VOTE | 820 fans

#222 : … Et Tout Droit Jusqu'au Matin


Centré sur
: Capitaine Crochet
Titre VO : And Straing On'Til Morning
Titre VF : … Et Tout Droit Jusqu'au Matin
Diffusion USA : 12/05/2013
Diffusion FR : 14/12/2013
Captures

Résumé Court :
 Les habitants de Storybrooke se préparent au pire lorsque Greg etTamara enclenchent le détonateur que Regina avait placé à l'intérieur de la Malédiction, soit la destruction imminente de la ville et de ses environs, tandis que M. Gold pleure la perte de son fils Neal.

Au Pays Imaginaire, le Capitaine Crochet se découvre un lien avec le jeune Baelfire, qu'il a sauvé de la noyade, et réalise bientôt que lesEnfants Perdus sont à sa poursuite.

 C H A P I T R E   3   > >

Popularité


4.43 - 7 votes

Vidéos

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Samedi 14.12.2013 à 23:20
1.60m / 12.4% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 12.05.2013 à 20:00
7.33m / 2.3% (18-49)

Plus de détails

Venez lire les premiers scoops/spoilers de la saison 3.


Audiences US : 
7.2 millions

Ecrit par : Adam Horowitz et Edward Kitsis

Réalisé par : Dean White 

Acteurs secondaires :

Michael Raymond-James.... Neal Cassidy

Tom Ellis.... Robin des Bois

Wil Traval.... Shérif / Keith

Lee Arenberg.... Leroy

David-Paul Grove.... Prof

Gabe Khouth.... M. Clark

Faustino Di Bauda.... Walter

Jeffrey Kaiser..... Simplet

Michael Coleman.... Joyeux

Mig Macario.... Timide

Jorge Garcia.... Géant

Christine Laing.... Marian

Nicholas Carella.... Bartender

Ingrid Torrance....  Infirmière

Sonequa Martin-Green.... Tamara

[Sur les eaux de Neverland – Passé]–

À bord du Jolly Roger, Hookcontemple un portrait de son ancienne compagne, Milah. Il est rejoint par William Mouche, qui lui assure qu'il finira par trouver un moyen de tuer Rumplestiltskin, vengeant ainsi cette dernière. Killian lui demande des nouvelles du garçon qu'ils ont repêché, et s'interroge sur la provenance de l'enfant. Mouche fait alors part à son capitaine de ses craintes, lui affirmant qu'il est possible que le jeune garçon appartienne à un homme dont il semble effrayé. Hook le rassure en lui disant que s'ils lui donnent l'enfant, cela assurera leur survie au Pays Imaginaire.

Le Capitaine se rend avec M. Mouche dans les cales du navire, là où Baelfire tente de se remettre de ses émotions, couverture sur le dos. Le garçon se décrit comme un prisonnier de pirates dans un monde maudit par la magie, mais Hook pense que tout enfant découvre le paradis, une fois un pied mis sur l'île du Pays Imaginaire. Alors que le pirate pense que Baelfire a quitté l'île, ce dernier explique s'être sacrifié pour sauver une famille. Alors que Killian se défend être le sauveur du garçon, ce dernier s'énerve en expliquant qu'un pirate a tué sa mère et déchiré sa famille. Le questionnant sur son père, Hook apprend qu'il est décrit comme un lâche et a quitté Baelfire. Ayant un doute sur l'identité du garçon, le pirate lui demande son nom à plusieurs reprises, puis finit par apprendre qu'il s'agit du fils de sa bien-aimée décédée. Sans le dire au garçon, il lui donne une couverture avant de lui souhaiter la bienvenue dans sa nouvelle vie de pirate.

[Storybrooke – De nos jours]–

Non loin de la mer, Henry s'amuse à la balançoire d'une aire de jeux, surveillé par Granny, arbalète à la main. M. Gold arrive à son tour, caché, dans le but de faire briser la corde qui tient la balançoire du jeune garçon afin qu'il s'écrase sur une pierre pointue. La corde est sur le point de céder quand Emma, Mary Margaret et David arrivent. L'antiquaire est stoppé net et Mary Margaret et son époux souhaitent lui apprendre que son fils a été blessé par Greg et Tamara, et qu'il a été transporté dans un autre monde. Emma s'occupe d'annoncer la nouvelle à son fils, qui se retrouve bouleversé. M. Gold, choqué, se retient avec difficulté de pleurer. Malgré cette tragédie, David rappelle que Storybrooke a besoin de son aide, mais M. Gold refuse, préférant pleurer la disparition de son fils. Ils lui dévoilent l'existence du détonateur, qui menace de rayer Storybrooke de la carte du monde. M. Gold estime cependant que la faute ne revient pas à Greg et Tamara, mais à lui-même puisqu'il a amené la magie dans ce monde afin de le retrouver un jour, et lui seul. Par ces propos, il estime être maintenant en paix, puisque le destin s'acharne à lui enlever son enfant. Il quitte les lieux, laissant David et son épouse désemparés.

Greg, Tamara et le Capitaine Crochet sont dans la mine des nains. Ce dernier interroge les amants en demandant qui les commande, mais le couple esquive les questions. Ils disent qu'ils croient juste en quelque chose : que la magie ne doit pas exister dans leur monde. Greg prend une des pioches des nains, et Tamara sort de sa poche le détonateur que Regina possédait. Hook s'étonne des intentions du duo : détruire la ville entière, et ses habitants. Greg affirme être prêt à mourir pour leur cause et demande à Hook s'il est prêt à mourir pour venger son Crocodile, ce que confirme le Capitaine après une seconde d'hésitation. Posant la pierre noire au sol, Greg le frappe avec la pioche. La pierre s'élève, avant de briller fortement et de provoquer des secousses. Satisfaits, les amants et Killian partent en courant, alors que la destruction de Storybrooke est entamée. La tour de l'horloge subit déjà des changements et commence à être recouverte de branches d'arbres.

Regina se lève du lit de Mary Margaret, dans son appartement. Elle met la main à son cou, prises de douleurs et se déplace vers le salon. Au même moment, Mary Margaret, David, Emma et Henry reviennent. Ce dernier court vers Regina, qu'il appelle « maman » avant de l'enlacer. Soudainement, une secousse leur fait perdre l'équilibre, brisant des assiettes. À la demande hésitante d'Emma sur la provenance des secousses, Regina leur confirme que le diamant noir a été activé et qu'ils sont tous condamnés à mourir, sauf Henry, qui est né dans ce monde. Le garçon comprend qu'il se retrouvera seul, ce qui peine sa mère mais Emma se rebelle et refuse de laisser Greg et Tamara mener leur « mission » à bien. Elle exige que Regina les arrête mais elle prétend ne pas pouvoir le faire alors Emma l'accuse d'être à l'origine de leur destin. Henry refuse, ayant déjà perdu son père, il ne souhaite pas perdre quelqu'un d'autre et estime qu'ils doivent travailler ensemble.

Hook arrive et confirme les paroles d'Emma mais reçoit un coup de poing de David. Ce dernier estime qu'il est pour ce qu'il lui a fait la dernière fois de leur rencontre et sort son arme, le menaçant. Il explique au groupe avoir changé d'avis en refusant de s'associer avec les deux amants après qu'ils lui ont dit qu'il devra mourir pour avoir sa vengeance. Regina explique qu'il est impossible de stopper la progression du détonateur magique mais qu'elle a la possibilité de le ralentir afin de retarder « l'inévitable ». David explique qu'il s'agit d'une bonne idée, puisqu'il pourra tenter de récupérer les haricots magiques restants, puis de rassembler les habitants de la ville afin qu'ils rejoignent le Royaume enchanté grâce au portail du haricot. David décide d'accompagner Killian pour aller retrouver Greg et Tamara, tandis qu'Emma part avec Regina dans la mine des nains. Elle demande à Mary Margaret de prendre Henry et d'aller rassembler les habitants afin qu'ils soient prêts à leur retour. Tandis que tous se préparent, Regina interpelle son fils et commence par s'excuser avant de lui confier qu'elle a tenté d'être la meilleure personne possible mais qu'elle a échoué. Elle promet de ne pas laisser Henry seul et lui dit qu'elle l'aime profondément, sous les regards attendris d'Emma et Killian. Henry dit aimer aussi sa mère adoptive puis l'enlace avant de partir avec Mary Margaret.

[Sur les eaux de Neverland – Passé]–

Quelques heures plus tard, alors que M. Mouche panique de l'arrivée des Enfants Perdus sur une barque, il dit à Hook qu'ils doivent lui donner l'enfant ou ils les tueront. Il refuse, sachant que Baelfire est le fils du Dark One et pense que le destin les a réunis puisque le pirate estime que le garçon est la clé de sa vengeance. Le chef des Enfants Perdus, Felix, arrive à bord avec trois adolescents masqués et dit être à la recherche d'un garçon ayant été vu à la dérive. Hook accepte que les adolescents fouillent son navire et ces derniers descendent dans les cales. Tandis que les adolescents fouillent les lieux, Felix explique que si Hook cachait le garçon convoité, il le fera souffrir en arrachant son ombre de son corps. Ne trouvant rien, les garçons quittent les lieux puis le Capitaine ouvre une cale et y trouve Baelfire. Ce dernier est surpris de savoir que l'homme l'a protégé et s'en voit heureux.

[Storybrooke – De nos jours]–

Dans sa boutique, M. Gold découvre les Sept nains en train de fouiller les lieux. Alors qu'il les traite de « pillards », Leroy récupère enfin une chope, appartenant à Atchoum et estime qu'il ne s'agit pas de vol s'ils reprennent ce qui leur appartiennent. Leroy explique à l'homme que Mère Supérieure a trouvé un remède permettant de faire retrouver la mémoire et que cette personne doit boire dans un objet lui appartenant. Les provoquant, M. Gold s'indigne que la fée n'aie trouvé de remède qu'à ce moment-là, alors qu'ils sont « sur le point de mourir », faisant paniquer M. Clark. Leroy se défend et explique que peu importe le temps qu'il leur reste à vivre, leur ami amnésique a le droit de retrouver sa famille et d'être heureux. Au départ de M. Clark, ramené par ses frères au Granny's Diner, Leroy s'approche de l'antiquaire et lui confie une fiole. À sa demande, Mère Supérieure a fabriqué une autre potion à partir d'un des cheveux de Belle, qui pourrait lui faire retrouver la mémoire. Leroy demande à M. Gold de ne pas laisser son aimée mourir « en tant que Lacey ». Alors que Leroy quitte les lieux, la jeune femme arrive et demande à M. Gold quel est ce remue-ménage mais l'antiquaire ne lui répond pas.

David et Hook arrivent en voiture sur les docks de l'entrepôt où Regina a été séquestrée. Peu avant, Greg était en train de jeter au feu des documents compromettant avant de revenir dans l'entrepôt. Les deux hommes ressentent une secousse et se pressent dans le bâtiment.

[Sur les eaux de Neverland – Passé]–

Plusieurs jours plus tard, Baelfire rejoint Killian alors en train de piloter le navire. Ce dernier explique au garçon, barbouillé, qu'il doit se considérer comme un élément faisant partie du bateau. Il propose à Baelfire de prendre la barre et ce dernier accepte et écoute Hook lui expliquer les termes de la navigation en les gravant sur le gouvernail. Il félicite le garçon, disant qu'il est « né avec la mer dans le sang ». Il lui demande ensuite de lui raconter ce qui s'est passé pour que son père le quitte brutalement mais face à la réticence de Baelfire, Killian lui fait part de son passé. Il explique que lorsqu'il fut enfant, son père et lui étaient montés sur un bateau afin de voyager à travers les Royaumes. Puis un matin, son père aurait disparu au milieu de la nuit, étant un fugitif recherché. Touché, Baelfire fait d'abord promettre au pirate de ne pas révéler à son équipage ce qu'il compte lui dire, pensant qu'ils pourraient être effrayés. Il lui confie alors être le fils du Dark One et lui dévoile l'existence de la dague du Dark One, à l'origine de ses pouvoirs et de sa noirceur. Hook apprend par la suite que la dague est le seul objet capable de tuer son Crocodile et se met alors en tête de la rechercher. À la fin du récit du garçon, il lui laisse la barre du navire, ce qui le réjouit mais laisse le pirate pensif.

[Storybrooke – De nos jours]–

David questionne Hook dans un couloir sombre sur la raison qui le pousse à survivre, arguant que lui, se bat pour faire vivre sa famille. Cependant, le pirate estime se battre pour lui-même et ce qui est une grande motivation. Ils retrouvent ensuite rapidement Greg Mendell, se préparant à fuir les lieux. David lui somme, arme à la main, de leur donner les deux haricots magiques restants mais Tamara leur tire dessus. Dans l'agitation, Killian parvient à se jeter sur Greg et à le mettre au sol, tandis que David part à la poursuite de Tamara. La fiole contenant les haricots magiques se brise au sol, tandis que Hook et son ennemi tentent de s'en emparer. David court dans l'entrepôt pour rattraper la jeune fugitive qui tombe au sol peu après. David est désarmé par Greg, qui fuit avec Tamara. Alors que David se relève et tente de les poursuivre, Hook l'en empêche, lui montrant qu'il a réussi à s'emparer d'un des haricots et le met dans sa sacoche. David la lui prend et quitte les lieux, essoufflé.

Pendant ce temps-là, Emma guide Regina dans la mine des nains et Emma dit qu'elle peut ressentir les effets du diamant noir magique, comme si « l'oxygène devenait mauvais dans l'air » mais Regina précise qu'il s'agit de la magie. Arrivées auprès du diamant qui brille dans l'air, Regina explique qu'une fois le diamant consumé, la destruction de la ville sera définitive et se met avec précautions autour du diamant. Cette dernière explique qu'elle tentera de retenir le diamant assez longtemps. Emma la rassure, disant qu'ils auront rapidement le haricot magique nécessaire et qu'ils fuiront immédiatement les lieux. Cependant, Regina explique que ralentir le dispositif présent nécessite toute la force qu'elle a. Emma comprend alors que Regina se prépare à sacrifier sa vie pour sauver les centaines d'habitants ainsi que sa famille. Regina demande ensuite à la jeune femme si Henry sait pertinemment qu'elle l'aime, mais Emma refuse, pensant qu'il existe un autre moyen que son sacrifice. L'ancienne maire lui explique qu'elle est à l'origine du Sort noir, qu'elle l'a conçu et qu'il est tout à fait naturel qu'il lui ôte également la vie. À la demande d'Emma de savoir quoi dire à Henry, Regina lui répond qu'elle devra lui dire qu'à la fin il n'était pas trop tard pour elle de faire quelque chose de bien. Puisque tout le monde la voit comme la Evil Queen, y compris son propre fils, elle souhaite mourir en tant que Regina. Se préparant à la laisser accomplir sa destinée, Emma s'éloigne du lieu. Cependant, alors qu'elle se ravise et se retourne vers Regina, cette dernière a déjà apposé ses mains autour du diamant magique, dont elle en aspire le pouvoir. Elle laisse échapper une larme sur sa joue et Emma quitte les lieux en courant.

Dans la ville, alors que des habitants courent afin d'échapper aux ronces qui envahissent les rues, la devanture de la boutique de M. Gold est également investie par des plantes. Il sert un verre d'alcool dans son arrière-boutique tout en parlant à Belle. Maladroite, elle renverse son verre et s'empare de ce qu'elle croit être un simple chiffon mais M. Gold l'arrête. Il s'agit du châle de Baelfire et excuse le comportement de Belle. Troublé, il s'empare d'un sac dans une armoire et en dévoile les morceaux de la tasse ébréchée avant de la reconstituer par magie. Belle comprend qu'il s'agit encore de latasse et demande alors de pourquoi elle lui semble si importante. M. Gold lui explique qu'elle est un objet de leur passé et refuse qu'ils se battent encore pour cela. Il verse ensuite le contenu de la fiole donnée par Leroy dans la tasse ébréchée et intime l'ordre à sa compagne de la boire. Cette dernière n'oppose pas de résistance et boit la potion magique. Peu après, des décharges magiques entourent son corps et Belle paraît reprendre ses esprits en regardant M. Gold avec émotion. Ce dernier comprend qu'elle a retrouvé sa mémoire et l'embrasse tendrement. L'antiquaire s'excuse, n'ayant pas l'intention de la réveiller pour lui annoncer leur fin prochaine, mais dit avoir eu besoin d'elle. Belle estime le comprendre, et se fond également en excuses pour la mort de son fils. Les deux personnes s'enlacent, tandis que l'homme se reproche d'avoir échoué.

David entre au Granny's Diner, où l'attendent les Sept nains ainsi que Archie et sa famille. Emma est rassurée de les savoir en bonne santé et les pressent d'y aller. Cependant, alors que le jeune garçon lui demande où se trouve sa mère, Emma lui donne comme explication le fait que Regina peut tenir un moment auprès du détonateur mais elle ne peut se résoudre à lui mentir et dévoile qu'elle est condamnée à mourir. Sa révélation laisse les personnes présentes estomaquées malgré la protestation de Henry, qui estime que sa mère fait partie de la famille. Évoquant le sauvetage de Regina d'un Spectre, Henry donne une idée à Mary Margaret qui propose d'essayer d'envoyer le détonateur à travers un portail magique, ce qui divise les personnes présentes. Le Dr Hopper intervient et explique que Blanche-Neige et le Prince Charmant ont toujours guidé le peuple par le passé et qu'ils ont toujours gagné à la fin. Perdue par la décision de ses parents, qui souhaite faire le bien pour leur fille, Emma ne peut que céder à leur proposition et enlace Henry. C'est alors qu'une violente secousse les surprend et Emma tente de leur faire comprendre que leur plan est risqué et souhaite utiliser le haricot magique pour garantir leur survie au Royaume enchanté. Mary Margaret et Emma reviennent à en parler de la mort de Cora qui est vue par l'une comme une solution et une facilité par l'autre. Souhaitant racheter son erreur, Mary Margaret supplie sa fille de la laisser décider de prendre un choix difficile et risqué au risque de construire leur avenir avec le sang de Regina. Sous les regards de Henry et David, Emma accepte le plan mais alors que son père lui lance la sacoche contenant le haricot magique, Hook s'en empare, refusant de les suivre. Emma tente de raisonner le pirate et y parvient, puis récupère la sacoche. Alors que les personnes se regroupent afin de quitter le Diner, Hook demande la vraie raison de son choix à Emma. Cette dernière rétorque ne pas souhaiter qu'Henry devienne orphelin de mère, étant déjà orphelin de père, ce qui interloque Killian. Il demande l'identité du père de Henry et apprend qu'il s'agit de Baelfire. Elle quitte les lieux, laissant Hook seul.

[Sur les eaux de Neverland – Passé]–

Sur le ponton du Jolly Roger, M. Mouche demande à Hook pourquoi Baelfire est encore présent sur le navire. Il réitère sa crainte d'être tous en danger si le Capitaine ne livre pas le garçon mais ses propos fâchent le pirate qui lui crie qu'il est le seul à pouvoir donner des ordres à l'équipage. Alors qu'il encourage les voyous à sauter de la planche pour finir sa vie à la mer, Baelfire sort des cales du bateau et tente d'agresser le pirate à l'épée. Surpris, il empêche ses matelots de sauter sur le garçon et lui demande la raison de son geste. Il voit Baelfire lui tendre un portrait de Milah, qu'il dit avoir trouvée dans son bureau. Il accuse Hook d'avoir tué sa mère, mais ce dernier le désarme et défend sa culpabilité. Il finit par lui dévoiler la vraie version de l'histoire : il est tombé amoureux de Milah avant de fuir avec elle. Il explique ensuite que le père de Baelfire a tué sa mère et depuis sa mort, il cherche un moyen de se venger. Toutefois, il précise que Milah regrettait chaque jour d'avoir abandonné l'adolescent et songeait à venir le récupérer lorsqu'il serait plus grand. Furieux de ces révélations, Baelfire l'accuse d'avoir déchiré sa famille et lui demande de le ramener à sa vraie famille, à Londres. Peiné, Killian explique qu'il ne saurait pas comment quitter le Pays Imaginaire mais lui propose de rester sous sa protection, ce que refuse le garçon, qui le traite de « pirate ».

[Storybrooke – De nos jours]–

Alors que Regina se concentre sur le détonateur, elle voit arriver avec surprise Henry, Emma et ses parents. Furieuse, elle lui demande ce qu'il fait ici et c'est avec joie que Henry lui explique que sa volonté de se sacrifier fait d'elle une héroïne, et que c'est au tour de sa famille de l'aider. David lui dit qu'ils comptent ouvrir un portail magique afin d'y jeter le détonateur mais Regina refuse. Alors qu'Emma se prépare à prendre le haricot de la sacoche, elle se rend compte qu'il n'y est pas, au grand désespoir de ses parents et Henry, qui comprennent que Hook les a doublés. Ce dernier est à bord de son navire et tient le haricot magique volé dans sa main valide puis quitte le port de la ville.

[Sur les eaux de Neverland – Passé]–

Quelques heures plus tard, sac au dos, Baelfire refuse une nouvelle fois la proposition de Hook de rester avec lui. Doutant de la capacité de l'adolescent à survivre, ce dernier estime n'avoir jamais eu le choix. Le Capitaine refuse son choix et pense qu'il pourrait construire sa vie sur son navire qui deviendrait sa famille. Il promet de changer pour le garçon, mais ce dernier estime qu'il est si égoïste qu'il ne mettra pas sa promesse à exécution. Blessé, Killian remercie le garçon de lui rappeler ses erreurs ainsi que sa mission suivante : tuer son père. Des adolescents masqués surgissent derrière Baelfire et s'emparent de lui avant de le mettre sur une barque. Hook demande à Felix si Baelfire sera heureux sur leur île mais le leader ne lui répond pas et saute sur la barque. Il regarde un des Enfants Perdus masquer le visage du garçon, puis observe la gravure réalisée quelques jours plus tôt, sur son gouvernail et à l'aide de son crochet, il l'endommage.

[Storybrooke – De nos jours]–

Alors qu'il se remémore sa vie passée avec Baelfire au Pays Imaginaire en regardant les gravures faites sur son gouvernail, il regarde une nouvelle fois le haricot magique dans sa main.

Dans les rues de Storybrooke, la panique s'empare des habitants qui courent dans tous les sens, essayant d'échapper aux ronces tandis que la destruction de la ville continue avec la disparition des rues et édifices, la nature reprenant ses droits. Des arbres poussent de toutes parts.

Tremblant de plus en plus, Regina explique, sous le regard effaré d'Emma, qu'elle ne pourra pas tenir longtemps, ses forces l'abandonnant peu à peu. Désespérée, Emma s'approche de ses parents et les appelle pour la première fois « maman » et « papa » avant de les enlacer, Henry se retrouvant entre les trois adultes. Ce dernier observe sa mère combattre avec peine le diamant noir. Il s'extrait des trois personnes et se dirige vers celle qui l'a élevée pendant plus de dix ans. Regina dit l'aimer et espérait être plus forte pour stopper le diamant mais avoir échoué. En larmes, elle se laisse enlacer par son fils. Soudainement, Emma paraît avoir une idée et propose à Regina d'associer leurs pouvoirs pour tenter de repousser la puissance du détonateur. La femme accepte et tandis que Henry et ses grands-parents se mettent à l'abri, Emma s'approche de Regina puis place ses mains de la même manière que celle-ci, autour du diamant. Elle en aspire le pouvoir bleuté, ce qui réjouit Regina, qui comprend que ça fonctionne. Quelques instants plus tard, une explosion retentit, jetant les deux femmes à terre. Le détonateur tombe au sol, brille un moment puis finit par s'éteindre. Instantanément, la nature quitte la ville, les ronces disparaissent et les arbres se résorbent. M. Gold sort de sa boutique, surpris des changements qui s'opèrent en ville. Dans les mines, Emma se lève ainsi que Regina et cette dernière confirme l'inactivation du détonateur ce qui réjouit les parents d'Emma. Cependant, ils constatent la disparition du garçon, son sac déchiré étant au sol.

Henry a été enlevé par Greg et Tamara, qui l'emmènent sur les ports de la ville. La femme promet ne pas lui faire de mal mais le garçon les accuse d'avoir tenté de détruire la ville. Il apprend de Tamara que cela n'était pas leur but de départ mais que la découverte de l'existence de Henry l'ont poussé à l'enlever. Ils se dirigent droit vers le port alors qu'Emma, suivie de ses parents et Regina accourent sur les lieux, ils voient Greg lancer le dernier haricot magique à l'eau, formant un portail magique. Alors qu'Emma crie le nom du garçon, ce dernier est contraint de sauter à l'eau avec ses ravisseurs, désespérant Emma. Retenue de sauter à l'eau par David, elle s'énerve contre Regina mais voit arriver M. Gold en compagnie de Belle. S'interrogeant sur la disparition de Henry, l'homme dit ne pas pouvoir les aider, ayant déjà lui-même traversé de nombreux mondes pendant des siècles afin de retrouver son propre fils. Regina refuse de croire à la théorie de M. Gold, qui est de ne pas pouvoir traverser les mondes sans portail, lorsque Belle observe au loin le navire de Hook se diriger vers eux.

Emma rejoint Killian qui vient d'accoster le Jolly Roger en lui disant que son retour est tardif au regard de la disparition récente de Henry. Le Capitaine leur dévoile le dernier haricot magique gardé et dit avoir changé d'avis puis le confie à Emma. Ne souhaitant pas attendre, Regina leur intime l'ordre de partir, ce que ne comprend pas le pirate. Il comprend que la ville est sauvée mais que Greg et Tamara ont enlevé le garçon. Il promet de mettre son navire et ses équipements à leur disposition pour le retrouver, ce qui réjouit Regina mais ne comprend pas comment faire sans indices. M. Gold dit s'en charger et ils montent tous à bord du bateau. L'antiquaire demande à Belle de rester en ville, ayant une mission à accomplir en sauvant son petit-fils. Il explique également que Storybrooke n'est pas en sécurité puisque les ravisseurs de Henry ne travaillaient pas seuls. Il confie à Belle un parchemin contenant des instructions pour garantir la sécurité de la ville, la rendant indétectable. La jeune femme comprend plus tard que M. Gold ne compte pas revenir dans ce monde, la prophétie le concernant le mènera à sa perte à cause de Henry. En l'honneur de son fils disparu, il se dit avoir le devoir de sauver son petit-fils pour se racheter. Émue, Belle garde espoir de revoir M. Gold un jour puis l'embrasse.

[Fôret Enchantée – De nos jours]–

Non loin du refuge des survivants de la Malédiction, le Prince Phillip, ressuscité, trouve Neal, inconscient et étendu sur la plage, mais vivant. Il est rapidement rejoint par Aurore et Mulan, et le trio le prend en charge.

[Storybrooke – De nos jours]–

Marchant sur le ponton du navire, M. Gold demande avec ironie si le pirate ne compte plus le tuer, ce qu'il confirme. Sous le regard de Regina, M. Gold félicite Hook de pouvoir vivre puis fait apparaître le globe magique sur un fût près d'eux. Sous les regards des différentes personnes ici présentes, l'homme se pique le doigt sur le globe avant de disposer quelques gouttes sur le mappemonde vierge. Des formes se dessinent et, dubitative, Regina demande où se trouve Henry. Killian révèle qu'il se trouve au Pays Imaginaire.

[Sur les eaux de Neverland – Passé]–

Jeté sur le sable de l'île des Enfants Perdus, Baelfire est amené de force par Felix auprès d'un adolescent masqué qui tient un parchemin dans sa main. Il dit que Baelfire n'est pas celui qui est recherché, puis Felix félicite le prisonnier d'être en vie. Il est ensuite emmené avec les « autres ». L'adolescent possesseur du parchemin questionne le leader sur une future possibilité de retrouver le garçon recherché et lui tend le portrait en question. Son chef lui assure que Peter Pan gagne toujours et même si les recherches mettront du temps, ils le retrouveront, dévoilant le portrait de l'enfant convoité, qui n'est autre que Henry.

[Storybrooke – De nos jours]–

Emma confie le haricot magique à Killian qui le lance immédiatement à la mer. Un tourbillon se forme rapidement à distance du navire puis Regina ainsi qu'Emma s'accrochent à des cordages derrière Hook, qui braque son gouvernail à tribord. Alors qu'il questionne M. Gold sur l'identité de Greg et Tamara, David, qui s'accroche à son épouse, l'entend dire qu'ils sont manipulés par une force qui les dépasse. Il dévoile que leur véritable employeur est quelqu'un qu'ils devraient tous craindre, tandis que le tourbillon se fait plus puissant. S'accrochant tous à des cordages du bateau, ce dernier file droit vers le tourbillon qui se referme après leur passage, laissant apparaître une mer calme.

Au pays imaginaire – Passé

Sur l’océan, le Jolly Roger continue sa route alors que le capitaine Crochet s’y trouve dessus et regarde une image de Milah. Monsieur Mouche le rejoint.

Monsieur Mouche : Milah était une très belle femme. Vous la vengerez capitaine, n’ayez crainte. (Crochet range la photo.) Je sais que quoi qu’il arrive, vous trouverez un moyen de tuer Rumplestiltskin.

Crochet : Quelles sont les nouvelles de notre prise du jour, monsieur Mouche ? Ce garçon que nous avons sorti de l’océan.

Monsieur Mouche : Il s’est endormi. Il a bu la tasse et il sent un peu la sardine mais il vivra.

Crochet : À ton avis, d’où peut-il venir ? (Il descend d’un étage.) Il n’y a pas beaucoup de navires par ici, quant à ses vêtements, ils ne viennent certainement pas de ce pays.

Monsieur Mouche : (Le rejoignant.) Alors peut-être que ce petit lui appartient. Que c’est un de ceux qu’il enlève dans l’autre monde. Je serai prêt à parier que c’est cela.

Crochet : Intéressant. Se pourrait-il que nous ayons cette chance ?

Monsieur Mouche : Cette chance ? Il se lancera à notre poursuite, il connait ce pays bien mieux que nous.

Crochet : Mais réfléchi, toi qui t’y connais en objet rare et particulièrement difficile à trouver, si nous lui rendons l’enfant de nous-mêmes, nous pourrons peut-être négocier notre survie au pays imaginaire. (Ils se rendent à l’intérieur du navire dans une cale où se trouve Baelfire.) Ohé moussaillon. Tu as de la chance d’être encore en vie à cette heure-ci.

Baelfire : De la chance ? Je suis le prisonnier d’un pirate dans un pays où règne la magie.

Crochet : La plupart des enfants croit avoir trouvé le paradis quand ils découvrent la magie du pays imaginaire. Pourquoi sinon serais-tu parti de chez toi ?

Baelfire : Je me suis sacrifié pour qu’une famille qui m’est cher puisse vivre en paix.

Crochet : (S’approchant de Baelfire.) Voyez-vous ça, quel héroïsme.

Baelfire : Que peux-tu savoir de l’héroïsme, sale pirate.

Crochet : C’est un pirate qui t’a évité de tomber entre les mains des redoutables sirènes.

Baelfire : C’est un pirate qui a tué ma mère et qui a brisé ma famille.

Crochet : Et où est ton père ?

Baelfire : Il m’a abandonné. C’est un lâche.

Crochet : Comment tu t’appelles ?

Baelfire : Je n’ai pas l’intention de te répondre.

Crochet : Oh, je pourrais t’y contraindre. Mais pour te prouver que les pirates ne sont pas tous comme tu l’imagines, je me contenterai de te reposer la question. (Il se rapproche de lui.) Comment tu t’appelles petit ?

Baelfire : Baelfire. (Crochet, après avoir regardé monsieur Mouche, s’en va pour lui donner une couverture.)

Crochet : Alors bienvenue à bord Baelfire. Je sens que tu vas te plaire parmi nous.

 

OUVERTURE

Des nuages disparaissent faisant apparaître le pays imaginaire.

 

Dans un parc – Storybrooke – Présent

Henry est en train de s’amuser sur la balançoire et Granny se trouve sur un banc en train de le surveiller et est armée. Gold arrive et il est éloigné du parc. Il voit que Granny est derrière Henry qu’elle ne voit pas. Il en profite pour tourner sa canne en utilisant son pouvoir pour commencer à détruire la corde. Il tourne encore et la corde s’effrite, Henry va peut-être tomber sur le rocher. Gold s’arrête quand il voit arriver David, Mary Margaret et Emma.

David : Gold, qu’est-ce que tu fais ici ?

Gold : Mon fils m’a bien fait comprendre qu’il ne voulait plus me voir alors je suis venu passer un peu de temps avec mon petit-fils.

Mary Margaret : Emma, tu devrais aller parler à Henry, on s’occupe du reste. (Emma va le rejoindre tandis que Gold ne comprend pas ce qu’il se passe.)

Henry : (Au loin alors qu’il quitte la balançoire.) Emma.

Emma : Henry, hey.

Mary Margaret : Voilà, on a une très mauvaise nouvelle à t’annoncer, je ne sais pas comment te dire ça alors…

Gold : (La coupant.) C’est inutile, ça ne m’intéresse pas.

David : C’est à propos de ton fils.

Gold : Que lui arrive-t-il ? (Emma s’est assise sur un banc avec Henry.)

David : Tamara lui a tiré dessus.

Henry : (Au loin.) Comment ça, qu’est-ce qu’il s’est passé ? (Gold se retourne.)

Gold : Quoi ? Il est mort ?

David : Ils se sont servis d’un haricot magique pour ouvrir une porte, Neal était blessé, il est tombé dans le vortex. La chute lui a sans doute été fatale. Je suis désolé. (Gold est peiné par la nouvelle.)

Henry : Non, non. (Henry tombe dans les bras de sa mère et en pleurs.)

Gold : Ce n’est pas lui qui devait mourir. (Emma console Henry.)

David : Il y a autre chose, Tamara et Greg ont volé un diamant magique qui appartenait à Regina. Il s’agit d’un dispositif visant à détruire la ville.

Mary Margaret : S’ils parviennent à l’activer, la ville s’autodétruira. Tous ceux qui ne sont pas nés dans ce monde seront condamnés.

David : Je sais que c’est un moment terrible pour toi mais on a besoin de ton aide.

Gold : Non. (Il s’en va.)

David : Tu ne veux pas nous aider à retrouver les meurtriers de ton fils, je ne comprends pas.

Gold : (Se retournant.) Ils n’ont pas tué Baelfire. (En pleurant.) Je l’ai tué. J’ai fait venir la magie dans ce monde pour le retrouver. Et maintenant il est mort. La magie a toujours un prix mais je suis prêt à le payer.

Mary Margaret : Mais nous mourrons tous, toi aussi tu mourras.

Gold : Ça ne me fait plus peur. (Il s’en va tandis que David et Mary Margaret se regardent, horrifiés.)

 

Dans la mine – Storybrooke

Owen, Tamara et Kilian sont entrés dans la mine pour enclencher le dispositif.

Owen : (Il a un portable à la main qui le guide.) On est plus très loin.

Kilian : Vous êtes sûr que votre chef ne cherche pas à vous faire périr dans l’effondrement d’une mine.

Tamara : (Avec une lampe-torche à la main.) Taisez-vous et avancez.

Kilian : Qui dirige cette opération, hein ?

Owen : Ça, ça ne vous regarde pas. Nous non plus d’ailleurs.

Kilian : Vous non plus ? Dois-je comprendre que vous obéissez aux ordres sans savoir qui les donne ?

Tamara : Contrairement à vous, Crochet, nous avons foi en quelque chose, nous croyons à la légitimité de notre cause.

Owen : (Trouvant des pioches.) On y est. (Il en regarde une.)

Kilian : Et bien entendu, c’est votre cause légitime qui vous pousse à faucher la pioche d’un nain. (Owen prend la pioche de Joyeux.)

Tamara : Regina avait ça dans la poche (elle montre le diamant) quand vous nous l’avez livrée à la bibliothèque.

Owen : C’est un dispositif d’autodestruction et cette pioche serait, d’après nos informateurs, ce qui permet de l’activer.

Kilian : Et vous comptez détruire une ville toute entière et tuer tous ceux qui y vivent.

Owen : Ouais, y compris votre pire ennemi. (Il prend un morceau de pierre qu’il met au sol.)

Kilian : Il ne pourra pas y échapper ?

Tamara : Aucun d’entre vous ne pourra. Une fois que ce truc-là est activé, (elle remontre le diamant) l’autodestruction est inévitable.

Owen : Cette ville redeviendra la forêt qu’elle était autrefois. Rien ne nous fera renoncer, on est prêt à mourir pour notre cause. Vous êtes prêt à faire la même chose pour la votre ?

Kilian : Absolument. (Ils sourient alors que Tamara pose le diamant sur la pierre et Owen frappe dessus avec la pioche. Il s’active en s’élevant du sol et provoque une explosion de lumière, ce qui gène Owen et Tamara ainsi que Kilian. Ils quittent la mine alors qu’Owen jette la pioche par terre, laissant le diamant activé. Des branches d’arbres se dégagent de l’horloge.)

 

Dans l’appartement de Mary Margaret – Storybrooke

Regina est assise et elle met ses bottes. Elle se lève et se plaint de douleurs au cou. David, Mary Margaret, Emma et Henry entrent dans la pièce, ce qui ravit Regina.

Regina : Ah Henry.

Henry : Maman. (Ils se serrent dans les bras. Un tremblement se fait sentir, faisant tomber une assiette et un verre.)

Emma : Regina, est-ce que c’est ?...

Regina : Oui, le diamant a été activé.

Henry : Alors, on va tous mourir.

Regina : Non, toi tu es né ici alors tu ne risques rien.

Henry : Mais, (regardant autour de lui) je vais me retrouver tout seul.

Regina : Si tu savais comme je regrette Henry.

Emma : Non, ça n’arrivera pas, arrêtez ce truc, trouvez une solution.

Regina : Quelle solution ? On ne peut pas l’arrêter.

Emma : Débrouillez vous, c’est votre faute.

Henry : Arrêtez de vous disputer, j’ai déjà perdu mon père, je ne veux pas perdre encore quelqu’un de ma famille. Il faut qu’on s’unisse pour sauver la ville.

Kilian : (Entrant dans la pièce.) La vérité sort de la bouche des enfants. Il a raison votre petit gars. (Il se prend un poing dans la figure par David.)

David : Ça c’est pour la dernière fois qu’on s’est croisé.

Kilian : La vache.

David : (Sortant son arme.) Dis-nous ce que tu fais ici avant que je me serve d’autre chose que de mes poings pour te faire parler.

Kilian : Tu crois vraiment que tes menaces me font peur ? On va sûrement tous y rester de toute manière.

Emma : C’est un peu votre faute, on sait que vous vous êtes allié à Tamara et Greg pour pouvoir tuer Gold.

Kilian : C’était avant qu’ils m’expliquent que j’allais moi aussi être anéanti.

Emma : On n’a pas de temps à perdre avec lui, on a un gros problème.

Kilian : C’est pour ça que je suis là. Voir la mort en face m’a fait comprendre que s’il y a une chose qui m’importe plus qu’assouvir ma vengeance, c’est bien de rester en vie. Alors évitons la destruction de la ville et nous reprendrons nos querelles.

Regina : Il n’y a aucun moyen d’enrayer le processus, le mieux que je puisse faire c’est le ralentir mais ça ne fera que retarder l’inévitable.

David : Vous nous donnez le temps dont a besoin.

Mary Margaret : Dont on a besoin pourquoi ?

David : Récupérer les haricots, s’en servir pour renvoyer tout le monde dans la forêt enchantée avant que Storybrooke ne disparaisse.

Emma : Comment ? On ne sait même pas où sont Greg et Tamara.

Kilian : Moi je le sais et je vais vous y emmener.

Emma : Voler les haricots et partir sans nous ? Pourquoi on vous ferait confiance ?

David : On ne va pas lui faire confiance, je vais aller avec lui, s’il nous trahi, je lui mets une balle dans la tête.

Kilian : Tu n’es pas du genre amical toi.

David : Autant que ce soit clair.

Emma : J’emmène Regina ralentir le processus. Henry, Mary Margaret, réunissez tous les autres, ils doivent être prêts à partir dès qu’on aura les haricots. (David range son arme et les autres s’en vont.)

Regina : Henry, avant que tu t’en ailles, je te demande pardon pour ce que j’ai fait. J’ai essayé d’être la personne que tu voulais que je devienne et je n’y suis pas arrivée. Mais je ferai tout pour que tu ne te retrouve pas seul au monde et je veux que tu saches que je t’aime.

Henry : Moi aussi, je t’aime. (Elle le prend dans ses bras.)

Kilian : (Alors que tout le monde s’en va, il s’adresse à David.) Que ne ferions-nous pas pour nos enfants. (Les deux se mettent à partir.)

 

Au pays imaginaire – Sur le Jolly Roger – Passé

Monsieur Mouche : (Hors cadre ; alors qu’une barque s’apprête à accoster près du navire.) Capitaine, vous devez leur livrer ce garçon, ils ont déjà tué pour moins que cela. Si vous leur donnez ce qu’ils sont venus chercher, ils nous laisseront sans doute la vie sauve.

Crochet : Non, je ne peux pas les laisser emmener avec eux le fils du Ténébreux. Sa présence ici ne peut être le fruit du hasard. C’est un signe de la providence. (Descendant un étage plus bas.) Il est la clé de ma vengeance et je refuse de m’en séparer. (Un enfant perdu monte à bord, suivi par d’autres.)

Felix : Sais-tu seulement qui nous sommes ?

Crochet : Vous êtes les enfants perdus, vous travaillez pour lui.

Felix : Nous cherchons un jeune garçon qui a été vu en mer à proximité de ce navire. Un jeune garçon qu’IL tient particulièrement à retrouver.

Crochet : J’ai bien peur hélas de décevoir vos attentes. Comme tu le vois, il n’y a que des hommes ici.

Felix : Alors, cela ne te gêne pas que nous fouillons le bateau.

Crochet : Je vous en prie, allez-y. (Ils se mettent à le fouiller et Felix, accompagné d’un autre enfant perdu, entre dans une pièce suivi par Crochet et monsieur Mouche.)

Crochet : Je te l’avais bien dit, il n’y a que mon équipage à bord.

Felix : Tu viens d’arriver dans ce pays. C’est pourquoi je me dois de te prévenir. (Un autre enfant perdu regarde dans une cale mais Baelfire est bien caché entre deux poutrelles.) Sais-tu ce qu’il fait à tous ceux qui lui mentent ?

Crochet : Non mais je devine que c’est douloureux.

Felix : Très douloureux. (Un enfant perdu continue de chercher.) Il prive pour toujours de leur ombre, il l’arrache de leur corps, (parlant lentement) tout doucement. (L’enfant perdu remonte et fait comprendre à Felix qu’il n’y a personne même s’il est passé à côté de Baelfire. Les enfants perdus remontent.) Si tu vois ce garçon, tu sais à qui il appartient. Au revoir, Capitaine. (Ce dernier sourit alors que Felix quitte le navire. Crochet en profite pour ouvrir une porte où se trouve Baelfire à l’intérieur.)

Baelfire : Je croyais que les pirates ne servaient que leur propre intérêt.

Crochet : Tu as encore beaucoup à apprendre. (Baelfire sourit.)

 

Dans la boutique de Gold – Storybrooke – Présent

Les nains entrent dans la boutique de Gold et semblent chercher quelque chose.

Joyeux : Allons-nous-en. Si monsieur Gold nous trouve ici, on risque d’avoir de gros ennuis.

Gold : (Entrant dans la pièce.) Voilà un signe que la fin est proche. (Les nains arrêtent de chercher.) Les pillages commencent.

Leroy : (Posant une boîte sur la vitre.) C’est pas du pillage si ce qu’on prend est déjà à nous. On a besoin de la chope d’Atchoum pour lui faire recouvrer la mémoire.

Gold : Oh, tiens donc.

Leroy : La mère supérieure a trouvé le moyen de lui rendre son identité. (Montrant un flacon.) Il doit boire ce liquide dans un récipient qui a une valeur affective pour lui.

Gold : Alors, elle a créé un remède contre ce problème de mémoire un instant, quelques heures avant que tout le monde meurt.

Clark : Quoi, qui va mourir ?

Leroy : Depuis le premier jour elle y travaille. Mais c’est quand Auguste est redevenu un petit garçon qu’elle a trouvé l’ingrédient nécessaire, un cheveu de Pinocchio, d’une personne qui était redevenue celle qu’elle devait être et qui n’avait pas subi la malédiction.

Gold : Alors vous allez réveiller votre ami et lui dire qu’il va bientôt mourir.

Clark : Je ne veux pas mourir.

Leroy : La ferme Clark. Il veut savoir qui il est et être avec sa vraie famille, peu importe le temps qui lui reste à vivre.

Clark : Euh, enfin, je n’ai pas envie d’y rester.

Leroy : Allez, on l’emmène chez Granny, on finira là-bas.

Joyeux : Hey.

Clark : (Il est amené par les autres nains pour quitter la boutique.) Attendez, euh, j’ai une question : et si je n’ai pas de famille, je mourrai quand même parce que en fin de compte, ce n’est peut-être pas la peine de vous donner autant de mal, euh je veux dire.

Leroy : (Amenant un flacon à Gold.) J’ai demandé à la mère supérieure de préparer une deuxième potion. Elle est pour toi.

Gold : Qu’est-ce que tu veux que je fasse avec ça ?

Leroy : Une fois Belle m’a aidé à comprendre qui j’étais. Je n’ai jamais oublié. J’aimerai en faire autant pour elle. La laisse pas mourir persuadée qu’elle est Lacey. (Gold prend la fiole et Leroy s’en va. Belle s’approche de lui.)

Belle : Alors, qu’est-ce qu’il se passe ?

Gold : Rien du tout. (Il retourne dans l’arrière-boutique.)

 

Près de l’entrepôt – Storybrooke

Owen est en train de détruire des documents sensibles dans un feu et jette le classeur dans l’arrière d’une camionnette. Il retourne dans l’entrepôt pour continuer à récupérer des documents. David et Kilian arrive en même temps.

Kilian : Ils sont à l’intérieur allons-y. (Ils sortent de la voiture et vont vers l’entrepôt. Des tremblements se font encore sentir, signe que la malédiction approche.) Il nous reste très peu de temps.

David : Ouais, qu’est-ce qui te fait dire ça ?

 

Au pays imaginaire – Sur le Jolly Roger – Passé

Les matelots s’attèlent sur le navire tandis que Crochet navigue. Baelfire arrive vers lui.

Crochet : Tu as le pied marin pour un petit rat des champs.

Baelfire : Oui mais j’ai encore le mal de mer.

Crochet : Ah, cela passera. Tu dois te considérer comme un prolongement du navire. Voudrais-tu que je te laisse tenir la barre ?

Baelfire : Je n’ai encore jamais navigué.

Crochet : Ah, une fois que tu connais les bases, c’est simple comme bonjour. (Il utilise le crochet pour le prendre par le pull et l’amène vers lui. Avec le crochet, il fait deux esquisses.) Alors, le côté gauche du navire s’appelle bâbord et le côté droit s’appelle tribord. Maintenant, vire de vingt degrés à bâbord. (Baelfire tourne sur la gauche pour changer de cap. Il rigole en posant sa main sur la tête de Baelfire.) C’est ça, moussaillon. Tu feras un bon marin, tu as cela dans le sang.

Baelfire : Merci.

Crochet : L’autre soir, tu m’as raconté que ta mère avait été tuée par un pirate. Mais qu’est devenu ton père ? Tu as dit qu’il t’avait abandonné.

Baelfire : C’est une longue histoire.

Crochet : Une histoire que je connais moi aussi. (Il l’aide à tenir la barre.) Quand j’étais enfant, mon père et moi avons embarqué sur un navire, nous voulions découvrir le monde. Mais un matin, à mon réveil, il n’était plus là. Je l’ignorais mais c’était un fugitif. Il s’est enfui dans la nuit pour ne pas être capturé.

Baelfire : Et il t’a abandonné ?

Crochet : Oui, c’est ça.

Baelfire : Si je te confie un secret, peux-tu me promettre de ne rien dire aux autres ? Ils pourraient prendre peur. Mon père est… La raison pour laquelle je ne parle jamais de lui à personne c’est qu’il est le Ténébreux. Autrefois, c’était un homme ordinaire mais quand j’ai été appelé à la guerre des Ogres, il a voulu me protéger. Il a cherché à s’emparer de la dague du Ténébreux et quand il l’a eue, il a changé. La seule chose qui l’intéressait, c’était les pouvoirs qu’elle lui conférait.

Crochet : Il tire tous ces pouvoirs de cette dague ?

Baelfire : Ouais. C’est la seule arme qui peut le tuer. C’est aussi la seule chose à laquelle il tienne encore. Il y tient même plus qu’à moi. Mon père m’a abandonné moi aussi. (Crochet l’invite à continuer de tenir la barre et il comprend qu’il tient peut-être sa vengeance.)

 

Dans l’entrepôt – Storybrooke – Présent

Kilian et David sont toujours à la recherche d’Owen.

David : Je peux te poser une question : pendant tout ce temps, tu n’as vécu que pour te venger, alors pourquoi la vie t’est devenue si précieuse tout à coup ? Moi je sais pourquoi je me bats, pour ma famille, tu te bats pour quoi toi ?

Kilian : Pour moi-même. Et tu peux me croire, c’est une excellente motivation. (En avançant, il entend du bruit.) Silence. (David prend son arme. Ils se cachent alors qu’Owen semble arriver vers eux, David le vise.)

David : Les haricots magiques, rendez-les nous. (Owen pose ses affaires et prend quelque chose dans sa poche.)

Owen : Vous parlez de ça.

Il montre un pot en verre avec des haricots dedans. Tamara arrive par derrière et tire sur David. Une bagarre a lieu entre Kilian et Owen mais il laisse tomber le pot qui tome au sol en se brisant. David part à la recherche de Tamara. Les deux tentent d’attraper le haricot alors que Tamara court pour échapper à David. Elle chute et laisse tomber l’arme. Il est prêt à lui tirer dessus quand Owen arrive par derrière et le fait tomber.

Owen : (Voyant qu’elle veut reprendre l’arme.) Non viens, on a ce qu’on voulait. (Ils s’en vont tandis que Kilian arrive.)

Kilian : Laisse-les filer.

David : (Il est retenu.) Qu’est-ce que tu fais ? Ils ont les haricots magiques.

Kilian : Non, pas tous, je leur en ai pris un. (Il le met dans sa poche.)

David : Ils ont tous les autres.

Kilian : Aucune importance, il en nous en faut qu’un. (David veut partir.) Attends, il faut savoir choisir ses combats mon ami.

David : (Réussissant à se dégager.) Je ne suis pas ton ami. (Il prend le haricot et s’en va. Kilian le suit.)

 

Dans la mine – Storybrooke

Emma et Regina sont dans la mine à la recherche du diamant activé.

Emma : Je sens sa présence. On dirait qu’il aspire l’oxygène.

Regina : Pas l’oxygène, la magie. (Elle le voit.) Le voilà. Quand il cessera de briller, le processus de destruction sera terminé et là, ah là ce sera un véritable carnage. Je vais essayer de contenir son énergie aussi longtemps que je pourrais.

Emma : Accrochez-vous, ils vont rapporter les haricots et on s’en ira.

Regina : Ralentir le processus va mobiliser absolument toutes les forces qu’il me reste.

Emma : Vous ne venez pas avec nous. Tout à l’heure, quand vous avez dit au revoir à Henry, vous lui faisiez vos adieux.

Regina : (Sur le point de pleurer.) Il sait que je l’aime, n’est-ce pas ?

Emma : Ne faites pas ça, il y a forcément un autre moyen.

Regina : Vous aviez raison vous savez, ce qu’il nous arrive en ce moment est entièrement ma faute. C’est moi qui ai créé ce dispositif. Ce n’est que justice qu’il finisse par me coûter la vie.

Emma : Qu’est-ce que je vais dire à Henry ?

Regina : Dites-lui que finalement il n’était pas trop tard pour bien agir et que c’est ce que j’ai fait.

Emma : S’il vous plaît.

Regina : Tout le monde me voit comme la méchante reine, y compris mon fils. Laissez-moi mourir en étant Regina. (Emma veut partir mais elle se retourne.)

Emma : Regina. (Cette dernière commence à utiliser son pouvoir sur le diamant pour tenter de ralentir le processus. Elle se met à pleurer et Emma s’en va en courant.)

 

Près de la boutique de Gold – Storybrooke

Les gens dans les rues crient en tentant d’échapper aux branches des arbres qui apparaissent, brisant le panneau publicitaire.

 

Dans la boutique de Gold – Storybrooke

Gold verse de l’alcool dans le verre de Belle.

Gold : Buvons à la fin du monde. Allez vas-y, ce sera moins difficile.

Belle : T’as raison comme ça au moins je ne me rendrais compte de rien. (Elle fait tomber le verre et le liquide coule sur la table.) Oh pardon, je n’ai pas fait exprès.

Gold : Ça ne fait rien.

Belle : Attends, (elle prend le châle) je vais essuyer ça. (Elle utilise le châle pour nettoyer l’alcool.)

Gold : Non, ne fais pas ça, stop. Rends-moi ça tout de suite.

Belle : C’est un vieux chiffon qui trainait.

Gold : C’était à quelqu’un qui compte pour moi, tu ne peux pas comprendre.

Belle : Comment j’aurais pu le savoir. (Il dépose le châle sur le buffet. Il prend un petit sachet bleu dans une armoire et dépose les morceaux d’une tasse sur la table. Il la transforme pour qu’elle redevienne entière.) Encore cette tasse. C’est quoi au juste ?

Gold : Ça appartient à mon passé, à notre passé. Non, ne te mets pas en colère, pas aujourd’hui.

Belle : D’accord. (Il met le liquide de l’antidote dans la tasse et dans le verre. Il lui donne la tasse et elle trinque. Elle boit la potion et quelque chose de bleu entoure son corps. Elle se souvient de tout.)

Gold : (Sur le point de pleurer.) Belle.

Belle : (Elle pleure.) Mon amour. (Elle l’embrasse.)

Gold : Pardonne-moi, je n’aurais pas dû te réveiller au moment où on va tous mourir mais j’ai besoin de toi.

Belle : Tu as perdu ton fils. Je… Je suis sincèrement navrée. (Elle se met dans les bras de Gold.) C’est affreux.

Gold : (En pleurant.) J’ai échoué. J’ai échoué.

Belle : Non.

 

Chez Granny – Storybrooke

David : (Montrant le petit sac de Kilian qui arrive derrière lui.) On a un haricot.

Joyeux : Oh, génial, super. (Emma arrive près d’eux.)

Emma : Ça y est.

David : Ouais.

Emma : (Montrant sa blessure au bras.) Ça va ?

David : Oh, ce n’est qu’une égratignure, t’en fais pas.

Emma : Bon alors, on s’en va. Henry.

Henry : Attends, où est ma mère ?

Emma : (Rejoignant Henry.) Regina peut contenir l’énergie du diamant assez longtemps pour qu’on s’échappe mais

Henry : Mais, mais quoi ?

Emma : (Regardant Mary Margaret et Henry.) Elle n’y survivra pas.

Henry : Non, non, non.

Emma : Je suis désolée, je lui ai promis de faire en sorte qu’il ne t’arrive rien.

Henry : On ne peut pas faire ça enfin, elle fait partie de la famille. On n’abandonne pas un membre de sa famille.

Emma : Je sais mais elle a fait son choix et c’est notre seule chance de nous en sortir.

Henry : Mais on l’a sauvée quand le spectre a voulu la tuer. En quoi c’est différent cette fois-ci ?

Mary Margaret : Le spectre.

Emma : Quoi ?

Mary Margaret : On l’a envoyé dans un autre monde, pourquoi on ne ferait pas la même chose avec le diamant magique.

Emma : On n’est même pas sûr que ça marche.

Mary Margaret : Pour ça, il faut essayer.

David : Elle a raison.

Emma : C’et trop risqué, les autres voudront jamais.

Archie : Bien sûr que si. Parce que c’est ce qu’on doit faire. Blanche-Neige et le prince Charmant nous ont guidés en de nombreuses occasions. Et nous avons toujours gagné. Alors, qui est prêt à les laisser nous guider encore une fois ? (Archie lève la main.)

Granny : On est tous avec eux.

Un nain : Moi.

Un nain : Moi

Leroy : (Levant la main.) Moi.

Joyeux : Vous pouvez compter sur nous.

Mary Margaret : Merci Archie. Je suis persuadée que c’est ce que nous devons faire.

David : Et on va le faire.

Mary Margaret : On n’a pas eu l’occasion d’être de véritables parents pour toi mais (Henry et Emma s’enlacent) laisse-nous l’être cette fois. Laisse-nous faire le bon choix, il n’est pas trop tard

Emma : Je ne veux pas qu’il se retrouve tout seul. Je ne veux pas qu’il grandisse comme moi.

Mary Margaret : Je sais. (Ils sont déséquilibrés par un autre tremblement.)

Emma : Votre plan pourrait échouer. Si on ouvre une porte maintenant, on est pratiquement sûr d’avoir la vie sauve.

Mary Margaret : Mais ce serait mal agir, Emma, j’ai tué sa mère.

Emma : Tu l’as fait parce qu’il n’y avait pas d’autre solution.

Mary Margaret : Je l’ai fait parce que c’était plus facile. Mais c’était une erreur. Il y avait d’autres moyens. Certes plus risqués mais que je regrette de ne pas avoir plus exploré. (Elle s’avance vers Emma.) S’il te plaît chérie, cette fois-ci laisse-nous prendre ce risque. Parce que si on ne le fait pas, nous devrons construire notre avenir à tous dans le sang d’un être humain. (Emma regarde Mary Margaret, David et Henry.)

Emma : OK. (David rend le petit sac à Kilian.)

Kilian : Vous êtes fous à lier.

Emma : Non, Crochet, attendez.

Kilian : Moi, je ne me sens pas coupable.

Emma : Rendez-le-moi.

Kilian : (Se retournant.) Si elle veut se sacrifier pour nous, qu’elle le fasse.

Emma : Vous et moi, on fonctionne de la même façon. On se protège pour ne pas être blessé.

Kilian : Et ça m’a plutôt bien réussi.

Emma : Jusqu’au jour où ce ne sera plus le cas. On va le faire, c’est peut-être absurde, c’est peut-être de la folie mais on va le faire. Alors, vous pouvez vous joindre à nous pour qu’ensemble on fasse triompher le bien ou faire ce que vous faites le mieux, et vous débrouillez seul. (Elle montre sa main.)

Kilian : (Donnant le petit sac.) Vous êtes convaincante, Emma Swan. (Tout le monde s’en va.) Pourquoi faites-vous cela en réalité ?

Emma : Henry vient de perdre son père, je ne veux pas le laisser perdre aussi sa mère adoptive.

Kilian : Son père ? Qui est le père d’Henry ?

Emma : Neal.

Kilian : Baelfire.

Emma : Ouais. (Elle s’en va à son tour, le laissant seul.)

 

Au pays imaginaire – Sur le Jolly Roger – Passé

Monsieur Mouche rejoint Crochet.

Monsieur Mouche : Capitaine, pourquoi Baelfire est-il encore à bord de ce bateau ? Ce garçon est sûrement votre meilleure chance de vous venger mais il ne vous servira à rien si vous vous faites tuer.

Crochet : N’oublie pas à qui tu parles.

Monsieur Mouche : Écoutez, vous savez aussi bien que moi qui cherche à le récupérer. Si vous ne lui livrez pas ce petit de vous-mêmes, les enfants perdus finiront par venir le chercher et ils vous tueront.

Crochet : (En criant.) Je suis le capitaine, c’est moi qui donne les ordres ici ! Tous ceux qui me désobéissent sont jetés par-dessus bord et peuvent prier pour que les sirènes et les requins aient pitié d’eux !

Baelfire : (Montant sur le ponton, il s’en prend à Crochet avec son épée.) Prends garde misérable.

Monsieur Mouche : Capitaine. (Les autres membres d’équipage rangent leurs épées.)

Crochet : Whooo…  Qu’as-tu à me reprocher ?

Baelfire : (Montrant le dessin de Milah.) J’ai trouvé ceci sur la table de ta cabine. C’est ma mère. Comment as-tu eu ce portrait ?

Crochet : Petit.

Baelfire : Comment ? (Il utilise l’épée contre Crochet.) C’est toi le pirate qui l’a tuée. (Crochet le désarme.)

Crochet : Tu fais erreur, ce n’est pas moi qui l’ai tuée. Nous nous aimions elle et moi. Nous nous sommes enfuis ensemble, ton père t’a menti une fois de plus. Il était bien trop lâche pour t’avouer la vérité. (Il se met à genoux.) C’est lui qui lui a arrachée le cœur et qui l’a écrasé devant moi. Et depuis, je ne pense plus qu’à une chose, assouvir ma vengeance.

Baelfire : Elle m’a abandonné ?

Crochet : Il n’y a pas eu un seul jour où ta mère n’a pas regretté d’être partie sans toi. Nous voulions revenir te chercher quand tu serais assez grand. Mais peut-être que le destin nous a réunis pour que je tienne cette promesse et que nous puissions enfin former une famille comme Milah l’espérait.

Baelfire : (En criant.) Non ! Ne m’approche pas. (Crochet arrive devant lui.) Tu t’es servi de moi, ce que tu voulais c’était tué mon père.

Crochet : C’est vrai, je le reconnais.

Baelfire : Tu as tué ma mère et brisé ma vie. (Il se met à pleurer.) Aussi sûrement que si tu avais toi-même arraché le cœur.

Crochet : Ne dis pas ça, tu es en colère.

Baelfire : Ramène-moi à ma vraie famille, les Darling.

Crochet : Je ne peux pas, il est impossible de quitter le pays imaginaire. Mais tu peux rester ici, sous ma protection.

Baelfire : J’aime mieux me débrouiller seul que de te devoir quoi que ce soit. Je veux descendre de ce navire, maudit pirate. (Il s’en va laissant seul Crochet.)

 

Dans la mine – Storybrooke – Présent

Regina est toujours en train de ralentir le processus d’autodestruction quand Emma, Mary Margaret, David et Henry s’approchent d’elle.

Regina : Qu’est-ce que vous faites ici ?

Henry : Tu es prête à mourir pour nous sauver, ça fait de toi une héroïne. Maintenant, c’est à nous d’être des héros.

Regina : Non.

David : On va ouvrir une porte et jeter ce diamant dans le vortex.

Regina : Très mauvaise idée. On ne sait même pas si ça peut marcher.

Mary Margaret : Il faut essayer.

David : (Se mettant à l’abri.) S’il vous plaît, mettez-vous sur le côté. (Emma s’éloigne et veut prendre le haricot dans le petit sac mais il n’y a plus rien.) Emma.

Emma : Il n’y est pas. Le haricot a disparu. (Comprenant ce qu’il se passe.) Crochet.

 

Sur le port – Sur le Jolly Roger – Storybrooke

Kilian ouvre sa main et le haricot s’y trouve dedans. Il s’éloigne de Storybrooke.

 

Au pays imaginaire – Sur le Jolly Roger – Passé

Baelfire est sur le ponton et Crochet le rejoint.

Crochet : Tu as hâte de nous quitter.

Baelfire : Je veux débarquer ce soir.

Crochet : Tu crois avoir une chance de survivre tout seul ?

Baelfire : Je n’ai pas vraiment le choix.

Crochet : Mais tu l’as maintenant.

Baelfire : Qu’attends-tu pour accoster ?

Crochet : Je sais que tu es en colère, mais rien ne t’oblige à t’en aller, tu sais. Ce navire pourrait devenir ton nouveau foyer, ta vraie famille. Tu n’as qu’un mot à dire, il n’est pas trop tard pour tout recommencer. Je changerai pour toi.

Baelfire : Je ne te crois pas.

Crochet : Je peux le faire.

Baelfire : (Se tournant vers lui.) Tu dis cela aujourd’hui mais je sais que tu es incapable de changer. Tu feras toujours passer tes propres intérêts avant le reste. (Il s’en va de l’autre côté du navire.)

Crochet : Merci beaucoup. Cette conversation m’a rappelé que la seule chose qui compte pour moi, c’est de tuer ton père. (Les enfants perdus montent sur le navire et deux d’entre eux prennent Baelfire.)

Baelfire : Tu ne comptais pas me laisser partir.

Crochet : Quel aurait été mon intérêt ?

Baelfire : Tu voues une telle haine à mon père que tu ne vois même pas qu’en réalité tu es comme lui. (Deux enfants perdus mettent Baelfire dans la barque et y montent dedans pendant que Felix reste sur le bord du navire.)

Crochet : Voilà, vous avez le petit. C’est ce qu’il voulait, non ? (Felix descend à son tour dans la barque. Crochet et monsieur Mouche les voient partir. Ils mettent un sac sur la tête de Baelfire. Il voit des symboles et se met à les rayer.)

 

Sur le Jolly Roger – Storybrooke – Présent

Kilian regarde les inscriptions qu’il a rayées et voit le haricot, hésitant à l’utiliser. Il le garde dans sa main.

 

Dans les rues de Storybrooke

Les gens continuent de crier et courir lorsque la forêt arrive de plus en plus vite sur eux. Les branches des arbres courent après eux et d’autres arbres poussent dans la ville.

 

Dans la mine – Storybrooke

Regina continue d’utiliser son pouvoir pour tenter de contenir le processus de destruction mais elle arrive difficilement.

Regina : Je n’arriverai pas à le contenir plus longtemps. (C’est de plus en plus difficile.)

Emma : (S’approchant de ses parents.) Maman… Papa. (Ils se retrouvent dans les bras et la consolent.)

Regina : (En pleurant alors qu’Henry arrive près d’elle.) Je t’aime mon chéri. J’aimerais être assez puissante pour pouvoir détruire ce diamant. (Henry va dans ses bras alors qu’elle pleure toujours.) Je te demande pardon. (Emma se sépare de ses parents et regarde le diamant.)

Emma : Seule, vous n’êtes pas assez puissante mais peut-être qu’à deux on l’est.

Henry, David et Mary Margaret se mettent à l’abri du côté de la mine. Emma approche ses mains pour pouvoir aider Regina à contenir le processus. À force de résister, cela fonctionne et elles sont projetées en arrière, le diamant tombant sur la pierre, désactivé. La forêt disparaît de la ville. Gold sort de sa boutique et voit ce qui se passe, étonné. Pendant ce temps, dans la mine, David et Mary Margaret se lèvent après avoir échappé au pire.

David : Oh, on est vivant. Emma. (Il la relève.)

Mary Margaret : Ça va ?

David : Lève-toi.

Emma : (Pendant que Regina ramasse le diamant.) On a réussi.

Regina : Oui, on a réussi.

David : Et c’est grâce à Henry. Il faut reconnaître qu’une fois de plus, il avait raison.

Emma : Oui, c’est vrai. Heureusement que t’es là, hein ? (N’obtenant pas de réponse.) Henry ? (Ils regardent vers la mine mais ne voient personne.)

Regina : Henry.

Emma : (Ils courent à l’intérieur de la mine.) Henry. (Elle trouve un sac au sol.)

Mary Margaret : Qu’est-ce que c’est que ça ?

Emma : (Prenant le sac dans la main et comprenant ce qui se passe.) Ils l’ont enlevé. (Ils continuent leur chemin.)

 

Près du port – Storybrooke

Owen et Tamara ont Henry qui a les mains attachées. Ils avancent vers le port.

Tamara : On ne te veut aucun mal. Tu n’as aucune raison d’avoir peur.

Henry : Vous avez voulu tuer tous ceux que j’aime et faire disparaître Storybrooke.

Tamara : Ça n’a jamais été le but recherché.

Henry : Alors, c’était quoi ?

Owen : On était venu pour détruire toute la magie présente dans cette ville mais on y a découvert quelque chose de plus important, quelque chose qui a absolument tout changé. Toi, petit. (Ils continuent leur chemin.)

 

Sur les docks – Storybrooke

Tamara, Henry et Owen continuent de parcourir le port jusqu’à une destination inconnue. Emma, Mary Margaret, Regina et David leur courent après.

Mary Margaret : Emma, attends, tu ne sais même pas où ils sont allés.

Emma : Je sais, mais je dois le retrouver. Je le suivrai jusqu’en enfer s’il le faut. (Ils arrivent sur le port et voient Owen lancer le haricot magique dans la mer.)

Regina : Le dernier haricot magique. Ils ont ouvert une porte.

Emma : Henry !

David : Henry ! (Ils courent dans leur direction mais ils sautent dans le portail qui se ferme.)

Emma : (Retenue par David.) Non, non ! Non, il faut les suivre, il y a forcément un moyen.

Regina : On n’a plus de haricot et on ne sait même pas dans quel monde ils l’ont emmené.

Emma : (Toujours retenue par David.) Trouvez une solution.

Regina : On n’a aucun moyen de les suivre.

Emma : Il doit y en avoir un, on ne peut pas les laisser partir avec Henry.

Gold : (Arrivant avec Belle.) Ils sont partis avec Henry ?

David : Ouais, fais quelque chose, utilise tes pouvoirs.

Emma : Gold, il faut nous aider.

Gold : Je ne peux rien faire. Toute ma vie j’ai tenté de passer d’un monde à l’autre pour retrouver mon fils. Il n’y a qu’en ouvrant une porte qu’on peut partir d’ici.

Regina : Alors c’est fini. Il a disparu pour toujours ? Je refuse d’accepter cette idée.

Belle : (Voyant le Jolly Roger revenir.) C’est quoi ça ?

Emma : Crochet. (Alors que le navire a accosté.) Qu’est-ce que vous faites ici ?

Kilian : (Descendant sur les quais.) Je viens vous aider.

Emma : Vous arrivez trop tard.

Kilian : Vraiment ?

Emma : Je croyais que vous faisiez passer vos intérêts avant tout le reste ?

Kilian : (Montrant le petit sachet où se trouve le haricot.) J’avais besoin de m’assurer que je pouvais encore le faire. (Elle le sort et voit le haricot.)

Regina : Il n’y a pas de temps à perdre alors allons-y.

Kilian : Où ? On ne devait pas sauver la ville ?

David : On s’en est chargé.

Emma : On cherche Henry. Tamara et Greg l’ont emmené dans un autre monde.

Kilian : Si vous voulez vous lancer à leur poursuite, mon navire est à votre service.

Regina : Merci de ton offre mais comment on va faire pour les retrouver ?

Gold : Ça je m’en occupe. Je vais nous conduire à l’endroit où il se cache.

Mary Margaret : Dans ce cas, allons-y. (Tout le monde monte sur le Jolly Roger sauf Gold et Belle.)

Gold : Belle, il faut que j’aille avec eux mais toi tu dois rester ici.

Belle : Non, pourquoi, je… je veux vous aider à les retrouver.

Gold : Storybrooke n’est plus en sécurité.

Belle : Quoi ?

David : Pourquoi ?

Gold : Parce que Greg et Tamara n’ont pas agi seuls, d’autres vont venir.

David : Qu’est-ce qu’on va faire ? On ne peut pas prendre ce risque.

Gold : Après notre départ, (il donne un papier à Belle) tu suivras ces instructions. C’est un charme de protection, la ville deviendra invisible, personne ne pourra la retrouver.

Belle : Mais alors, comment tu feras pour revenir auprès de moi ? (David monte sur le Jolly Roger et Belle n’obtient pas de réponse.) Tu ne reviendras pas, c’est ça ?

Gold : La prophétie est claire, Henry est le garçon qui causera ma perte. Mais c’est aussi mon petit-fils, je dois le sauver, ne serait-ce que pour honorer la mémoire de Baelfire. Il s’en est allé et je n’ai même pas eu l’occasion de lui dire au revoir.

Belle : Écoute, je comprends mais je sais aussi que nul ne peut dire exactement de quoi l’avenir sera fait. Je suis certaine que je te reverrai. (Ils s’embrassent et Belle pleure.) Baelfire aurait sûrement, aurait sûrement été fier de toi. (Elle s’en va en continuant de pleurer sous les yeux de Gold ému.

 

Dans la forêt enchantée – Sur une plage

Un homme est allongé sur la plage. Aurore et Philippe arrivent à son chevet.

Philippe : Qui est-ce ?

Aurore : Je l’ignore. (Philippe le retourne et il s’agit de Neal.)

Philippe : Est-il encore en vie ? (Aurore regarde de plus près s’il respire. Mulan est à côté d’eux.)

Aurore : Il respire à peine, il a besoin de soin. (Ils tentent de le relever.)

Philippe : Aide-moi à le porter.

 

Sur le Jolly Roger – Storybrooke

Gold est monté à bord et Kilian le rejoint.

Gold : Alors, tu as renoncé à me tuer ?

Kilian : J’en ai bien l’impression.

Gold : Excellente nouvelle. (Regina arrive derrière eux.) Je vais pouvoir te laisser la vie sauve. (Il fait apparaître un globe blanc. Il pique son doigt sur la pointe, alors que tout le monde le regarde, et verse une goutte dessus, le globe se remplit de rouge pour faire apparaître une carte.)

Regina : (Regardant le globe.) Quel est cet endroit ? Où ont-ils emmené Henry ?

Kilian : Au pays imaginaire. (Ils connaissent désormais la destination de leur voyage.)

 

Au pays imaginaire – Sur une plage – Passé

La barque où se trouve Baelfire accoste près de la plage. Felix pousse au sol Baelfire et le prend par la veste, il lui enlève la cagoule.

Felix : Est-ce le bon, cette fois ? Est-celui qu’il veut ?

Enfant perdu : Non, ce n’est pas lui.

Felix : (À Baelfire.) On dirait que c’est ton jour de chance mon garçon. Tu vas rester en vie. (Le poussant vers un enfant perdu.) Mettez-le avec les autres.

 

Sur le Jolly Roger – Storybrooke – Présent

Emma donne le haricot à Kilian. Il le jette dans la mer et le portail s’ouvre. Ils naviguent désormais vers le vortex.

David : À qui a-t-on à faire au juste ? Qui sont vraiment Greg et Tamara ?

Gold : (S’accrochant.) Ce ne sont que des pions, manipulés par des forces bien plus puissantes qu’ils ne pourraient le concevoir. Ils ne savent même pas pour qui ils travaillent réellement.

Emma : (En criant.) Et pour qui ils travaillent ?

Gold : Quelqu’un que nous devrions tous redouter. (Tout le monde s’accroche.)

 

Au pays imaginaire – Sur la plage – Passé

Enfant perdu : Si ce garçon n’est pas celui qu’il cherche, crois-tu qu’un jour on puisse trouver le bon ?

Felix : Bien sûr qu’on le trouvera. Cela prendra du temps mais Peter Pan n’échoue jamais. (Il regarde la photo d’un jeune garçon.)

 

Sur le Jolly Roger - Présent

Ils continuent d’avancer vers le vortex et descendent dans le portail qui se ferme, laissant la mer devenue calme.

–[Neverland - Past]–

On the Jolly Roger. Hook is watching a picture of Milah.

Mr Smee : Milah was quite beautiful, wasn't she ? Don't worry, cap'n. You'll avenge her. No matter what it takes, I know you'll find a way to kill Rumplestiltskin.

Hook : Mr. Smee, what news of the day's catch ? The boy we yanked from the sea.

Mr Smee : He's still asleep. A bit waterlogged and smells of catfish, but he'll live.

Hook : Where do you suppose he came from ? Hmm ? There aren't many other ships in the area, and his clothes are certainly not of this land.

Mr Smee : What if the boy belongs to him ? The ones he kidnaps from the other world. I-I'd bet my rations on it.

Hook : Indeed. But could we be so lucky ?

Mr Smee : Lucky ? He'll be looking for us. He knows this land better than we do.

Hook : Mr. Smee... Are you not a connoisseur of rare and valuable objects ? If we return the boy to him, it could be the very key to our survival in Neverland.

––––––––––––

Hook and Smee visit Bealfire in the hold.

Hook : Ahoy there. Aren't you lucky to be alive?

Bealfire : Lucky ? I'm a prisoner of pirates in a land cursed with magic.

Hook : Well, most children think they've found paradise when they lay their eyes on Neverland's magic. Why else leave home the first place ?

Bealfire : I came here so a family I loved could live.

Hook : Well, aren't you quite the hero ?

Bealfire : What would you know about that ? Pirate.

Hook : A pirate saved your scrawny bones from the curse of the mermaids.

Bealfire : A pirate killed my mother and tore apart my family.

Hook : What about your father ?

Bealfire : He left me. He's a coward.

Hook : What's your name, boy ?

Bealfire : I don't have to answer you.

Hook : Ooh. Well, I can make you. But to prove that not all pirates are as you fear, I'll simply ask again. What's your name ?

Bealfire : Baelfire.

Hook : Welcome aboard, Baelfire. It's a pirate's life for you.

–[Storybrooke]–

Henry is on a swing set. Granny looks after him. Gold watches Henry, he uses his powers to break the swing set’s cord. Mr Gold is disturbed by David.

David : Gold. What are you doing here ?

Mr Gold : Well, my son made it clear I'm to stay away from him, so... I'm spending some time with my grandson instead.

Mary Margaret : Emma, it's okay. Why don't you go talk to Henry ? We'll handle this.

Emma leaves.

Henry : Emma.

Emma : Henry, hey.

Mary Margaret : Mr. Gold, we have some news we need to share with you, and it's not good.

Mr Gold : Not interested.

David : It's about your son.

Mr Gold : Yeah. What about him ?

Emma : I... have something really...

David : Tamara shot him.

Mr Gold : What ? He's dead ?

David : They used a bean to open a portal. Neal was hurt so badly, he fell through. He's gone.

Mr Gold : Bae wasn't supposed to die.

David : Greg and Tamara... They took something from Regina... A magical trigger. A fail-safe in the curse that can destroy Storybrooke.

Mary Margaret : If they activate it, it's a self-destruct. Everyone not born in this world will die.
David : I know this is hard, but we need your help.

Mr Gold : No.

David : They killed your son in cold blood, and you don't wanna stop them?

Mr Gold : They didn't kill my son. I did. I brought magic to this world to find Bae. And now he's dead. Magic always has a price, and this... This is it. But I'm prepared to pay it.

Mary Margaret : But... we'll die. You'll die.

Mr Gold : No, I've made my peace with that.

Gold leaves.

––––––––––––

Greg and Tamara are walking into the mines.

Greg : It's just ahead.

Hook : You sure whoever's in charge of you guys doesn't want you to die in a mine collapse ?

Tamara : Just keep moving.

Hook : Who is telling you what to do ?

Greg : You know what ? That's not your concern. It's not ours, either.

Hook : Not your concern ? So you're telling me you don't know who commands you ?

Tamara : Unlike you, Hook, we believe in something. We have faith in the sacredness of our cause.

Greg : We're here.

Hook : So your sacred cause is pilfering a dwarf's pickaxe ?

Tamara : Regina... had this in her pocket when you turned her over to us.

Greg : It's a trigger, and this axe, according to our people, is what activates it.

Hook : You're going to destroy an entire town and kill everyone in it...

Greg : Yeah, including your enemy.

Hook : Rumplestiltskin won't be immune to this ?

Tamara : None of your kind will be. Once this thing gets activated, nothing can shut it off.

Greg : This whole town will revert to the forest it was. So tell us, Hook. We're willing to die for our cause. Are you willing to die for yours ?

Hook : Absolutely.

Greg : Uhh !

Greg hits the trigger with pickaxe. He starts the self-destruction. They leave the mines.

––––––––––––

At Mary Margaret and David’s loft. Regina puts her boots.

Regina : Oh ! Henry.

Henry : Mom !

Henry hugs Regina. There is an earthquake.

Mary Margaret : Oh !

Emma : Regina, was that...

Regina : Yes. The diamond was activated.

Henry : So we're all gonna die.

Regina : You were born here, so you'll live.

Henry : But... I'll be alone.

Regina : I'm so sorry, Henry.

Emma : It's gonna happen. I'm not gonna let it. You did this. Now make it stop.

Regina : I can't. There's no way.

Emma : Well, figure it out. It's your fault.

Henry : Stop! I already lost my dad. I don't wanna lose anyone else. We have to work together.

Hook comes in.

Hook : From the mouths of babes. I'd say the lad has a point.

David punches Hook in his face.

David : That's for the last time we met.

Hook : Bloody hell.

David : And tell us why you're here before I use something else other than my fist.

Hook : I think threatening to kill me is a bit redundant when we're all about to die anyway.

Emma : No thanks to you. Regina just told us you were working with Tamara and Greg to get your revenge.

Hook : Well, that was before they told me I had to die to get it.

Emma : We don't have time for this. We have a real problem.

Hook : Which is why I'm here, 'cause staring death in the face has made me realize if there's one thing I want more than my revenge, it's my life. So should we start this thing now and then resume bickering ?

Regina : There is no stopping it. And the best thing I can do is slow it down, but that will only delay the inevitable.

David : It'll give us the time we need.

Mary Margaret : The time for what ?

David : Steal back the beans. Use them to get everyone back into the Enchanted Forest before Storybrooke is gone.

Emma : How ? We don't know where Greg and Tamara are.

Hook : Well, I do. I can help.

Emma : Help yourself. You'll take them and leave us all behind. Why should we trust you ?

David : No, we won't have to. I'll go with him. If he tries anything, I'll shoot him in the face.

Hook : Quite hostile, aren't we ?

David : Just being clear.

Emma : I'll take Regina to slow down the diamond, give you guys time. Mary Margaret, take Henry. Gather everyone. Make sure they're ready to go as soon as we have those beans.

Regina : Henry, before you go... I'm sorry for what's happened. I... tried to be the person that you wanted me to be, and I failed. But I won't let you be alone. You just know that I love you.

Henry : I love you, too.

Hook : The things we do for our children.

–[Neverland - Past]–

The lost boys come to the Jolly Roger with a small boat.

Mr Smee : Captain, you have to give them the boy. They've killed for less. The sooner we give them what they want, the sooner they leave us alone.

Hook : No. I can't part with him now, not when I know he's The Dark One's son. Can't be chance that brought him here. Providence must be at work. He is the key to my revenge. I won't lose him.

The lost boys come aboard.

Felix : Do you know who we are ?

Hook : You're the lost ones. You work for him.

Felix : We're looking for a boy who was seen adrift nearby. A boy he has a particular interest in.

Hook : Then I'm afraid I have to send you away disappointed. As you can see, we're only men here.

Felix : Then you won't mind if we search your ship.

Hook : Be my guest.

––––––––––––

The lost boys inspect the hold of the ship.

Hook : Told you, no one here but me crew.

Felix : You're new to this land, which means I should warn you. Do you know what he does to people who lie to him ?

Hook : No. But I gather it hurts.

Felix : It does. He rips your shadow right from your body. R-r-r-r-rip ! If you find him, you know who he belongs to. Good-bye, captain.

The lost boys leave.

Baelfire : I thought pirates only cared about themselves.

Hook : Well, you have a lot to learn, boy.

–[Storybrooke]–

The dwarves are at Mr Gold’s shop, they looking for something.

Happy : A sure sign of impending doom.

Mr Gold : Looters.

Leroy : It ain't looting if the stuff you find's already yours. We need Sneezy's drinking stein. We can bring his memories back.

Mr Gold : Oh, can you ?

Leroy : Mother Superior finally figured it out. He needs to drink this out of his old stein... Something important to him.

Mr Gold : So she found a solution to the memory problem ? Today ? In the nick of time before we all die ?

Clark : Die ? Who's dying ?

Leroy : She's been working on it all along. Then when she had to transform August back to Pinocchio, she found the ingredient she needed. A hair from Pinocchio's head. Someone who returned to who he should be... someone who wasn't cursed.

Mr Gold : So you're gonna wake your friend up to tell him he's about to die ?

Clark : I don't want that.

Leroy : Shut it, Clark. He wants to know who he is and be with his family, no matter how much time he has left.

Clark : Not if I'm gonna die.

Leroy : Let's take him back to Granny's.

Mr Gold : Do it there.

Happy : Hey.

Clark : Hey, guys. If I don't have a family, will I still die ? You know, I really don't think it's necessary, you know, to go through this.

Leroy : I asked her to make a second dose. This is for you.

Mr Gold : Well, what am I supposed to do with that ?

Leroy : Belle once helped remind me who I was. I've never forgotten. I wanna return the favour. Don't let her die as Lacey.

Mr Gold takes the phial. Leroy leaves and Lacey enters in the room.

Lacey : What... What was all that about ?

Mr Gold : Oh, that was nothing.

––––––––––––

Outside the warehouse, Greg is burning some files. Hook and David arrive.

David : Over there. Let's go.

There is a little shaking.

Hook : Time's running out.

David : Oh, is that what that means ?

They run after Greg.

–[Neverland - Past]–

On the Jolly Roger.

Hook : Your sea legs aren't bad for a landlubber.

Baelfire : Yeah, but I still get queasy.

Hook : Oh, it'll pass. Just think of yourself as an extension of the ship. Do you care to try a hand at the helm ?

Baelfire : I know nothing of sailing.

Hook : Oh, once you get your bearings, it's as easy as pie.

Hook puts Bealfire behind the helm. Hook draws something on the wood.

Hook : Now... The left side is called "port." And the right side is called "starboard." Now... Go two notches to port. Well done, mate.

Hook : You were born with the sea in your blood.

Baelfire : Thanks.

Hook : You spoke of your mother's fate, but your father... What became of him ? You say he left you ?

Baelfire : It's a long story.

Hook : It's one that I know well. When I was a boy, my father and I boarded a ship with plans to travel the realms. One morning, I awoke, and he was gone. Turned out he was a fugitive. He had fled in the middle of the night to avoid capture.

Baelfire : He abandoned you ?

Hook : Aye. That he did.

Baelfire : If I tell you something, will you promise not to tell the crew ? They might become frightened. My father... The reason why I don't speak of him is because... He's The Dark One. He once was a man, but when I got drafted to the ogre wars, he wanted to protect me. So he went in search of The Dark One's dagger. And once he got it, he grew obsessed with the power it gave him.

Hook : He draws his power from a dagger ?

Baelfire : Yes. It's the only weapon that can kill him. And the only thing he truly cares about anymore. He chose it over me. My papa abandoned me, too.

–[Storybrooke]–

At the warehouse.

David : So, tell me, Hook, all this time, it's been about revenge for you ? Why is that suddenly so important to you that you survive ? I know what I'm fighting for... My family. What are you fighting for ?

Hook : Myself. That's plenty of motivation, I can assure you.

Hook hears a noise.

Hook : Quiet.

They enter in a room and cross Greg’s way

David : The beans... Give 'em to me.

Greg : You mean these ?

Tamara was hiding. She shoots David and Hook.

David : Ohh !

Hook and Greg are fighting. David runs after Tamara. Tamara falls, stands up and stops running. David is about to shoot her when Greg stop him.

Greg : No ! Come on. We got what we need.

Greg and Tamara leaves. Hook helps David standing up and he prevents David to follow Greg and Tamara.

David : What are you doing ? They've got the beans !

Hook : Not all of them. I snagged one.

David : Where are the rest ?

Hook : Who cares ? All we need is one.

David wants to go after Greg and Tamara. Hook stops him.

Hook : Hey ! Live to fight another day, mate.

David : I'm not your mate.

David takes the purse with the magic bean. They leave.

––––––––––––

Regina and Emma are walking into the mines.

Emma : I can feel it. It's like the oxygen's being sucked out of the air.

Regina : Not the oxygen. The magic.

They find the diamond.

Regina : There it is. Once it stops glowing, its destruction is achieved, and then... Well, then we'll see the real carnage. I'll try to contain its energy as long as I can.

Emma : It won't be long. We'll have the bean soon. Then we can get the hell out of here.

Regina : Slowing the device... It's going to require all the strength I have.

Emma : You're not coming with us, are you ? When you said good-bye to Henry, you... Were saying good-bye.

Regina : He knows I love him, doesn't he ?

Emma : Regina, no, there has gotta be another way.

Regina : You were right, you know. Everything that's happening... It's my fault. I created this device. It's only fitting that it takes my life.

Emma : What am I supposed to tell Henry ?

Regina : Tell him that in the end, it wasn't too late for me to do the right thing.

Emma : Regina, please...

Regina : Everyone looks at me as the Evil Queen, including my son. I may die as Regina.

Emma starts to leaves then don’t. Regina uses her power to slow the destruction.

Emma : Regina...

Emma leaves.

––––––––––––

In the street people runs and screams.

––––––––––––

At Mr Gold’s shop. Mr Gold serves a drink to Lacey.

Mr Gold : To the end of the world. Come on. It'll help numb it.

Lacey : I'll, uh, I'll drink to that.

Lacey overturns the drink.

Lacey : Oh. I'm... I'm so sorry. Uh, here. I got it. I got it.

Lacey takes Milah’s shawl to dry the alcohol.

Lacey : Sorry.

Mr Gold : S-stop. Stop. Put that down.

Lacey : It's just an old rag.

Mr Gold : It belonged to someone very important. You wouldn't understand.

Lacey : I said I'm sorry.

Mr Gold takes Milah’s shawl. He takes the piece of Belle’s cheap cup in the cupboard. He uses his magic and the cup appears.

Lacey : That cup again. What is it?

Mr Gold : It's something from my past... From our past. And I'm sorry. Let's not fight.

Mr Gold serves Lacey the memory potion. She drinks it then becoming Belle.

Mr Gold : Belle.

Belle : Rumple.

They kiss.

Mr Gold : I'm so sorry. I'm sorry. I didn't wanna wake you up to die. But I needed you.

Belle : You lost your son. I'm so sorry. I'm sorry.

Mr Gold : I've failed. I've failed.

They hug.

––––––––––––

At Granny’s Diner. David and Hook enter.

David : We have the beans.

Happy : All right.

Emma comes in.

Emma : You did it?

David : Yeah.

Emma : You okay ?

David : Oh, it's... Grazed. It's fine.

Emma : Okay, let's get going. Henry ?

Henry : W-where's my mom ?

Emma : Regina can hold off the self-destruct device long enough for us to escape, but...

Henry : But what ?

Emma : She won't survive.

Henry : No. No.

Emma : Henry, I'm sorry. I promised her I'd get you to safety.

Henry : But we can't do this. She's family. We don't leave family behind.

Emma : I know, but this is what she wants. We have a way out. We have to take it.

Henry : We saved her from being killed by the wraith. How is this any different ?

Mary Margaret : The wraith.

Emma : What ?

Mary Margaret : We sent it through a portal. Why can't we do the same thing with the self-destruct ?

Emma : Because we don't know if it's going to work.

Mary Margaret : It could.

David : Yeah.

Emma : It's too risky. No one will go along with it.

Archie : Yes, we will. Because it's the right thing to do. Look, Snow White and The Prince have always led us before, and we've always won. So... Who's willing to let them lead us again ?

Granny : You can count on us.

A dwarf : Me.

A dwarf : Me !

Happy : Always.

A dwarf : Me.

Mary Margaret : Thank you, Archie. Oh, this is what we should do.

David : And will do.

Mary Margaret : I know we haven't had a lot of chances to be parents, but give us this one. Let us do the right thing. It's not too late.

Emma : I just don't want him to be alone. I don't want him to grow up the way I did.

There is an earthquake.

Everyone : Ohh !

Emma : This plan could fail. If we use that bean now, we can get away for sure. We will survive.

Mary Margaret : But it's wrong Emma, I killed her mother.

Emma : You did that to Cora because you had to.

Mary Margaret : I did it because it was easy. It was a mistake. There were other paths... Harder paths, and I wish I had taken them. So please, Emma, honey... Let's take the hard path. Because if we don't, we will be building a future on Regina's blood.

Emma : Okay.

David casts the purse with the magic bean to Emma but Hook catches it before her.

Hook : You're all mad. I can live with myself.

Emma : Give it back.

Regina : If she wants to die for us, I say let her.

Emma : You and I... We understand each other. Look out for yourself, and you'll never get hurt, right ?

Hook : Worked quite well for me.

Emma : Yeah, till the day that it doesn't. We're doing this. It might be stupid. It might be crazy, but we're doing it. So... You can join us and be a part of something, or you can do what you can do best and be alone.

Hook : Quite passionate, Swan.

Hook gives Emma the purse.

Hook : Why are you really doing this ?

Emma : The kid just lost his father today. I'm not letting him lose a mother, too.

Hook : His father ? Who's Henry's father ?

Emma : Neal.

Hook : Baelfire ?

Emma : Yeah.

Emma leaves.

–[Neverland - Past]–

On the Jolly Roger.

Mr Smee : Captain... Why is Baelfire still aboard the "Jolly Roger"? The boy has given you a path to revenge, but you can't walk that path if you're dead.

Hook : Careful, Smee.

Mr Smee : Captain, you know quite well that he is after the boy. If you don't surrender Baelfire to him, the... the lost ones will take him anyway and kill you.

Hook : I'm the captain. I give the orders ! And anyone who disobeys can walk the plank and pray the mermaids take pity on his soul !

Baelfire gets on the deck.

Baelfire : Face me, villain ? Uhh !

Mr Smee : Captain !

Hook : Whoa ! Whoa. What's this about, Bae ?

Baelfire : I found this... On your desk. It's... It's my mother. How'd you get it?!

Hook : Bae...

Baelfire : How ?! You're the pirate that killed her!

Baelfire attacks Hook with a sword.

Hook : I didn't kill your mother. We fell in love. And we ran off together. Your father lied to you. He was too much of a coward to tell you the truth. He tore her heart out and crushed it in front of me. And I've spent every moment since then wanting revenge.

Baelfire : She abandoned me ?

Hook : Not a single day went past when your mother didn't regret leaving you, Baelfire. We talked about going back for you when you were old enough. Perhaps fate brought us together so that I can make good on those plans. We can live the life that Milah wanted for us, as a family.

Baelfire : No! Stay back. You used me ! You wanted to kill my father !

Hook : Yes. I did.

Baelfire : You tore apart my family, as sure as if you'd ripped her heart out yourself.

Hook : Bae, don't.

Baelfire : Take me back to my real family, the Darlings.

Hook : Uh, I can't. It's not possible to leave Neverland. But you could stay here under my protection.

Baelfire : I'd rather fend for myself than be with you. I want off this ship... Pirate.

–[Storybrooke]–

Into the mines. David, Mary Margaret, Emma and Henry come.

Regina : What are you doing here ?

Henry : You were willing to die to save us. That makes you a hero. And now we're gonna be heroes.

David : We're gonna open up a portal, throw this thing into a void.

Regina : No. You don't know that it'll work.

Mary Margaret : We have to try.

David : Everybody, step aside.

Emma opens the purse and finds nothing.

David : Emma ?

Emma : It's empty. Hook.

––––––––––––

Hook leaves Storybrooke with his ship and with the magic bean.

–[Neverland - Past]–

On the Jolly Roger.

Hook : Eager to go, I see.

Baelfire : Just drop me off anywhere.

Hook : You really think you can survive on your own ?

Baelfire : I've never been given the choice.

Hook : Well, you have one now.

Baelfire : Anywhere will do.

Hook : I get you're angry. But it doesn't have to end like this. This ship can be your home, your family. Just say the word. It's not too late to start over. I can change, Bae... For you.

Baelfire : You say that. I know you'll never change. Because all you care about is yourself.

Hook : Thank you... For reminding me what I'm all about. Killing your father.

The lost boys get on deck.

Baelfire : You're not letting me go.

Hook : How would that help me ?

Baelfire : You hated my father so much, you didn't even realize you were just like him !

Hook : You have the boy. He will be pleased ?

The lost boys leave. Hook scratches what he draws for Bealfire on the wood.

–[Storybrooke]–

On the Jolly Roger. Hook has a guilty conscience.

––––––––––––

In Storybrooke’s street, the woods grow up.

––––––––––––

Into the mines.

Regina : I can't contain this much longer.

Emma : Mom... Dad...

The Charming’s Family has a big hug.

Regina : I love you, Henry. I only wish I was strong enough to stop all this. I'm just not.

Henry hugs his mother.

Emma : You may not be strong enough. But maybe we are.

David, Mary Margaret and Henry get under cover. Emma helps Regina with the trigger. There is an explosion and the trigger stops. They lost conscience.

––––––––––––

In Storybrooke’s street, the woods get back.

––––––––––––

Into the mines, David, Mary Margaret, Regina and Emma awake.

David : We're alive.

David and Mary Margaret : Emma ? Oh.

Emma : We did it.

Regina : Yes, we did.

David : Gotta hand it to Henry. He's right about a lot of things.

Emma : Yes, he is. Isn't that right, kid ? Henry ?

Henry is missing.

Regina : Henry ?

Emma : Henry ?

Mary Margaret : Emma, what is it ?

Emma : They took him.

––––––––––––

On the docks.

Tamara : Relax, kid. We're not gonna hurt you.

Henry : Just everyone I love. You tried to blow up Storybrooke.

Tamara : True, but that was never the point.

Henry : It wasn't?

Greg : We came here to destroy magic, Henry, but then we found something more important... Something that changed everything. You.

––––––––––––

David, Mary Margaret, Regina and Emma are running on the docks.

Mary Margaret : Emma, you don't even know where you're going !

Emma : Doesn't matter. I have to find him. I'll track them down in hell if I have to.

Greg sends a magic bean in the sea.

Regina : The last bean. They've opened a portal.

They run to get Greg and Tamara.

Everyone : Henry ! Henry !

Greg, Tamara and Henry jump in the portal.

Emma : No! No! No!

Mary Margaret : We have to follow them ! There has to be a way.

Regina : Not only do we not know where they went, but Hook stole the last bean.

Emma : I don't care !

Regina : Without it, there's no way to follow.

Emma : There has to be. We can't let them just take Henry.

Mr Gold and Belle arrive.

Mr Gold : They've taken Henry ?

David : Yeah. You're The Dark One. Do something.

Emma : Gold, help us.

Mr Gold : There's no way. I spent a lifetime trying to cross worlds to find my son. There's no way in this world without a portal.

Regina : So that’s it. He's gone forever ? I refuse to believe that.

Belle sees the Jolly Roger which is coming back to the docks.

Belle : What is that ?

Emma : Hook.

––––––––––––

The Jolly Roger is next the docks. Hook gets out of his ship.

Emma : What the hell are you doing here ?

Hook : Helping.

David : Well, you're too late.

Hook : Am I ?

Emma : I thought you didn't care about anyone but yourself.

Hook : Maybe I just needed reminding that I could.

Hook gives Emma the last magic bean.

Regina : Enough waiting around. Let's go.

Hook : Go ? Where ? I thought we were saving the town.

David : We already did.

Emma : We need to get Henry. Greg and Tamara took him through a portal.

Hook : Well, I offer my ship and my services to help follow them.

Regina : Well, that's great, Hook, but how will we track them ?

Mr Gold : Leave that to me. I can get us where we need to go.

Mary Margaret : Then let's do it.

Everyone gets on the ship.

Mr Gold : Belle, I-I-I have to go. You have to stay here.

Belle : No. W-why? I-I wanna help.

Mr Gold : The town is no longer safe.

Belle : What ?

David : What ?

Mr Gold : Well, Greg and Tamara weren't working alone. Others will follow.

David : No. We can't leave people in danger.

Mr Gold : After we've gone, follow these instructions. It's a cloaking spell. It'll shield the town, making it impossible for anyone to find.

Belle : Well, then how will you find your way back to me ?

David lets Mr Gold and Belle alone.

Belle : You're not coming back, are you ?

Mr Gold : The prophecy. The boy is my undoing. But he's also my grandson. I must save him. I must do this to honour Baelfire. He's gone. And I didn't even get the chance to say good-bye.

Belle : I understand, but I also know... That the future isn't always what it seems. I will see you again. Baelfire would be... Very proud of you.

–[Enchanted Forest]–

On the beach, there is a man lays unconscious. Some people arrive.

Philippe : Who is he ?

Aurora : I don't know.

It’s Neal.

Philippe : Is he alive ?

Aurora : Barely. We have to get him help.

Philippe : Help me get him up.

–[Storybrooke]–

On the Jolly Roger.

Mr Gold : So... Are you done trying to kill me ?

Hook : I believe so.

Mr Gold : Excellent. Then you can live.

Mr Gold makes appear Cora’s gift. He uses it to find Henry. A map is drown on the empty globe.

Regina : Where is that ? Where did they take Henry ?

Hook : Neverland.

–[Neverland - Past]–

Felix pushes Baelfire on the beach.

Felix : Is it the boy? The one he wants ?

A lost boy : No, it's not.

Felix : It's your lucky day, boy. You get to live. Put him with the rest.

–[Storybrooke]–

On the Jolly Roger. Emma gives Hook the magic bean. He casts it in the sea. A portal is opening.

David : So who are we up against ? Who are Greg and Tamara ?

Mr Gold : They're merely pawns, manipulated by forces far greater than they can conceive. They have no idea who they're truly working for.

Emma : And who's that ?

Mr Gold : Someone we all should fear.

–[Neverland - Past]–

On the beach.

A lost boy : If that's not the boy he's looking for, you think we'll be able to find him ?

Felix : Of course we will. May take time, but... Peter Pan never fails.

–[Storybrooke]–

The Jolly Roger gets to the portal.

Kikavu ?

Au total, 216 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

Sabu14 
17.08.2018 vers 21h

SianaLizzy 
16.08.2018 vers 15h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente

OUAT du Mois
Aujourd'hui à 20:41

Suite de Mots
Aujourd'hui à 09:01

Survivor
02.09.2019

Les Sondages
31.08.2019

Les Designs
04.08.2019

S02E05 Le Docteur
Aujourd'hui à 09:49

S02E04 Le Crocodile
Aujourd'hui à 09:46

S02E03 Lancelot
Aujourd'hui à 09:40

S02E02 Prisonniers
Aujourd'hui à 09:36

Actualités
Nouveau rôle pour Michael Raymond James

Nouveau rôle pour Michael Raymond James
L'acteur Michael Raymond James (Baelfire) vient d'obtenir un nouveau rôle récurent à la...

Première de

Première de "Mayans M.C."
Sarah Bolger a assisté à la première de la saison 2 de la série "Mayans M.C." qui avait lieu le 28...

Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 26 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Locksley, Aujourd'hui à 11:26

Dernier jour pour vous inscrire au tirage au sort permettant de gagner une HypnoCard Collector Roswell Bonne chance !

serieserie, Aujourd'hui à 15:31

Sortez votre plus belle Plume! L'HypnoPlume vous attend

pretty31, Aujourd'hui à 20:37

Plus que huit chapeaux disponibles pour Un bonbon ou une Cards sur HypnoClap

bloom74, Aujourd'hui à 23:06

Le quartier Supernatural a besoin de votre vote de thème pour pouvoir changer notre thème sur le quartier. D'avance merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site