn’t kill Kathryn.

Emma: Of course you didn’t. But, while I am your friend, I am also the Sheriff. And I have to go where the evidence leads.

MMB: Which points to me? Emma, yesterday it was David. There’s something not right here.

Emma: I know. But, your fingerprints were on that box, and his are not. So, now we have to deal with this.

MMB: Evidence that says I cut out Kathryn’s heart…and buried it in the woods. This is insane.

Emma: If I don’t book you, with all this evidence, it’s going to look like favouritism. And then, Regina will have cause and she will fire me. And then, you know what she’ll do? She’ll bring in someone who will railroad you. So, please – just try to be patient and trust me. We can’t even move forward till we verify the heart belonged to Kathryn. And I am still waiting for the DNA test results. But, in the meantime, you need to bear with me. I have to ask you a few questions.

MMB: This is crazy. I would never hurt anyone.

–[Fairy Tale World]–

(Snow White hums a song while she sweeps her room at the dwarf’s place. A bluebird flies in. She coaxes the bird over to her, then sets it on a table. She then aggressively tries to swat it with the broom. Grumpy walks in and sees her.)

Grumpy: Snow? What are you… What are you doing?

Snow White: Getting rid of the vermin in this house.

(She again tries to swat the bird and, eventually, successfully drives it out the window.)

Snow White: What do you want?

Grumpy: It’s dinner time.

Snow White: I’m not hungry.

Grumpy: Come on – we made something extra special tonight.

(Grumpy leads Snow White to the dining area where the other dwarves are gathered around the table.)

Snow White: Somebody die?

(Jiminy Cricket flies in.)

Jiminy: Snow, why don’t you have a seat?

Snow White: Why is there a dirty cricket in here?

Jiminy: My name is Jiminy, and your friends have asked me to be here tonight. They’re concerned about you, and they have something they’d like to say. Grumpy, why don’t you start?

(Grumpy takes out a piece of paper and starts reading.)

Grumpy: Snow White, you’ve changed. You’ve become angry, irritable, and downright mean.

Snow White: Changed? And who are you to tell me I’ve changed?

Jiminy: Snow, please. These are your friends. And we’re all here because we… We care about you. Who wants to go next?

(Sneezy takes out his letter and starts to read.)

Sneezy: Uh. You brought bales of straw into the house last night, even though you know that I’m…

(He sneezes.)

Sneezy: Allergic.

Snow White: You are allergic to everything.

Happy: You broke my mug!

Snow White: You’re lucky it wasn’t that mug you call a face!

Happy: You are the worst, most nasty, horrible-

Grumpy: Enough! Look what you’re doing to Happy. That potion you took – the one that erased the Prince from your mind? You haven’t been the same since you drank it.

Snow White: That, helped me forget whatever, or whomever, I needed to forget. And I am clearly better off for it. That potion was the solution, not the problem. The problem is, that I’m living here in a house full of dwarves instead of in my palace, with my father, as a princess. But I can’t do that anymore, can I? Because he was murdered. Murdered, by the same woman who sent a Huntsman to kill me.

Jiminy: Snow, your anger towards the Queen is understandable. It’s just not fair to take it out on your friends.

Snow White: You’re right – I should be taking it out on her.

Jiminy: Oh, wait. Revenge is not the answer. No, it’s going to change you. It’ll turn you into something darker than you can imagine. You don’t want to go there-

(Snow White puts a glass container over Jiminy to silence him.)

Snow White: Good news, fellas – you can quit your complaining, because I’m leaving. I have more important things to do.

Jiminy: Wait! Don’t go!

Grumpy: Snow. Wait. Where are you going?

Snow White: To kill the Queen.

(Snow White leaves, taking a bag and a pick axe with her.)

–[Real World]–

(At the station, Emma leads Mary Margaret into an interrogation room. Regina is already there.)

Regina: Hello, Miss Blanchard.

MMB: What is she doing here?

Emma: She asked to be here as a third party to make sure that I stay impartial. It can only help you.

MMB: I have nothing to hide. Ask me anything.

(Emma turns on the tape recorder.)

Emma: The heart was found buried near the old Toll Bridge. It had been cut out by what appears to be a hunting knife. Have you ever been to that bridge before?

MMB: Yes, many times. It’s where David and I liked to meet.

Emma: Mr. Nolan.

MMB: Yes.

Emma: And, you met there… For what purpose?

MMB: We were having an affair. I’m not proud of what happened, and I’m sorry. But that doesn’t change the fact that I did not kill Kathryn.

(Emma takes the jewelry box out of a cabinet and places it on the table in front of Mary Margaret.)

Emma: Have you ever seen this before?

MMB: Yes, it’s my jewelry box.

Emma: That’s what we found the heart in.

MMB: Don’t you see what’s happening here? Someone stole that box and put the heart in it. I didn’t have anything to do with it. I’m innocent!

Regina: Miss Blanchard, it’s okay. I know what you’re going through. I know what it’s like to lose someone you love. To be publicly humiliated. It put me in a very dark place. Changed me. I can only imagine what losing David Nolan did to you.

MMB: But, I haven’t changed. I’m still the same person I’ve always been – a good person. I did not do this.

Emma: Can I speak to you in the hallway, please?

(Emma and Regina go out into the hall to talk.)

Emma: I told you to leave the questioning to me.

Regina: How do you know she didn’t do it? If that box was stolen from her as she claims, don’t you think there’d be signs of a break in? Well, you’re her roommate – tell me. Has there been a break in? She is a woman who’s had her heart broken, and that… That can make you do unspeakable things.

–[Fairy Tale World]–

(Snow White hides behind a tree in the forest, as a knight on a horse rides closer. When he gets close enough, she clotheslines him and he falls to the ground. Using the blunt end of the pick axe, she crushes the knight’s ankle.)

Snow White: It’ll heal. Eventually.

Knight: What do you want?

Snow White: Information. Where’s the Queen?

Knight: And why would I tell you?

Snow White: Do you know what a diamond is? It’s the strongest substance known to man or beast. Beautiful, precious, nearly impervious to destruction. Nearly. This… This is an axe from the Dwarf Mines. It’s a special blade. It can, believe it or not, actually cut a diamond. Imagine what it can do to human flesh. Soft, pliable, tender flesh…

(Snow White raises the axe, but stops when the knight starts to speak.)

Knight: She’s at her castle, but only for the night. In the morning, she leaves for the summer palace. Please! That’s all I know.

Snow White: That summer palace was built for my mother.

(She hits the knight in the head with the handle of the pick axe, which knocks him out. She steals his armor and goes to leave, but is stopped by a voice. It turns out to be Grumpy.)

Grumpy: What do you think you’re doing?

Snow White: I already told you. I’m going to kill the Queen.

Grumpy: By stealing the armor off a knight?

Snow White: Whatever I have to do to get into that castle. So, get out of my way. I have to get there before she departs.

Grumpy: Have you lost your mind? You really think this disguise is going to fool anybody?

Snow White: I’m getting in there.

Grumpy: Listen to yourself! All you care about is revenge. You can’t even see reality anymore.

Snow White: What I don’t need, is to be lectured by a dwarf with a bad attitude.

Grumpy: I didn’t come here to lecture you. I came here to help you.

Snow White: Help me? How?

Grumpy: By taking you back to Rumpelstiltskin. He’s the one who gave you the potion in the first place – the one that took away all your memories of your Prince. If anyone can give them back to you, it’s him.

Snow White: I don’t want my memories back. That’s why I took the potion.

Grumpy: And it changed you. Maybe he can at least bring you back to the person you used to be. He’s the most powerful man in the world. He can do anything.

Snow White: Anything?

–[Real World]–

(Emma, due to speaking with Regina, goes to investigate Mary Margaret’s apartment. She checks the locks of the door and windows. Henry enters.)

Emma: Henry. What are you doing here? Why aren’t you in school?

Henry: We have to help Miss Blanchard.

Emma: I am helping her. That’s why I’m searching the apartment. But you got to go home.

Henry: Not going to happen.

Emma: Just stay out of the way.

Henry: So, what are we looking for?

Emma: I’m trying to see if maybe, someone broke in. Looking for busted door jambs, broken glass, muddy boot prints. That kind of thing.

Henry: So, you think someone’s setting her up.

Emma: It’s the only thing that makes sense. The only problem is, nobody’s got a motive.

Henry: My mom does.

Emma: Regina?

Henry: She hates Snow White. Hey, you wanted a motive.

Emma: Well, I don’t think ‘she hates Snow White’ will hold up in a court, Henry.

(Emma and Henry look around Mary Margaret’s room. After looking at the pictures on Mary Margaret’s desk, Emma flops down on the bed. Suddenly, the heat noisily turns on. Searching for the source of the noise, Emma looks to the floor and sees a heating vent. She takes off the grate of the vent and sticks her hand in.)

Henry: Did you find something?

(Emma pulls out a hunting knife wrapped in a cloth.)

———–

(Henry is drinking a hot chocolate at Granny’s Diner. August enters and sits next to Henry at the counter.)

August: I don’t think that hot chocolate’s going to drink itself. You’re upset about your teacher, aren’t ya?

Henry: She didn’t do it. Why can’t anyone see that?

August: Because most people just see what’s right in front of them. And I don’t think you’re going to find the answers you want at the bottom of that mug.

Henry: Then where?

August: That a book in your bag? You know I’m a writer. So, I’m partial to finding my answers in the literary form.

Henry: It’s just a book.

August: Is it?

Henry: Yeah.

August: I think we both know that that’s not the case. Can I get a water, please?

Henry: What do you know about it?

August: I know it’s a book of stories.

Henry: Aren’t all books?

August: Stories…that really happened.

Henry: You think my book is real?

August: As real as I am.

Henry: How do you know?

August: Well, let’s just say that, uh, I’m a believer. And I want to help others see the light. That, my friend, is why I’m here.

Henry: But I already believe.

August: Oh, I’m not here for you, buddy. I’m here for Emma.

Henry: So, you want to get her to believe? Why don’t you just tell her?

August: Well, there are some people – like you and me – we can go on faith. But others – like Emma – they need proof.

Henry: Last time I tried to find proof, I got trapped in a sinkhole.

August: There are less dangerous places to look.

(August taps Henry’s book.)

–[Fairy Tale World]–

(In the forest, Prince Charming gets off his horse to check the tracks in the snow. He draws his sword and follows them, eventually coming to the naked knight that Snow White attacked earlier.)

Prince Charming: Put your hands where I can see them.

(The knight turns around, only covered by the helmet he’s holding.)

Prince Charming: Uh, on second thought, don’t.

(Prince Charming throws him a blanket.)

Prince Charming: Who did this?

Knight: She’s crazy. She had a pick axe. She threatened to skin me.

Prince Charming: The Evil Queen?

Knight: No. Snow White.

Prince Charming: What?

Knight: She said she wanted to kill the Queen. I’ve never seen someone so bloodthirsty.

Prince Charming: No. Snow is not bloodthirsty. She is not a killer. I know her.

Knight: Maybe you don’t.

–[Real World]–

(Regina is peeling an apple in her office, when David knocks at the door and lets himself in.)

David: Hey. Can I talk to you?

Regina: Of course.

David: These accusations against Mary Margaret – they’ve been gnawing away at me. She didn’t do this.

Regina: I understand what you’re going through. It’s painful when someone we care about betrays us.

David: She’s a good person. I know her.

Regina: Maybe you don’t. Maybe, you just want to. Everyone has a dark side, David.

David: Yeah, sure, but having a dark side and doing something so evil – that’s a different thing. That’s not what she is.

Regina: Perhaps. I always believe that evil isn’t born – it’s made.

David: All due respect, Regina, I don’t think you know much about evil.

Regina: Well, if she didn’t do it, then who did?

David: I don’t know. That’s what I’ve been trying to figure out. But those blackouts I’ve been having – they’ve made everything so hazy.

Regina: Please, tell me you’re not accusing yourself.

David: You know, maybe if I could clear up my missing time, I could prove Mary Margaret’s innocence.

Regina: You’re very sweet, David. But you’re also wrong. Evil doesn’t always look evil. Sometimes it’s staring right at us, and we don’t even realize it.

———–

(At the station, Emma is with Mary Margaret, who is locked in a cell.)

MMB: The heating vent? Emma, I don’t even know where the heating vent in my bedroom is.

Emma: Well, someone did, and they put a hunting knife in there. I checked for signs of a break in, but there weren’t any.

MMB: You don’t believe me.

Emma: Of course I do. But what I think doesn’t matter. The evidence is piling up by the hour.

MMB: Okay, what are you saying?

Emma: I’m saying, you should think about hiring a lawyer.

(Mr. Gold enters.)

Mr. Gold: An excellent idea.

Emma: Mr. Gold. What are you doing here?

Mr. Gold: Offering my legal services.

Emma: You’re a lawyer?

Mr. Gold: Ever wondered why I was so adept at contracts? I’ve been following the details of your case, Miss Blanchard. And I think you’d be well-advised to bring me on as your counsel.

MMB: And why is that?

Mr. Gold: Well, because the Sheriff had me arrested for nearly beating a man to death, and I managed to persuade the judge to drop the charges.

Emma: Asserting your influence isn’t what’s needed here. We need to find the truth.

Mr. Gold: Exerting influence may be exactly what’s needed here.

Emma: What’s needed here, is for me to do my job.

Mr. Gold: Well, no one’s stopping you. I’m only here to help.

MMB: Enough. Please go.

Emma: You heard her.

MMB: No, I was talking to you. Oh, Emma, he’s right. I need help. And you need to do your job, or else I’m screwed. So, just please – do your job the best you can, and you’ll prove me innocent. Until you do, I need some practical help.

Mr. Gold: Trust me. This is in Miss Blanchard’s best interests.

Emma: Good luck, Mary Margaret. I hope your best interests are what he’s looking out for.

(Emma leaves the two of them alone.)

MMB: I can’t pay you.

Mr. Gold: I didn’t ask for money.

MMB: Then why are you doing this?

Mr. Gold: Let’s just say, I’m invested in your future.

–[Fairy Tale World]–

(Rumpelstiltskin is spinning straw in his tower. Grumpy and Snow walk in.)

Grumpy: The potion you gave Snow – it changed her. She’s not the same.

Rumpelstiltskin: Well, of course it changed her. It took away her love, left a big hole in her heart. There is no cure for what she’s got. The person she was… There’s no way to bring her back. No potion can bring back true love.

(Rumpelstiltskin opens a cabinet containing several rows of labeled potions. There is a missing potion above the heart label.)

Rumpelstiltskin: Love, is the most powerful magic of all. The only magic I haven’t been able to bottle. If you can bottle love, you can do anything. But you don’t care about that, do you? Now, what is it you really want?

Snow White: I want your help to kill the Queen.

Rumpelstiltskin: Now we’re talking, dearie.

Grumpy: Snow, don’t.

(Rumpelstiltskin takes a string and a piece of wood and fashions a bow.)

Snow White: Now, what is this?

Rumpelstiltskin: This…is how you kill the Queen.

Snow White: How will that help me get into the castle?

Rumpelstiltskin: No, no, no. That’s impossible. You have to kill her when she’s on the move. When she’s on her way to the summer palace. Fire the arrow from this spot here, and you’ll be hidden from sight. An arrow fired from this bow will get you exactly what you need. It always finds its target.

Grumpy: I can’t stand by. If you take that weapon, you do it alone.

(Snow White takes the bow and arrow from Rumpelstiltskin.)

Snow White: That was always my plan. So, what do I have to do in return?

Rumpelstiltskin: Do? You don’t have to do anything, dearie.

Snow White: Everything comes with a price with you. Last time you took a strand of my hair. What’s in it for you this time?

Rumpelstiltskin: Let’s just say, I’m invested in your future.

–[Real World]–

(David knocks on the door of Archie’s office. Archie answers the door.)

Archie: David. What can I do for you?

David: Dr. Hopper, I need your help.

Archie: Okay. What… What is it?

David: I’ve been having these blackouts… And I need to remember what happened during them.

Archie: Why?

David: I think I might know something that can help Mary Margaret.

–[Fairy Tale World]–

(Prince Charming barges through the front doors of Rumpelstiltskin’s estate.)

Prince Charming: Rumpelstiltskin! Show yourself.

(Rumpelstiltskin appears behind him.)

Rumpelstiltskin: Still dressing like a prince, I see. Even though you ran away from the life I gave you. How’s that for gratitude?

Prince Charming: You gave me a prison sentence.

Rumpelstiltskin: Yeah, one that you’ve now skirted. Careful, dearie – King George is a vengeful man.

Prince Charming: I’m here about Snow. Rumour has it, she’s after the Queen and she came to you for help.

Rumpelstiltskin: Yes, indeed.

Prince Charming: What did you do to her?

(He draws his sword.)

Rumpelstiltskin: What did I do to her? You mean, what did you do to her. You caused her pain. Without that pain, she would never have drank my potion to forget about you. That’s what changed her.

Prince Charming: Undo the potion. All magic can be broken.

Rumpelstiltskin: Oh, yes. With twoo wuv.

Prince Charming: So, that’s it then? True love’s kiss will awaken her?

Rumpelstiltskin: Most certainly. But, it’s going to be hard to kiss her when you don’t know where she is.

(Rumpelstiltskin swats Prince Charming’s sword and starts to walk away.)

Prince Charming: Name your price.

Rumpelstiltskin: How about…your cloak?

Prince Charming: My cloak? Why would you want my cloak?

Rumpelstiltskin: It’s drafty in here.

(Prince Charming takes off his cloak and places it on the table.)

Prince Charming: Where is she?

Rumpelstiltskin: On her way to the Queen’s Highway.

(He magically produces a map.)

Rumpelstiltskin: This is the route she’s taking, but you better be quick. Because, if she kills the Queen, she becomes as evil as the woman whose life she takes.

Prince Charming: She could never become that evil.

Rumpelstiltskin: Evil isn’t born, dearie – it’s made. If Snow starts down that road, you’ll never get her back.

———–

(Snow White is preparing herself at the spot that Rumpelstiltskin specified. Suddenly, Prince Charming ambushes her from behind.)

Snow White: Get your hands off me!

Prince Charming: Snow.

Snow White: Who are you? What are you doing?

Prince Charming: I’m helping you remember.

(He kisses her.)

Prince Charming: I told you – I will always find you.

(Snow White punches him in the head, causing him to fall unconscious.)

–[Real World]–

(Emma walks up the stairs in the building of Mary Margaret’s apartment, where she finds Henry sitting on a step.)

Henry: I have proof.

(He holds up the ring of skeleton keys.)

Henry: This is how my mom got into your apartment. This is how she framed Miss Blanchard.

Emma: Did you steal these from her office?

Henry: Yeah. The book said they could open any door.

Emma: There’s no way they’ll even fit in the lock.

Henry: We have to try.

(Henry tries to open the door with multiple keys, but is unsuccessful.)

Emma: See? What did I tell you? Come on, Henry. I know you want to think the answer to everything is in Operation Cobra-

Henry: It is!

Emma: But, sometimes the real world needs to come first.

Henry: Just try one more. Please.

Emma: Okay, one more. But then we’re done.

Henry: You do it. This one.

Emma: Okay.

(Emma takes the keys from Henry and tries the key he picked out. The door unlocks.)

Henry: Do you believe now?

–[Fairy Tale World]–

(Prince Charming comes around while Snow White watches him.)

Prince Charming: Sn-

(He realizes that he is tied to a tree.)

Snow White: I assume you’re the man Rumpelstiltskin helped me forget. What’s your name again?

Prince Charming: It’s me – Charming.

Snow White: Charming? Beginning to see why I drank that potion.

Prince Charming: This doesn’t make any sense. True love’s kiss should’ve restored your memories.

Snow White: It’s not true love…because I don’t love you.

Prince Charming: Yes, you do. You just don’t remember. You love me, and I love you.

Snow White: Words, words, words. That’s all that love is. And, unfortunately for you, words don’t mean anything to me. You know what does mean something to me? Taking action. And that’s exactly what I’m going to go do.

Prince Charming: Snow! Snow, listen to me! You can’t do this. It’s not who you want to be. You can’t kill her.

Snow White: Really? Watch me.

(She starts to head back into the forest.)

Prince Charming: Don’t do it! Snow! Snow!

–[Real World]–

(In Archie’s office, David is lying on the couch in a hypnotic state.)

Archie: Now, David, listen very closely. Can you hear me?

David: Yes.

Archie: Good. Okay, I want you to go back in your memory. Back to the last time you and Kathryn spoke. The last thing you remember. Tell me – where are you?

David: In my bedroom.

Archie: When?

David: The night she left.

Archie: And what were you doing?

David: I called her on her cell.

Archie: And what did you talk about?

David: She said she realized she needed to start a new life. Without me. She thought Mary Margaret and I should be together.

Archie: And how did that conversation end?

David: She said she was hurt… But she wanted me to be happy.

Archie: And do you remember anything after that?

David: Yes. I saw Mary Margaret in the woods.

Archie: And what was she doing there?

(David has a flashback to his meeting with Snow White in Fairy Tale World. Specifically, he thinks he remembers trying to stop Mary Margaret from killing ‘her’. Archie pulls David out of hypnosis.)

Archie: David. David!

David: What happened?

Archie: I had to wake you up. You went too deep into hypnosis. Something was disturbing you. What did you see?

David: It was…

Archie: What? Tell me, David. I can help you. David. David, tell me. What did you see? I can help you.

David: No, you can’t.

(David rushes out of Archie’s office.)

Archie: David!

–[Fairy Tale World]–

(Prince Charming, who is still tied to a tree, struggles against his bindings. Jiminy flies to him.)

Prince Charming: Go on. Get out of here.

Jiminy: You must be James.

Prince Charming: You can talk?

Jiminy: Yeah, and you can listen. Name’s Jiminy. When Snow began acting differently, her friends, the dwarves, asked me to intervene. But I’m… I’m afraid I wasn’t much help.

Prince Charming: I didn’t do any better. Can you get me out of here? I have to stop her.

Jiminy: Well, I’ll try.

(Jiminy begins to chew on the ropes.)

Jiminy: What’s your plan?

Prince Charming: I don’t know. I tried everything to make her remember who I am, but nothing worked.

Jiminy: Give that a try.

(Prince Charming pulls on the ropes again and finally breaks them.)

Jiminy: Hm. It sounds like you’re approaching this the wrong way. How can she remember who you are when she’s lost sight of who she is?

———–

(Accompanied by her knights, the Evil Queen rides on horseback through a road in the forest. She rides past rows of peasants, who are watching from the side.)

Knight: Clear the road! Bow your heads before the Queen!

(On top of a small cliff and hidden by the trees, Snow White follows the Evil Queen and her entourage from a distance. When she gets to the spot that Rumpelstiltskin specified, she takes aim. She shoots the arrow, but Prince Charming jumps in the way and is struck in the shoulder.)

Snow White: What do you think you’re doing? Why would you do this?

Prince Charming: Well, because… You said you appreciate… Action more than words. So, now… You’re going to get both. I love you, Snow.

Snow White: But, I don’t love you. I don’t even remember you.

Prince Charming: Well, I don’t care. The only thing I care about is that you don’t forget who you really are. I would rather die than let you fill your heart with darkness.

Snow White: You would really die for me?

Prince Charming: Does it look like I’m making this up?

Snow White: No one’s ever done anything like this for me before. No one’s ever been willing to die for me.

Prince Charming: No one you can remember.

(They kiss.)

Snow White: Charming…

Prince Charming: Yes. It’s me.

(They kiss several more times, but are interrupted by the sound of King George’s men approaching.)

Prince Charming: King George’s army.

(Prince Charming covers Snow White’s face with her hood. Several knights grab Prince Charming, while several others grab Snow White.)

Snow White: No!

Knight: Prince James.

(The knight pulls the arrow out of Prince Charming’s shoulder. He cringes in pain.)

Knight: Leave the girl. We have who we came for.

(The knights drop Snow White and drag Prince Charming to a horse drawn cell.)

Prince Charming: No!

Snow White: James!

(One of the knights draws his sword and raises it above Snow White.)

Prince Charming: No!

Knight: Enough!

(King George’s men head off through the forest with Prince Charming in tow.)

Prince Charming: Snow… Snow!

Snow White: James!

Prince Charming: Snow!

Snow White: I will find you! I will always find you.

–[Real World]–

(Mary Margaret is lying on the bed in her cell, when David enters.)

David: Mary Margaret.

MMB: David.

David: Emma said we could have a few minutes alone. I wanted to tell you, that Dr. Hopper helped me remember what happened during my blackouts.

MMB: And?

David: Uh, I… I only, um, got pieces of the memory, but… We were in the woods, and I kept saying, ‘don’t do it’.

MMB: Don’t do what?

David: Don’t kill her. That’s what I kept saying.

MMB: Kathryn? You think you remember me wanting to kill Kathryn?

David: Can you explain why I have that memory?

MMB: David? Are you asking me if I had something to do with Kathryn’s murder?

David: The Sheriff found a heart in our spot. It was in your jewelry box. The weapon was found in your apartment. And I have these… These memories. So, yes, I’m asking.

MMB: When your phone records came back, when I found you wandering in the woods, when everyone thought you killed Kathryn, I stood by you. I never once doubted you. And, now that everything is pointing to me, you actually think I am capable of that kind of evil? Get. Out.

–[Fairy Tale World]–

(Snow White arrives back at the dwarves’ home. When she enters, they are all eating dinner at the table. She takes a stein out of her bag and places it on the table.)

Grumpy: What’s this?

Snow White: An apology.

Grumpy: We don’t care about mugs.

Snow White: It’s the only thing I broke that I could replace. I’m sorry. All I can say is… I’m sorry.

Grumpy: …It’s you.

Snow White: It’s me.

(The dwarves and Snow White group hug.)

Happy: You can have your old room, if you like.

Snow White: Thank you. I can’t stay.

Grumpy: Where are you going?

Snow White: King George took James. I have to get him back.

Grumpy: No, Snow, you can’t do it.

Snow White: I can’t let the King just kill him. He came back for me. It doesn’t matter what happens to me now. I have to try.

Dwarf: That’s not what I meant. What I meant was, you can’t do it alone. But, luckily, you won’t have to. Let’s show that King what Snow White and seven dwarves can really do!

–[Real World]–

(Still in her cell, Mary Margaret makes her bed. When she tucks in the sheets, something falls out and clinks on the ground. The object turns out to be one of Regina’s skeleton keys. Mary Margaret tries the key in her cell door, and ends up being able to open it. When she hears Emma return, she quickly removes the key and shuts the door. Emma enters with a bag of food.)

Emma: Hey. Breakfast.

MMB: Thanks.

Emma: I know Mr. Gold doesn’t want us to talk, but I thought you should hear this from me. The test results came back on the heart… And the DNA was a match for Kathryn. She’s dead. I’m sorry – for a lot of things. But, now that we have proof of the death, we have enough evidence to move forward with a case against you. It’s going to happen. You know I do believe you, right?

MMB: Yeah.

Emma: All this evidence tells me one thing for certain – that you are being framed. And I think Regina’s behind it.

MMB: Then why am I still in here? Why don’t you confront her?

Emma: Because, belief is not proof.

MMB: But you just said-

Emma: If I don’t do this right, things will end up worse for you. Every time I’ve gone up against Regina, she’s seen it coming, and I’ve lost.

MMB: So, what makes this time any different?

Emma: Because she doesn’t know I suspect anything.

MMB: Why would she do this to me?

Emma: I don’t know, but I’m going to find out. And I promise, I won’t stop until I expose what she’s up to.

MMB: And how are you going to do that? This is her town.

Emma: I’m working on it. I have faith in you. And now, I need you to have faith in me.

(Emma grabs Mary Margaret’s hand on the bar.)

Emma: Can you do that?

MMB: Of course.

(Emma leaves. Mary Margaret looks down at the key in her hand.)

———–

(Mr. Gold is in the back room of his pawn shop. Emma enters.)

Emma: Mr. Gold.

Mr. Gold: Just taking inventory. What can I do for you, Miss Swan? Any developments in the case I should be aware of?

Emma: Yes. Regina set her up.

Mr. Gold: And this surprises you? Show me your evidence, and we’ll get this over with immediately.

Emma: Yeah, that’s the thing. There isn’t any. Anything that’s court-worthy. But I know it now.

Mr. Gold: Look who’s suddenly become a woman of faith. Why are you here, Miss Swan? To spin conspiracy theories?

Emma: I need help.

Mr. Gold: From me?

Emma: Every time I’ve gone up against Regina, I’ve lost. Except for once, when I became Sheriff. When you helped.

Mr. Gold: As I recall, you don’t exactly approve of my methods.

Emma: I approve of your results. And this time, I have something more important than a job. I need to save my friend.

Mr. Gold: And you’re willing to go as far as it takes?

Emma: Farther.

Mr. Gold: Now we’re talking. Fear not, Miss Swan. Regina may be powerful, but something tells me you’re more powerful than you know.

–[Fairy Tale World]–

(Rumpelstiltskin is looking through the fur on Prince Charming’s cloak with a magnifying glass. He finds what appears to be a human hair and picks it up with tweezers. He drops the hair in a vial that already contains a strand of Snow White’s hair. The two hairs begin to glow and then wrap around each other, forming a double helix. Rumpelstiltskin places the vial in his cabinet above the heart label.)

–[Real World]–

(At the station, Mary Margaret’s cell is empty and the door is unlocked.)

–[End]–

Kikavu ?

Au total, 230 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

Elonarose 
24.03.2019 vers 12h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Djoo22 
01.12.2018 vers 21h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

s1988 
27.10.2018 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Le quartier Peaky Blinders est ouvert sur Hypnoweb !
Nouveau quartier ! | Peaky Blinders

Activité récente

Suite de Mots
Aujourd'hui à 09:10

OUAT du Mois
Aujourd'hui à 09:09

Survivor
10.08.2019

Les Designs
04.08.2019

Les Concours
18.07.2019

New Design
14.08.2019

Les Designs
04.08.2019

Actualités
Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Gabe Khouth décédé

Gabe Khouth décédé
Triste nouvelle, la série "Once upon à time" perd l'acteur Gabe Khouth né au Canada en 1972, est...

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill
Ginnifer Goodwin est à la tête d'une nouvelle série  : Why Women Kill qui sera diffusée dès le 15...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 22 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

ophjus, Avant-hier à 13:09

Le quartier The Bold Type a un mois, n'hésitez pas à venir voir comme il a bien grandi !

quimper, Hier à 17:08

Nouveau sondage sur le quartier Rizzoli & Isles. Jane et Maura ont besoin de votre aide pour choisir leur destination de vacances .

quimper, Hier à 17:10

Et inutile de connaitre la série pour pouvoir voter. Alors, n'hésitez pas à venir. Bon week-end à toutes et tous.

cinto, Hier à 19:21

Donnez un nouveau titre à la série The Tudors ; merci pour vos votes au sondage, PDM et votre petit tour sur le quartier.

sabby, Aujourd'hui à 09:47

Bien le bonjour, le quartier S.W.A.T vous propose un tout nouveau sondage, une nouvelle PDM en vote et une nouvelle séance du Survivor

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site