VOTE | 820 fans

#206 : Tallahassee

Centré sur : Emma
Titre VO : Tallahassee
Titre VF : Tallahassee
Diffusion USA : 04/11/2012
Diffusion FR : 09/11/2013
Captures

Résumé court :
Avec l'espoir de trouver une boussole magique qui pourrait les aider à revenir à Storybrooke, Emma part en voyage, avec un Capitaine Crochet peu fiable jusqu'au sommet d'une tige de haricot magique, pour voler un objet appartenant à un géant meurtrier (Jorge Garcia, "Lost"). Pendant ce temps, le passé d'Emma se révelle être tout sauf magique lorsqu'elle rencontre un voleur qui veut faire d'elle une femme honnete.

Popularité


4.82 - 11 votes

Titre VO
Tallahassee

Titre VF
Tallahassee

Vidéos

Canadian promo

Canadian promo

  

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Samedi 09.11.2013 à 22:30
2.00m / 10.4% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 04.11.2012 à 20:00
10.15m / 3.5% (18-49)

Plus de détails

Audiences US : 10.15 millions

Ecrit par : Christine Boylan, Jane Espenson

Réalisé par : Dave Barrett

Acteurs secondaires:

Michael Raymond-Jones .... Neal Cassady

Colin O'Donoghue .... Killian Jones/Le capitaine crochet

Eion Bailey .... August W. Booth/Pinocchio

Jorge Garcia .... Le géant

Anthony Massiah .... Agent de la circulation

Tony Alcantar .... Caissier

Fane Tse .... Costumier

Artine Brown .... Flic

Kerry Sandomirsky .... Loretta

Au pied du haricot magique Hook explique au groupe de fille que pour récupérer la boussole magique ils devront affronter un géant. Il leur dit que seule une personne pourra venir avec lui car le haricot est protégé par un sort empêchant les intrus de grimper et il ne possède que deux contres-sort.

11 ans plus tôt, Emma marche dans une rue de Portland. Elle se dirige vers une voiture jaune (celle qu’elle possède actuellement), crochète la portière et la fait démarrer à l’aide d’un couteau. Alors qu’elle est en train de rouler elle s’aperçoit qu’un homme se trouve sur la banquette arrière. L’homme lui dit s’appeler Neal Cassidy et lui propose d’aller boire un verre avec lui. Surprise par la proposition Emma grille un stop ce qui lui vaut de se faire pourchasser par la police. Lorsque le policier lui demande son permis de conduire et la carte grise de la voiture, Neal dit au policier qu’il s’agit de sa voiture et qu’il essaye d’apprendre à conduire à sa petite amie. Le policier lui laisse le bénéfice du doute et s’en va. Emma réalise qu’elle a volé une voiture volée.

Blanche Neige, Aurora et Mulan se disputent pour savoir laquelle d’entre elles accompagnera Hook. Emma, exaspérée, déclare que ce sera elle et qu’aucune négociation n’est possible. Avant de grimper sur le haricot elle s’éloigne avec Mulan. La guerrière lui donne un pot de poudre en lui disant que ça pourra l’aider à respirer. Emma lui demande de couper la base du haricot si elle n’est pas revenue dans 10 heures. Alors que Hook et Emma sont en train d’escalader le haricot magique, Hook lui demande si elle a déjà été amoureuse. Emma lui répond que non.

Neal et Emma se trouvent dans une petite épicerie. Emma a placé un sac sur sous ses vêtements pour faire croire qu’elle est enceinte. Neal lui dit de prendre ce qu’elle veut pour manger pendant qu’il fait diversion.  Neal sort alors une carte et demande au caissier la direction d’une ville. Pendant ce temps Emma cache de la nourriture dans le sac. Malheureusement un homme entre dans l’épicerie et la voit. L’homme s’apprête à alerter le caissier mais Emma simule le fait qu’elle va accoucher leur permettant ainsi de s’échapper. Lorsqu’ils arrivent à la voiture ils s’embrassent. Neal les conduit jusqu’à un motel où une famille s’apprête à partir. Une fois que la famille a quitté la chambre ils s’empressent de rentrer à l’intérieur. A l’intérieur Neal propose à Emma d’emménager ensemble. Emma lui demande où il compte loger vu qu’ils n’ont ni argent ni logement. Neal décroche alors un tableau représentant les USA et lui dit de fermer les yeux et de pointer un endroit. Cet endroit deviendra leur chez-eux. Emma s’exécute et pointe la ville de Tallahasse.

Au pied du haricot magique Mulan trace une montre sur le sol afin qu’elle puisse contrôler l’heure. Lorsqu’elle s’éloigne d’Aurora et de Blanche Neige, Aurora confie qu’elle fait des cauchemars depuis qu’elle s’est réveillée de son sommeil sans fin. Blanche Neige tente de la rassurer en lui disant qu’elle aussi a fait des cauchemars après s’être réveillée. Elle lui dit d’essayer de dormir et qu’elle l’a réveillera si jamais elle fait un cauchemar. Pendant ce temps Hook et Emma arrivent en haut du haricot. Ils se trouvent sur une espèce de plateforme en pierre flottante dans le vide. Hook lui dit qu’ils vont attendre que le géant s’endorme pour se faufiler dans sa tanière. Emma remarque que le nom de Milah est tatoué sur le bras de Hook et lui demande qui c’est. Hook lui répond que c’est une personne du passé qui est partie. Emma comprend alors que Rumplestiltskin ne lui a pas pris que sa main. Elle lui avoue alors qu’elle a été amoureuse une fois.

Emma attend Neal dans un parc. Lorsque celui-ci arrive il lui montre un avis de recherche avec la photo de Neal dessus. Il lui explique que quelques années auparavant il était concierge chez une personne riche et qu’il n’a pas pu résister à voler des montrer de luxe. Il lui dit que leur plan pour Tallahasse tombe à l’eau car il va devoir aller se cacher au Canada. Emma propose de venir avec lui au Canada mais Neal refuse en lui disant que c’est trop risqué. Emma lui propose alors de l’aider à faire réapparaitre les montres pour l’innocenter.

Hook et Emma se trouve devant l’entrée du palais du géant. Devant l’entrée il a des statues géantes. Emma grimpe sur l’une d’entre elles afin d’attendre la sortie du géant. Lorsque celui-ci sort de son palais, Hook tente de l’emmener vers la statue où se trouve Emma. Lorsqu’il est assez près, Emma lance le pot de poudre donné par Mulan à la figure du géant qui s’endort aussitôt. Au pied du haricot Aurora est en train de faire un cauchemar. Blanche Neige la réveille et lui propose de lui raconter. Aurora lui dit alors qu’elle était enfermée dans une pièce en feu sans fenêtre ni porte et qu’il y avait quelqu’un qui l’observait. Blanche Neige lui dit alors qu’au bout de quelques mois les cauchemars vont cesser. En haut du haricot Emma et Hook cherchent la boussole. Tout en cherchant ils tombent sur le squelette de Jack le chasseur de haricots avec son épée.

Dans le passé Emma se trouve dans une gare. Elle tient entre ses mains une clé ouvrant une consigne. Elle se dirige vers la bonne consigne, l’ouvre, et en sort un sac. Lorsqu’elle sort de la gare elle montre les montres à Neal qui lui en donne une. Il lui dit de la retrouver le lendemain à 9h dans un parking. Sur ces paroles il l’a laisse et commence à marcher dans une rue sombre. Il s’aperçoit qu’il est suivi et commence à courir. Malheureusement l’homme le rattrape et le plaque au sol. Il s’agit d’August qui lui dit de le suivre s’il veut protéger Emma. August lui dit qu’il doit quitter Emma pour son bien. Bien évidement Neal refuse. August lui demande alors s’il croit en la magie. Lorsque Neal lui répond oui, il le conduit jusqu’à sa moto et ouvre une caisse posée à l’arrière de la moto. Neal regarde l’intérieur et reste sans voix. Malheureusement nous ne voyons pas le contenu de la boîte. August lui demande alors de faire un choix. Le lendemain Neal n’est pas présent au rendez-vous qu’il avait donné à Emma. A la place un policier arrive et lui demande de lui donner les montres. L’homme lui apprend que Neal s’est enfui au Canada et qu’il a appelé la police pour les prévenir qu’Emma est la voleuse. L’homme arrête Emma.

Alors que Hook et Emma cherchent la boussole le sol se met à trembler. Le géant s’est réveillé et entre dans la pièce. Malheureusement une partie du plafond s’effondre sur Hook, laissant Emma seule face au géant.

Un mois plus tard après l’arrestation d’Emma on retrouve Neal et August à Vancouver (Canada). Neal essaye de savoir dans quelle prison se trouve Emma mais August refuse de lui dire. Voyant qu’il n’arrivera pas à dénicher des informations, Neal lui dit qu’il a vendu les montres. Il lui donne alors une liasse de billets, un porte clé et lui demande de le lui donner en plus de la voiture lorsqu’elle sortira de prison. Avant de partir il demande également à August de le prévenir si la situation de Storybrooke change. August lui répond qu’il lui enverra une carte postale.

Le géant a réussi à attraper Emma et tente de la tuer en le serrant au creux de sa main. Emma lui mort la main et arrive à se libérer de l’emprise du géant. Elle commence à courir et attrape l’épée du jack. Elle attend que le géant arrive à son niveau et déclenche un piège qu’elle avait vu un peu plus tôt. Le géant se retrouve alors allongé sur le sol prisonnier d’une cage en fer. Emma lui demande où est la boussole tout en menaçant de lui crever l’œil grâce à l’épée. Le géant la lui donne. Emma décide alors de ne pas le tuer et de partir. A ce moment là le géant brise la cage, se relève, et casse le mur afin qu’Emma puisse rejoindre le haricot plus vite sans se perdre dans le palais. Emma lui demande alors si elle a droit à une deuxième faveur. Plus tard Emma aide Hook à sortir de sous les débris du plafond. Une fois qu’il est sauvé elle l’attache à un mur en lui disant qu’elle a besoin de prendre de l’avance pour ne pas qu’il les livre à Cora. Cela fait maintenant un peu plus de 10h qu’Emma est partie. Mulan décide alors de couper la base du haricot magique. Lorsque Blanche Neige comprend ce qui se passe elle se jette sur Mulan. A ce moment là Emma saute du haricot en leur disant de prendre leurs affaires et de partir car elles ont 10h d’avance sur Hook.

Emma est assise sur le banc de sa cellule. Une gardienne entre en lui disant qu’elle a du courrier mais que malheureusement elle doit l’ouvrir devant elle selon les règles de la prison. Lorsque la gardienne ouvre l’enveloppe elle en sort des clés de voiture. Une fois la gardienne partie on aperçoit qu’Emma tient un test de grossesse positif.

A Storybrooke Henry se réveille en criant. David arrive aussitôt en lui disant que c’est juste un mauvais rêve. Henry lui dit alors qu’il était enfermé dans une pièce en feu sans porte ni fenêtre et que quelqu’un l’observait.

-[Monde de Conte de fées Présent]-

 

Emma, Mary Margaret, Aurore, Mulan et Crochet s'approche de la base de la tige de haricot et lève les yeux, voyant qu'il s'étend dans les nuages.

Emma : Dans l'histoire, ça avait l'air un peu moins flippant que ça.

Mulan : La mort rode par-ici.

MMB : C'est encourageant.

Crochet : Bon, on a une boussole à voler, allons-y !

Emma : Attendez. Si ces haricots magiques... créent des... portes, on qu'a en prendre un et rentrer ? Pourquoi voler la boussole ?

Crochet : Parce qu'il n'y a pas plus de haricots. J'ignore quelle histoire on vous a raconté, mais elle est certainement fausse.

Emma : Ça parle d'un garçon qui s'appelle Jack, d'une vache qui ne donne plus de lait et à un moment il affronte d'affreux géants qui possèdent un trésor et une poule aux œufs d'or. … ou une harpe.

Crochet : Ça doit être un très joli conte. Mais la véritable histoire un peu plus sombre. Ce sont les géants qui ont fait pousser cette tige, non pas pour répandre le bien autour d'eux, mais pour piller tous les royaumes. Jack et ses hommes leurs ont livré une guerre sans merci. Et ils les ont tous vaincu, excepté un. Mais avant de mourir, les géants ont pris soin de détruire tous les haricots, pour que leur magie disparaissent avec eux. Et il ne s'agit pas de magie blanche, croyez-moi.

Emma : Si ces géants n'ont laissé que cette tige de haricot derrière eux, pourquoi personne ne monte là-haut pour en faire pousser d'autres ?

Crochet : parce qu'un des géants a survécu. Le plus fort et le plus redoutable d'entre eux. Alors il faudra déjouer sa vigilance pour pouvoir...

MMB : … s'emparer de la boussole.

Crochet : Eh oui. Le trésor dont vous parliez existe bel et bien et la boussole en fait parti. C'est elle qui nous mènera vers votre pays. Cora peut ouvrir une porte grâce aux cendres de l'armoire, mais elle ne peux pas trouver votre monde sans la boussole. Une fois que nous l'aurons, nous volerons les cendres de l'armoire et nous poursuivrons notre chemin.

Mulan : Quelle preuve avons-nous que vous ne cherchiez pas dérober la boussole pour Cora ?

Crochet : Vous m'inspirez d'avantage de confiance que cette femme. Tout ce que je demande c'est aller à Storybrooke. Je jurerai fidélité à ceux qui me conduiront là-bas les premiers.

Emma : On ferait bien de commencer à grimper.

Crochet : Vous avez raison mais… j'ai oublié de préciser que le géant a ensorcelé ce plant de haricot pour pour qu'il éloigne les intrus.

Emma : Ah génial, on fait comment pour monter?

Crochet : Cora m'a donné de quoi déjouer ce sort. Vous pourriez me détacher.

Crochet tend ses poignets, qui sont toujours attachés ensemble. Mary Margaret les détache. Il tend un de ses bras, montrant un bracelet rayonnant.

Crochet : Merci, votre Grâce. Je n'ai que deux bracelets. Cora devait m'accompagner. Alors … laquelle de ces charmants jeunes femmes veut se joindre à moi ? Mmh ? Allez, disputez-vous ce privilège. J'adore voir les filles se battre pour moi.

-[Monde réel Passé]-

À Portland, dans l'Oregon, onze ans auparavant. Emma plus jeune s'approche d'une voiture jaune garé et sort une tige métallique, qu'elle utilise pour ouvrir la serrure. Elle monte à l'intérieur et utilise ensuite un tournevis pour démarrer. Emma commence à rouler, mais est interrompue par un homme sur le siège arrière. Il se penche en avant et tend des clés.

Neal : Impressionnant. Mais tu sais, t'aurais dû me demander là clé.

Emma : Mais...

Neal : T'arrête pas, tout va bien.

Emma : Je viens de voler ta caisse, j'suis peut-être dangereuse.

Neal : Neal Cassidy.

Emma : Comptes pas sur moi pour te dire mon nom.

Neal : J'ai pas besoin de ton nom pour te faire arrêter, je t'ai pris en flagrant délit.

Emma : Emma. Swan.

Neal : Ça sonne bien.

Emma : Alors, tu... tu vis dans ta voiture, ou tu reste là à attendre qu'on te la vole ?

Neal : Je pourrais te dire ça devant une verre ?

Emma : C'est une blague ?

Neal : Hé. Regardes la route.

Emma grille un stop.

Emma : Je vais pas boire un verre avec toi t'es peut-être un malade mental.

Neal : Je suis peut-être un malade mental, mais ce qui est sûr, c'est que toi t'es une voleuse.

Emma : J't'ai dit que j'étais désolé.

Neal : Non t'as rien dis.

Une voiture de police allume la sirène et commence à les suivre.

Neal : Oh …

Emma : Eh merde.

Neal : C'est pour ça qu'il faut toujours regarder la route !

Ils s'arrêtent, mais Neal remarque le tournevis toujours dans la serrure.

Neal : Vires-moi ce tournevis.

Il le retire rapidement et remplace le tournevis par les clés. Un policier s'approche de la fenêtre.

Le policier : Les papiers du véhicule, s'il vous plaît.

Emma : Bonjour, euh...

Neal : Désolé monsieur l'agent, mais en fait la voiture est à moi. J'essaye d'apprendre à ma copine à... se servir d'une boîte de vitesse manuelle.

Le policier : Il y a encore du boulot.

Neal : Ouais j'suis d'accord, mais, vous savez ce que c'est... les femmes.

Le policier : Oui, je vois. Ça va pour cette fois, mais faites attention.

Neal : Ok. Merci beaucoup.

Le policier s'éloigne et Neal montent sur le siège avant.

Emma : T'es quoi au juste ? Un de ces crétins machistes ?

Neal : Surtout, ne me remercie pas. Roule, on a eu de la chance.

Emma : On a eu de la chance ? Elle est pas à toi cette voiture ? J'ai volé une voiture volée ?

Neal : Alors, on le prend ce verre ?

 

-[Monde de Conte de fées Présent]-


Le groupe est toujours au pied de la tige de haricot et les filles se disputent tandis que le Crochet observe.

Mulan : Je ne veux pas t'offenser mais je suis la plus apte à le faire. Combien de batailles a-tu livré dans ta vie ?

MMB : Plus que tu ne le crois.

Aurore : C'est à moi de le faire.

Mulan : Toi ? Mais tu ne sais même pas te battre.

MMB : On le fait pour rentrer chez nous, pour retrouver ceux qui nous sont chères. Pourquoi tu ferais...

Aurore : Parce que je n'ai plus d'être cher. Si j'échoue, vous trouverez une autre solution.

Emma : Ça suffit ! C'est moi qui y vais et je vais réussir.

MMB : Ce monde t'est étranger...

Emma : Je veux retrouver Henry. Je suis prête à tout pour y arriver. Tu vas pas essayer de me dissuader ?

MMB : J'ai une chance ?

Emma : Non. T'as quelque chose qui peut m'aider à neutraliser un géant ?

Mulan : Ou Crochet ?

Crochet : Hé!

Mulan : Viens avec moi.

Mulan prend Emma à part. Elle sort une petite bourse de son sac et la remet à Emma.

Mulan : Ceci, de la poudre de pavot sauvage. Il doit l'inhaler.

Emma : Et ton épée, elle est solide ?

Mulan : C'est la plus puissante de tous les royaumes réunis.

Emma : Assez puissante pour couper cette tige ?

Mulan : Aucun doute.

Emma : Donne-moi dix heures. Si tu me vois pas revenir, coupe-la et allez vous en.

Mulan : Blanche ne voudra jamais.

Emma : C'est pour ça que je te le demande. Si je reviens pas, ramène la chez nous.

Crochet : Mesdemoiselles. N'oubliez pas que nous avons très peu de temps. En d'autres termes, c'est le moment de prendre une décision.

Emma rejoint Crochet.

Crochet : J'espérais que ce serait vous.

Emma : Allez, qu'on en finisse.

Crochet : Mettez votre main sur mon épaule, oui, voilà.

Emma met sa main sur l'épaule de Crochet. Il lui met le deuxième bracelet magique au poignet.

Crochet : Vous pouvez monter maintenant. Mais d'autres dangers nous attendent au sommet. Heureusement, je suis là pour vous protéger. Je n'y arriverai pas d'une seule main.


Emma lui remet son crochet.

Emma : Je vous préviens, je ne vais pas vous quitter des yeux.

Crochet : Je serais désespéré si vous le faisiez.

Emma : En route.

Ils commencent leur montée sur la tige de haricot.

----


Emma et le Crochet, qui grimpent toujours, ont réussi à atteindre la partie supérieure de la tige de haricot.

Crochet : C'est votre première tige de haricot ? Ah, on oublie jamais la première fois. Vous savez, votre silence découragerait bien des hommes, mais moi, j'aime les défis.

Emma : Je suis concentrée.

Crochet : Non, vous avez peur. Peur de me parler, me laisser tomber le masque, de me faire confiance. Cela simplifierait les choses pourtant.

Emma : Vous devez avoir l'habitude qu'on se méfie de vous.

Crochet : Ah, en tant que pirate vous voulez dire. De toute façon, vous n'avez pas besoin de parler, je lis en vous comme dans un livre ouvert.

Emma : Vraiment ?

Crochet : Oui vraiment. Voyons - vous avez insisté pour venir parce que c'est vous qui aviez le plus à perdre en restant ici. Vous voulez retrouver un enfant.

Emma : C'est un peu facile, vous m'avez entendu en parler.

Crochet : Ah, mais vous ne voulez pas l'abandonner comme on vous a abandonné.

Emma : Vous croyez ?

Crochet : Je vous l'ai dit, je lis en vous.

Emma : Comment vous le savez ?

Crochet : J'ai passé des années au Pays Imaginaire, où vivent les Enfants Perdus. Ils avaient tous la même lueur dans le regard, celle que finissent par avoir ceux qui sont livrés à eux-même.

Emma : Mon monde n'est pas le Pays Imaginaire.

Crochet : Mais un orphelin reste un orphelin. Vous n'avez pas reçu beaucoup d'amour dans la vie, je me trompe ? Avez-vous déjà été réellement amoureuse ?

Emma : Non. j'ai jamais été amoureuse.

-[Monde réel Passé]-

Emma et Neal sont dans un commerce de proximité. Emma simule une grossesse.

Neal : Je crois que ce petit gars a faim. Prends ce qui te fait envie, je vais lui demander notre route.

Emma : Ça marche.

Neal s'approche du caissier.

Neal : Bonjour.

Le caissier : Bonjour, vous allez bien ?


Neal prend une carte de l'étagère et l'ouvre, essayant de garder l'attention du caissier sur lui. En attendant, Emma vole de la nourriture.

Neal : Ah ça pourrait aller mieux. En fait, ma femme et moi, on est complètement paumés. On veut aller à Eugene, vous voyez, mais je crois qu'on est parti dans la mauvaise direction, alors... vous pouvez me montrer où on est, exactement ? Parce que...

Le caissier : Attendez une minute, j'ai l'air d'un guide touristique ? Si vous voulez un coup de main, payez la carte d'abord.

Neal : D'accord.

Il paye pour la carte.

Le caissier : Voilà. Alors, c'est pas compliqué.

Neal vole un porte-clé tandis que le caissier est distrait. Un autre client, un homme, entre.

Le caissier : Vous, vous êtes tout là-haut. Vous voyez ?

Neal : Oh non. J'aurais jamais cru..

Le caissier : Et pour aller à Eugène, il faut que vous suiviez la route 5, en direction du sud, jusqu'à Salem. C'est juste là, vous voyez ?

Neal : Ok.


L'homme voit Neal mettre dans sa poche une barre de chocolat.

Homme : Hé!

Le caissier : Ensuite vous prenez cette route là, compris ?

L'homme : Hé, ce... ce type vous a volé une...


Emma crée une diversion en faisant semblant que le travail commence.

Emma : Oh !! Oh ça y est ! Oh non ! Oh !! Ah !! Je crois... je crois qu'il arrive...

Neal : C'est vrai ?

Emma : Oh oui...

L'homme : Il vous a volé une barre chocolatée...

Emma : Oh, et ça fait très mal!

Le caissier : Vous avez besoin d'aide, monsieur ?

L'homme : Monsieur, vous n'avez pas vu, il a...

Emma : Ça fait très mal !!!

Neal : Je suis là chérie, ça va aller..

Le caissier : Vous voulez que je fasse venir une ambulance ?

Neal : Non, non, ça va ! Ma voiture est dehors. Je suis là, ok.

Emma : Oh Dieu.

Neal : Respire, chérie, respire !! On y est presque.

Emma : Oh! Oh!!j'ai mal !!

Emma et Neal quittent le magasin.

L'homme : Ils vous ont voler un tas de trucs.

À l'extérieur, Emma et Neal courent à leur voiture.

Neal : Le petit gars nous a sauvé la mise.

Emma : Ça c'est clair. C'est le miracle de la vie!

Emma tire le sac de sous sa robe et le jette à Neal.

Neal : Ouah. Joli butin.

Emma : Merci.

Neal : Je t'ai pris un porte clé. Il te plaît ?

Emma : Oui.

Ils s'embrassent.

Neal : Faut qu'on se tire.

----

Neal et Emma attendent dans un parking de motel qu'une famille quitte leur chambre.

Neal : Dans vingt minutes ils font la chambre.

Les deux entrent dans la chambre de motel.

Neal : On en profite ! Petite douche en premier ?

Emma : Oh, regarde, la famille du bonheur a oublié ça.

Emma saisit l'attrape-rêve qui a été laissé.

Neal : C'est quoi ?

Emma : Les indiens appellent ça un attrape-rêves. C'est censé éloigner les cauchemars et ne laisser passer que les bons rêves pour protéger la maison.

Neal : Comme du papier tue-mouches mais pour les rêves ?

Emma : Mmh mmh.

Neal : Garde-le.

Emma : Ouais, et je le met où ? Dans la voiture ?

Neal : C'est vrai qu'il y a mieux comme maison. On devrait peut-être se poser quelque part ?

Emma : Attend, tu veux dire que…

Neal : Ouais, pourquoi pas ? On peut pas continuer indéfiniment à se la jouer Bonnie and Clyde. Je crois... que c'est le moment de se trouver une vraie maison.

Emma : Tous les deux ?

Neal : Tu veux pas ?

Emma : Où ? Au Pays Imaginaire ?

Neal : Je rigole pas, on pourrait le faire.

Emma : Où ça ?

Neal saisit une carte des États-Unis et la pose sur le lit devant Emma.

Neal : Tu veux savoir où ? Bah je vais te le dire. Tu vas fermer les yeux et pointer une ville au hasard. Quelque soit celle que tu choisiras, ça sera chez nous.

Emma ferme ses yeux et indique un endroit sur la carte.

Emma : Tallahassee.

Neal : Fais tes bagages.

Emma : Y'a une plage à coté ?

Neal : C'est la Floride. Y'a des plages partout.

Emma : Alors, va pour Tallahassee.

Neal : Tallahassee.

Emma : T'es sûr ? Je veux dire… c'est vraiment ce que tu veux ?

Neal : Ce que je veux vraiment, c'est toi.

- [Monde de Conte de fées Présent]-


Mulan dessine un cadran solaire dans le sable avec un bâton.

Aurore : Qu'est-ce que c'est ?

Mulan : Un cadran solaire.

MMB : T'es attendue quelque part ?

Mulan : Nous allons devoir monter la garde, et dormir à tour de rôle. Nous devrons peut-être marcher toute la nuit prochaine, alors il faut nous reposer maintenant.

MMB : Je prend le premier tour de garde.

Aurore : Je reste avec toi.

Mulan : Très bien.


Mulan part.

MMB : T'as pas dormi depuis combien de temps ?

Aurore : Ces temps-ci je ne dors plus vraiment. Plus depuis ce que j'ai subi.

MMB : Le charme du sommeil.

Aurore : La seule fois où j'ai dormi, j'ai fais d'horribles cauchemars.

MMB : C'est un effet secondaire. Ça m'est arrivé à moi aussi.

Aurore : Ah oui ?


MMB : Mmh. Ça a duré des mois. Charmant... enfin mon mari, me réveillait quand je pleurais et il allumait ne bougie à coté du lit. Il disait qu'elle attraperait les cauchemars. Il restait à mes cotés jusqu'à ce que je me rendorme.

Aurore : On dirait qu'il mérite bien son nom.

MMB : Ouais. Ça te ferait du bien de dormir. Tu devrais réessayer. Je veillerai sur toi si tu veux. Tu n'auras rien à craindre.

Aurore : Merci.

----

Crochet et Emma atteignent le sommet de la tige de haricot, tout est détruit.

Emma : Qu'est-ce qui c'est passé ?

Crochet : La bataille finale a eu lieu ici. Donnez-moi votre main.

Emma : Pardon ?

Crochet : Vous avez une blessure à la main. Laissez-moi vous...

Emma : Non, c'est rien, c'est qu'une...

Crochet : Non Emma, ce n'est pas rien.

Emma : Vous voulez jouer les gentlemans ?

Crochet : Les Géants sentent la moindre goutte de sang, et je suis toujours un gentleman.

Crochet débouche une bouteille et verse son contenu sur la main sanglante d'Emma. Elle recule dans la douleur.

Emma : Ah! Oh ! Mais qu'est ce que c'est que ce truc-là ?

Crochet : Du rhum. Quel dommage de le gaspiller ainsi.


Crochet enlève son foulard et l'attache autour de la blessure d'Emma.

Crochet : Bon voilà notre plan, nous attendons que le géant s'endorme, dès que c'est fait, nous nous faufilons discrètement dans la caverne. C'est là qu'il cache tous ses trésors y compris la boussole.

Emma : Et ensuite ?

Crochet : Ensuite nous partons en courant.

Emma : Je peux pas me permettre d'attendre qu'un géant s'endorme. La poudre que Mulan m'a donné devrait l'assommer. Il faut qu'on s'en serve.

Crochet : C'est plus risqué.

Emma : Que compter sur un géant pour s'endormir quand ça nous arrange ?

Crochet : Vous n'avez pas tort, vous êtes une coriace. Vous feriez un excellent pirate.

Emma : Qui est cette Milah sur votre tatouage ?

Crochet : Une femme que j'ai connu, il y a bien longtemps.

Emma : Où elle est ?

Crochet : Elle est morte.

Emma : Gold. Rumplestiltskin. Il ne vous as pris que votre main ? C'est pour ça que vous voulez le tuer.

Crochet : Pour une fille qui n'a jamais été amoureuse, vous avez beaucoup d'intuitions.

Emma : Je l'ai peut-être été, une fois.

 

- [Monde réel Passé]-

Emma attend Neal derrière un arbre. Quand il arrive elle lui tend un sac de papier.

Emma : J'ai des donuts et de la confiture. Qu'est-ce qu'il y a ?

Neal : Rien du tout.

Emma : Non, attend, dis-moi.

Neal : En allant au bureau de poste, je suis tombé sur ce truc

Il tend une affiche à Emma cherchant Neal Cassidy.

Neal : Je savais même pas que ça se faisait encore ce genre d'affiche.

Emma : Ça date de quand cette histoire ?

Neal : J'étais agent d'entretien à Phénix, dans une de ces bijouterie de luxe et mon patron était un alcoolo. Il oubliait tout le temps de fermer le coffre où il rangeait les montres les plus chères.

Emma : Neal…

Neal : Attend, j'ai résisté... deux fois, mais la troisième fois, je me suis dis qu'il l'avait cherché. Alors j'ai… j'ai embarqué autant de montres que je pouvais et j'ai pris le premier train pour Portland. La boutique a une assurance. Après je les ai planquées dans une consigne automatique à la gare. Elles y sont encore. Alors... c'est pas vraiment du vol.

Emma : Au moins tu t'es pas fait serré...

Neal : Ouais, pour l'instant. Le patron était peut-être un ivrogne, mais les caméras de surveillance sont toujours sobre. Je croyais que cette affaire était enterrée mais apparemment c'est pas le cas. On va devoir laisser tomber Tallahassee du coup. Il faut que je parte au Canada.

Emma : Pas de souci, j'adore le sirop d'érable alors.

Neal : Il faut que je parte au Canada tout seul.

Emma : Pourquoi ?


Neal : Si je me fais arrêté alors que t'es avec moi, tu auras de gros problèmes...

Emma : Tu seras pas arrêté.

Neal : Qu'est ce que t'en sais, hein ? Tu crois que c'est facile de passer la frontière ?

Emma : On se fera faire de faux passeports.

Neal : Ce truc coûte une blinde, on roule dans une voiture volée.

Emma : On lui crée des papiers en règle en lui donnant le numéro de carte grise d'une autre voiture.

Neal : Je vais quand même pas te faire passer la frontière avec cinq mille dollars...

Emma : Écoute Neal s'il te plaît écoute-moi pour une fois. Supposons, que moi j’aille récupérer les montres, les flics ont aucune raison de me soupçonner. On les fourguera facilement et avec ce que ça va nous rapporter on pourra faire tout ce qu'on veut et aller où on veut, pas vrai ? On pourra changer d'identités et s'installer à Tallahassee.

Neal : En gros tu comptes voler ces montres, pour m'éviter de plonger pour le vol de ces montres ?

Emma : Ouais. C'est exactement ce que je compte faire.

Neal : C'est trop risqué, je peux pas...

Emma : Je t'aime Neal.

Neal : Moi aussi je t'aime. Tu crois que tu va y arriver ?

Emma : J'en suis sûre.

- [Monde de Conte de fées Présent]-


Emma, armée de la poudre, s'est perchée en haut d'une statue près de l'entrée du château. Crochet, toujours sur le sol, a trouvé un os.

Crochet : Vous êtes prête?

Emma : Oui.

Crochet frappe un bouclier métallique avec l'os, le bruit ce qui réveille le géant. Le géant sort du château et Emma se rend compte que le géant est beaucoup plus grand que la statue sur laquelle elle est assise.


Emma : Ah oui, quand même.

Crochet commence à provoquer le géant et le mène lentement en direction d'Emma.

Crochet : Hé oh! Hé, gros balourd ! Ouais, toi. Dis moi, tu veux tuer un humain ? Hein ? tu veux tuer un humain ? Je suis le plus redoutables des environs, Viens m'affronter. Allez approche ! Qu'attends-tu au juste ?

Quand le géant va saisir Crochet, Emma jette la poudre dans son visage. Le géant s'endort et tombe par terre. Cependant, Emma ne voit plus Crochet.

Emma : Crochet ? Crochet !

Crochet apparaît de dessous le géant.

Crochet : Il a perdu connaissance. Surtout ne le prenez pas mal, mais je trouve que nous formons une bonne équipe.

Emma : Si on allait voler cette boussole.

----


Mulan vérifie le cadran solaire et voit que cela fait presque dix heures que Crochet et Emma sont partis. Aurore se débat dans son sommeil, apparemment un cauchemar. Mary Margaret la réveille.

MMB : Aurore, réveilles-toi. Allez c'est fini. Calmes-toi, ce n'était qu'un rêve.

Aurore : C'était vraiment terrifiant.

MMB : Dis-moi ce que t'as vu, tu te sentiras mieux après. Viens, lèves-toi. Racontes-moi je t'écoute.

Aurore : C'était le même rêve que la dernière fois. J'étais... dans une pièce rouge, une immense pièce rouge et... et tout autour de moi il n'y avait que des rideaux rouges sang, mais je ne voyais aucune porte, aucune fenêtre, c'était totalement absurde, je ne pouvais ni entrer ni sortir, j'étais comme prise au piège. Et en réalité les rideaux étaient des flammes. C'était horrible.

MMB : Ça va aller.

Aurore :J'étais recroquevillée dans un coin, j'ai regardé de l'autre coté de la pièce et j'ai vu que dans l'ombre, il y avait quelqu'un. Je ne voyais que ses yeux. Rien d'autre que son regard posé sur moi. Alors...

MMB : Ça va aller. C'est terminé maintenant. Tous ces mauvais rêves… vont finir par disparaître, je te le promets.

Aurore : Les tiens ont disparu ?


MMB : Oui, aller viens. Viens à coté de moi, je vais rester auprès de toi jusqu'à ce que tu t'endormes. Je n'ai personne d'autre sur qui veiller.


----


Emma et Crochet entrent dans une pièce remplie de trésors.

Crochet : Ils ont entassé ici tous les magnifiques trésors qu'ils ont volés. Des montagnes de bijoux, des dizaines de salles, remplies de pièces d'or.

Emma : Et la boussole ? On est venu pour ça, non ?

Crochet : Vous êtes bien pressée.

Emma : D'après vous, la poudre magique fait effet combien de temps ?

Crochet : Je n'en ai aucune idée.

Emma : Voilà pourquoi je suis pressée.

Crochet : Vous avez raison. Suivez-moi, ce que nous cherchons, se trouve là, sous nos yeux.

 


-[Monde réel Passé]-


Emma est nerveuse, debout devant les casiers à la gare. Tout près, elle voit que deux flics parlent. En tenant la clé, elle parcourt les casier jusqu'à trouver le bon. Elle ouvre avec hésitation le casier et sort le sac de montres. Elle quitte alors la station.


-[Monde de Conte de fées Présent]-


Emma et Crochet continuent à explorer la pièce de trésor.)

Emma : Ils ont aussi tué les domestiques des géants ? Comment on va trouver une boussole dans ce bazar ?

Crochet : En regardant partout. Cherchez de ce coté. Je me demande quelle quantité d'or on pourrait transporter au retour… En plus de la boussole, bien entendu.

Ils trouvent un squelette tenant une épée. 'Jack' est gravé dans la lame.

Emma : Vous avez vu ça ?

Crochet : Ça, comme vous dites, ce doit être Jack.

Emma : Vous voulez dire... Jack ?

Crochet : Le tueur de géants.

Emma : Il les a tué avec cette épée minuscule ?

Crochet : Minuscule mais extrêmement efficace.

Alors que Crochet s’apprête à continuer de marcher, Emma l'arrête en le tirant dans ses bras.

Emma : Attention !

Crochet : Vous en avez mis du temps.

Emma : C'est un piège. Si vous tirez sur le fil, la cage vous tombe dessus.

Ils regardent en haut pour voir une cage attachée au fil.

Crochet: C'est une bonne excuse pour vous être jetée dans mes bras, mais la prochaine fois ne faites pas tant de manières.

Emma: Je... suggère qu'on trouve la boussole qui nous ramènera chez nous. Après vous.


-[Monde réel Passé]-

Emma se précipite dans la voiture, où Neal l'attend.

Neal: Oh, je suis content de te voir.

Elle lui remet le sac et ils s'embrassent.

Emma: Vas-y ouvre.

Il sort le coffre de montres et ouvre le couvercle.

Emma: Y'en a moins que je pensais.

Neal: Ouais, mais elles valent une fortune. Y'en a pour vingt mille dollars, à l'aise.

Emma: Vingt mille dollars?! Tallahassee …

Neal: Bon, je vais voir le revendeur et je te rejoins quand j'ai le fric. Tu te rappelles où on se retrouve ? Le parking extérieur près des rails.

Emma : Ouais.

Neal : A vingt et une heures précises, compris ? Et pour être sûr qu'il n'y ai pas de malentendu...

Neal enlève une des montres et l'attache autour du poignet d'Emma.

Emma : Celle là on la garde si j'ai bien compris ?

Neal : On n'a pas le choix, elles est si jolie sur toi, regarde.

Ils s'embrassent, de nouveau.

Neal : Tallahassee, ma belle. On sera bientôt chez nous.

Neal quitte la voiture avec le sac.

Emma : Chez nous…


----

Neal descend une rue sombre avec les montres. Un homme apparaît et commence à le suivre. Neal décide alors de s'enfuir. L'homme le poursuit dans une allée, où Neal essaye de sauter une barrière. L'homme le saisit et le tire à terre avant qu'il ne puisse s'enfuir. L'homme se révèle être August.

Neal : J'ai rien fais monsieur l'agent ! J'ai même pas traversé en dehors des clous !

August : C'est pas ce que tu crois. Tu veux protéger Emma ? Viens avec moi.

Neal : Quoi ?

August : Debout !

Neal : D'où vous connaissez Emma ?

August : Je m'appelle August. C'est une très longue histoire, mais crois-moi, elle va t’intéresser.

Neal : Ok, August. Apparemment t'es pas flic, alors t'es qui ? T'as deux minutes.

August : Un ami d'Emma, enfin considère-moi comme son ange gardien.

Neal : Son ange gardien ? On peut pas dire que t’aies fait du super boulot.

August : J'ai remué ciel et terre, je l'ai cherchée partout pendant deux ans. Et quand enfin je la retrouve, je découvre qu'elle passe son temps à voler dans les supérettes avec une petite frappe. Et après, t’ose dire que moi j'ai pas fais du bon boulot ?

Neal : N'empêche que je suis la meilleure chose qui soit arrivée à Emma. Tu l'as cherché deux ans, mais t'étais où le reste de sa vie ?

August : J'ai jamais dis que j'étais parfait. Ce monde est... est rempli des pires tentations et... et il s'avère que j'ai beaucoup de mal à y résister. J'y peux rien, c'est ma nature. Mais, je suis là aujourd'hui.

Neal : Qui t'es à la fin ?

August : Gamins, on était dans la même famille d'accueil, et tant qu'elle était prise en charge par les services sociaux, je pensais qu'elle risquait rien. Mais à l'époque, j'ai... j'ai promis de toujours veiller sur elle.

Neal : Et nous, on s'est promis de toujours veiller l'un sur l'autre.

August : Donc tu l'aimes. J'en déduis que tu veux ce qu'il y a de mieux pour elle.

Neal : Et c'est ce que j'essaye de lui offrir.

August : Dans ce cas, quitte-la.

Neal : Ça jamais.

August : Elle a un destin à accomplir. Et toi ce que tu lui offre, c'est une vie de hors-la-loi ? Si tu l'aimes, épargne-lui ça. C'est clair ? Est-ce que tu crois à la magie ?

Neal : En tout cas, toi t'y crois.

August : Tu vas y croire aussi. Fais-moi confiance. Je vais te montrer un truc. Un truc qui va changer la manière dont tu perçois les choses. Une fois que tu auras vu ce qu'il y a là dedans, tu m'écouteras et tu croiras tout ce que je te dirai.


August mène Neal à sa moto, une boîte est accrochée à l'arrière. Il l'ouvre.

Neal : Ouais, tu parles.

Neal regarde le contenu à l'intérieur de la boîte. August la ferme avant qu'il n'ait montré ce qui est à l'intérieur.

Neal : D'accord, je t'écoute.

Août : Il y a des années, une malédiction s'est accomplie… et elle doit être rompue. Emma, est la clé. J'ai été chargé de veiller à ce qu'elle fasse ce qu'on attend d'elle et toi, mon ami, tu te retrouve là, au milieu, sans le vouloir. Je vais te raconter une histoire. Et quand j'aurai fini, tu devras prendre une décision. Ou tu accepte de faire ce que tu devrais faire, ou tu refuses ? Alors… Est-ce que tu es prêt ?


----


Sur le parking, Emma attend Neal. Elle essaye de l'appeler, mais tombe sur un message d'erreur.

Emma : Tu m'étonnes que c'est une erreur.

Un policier apparaît, armé d'une arme à feu.

Le policier : À moins que ce soit un coup monté. Les mains en l'air, mademoiselle.

Emma : Pourquoi ?

Le policier : Détention d'objets volés. Il vous a lâché.

Emma : J'ai rien fait.


Le policier : Désolé de vous décevoir, mais votre copain a filé sans vous. Il doit déjà être au Canada à l'heure qu'il est. C'est lui qui nous a appelé, il nous a dit de jeter un coup d’œil aux vidéos de surveillance de la gare. Donnez-moi la montre. Tout de suite !

Emma commence à desserrer la montre.

Le policier : Vous connaissez vos droits ?

Emma : Ouais.

Elle remet la montre au flic et il va lui menotter.

Le policier : C'est bien. Tournez-vous. Où sont les autres montres ?

Emma : Loin d'ici, et elles reviendront pas.

Le policier : Allez, on y va.

- [Monde de Conte de fées Présent]-


Crochet et Emma sont toujours dans la pièce aux trésors.

Emma : En gros, tout ce que vous savez, c'est qu'elle est quelque part là-dedans ?

Crochet : À ce que l'on prétend. Aidez-moi à monter la-haut s'il vous plaît ?

Emma : Pour que vous vous en mettiez plein les poches ? Non. C'est moi qui monte.

Crochet : Et si pour une fois, vous me faisiez confiance, serait-ce trop demander ?

Emma : On monte ensemble et on fait vite. On ne sait pas combien de temps le...

On entend les pas du géant au loin.

Crochet : Notre ami est réveillé. Vite, mettez-vous à l'abri !

Le géant rentre furieusement dans la pièce, Le plafond commence à s’effondrer. Des débris tombent là où le Crochet se trouve.

Emma : Crochet ?

Le géant charge alors Emma. Il se baisse pour la prendre dans sa main.

 

[Monde réel Passé]-


Deux mois plus tard, à Vancouver, Neal retrouve August.)

August : Ça fait un baille. Où t'étais passé ?

Neal : J'ai essayé d'oublier cette histoire. Ça a pas marché. Je suis venu te parler d'Emma.

August : Tu vas pas essayer de la contacter, j'espère ?

Neal : Je crois que si j'étais sur qu'elle va bien, j'arriverai mieux à... à passer à autre chose. Elle va bien ?

August : Elle ira bien. Elle a pris onze mois.

Neal : Ça aurait dû être moi ! C'est moi qui devrait être en taule à sa place...

August : Non. On en a déjà parler. C'est mieux comme ça.

Neal : En quoi c'est mieux ?

August : Elle est dans une des prisons les moins dures de Phoenix. Et non, il n'est pas question que je te dise laquelle. Elle va sortir dans quelques mois et tout ira bien. Si tu tiens ta promesse et que tu gardes tes distances, elle aura une très belle vie. Et quand l'heure sera venue, elle pourra accomplir son destin.

Neal : Écoutes, si je peux pas veiller sur elle, il faut que tu me promette que toi, au moins, tu le feras.

August : Je te le promets.

Neal : Alors je veux que tu fasses un truc pour moi. J'ai réussi à fourguer les montres. Fais pas cette tête, c'est pour elle que je l'ai fais. Je veux qu'elle ait la voiture aussi, je me suis arrangé, tous les papiers sont en règle. Il y aura pas de soucis. Comme ça j'aurai… l'impression d'être un peu là-bas avec elle.


August : C'est pas d'argent dont elle a besoin, tu sais. Pas pour ce qui l'attend.

Neal : Tu peux lui faire parvenir ?

August : Si tu veux.

Neal : Encore une dernière chose, si la situation évolue, qu'Emma accomplit sa mission, ou que cette histoire de dingue s'arrête, et qu'elle est libre…

August : Je t'enverrai une carte postale.


-[Monde de Conte de fées Présent]-


Emma se débat dans le poing du géant.

Emma : Non j'suis pas ce que vous croyez !

Le géant : Tu es une voleuse, tu m'as empoisonné. Alors je pense savoir exactement ce que tu es.

Emma : Non. Je cherche une boussole que vous cachez ici.

Le géant : Je ne veux pas savoir ce que tu cherches.

Le géant serre son poing, Emma lutte pour respirer.

Emma : S'il vous plaît, c'est pour mon fils ! Pour sauver mon fils ! Vous... vous avez pas de famille ?

Le géant : Non, parce que les humains les ont tous tués.


La vision d'Emma commence à se troubler, quand elle mord la main du géant. Il la laisse tomber et elle court dans la direction du squelette de Jack. Elle saute par-dessus le fil du piège et saisit l'épée de Jack, qu'elle utilise alors pour déclencher le piège. La cage tombe sur le géant, le prenant au piège.

Emma : Pas mal ce piège, très efficace.

Elle dirige l'épée vers le visage du géant.

Le géant : Non. Non ! Non ! Non ! Non !

Emma : Visiblement tu sais de quoi cette épée est capable. Elle a été trempée dans du poison, c'est ça ? C'est toi qui a cette boussole et j'en ai besoin.

Le géant : De toute façon, tu vas me tuer. Alors vas-y, frappes-moi.

Emma : Tu me connaît pas.

Le géant : Je connais ceux de ton espèce. Ils nous ont massacrés et ont détruit nos haricots.

Emma : J'ai entendu le contraire.

Le géant : C'est parce que ce sont les vainqueurs qui racontent l'histoire.

Emma pousse l'épée plus près.

Le géant : Non, arrête. S'il te plaît.

Il fait glisser la boussole à travers les barreaux. Emma la récupère.

Le géant : Tiens !Tu vois ? Je ne suis pas le méchant de l'histoire.

Emma : Peut-être que c'est vrai au fond. Mais ça change rien... Faut que j'y aille, y'en a d'autres comme toi ?

Le géant : Non. je suis seul.

Emma découvre un pendentif en forme de haricot regardant attaché au collier du géant.

Emma : Qu'est-ce que c'est ? Un haricot magique ? Il pourrait ouvrir une porte ?

Le géant : Non plus maintenant. Il a été détruit comme tous les autres. Je le porte en souvenir… pour me rappeler que vous êtes tous les tueurs.

Emma dirige l'épée vers lui, de nouveau.

Emma : Tu te trompes.

Emma baisse son épée et commence à s'éloigner. Quand elle a le dos tourné, le géant se libère de la cage. Le géant saisit un rocher qui couvre un tunnel qui mène à l'extérieur et le jette à travers la pièce.

Le géant : Pars.

Emma : Pourquoi ?

Le géant : Parce que tu aurais pu me tuer et que tu ne l'a pas fait, alors je te fais une faveur. Maintenant, sauves-toi avant que je me ravise.

Emma se tourne pour partir, mais elle s'arrête.

Emma : En réalité, tu me dois deux faveurs.

Le géant : Comment ?

Emma : Bah quand on y réfléchit, j'ai eu deux occasions de te tuer. Avec l'épée et quand tu étais inconscient mais je l'ai pas fait.

Le géant : Que veux-tu en échange ?


----


Emma tire Crochet de sous les débris.

Crochet : Vous êtes d'une ingéniosité absolument incroyable. Puis-je la voir ? La boussole.

Emma tend la boussole pour que Crochet la voit.

Crochet : Elle est encore plus belle que le dit la légende.

Soupçonneuse, Emma retire sa main et range la boussole dans sa poche.

Crochet : Venez, allons-nous en.

Crochet tend sa main à Emma, mais, au lieu de le prendre, Emma saisit des chaînes voisines et enchaîne Crochet au mur.

Crochet : Que faites-vous ? Qu'est-ce que cela veut dire ?

Emma : Je… je regrette c'est…

Crochet : Emma, regardez-moi. Vous ai-je déjà trahi ? C'est moi qui vous ai amenés ici. J'ai risqué ma vie pour que vous ayez cette boussole. Elle est désormais entre vos mains. Pourquoi me piéger maintenant ?

Emma : Je serais jamais sûr de pouvoir vous faire confiance. Je suis désolée.

Crochet : Désolée ? C'est moi qui vous ai conduit jusqu'ici et qui ai trouvé la boussole !

Emma : J'ai trouvé la boussole.

Crochet : Vous allez me laisser mourir ici ? Laisser ce monstre me briser les os et me manger ?

Emma : C'est pas un monstre. Et il ne va rien vous arriver. Je veux prendre un peu d'avance, c'est tout.

Crochet : Swan. Swan ! Swan !

----

Mulan vérifie le cadran solaire et voit que ça fait dix heures. Mary Margaret regarde toujours Aurore dormir. Mulan sort son épée et se dirige vers la tige de haricot.

MMB : Eh, attends ! Qu'est-ce que tu fais ?

Mulan : Ne t'approche pas, Emma m'avait donné dix heures.

MMB : Non !

Aurore : Non. Tu la condamne à une mort certaine.

Mulan : Cela fait dix heures. Elle est peut-être déjà morte.

Aurore : Non.

Mulan frappe la tige de haricot avec son épée. De la magie traverse la tige.

MMB : Non!

Aurore : Arrête !

( Mary Margaret se précipite vers Mulan et l'aborde par terre. Les deux d'entre eux se battent sur le terrain(sol).)

Aurore : Cessez de vous battre par pitié.

Mulan : C'était la volonté de ta fille !

MMB : Racontes ce que tu veux, je te laisserai pas mettre sa vie en danger! Et je t'interdis de couper cette tige tant qu'elle est pas revenue !

Emma : Stop !

Emma descend d'un bond de la tige de haricot. Mary Margaret et Mulan arrêtent le combat.

MMB : Emma! Oh, ça va ?

Emma : Deux tremblements de terre et une descente expresse le long d'une tige de haricot, j'suis encore un peu sonnée.


Mulan : J'ai fait ce qu'Emma m'a demandé, rien de plus. Tu as la boussole ?

Emma : Ouais.

Aurore : Qu'est-il arrivé à Crochet ?

Emma : Il est retenu prisonnier. Allez chercher vos affaires, on a que dix heures avant qu'il se lance à notre poursuite.

MMB : Quoi ? Comment ça ?

Emma : J'ai un ami là-haut qui a promis de pas le libérer avant.

MMB : Tu lui as vraiment demander de couper la tige ?

Emma : Oui. Il fallait que l'une de nous...

MMB : Toi et moi, on repart toutes les deux, ok ? Ça, c'est non négociable. C'est clair dans ta tête ?

Elles se prennent dans les bras.

Emma : Oui.

MMB : D'accord. Alors, on récupère les restes de l'armoire magique...

Emma : … et on rentre chez nous.

-[Monde réel Passé]-


Toujours onze ans plus tôt, Emma est assise dans une cellule de prison de Phoenix, en Arizona. Une gardienne entre avec une enveloppe marron.

La gardienne : Swan, t'as du courrier. Tu connais quelqu'un à Phuket ? Je dois ouvrir la lettre devant toi. C'est le règlement.

La garde sort des clés de voiture attachées au porte-clé que Neal avait volé pour elle.

La gardienne : Ah, regarde des clés de voiture. J'espère que tu sais où est la bagnole qui va avec. Y'a rien d'autre à l’intérieur. Pas de lettre, pas de carte. Mais, quand tu sortiras, au moins t'auras une voiture. Et un bébé. Félicitations.

Les caméras font un un gros plan sur un test de grossesse positif dans les mains d'Emma.

- [Monde réel]-

À l'appartement de Mary Margaret, Henry se réveille soudainement en poussant un cri. David dévale l'escalier pour voir ce qu'il a.

David : Henry ? Henry ? C'est rien. C'est rien. Je suis là, allons, calmes-toi, tout va bien.

Henry : Je… je viens de faire un horrible cauchemar.

David : T'en fais pas, c'est fini.

Henry : Oui.

David : D'accord ? Attends. T'auras moins peur.

David allume une bougie à côté du lit d'Henry.

Henry : Une bougie ?

David : Ouais. Ça éloigne les cauchemars.

Henry : D'accord.

David : Et maintenant, racontes-moi. Qu'est-ce qui t'a fait si peur ?

Henry : J'étais dans une pièce que j'avais jamais vu avant, y'avait... des rideaux rouges. Autour de moi, je voyais aucune porte, aucune fenêtre. Et en faite les rideaux étaient… c'était des flammes immenses. Moi je... j'étais dans un coin. Et... en regardant partout autour de moi, j'ai vu que de l'autre coté de la pièce il y avait quelqu'un d'autre. Une femme qui me regardait à travers les flammes. C'est là que... c'est là que je me suis réveillé...

David : C'est rien. T'en fais pas mon grand. C'était seulement un mauvais rêve.

- [Fin]-

–[Present Fairy Tale World]–

(Emma, Mary Margaret, Aurora, Mulan, and Hook approach the base of the beanstalk and look up, seeing that it extends through the clouds.)

Emma: It’s a little freakier than I remember from the story.

Mulan: Reminds me of death.

MMB: Encouraging.

Hook: Well, your compass awaits. Shall we?

Emma: Wait. If these beans create…portals, why not just pick one and go home? Why the compass?

Hook: Because there aren’t any more beans. Whatever story you think you know, my dear, is most certainly wrong.

Emma: There was a guy named Jack, and a cow, and something about evil giant with a treasure and a golden goose. …Or harp.

Hook: Sounds like a lovely tale. But the truth’s a little bit more gruesome. The giants grew the beans, but, rather than use them for good, they used them to plunder all the lands. Jack, was a man who fought a terrible war, defeating all but one of the evil giants. The beans were destroyed by the giants as they died. If they couldn’t have their magic, then nobody could. It’s really very bad form.

Emma: Evil giants, who made magic portal beans? Why doesn’t anyone just go up and grow some more?

Hook: Because one giant survived. The strongest and most terrible of them all. And we’ll have to get past him to-

MMB: The magic compass.

Hook: Indeed. The treasure remains, and amongst it is the compass. Now it will guide us to your land. Cora has the means to open a portal with the wardrobe ashes, but she can’t find your land without the compass. Once we get it, steal the ashes from her and we’re on our way.

Mulan: How do we know you’re not just using us to get the compass for Cora?

Hook: Because you four are far safer company. All I need is a ride back. I’ll swear allegiance to whomever gets me there first.

Emma: Then we’d better start climbing.

Hook: Right, so… I failed to mention that the giant enchanted the beanstalk to repel intruders.

Emma: Alright, so how do we get up there?

Hook: I’ve got a counter spell from Cora. If you’d be so kind.

(Hook holds up his wrists, which are still tied together. Mary Margaret unties him. He holds up one of his arms, showing a glowing cuff.)

Hook: Thank you, milady. I’ve got one more of these. Cora was to accompany me. So… Which one of you four lovelies shall take her place? Hm? Go on, fight it out. Don’t be afraid to, you know, really get into it.

–[Past Real World]–

(The text indicates that it’s Portland, Oregon and eleven years prior. A younger Emma approaches a parked yellow beetle and pulls out a metal rod, which she uses to open the lock. She gets inside, and then uses a screw driver to start the transmission. Emma drives off, but is soon interrupted by a man in the back seat. He leans forward and holds up a pair of keys.)

Neal: Impressive. But really, you could’ve just asked me for the keys. Just drive. It’s fine.

Emma: I just stole your car. Your life could be in danger.

Neal: Neal Cassidy.

Emma: Yeah, I’m not telling you my name.

Neal: No, I don’t need it to have you arrested when the robbery’s in progress.

Emma: Emma. Swan.

Neal: Good name.

Emma: So, do you just live in here, or are you just waiting for the car to be stolen?

Neal: Why don’t I tell you over drinks?

Emma: Excuse me?

Neal: Hey. Eyes on the road.

(Emma runs a stop sign.)

Emma: I am not having drinks with you. You might be a pervert.

Neal: I might be a pervert, but you’re definitely a car thief.

Emma: I said I was sorry.

Neal: You didn’t, actually.

(A police car turns on the siren and begins to follow them.)

Neal: Oh…

Emma: Damn it.

Neal: That’s why I said ‘eyes on the road’.

(They pull over, but Neal notices the screwdriver still in the transmission.)

Neal: Screwdriver.

(He quickly pulls it out and replaces the screwdriver with the keys. A cop approaches the window.)

Cop: License and registration.

Emma: Hi.

Neal: Terribly sorry officer, but this is actually my car. I’m… I’m trying to, uh, teach my girlfriend how to drive stick.

Cop: She’s got a lot to learn.

Neal: I know. But, you know… Women.

Cop: Alright, I hear you. It’s a warning…this time.

Neal: Yeah. Thank you so much.

(The cop leaves and Neal gets in the front seat.)

Emma: What are you, some sort of a misogynist?

Neal: You’re welcome. Oh, go. We got lucky.

Emma: We? This isn’t your car either, is it? I stole a stolen car?

Neal: Now, how about that drink?

–[Present Fairy Tale World]–

(The group is still at the bottom of the beanstalk, and the four of them are arguing while Hook watches.)

Mulan: All due respect, I’m the best equipped to go. How many wars have you been through?

MMB: My share.

Aurora: It should be me.

Mulan: You? You haven’t fought in a battle.

MMB: This is about us getting home to our loved ones. Why would you-

Aurora: Because I have no loved ones. If I fail, you can still go on.

Emma: It’s me. I’m going, and I’m not going to fail.

MMB: You’re new here.

Emma: It’s about getting back to Henry. I don’t care what I have to face. You’re not going to argue with me?

MMB: Would it do any good?

Emma: No. Anything in that bag that’s going to help me with a giant?

Mulan: A hook?

Hook: Hey!

Mulan: Come with me.

(Mulan takes Emma aside. She pulls out a cloth satchel and hands it to Emma.)

Mulan: This – powder made from poppies. He has to inhale it.

Emma: And your sword – how strong is it?

Mulan: The most powerful blade in all the realms.

Emma: Is it strong enough to cut through that beanstalk?

Mulan: Indeed.

Emma: Give me ten hours. If I’m not back, you cut it down and keep going.

Mulan: Snow won’t like that.

Emma: That’s why I’m asking you. If I don’t get back, you get her home.

Hook: Ladies. In this world, we are slaves to time. And ours is running out. In other words, tick tock.

(Emma joins Hook.)

Hook: I was hoping it’d be you.

Emma: Just get on with it.

Hook: Put your hand right here.

(Emma puts her hand on Hook’s shoulder. He snaps the second magical cuff to her wrist.)

Hook: That’s a good girl. This will allow you to climb. There are other dangers. Thankfully, you’ve got me to protect you. I can’t climb one-handed, can I?

(Emma hands him his hook from the bag.)

Emma: Don’t think I’m taking my eyes off you for a second.

Hook: I would despair if you did.

Emma: Let’s go.

(The two of them begin their climb up the beanstalk.)

———–

(Emma and Hook, who are still climbing, have managed to reach the upper part of the beanstalk.)

Hook: First beanstalk? Well, you never forget your first. You know, most men would take your silence as off-putting, but I love a challenge.

Emma: I’m concentrating.

Hook: No, you’re afraid. Afraid to talk – to reveal yourself. Trust me – things’ll be a lot smoother if you do.

Emma: You should be used to people not trusting you.

Hook: Ah, the pirate thing. Well, I don’t need you to share. You’re something of an open book.

Emma: Am I?

Hook: Quite. Let’s see – you volunteered to come up here because you were the most motivated. You need to get back to a child.

Emma: That’s not perception. That’s eavesdropping.

Hook: Ah, but you don’t want to abandon him the way you were abandoned.

Emma: Was I?

Hook: Like I said, an open book.

Emma: How would you know that?

Hook: I spent many years in Neverland – home of the Lost Boys. They all share the same look in their eyes… The look you get when you’ve been left alone.

Emma: Yeah, well, my world ain’t Neverland.

Hook: But an orphan’s an orphan. Love has been all too rare in your life, hasn’t it? You ever even been in love?

Emma: No. I have never been in love.

–[Past Real World]–

(Emma and Neal are in a convenience store. Emma is faking a pregnancy.)

Neal: I think this little guy is hungry. Go ahead and get whatever you want, sweetie. I’m going to get directions.

Emma: I will.

(Neal walks up to the clerk.)

Neal: Hey, man.

Clerk: How are you?

(Neal pulls a map off the shelf and opens it, attempting to block the clerk’s view. Meanwhile, Emma is swiping food.)

Neal: I’ve been better. Listen, my wife and I are really lost. I’m trying to get to Eugene, and I think we’ve been going the wrong way. Can you show me what’s going on here? Where are we, first of all?

Clerk: Okay, wait. Do I look like a tour guide? Why don’t you buy the map, then I can help you.

Neal: Okay.

(He pays for the map.)

Clerk: Okay. Now, your problem is…

(Neal steals a keychain while the clerk is distracted. Another customer, a man, enters.)

Clerk: Is you’re way up here. You see that?

Neal: Oh my God. That is a problem.

Clerk: Yeah. Now what you have to do, is you have to take five all the way south towards Salem. That’s right down there. You see that?

(The man sees Neal pocketing a chocolate bar.)

Man: Hey!

Clerk: That’s where you’re going. You got it?

Man: Hey, mister, that guy’s stealing that-

(Emma creates a diversion by pretending to be going into labour.)

Emma: Oh God! Oh God…

Neal: Honey?

Emma: I think… I think it’s time.

Neal: He’s ready?

Emma: Oh, yeah.

Man: You didn’t see him take the-

Emma: Oh, it hurts really bad!

Clerk: Do you guys need help?

Man: Mister, you didn’t see him take-

Emma: It hurts really bad!

Neal: Okay, okay.

Clerk: You want me to call an ambulance?

Neal: No, it’s fine! My car’s out front. I know, I know. Breathe, baby.

Emma: Oh God.

Neal: Breathe! Let’s go! Come on.

Emma: Oh! Oh!

(Emma and Neal exit the store.)

Man: You know they were stealing.

(Outside, Emma and Neal run to their car.)

Neal: The little guy saved us.

Emma: He sure did. The miracle of birth!

(Emma pulls the bag out from under her dress and throws it to Neal.)

Neal: Wow. Good haul.

Emma: Thanks.

Neal: I got you a key chain. Do you like it?

Emma: Yeah.

(They kiss.)

Neal: Okay. We got to go.

———–

(Neal and Emma wait in a motel parking lot as a family leaves their room.)

Neal: Twenty minutes till housekeeping.

(The two of them enter the motel room.)

Neal: You want to shower first?

Emma: Oh, look. The granola family left this.

(Emma grabs the dream catcher that was left behind.)

Neal: What is that?

Emma: It’s a Native American dream catcher. It’s supposed to keep all the nightmares out, and only let the good dreams in to protect your home.

Neal: It’s flypaper for nightmares?

Emma: Mmhmm.

Neal: Let’s keep it.

Emma: Yeah, hang it where? The car?

Neal: It’s not much of a home. Maybe it’s time we get a real place.

Emma: Are you saying…

Neal: Why not? We’ve been on the road long enough, baby. It’s time we retire the Bonnie and Clyde act. So, I think… I think it’s time.

Emma: Together?

Neal: Don’t you want to?

Emma: Like where? Neverland?

Neal: I’m serious. We could do this.

Emma: Where?

(Neal grabs a framed map of the United States off the dresser and lays it on the bed in front of Emma.)

Neal: Where? I’ll tell you where. Close your eyes and point. Whatever spot you pick, that’s our home.

(Emma closes her eyes and randomly points to a spot on the map.)

Emma: Tallahassee.

Neal: We got a winner.

Emma: Is it near a beach?

Neal: Yeah, it’s Florida. Everything’s near a beach.

Emma: Okay then, Tallahassee it is.

Neal: Tallahassee it is.

Emma: Are you sure? Is this… What you really want?

Neal: What I really want, is you.

–[Present Fairy Tale World]–

(Mulan draws a sundial in the sand with a stick.)

Aurora: What is that?

Mulan: It keeps the time.

MMB: You have somewhere to be?

Mulan: We can mark watches – take turns sleeping. We’ll most likely have to walk through the night again, so we should rest while we can.

MMB: I’ll take first shift.

Aurora: I’ll stay up with you.

Mulan: Okay.

(Mulan leaves.)

MMB: When’s the last time you slept?

Aurora: I don’t really sleep now. Not after what I’ve been through.

MMB: Sleeping curse.

Aurora: The one time I did sleep, I had horrible nightmares.

MMB: It’s a side effect. Same thing happened to me.

Aurora: It did?

MMB: I had them for months. Charming – my husband – he used to wake me. When I cried out, he’d light a candle. He said it would capture the nightmares. He’d watch over me as I fell back to sleep.

Aurora: Sounds like he lives up to his name.

MMB: Yeah. Um… Why don’t you try… To sleep? I’ll watch over you. You’ll be safe.

Aurora: Thank you.

———–

(Hook and Emma reach the top of the beanstalk, to find a giant, destitute looking castle.)

Emma: What happened here?

Hook: It’s where the final battle was. Give me your hand.

Emma: What?

Hook: Your hand – it’s cut. Let me help you.

Emma: No, no. It’s fine.

Hook: No, it’s not.

Emma: So, now you’re going to be a gentleman?

Hook: Giants can smell blood. And I’m always a gentleman.

(Hook uncorks a bottle and pours its contents over Emma’s bloody hand. She cringes in pain.)

Emma: Ah! Ow! What the hell is that?

Hook: It’s rum. A bloody waste of it.

(Hook ties a piece of fabric around Emma’s injury.)

Hook: Now here’s the plan – we wait for the giant to fall asleep. And when he does, we’ll sneak past him into his cave. It’s where the treasures are – where the compass lies.

Emma: And then?

Hook: And then we run like hell.

Emma: I don’t have time to wait for a giant to fall asleep. The powder Mulan gave us – we need to use it. We got to knock him out.

Hook: Well, that’s riskier.

Emma: Than waiting for a giant to fall asleep when we need him to?

Hook: Point taken. Oo, you’re a tough lass. You’d make a hell of a pirate.

Emma: Who’s Milah on the tattoo?

Hook: Someone from long ago.

Emma: Where is she?

Hook: She’s gone.

Emma: Gold. Rumpelstiltskin. He took more than your hand from you, didn’t he? That’s why you want to kill him.

Hook: For someone who’s never been in love, you’re quite perceptive, aren’t you?

Emma: Maybe I was, once.

–[Past Real World]–

(Emma is waiting for Neal by a tree. When he arrives she holds up a paper bag.)

Emma: I got doughnuts. I got jelly. What’s wrong?

Neal: Nothing.

Emma: No, no. Hey. What’s wrong?

Neal: This was on the wall at the post office.

(He hands Emma a ‘wanted’ poster searching for Neal Cassidy.)

Neal: I didn’t even know they did that still.

Emma: When did this happen?

Neal: I was a janitor in Phoenix – this high-end jewelry place. The manager was a drunk. He would forget to lock the case to the expensive watches.

Emma: Neal…

Neal: I resisted – twice! The third time, this guy’s just asking to get took. So I… I grabbed a couple cases of watches, and I hopped on a train to Portland. The store’s got insurance. Anyway, I stashed ‘em in a locker at the train station. They’re still there. It’s not… It’s hardly stealing.

Emma: So, you got away clean.

Neal: I didn’t get away clean. The manager may have been a drunk, but the security cameras are stone sober. I thought this heat had died

down, but it hasn’t. I’m sorry. Tallahassee’s out. I got to go to Canada.

Emma: That’s fine. I like maple syrup.

Neal: I got to go to Canada alone.

Emma: Why?

Neal: If I get caught and you’re with me, you’re in trouble-

Emma: You’re not going to get caught.

Neal: How can you say that? You think crossing the border’s easy?

Emma: We get fake IDs and passports.

Neal: Those cost money. We have a stolen car.

Emma: We make it legit. We take a VIN number off of another car.

Neal: Emma, I’m not going to have you in the seat next to me with twenty thousand-

Emma: Wait, wait! Seriously. Wait, wait, wait. What if I go and get the watches out of the locker? No one’s looking for me. We can… We can fence them, and then we have the money. We can do whatever we want. We can go wherever we want, right? We could change our identities and go to Tallahassee.

Neal: So you… You want to steal the watches, to help me with get away with stealing the watches?

Emma: Yes. That is exactly what I want to do.

Neal: I can’t let you risk everything-

Emma: I love you.

Neal: I love you, too. You think you can do it?

Emma: I know I can.

–[Present Fairy Tale World]–

(Emma, armed with the poppy powder, has perched herself on top of a statue near the entrance of the castle. Hook, still on the ground, has found a bone.)

Hook: You ready?

Emma: Yeah.

(Hook bangs a metal shield with the bone, the noise causing the giant to awaken. The giant exits the castle, and Emma realizes that the giant is far taller than the statue she’s sitting on.)

Emma: Oh, damn it.

(Hook begins to provoke the giant with taunts as he slowly leads the giant to the direction of Emma.)

Hook: Hey! You big git! Yeah, you. Huh? You want to kill a human? Huh? You want to kill a human? Well, I’m the worst human around. Come on. Come on, then! Come on, then!

(When the giant leads over to grab Hook, Emma throws the poppy powder in his face. The giant is knocked unconscious and falls to the ground. However, Hook is nowhere in sight.)

Emma: Hook? Hook!

(Hook appears from behind the giant.)

Hook: He’s out cold. I don’t mean to upset you, Emma, but I think we make quite the team.

Emma: Let’s go steal a compass.

———–

(Mulan checks the sundial and sees that it has almost been ten hours since Hook and Emma left. Aurora thrashes in her sleep, seemingly in the throes of a nightmare. Mary Margaret wakes her up.)

MMB: Hey. Aurora? It was just a dream. It was just a dream.

Aurora: It was horrible.

MMB: Why don’t you tell me about it? Do you want to tell me about it? Come on – let’s stand. Tell me.

Aurora: It was the same as last time. I was in this room. This… This red room. It was bright. Blood-red curtains. There was no windows or doors, so it didn’t make sense, and I couldn’t get in or out. I was trapped. The curtains – they were on fire. It was horrible.

MMB: It’s okay.

Aurora: I was hunched in a corner, and I looked over into the other corner. And in the shadows, there was someone else there. I just see his eyes. He was looking right at me.

MMB: It’s okay. It’s over now. These nightmares… They will fade away. I promise.

Aurora: Did they for you?

MMB: Yeah. Come on. Come on. I’ll sit with you until you fall back asleep. Who else do I have to take care of?

———–

(Emma and Hook enter a room filled with treasures.)

Hook: They hoarded all of their greatest stolen treasures in here. Piles of jewels, and every room filled with coins.

Emma: Let’s get to it. The compass.

Hook: What’s your rush?

Emma: How long do you think magic knockout powder lasts?

Hook: I have no clue.

Emma: That’s my rush.

Hook: Too right, lass. Come. Everything we need is right in front of us.

–[Past Real World]–

(Emma nervously stands in front of the lockers at the train station. Nearby, she sees two cops talking. Holding the key, she scans the locker for the correct one. She hesitantly unlocks the locker and pulls out the bag of watches. Successful, she then exits the station.)

–[Present Fairy Tale World]–

(Emma and Hook continue to explore the treasure room.)

Emma: They kill all the giant housekeepers, too? How we going to find a compass in this mess?

Hook: By looking. Start searching. I wonder how much treasure we could carry down the beanstalk. …In addition to the compass, of course.

(They come across a skeleton holding a sword. ‘Jack’ is etched into the blade.)

Emma: What the hell?

Hook: That… Would be Jack.

Emma: As in Jack…

Hook: The giant killer.

Emma: With that toothpick?

Hook: Well, it packs quite a wallop. You’d be surprised.

(When Hook goes to keep walking, Emma stops him by pulling him into her arms.)

Emma: Whoa! Whoa! Whoa!

Hook: It’s about bloody time.

Emma: It’s a trip wire. Quite a security system.

(They look up to see a cage attached to the trip wire.)

Hook: Well, that’s a plausible excuse for grabbing me, but next time don’t stand on ceremony.

Emma: Let’s find the compass and go home. After you.

–[Past Real World]–

(Emma rushes into the car, where Neal is waiting for her.)

Neal: Oh, thank God.

(She hands him the bag and they kiss.)

Emma: Let’s see ‘em.

(He takes out the case of watches and opens the lid.)

Emma: That’s not as many as I thought.

Neal: Yeah, but they’re super pricey. This is twenty thousand dollars, easy.

Emma: Twenty thousand?! Tallahassee…

Neal: Listen, I’m going to go meet the fence. I’ll meet you with the money. Remember where? The parking structure by the tracks.

Emma: Yes.

Neal: Nine o’clock, sharp. This is so there’s no mix-ups…

(Neal takes out one of the watches and fastens it around Emma’s wrist.)

Emma: So, I guess we’re keeping this one?

Neal: How can we not? Look how good it looks on you.

(They kiss, again.)

Neal: Tallahassee, baby. We’re almost home.

(Neal exits the car with the bag.)

Emma: Home…

———–

(Neal is walking down a dark street with the watches. A man appears, and begins to follow him. Neal attempts to appear composed, but then decides to make a run for it. The man chases after him into an alley, where Neal tries to jump a fence. The man grabs him and pulls him to the ground before he can scale it. The man turns out to be August.)

Neal: You got the wrong guy, officer! I wasn’t even jaywalking!

August: It’s not like that. You want to protect Emma? Come with me.

Neal: What?

August: Get up.

Neal: How do you know Emma?

August: Name’s August. And it’s a long story, but trust me – you want to hear it.

Neal: Alright, August. If you’re not a cop, who are you? You got two minutes.

August: Think of me as Emma’s guardian angel.

Neal: Guardian angel? I’d say you’ve been doing a pretty crap job.

August: I’ve been looking for her for the past two years. Now I finally find her, and she’s robbing convenience stores with some deadbeat. Tell me again who’s doing the crap job.

Neal: Let me tell you something. I’m the best thing that’s ever happened to her. Two years? Where were you the rest of her life?

August: I’m not perfect. This world? Full of temptations. Turns out I’m not that great at saying no. I’m not built that way. But, I’m here now.

Neal: So who are you?

August: We were in the same home as kids, and I thought she’d be safe inside the system. But now that she’s out? Back then, I promised I would take care of her.

Neal: Well, we promised to take care of each other.

August: You love her. Good. That means you have to do right by her.

Neal: That’s all I’m trying to do.

August: Then leave her.

Neal: Never.

August: She has a destiny. And you? This life? You’re going to keep her from it. Okay? You believe in magic?

Neal: I take it you do.

August: So will you. Trust me. I’m going to show you something… Something that’s going to make you look at everything differently. And, when you see what I have in here, you’re going to listen. You’re going to believe every word I say.

(August leads Neal to his motorcycle, where he has a box attached to the back. He opens the lid.)

Neal: Yeah, right.

(Neal looks at the contents inside the box. August shuts it before it’s shown what’s inside.)

Neal: Okay, I’m listening.

August: There’s a curse… And it needs to be broken. Emma, is the key. I was tasked with keeping her on track and you, my friend, just got caught in the crossfire. Now, I’m going to tell you a story. And, at the end of it, you’re going to have to make a decision. Will you do the right thing, or not? So… Are you ready?

———–

(At the parking structure, Emma is waiting for Neal. She attempts to call him, but gets an ‘out of service’ error.)

Emma: Damn right it’s an error.

(A cop appears, armed with a gun.)

Cop: Unless he set you up. Hands above your head please, miss.

Emma: Wait. Why?

Cop: Possession of stolen goods. Left you holding.

Emma: I have nothing.

Cop: Sorry to tell you, but your boy took off. Probably in Canada by now. He called in a tip – told us to take a look at the surveillance footage at the train station. Give me the watch. Now!

(Emma begins to unfasten the watch.)

Cop: You know your rights?

Emma: Yeah.

(She hands the watch to the cop, and he goes to handcuff her.)

Cop: Good girl. Turn around. Where’s the rest of the watches?

Emma: They’re gone. They’re not coming back.

Cop: Let’s go.

–[Present Fairy Tale World]–

(Hook and Emma are still in the treasure room.)

Emma: So it’s just…in here somewhere?

Hook: Allegedly. Give me a boost would you, love?

Emma: So I can’t see what you’re pocketing? No way. You give me a boost.

Hook: Try something new, darling. It’s called trust.

Emma: We do it side by side and fast. Who knows how long before the-

(The giant’s footsteps are heard in the distance.)

Hook: Someone’s up. Quickly. Get under something.

(The giant charges into the treasure room, the stomping causing part of the ceiling to cave in. Debris falls onto where Hook is standing.)

Emma: Hook?

(The giant then charges at Emma. He reaches down to grab her.)

–[Past Real World]–

(Two months later, in Vancouver, Neal meets with August.)

August: Been a while. Where’d you go?

Neal: Tried to lose myself. It didn’t work. I want to talk to you about Emma.

August: I hope you’re not trying to reach out.

Neal: I just… I feel like… If… If I knew that she was okay, then I could move on. Is she?

August: She will be. She got eleven months.

Neal: That should be me! I should be doing that time.

August: No. We went over this. It’s good.

Neal: How’s it good?

August: It’s a minimum security place in Phoenix. And no, I am not going to tell you which one. She’ll get out of there, and she’ll be fine. You keep your promise and steer clear, and she can have a good life. She can do what she’s supposed to do.

Neal: And if I can’t be there for her, man, you got to promise me that you will be.

August: I promise.

Neal: Then you should do something for me. I was able to fence the watches. Don’t judge me. I’m giving it all to her. And the car – I got a clean VIN number for it, so it’s legit. I just… It’ll feel like I’m there with her, you know?

August: Money is not what she needs. Not for what’s ahead.

Neal: Can you just see that she gets it?

August: Sure.

Neal: And one more thing – if anything changes, and she does her job, this insanity ends, and she’s free…

August: I’ll send you a postcard.

–[Present Fairy Tale World]–

(Emma is struggling in the giant’s fist.)

Emma: I’m not what you think!

Giant: You’re a thief, and you poisoned me. So yeah, I’m pretty sure you’re exactly what I think.

Emma: No. Look, you have a compass. I need it.

Giant: I don’t care what you need.

(The giant tightens his grip, as Emma struggles to breathe.)

Emma: No, for my son! To save my son! Don’t you have a family?

Giant: No. Because humans killed them all.

(Emma’s vision begins to fade, when she bites the giant’s hand. He drops her, and she runs in the direction of Jack’s skeleton. She jumps over the trip wire and grabs Jack’s sword, which Emma then uses to set off the trap. The cage falls onto the giant, trapping him.)

Emma: Nice security system. Efficient.

(She points the sword towards the giant’s face.)

Giant: No. No! No! No! No!

Emma: I can tell by your face you know what this is. Let me guess – it’s dipped in some sort of poison. You have a compass. I need it.

Giant: You’re going to kill me either way. Go ahead. Kill me.

Emma: You don’t know me.

Giant: I know your kind. They massacred us, and destroyed our beans.

Emma: I heard it the other way.

Giant: That’s because the victors get to tell the story.

(Emma pokes the sword closer.)

Giant: Okay! Stop. Here.

(He slides the compass across the floor. Emma retrieves it.)

Giant: See? I’m not the bad guy.

Emma: Maybe you are telling the truth. Doesn’t really matter. I have to go. Are there any more of you?

Giant: No. I’m alone.

(Emma spots a shriveled looking bean attached to the giant’s necklace.)

Emma: What’s this? Is this a bean? Can this make a portal?

Giant: Not anymore. It was destroyed like the rest of them. I wear it as a reminder… A reminder that you’re all killers.

(Emma points the sword towards him, again.)

Emma: You’re wrong.

(Emma lowers her sword and starts to walk away. When her back is turned, the giant breaks free from the cage. The giant grabs a boulder that is covering a tunnel that leads outside, and throws it across the room.)

Giant: Go.

Emma: Why?

Giant: Because you could’ve killed me, and you didn’t. You get one favour. Now go, before I change my mind.

(Emma turns to leave, but stops.)

Emma: Actually… I get two favours.

Giant: What?

Emma: Well, the way I see it, I could’ve killed you twice – the poison and when you were knocked out. I didn’t.

Giant: What do you want?

———–

(Emma pulls Hook out from under the debris.)

Emma: Hook.

Hook: You are bloody brilliant. Amazing. May I see it? The compass.

(Emma holds out the compass for Hook to see.)

Hook: It’s more beautiful than legend.

(Suspicious, Emma withdraws her hand and pockets the compass.)

Hook: Come. Let’s go.

(Hook extends his hand to Emma, but, instead of taking it, Emma grabs a nearby shackle and chains Hook to the wall.)

Hook: What are you doing? What are you doing?

Emma: Hook, I… I… I can’t…

Hook: Emma, look at me. Have I told you a lie? I brought you here. I risked my own safety to help you. The compass is in your hand. Why do this to me now?

Emma: I can’t take a chance that I’m wrong about you. I’m sorry.

Hook: You’re sorry? You’re sorry?! I got you here! I got you the compass!

Emma: I got the compass.

Hook: Well, you’re just going to leave me here to die? Have that beast to eat me, to crush my bones?

Emma: He’s not a beast. And you’re not going to die. I just need a head start – that’s all.

Hook: Swan. Swan! Swan!

———–

(Mulan checks the sundial and sees that it has been ten hours. Mary Margaret is still watching Aurora as she sleeps. Mulan draws her sword and heads towards the beanstalk.)

MMB: Whoa, wait! What are you doing?

Mulan: Just stay back. Emma gave me ten hours.

MMB: No, no, no!

Aurora: What, you’re just going to leave her to die?

Mulan: Ten hours. She may already be dead.

Aurora: No, st-

(Mulan strikes the beanstalk with her sword. A surge of magic travels up it.)

MMB: No!

Aurora: No, stop!

(Mary Margaret rushes towards Mulan and tackles her to the ground. The two of them fight on the ground.)

Aurora: Stop! Stop!

Mulan: This was your daughter’s wish!

MMB: I don’t care what you say! You do not put my daughter in danger!

Emma: Stop!

(Emma jumps down from the beanstalk. Mary Margaret and Mulan stop fight.)

MMB: Emma! You okay?

Emma: Two earthquakes and a jump from a beanstalk. I think my brain’s still rattling around a little.

Mulan: I did what she ordered, nothing more than that. Did you get it?

Emma: Yep.

Aurora: W-Where’s Hook?

Emma: He’s detained. Let’s go. Get your stuff. We got ten hours before he follows us.

MMB: What? How?

Emma: I got a friend looking after him till then.

MMB: You told her to cut it down?

Emma: Yes. I couldn’t risk-

MMB: We go back together. That is the only way. Do you understand?

(They hug.)

Emma: Yeah…

MMB: Good. Now, let’s go get that dust from Cora.

Emma: Yeah, and go home.

–[Past Real World]–

(Still eleven years prior, Emma is sitting in a jail cell in Phoenix, Arizona. A guard enters with a brown envelope.)

Guard: Swan, you got mail. Know anyone in Phuket? I’ve got to open this in front of you. Those are the rules. Okay.

(The guard holds up a set of car keys attached to the stolen swan keychain.)

Guard: Look – car keys. Hope you got the car it goes with. Nothing else. No letter. Sorry. But, good news – you get a car when you get out. And a baby. Congratulations.

(The camera pans to the positive pregnancy test in Emma’s hands.)

–[Real World]–

(At Mary Margaret’s apartment, Henry suddenly bolts up in bed and screams. David rushes down the stairs to check on him.)

David: Henry? Henry? Hey, hey, hey, hey. You’re okay, you’re okay. You’re okay, you’re okay.

Henry: I… I just had the worst nightmare.

David: It’s over now.

Henry: Okay.

David: Okay? Here. This will help.

(David lights a candle next to Henry’s bed.)

Henry: A candle?

David: Yeah. They keep the nightmares away. Now, talk to me. What was so bad?

Henry: I… I was in this room, and… And it was red. And there was no doors, no windows. And these curtains… And they were on fire. And… I was in this corner.

David: Right.

Henry: And… And… And… And I was looking out, and there was someone else there. She was staring at me through the flames. Th-Then I woke up and…

David: Hey, don’t worry, alright? It was just a bad dream.

–[End]–

Kikavu ?

Au total, 220 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Djoo22 
04.12.2018 vers 22h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

s1988 
28.10.2018 vers 12h

Sabu14 
17.08.2018 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente

OUAT du Mois
Aujourd'hui à 20:41

Suite de Mots
Aujourd'hui à 09:01

Survivor
02.09.2019

Les Sondages
31.08.2019

Les Designs
04.08.2019

S02E05 Le Docteur
Aujourd'hui à 09:49

S02E04 Le Crocodile
Aujourd'hui à 09:46

S02E03 Lancelot
Aujourd'hui à 09:40

S02E02 Prisonniers
Aujourd'hui à 09:36

Actualités
Nouveau rôle pour Michael Raymond James

Nouveau rôle pour Michael Raymond James
L'acteur Michael Raymond James (Baelfire) vient d'obtenir un nouveau rôle récurent à la...

Première de

Première de "Mayans M.C."
Sarah Bolger a assisté à la première de la saison 2 de la série "Mayans M.C." qui avait lieu le 28...

Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 26 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 21:26

Les jeux d'Halloween vous attendent sur HypnoClap, et quelques chapeaux de sorcières sont encore disponibles pour "Un bonbon ou une cards ?"

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Locksley, Aujourd'hui à 11:26

Dernier jour pour vous inscrire au tirage au sort permettant de gagner une HypnoCard Collector Roswell Bonne chance !

serieserie, Aujourd'hui à 15:31

Sortez votre plus belle Plume! L'HypnoPlume vous attend

pretty31, Aujourd'hui à 20:37

Plus que huit chapeaux disponibles pour Un bonbon ou une Cards sur HypnoClap

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site