VOTE | 821 fans

#207 : L'Enfant de la Lune

Centré sur : Le petit Chaperon rouge
Titre VO : Children of the Moon
Titre VF : L'Enfant de la Lune
Diffusion USA : 11/11/2012
Diffusion FR : 16/11/2013
Captures

Résumé court : La crainte de Ruby, qui est de se transformé en loup, se confirme lorsqu'elle devient le suspect numéro 1 d'un meurtre. Le roi George menace David de dévoiler son identité de berger en le forçant à renoncer au poste de shériff. Leroy découvre un trésor, à la mine de Storybrooke, qui pourrait aider à ramener Emma et Mary Margaret dans notre monde.

Pendant ce temps, dans l'ancienne forêt enchantée, Rouge se trouve un mentor en la personne d'Anita, le leader charismatique et mystérieux d'une meute d'humains qui, comme Rouge, se transforment en loup.

Popularité


4.31 - 13 votes

Titre VO
Children of the Moon

Titre VF
L'Enfant de la Lune

Vidéos

Promo #1 VOSTFR

Promo #1 VOSTFR

  

Sneak Peek 1

Sneak Peek 1

  

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Samedi 16.11.2013 à 20:50
2.47m / 10.0% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 11.11.2012 à 20:00
8.75m / 2.7% (18-49)

Plus de détails

Audiences US : 8.75 millions

Ecrit par : Ian Goldberg, Andrew Chambliss

Réalisé par : Anthony Hemingway

 Acteurs secondaires:

Lee Arenberh .... Leroy/Grincheux

Annabeth Gish .... Anita

Ben Hollingsworth .... Quinn

Beverley Elliott .... Granny

Keegan Connor Tracy .... Fée Bleue / Mère supérieure

Alan Dale .... Le roi Georges / Albert Spencer

Jarod Joseph .... Billy

David-Paul Grove .... Prof

Fausino Di Bauda .... Dormeur

Jeffrey Kaiser .... Simplet

Michael Coleman .... Joyeux

Mig Macario .... Timide

A Storybrooke Leroy et ses frères tentent de trouver des diamants dans la mine afin de faire de la poudre de fée. Finalement, en cassant un rocher, Leroy finit par en trouver. Il alerte alors David qui arrive avec Henry et la mère supérieure. La mère supérieure dit à David de bien conserver le reste du chapeau de Jefferson car demain la poudre de fée sera prête et qu’ils en auront besoin. Plus tard on retrouve David, Henry et les nains en train de fêter leur découverte au Granny’s. Ruby se fait draguer par Billy, un employer, qui prétend être une des souris de Cendrillon. Heureusement elle va être sauvée par Belle qui déclare à l’homme qu’elles ont prévu de faire une soirée fille ce soir. Pendant ce temps, David remarque qu’Henry essaye de boire du café dans le but de ne pas s’endormir et ainsi ne pas faire de cauchemars. David le rassure et lui dit d’aller se chercher un chocolat chaud. Lorsqu’Henry se lève, le juge Spencer arrive. Spencer déclare qu’il va faire tout ce qui est en son pouvoir pour humilier et battre David devant les habitants de la ville. David lui répond que les habitants l’ont vu battre son père une fois et qu’ils le verront une deuxième fois. Sur ces paroles il se dirige vers les cuisines où Granny est en train de fabriquer une cage afin d’y enfermer Ruby car ce soir à lieu la première pleine lune depuis que la malédiction a été brisée.

Dans le monde magique Blanche Neige et Red courent à travers la forêt afin d’échapper aux gardes de la reine qui recherchent Blanche Neige. Les deux filles se cachent dans un fossé. Red remarque que sa cape est trouée et demande à Blanche Neige de se trouver un abri pour la nuit car elle ne sait pas si sa cape va l’empêcher de se transformer en loup. Blanche Neige accepte à condition que Red la retrouve le lendemain à la rivière.

A Storybrooke, le lendemain matin Granny se rend au diner pour réveiller Ruby. Malheureusement elle trouve la cage brisée et pas de Ruby à l’intérieur. Pendant ce temps Henry se trouve dans une pièce en feu. Il n’y a ni porte ni fenêtre. Au coin de la pièce on aperçoit Aurora qui lutte contre le feu. Soudain  il se réveille et se retrouve face à face avec Regina qui lui dit qu’il a fait un cauchemar. Lorsque son fils lui demande où est David elle lui répond qu’il a du partir à cause d’une urgence. Regina remarque qu’il y a des marques de brûlure sur les poignets d’Henry. Pendant ce temps David et Granny parcourent la forêt afin de trouver Ruby. Ils finissent par la trouver endormie. Lorsqu’elle se réveille elle panique à l’idée d’avoir blessé quelqu’un.

Red se réveille et constate qu’elle se trouve au même endroit qu’elle s’est endormie. Sa cape marche donc encore. Elle se rend alors à la rivière et dépose sa cape sur le sol afin de pouvoir boire. Soudain, un homme surgit des bois et lui vole sa cape. Red lui court après et l’homme finit par s’arrêter quelques mètres plus loin. Il lui apprend qu’il s’appelle Quinn et qu’il est lui aussi un loup ou, autrement appelé, un enfant de la lune. Il lui apprend qu’il existe un moyen de contrôler son loup et lui demande de le suivre. Red le suit donc jusqu’à une trappe cachée dans la forêt. Lorsqu’elle entre dans la trappe elle découvre un château souterrain rempli de loup. Quinn l’emmène voir Annita qui lui explique être sa mère.

David, Ruby et Granny arrivent au port où une voiture stationne illégalement. Ruby reconnait le véhicule et les informe qu’il s’agit de celui de Billy, l’employé qui draguait Ruby. Soudain Ruby déclare qu’elle sent du sang et lorsque Granny fait le tour du véhicule elle découvre le corps de l’homme. Ruby comprend donc que c’est elle qui a fait ça pendant la nuit. Pendant ce temps Gold examine les brûlures d’Henry. Regina lui demande comment faire pour ne plus qu’il voyage dans le monde magique pendant ses rêves. Gold lui répond qu’il ne peut rien faire mais il donne un collier représentant une fiole remplie de potion à Henry en lui disant que ça lui servira pour contrôler les flammes dans ses rêves. David refuse de croire que Ruby a tué Billy. Il pense qu’elle a été piégée. Cependant Ruby lui demande de l’enfermer dans une prison du commissariat en espérant que le loup ne puisse pas s’enfuir.

Annita dit à Ruby qu’elle peut lui apprendre à contrôler le loup qui est en elle afin qu’elle ne blesse plus personne. Dans un premier temps elle lui demande d’abandonner sa cape. Red s’exécute.

David vient d’enfermer Ruby dans une des cellules lorsque le juge Spencer entre dans le commissariat. Il annonce à David qu’il est en train de monter la ville contre lui en disant aux habitants que David met leurs vies en danger.

Dans le monde magique Annita explique que Ruby doit accepter d’être un loup pour contrôler la bête. Red décide de lui faire confiance et le lendemain matin lorsqu’elle se réveille elle se souvient de ce que le loup a fait durant la nuit.

A Storybrooke le juge Spencer se trouve devant l’entrée du commissariat qui a été condamné avec des chaines. Il enrage la foule qui se trouve ici en leur disant qu’il faut tuer la bête qui menace leurs vies. La foule ouvre les portes à l’aide de pinces coupantes et trouve la cellule qui contenait Ruby vide. Pendant ce temps David enchaine Ruby dans la bibliothèque. Belle a accepté de prêter la bibliothèque afin de protéger son amie. David et Granny partent afin de trouver le responsable de la mort de Billy alors que Belle reste avec Ruby.

Alors que les loups dorment dans le palais, ils entendent des bruits de pas qui les réveillent. Il s’agit de Blanche Neige qui vient chercher Red. Cependant Quinn l’attrape par le cou et tente de l’étrangler. Ruby lui demande de la lâcher en lui disant que c’est son ami mais l’homme ne l’écoute pas. Finalement Annita lui demande de la libérer et l’homme s’exécute. Ruby se précipite vers Blanche Neige et lui explique que ces gens sont des loups et qu’elle a trouvé sa mère. Blanche Neige comprend alors qu’elle va continuer son chemin seule. A ce moment là des gardent de la reine entrent dans le palais. Les loups attaquent et les tuent en quelques secondes.

Dans la bibliothèque Ruby essaye de persuader Belle de ne pas rester avec elle cette nuit de peur de la blesser. Belle refuse de partir en lui disant qu’elle peut contrôler le loup. Cependant Ruby l’attache à une lance incendie et part se livrer à la foule. Au même moment David et Granny sont retournés sur les lieux du meurtre. Granny sent un vêtement et commence à suivre une piste qui les mène jusqu’à une voiture dans la ville. David force le coffre et découvre la cape de Ruby ainsi qu’une hache couverte de sang. Ils comprennent alors que Ruby a été piégée. Afin de savoir à qui appartient la voiture David brise une vitre et en sort les papiers du véhicule. Il s’agit de celui du juge Spencer. A ce moment là ils entendent les hurlements du loup.

Dans le palais, Annita pleure la mort de Quinn. Soudain elle ordonne d’attacher Blanche Blanche et demande à Red de la tuer. Red refuse. Annita lui dit qu’elle a déjà choisi de rester avec eux et par conséquent elle doit écouter ses ordres et que si elle ne la tu pas elle le fera elle-même. Quelques secondes plus tard Annita se transforme en loup et attaque Blanche Neige. Elle n’a pas le temps de la toucher car Red s’est transformée en loup et a déclenché une arbalète qui a lancé une flèche sur Annita. Red qui est redevenue humaine s’approche d’Annita et essaye de prendre sa main mais Annita la repousse en lui disant qu’elle ne vaut pas mieux que les humains.

A Storybrooke la foule a trouvé le loup qui s’est caché dans une ruelle. Alors que les habitants s’apprêtent à le tuer David et Granny arrivent. David leur explique que ce n’est pas le loup qui a tué Billy mais Spencer car il a volé la cape qui empêche Ruby de se transformer. David s’approche alors du loup avec la cape entre les mains. Le loup est sur la défensive et s’apprête à attaquer David. David tente de le raisonner et lui explique qu’il n’a pas tué Billy. Finalement le loup s’assoit et David lui lance la cape dessus le retransformant ainsi en Ruby. A ce moment là la foule se met à crier et David comprend que Spencer s’est échappé. Il court alors à sa voiture avec Ruby. Ils finissent par retrouver Spencer près du lac les attendant devant un feu. Spencer dit à David qu’il ne reverra jamais sa femme et sa fille puis il jette le chapeau de Jefferson dans le feu. Aussitôt David se jette sur lui et pointe son arme sur lui. Ruby arrive à le dissuader de tirer.

Dans la forêt enchantée Red et Blanche Neige enterrent Annita.

David et Ruby observent Henry dormir. David se demande comment il va lui annoncer qu’il ne pourra plus revoir sa mère et sa grand-mère. Ruby lui dit qu’il trouvera une autre solution. Elle le laisse en lui disant qu’il lui reste quelques heures avant que le jour se lève et qu’elle aimerait courir.

Aurora est en train de rêver. Dans son rêve elle est toujours dans une piève en feu mais cette fois elle voit Henry qui lui parle. Aurora se réveille et raconte à Emma et Mary Margaret qu’elle a vu un petit garçon nommé Henry.

 

-[Monde réel - Storybrooke]-

Les nains sont dans les mines, continue à chercher de la poussière de fée. Joyeux tente de rassembler tout le monde.

Joyeux : Posez vos outils, mes frères ! La première tournée chez Granny c'est la mienne !

Prof : Arrête-toi, Leroy. On va louper l'happy hour.

Joyeux : Granny fait aussi son hydromel à moitié prix.

Leroy : Je savais que t'étais joyeux, Joyeux, mais pas que t'étais près de tes sous. On a du travail.

Joyeux : Mais t'es fatigué. On est tous fatigués. Il faut se reposer.

Leroy : Charmant nous a demandé de trouver de la poussière, de la poussière de fée. Pour ramener chez nous Blanche-Neige et Emma. Et je... continue... tant que je n'ai pas trouver !

Leroy continue à donner des coups dans le mur avec sa pioche, jusqu'à ce que soudain, il perce le mur et tombe à travers dans une autre caverne. David est appelé. Il arrive avec Henry et la Mère Supérieure. Ils entrent dans la mine et trouvent Joyeux.

David : Où est-il ?

Joyeux les guide à l'endroit où Leroy est tombé. David voit Leroy et plusieurs des autres nains, avec des centaines de diamants qui tapissent les murs et le plafond de la mine.

Henry : Eh, ceux sont...

La Mère Supérieure : Des diamants. Des diamants. Ils sont revenus avec la magie.

Henry : Des diamants avec lesquels on fait de la poussière de fée?

La Mère Supérieure : C'est ça. On a juste à les transformer, à les réduire en poussière. Vous avez les restes du chapeau de Jefferson ?

David : Oui.

David prend le chapeau cabossé.

La Mère Supérieure : Mettez-le dans un endroit sûr, que personne n'y touche. Demain à la même heure, on aura assez de poussière de fée pour le faire fonctionner.

Henry : Et on saura où sont Mary Margaret et Emma...

David : Ouais, exactement. On pourra enfin les ramener.

----

Chez Granny, David, la Mère Supérieure, Belle, et les nains célèbrent leur découverte en portant un toast. Ruby est au service.

David : Aux sept nains !

Acclamations de tout le monde.

David : Vous avez failli vous fracasser le crâne !

Leroy : J'ai une tête de pioche.

Ruby va débarrasser une table, Billy l’interrompt.

Billy : Une souris.

Ruby : Hein ? Où ça ?

Billy : Non, non moi, j'étais une souris. Je m'appelle Gus. Ma maison était l'office de Cendrillon, je mangeais du fromage, je grignotais du bois, mais je préférais le fromage.

Ruby : Ah, pourquoi tu me dis ça maintenant ?

Billy : Euh, parce que... on a pas eu l'occasion de discuter depuis que les choses... ont changé. Je voulais seulement que tu saches qui j'étais enfin... chez nous.

Ruby : Je peux toujours... t'appeler Billy ?

Billy : Tu pourras m'appeler comme tu veux, si tu me laisses t'offrir un verre après ton service. Je connais déjà Ruby, j'aimerais rencontrer Scarlett.

Ruby : Hum, ok, mais euh... c'est-à-dire que ce soir ça ne m'arrange pas. Parce que j'ai...

Belle : Euh, oui, elle a... nous avons des projets.

Ruby : C'est vrai, on fait une soirée entre filles. D'ailleurs je dois apporter le fromage. Oh, je dis pas ça parce que t'es une souris. Je dis ça parce qu'on se fait... un petit dîner .

Billy : Ça fait rien... Peut-être une autre fois.

Billy sort.

Ruby : Ah, je te remercie.

Belle : Je sais repérer une fille dans l'embarras. Mais... il a l'air très gentil.

Ruby : Oui... non... c'est compliqué.

De l'autre côté de la salle, Henry est en train de boire une tasse de café. David se joint à lui.

David : C'est du café ?

Henry : Non, pourquoi ?

David : Tu peux pas t'endormir, hein?

Henry hoche la tête.

David : T'as toujours peur de faire des cauchemars ?

Il hoche la tête, encore une fois.

David : T'inquiète pas. Ce soir, quand tu t'endormiras, je serais près de toi, juste à coté. Alors peut-être que tu devrais arrêter la caféine, et passe au cacao.

Dès que Henry part, Albert s'assoit en face de David.

Albert : Toutes mes félicitations, shérif. Quel coup de chance.

David : Qu'est-ce que vous faites là ?

Albert : Vous vous êtes peut être débarrassé de moi dans l'ancien monde, mais pas dans celui-ci. On a encore des comptes à régler.

David : Quand vous voulez.

Albert : C'est un grand moment, n'est-ce pas ? Vous êtes sur le point de retrouver votre famille.

David : Ouais, ça doit être pénible pour vous, de voir les gentils gagner.

Albert : Les gentils ? Quelle assurance. Moi je connais la vérité. Vous n'êtes qu'un berger simplet qui se prend pour un prince. Vous n'étiez pas fait pour diriger le royaume, et vous n'êtes pas fait pour diriger cette ville.

David : Je crois que les habitants de Storybrooke ne sont pas de cet avis.

Albert : Aujourd'hui. Mais je vais faire en sorte qu'ils changent vite d'avis et qu'ils vous voient concrètement tel que vous êtes. Quand j'en aurais fini avec vous, vous regretterez de ne pas m'avoir tuer avant.

David : Les habitants de la ville savent très bien qui je suis. Ils m'ont déjà vu vous mettre hors d'état de nuire. Et c'est ce qu'ils reverront si vous tentez... de m'attaquer.

----

Dans l'arrière salle, Granny soude une cage devant la chambre froide. David entre.

Granny : Presque fini. Sors les produits frais qui sont là-dedans.

David : Qu'est-ce que vous faites ?

Ruby : On fabrique une cage. Tu connais pas quelqu'un qui veut des lasagnes congelées ?

David : Excusez-moi ?

Granny : Eh oui, c'est incroyable mais mes lasagnes, c'est du surgelé.

David : Non, pourquoi vous construisez une cage ?

Ruby : C'est la première pleine lune depuis la fin de la malédiction. C'est la nuit des loups garous.

David : Je croyais que tu savais depuis longtemps contrôler ton coté loup ?

Ruby : Oui, mais grâce à la malédiction, ça ne m'est pas arrivé depuis vingt-huit ans. Peut-être que je me contrôle plus aussi bien, et je veux pas que ce qui est arrivé une fois avec Peter se répète avec quelqu'un d'autre.

David : Et ta cape rouge ? Elle t'empêche de te transformer.

Ruby : Je sais pas où elle est. Je l'ai cherché partout. Même chez Gold. Elle n'est pas ici. Je crois qu'elle pas venue avec la malédiction.

David : Ruby, je te connais. J'ai confiance en toi, tout comme Blanche-Neige. Alors pleine lune ou pas, tu ne mettras personne en danger cette nuit.

Ruby : C'est possible. Mais je veux prendre aucun risque.

Ruby rentre dans la chambre froide et Granny ferme la porte.

-[Monde de Conte de Fée - Passé]-

Blanche-Neige et Scarlett courent à travers les bois, et tentent d'échapper à des hommes de la Méchante Reine.)

Blanche-Neige : Je crois qu'on les a semés.

Scarlett : Tu crois ? Attends ! Blanche-Neige ! Attends !

Un garde : Tu n'échapperas pas à la reine, Blanche-Neige!

Les deux se battent avec le garde et continuent leur fuite.

Scarlett : Viens vite ! Il n'était pas tout seul.

Blanche-Neige arrête quand elle voit un avis de recherche avec son nom dessus.

Blanche-Neige : Blanche-Neige recherchée pour complot contre la Reine.

Elle arrache rageusement l'affiche et rattrape Scarlett. Elles parviennent à échapper aux gardes en se cachant derrière un arbre.

Scarlett : C'est bon, ils s'éloignent.

Blanche-Neige sort l'affiche.

Blanche-Neige : Elle n'arrêtera jamais.

Scarlett : Ma cape... Elle est déchirée. Oh non ! Tu dois t'en aller. Ne restes pas avec moi.

Blanche-Neige : Il n'est pas question que je te laisse.

Scarlett : Cette nuit, c'est la pleine lune. Le loup va venir et cette cape est la seule chose qui m'empêchait de me transformer.

Blanche-Neige : Ce n'est qu'un accro. Peut-être qu'elle agit encore.

Scarlett : Et si ce n'est pas le cas ? Tu as vu ce que j'ai fait à Peter. Le loup, cette chose sauvage, une fois qu'elle m'a envahit je n'arrive pas la contrôler. Je t'en prie, mets-toi à l'abri. Et moi, je vais aller plus loin dans la forêt pour me cacher. Pour ta propre sécurité, il faut qu'on se sépare.

Blanche-Neige : Entendu. Mais seulement pour cette nuit. Demain matin, on se rejoindra près de la rivière, et on trouveras une cachette pour nous deux. On trouvera une jolie cabane dans la forêt.

Scarlett : Pourquoi tu fais ça ?

Blanche-Neige : Je fais quoi ?

Scarlett : Tu es si... gentil avec moi. Alors vu ce que j'ai fais quand je suis un loup. Ce que je suis.

Blanche-Neige : Je sais que ce n'est pas vraiment toi. On est ensemble Scarlett, et on le restera.

Scarlett quitte Blanche Neige, mais une autre personne les observe, ses yeux brillent en jaunissant.

-[Monde réel - Storybrooke] -

Le lendemain matin, Granny entre dans la salle de restaurant. Elle se dirige vers l'arrière salle pour réveiller Ruby.

Granny : Tu t'es pas réveillée, Ruby? Ruby, Ruby.

Quand elle arrive à la chambre froide, elle découvre que Ruby s'est échappée. Des éraflures tapissent les murs et la porte.

Granny : Ruby!

-[Monde des limbes]-

Henry est dans la pièce de son cauchemar. Il essaie de se défendre contre les flammes, il crie à l'aide.

Henry : À l'aide ! Ah ! À l'aide !

De l'autre côté de la pièce, une autre personne apparaît. Il crie.

Henry : Hey ! Hey ! Qui êtes-vous? Où est-ce qu'on est ?

-[Monde réel - Storybrooke]-

Regina réveille Henry.

Regina : Henry ? Henry, réveille-toi. Du calme, du calme. Tout va bien.

Henry : Qu'est-ce que... qu'est-ce que tu fais là ? Où est David ?

Regina : Et bien, il a été appelé pour une urgence ce matin, et il m'a demandé de rester auprès de toi. Il m'a dit que tu faisais des cauchemars. Écoutes, ce n'est rien, tu dois te...

Regina touche la main de Henry et il recule de douleur.

Henry : Aïe !

Elle inspecte sa main, et trouve une brûlure le long de celle-ci.

Regina : Mais, c'est une brûlure?

----

David et Granny recherchent Ruby dans la forêt. Granny ouvre la voie.

Granny : Elle est pas loin. Par ici.

Ils trouvent Ruby endormie sur le sol.

Granny : Ruby. Ruby, réveilles-toi.

David : Hey.

Ruby : Où est-ce que je suis ? Qu'est-ce qui s'est passé ?

David : Tu es dans la forêt. C'est là que tu t'es endormie cette nuit.

Ruby : Oh attends, attends. On a fabriqué une cage, tu m'as enfermée dedans.

Granny : La chambre froide avait été défoncée quand je suis venue t'ouvrir ce matin.

David : Ruby, calmes-toi, ça va.

Ruby : Non, ça va pas, non. J'ai pas un seul souvenir de la nuit dernière. C'est exactement ce que je redoutais. Oh c'est terrible. Qu'est-ce que j'ai fais cette nuit ?

David : Écoutes, tout ce qu'on sait, c'est que tu t'es échappée et que tu t'es réfugiée dans la forêt. Il y a pas de raison de supposer les pires choses.

Le téléphone de David commence à vibrer. Il répond.

David: Allo ? Ouais. D'accord. J'arrive tout de suite.

Ruby : Qu'est-ce qu'il y a ?

David : Une voiture est garée en double file devant la conserverie. Je vais aller y jeter un œil en vous ramenant. Hey. Arrêtes de t'inquiéter, tu n'as rien à te reprocher.

-[Monde de Conte de Fée - Passé]-

Scarlett réveille encore enveloppée dans son capuchon. Elle est près d'une rivière.

Scarlett : Ça a marché.

Elle se dirige vers le fleuve et enlève sa capuche. Quand elle se penche pour se laver le visage, l'homme qui les regardait plus tôt apparaît, et se saisit de la cape sans surveillance.

Scarlett : Hey !

Scarlett court après l'homme à travers les bois. Elle pense qu'elle l'a perdu, mais elle se retourne et le balançant la cape au-dessus d'une torche enflammée.

Quinn : C'est cela que tu cherches ?

Scarlett : Non ! Je vous en prie, non ! J'y tiens.

Quinn : À cette vieille guenille ? À quoi elle peut te servir ? Qu'est-ce que tu lui trouves ?

Scarlett : Rendez-la moi !

Quinn : A moins... que ce vieux chiffon te protège ?

Scarlett : De... de quoi vous parlez ?

Quinn : Quoi ? Tu crois que je ne reconnais pas un loup ?

Scarlett se précipite vers lui et le plaque au sol.

Scarlett : Comment tu sais ça ?

Il la pousse, et se retrouve sur elle.

Quinn : Parce que je sais reconnaître un enfant de la lune.

Scarlett : Tu es... tu en es un aussi ?

Quinn : Je m'appelle Quinn. J'ai repéré ton odeur hier soir. Tu n'as jamais eu personne à qui parler, j'en suis sûre. Personne ne t'as aidé à être ce que tu es.

Scarlett : Mes parents ont été tués par des chasseurs quand j'étais bébé. C'est ma grand-mère qui m'a élevé.

Quinn : Et elle t'a toujours caché la vérité. Et elle t'a donné ça.

Elle voit son capuchon sur le sol et se précipite pour le ramasser.

Quinn : Je suis sûr que tu ne gardes jamais de souvenirs, que tu ne te contrôles plus quand tu te changes en loup, et tu as dû faire une victime. Je sais ce que tu ressens, je l'ai vécu aussi. Mais ce n'est pas inéluctable.

Scarlett : Mais comment ça ?

Quinn : Et si je te dit qu'il y a un moyen de maîtriser le loup, et qu'une fois que tu l'as appris, tu n'as plus rien à craindre de lui ?

Scarlett : Ah ! C'est possible?

Quinn : Viens avec moi.

Ils arrivent à la base d'un arbre, où Quinn ouvre une trappe sur le sol. Scarlett hésite.

Scarlett : Dis, ce n'est pas un piège ?

Quinn ignore sa question, et elle le suit à travers la trappe. En-dessous, ils entrent dans un château souterrain. Plusieurs autres personnes sont à l'intérieur.

Quinn : C'était les salons d'un château, avant qu'il ne s'enfonce sous terre. Maintenant, c'est chez nous.

Scarlett : Ce sont des...

Quinn : Ouais. Tous les gens ici le sont. Viens, Anita veut te voir.

Scarlett : Qui est Anita ?

Une femme apparaît.

Anita : C'est moi. Beau travail, Quinn. Tu l'as enfin trouvé. Oh, tu as tellement grandi.

Scarlett : Vous me connaissez?

Anita : Je suis ta mère, Scarlett.

-[Monde réel - Storybrooke]-

David, Ruby, et Granny arrivent sur les quais dans la voiture du shérif. Là, ils trouvent la remorque du camion de Billy.

Ruby : C'est le camion de Billy.

David : Génial. Qui je vais appeler pour dépanner la dépanneuse ? Quoi Ruby? Qu'est-ce qui y a ?

Ruby: L'odeur du sang.

David : Mais où est Billy ?

Ruby et David suivent l'odeur du sang. Granny découvre le torse de Billy sous le camion.

Granny : Ici.

A côté, Ruby hurle. Le bas du corps de Billy se trouve sur une benne à ordures.

Ruby : Non ! C'est le loup qui a fait ça ! Je l'ai tué !

----

A l'appartement de Mary Margaret, Henry montre sa main brûlée à Mr. Gold.

Mr. Gold : Oh, en effet. Tu as eu raison de m'appeler.

Henry : Donc, vous... vous allez pouvoir m'aider ? Ce n'est qu'un rêve.

Mr. Gold : Non, ce que tu décris n'est certainement pas un rêve.

Regina : Qu'est-ce c'est alors ?

Mr. Gold : Un effet secondaire. Je m’étonne que tu utilises un sort, que tu connaisses aussi mal.

Regina : Mes victimes étaient censés ne jamais se réveiller. Je ne m'occupais donc pas de ce qui arrive si on en revient... jusqu'à aujourd'hui.

Mr. Gold, ouvre le kit de potions qu'il a apporté avec lui, commence à préparer une potion. Il met soigneusement le liquide dans un pendentif attaché à une chaîne.

Mr. Gold : Quand ce sort frappe une personne, son âme est envoyé dans le monde des limbes, Et elle reste là jusqu'à son réveil. Voyez-vous, ce monde se situe entre la vie et la mort, et il est très réel. Dernière chose, quand le sortilège est levé, il arrive que parfois, en dormant, celui qui avait été ensorcelé retourne dans ce monde. Ce qui est ton cas.

Regina : Cet autre monde donne des tourments à mon fils à chaque fois qu'il trouve le sommeil. Alors donne-lui ce qu'il lui faut pour l'empêcher d'y retourner.

Mr. Gold : Malheureusement, c'est impossible. Toutefois je peux lui fournir quelque chose qui lui permettra de contrôler ses actes chaque fois qu'il sera dans ce monde. Et quand on contrôle quelque chose, elle cesse très vite de nous effrayer.

Il lui tend l'objet fini.

Henry : Un pendentif ?

Mr. Gold : Mets-le toujours avant de t'endormir. Une fois que tu contrôleras tes voyages, ta peur disparaîtra. Et là, tu pourras aller et venir comme tu veux.

Mr. Gold tend le collier à Henry, mais Regina l'empêche de le prendre.

Regina : Je sais que tout a un prix avec toi. Qu'est-ce que tu veux en échange ?

Mr. Gold : Avec le déplacement ? C'est trop cher pour toi. Mais là, il s'agit d'Henry. Je te l'offre avec plaisir

Il remet le collier à Henry, qui, cette fois, le prend.

----

David, Ruby, et Granny sont encore sur les quais.

David : Il y a forcément une autre explication.

Ruby : Non, je l'ai tué ! Toi et moi, on le sait.

David : Non. Il y a quelques mois, tout le monde prenait Mary Margaret pour une meurtrière. J'aurais dû simplement la croire, et je l'ai laissée tomber. Alors je ne fera pas la même erreur avec toi !

Ruby : Mary Margaret n'a jamais tué personne, alors que moi si.

David : Je sais vraiment qui tu es, Ruby. Même si toi, tu l'as perdu de vue.

Ruby : Ça change rien au fait que je vais me transformer de nouveau ce soir, et qu'une autre personne risque d'être tuée.

Granny : Je pense qu'on devrait avoir cette discussion ailleurs.

David : Restez-là, je m'occupe d'eux.

Ruby : Non ! Enferme-moi, et peut-être que les barreaux de la cellule me résisteront. Est-ce que tu peux m'écouter ? C'est pas moi qu'il faut protéger, c'est les autres qu'il faut protéger contre moi.

-[Monde de Conte de Fée - Passé]-

Scarlett et Anita parlent dans la tanière.

Scarlett : Mère-Grand m'a menti. Elle disait que des chasseurs t'avaient tuée...

Anita : Elle t'a menti dès le jour où elle a réussi à t'enlever à moi, quand tu étais bébé.

Scarlett : Pourquoi a-t-elle fait cela ?

Anita : Parce qu'elle ne voulait surtout pas que tu découvre la vérité sur ce qui tu es. Elle considère le loup qui est en nous comme une véritable honte. Moi je vois les choses d'une autre façon. Les humains veulent nous faire croire que nous sommes des monstres. À partir du moment où tu acceptes cela... tu en deviens vraiment un. Tu n'auras pas été la seule à découvrir la vérité à la suite d'une tragédie. Vous êtes si nombreux à avoir réprimer le loup en vous une bonne partie de votre vie, vous ne saviez pas comment le contrôler. Alors qu'avec un peu d'aide, tout change. Il faut que tu comprennes ta vraie nature, et tu pourras parfaitement dompter le loup, si tu peux accepter que c'est une part de toi.

Scarlett : Tu pourrais m'apprendre tout ça ?

Anita : Bien sûr que oui, Scarlett.

Scarlett : Que dois-je faire ?

Anita : Commences donc par te débarrasser de ça.

Scarlett retire sa capuche, et ensuite, prends Anita dans ses bras.

-[Monde réel - Storybrooke]-

David enferme Ruby dans une cellule du poste.

David : Comme tu seras en sécurité cette nuit.

Ruby : Merci, David.

David : Tu me remercieras demain matin, quand j'aurai trouvé qui a vraiment assassiné Billy.

Albert entre.

Albert : Vous l'avez déjà trouvé. C'est cette chose. Cette louve.

David : Allez vous en ! Le contentieux que vous avez, c'est avec moi, alors laissez-la. Rien ne prouve que Ruby ait quelque chose à voir avec ce meurtre.

Albert : Il me semble bien, que vous laissez vos émotions nuire à votre jugement.

Ruby : Je vous préviens, laissez-le.

Albert: Vous protégez votre amie en mettant les autres en danger. Je savais que le berger ferait un faux pas.

David : Qu'est-ce que vous voulez ?

Albert : La justice. Cette fille livrez-la moi, et laissez les gens décider de son sort.

David : Jamais. Je sais de quel genre de justice vous voulez parler.

Albert : Cette ville est plus grande que vous ne le pensez. Si je dis aux habitants que vous mettez leur vie en danger pour protéger vos intérêts, vous aurez une mutinerie à gérer.

David : Essayez donc. Pour l'avoir elle, il faudra vous débarrasser de moi.

Albert : J'ai hâte de vivre cet instant.

-[Monde de Conte de Fée - Passé]-

La nuit tombe sur la forêt. Les habitants de la tanière se transforment en loups, et courir à travers les bois en meute. Anita raconte une histoire à Scarlett.

Anita : Ça ne ressemblera en rien à ce que tu as déjà vécu, les aiguilles de pin sous tes pattes, le vent qui glisse sur ta fourrure, tes frères et tes sœurs courant à tes côtés. Ton esprit voudra se défendre. Il te dira qu'un loup est en train de s’immiscer dans ton corps, pour en prendre le contrôle. Si tu le crois, ne serait-ce qu'un instant, tu t'évanouiras, et tu perdras toute maîtrise. C'est ce qui t'es arrivé jusque là à chaque transformation. En revanche, si tu laisses faire le loup, la vérité toute simple t'apparaîtra, le loup, c'est toi. Quand tu auras accepté cela, c'est enfin toi qui contrôlera tout.

Scarlett se réveille dans la tanière, entourée par Anita et le reste de la meute.

Anita : De quoi te souviens-tu ?

Scarlett : De tout.

Anita : Tu es donc enfin devenue le loup.

Scarlett : Alors je n'ai plus de raison d'avoir peur.

-[Monde réel - Storybrooke]-

Albert a rassemblé une foule devant le poste de shérif. Il essaie d'ouvrir la porte d'entrée, mais découvre qu'il a été fermée par une chaîne. Confiant, il se tourne pour s'adresser à la foule.

Albert : On ne vas pas se laisser terroriser par cette créature ! Nous savons qui c'est et où elle se cache. Alors, pourquoi est-elle toujours en vie ?

Acclamations de la foule.

Albert : Parce qu'il y en a un qui a décidé de l'aider, David Nolan. Combien de personnes devront mourir, avant que notre prince réagisse ?

Acclamations de la foule.

Albert : Si il ne vous protège pas, je le ferai.

Albert fais un geste à un homme pour qu'il coupe les chaînes. Une fois à l'intérieur, la foule se dirige vers les cellules de prison. Cependant, ils trouvent la cellule vide.

----

À la bibliothèque, Ruby, David, Granny et Belle se sont rassemblés pour protéger et sécuriser Ruby. Ruby a trouvé un ensemble de chaînes.

Ruby : Ça devrait aller.

David : Merci de la cacher ici, c'est plus sûr que le bureau du shérif .

Belle : Oh c'est tout naturel, je vais pas laisser tomber une amie, même si c'est...

Ruby : Un monstre?

Belle : Pas du tout. Même si c'est toute la ville qui la poursuit.

Granny : Je les entends, ils sont à deux trois rues d'ici.

Belle : Quoi ? Vous avez l'ouïe d'un loup vous aussi ?

Granny : Ça rend pas toujours service, surtout quand on tient un hôtel.

David : Il n'y a qu'un moyen de calmer la colère de la foule, c'est de prouver que Ruby n'a rien à voir avec la mort de Billy. Je vais avoir besoin de vous. Et toi appelle-moi si la foule vient ici. Venez.

Granny et David sortent.

-[Monde de Conte de Fée - Passé]-

Scarlett et les autres sont endormis dans la tanière, quand ils sont réveillés par un bruit.

Scarlett : Qu'est-ce que c'est ?

Quinn : Les chasseurs.

Tout le monde se se cache, une personne commence lentement à descendre les escaliers. Quinn attrape alors la personne, qui se révèle être Blanche-Neige. Scarlett l'arrête.

Scarlett : Non ! Arrête ! Elle n'est pas là pour nous tuer !

Quinn : Tu vois une autre raison pour qu'une humaine entre dans notre tanière ?

Scarlett : Non, c'est une amie. Elle est restée avec moi même quand elle a su la vérité, quand j'ai tué quelqu'un. Je n'aurais jamais pu quitter mon village vivante sans elle !

Anita : Lâche-la.

Scarlett : Désolée Blanche-Neige !

Blanche-Neige : Quand je ne t'ai pas vu à la rivière ce matin, j'ai cru que les soldats de la Reine t'avaient tué. Et eux... eux qui sont-ils ?

Quinn : Nous sommes sa meute.

Blanche-Neige : Ah oui, ce sont des...

Scarlett : Oui. Ils sont comme moi. Mais il faut pas que tu en aies peur.

Blanche-Neige : Bien sûr que non.

Anita : Comment nous as-tu trouver?

Blanche-Neige : J'ai suivis les empreintes de loup, comme tu me l'as montré.

Scarlett : Les soldats de la Reine auraient pu t'attraper.

Blanche-Neige : Je n'allais m'en aller sans toi. Maintenant, si on allait chercher une cabane comme on l'avait dit ?

Blanche Neige va partir et essaie d'emmener Scarlett, mais elle résiste.

Blanche Neige : Tu ne viens plus avec moi.

Scarlett : Quand je suis avec eux, je n'ai plus à avoir honte de ce que je suis. Ah j'ai... j'ai trouvé un refuge. J'ai même retrouvé ma mère.

Blanche Neige : Mais je croyais...

Scarlett : Mère-Grand mentait. Excuse-moi Blanche-Neige, Je change d'avis alors que tu as risqué ta vie pour me retrouver.

Blanche Neige : Oh, non, je sais ce que c'est. J'aurais tout fait pour être avec ma mère moi aussi.

Scarlett : Je sais qu'on avait prévu de fuir toutes les deux le royaume mais...

Blanche Neige : Ça va aller. Tu m'as appris assez de choses, je m'en sortirai.

Elles s'enlacent.

Blanche Neige : Au revoir, je te remercie.

Scarlett : Non, merci à toi.

Soudain, une flèche vole dans les airs, frappant Quinn dans la poitrine.

Anita : Quinn !

Blanche Neige : Ils m'ont retrouvée.

Plusieurs gardes entrent dans la tanière.

Un Garde : Rendez-vous ou préparez-vous à mourir...

Tout le monde attaque les gardes de la Reine, tandis que Scarlett se tient à coté de Quinn.

Scarlett : Quinn, non!

Quinn rend son dernier souffle.

Scarlett : Il est mort.

-[Monde réel - Storybrooke] -

Belle et Ruby sont à la bibliothèque, seules. Ruby n'est pas encore enchaînée.

Ruby : Tu dois t'en aller, la lune va se lever bientôt.

Belle : Tu penses que les chaînes vont tenir?

Ruby : Si tout va bien.

Belle : Bon, je reste. Eh, on a qu'à se dire que c'est une soirée entre filles. Qu'est-ce qui y a ?

Ruby : Je sais que David a confiance en moi, mais j'ai déjà tué quelqu'un, et je recommencerai. C'est comme ça. Et les gens ont raison d'avoir peur de moi.

Belle : Moi j'ai pas peur.

Ruby : Tu devrais pourtant.

Belle : Peu importe ce que tu as pu faire dans le passé, David croit en ce qui est bon en toi. Il y a qu'une chose à en déduire.

Ruby : Quoi donc ?

Belle : Que ça existe en toi. Pourquoi tu ne le vois pas, alors que nous, on le voit ?

Ruby : Tu en es vraiment sûre ?

Belle : Crois-moi, Ruby. Je suis experte dans le domaine de la réhabilitation.

Ruby : Ouais, c'est possible. Oui peut-être, peut-être que t'as raison.

Elle attache Belle avec les chaînes.

Ruby : Mais ces gens ont raison, je suis bien un monstre. Et c'est pour ça que je veux être sûre que je ne tuerai plus jamais quelqu'un.

Belle : Attends, Ruby, qu'est-ce que tu vas faire ?

Ruby : Tu ne m'arrêteras pas. Les gens veulent un loup, et je vais leur en donner un. Je dois payer pour tout ce que je l'ai fait.

Belle : Mais ils vont te tuer !

Ruby : C'est ce que j'ai mérité, non ?

----

David et Granny sont dans la rue principale de Storybrooke. Elle renifle la veste de Billy pour avoir une odeur.

Granny : Par ici.

Elle les conduit à une voiture garée.

Granny : Le coffre.

David l'ouvre. A l'intérieur, tout semble normal. Cependant, en dessous, ils trouvent la cape de Ruby et une hache dans le compartiment de la roue de secours.

David : C'est pas un loup qui a tué Billy.

Granny : C'est la cape de Ruby.

David : Sans sa cape, elle allait forcément se changer en loup. Et celui qui a commis ce meurtre pouvait lui coller sur le dos.

Granny : Qui voudrait faire autant de mal à Ruby?

David casse la vitre du côté du conducteur et trouve un papier.

David : Il ne s'agit pas de Ruby. Il s'agit de moi. C'est Spencer.

Granny : Le Roi George?

David : Il veut me retirer le pouvoir, alors il a créé une occasion de le faire.

On entend un loup hurler au loin.

Granny : Elle est sortie.

David : Dépêchons-nous ! Ils vont la tuer.

-[Monde de Conte de Fée - Passé]-

Dans la tanière, Anita se trouve à côté du corps de Quinn. Elle ferme les yeux avec sa main.

Anita : Puisses-tu courir en liberté sous un éternel clair de lune.

Blanche-Neige : Je suis navrée, Scarlett.

Anita : C'est toi. C'est ta faute.

Blanche-Neige : Quoi ? Non.

Anita : Tu as conduit les hommes de la Reine jusqu'ici.

Blanche-Neige : Vous devez me croire. Je ne savais pas qu'ils me suivaient.

Scarlett : Mère, elle dit vrai.

Anita : Peu importe. Là où vont les humains, la mort n'est jamais loin. Il faut les tuer en premier pour éviter qu'ils nous tuent. Allez, attrapez-la.

Deux des loups attrapent Blanche-Neige et commencent à l'attacher.

Blanche-Neige : Non!

Anita : Quand la lune se lèvera, on dévorera la princesse.

Scarlett : Qu'est-ce que tu fais ?

Anita : Elle va payer pour les vies que nous avons perdu.

Scarlett : Mais pourquoi ? Ça n'a aucun sens.

Anita : Tu as déjà fait ton choix, Scarlett. Tu es l'une des nôtres maintenant. Agir en loup. Tue-la.

Scarlett : Non, je ne tuerai pas mon amie.

Anita : Et bien je le ferai.

Scarlett : Non Mère, arrête !

Anita : Désolé, ma fille. Ainsi vont les choses, c'est comme ça d'être un loup.

Anita se transforme en loup et s'approche de Blanche-Neige, qui est maintenant liée aux poignets.

Blanche-Neige : S'il vous plaît ...

Anita va attaquer Blanche Neige, mais Scarlett, sous sa forme de loup, attaque Anita premier.

Blanche-Neige : Scarlett !

Anita se transforme à nouveau en humaine, et elle est retrouvée gisant sur le sol avec un pic planté dans sa poitrine. Blanche-Neige saisit la cape de Scarlett et le jette sur elle, Pour qu 'elle redevienne humaine.

Scarlett : Ce n'est pas ce que je voulais. Je... je suis désolée, Mère.

Anita : C'est elle que tu as choisi.

Scarlett : Non, j'ai choisi ce que je veux être. Je ne suis pas une tueuse.

Anita rend son dernier souffle.

-[Monde réel - Storybrooke] -

Albert et la foule ont maintenant rassemblés à l'extérieur de la bibliothèque. Ruby hurle.

Albert : Elle n'est pas loin.

Il dirige la foule dans une ruelle, où ils trouvent Ruby se cachant derrière une benne à ordures.

Albert : Voilà où tu te caches.

Albert tend son arme et va tirer sur le loup, mais, avant qu'il en a l'occasion, Granny fais tomber le pistolet de sa main avec son arbalète.

Granny : La suivante je vous la colle entre les deux yeux !

David : Ruby !

La foule proteste avec colère à l'arrivée de David.

David : Écoutez-moi ! Ruby n'a pas tué Billy. C'est lui. Il a volé sa cape, et égorgé Billy comme s'il avait été attaqué par un loup. Tout ça pour vous faire croire que je m'occupe pas de la ville comme il faut.

Le loup grogne, provoquant la foule qui commence à avancer.

David : Arrêtez ! Une personne est déjà morte à cause de cet homme. Il y a eu assez de victimes comme ça. Je vous jure qu'elle ne vous fera aucun mal. Elle a seulement peur.

David avance lentement vers Ruby, la cape à la main.

David : Ruby? Je sais que c'est toi, alors écoute-moi. C'était Spencer, tu entends ? Il voulait te piéger, te faire croire que tu es un monstre.

Le loup grogne.

David : Ne t'énerves pas, t'énerves pas...pardon... j'ai pas choisi le bon mot. D'accord. Je t'en prie. Ruby. Je te connais. Je sais qui tu es vraiment, et je sais, et je suis sûr que tu peux contrôler le loup. Ruby. Ruby. Ruby.

La main de David est maintenant proche de Ruby.

David : C'est moi... David.

Le loup arrête de grogner et s'assoit. David jette rapidement le capuchon sur Ruby, la transformant de nouveau dans un être humain.

Ruby : Tu m'as sauvée.

David : Non, tu l'as fait toute seule. Je t'ai seulement rappeler ce que tu savais déjà.

Derrière eux, il y a un tumulte parmi la foule. Granny est tombée. David l'aide à se relever.

David : Qu'est-ce qui s'est passé ? Où est Spencer ?

Granny : Il s'est enfui. Allez-y. Allez-y.

David : D'accord.

Granny : Vas-y.

Ruby : D'accord.

David monte dans sa voiture. Ruby se joint à lui.

----

Sur la plage, Ruby et David trouvent Albert debout à côté d'un feu.

Ruby : Un loup vous retrouve toujours.

Albert : Je n'essayais pas de me cacher.

David : Vous avez tué un homme innocent.

Albert : Ce n'était qu'une pauvre souris.

Ruby : Il était plus humain que vous le serez jamais.

David : Vous voulez marchander ? N'y comptez surtout pas.

Albert : Non, j'en ai pas du tout l'intention. Je veux seulement voir la tête que vous ferez quand vous comprendrez ce qui se passe.

David : Et il se passe quoi ?

Albert : Et bien vous ne verrez plus jamais votre femme et votre fille.

David : De quoi vous voulez parler ?

Albert : Vous devriez faire bien plus attention, à un objet qui a une si grande valeur.

Albert sort le chapeau de Jefferson et le jette dans le feu.

David : Non ! Non !

Albert : Vous pouvez récolter tout la poussière de fée que vous voulez, vous pouvez avoir l'aide de la ville toute entière, vous n'aurez plus jamais de famille.

David le frappe au visage, le faisant tomber au sol. David sort son pistolet et le braque sur Albert.

Ruby : S'il te plaît, David.

Spencer a un rire moqueur.

Albert : Je vous l'ai dit, il fallait me tuer quand vous en aviez l'occasion.

David décide de ne pas tirer sur lui, et abaisse son bras.

-[Monde de Conte de Fée - Passé]-

Scarlett a enterré sa mère dans une tombe de fortune dans la forêt. Blanche-Neige est à coté d'elle.

Scarlett : Puisses-tu courir en liberté sous un éternel clair de lune. Au revoir Mère.

Blanche-Neige enlace Scarlett.

Blanche-Neige : Je suis navrée, Scarlett. Je sais ce que ça fait de perdre sa famille.

Scarlett : Je n'ai pas perdu ma famille aujourd'hui, je l'ai protégé.

Blanche-Neige : Merci.

Scarlett : Ma mère voulait à tout prix que je choisisse entre mon coté loup et mon coté humain. Mère-Grand aussi. Tu es la seule personne qui ait été d'accord avec le fait que je puisse être l'un et l'autre.

Blanche-Neige : Parce que tu es comme ça. On y va ? On doit trouver une cabane.

-[Monde réel - Storybrooke] -

A l'appartement de Mary Margaret, David et Ruby regardent Henry dormir.

David : Il ne reverra peut-être plus sa mère et sa grand-mère. Comment je vais lui annoncer ça ?

Ruby : Tu n'auras pas à le faire.

David : Voyager entre les deux univers est déjà si difficile. La poussière de fée toute seule ne sert à rien. C'est un sortilège unique qui nous conduit là alors sans chapeau c'est... c'est...

Ruby : Tu vas trouver un autre moyen.

David : T'en sais rien.

Ruby : Mais je te connais. Je sais que tu lâcheras rien tant que tu n'auras pas trouver une solution. Et tu sais quoi ? Je te jure que tu seras pas tout seul sur le coup.

David : Merci.

Ruby se tourne pour partir.

Ruby : Tu peux téléphoner à Granny ?

David : Bien sûr. Je lui dis quoi ?

Ruby : Euh... je pense que j'ai laissé Belle dans une sale posture, il faudrait aller à la bibliothèque pour...

David : La détacher ?

Ruby : C'est ça.

David : Ouais, je vais le faire. Où tu vas ?

Ruby : Il reste encore quelques heures où je peux être un loup. Grâce à toi, je peux de nouveau le maîtriser. J'ai envie de faire quelque chose que je n'ai pas fait depuis très, très longtemps.

David : C'est quoi ?

Ruby : Courir..

Ruby part. David entend un hurlement extérieur et sourit.

-[Monde de Conte de Fée - Présent]-

Emma trouve Mary Margaret assise seule dans les bois.

Emma: Qu'est-ce que tu fais ?

MMB: Euh, je réfléchissais.

Emma: Aller viens. Mulan sait peut-être où trouver Cora.

Elles se dirigent vers le camp. Pendant ce temps, Aurore dort.

-[Monde des limbes]-

Aurore est dans la pièce de son cauchemar. Elle crie. Soudain, Henry apparaît à travers la pièce, portant son collier. Il ferme les yeux, et les flammes se résorbent progressivement.

Henry : N'ayez pas peur. Ne partez pas.

-[Monde de Conte de Fée - Présent]-

Aurore se réveille.

Aurore : Non ! Non !

MMB : Hey. Je suis là. Tout va bien, c'est rien. C'était un cauchemar.

Aurore : C'était différent cette fois. Il y avait un petit garçon. Il a pu éteindre le feu et il m'a parler.

MMB : Un petit garçon ?

Emma : Qu'est-ce qu'il t'a dit ?

Aurore : Il m'a dit ... Il m'a dit qu'il s'appelait Henry.

-[Fin]-

–[Storybrooke]–

(The dwarves are down in the mines, continuing to look for fairy dust. Happy attempts to gather everyone up.)

Happy: Pick axes down, brothers! First round at Granny’s is on me!

Doc: Come on, Leroy. We’re going to miss happy hour.

Happy: Granny’s running a two-for-one special on mead.

Leroy: Just cause it’s called happy hour, Happy, don’t mean you got to be there. We got work to do.

Happy: But you’re tired. We all are. A break could help.

Leroy: Charming asked us to mine for dust – fairy dust. To help bring Snow and Emma back home. And that’s…what I’m…going to do!

(Leroy continues to hack at the wall with his axe, until suddenly, he breaks through the wall and falls through into another cavern. David is called to the scene, who brings Henry and Mother Superior along with him. He enters the mine and encounters Happy.)

David: Where is he?

(Happy guides them to where Leroy fell through the wall. Below, David sees Leroy and several of the other dwarves, along with hundreds of diamonds lining the walls and ceiling of the mine.)

Henry: Are those…

Mother Superior: Diamonds. They’re back. The magic brought them back.

Henry: You mean, the kind that become fairy dust?

Mother Superior: Indeed. We just need to refine them – grind them up. Do you still have what remains of Jefferson’s hat?

(David takes out the battered hat.)

Mother Superior: You lock this up. Keep it safe. Because, by this time tomorrow, we’ll have enough magic dust to make it work again.

Henry: So, Mary Margaret and Emma…

David: That’s right, kid. We’re bringing ‘em home.

———–

(At Granny’s, David, Mother Superior, Belle, and the dwarves are celebrating with a round of drinks. Ruby is serving.)

David: To the dwarves!

(Everyone cheers.)

David: That was quite a spill. Are you okay?

Leroy: I’ve had worse.

(Ruby goes to clear off a table, where Billy is waiting for her.)

Billy: A mouse.

Ruby: What? Where?

Billy: No. I meant me. I was a mouse. My name was Gus. I lived in Cinderella’s pantry, I ate cheese, I gnawed on wood, but I preferred the cheese.

Ruby: And, why are you telling me this?

Billy: Uh, we haven’t had a chance to talk since things…changed. I just wanted you to know who I was… Back home.

Ruby: Uh, can I, um, still call you Billy?

Billy: You can call me whatever you want, as long as you let me buy you a drink after your shift. I already know Ruby. I want the chance to meet Red.

Ruby: Um, tonight’s actually not great. Because-

Belle: Uh, we, uh… We have, uh, plans.

Ruby: That’s right, um… It’s girls’ night. I’m bringing the cheese. Which has nothing to do with you being a mouse. It has to do with the wine.

Billy: Okay. Um… Maybe next time.

(Billy exits.)

Ruby: Thank you.

Belle: I can spot a girl in trouble. He… He seems really nice.

Ruby: It’s… It’s complicated.

(On the other side of the diner, Henry is drinking a cup of coffee. David joins him.)

David: Is that coffee?

Henry: No.

David: Trying to stay up, huh?

(Henry nods.)

David: Still worried about those nightmares?

(He nods, again.)

David: Well, don’t be. Cause, when you go to sleep tonight, I’m going to be right in the next room. Now maybe, lose the java, and go grab a cocoa.

(As soon as Henry leaves, Albert sits down in the booth across from David.)

Albert: Congratulations, Sheriff. Quite a celebration.

David: What are you doing here?

Albert: You may have taken care of me in the old world, but, in this one, we get another go at each other.

David: Whenever you’re ready.

Albert: It’s a big moment for you, isn’t it? On your way to getting your family back.

David: Ah… Yeah, it must be hard for you. You know, watching good win.

Albert: Good? So sure of yourself. But I know the truth. You’re still just a shepherd pretending to be a prince. You weren’t fit to run the kingdom, and you sure as hell aren’t fit to run this town.

David: I think the people of Storybrooke might disagree with you.

Albert: Today. But I’m going to see to it that they see things my way. That they see you for who you really are. By the time I’m done with you, you’ll wish you’d killed me when you had the chance.

David: The people of this town know who I really am. And they’ve seen me defeat you before. So, if you want to try and take me down, they’ll see it again.

———–

(In the back of the diner, Granny is welding a cage of sorts out of one of the walk-in freezers. David enters.)

Granny: Almost done. Let’s finish clearing out those perishables.

David: What the hell is this?

Ruby: We’re making a cage. Know anybody who might want thirty-eight frozen lasagnas?

David: I’m sorry, what?

Granny: I know. Nobody would believe it if you told them my lasagna was frozen.

David: No. Why are you building a cage?

Ruby: Tonight’s the first full moon since the curse broke. It’s the first night of Wolfstime.

David: I thought you figured out how to control the wolf in you ages ago?

Ruby: Yeah. But, thanks to the curse, I haven’t turned in twenty-eight years. I might be rusty. I can’t let what happened last time – what happened to Peter – happen to anyone else.

David: What about your red hood? That could keep you from turning.

Ruby: If I had it. I’ve looked everywhere. I even went to Gold. It’s not in town. I don’t think it came over with the curse.

David: Ruby, I know you. I trust you. Snow trusted you. Wolfstime or not, you won’t hurt anyone tonight.

Ruby: Maybe. But I can’t afford to take any chances.

(Ruby steps into the freezer and Granny shuts the door.)

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Snow White and Red are running through the woods, and are trying to elude the Evil Queen’s men.)

Snow White: Oh, I think we lost them.

Red: Snow, wait. Wait!

Guard: You can’t run from the Queen, Snow White!

(The two of them fend off the guards and continue their escape.)

Red: Come on. There are more of them.

(Snow White stops when she sees a wanted poster with her name on it. She angrily tears it down and catches up with red. The two of them manage to escape the guards by hiding behind a tree.)

Red: It’s okay. They’re gone.

(Snow White takes out the poster.)

Snow White: She’s never going to stop, is she?

Red: My hood… It’s torn. You have to go. You have to get away from me.

Snow White: I’m not leaving you.

Red: There’s a full moon tonight. Wolfstime is beginning. This hood is the only thing that can protect me from turning.

Snow White: It’s just a tear. Maybe it’ll still work.

Red: What if it doesn’t? You saw what I did to Peter. This thing, the wolf… When it takes over me, I can’t control it. Please, Snow. Find shelter. I’ll go further into the woods and find a place to hide. For your own sake, we have to split up.

Snow White: Alright. But just for tonight. Let’s meet up in the morning by the stream. And then we’ll find a safe place for both of us. Maybe a nice cabin in the woods.

Red: Why are you doing this?

Snow White: Doing what?

Red: Being so kind to me. You saw what I did as a wolf. It’s what I am.

Snow White: I know that’s not who you really are. We’re in this together, Red.

(Ruby leaves Snow White, but another person is watching them. His eyes glow yellow.)

–[Storybrooke]–

(The next morning, Granny enters the diner. Muttering to herself, she heads to the back to wake Ruby.)

Granny: You awake yet, Ruby? Ruby, Ruby.

(When she gets to the freezers, she discovers that Ruby has escaped. Scratch marks line the walls and the door.)

Granny: Ruby!

–[Netherworld]–

(Henry is in the burning room from his nightmare. He tries to defend himself from the flames as he yells for help.)

Henry: Help! Help!

(Across the room, another person appears. He calls out to them.)

Henry: Hey! Hey! Who are you? Where are we?

–[Storybrooke]–

(Regina wakes Henry up before the person from the dream has a chance to respond.)

Regina: Henry? Henry, wake up. It’s okay. It’s okay. You’re okay.

Henry: Wh-what are you doing here? Where’s David?

Regina: He got an emergency call this morning, and he asked me to look after you. He told me you’ve been having nightmares. It’s okay. You can-

(Regina touches Henry’s hand and he recoils in pain.)

Henry: Ah!

(She inspects his hand, and finds a burn running up the side of it.)

Regina: Is that a burn?

———–

(David and Granny search for Ruby in the forest. Granny leads the way.)

Granny: This way. Over here.

(They find Ruby asleep on the ground.)

Granny: Ruby. Ruby, wake up.

David: Hey.

Ruby: Where am I? What happened?

David: You’re in the forest. You must’ve fallen asleep here last night.

Ruby: I-I don’t understand. You put me in that cage. You locked me up.

Granny: The freezer was torn to shreds when I came to check in on you this morning.

David: Ruby. Ruby, it’s alright.

Ruby: No. It’s not. I don’t remember anything from last night. This is exactly what I was afraid of. Oh my God. Did I do something last night?

David: Ruby, all we know for sure is that you broke out and ran through the woods. There’s no reason to assume the worst.

(David’s phone begins to vibrate. He answers it.)

David: Sheriff. Yeah. Okay. I’ll be right there.

Ruby: What is it?

David: Somebody left their car double-parked in front of the cannery. I got to go check it out on our way back into town. Hey. Relax. Everything’s going to be okay.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Ruby awakens still wrapped in her hood. She is near a river.)

Red: It worked.

(She heads over to the river and takes off her hood. When she bends over to wash up, the man who was stalking her earlier appears, and then proceeds to grab her unattended hood.)

Red: Hey!

(Red chases after the man through the woods. She thinks she’s lost him, but then turns around to see him dangling the hood above a flaming torch.)

Quinn: Looking for this?

Red: No, no! Don’t! Please. I need that.

Quinn: This old thing? What could you possibly need this for?

Red: Drop it!

Quinn: Unless… It protects you from something.

Red: What are you talking about?

Quinn: You think I don’t know a wolf when I see one?

(Red lunges towards him and tackles him to the ground.)

Red: How do you know what I am?

(He pushes her off of him, and the two switch positions.)

Quinn: Because I know how to recognize a child of the moon.

Red: You… You’re one, too?

Quinn: Name’s Quinn. I picked up on your scent last night. You never had anyone talk to you about this, did you? Teach you about what you are?

Red: My parents were killed by hunters when I was a baby. I was raised by my Granny.

Quinn: But she kept the truth from you. Made you wear that.

(She spots her hood on the ground and rushes over to pick it up.)

Quinn: Still blacking out, right? Still losing control when you turn? Probably even hurt someone. I know how you feel – I’ve been there. It doesn’t have to be this way.

Red: What do you mean?

Quinn: What if I told you there was a way to control it, so you never have to be afraid of what you might do again?

Red: Is that possible?

Quinn: Follow me.

(They arrive at the base of a tree, where Quinn opens up a hatch on the ground. Red hesitates.)

Red: Is this some kind of trick?

(Quinn ignores her question, and she follows him down through the hatch. Below, they enter an underground castle. Several other people are hanging about inside.)

Quinn: Used to be the grand hall of a castle, until it sunk underground. Now, it’s all ours.

Red: Are they…

Quinn: Yes. We are all the same. Come – Anita is expecting you.

Red: Who’s Anita?

(A woman appears.)

Anita: That would be me. Well done, Quinn. You finally found her. You’ve grown so much.

Red: You know me?

Anita: I’m your mother.

–[Storybrooke]–

(David, Ruby, and Granny arrive at the docks via the Sheriff’s car. There, they find Billy’s tow truck.)

Ruby: That’s Billy’s truck.

David: Great. Who do I call to tow a tow truck? What is it, Ruby? What’s wrong?

Ruby: I smell blood.

David: Where’s Billy?

(Ruby and David follow the scent of blood. Granny discovers Billy’s torso underneath the truck.)

Granny: Here.

(Nearby, Ruby screams. Billy’s lower half is sticking out of a dumpster.)

Red: It was the wolf! It was me!

———–

(At Mary Margaret’s apartment, Regina makes Henry show his burnt hand to Mr. Gold.)

Mr. Gold: Oh, yes. You were quite right to call me.

Henry: So y-you can help? It was just a dream.

Mr. Gold: Well, what you’re describing’s certainly not a dream.

Regina: Then, what was it?

Mr. Gold: A side effect. You know, it’s remarkable you’d cast a curse you know so little about.

Regina: My victims are not supposed to wake up. That’s why I certainly never cared what happened to them after. …Until now.

(Mr. Gold, using the kit of potions he brought along with him, begins to prepare a potion. He carefully drips the various liquids into a pendant attached to a chain.)

Mr. Gold: When people fall under a sleeping curse, the soul travels to a Netherworld, where it resides until awoken. Now, this world is between life and death, and it’s very real. However, even when the curse is broken, sometimes, in sleep, the victims find their way back to that world. Victims like you.

Regina: This other world is tormenting my son every time he sleeps. I want you to give him something that will keep him from going there.

Mr. Gold: Well, I’m afraid that’s not possible. I can, however, provide you with something that will allow him to control his actions whilst in that world. And once one controls something, one no longer need fear it.

(He holds up the finished product – a necklace.)

Henry: A necklace?

Mr. Gold: You wear this while you’re sleeping. Once you control the journey, fear will stop. And then, you can come and go as you please.

(Mr. Gold extends the necklace to Henry, but Regina stops him from taking it.)

Regina: Everything comes at a price with you. What do you want for this?

Mr. Gold: For a house call? You couldn’t afford it. But this is for Henry. This one’s on me.

(He hands the necklace to Henry, who, this time, takes it.)

———–

(David, Ruby, and Granny are still at the docks.)

David: It had to be something else, Ruby.

Ruby: No, I did this! We both know it.

David: No. A few months ago, everyone thought Mary Margaret was guilty of murder. She needed someone to believe in her. I didn’t do that. I am not going to make the same mistake with you!

Ruby: Mary Margaret never killed anyone. I have.

David: I know who you really are, Ruby. Even if you’ve lost sight of it.

Ruby: It doesn’t change the fact that I am going to turn again tonight, and somebody else could get hurt.

Granny: Maybe this isn’t the place to have this discussion.

David: It’s okay. I’ll protect her.

Ruby: No! Lock me up. If the freezer couldn’t hold me, maybe a jail cell will. I don’t need to be protected from other people, David. Other people need to be protected from me.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Red and Anita are talking in the den.)

Red: Granny lied to me. That story about you being killed by hunters…

Anita: She’s been lying to you ever since she stole you away from me, when you were just a baby.

Red: Why would she do that?

Anita: Because she didn’t want you to find out the truth about who you really are. She believed the wolf is something to be ashamed of. I see things differently. Humans want us to believe we’re the monsters. The moment you believe them… That’s when you become one. You’re not the first to learn the truth about yourself through tragedy. So many of us spent so much of our life suppressing the wolf. They have no idea how to control it. They just need help… Help embracing their true nature. The only way you will ever control the wolf, is by accepting it as a part of you.

Red: You can teach me to do that?

Anita: Indeed, I can.

Red: How?

Anita: You can start, by getting rid of that.

(Red removes her hood, and then, hugs Anita.)

–[Storybrooke]–

(David locks Ruby in a cell at the station.)

David: You’ll be safe in here tonight.

Ruby: Thank you, David.

David: Thank me in the morning. By then, I’ll have found whoever really killed Billy.

(Albert enters.)

Albert: You already have. That thing. That she-wolf.

David: Get out. Whatever issues you have with me, don’t involve her. There’s no proof Ruby had anything to do with what happened.

Albert: It seems to me, that you’re allowing your emotions to cloud your judgment.

Ruby: Leave him alone.

Albert: Protecting your friend at the peril of everyone else. I knew you’d slip up, shepherd. It was only a matter of time.

David: What do you want?

Albert: Justice. Hand that over to me, and let the town decide her fate.

David: Never. I know exactly what kind of justice you have in mind.

Albert: This town is bigger than you think. I start telling people that you’re putting their lives in danger to protect your own interests? You’ll have a mutiny on your hands.

David: Yeah, we’ll see. You want her, you have to go through me.

Albert: I look forward to that.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Nighttime falls over the forest. The people of the den transform into their wolf states, and run through the woods as a pact. Anita dictates a narrative to Red.)

Anita: It’ll be like nothing you’ve ever felt before… The pine needles underfoot, the air rushing over your fur, your brothers and sisters at your side. Your mind won’t want to believe it. It will tell you a wolf is invading your body, trying to take over. And if you believe that, for even a moment, you’ll black out, and lose control. Like you have every other night you’ve turned. But, if you give in to the wolf, you’ll realize the truth. You, are the wolf. And, when you accept that, you will finally be in control.

(Ruby awakens in the den, surrounded by Anita and the rest of the pack.)

Anita: How much do you remember?

Red: All of it.

Anita: You finally became the wolf.

Red: I don’t have to be afraid anymore.

–[Storybrooke]–

(Albert has gathered up a mob in front of the Sheriff’s station. He tries to front door, but discovers it has been chained shut. Not particularly bothered, he turns to address the crowd.)

Albert: We won’t cower in fear of this creature any longer! We know who she is, we know where she’s hiding. So why is she still alive?

(Everyone cheers in agreement.)

Albert: Because she’s being harboured by one person – David Nolan. How many more people have to die, before our Prince decides to act?

Crowd: Yeah!

Albert: If he won’t protect you, I will.

(Albert gestures for a man to break the chains. Once inside, the mob heads towards the jail cells. However, they find the cell empty.)

———–

(At the library, Ruby, David, Granny and Belle have gathered to protect and secure Ruby. Ruby has found a set of shackles.)

Ruby: These should work.

David: Thanks for letting her hide here. The Sheriff’s station isn’t safe.

Belle: Of course. It’s, uh… It’s not every day you find out your friend’s-

Ruby: A monster?

Belle: Hunted. I was going to say hunted.

Granny: The crowd’s six blocks from here.

Belle: You… You have wolf hearing, too?

Granny: It’s not all it’s cracked up to be, especially when you run a hotel.

David: The only way we’re going to get the mob to stand down, is if we prove Ruby had nothing to do with Billy’s death. I’m going to need your help. If the mob comes this way, call us. Come on.

(Granny and David exit.)

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Red and the others are asleep in the den, when they’re awoken by a sound.)

Red: What is it?

Quinn: Hunters.

(Everyone moves to a hiding position, as a person is heard slowly walking down the stairs. Quinn then ambushes the person, who turns out to be Snow White. Red protests.)

Red: No! Don’t! She’s not here to hurt us!

Quinn: What other reason do humans have for entering our den?

Red: She’s a friend. Who stood by me after she learned the truth – after I killed. Without her, I never would’ve escaped my village alive!

Anita: Let her go.

Red: Oh, I’m sorry Snow!

Snow White: When you didn’t show up at the stream this morning, I thought the Queen’s men had killed you. So… Who are your friends?

Quinn: We’re her pack.

Snow White: Are they…

Red: Yes. They’re like me. But you don’t have to fear them.

Snow White: Of course not.

Anita: How did you find us?

Snow White: I tracked wolf prints here, like you taught me.

Red: You could’ve been caught by the Queen’s men.

Snow White: I wasn’t going to leave without you. Why don’t we go find that cabin we talked about, okay?

(Snow White goes to leave and tries to pull Red along, but she resists.)

Snow White: You’re not coming with me, are you?

Red: I don’t have to be ashamed of who I am here. I found my home. I found my mother.

Snow White: But I thought-

Red: Granny lied. I’m sorry, Snow. I know you risked your life to come back here for me.

Snow White: No, I understand. I would do anything to be with my mother again.

Red: I know we planned on leaving the kingdom together…

Snow White: I’ll be alright. You’ve taught me enough already. I’ll manage.

(They hug.)

Snow White: Bye, Red. Thank you.

Red: No, thank you.

(Suddenly, an arrow flies through the air, striking Quinn in the chest.)

Anita: Quinn!

Snow White: They found me.

(Several guards enter the den.)

Guard: Stand down or die at the hands of the-

(Everyone attacks the Queen’s guards, while Red tends to Quinn.)

Red: Quinn, no!

(Quinn draws his last breath, then goes limp.)

Red: He’s gone.

–[Storybrooke]–

(Belle and Ruby are at the library, alone. Ruby still hasn’t chained herself up.)

Ruby: You need to leave. The moon’s going to be up soon.

Belle: But will the chains hold?

Ruby: Hopefully.

Belle: Then, I’m staying. Think of it as girls’ night. What’s wrong?

Ruby: I know David wants to believe the best, but I’ve killed before, and I’ll do it again. Everyone in this town is right to be afraid of me.

Belle: Okay, well I’m not.

Ruby: You should be.

Belle: No matter what you might’ve done in your past, David sees the good in you and… And that tells me one thing.

Ruby: What?

Belle: That it’s in there. So if we can all see it, why can’t you?

Ruby: You really think so?

Belle: Trust me. I’m sort of an expert when it comes to rehabilitation.

Ruby: Maybe. Maybe, you’re right. But the town’s right, too. I am a monster. And that’s why I need to make sure I don’t ever hurt anyone again.

Belle: No, no, no. Wh-What are you doing?

Ruby: I can’t let you stop me. The mob wants a wolf, I’m going to give them one. I need to pay for all I’ve done.

Belle: And they’ll kill you!

Ruby: Isn’t that what I deserve?

———–

(David and Granny are on the main street of Storybrooke. She sniffs Billy’s jacket to pick up an odor.)

Granny: This way.

(She leads them to a parked car.)

Granny: The trunk.

(David pops the truck. Inside, everything appears to be normal. However, underneath, they find Ruby’s hood and a hatchet in the spare tire compartment.)

David: The wolf didn’t kill Billy.

Granny: Ruby’s hood.

David: So she’d be forced to change back into a wolf. So whoever killed Billy could pin the murder on her.

Granny: Who would want to hurt my Ruby?

(David smashes in the driver’s side window and finds the registration.)

David: This isn’t about Ruby. It’s about me. Spencer.

Granny: King George?

David: He needed a reason to wrestle power away from me, so he created one.

(A wolf is heard howling in the distance.)

Granny: She’s out.

David: The mob. They’re going to kill her.

–[Fairy Tale Land - Past]–

(In the den, Anita sits next to Quinn’s body. She closes his eyes with her hand.)

Anita: May you always run free beneath the moon’s pale light.

Snow White: Red, I’m so sorry.

Anita: You. You did this.

Snow White: What? No.

Anita: You brought the Queen’s men into our den.

Snow White: You have to believe me. I had no idea they followed me.

Red: Mother, she didn’t.

Anita: It doesn’t matter. Wherever humans go, death follows. The only way to stop them, is to kill them first. Tie her up.

(Two of the wolves grab Snow White and begin to tie her up.)

Snow White: No!

Anita: When the moon rises, we’ll feast on a princess.

Red: What are you doing?

Anita: She’ll pay for the life that we lost.

Red: Mother, you’re not making any sense.

Anita: You already made your choice, Red. You’re one of us now. Act like it. Kill her.

Red: No. I won’t kill my friend.

Anita: Then I will.

Red: No. Mother, stop!

Anita: Sorry, my daughter. This is what it means to be a wolf.

(Anita transforms into her wolf form and approaches Snow White, who is now bound at the wrists.)

Snow White: Please…

(Anita goes to attack Snow White, but Red, transformed into her wolf form, attacks Anita first.)

Snow White: Red!

(Anita transforms back into a human, and is found lying on the ground with a spike jutting out of her chest. Snow White grabs Red’s hood and throws it over her, reverting her back into a human state.)

Red: I didn’t mean to. I’m… I’m sorry, mother.

Anita: You chose her.

Red: No. I chose me. I’m not a killer.

(Anita passes and goes limp.)

–[Storybrooke]–

(Albert and his mob have now gathered outside of the library. Ruby howls.)

Albert: She’s close.

(He leads the mob to an alley, where they find Ruby hiding behind a dumpster.)

Albert: There you are.

(Albert draws his gun and goes to shoot the wolf, but, before he gets the chance, Granny shoots the gun out of his hand with her crossbow.)

Granny: The next one goes between your eyes!

David: Ruby!

(The crowd protests angrily at David’s arrival.)

David: Listen to me! Ruby didn’t kill Billy. He did. He stole her cloak, and killed Billy in cold blood to make it look like a wolf. All to get you to think I wasn’t leading this town as I should.

(The wolf growls, causing the mob to start to move forward.)

David: Hold up! Somebody already died because of what this man did. Let’s not spill more blood. She won’t hurt anyone. She’s just scared.

(David slowly edges towards where Ruby is hiding, the hood in hand.)

David: Ruby? I know you’re in there, so listen to me. It was Spencer, not you. Don’t let him trick you into thinking you’re a monster.

(The wolf growls.)

David: Alright, alright. Poor… Poor choice of words. Please. Ruby. I know you. I know the real you, and I know you can control the wolf. Ruby. Ruby? Ruby.

(David’s hand is now inches from Ruby.)

David: It’s me – David.

(The wolf stops growling and obediently sits. David quickly throws the hood over Ruby, transforming her back into a human.)

Ruby: You saved me.

David: No. You saved yourself. I just reminded you of what you already knew.

(Behind them, there is a commotion amongst the crowd. They run over and find Granny on the ground. David helps her up.)

David: What happened? Where’s Spencer?

Granny: He’s gone. Go. Go.

David: Okay.

(David gets into his car. Ruby joins him.)

———–

(At the beach, Ruby and David find Albert standing next to a fire.)

Ruby: You think you can hide from a wolf?

Albert: I wasn’t trying to hide.

David: You killed an innocent man.

Albert: He was a mouse.

Ruby: He was better than you’ll ever be.

David: You want to make a deal? It’s not going to happen.

Albert: I’m not interested in making a deal. I just want to see the look on your face when you realize something.

David: And what’s that?

Albert: That you’re never going to see your wife, or your daughter, again.

David: What are you talking about?

Albert: You really should be more cautious with something so valuable.

(Albert pulls out Jefferson’s hat and tosses it into the fire.)

David: No!

Albert: It doesn’t matter how much fairy dust you gather, or how much you rally the town behind you. Your family’s gone.

(David punches him in the face, knocking him to the ground. David draws his gun and levels it at Albert.)

Ruby: David, don’t.

Albert: I told you – you should’ve killed me when you had the chance.

(David decides against shooting him, and lowers his arm.)

–[Fairy Tale Land - Past]–

(Red has buried her mother in a makeshift grave in the forest. Snow White watches.)

Red: May you always run free beneath the moon’s pale light. Goodbye, mother.

(They embrace.)

Snow White: I’m so sorry. I know what it’s like to lose your family.

Red: I didn’t lose my family today – I protected it.

Snow White: Thank you.

Red: My mother wanted me to choose between being a wolf and being a human. Granny did, too. You are the only person who ever thought it was okay for me to be both.

Snow White: Cause that’s who you are. Come on. Let’s go find that cabin.

–[Storybrooke]–

(At Mary Margaret’s apartment, David and Ruby watch Henry sleep.)

David: He may never see his mother or grandmother again. How am I going to break that news to him?

Ruby: You won’t have to.

David: Travel between worlds is as hard as it comes. Fairy dust on its own isn’t enough. It took an entire curse to get us here in the first place. Without the hat…

Ruby: You’ll find another way.

David: You don’t know that.

Ruby: But I know you. And I know you’ll never give up until you do. And David? You’re not going to be doing this alone.

David: Thank you.

(Ruby turns to leave.)

Ruby: Do you mind giving Granny a call?

David: Sure. Why? What for?

Ruby: I may have left Belle chained up in the library. Somebody should probably…

David: Unchain her?

Ruby: Yeah.

David: Yeah, I’ll take care of it. Where you going?

Ruby: I’ve still got a few hours of Wolfstime left. You helped me regain control. I want to do something I haven’t done in a very long time.

David: What’s that?

Ruby: Run.

(Ruby exits. David hears a howl outside and smiles.)

–[Fairy Tale Land - Present]–

(Emma finds Mary Margaret sitting alone in the woods.)

Emma: What are you doing?

MMB: Uh, just thinking.

Emma: Come on. Mulan has some ideas where Cora might be hiding.

(The two head back to the camp. Meanwhile, Aurora is sleeping.)

–[Netherworld]–

(Aurora is in the burning room from her nightmare. She screams as the flames jump at her. Suddenly, Henry appears across the room, wearing his necklace. He closes his eyes, and the flames gradually subside.)

Henry: Wait. Don’t be scared.

–[Fairy Tale Land - Present]–

(Aurora wakes up from her dream.)

Aurora: Snow! Snow!

MMB: Hey. I’m here. It’s okay, it’s okay. It was just another nightmare.

Aurora: No, this time was different. There was a little boy. He… He put out the fire. He talked to me.

MMB: A little boy?

Emma: What’d he say?

Aurora: He said… He said his name was Henry.

–[End]–

Kikavu ?

Au total, 219 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Djoo22 
04.12.2018 vers 22h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

s1988 
28.10.2018 vers 13h

Sabu14 
17.08.2018 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Survivor
Hier à 23:59

Suite de Mots
Hier à 23:59

OUAT du Mois
Hier à 23:58

Les Designs
04.08.2019

Les Concours
18.07.2019

New Design
14.08.2019

Les Designs
04.08.2019

Actualités
Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Gabe Khouth décédé

Gabe Khouth décédé
Triste nouvelle, la série "Once upon à time" perd l'acteur Gabe Khouth né au Canada en 1972, est...

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill
Ginnifer Goodwin est à la tête d'une nouvelle série  : Why Women Kill qui sera diffusée dès le 15...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 22 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

fairgirl, Avant-hier à 22:08

Bonsoir tout le monde ! De nouveaux sondages vous attendant sur les quartiers "Sex and the City" et "Ce que j'aime chez toi". merci !

SeySey, Hier à 09:48

Bonjour! Nouveau sondage sur le quartier Suits, pas besoin de connaître la série

SeySey, Hier à 16:08

Nouveau sondage spécial rentrée sur le quartier Manifest, pas besoin de connaître la série ! ;D

Luna25, Hier à 23:02

Nouveau pdm et nouveau duel sur le quartier Legends of tomorrow !

Luna25, Hier à 23:02

Venez soutenir Wyatt Halliwell ou Will Byers sur le quartier Legends of tomorrow !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site