VOTE | 818 fans

#308 : Pense à de Jolies Choses

Centré sur : Rumplestiltskin et Peter Pan
Titre VO : Think Lovely Thoughts
Titre VF : Pense à de Jolies Choses
Diffusion USA : 17/11/2013
Diffusion FR : 16/12/2013
Captures


Résumé court : Peter Pan conduit Henry vers une grotte secrète où il le convainc qu'il est le seul qui puisse sauver la magie et le Pays Imaginaire. Une épreuve de force entre le bien et le mal est sur le point d'éclater alors qu'Emma, Mary Margaret, David, Regina, M. Gold et Crochet trouvent le chemin vers le dirigeant des Enfants Perdus. 

Au Royaume enchanté, le jeune Rumplestiltskin reçoit un objet magique qui pourrait l'aider à prendre un nouveau départ avec son père qui fut tout sauf un bon père.

Popularité


4.29 - 7 votes

Vidéos

Promo 308 (HD)

Promo 308 (HD)

  

Diffusions

Logo de la chaîne 6ter

France (inédit)
Mardi 16.12.2014 à 21:40
0.41m / 1.5% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 17.11.2013 à 20:00
6.66m / 1.9% (18-49)

Plus de détails

Audiences USA :  6.6 M

Audiences FR : 406 000

Ecrit par : David H. Goodman & Robert Hull

Réalisé par : David Solomon

Guest stars : Robbie Kay : Peter Pan - Rose McIver : Tinker Bell - Freya Tingley : Wendy Darling - Stephen Lord : Malcolm - Marilyn Manson : l’Ombre - Wyatt Oleff : Rumplestiltskin (enfant)

–[La Forêt Enchantée - Passé]–

Malcolm joue avec des passants aux cartes sous les yeux de Rumple. Il arnaque un de joueur, celui-ci réclame sa mise et frappe Malcolm. Rumple le supplie de ne pas blesser son père puis l’homme s’en va. Malcolm explique à son fils que ce sont les risques du métier.

–[Le Pays Imaginaire]–

Peter Pan borde Wendy. Il raconte à Henry que l’état de la jeune fille empire. Henry est décidé à la sauver en sauvant la magie. Peter fait une annonce aux enfants perdus : Henry va l’aider !

Régina et Mr. Gold marchent dans la jungle. Régina explique à son acolyte que le groupe s’est séparé car les autres voulaient retrouver Neal qui serait vivant d’après les dires de Peter Pan. Mr. Gold lui confirme que son fils est en vie. Régina se demande pourquoi ils ne sont pas resté ensemble quand ils se sont retrouvé. Mr. Gold élude la question.

–[La Forêt Enchantée - Passé]–

Malcolm dépose son fils chez de vieilles dames. Rumple ne veut pas rester mais son père lui explique que s’ils se séparent, il aura le temps de trouver un vrai travail. Alors que Rumple ne veut pas que son père le quitte, celui-ci lui offre une poupée de paille et lui demande de lui donner un nom puis il part.

–[Le Pays Imaginaire]–

Emma constate que ses parents se sont réconciliés. Elle se rend compte que sa mère va rester au Pays Imaginaire pour être avec David qui ne peut pas quitter l’île sous peine de mourir. Emma n’est pas d’accord, il ne faut pas abandonner, il doit y avoir une solution.

Le groupe rencontre Régina et Mr. Gold. Régina leur explique qu’ils veulent piéger Peter Pan dans la Boîte de Pandore. Neal est sur la défensive, il ne veut pas que son père approche d’Henry. Il explique au reste du groupe qu’Henry causera sa perte. Tout le monde pense qu’il veut tuer son petit-fils.

–[La Forêt Enchantée - Passé]–

Rumple présente un don pour filer de la laine. Une des vieilles femmes pense qu’il pourra trouver facilement un travail d’apprenti dans le pays. Rumple pense qu’il pourra gagner de l’argent et que cela lui permettra d’être réuni avec son père. La vieille femme lui dit que son père est un tricheur et un lâche et que tout le monde le sait, qu’il doit prendre un nouveau départ sans lui. Elle lui offre un haricot magique qui pourra l’emmener là où personne ne le connaîtra. Rumple pense que son père reviendra le chercher quand il aura un bon travail. La vieille femme lui dit que son père est au pub et qu’il ne veut pas de travail. Rumple est un fardeau pour lui.

–[Le Pays Imaginaire]–

Mr. Gold dit qu’il ne veut pas blesser Henry. Pour le contrer, Neal veut que son père lui remette la dague mais celui-ci ne l’a plus. Il obtient qu’en même de garder la Boîte de Pandore. Il ordonne à son père de ne pas utiliser la magie sous peine de passer l’éternité dans la Boîte.

–[La Forêt Enchantée - Passé]–

Rumple retrouve son père à la taverne, en train de jouer. Le petit garçon est déçu et part en courant. Malcolm le rattrape. Ils se disputent. Rumple lui dit qu’ils pourraient partir loin et lui montre le haricot magique. Malcolm pense tout de suite à l’argent qu’il pourrait gagner avec. Rumple lui dit qu’il ne le jouera pas, qu’il veut un nouveau départ et finit par convaincre son père de l’utiliser. Ils décident de partir pour le Pays Imaginaire.

–[Le Pays Imaginaire]–

Emma demande à Hook s’il existe un moyen pour son père de quitter l’île et de vivre. Hook lui répond que c’est impossible. Mr. Gold entend leur conversation et explique qu’il a étudié l’ombre-rêve après que le pirate l’a empoissonné avec et qu’il pourra créer un antidote. Emma lui demande son prix. Neal répond que son père fera ça gratuitement.

Clochette annonce qu’ils sont arrivés près du camp de Peter Pan. Rumple prend l’épée de Hook puisqu’il ne peut plus utiliser la magie pour se défendre. David donne une épée a Hook en remplacement.

Régina endort les enfants perdus. Le groupe entre dans le camp et cherche Henry. Emma trouve la cage de Wendy. Neal arrive et reconnait Wendy. Ils libèrent Wendy qui explique à Neal qu’elle est retournée au Pays Imaginaire pour le sauver.

–[Le Pays Imaginaire - Passé]–

Rumple et Malcolm débarquent au Pays Imaginaire. Malcolm explique à son fils que tout est possible sur cette île, même voler. Il veut en faire la démonstration à Rumple, saute d’une pierre et tombe dans le sable. Il ne comprend pas pourquoi il ne peut pas voler. Rumple lui dit que c’est peut-être parce qu’il n’est plus un enfant. Malcolm se rappelle qu’il a besoin de la poussière de lutin pour voler. Ils partent en chercher.

–[Le Pays Imaginaire]–

Neal questionne Wendy au sujet d’Henry. Elle répond qu’elle ne sait rien. Mr. Gold dit qu’elle ment. Wendy explique qu’elle ne peut rien dire, que Peter Pan garde ses frères en vie à la condition qu’elle l’aide. Mr. Gold lui dit que Peter ne tiendra jamais parole quoiqu’il promesse. Il lui dit qu’il doit lui faire confiance tout comme ses frères l’on fait et qu’ils vont sauver tout le monde. Wendy explique que Peter a besoin du cœur d’Henry pour survivre et qu’Henry mourra.

Peter Pan emmène Henry au Rocher du Crâne. Il en protège l’entrée.

Wendy révèle où Peter a emmené Henry et qu’ils n’ont plus beaucoup de temps. David et Mary Margaret veulent monter la garde au camp. Emma leur annonce qu’ils n’ont pas à rester en arrière, ils vont pouvoir rentrer à Storybrooke. Ils iront chercher de l’eau pendant que Hook et Clochette resteront au camp. Tout le monde doit se retrouver au Jolly Roger dès qu’ils auront sauvé Henry.

–[Le Pays Imaginaire - Passé]–

Rumple est fatigué de marcher dans la forêt. Malcolm explique à son fils qu’on trouve la poussière de lutin dans des fleurs dans les arbres de cette forêt. Il demande à son fils de grimper pour trouver de la poussière de lutin. Rumple a peur de tomber. Malcolm décide d’escalader lui-même l’arbre.

Malcolm finit par trouver de la poussière de lutin, il en répand sur lui mais n’arrive toujours pas à voler. L’Ombre vole à lui et lui explique qu’il doit croire pour arriver à voler. Malcolm dit qu’il essaye mais que rien n’y fait. L’Ombre lui répond qu’il n’appartient pas à cet endroit.

Rumple attend son père en bas de l’arbre, effrayé.

–[Le Pays Imaginaire]–

Neal, Emma, Régina et Mr. Gold accostent au Rocher du Crâne. Mr. Gold détecte un sort de protection. Régina veut le détruire avec une boule de feu mais Mr. Gold l’en empêche. Il traverse le champ de protection. Il explique que seules les personnes sans ombre peuvent passer et que Peter Pan veut qu’il le rejoigne. Neal décide de rendre la Boîte de Pandore à son père.

Derrière le sort de protection, Neal essaye de trouver un moyen de traverser. Emma dit à Neal et Régina que la Lune est ce qui crée leurs ombres et qu’il faudrait la faire disparaître en utilisant la magie. Régina est d’accord, elles vont essayer ensemble.

Peter raconte à Henry qu’il va sauver la magie depuis le haut du Rocher du Crâne car toute la magie vient de cet endroit. Il lui explique qu’il a une dernière chose à faire et avant de sauver la magie et entraine Henry dans une autre pièce.

–[Le Pays Imaginaire - Passé]–

Rumple pleure. Son père descend de l’arbre. Il rassure son fils et lui dit qu’il avait raison qu’il ne peut pas voler parce qu’il n’est plus un enfant. Rumple lui dit qu’ils peuvent aller ailleurs, que tout ce qui compte c’est qu’ils soient ensemble. Malcolm lui répond qu’il sait très bien qu’il reprendra ses mauvaises habitudes. Il lui raconte qu’il pourra rester au Pays Imaginaire, s’il se débarrasse de lui. L’Ombre attrape Rumple pour le ramener dans la Forêt Enchantée et Malcolm se transforme en Peter Pan.

–[Le Pays Imaginaire]–

Mr. Gold rejoint Peter Pan. Après une discussion, Mr. Gold tente d’enfermer Peter dans la Boîte mais échoue. Peter lui explique qu’il a la boîte et enferme son fils dedans.

–[La Forêt Enchantée - Passé]–

Rumple retourne chez les vieilles femmes. Il explique Aux deux femmes que son père a utilisé le haricot et qu’il l’a abandonné. Rumple est tout seul. Les vieilles femmes lui rétorquent qu’elles sont là, que ce n’est pas grave si son père est parti.

–[Le Pays Imaginaire - Passé]–

Peter Pan est entouré de poussière de lutin, il commence à voler. Il découvre la Rocher du Crâne. L’Ombre lui explique que cet endroit a été créé à la minute où il a décidé de rester. Le sablier géant décompte le temps de jeunesse qui lui reste jusqu’à ce qu’il meurt. Peter pensait qu’il resterait sur l’île pour toujours. L’Ombre lui dit que personne ne peut vivre sur cette île, il s’agit juste d’un endroit où les enfants s’évadent en rêve. Peter Pan répond qu’il trouvera un moyen de survivre.

–[Le Pays Imaginaire]–

Peter Pan demande à Henry de lui donner son cœur et il lui raconte qu’en faisant ça, il deviendra le plus grand de tous les héros. Henry lui demande quel est le prix à payer pour sauver la magie. Peter lui répond qu’il devra rester sur l’île. Prix, qu’Henry est prêt à payer. Peter enchante la main d’Henry et celui-ci arrache son cœur.

Neal, Emma et Régina arrivent. Ils demandent à Henry de ne pas croire Peter Pan mais Henry veut absolument sauver la magie et il donne son cœur à Peter.

Tout le monde ressent une secousse.

Peter Pan peut de nouveau voler.

Henry est mort.

Précédemment dans Once upon a time

 

Dans la forêt enchantée - Passé

Rumplestiltskin voit une jeune fille dans une cage.

Fille : (Montrant sa main avec un œil au milieu.) Rumplestiltskin terrifié à l’idée de devenir exactement comme son père.

Rumplestiltskin se tape un coup de massue sur le pied puis se retrouve chez lui en train de bercer Baelfire.)

 

Dans la forêt enchantée

Baelfire : (Sur le point de tomber dans le trou.) Papa ! (Il chute dans le trou.) Non !

Femme : Un jeune garçon te mènera à lui.

 

Dans l’appartement de Neal – New York

Henry : Je peux savoir ce qu’il se passe ici.

 

Dans la forêt enchantée

Femme : Ce garçon causera ta perte. (Au pays imaginaire, Gold regarde la poupée en pleurant.)

 

Au pays imaginaire – Dans la jungle – Présent

Kilian : (Pendant que David regarde sa blessure.) Une fois que tu auras bu cette eau, tu ne pourras plus jamais quitter le pays imaginaire. (Une ombre amène une autre alors qu’une autre  amène Baelfire au pays imaginaire. Peter se trouve devant Kilian.)

David : Ça ne me paraît pas cher payé vu ce que j’y gagne. (Peter disparaît et apparaît devant Kilian.)

 

Au pays imaginaire – Dans une cabane

Wendy : Mais en quoi veux-tu le pousser à croire ?

Peter Pan : En moi. (Peter et Henry sont dans un cercle avec les enfants qui sont en train de danser.)

 

Au pays imaginaire – Près du Rocher du Crâne

Peter Pan : C’est à l’intérieur que nous trouverons le salut. T’en sens-tu capable ?

 

Dans la forêt enchantée – Passé

Un homme est en train de jouer aux cartes alors qu’un garçon se trouve à côté de lui.

Homme : Suivez la reine, messieurs. C’est du deux contre un, souvenez-vous. (Il mélange les trois cartes puis un homme met une pierre devant une carte. Il la retourne mais c’est un joker. Il a perdu.)

Villageois : Quoi ?

Homme : Ne le prends pas mal, tu n’es pas le seul que la dame a fait espérer en vain ce soir. (Prenant la pierre.) Elle s’est montrée timide avec tout le monde.

Villageois : (Retournant la manche qui fait apparaître une carte, celle de la reine.) Tu as triché.

Homme : Comment elle est arrivée là ? (Le villageois se met à frapper l’homme sous les yeux effarés de son fils.)

Garçon : (Tentant de le retenir.) S’il vous plaît, laissez-le, c’est mon papa.

Villageois : Tu serais bien mieux sans lui. (Il le frappe à l’abdomen et il tombe au sol. Il lui prend un petit sac.)

Homme : Non, non. (Il est trop tard, il l’a déjà pris et s’en va.)

Garçon : Tu n’as rien ?

Homme : J’ai joué, j’ai perdu, je n’ai même plus de quoi boire une bière, quelle grossièreté.

Garçon : Il a pris tout notre argent ?

Homme : Ouais mais je vais me débrouiller autrement, comme toujours. (Il touche le visage de son fils.) Rumple. (Il se relève.) Allez viens.

 

OUVERTURE

Le Rocher du Crâne apparaît.

 

Au pays imaginaire – Dans la jungle – Présent

Peter fait allonger Wendy sur le sol et lui met un drap sur elle, s’endormant.

Henry : Comment elle va ?

Peter Pan : Malheureusement, elle va de plus en plus mal. (Il se relève.)

Henry : Mais si je sauve la magie, est-ce qu’elle vivra ?

Peter Pan : Oui et mieux encore, si tu sauves la magie, tu nous sauveras tous. Mais pour y réussir, tu dois y croire de tout ton cœur. (Wendy se met à tousser.)

Henry : J’y crois.

Peter Pan : C’est parfait parce qu’on n’a plus beaucoup de temps. Viens avec moi. (Ils s’en vont, laissant Wendy seule. Il se met à crier.) Mes frères, ce soir, le pays imaginaire va sortir de son sommeil. Ce soir, le cœur du plus pur des croyants va remplir sa mission et accomplir notre destinée. Ce soir, Henry sauve la magie. (Tous les enfants perdus se mettent à crier de joie.)

 

Au pays imaginaire – Dans une autre partie de la jungle

Gold et Regina sont toujours en route dans la jungle à la recherche d’Henry et de Peter.

Regina : (Alors que Gold garde la boîte de Pandore dans la main.) Malgré nos différends quand il fallait agir, j’ai toujours pu compter sur toi, contrairement aux autres. Tu as raison, c’est un poids de les avoir avec nous.

Gold : Où sont-ils ?

Regina : Ah, Peter Pan leur a dit que Neal était vivant et Emma a mordu à l’hameçon. Ils sont en train de le chercher maintenant. Oh, excuse-moi, désolée.

Gold : (Ils s’arrêtent.) Ne le sois pas, il est vivant.

Regina : Quoi ?

Gold : C’était vrai, mon fils est ici sur cette île, je l’ai croisé.

Regina : Comment ça tu l’as croisé ? Et vous n’êtes pas restés ensemble ? Tu te rends compte qu’il a peut-être un moyen de quitter l’île.

Gold : On s’occupera des détails du retour une fois qu’on aura Henry. (Ils se remettent à marcher.)

Regina : Tu me caches quelque chose. Que s’est-il passé avec lui ?

Gold : Écoute, tout ce que j’ai à te dire c’est que la prochaine fois que je le verrai, ce sera pour remettre Henry dans ses bras et le père et le fils seront réunis.

 

Dans la forêt enchantée – Devant une maison

Rumplestiltskin et son père son devant une maison.

Rumplestiltskin : Où est-ce qu’on est ? (Son père ouvre la porte après avoir frappé. Ils entrent et sont en face de deux femmes.)

Malcolm : Tu vois, ces gentilles dames vont s’occuper de toi pendant quelque temps.

Femme 1 : C’est toi le petit garçon.

Femme 2 : Bonjour Rumplestiltskin.

Femme 1 : Est-ce que tu sais filer ?

Femme 2 : On te montrera.

Rumplestiltskin : Non, je ne veux pas rester ici, s’il te plaît papa, je serais gentil.

Malcolm : Rien que le temps que je trouve un travail et après on sera ensemble.

Rumplestiltskin : Mais je préfère rester avec toi, papa s’il te plaît. (Il se met dans les bras de son père.) Ne me laisse pas ici.

Malcolm : N’aies pas peur, ça va aller. (Il lui montre une poupée.) J’ai un cadeau pour toi, ce sera ton ami. Il te tiendra compagnie pendant que je serais parti. Quoi qu’il arrive, il sera avec toi.

Rumplestiltskin : Tu es sûr ?

Malcolm : Donne-lui un nom d’abord. C’est mieux quand les choses ont un nom, ça les rend réels. Fais-moi confiance. Il te protégera. Je serais revenu avant que tu t’en rendes compte, je te le promets. (Pendant qu’elles filent, le père de Rumplestiltskin s’en va et il se met à pleurer.)

 

Au pays imaginaire – Dans la jungle – Présent

Clochette, Kilian, Mary Margaret, David, Emma et Neal sont en route vers l’endroit où se trouve Peter.

David : Je vais demander à Clochette si on est encore loin du camp de Peter. Autant éviter les patrouilles des enfants perdus.

Mary Margaret : T’as raison. (Les autres s’en vont et Emma rejoint Mary Margaret.)

Emma : Alors, vous avez enterré la hache de guerre ?

Mary Margaret : Enterré, euh, j’en sais trop rien, disons que pour le moment on l’a mise de côté.

Emma : Tu as décidé de rester avec lui.

Mary Margaret : Oh tu sais rien que l’idée de te laisser me rend malade mais on ne peut rien faire, David mourra s’il quitte l’île et…

Emma : Donc, tu abandonnes. Si on est une famille, on doit tous rester ensemble.

Mary Margaret : Mais c’est la seule solution.

Emma : Peut-être que tu as déteint sur moi parce que j’ai du mal à accepter ça. Il faut se battre. (Tout le monde sort son épée en voyant quelqu’un arriver. C’est Regina et Gold. Ils sont tous soulagés.)

Regina : Si c’est comme ça que vous comptiez sauver Henry, on arrive juste à temps.

Mary Margaret : Qu’est-ce que vous faites là ? (Ils rangent leur épée.)

Regina : La même chose que vous sauf que nous, on a une chance de réussir. (Gold montre la boîte.) La boîte de Pandore. On peut y enfermer Peter pour l’éternité simplement en ouvrant le couvercle.

Neal : (À voix basse vers Emma.) Tu aurais dû me dire que mon père était avec elle.

Emma : (À voix basse.) J’en savais rien.

Clochette : Quoi, ton père c’est le Ténébreux ?

Neal : Ouais et il n’est pas question qu’il s’approche d’Henry.

Gold : Baelfire.

Emma : Pourquoi mais de quoi tu parles ?

Neal : D’après une prophétie, Henry causera sa perte. Il n’est pas venu pour lui sauver la vie, il est là pour l’éliminer.

Regina : C’est pour ça que tu voulais délivrer Henry avant d’avoir retrouvé ton fils, parce que tu savais qu’il dévoilerait ton secret.

Gold : J’ai cherché uniquement à protéger Henry et à le reprendre à Peter.

Emma : (Menaçant Gold avec son épée.) Tout devient très clair. Vous nous avez laissé avant qu’on arrive sur l’île.

Mary Margaret : (Pointant sa flèche vers Gold.) Tu voulais être le premier à trouver Henry.

David : (Sortant son épée.) Il fallait que tu sois seul.

Kilian : (Sortant également son épée.) Et qu’aucun de nous ne s’interpose.

Regina : Pour que tu puisses le tuer tranquillement.

Emma : Vous n’y arriverez pas. Il faudra d’abord vous débarrassez de nous.

 

Dans la forêt enchantée – Dans la maison des deux femmes – Passé

Rumplestiltskin est en train de filer de la laine.

Femme 1 : Un garçon si jeune.

Femme 2 : Et en aussi peu de temps en plus.

Femme 1 : Regarde-le, il pourra filer pour les rois…

Femme 2 : Et les reines, c’est certain.

Rumplestiltskin : Je croyais que je n’avais aucun talent.

Femme 1 : Owf, c’est plus que du talent, c’est un don. Si tu veux être apprenti, tout le monde voudra de toi.

Rumlestiltskin : Si je peux gagner ma vie alors je pourrais retourner avec mon père.

Femme 1 : Rumple, (elle arrête le rouet) tu as beaucoup de talent, seulement tout le monde sait que ton père est une canaille.

Femme 2 : Une canaille et un lâche.

Femme 1 : Si tu veux un jour être heureux, tu dois aller quelque part où personne ne connaîtra le nom de ton père.

Rumplestiltskin : Il faut que je parte tout seul.

Femme 1 : (Montrant un haricot magique.) Ce haricot ouvre des portes et pourra t’emmener loin d’ici.

Femme 2 : Dans un autre monde.

Femme 1 : Tu pourras commencer une nouvelle vie. Mais ton père ne doit pas être avec toi.

Rumplestiltskin : Mais il me reprendra quand il aura un travail, il me l’a promis.

Femme 1 : Non, il est au pub, il ne veut pas travailler surtout pas.

Femme 2 : Il ne veut aucune responsabilité.

Femme 1 : Ta famille peut t’apporter de la force mais elle peut aussi être un vrai fardeau. Et ton père sera toujours un fardeau pour toi. (Rumplestiltskin prend le haricot magique.)

 

Au pays imaginaire – Dans la jungle – Présent

Gold tente de s’expliquer devant le groupe qui est toujours menaçant.

Gold : Vous faites une grosse erreur. Ça m’est égal que le garçon cause un jour ma perte. Je ne lui ferais pas de mal.

Regina : Ce n’est pas toi qui parle, je dois rêver.

Gold : Sans moi, vous allez échouer. Je suis le plus puissant.

Neal : C’est pour ça qu’on ne te fait pas confiance.

Gold : Je n’ai pas ma dague mais si je l’avais, je te la donnerai.

Neal : Alors, tu n’as qu’à me donner la boîte de Pandore. Peu importe que je te fasse confiance tant que je peux te contrôler.

Gold : Mon fils. (Il donne à Neal la boîte de Pandore.)

Neal : Regarde-moi. (Gold le regarde.) Si tu tentes quoi que ce soit qui ressemble à de la magie, tu passeras une éternité dans cette petite boîte. (Il la prend.)

Emma : Allons-y. (Tout le monde s’en va sauf Gold et Neal.)

Gold : (Arrêtant Neal.) Attends. Écoute-moi, Baelfire. Tu ne sais pas à qui tu as à faire.

Neal : Alors, dis-le moi. Qu’est-ce qui s’est vraiment passé entre vous ?

Gold : Peter Pan a conduit mon père à sa perte.

 

Dans la forêt enchantée – Dans un village – Passé

Des gens déambulent dans les rues du village et le père de Rumplestiltskin continue de jouer aux cartes avec un villageois.

Villageois : Je recommence.

Malcolm : C’est parti. (Son fils est en train de le regarder au loin. Son père est content d’avoir gagné.)

Rumplestiltskin : Elles avaient raison. Tu es là.

Malcolm : Tiens, fiston, je me suis usé les pieds toute la matinée à chercher du travail. Ces messieurs ne connaissaient pas le bunto alors je leur montre. (Il rigole et voit son fils partir.) Rumple, revient. (En criant.) Rumple. (Il court après son fils puis le rattrape.)

Rumplestiltskin : Tu as dit que tu chercherais un travail.

Malcolm : Mais aucun patron ne veut de moi.

Rumplestiltskin : Parce qu’ils se méfient de toi.

Malcolm : Mais toi non, toi tu me fais confiance.

Rumplestiltskin : J’aimerais bien. Et si on allait quelque part où on pourrait tout recommencer ? Quelque part où personne ne te connaîtrait. (Il lui montre le haricot magique.) Grâce à ça.

Malcolm : Où l’as-tu trouvé ? Tu sais combien d’argent nous rapporterait ce haricot. (Il veut lui prendre.)

Rumplestiltskin : (Il bouge sa main.) Non, il est à moi. Tu vas le jouer et tu vas le faire.

Malcolm : Tu ne comprends pas, donne-le moi.

Rumplestiltskin : Si, si, je comprends, avec ce haricot, on pourrait aller ailleurs, là où personne nous connaîtrait et où on serait une vraie famille.

Malcolm : Ce serait un nouveau départ ?

Rumplestiltskin : C’est ça. (Il remontre le haricot.) J’ai confiance en toi.

Malcolm : Alors, on va où, hein ?

Rumplestiltskin : Il n’y a pas un endroit où tu veux vraiment aller ?

Malcolm : Oui, attends, attends. (Il se tape la main sur son front pour réfléchir.) Que je réfléchisse. À quoi je pensais ? « Pense à de jolies choses ». C’est là.

Rumplestiltskin : Quoi ?

Malcolm : Quand j’étais petit, mon père m’a vendu à un forgeron. Je passais mes journées devant le feu dans la crasse et la sueur. Mais tous les soirs, je me disais « Pense à de jolies choses » et pendant que je dormais, j’allais dans un pays merveilleux.

Rumplestiltskin : Comment il s’appelait ?

Malcolm : Le pays imaginaire.

Rumplestiltskin : C’est là qu’on devrait aller. (Son père prend le haricot et le lance sur le sol. Un portail s’ouvre.)

Malcolm : Je ne sais même pas si ce pays existe  Ah, ah ! (Ils sautent dans le vortex.)

 

Au pays imaginaire – Dans la jungle – Présent

Tout le groupe continue son chemin vers l’endroit où se trouvent Peter et Henry. Emma s’adresse à Kilian.

Emma : Il faut qu’on parle.

Kilian : Euh, j’ai remarqué que quand une femme disait ça, la conversation n’était jamais agréable.

Emma : Il doit y avoir un moyen de faire quitter l’île à David.

Kilian : Non, désolé.

Emma : Il m’a expliquée ce qui s’est passé pour ton frère. Tu as peut-être pas très envie d’en parler mais…

Kilian : Non, en effet. L’eau qu’il a bue à nouer un lien entre lui et l’île. S’il s’en éloigne, le lien sera brisé et le poison reprendra son œuvre.

Emma : Mais si on prend de l’eau avec nous, il restera connecté à l’île. Il arrivera vivant à Storybrooke.

Kilian : Pour combien de temps ? Quand il n’aura plus d’eau, l’ombre-rêve pourra le tuer, rien ne l’en empêchera.

Gold : (Écoutant la conversation.) Sauf s’il y a un autre antidote. Tout d’un coup, ce que je dis vous intéresse. Pourtant, je ne suis pas digne de confiance.

Emma : (Alors qu’il se met à sourire.) C’est vrai mais je vais prendre le risque.

Gold : Si vous vous en souvenez bien, moi aussi j’ai été empoisonné avec de l’ombre-rêve par notre lâche et beau pirate. Et pourtant.

Emma : Ouais, on sait aussi comment vous vous en êtes sorti, en sacrifiant la vie d’une autre personne. David n’est pas aussi égoïste.

Gold : Quelle noblesse. Le plus important, c’est qu’en passant près de la mort, j’ai appris beaucoup sur ce poison et je pourrais sûrement créer un élixir à Storybrooke.

Emma : À quel prix ?

Gold : Je pense que c’est un très grand service. J’en attends un d’importance égal en retour. (Il s’apprête à partir.)

Neal : (Arrivant devant son père.) Non, quand on rentrera à Storybrooke, tu soigneras David parce que c’est bien, il n’y aura pas de marché ni de chantage, tu as compris ?

Gold : Bien, je ferais ce que tu veux.

Emma : Je vais le dire à David. (Emma s’en va rejoindre David et les autres mais ils arrivent.)

Clochette : On y est, leur campement est à côté.

Emma : Alors on y va. Clochette, tu nous fais entrer par derrière, on attrape Henry et on ressort, rien de plus. (À Neal.) Tu t’occupes des guetteurs ?

Neal : Ouais, je suis paré. (Il montre son petit sac.)

Gold : Tu permets que… (il prend l’épée de Kilian) je t’emprunte ça. (David met la main sur son épée.) Vous avez dit pas de magie, je veux bien mais je n’irai pas là-bas armer de mon seul sourire.

Kilian : Et moi, je fais comment ?

David : (Donnant un couteau.) Tiens, au cas où ton sourire ne suffirait pas.

Kilian : (Attrapant le couteau.) Ouais merci.

Emma : On y va. (Ils s’en vont alors qu’ils rejoignent le campement où les enfants perdus discutent et rigolent.)

Gold : (À voix basse.) Est-ce que je pourrais utiliser ma magie sur eux au moins ?

Neal : Non.

Regina : Je vais le faire.

Gold : Tu te souviens de la formule. (Avec son pouvoir, Regina fait monter les flammes et les enfants s’évanouissent et tombent au sol. Ils arrivent sur le campement et surveillent les alentours à la recherche d’Henry et de Peter.)

Neal : (Avec la boîte de Pandore à la main.) Où est Peter ?

Emma : Je ne sais pas. (Les autres regardent autour d’eux. Elle se met à crier.) Henry !

David : Il est forcément là.

Mary Margaret : Oui, mais où ?

Wendy : (En criant.) Aidez-moi. (Emma court et se trouve désormais devant la cage de Wendy. Elle se baisse à hauteur de la jeune fille.) Vous êtes une adulte.

Emma : Je m’appelle Emma, je cherche mon fils. (Neal arrive près d’elles.)

Neal : (La voyant.) Wendy.

Wendy : Qui êtes-vous ?

Neal : C’est moi, Baelfire.

Emma : (En se levant.) Vous vous connaissez ?

Wendy : Baelfire.

Neal : Ouais on se connaît.

Wendy : Ah, c’est vraiment toi. (Il prend une pierre et tape plusieurs fois sur la cage pour l’ouvrir.)

Neal : (L’attrapant.) Viens.

Wendy : (Ils tombent dans les bras.) Je pensais ne jamais te revoir.

Neal : Mais comment tu es arrivée là ?

Wendy : Je t’ai suivi jusqu’ici, je suis venue te chercher.

Neal : T’as fait ça pour moi ?

Wendy : Oui, je ne voulais pas que tu sois seul, sans famille. Tu nous avais dit que ton père et ta mère étaient morts tous les deux. (Gold entend la conversation.)

Gold : Tu lui as dit que j’étais mort ?

Neal : C’était moins dur que de te dire la vérité, mon père m’a abandonné. (Gold regarde vers eux, l’air perdu.)

 

Au pays imaginaire – Près de la plage – Passé

 

Rumplestiltskin et son père atterrissent sur la plage du pays imaginaire.

Rumplestiltskin : (Voyant le paysage.) Oh.

Malcolm : On y est arrivé. (En rigolant, il rejoint son fils.) On a réussi. (Rumplestiltskin est content de voir ce paysage.) C’est comme dans mes rêves, rien n’a changé.

Rumplestiltskin : Qu’est-ce que c’est joli.

Malcolm : Non, ce n’est pas que ça, c’est un endroit spécial. Tu peux faire ce que tu veux. Tu y penses très fort et ça arrive. Qu’est-ce que tu aimerais manger ? Tu n’as qu’à y penser, allez essaye. (Rumplestiltskin montre sa main et en y pensant fort, il fait apparaître une part de gâteau.) Tu peux manger pleins de gâteaux sans avoir mal au ventre, ou t’accrocher à une liane et plonger dans la cascade. (Rumplestiltskin pose sa part de gâteau sur une pierre.) Et le plus beau de tout, tu peux voler. (Il se met les bras en croix.)

Rumplestiltskin : Mais non, c’est impossible.

Malcolm : Au pays imaginaire, l’impossible est possible si tu y crois. Regarde, tu vas voir. (Il se met à courir pour arriver sur une pierre et s’apprête à sauter pour voler.) Woouuuh ! (Il rigole puis saute et tombe au sol.)

Rumplestiltskin : Oh. (Il s’approche de son père pour voir si tout va bien. Ce dernier ne comprend pas pourquoi ça n’a pas fonctionné.)

Malcolm : Pourquoi ça fait ça ? (Il s’énerve.) J’arrivais toujours à voler quand j’étais gamin.

Rumplestiltskin : Peut-être que tu n’arrives plus à voler parce que tu n’es plus un petit garçon.

Malcolm : Mais oui, bien sûr. (Il se tape le poing sur le front.) Ça ne peut être que ça, la poudre de fée. Même petit, il me fallait la poudre de fée pour pouvoir m’envoler. (Rumplestiltskin se met debout sur une pierre.)

Rumplestiltskin : Où est-ce qu’on en trouve ?

Malcolm : Ah, tu vas voir. (Il prend son fils et le met sur son épaule. Ils tournent et rigolent en même temps. Il le repose.) Hop là. Viens, viens. (Il le prend par la main et ils s’en vont vers la jungle en courant.) Wououh ! (Une ombre s’approche d’eux et les suit.)

 

Au pays imaginaire – Dans le campement de Peter Pan – Présent

Gold réfléchit alors que tout le monde a pris possession du campement. Emma est assise ainsi que Wendy qui a une couverture autour d’elle.

Neal : (S’approchant de Wendy.) Hey, Wendy, parmi les enfants, est-ce que tu as vu mon fils ? Il s’appelle Henry.

Wendy : Tu as un fils ?

Neal : (Pendant que Gold continue de suivre la conversation.) Oui, Peter veut son cœur.

Emma : Il a dit quelque chose sur le cœur du plus pur des croyants ?

Wendy : Non, je suis désolée. Je n’ai jamais entendu parler d’un cœur.

Gold : Elle ment. (Neal se retourne vers lui.) Où est-il ? (David l’arrête alors qu’il a l’épée à la main. Neal s’est levé pour les rejoindre.)

David : Hey, attends, qu’est-ce que tu fais ?

Gold : J’ai porté assez de mensonges dans ma vie pour en connaître le poids. Elle sait où est Henry.

Neal : C’est la vérité ?

Wendy : Tu ne sais pas tout.

Mary Margaret : Tu aides vraiment Peter ?

Wendy : Il garde Jean et Michel vivants à condition que je fasse ce qu’il demande.

Gold : Peu importe ce qu’il a promis, il ne tient jamais ses promesses.

Wendy : Et pourquoi je croirais un homme qui a abandonné son fils ?

Regina : Parce que tes frères lui font confiance. Ils ont écouté son amie Belle et ils l’ont aidé à retrouver cette boîte qui peut neutraliser Peter.

Wendy : Ils vont bien ?

Gold : Pour l’instant. Mais si nous échouons, ils seront condamnés.

Neal : (S’accroupissant devant Wendy.) Wendy, nous sauverons Jean et Michel, je te le promets mais pour l’instant, tu dois à tout prix m’aider, s’il te plaît.

Wendy : Peter a dit à Henry qu’avec son cœur, il pouvait sauver la magie mais c’est un mensonge. En réalité, c’est lui que ça sauvera.

Kilian : Explique-toi.

Wendy : Peter va mourir. Il a besoin du cœur du plus pur des croyants pour absorber la magie qu’il y a sur l’île. Une fois qu’il l’aura fait, il sera immortel, tout puissant.

Mary Margaret : Et qu’arrivera-t-il à Henry ?

Wendy : Ah, vous savez c’est un échange. Si Peter survit, Henry doit mourir. (Emma se relève.)

 

Au pays imaginaire – Près du Rocher du Crâne

Peter utilise le bateau pour arriver près du rocher du Crâne. Ils accostent près de la plage et Peter range la barque en la faisant tenir avec une corde.

Peter Pan : Ça faisait bien longtemps que je n’étais pas venu ici. (Grâce à un bâton, il trace un trait sur le sol.)

Henry : Qu’est-ce que tu fais ?

Peter Pan : (Ensorcelant l’entrée de la grotte.) Je protège l’entrée. Allez, viens, faut faire vite. (Ils se mettent à courir à l’intérieur du Crâne.)

 

Au pays imaginaire – Dans le campement de Peter Pan

David : Où est-ce qu’ils sont Wendy ?

Wendy : Ils allaient au Rocher du Crâne mais vous devez vous dépêcher.

David : Nous, on ne bouge pas de là. On se chargera des enfants perdus quand ils se réveilleront.

Emma : Vous n’êtes pas obligés.

Mary Margaret : Pas de discussion, vous le ramenez à la maison et vous lui dites qu’on l’aime.

Emma : Tu lui diras toi-même quand vous serez revenus du pic du mort. Gold te soignera quand on sera à Storybrooke mais il faut emporter de l’eau. (Mary Margaret va dans les bras de sa fille.)

Mary Margaret : Tu n’as pas abandonné. (À Gold.) Je te remercie.

Gold : Tu es bien la seule à me remercier aujourd’hui.

Kilian : Clochette et moi on va surveiller les garçons. On se retrouvera au Jolly Roger quand vous aurez récupéré Henry.

Mary Margaret : (À Emma.) Promets-moi que si on n’est pas au rendez-vous, vous partirez quand même.

Emma : Nous repartirons tous ensemble, tous.

Mary Margaret : Bien, on y va. (Elle se met à partir avec David qui embrasse Emma avant d’y aller à son tour.)

 

Au pays imaginaire – Dans la forêt – Passé

Rumplestiltskin et son père sont en train de marcher dans la forêt en cherchant de la poudre de fée.

Rumplestiltskin : Je suis fatigué.

Malcolm : On y est presque. On pourra se reposer quand on aura la poudre de fée. On fera ce que tu veux. Encore un petit effort et tu verras.

Rumplestiltskin : De quoi ça à l’air ?

Malcolm : Ah, on dirait de la poussière. Au premier coup d’œil, on dirait n’importe quelle poussière. (Il fait un rond avec ses mains.) C’est quand tu crois en son pouvoir qu’elle rayonne de magie et devient quelque chose de très spécial, d’unique. (Il regarde au-dessus de lui et voit de grands arbres.) C’est là.

Rumlestiltskin : Je ne vois que des arbres.

Malcolm : La poudre vient des fleurs qui poussent sur les branches tout en haut, au plus près du ciel. Les fleurs s’ouvrent la nuit à la lumière des étoiles. C’est de là que la poudre tient sa magie. (En souriant.) Ça fait des années que je n’étais pas aussi excité. Ça remonte à mon enfance quand dans mes rêves, je grimpais dans ces arbres. (Il voit son fils qui s’est arrêté.) Qu’est-ce qu’il y a Rumple ? On va s’amuser. Tu sais, si tu veux voler, tu ne dois pas avoir le vertige.

Rumplestiltskin : Je ne veux pas voler. C’est ton idée.

Malcolm : Mais tu en auras envie quand tu auras vu l’effet que ça fait. (Il ricane.) Le vent qui souffle sur toi, le monde étalé sous tes yeux, la tête vidée de tous soucis, tu es tout seul. Tu es libre. Allez vas-y, (il s’accroupit et croise ses mains) je te fais la courte échelle.

Rumplestiltskin : Mais  je peux tomber.

Malcolm : Je te promets que ça ira.

Rumplestiltskin : Ne m’y oblige pas, papa, s’il te plaît, ça me fait peur.

Malcolm : (Rejoignant son fils.) Oh, mais excuse-moi mon grand, (il met ses mains sur les joues de Rumplestiltskin) je me suis laissé emporter. Tu vas attendre ici pendant que je vais chercher la poudre de fée.

Rumplestiltskin : (Regardant autour de lui.) Tu me promets de revenir vite ?

Malcolm : Oui, (en ricanant) je vais être si rapide que tu ne t’en rendras même pas compte et là tu verras à quel point le pays imaginaire est formidable. (Il s’en va en commençant à monter dans un arbre. Rumplestiltskin le regarde faire en levant la tête. Il continue de monter et arrive près d’une branche où se trouve une fleur mais n’arrive pas à l’attraper. Il s’accroche et en voit une autre branche avec une fleur dessus. Il prend de la poudre à l’intérieur et la met sur sa tête.) Je veux voler. (Il s’accroche toujours quand une ombre arrive près de lui. Elle fait le tour.) Hey, oh. Il y a quelqu’un ? (L’ombre continue son tour et vient devant Malcolm.) Qui es-tu ?

Ombre : Je suis l’unique habitant du pays imaginaire.

Malcolm : Explique-moi ce qui ne va pas. Je n’arrive pas à voler.

Ombre : Il faut que tu y croies.

Malcolm : J’essaye mais ça ne fait rien pas du tout.

Ombre : Parce que tu ne devrais pas être ici. (Elle continue son chemin alors qu’un objet tombe à côté de Rumplestiltskin qui regarde sa poupée. Il touche le chapeau.)

Rumplestiltskin : Papa. (Il n’y a personne qui répond.) Papa. Papa.

 

Au pays imaginaire – Près du Rocher du Crâne – Présent

Gold, Regina, Emma et Neal sont dans une barque en direction du Rocher du Crâne. Neal navigue. Tout le monde descend et arrive devant la grotte.

Emma : (Regardant au sol.) Je reconnais ces traces, c’est Henry. Wendy avait raison, ils sont là. (Emma est projetée en arrière en voulant avancer vers l’entrée qui est ensorcelée.)

Neal : (Il la relève.) Tu n’as rien ?

Emma : Je crois que ça va.

Neal : C’était quoi ?

Gold : Peter a bloqué le passage avec un charme.

Regina : On doit pouvoir le briser. (Elle avance sa main pour tenter de détruire le charme avec une boule de feu mais elle fait le tour du passage et les autres se protègent.)

Neal : Eh, faites gaffe.

Gold : Essaie encore si tu veux mais la magie de Peter est trop puissante en tout cas pour toi. (Gold arrive à passer à l’intérieur du passage sous les yeux surpris de Regina.)

Regina : Mais.

Emma : Comment vous avez fait ça ?

Gold : Le charme ferme le passage à tous ceux qui projettent une ombre.

Neal : Et tu n’en as plus, alors c’était vrai, tu t’es séparé de ton ombre.

Gold : Et Peter le sait. Voilà pourquoi il a utilisé ce sortilège. Il ne cherche pas à vous empêcher de passer, c’est moi qu’il veut attirer. Il sait que j’irais jusqu’au bout.

Neal : Tu es vraiment là pour sauver Henry ?

Gold : Je t’ai donné la boîte, je t’ai obéi maintenant rends-la moi. (Neal tend la boîte mais Regina la prend.)

Neal : Hey.

Regina : Tu n’as pas intérêt à rater ton coup ou tu regretteras très vite les jeux de gamin de Peter. Tu as bien compris ?

Gold : Très chère, un simple bonne chance aurait été suffisant. (Il prend la boîte de Pandore. Il entre dans la grotte. Tout le groupe reste devant l’entrée.)

 

Au pays imaginaire – Dans le Rocher du Crâne

Regina : Et maintenant, qu’est-ce qu’on va faire ?

Neal : Si on faisait comme lui, si on arrachait nos ombres.

Regina : Si j’en avais les moyens, il y a longtemps que j’aurais déjà essayé.

Emma : (Regardant à l’extérieur.) Regardez la lune. (Ils regardent la lune.)

Regina : La lune ?

Emma : C’est bien sa lumière qui fait qu’on a des ombres ? Peut-être qu’on pourrait la masquer grâce à la magie.

Neal : Provoquer une sorte d’éclipse tu veux dire ? C’est possible ?

Regina : Il faut voir.

Emma : Allez-y.

Regina : Il faut que vous m’aidiez.

Emma : Pour faire de la magie ?

Regina : L’influx doit être très fort. On va voir si en vous donnant des leçons, j’ai perdu mon temps. Faites comme moi. (Elles mettent leurs mains devant et Neal se met derrière elles. Elles commencent à faire de l’ombre à la lune.)

 

Au pays imaginaire – Dans le Rocher du Crâne

Ça s’assombrit, Peter et Henry arrivent à l’endroit où se trouve un sablier géant.)

Peter Pan : Nous y voilà, c’est ici que tu vas sauver la magie.

Henry : Pourquoi c’est forcément là ?

Peter Pan : Parce que c’est de cette grotte qu’émane la magie du pays imaginaire.

Henry : (Regardant le sablier qui se trouve à la fin.) Le sablier, à quoi il sert ?

Peter Pan : Il indique combien de temps il reste avant que toute la magie soit épuisée.

Henry : Il est presque vide. (Peter entend du bruit, regardant autour de lui, et Henry l’a remarqué.) Ça va pas, qu’est-ce qu’il y a ?

Peter Pan : Rien. Viens avec moi. (Ils marchent vers un rocher où Henry s’assoit.) J’ai un détail à régler avant qu’on ne commence. Attends-moi. (Il s’en va, laissant Henry seul.)

 

Au pays imaginaire – Dans le Rocher du Crâne

Gold, qui a la boîte dans la main, prend sa poupée dans sa poche et la regarde.

 

Au pays imaginaire – Dans la forêt – Passé

Rumplestiltskin est assis près d’un arbre avec sa poupée à la main, il est en train de pleurer. Son père arrive au même moment.

Malcolm : Qu’est-ce que tu as p’tit gars.

Rumplestiltskin : Papa. (Il l’enlace dans ses bras.) J’ai cru qu’il t’était arrivé quelque chose.

Malcolm : Non, non, je suis là. (Son fils continue de pleurer.) Tu n’as pas à t’inquiéter pour moi. (Il l’embrasse.)

Rumplestiltskin : Tu as trouvé de la poudre de fée ?

Malcolm : Ouais, mais ça n’a pas marché quand je l’ai utilisée.

Rumplestiltskin : Pourquoi ?

Malcolm : Euh, je ne suis plus un petit garçon. Tu avais raison, ce pays n’est que pour les enfants. Les adultes n’ont pas à être là.

Rumplestiltskin : Hmm. Puisque c’est ça, on va aller ailleurs. (Il s’avance puis se retourne vers son père.) Tout ce qui compte, c’est qu’on reste ensemble.

Malcolm : J’aimerais que ce soit aussi facile mais nous savons tous les deux que où qu’on aille, les vieux démons reprendront le dessus. Je ne pourrais jamais être un bon père pour toi. Je suis trop faible.

Rumplestiltskin : (Il s’avance vers son père.) Qu’est-ce que tu racontes ? Je ne comprends pas ce que tu veux dire.

Malcolm : J’ai trouvé un moyen de rester ici, un moyen de faire fonctionner la poudre de fée pour que je puisse à nouveau voler comme quand j’étais un petit garçon.

Rumplestiltskin : Comment ?

Malcolm : En me débarrassant de ce que je traine comme un poids, toi. (L’ombre arrive par derrière et prend Rumplestiltskin.)

Rumplestiltskin : Aide-moi. (Il tente d’accrocher la main de son père alors que l’ombre le maintient.) C’est un monstre.

Malcolm : Ce n’est pas un monstre Rumple, c’est un ami. (L’ombre tente de l’arracher mais Rumplestiltskin tient toujours son père, étant en l’air.) Il fait partie de l’île. Quand j’aurais fait ce qu’il veut que je t’aurais abandonné, il fera partie de moi aussi.

Rumplestiltskin : Ah, aide-moi, il va me prendre.

Malcolm : Je n’ai pas le choix, si je veux rester, je dois croire que je suis jeune et toi tu me rappelles tout le contraire.

Rumplestiltskin : S’il te plaît, papa, aide-moi.

Malcolm : Un enfant ne peut pas avoir d’enfants Rumple, je suis désolé mais c’est vrai. Arrête de résister. On sait tous les deux que tu seras mieux sans moi. (Rumplestiltskin pleure.) Je n’étais pas fait pour être père. (Il le lâche et l’ombre emmène Rumplestiltskin qui crie. Il laisse tomber la poupée au sol et son père est en train de se transformer. L’ombre lui montre.)

Rumplestiltskin : Non, non. (Son père devient Peter Pan et l’ombre l’emmène au loin. Il regarde ce que cela donne pendant que son fils continue de crier.)

 

Au pays imaginaire – Dans le Rocher du Crâne – Présent

Gold rejoint Peter dans la grotte. Ce dernier se retourne.

Peter Pan : Salut, p’tit gars. (Voyant la boîte.) Je vois que tu ne viens pas les mains vides.

Gold : Où est Henry ?

Peter Pan : Mon arrière-petit-fils. Tu n’as toujours pas dit aux autres qui j’étais vraiment. Même pas à ton fils, pourquoi ?

Gold : Parce que tu n’es qu’un lâche pour moi.

Peter Pan : On sait tous les deux que si c’était vrai, je serais déjà dans ta boîte.

Gold : Tu crois que je ne le ferais pas ? Tu m’as laissé entrer simplement pour me narguer ?

Peter Pan : Non, pour te revoir. Pour te donner une dernière chance. Reste avec moi, oublie cette idée idiote. On va tout recommencer.

Gold : Tu crois que j’ai envie d’être avec toi ? Qu’un jour je pourrais te pardonner alors que tu m’as abandonné ?

Peter Pan : Vraiment, tu me déçois beaucoup, je pensais qu’après toutes ces années tu serais plus conciliant. Surtout que tu as fait la même chose à ton fils. Tu as échangé Baelfire contre le pouvoir d’une dague. Je t’ai échangé contre la jeunesse. On se ressemble bien plus que tu ne veux l’admettre.

Gold : Nous n’avons rien en commun.

Peter Pan : Bien sûr que si et tu n’as pas à en avoir honte. Toi et moi on n’était simplement pas fait pour être pères.

Gold : J’ai regretté ce que j’ai fait à mon fils au moment où je l’ai laissé partir. J’ai passé ma vie à essayer de le retrouver, de le rejoindre et toi, qu’as-tu fait ? Rien, tu m’as oublié.

Peter Pan : Je ne t’ai jamais oublié, pourquoi je me serais fait appeler Peter Pan ?

Gold : Tu ne veux tout de même pas que je crois que c’est parce que tu tenais à moi.

Peter Pan : Pourtant si. Si tu te décides à poser cette boîte, tu verras que c’est vrai. On pourra repartir à zéro comme tu le voulais, tous les deux comme on se l’était dit.

Gold : Je compte bien repartir à zéro et ce sera sans toi. (Il tente d’ouvrir le couvercle mais rien ne se passe. Peter sourit et Gold réessaye.) Qu’est-ce que ça veut dire ?

Peter Pan : (Montrant une autre boîte.) Ce n’est plus toi qui l’a.

Gold : Tu les a échangées.

Peter Pan : Suivez la reine. Tu n’y crois toujours pas. Sur cette île, il suffit de penser à une chose pour l’avoir. Elle peut même être fausse mais je pense avoir la vrai, alors, ça fait quoi quand on l’ouvre.

Gold : Non ! (Peter ouvre la boîte de Pandore et Gold est aspiré à l’intérieur.)

Peter Pan : Je suis désolé, Rumple. Je t’ai laissé une chance et tu as fait ton choix. (Gold est désormais dans la boîte et elle se referme.)

 

Dans la forêt enchantée – Dans la maison des deux femmes – Passé

Rumplestiltskin frappe plusieurs fois à la porte et elle s’ouvre. Les deux femmes le voient et le font entrer. Il pleure. Il tombe dans les bras des deux femmes et continue de pleurer.

Femme 1 & 2 : Oh.

Femme 2 : Mon petit.

Les deux femmes mettent Rumplestiltskin dans le lit.)

Femme 1 : Allez, qu’as-tu fait du haricot magique ?

Rumplestiltskin : Il s’en est servi. Il m’a laissé et il ne reviendra jamais.

Femme 2 : Oh, c’est mieux comme ça, Rumple.

Rumplestiltskin : Maintenant je suis tout seul.

Femme 1 : Oh non, tu nous as.

Femme 2 : Et tu as le rouet.

Femme 1 : Tu es chez toi ici.

Femme 2 : Maintenant repose-toi, ça te fera du bien.

Femme 1 : Et après on filera, hmm. Où est ton bonhomme ?

Rumplestiltskin : Je l’ai perdu.

Femme 1 : On t’en fabriquera un autre, tu lui donneras le même nom.

Rumplestiltskin : Non, Peter Pan est parti pour toujours.

 

Au pays imaginaire – Dans la forêt

Peter ramasse la poupée qui se trouve au sol et il regarde en l’air en pensant à s’envoler. Il se met à voler et traverse tout le pays imaginaire et rejoint le Rocher du Crâne qu’il découvre. Il se pose dedans. Il voit une ombre alors que le sablier égraine le sable.

Peter Pan : C’est quoi cet endroit ? Je ne crois pas l’avoir vu dans mes rêves.

Ombre : Bien sûr, car il n’existait pas encore. Tu l’as créé en prenant la décision de rester ici.

Peter Pan : Un crâne géant. C’est grandiose. À quoi sert le sablier ?

Ombre : Il représente la magie qui te donne ta force. La magie qui te permet de rester ici et de rester jeune.

Peter Pan : Et il se passera quoi quand il sera fini ?

Ombre : Ta jeunesse disparaîtra et tu mourras.

Peter Pan : Mais je croyais que j’allais toujours rester jeune.

Ombre : Les enfants visitent le pays imaginaire pendant leur rêve. Ce n’est pas un endroit fait pour qu’ils y vivent. Tu es le premier qui a voulu rester et en faisant cela, tu as enfreint les règles.

Peter Pan : Elles sont faites pour qu’on les enfreigne, en particulier ici. J’ai… J’ai créé cet endroit sans avoir à y réfléchir. Il doit y avoir une autre fin.

Ombre : C’est possible.

Peter Pan : Je la trouverai. Je trouverai une solution, du moment que j’y crois.

 

Au pays imaginaire – Dans le Rocher du Crâne – Présent

Henry regarde la fin du sablier s’égrainer. Peter arrive et pose la boîte de Pandore sur un rocher.

Peter Pan : Le moment est venu. Tu vas sauver la magie et le pays imaginaire.

Henry : Qu’est-ce que je dois faire ?

Peter Pan : Il faut que tu me donnes ton cœur. Le cœur du plus pur des croyants.

Henry : Tu veux dire que je dois y croire.

Peter Pan : (En rigolant.) Non, Henry. (Gêné.) Tu dois vraiment me donner ton cœur.

Henry : Ah, mais qu’est-ce qu’il va m’arriver à moi ?

Peter Pan : Tu deviendras le plus grand de tous les héros.

Henry : Tu peux me dire la vérité, il y a toujours un prix à payer avec la magie. Il doit y en avoir aussi un pour la sauver.

Peter Pan : Je ne te mentirai jamais. Tu as raison, ça aura un prix. Tu devras rester ici avec moi. Cette île deviendra ton nouveau chez toi. Je sais que c’est un sacrifice énorme mais ça vaut le coup.

Henry : Ouais, je sais que les héros font tout le temps des sacrifices. Je l’ai bien vu avec ma famille.

Peter Pan : S’ils te voyaient maintenant, ils seraient fiers de toi parce que tu vas tous les sauver. Tu es prêt alors ?

Henry : Oui.

Peter Pan : Laisse-moi t’aider. (Il ensorcelle la main d’Henry pour qu’il puisse prendre son cœur sans avoir mal. Neal, Emma et Regina arrivent au même moment en courant. Il a désormais son cœur dans la main.)

Neal : Henry, non. Ne fais surtout pas ce qu’il te dit.

Henry : Papa, tu es vivant ?

Neal : Ouais mon grand et je veux que tu m’écoutes. Peter te ment.

Peter Pan : Moi aussi je suis heureux de te revoir Baelfire et de revoir la Sauveuse et la méchante reine.

Emma : Henry, il te veut du mal, éloigne-toi tout de suite de lui.

Henry : Non. (Montrant son cœur.) Le cœur du plus pur des croyants, c’est lui qui va sauver la magie. Il va tous vous sauver.

Regina : Non, ce n’est pas vrai. Là, ce n’est pas du tout la magie qui est en jeu, il faut absolument que tu nous croies. La seule vie que Peter veut essayer de sauver ici c’est la sienne.

Henry : Non, tu mens.

Peter Pan : Bien sûr qu’elle ment. (Peter arrive devant Henry.)

Neal : Non, c’est la vérité. Peter va mourir s’il n’a pas ton cœur et si tu lui donnes, c’est toi qui meurs.

Peter Pan : Ils veulent que tu doutes et que tu abandonnes mais ne les écoute surtout pas. Tu le sais bien, c’est une épreuve que vivent tous les héros. (Henry doute.)

Emma : Écoute-moi. Je sais de quoi ça peut avoir l’air d’être un héros et c’est pas ça.

Henry : (À Peter.) Pourquoi ils mentiraient ?

Peter Pan : Parce que les adultes mentent toujours Henry, tu es bien placé pour le savoir.

Regina : Je t’en prie. Écoute-nous, tu dois nous croire.

Peter Pan : Tes parents n’en ont rien à faire du pays imaginaire, ils savent que si tu donnes ton cœur pour le sauver, tu dois rester ici. (Il se met derrière Henry.) Ils ont peur de te perdre alors ils sont égoïstes.

Emma : Tu dois nous faire confiance.

Peter Pan : Confiance ? Je suis le seul qui a toujours été honnête avec toi, le seul qui a cru en toi. C’est ta décision et pas la leur. (Le sablier arrive à la fin.) Il faut que tu décides vite, il ne reste plus beaucoup de temps.

Neal : Nous croyons en toi, Henry.

Emma : Parce que nous t’aimons.

Regina : Nous t’aimons plus que tout.

Henry : Moi aussi je vous aime (les trois sourient ainsi qu’Henry) mais je dois sauver la magie.

Neal : Non, non, non.

Henry : Je suis désolé.

Emma et Neal : Non, non. (Henry met le cœur dans la poitrine de Peter alors qu’une lumière verte fait le tour de la grotte, faisant reculer Emma, Neal et Regina. Henry tombe au sol Toute la lumière verte fait aussi le tour de l’île, touchant Kilian et Clochette ainsi que les enfants perdus. Puis c’est au tour de Mary Margaret et David de le subir. Peter est content et commence à s’envoler pendant qu’Emma, Regina et Neal s’approchent d’Henry.)

Emma : Henry. (Ils tentent de le réveiller alors que Peter est toujours en hauteur.)

–[Enchanted Forest - Past]–

A man and a little boy are in the street. The man plays money game with a passerby.

The Man : Follow the lady, gents.

The man shows the queen card to the passerby then mixes the 3 cards before him.

The Man : A shilling returns two.

The passerby chooses the middle card. The man turns it. The passerby looses.

The passerby : What ?

The Man : Don't feel too bad. You're not the only one who's been spurned by the lady tonight. She's been quite shy all evening.

The passerby takes the man’s arm and discovers the queen card into his sleeve.

The passerby : You tricked me.

The Man : How'd she get in there ?

The passerby catches the man and starts to beat him.

The boy : Please, don't hurt him ! He's my father !

The passerby : You'd be better off without him.

The Man : Uhh !

The passerby takes the man’s purse.

The Man : No, no.

The boy : Are you okay ?

The Man : The cost of the game. He didn't even leave me a shilling for a pint. How rude.

The boy : He took all of our money.

The Man : Yes, but I'll figure something out. I always do... Rumple.

Rumplestiltskin’s father stands up and goes back to his game.

The Man : Roll up !

–[Neverland]–

Peter Pan puts Wendy in the bed.

Henry : How is she ?

Peter Pan : I fear she's getting worse, Henry.

Henry : But if I save magic... She'll live ?

Peter Pan : Yes. But more than that, Henry. If you save magic, you'll save us all. But to do it, you have to truly believe.

Henry : I do.

Peter Pan : Good, because we don't have much time. Follow me.

Peter Pan and Henry go next the fire camp.

Peter Pan : My brothers ! Tonight, the dream of Neverland will awaken from its slumber. Tonight, the heart of the truest believer shall fulfill its destiny, and with it our destiny. Tonight, Henry saves magic !

––––––––––––

Regina and Mr Gold are walking into the Jungle.

Regina : You know, despite our differences, I can always count on you to get things done... Unlike the rest of them. You were right. They're just a liability.

Mr Gold : Where are they ?

Regina : Oh, well, Pan told them Neal was alive, and, of course, Emma took the bait. Such a waste of time. Oh, I'm so sorry.

Mr Gold : No, no, don't be. He is alive.

Regina : What ?

Mr Gold : Pan wasn't lying. My son is here on the island. I've seen him.

Regina : You saw him and you... You just parted ways ? You realize that he might have a way off the island.

Mr Gold : Let's worry about the travel plans after we get Henry.

Regina : There's something you're not telling me. What happened when you saw him ?

Mr Gold : Look, all you have to know is, the next time I see him will be when I'm putting Henry in his arms. When father and son are reunited.

–[Enchanted Forest - Past]–

Rumple’s father is knocking on a door.

Rumplestiltskin : Where are we ?

Rumple’s father opens the door. They come in. Two women spin in the little house.

Rumple’s father : These nice ladies are going to look after you for a little while.

Lady 1 : You must be the boy...

Lady 2 : Rumplestiltskin.

Lady 1 : Do you know how to spin ?

Lady 2 : We can teach you.

Rumplestiltskin : I... I don't want to stay here. Please, I... I'll be good.

Rumple’s father : This will give me time to get a real job, so we can be together.

Rumplestiltskin : We can be together right now. Papa, please. Don't leave me here.

Rumple’s father : Don't be scared now. Hey, I got you a present. A friend. Someone to be at your side when I'm away. It will be with you when I cannot.

Rumplestiltskin : It will ?

Rumple’s father : Give it a name. Names always make things better. They make them real. Trust me. It will protect you. And I'll be back before you know it. I promise.

Rumple’s father leaves.

–[Neverland]–

The rescue team is walking into the jungle.

David : I'm gonna ask Tink how close we are to Pan's compound. I don't wanna be surprised by any lost boys on patrol.

Mary Margaret : Good idea.

Emma : Looks like you two buried the hatchet.

Mary Margaret : Buried ? Uh... I don't know. We've at least put it away for now.

Emma : So you're really gonna stay here with him?

Mary Margaret : The thought of leaving you, Emma, it kills me. But there's nothing we can do. If David leaves the island, he'll die.

Emma : So you're just giving up ? Family means being together, all of us.

Mary Margaret : But there's no other way.

Emma : Maybe this is just you rubbing off on me, but I don't believe that. There's always a way.

The rescue team hears noise. It’s Regina and Mr Gold.

Regina : Well, if this is your version of a rescue party, we got here just in time.

Mary Margaret : What are you two doing here ?

Regina : Well, same as you, except we actually have a chance. Pandora's box. It could trap Pan for eternity simply by opening the lid.

Neal : You didn't tell me my father was with her.

Emma : I didn't know.

Tinker Bell : Wait, your father is the Dark One ?

Neal : Yeah, and he's not getting anywhere near Henry.

Mr Gold : Bae...

Emma : Why ? What are you talking about ?

Neal : There's a prophecy that says that Henry will be his undoing. He didn't come here to protect him. He came here to kill him.

Regina : That's why you didn't want to find Neal before you got Henry back ? Because you knew he'd spill your secret.

Mr Gold : Everything I did was to protect Henry, to rescue him from Pan.

Emma : It all makes sense. You left before we even made shore.

Mary Margaret : You wanted to get to Henry first...

David : To be on his own...

Hook : So no one could stop you...

Regina : So you can kill him.

Emma : It's not gonna happen, not unless you go through all of us first.

–[Enchanted Forest - Past]–

Lady 1 : Someone so young...

Lady 2 : In such a short time.

Lady 1 : Look at him. He could spin for...

Lady 1 &2 : For kings and queens one day.

Rumplestiltskin : I didn't think I had any talent.

Lady 1 : Oof, more than talent. A gift ! You could apprentice with anyone in the land.

Rumplestiltskin : If I can make money, then my father and I can be together.

Lady 1 : Rumple... Even with your talent, too many people know your father is a cheat.

Lady 2 : And a coward.

Lady 1 : If you are to have a happy life, you must go somewhere where your father's name cannot follow you.

Rumplestiltskin : You mean... Alone ?

Lady 1 : This bean... Can open a portal, take you far away from this land.

Lady 2 : Even this realm.

Lady 1 : You could start a new life. But it cannot be with your father.

Rumplestiltskin : But he's coming back for me as soon as he gets a job.

Lady 1 : The truth is, he's at the pub. He doesn't want a job.

Lady 2 : Or real responsibility.

Lady 1 : Family can be a strength, but it can also be a burden. And your father will always be your burden, Rumplestiltskin.

Rumplestiltskin takes the magic bean.

–[Neverland]–

Mr Gold explains the rescue team he will not hurt Henry.

Mr Gold : You're making a mistake. I don't care if the boy is destined to be my undoing. I won't hurt him.

Regina : Because that sounds just like you.

Mr Gold : Without me, you will fail. I'm the most powerful amongst us.

Neal : That's why we can't trust you.

Mr Gold : If I could give you my dagger, I would. But I can't.

Neal : But you can give me Pandora's box. I don't have to trust you if I could stop you.

Mr Gold : Son...

Mr Gold gives his son the Pandora’s Box

Neal : Look at me, you so much as lift a finger to perform magic, you're gonna spend an eternity in this box.

Emma : Let's go.

The rescue team moves.

Mr Gold : Look... You may think you know who you're up against, but you don't.

Neal : Then tell me. What really happened between you two ?

Mr Gold : Peter Pan destroyed my father.

–[Enchanted Forest - Past]–

Rumplestiltskin goes see his father who still plays card games.

Rumplestiltskin : They were right. You're here.

Rumple’s father : Hey, laddie. My dogs were barking after hitting the cobblestones all morning looking for work. Then these fellas told me that they never played "find the lady."

Rumplestiltskin leaves.

Rumple’s father : Rumple. Come on. Rumple !

Rumplestiltskin : You said you were finding a job !

Rumple’s father : No one in this town would hire me.

Rumplestiltskin : Because no one trusts you.

Rumple’s father : But you do. Don't you, son ?

Rumplestiltskin : I want to. What if there was someplace we could start over ? Somewhere where no one knew you ?

Rumple’s father : How ?

Rumplestiltskin show his father the magic bean.

Rumplestiltskin : With this.

Rumple’s father : Where'd you get that ? Do you know how much money a bean like that would fetch ?

Rumple’s father tries to take the magic bean from his son.

Rumplestiltskin : No, it's mine ! I won't let you gamble it away.

Rumple’s father : Rumple, you don't understand.

Rumplestiltskin : I understand this bean can take us someplace... Where no one knows us. Where we can be a family.

Rumple’s father : A real fresh start.

Rumplestiltskin : Yes. I trust you.

Rumple’s father : Then where should we go ? Hmm ?

Rumplestiltskin : There must be someplace special to you.

Rumple’s father : Oh. Think, think. Think, think, think, think, think. Think lovely thoughts. That's it.

Rumplestiltskin : What ?

Rumple’s father : When I was a boy, my father sold me to a blacksmith. All day in front of hot coals, the sweat and the grime. But every night I would say to myself, "think lovely thoughts." And in my sleep, I would travel to the most wonderful place.

Rumplestiltskin : What was it called ?

Rumple’s father : Neverland.

Rumplestiltskin : Then that's where we should go.

Rumple’s father cast the magic bean on the floor. A portal is opened.

Rumple’s father : I don't even know if this place is real.

They jump into the portal.

–[Neverland]–

The rescue team is walking into the jungle.

Emma : We need to talk.

Hook : I've found when a woman says that, I'm rarely in for pleasant conversation.

Emma : There has to be a way for David to leave the island.

Hook : Well, there isn't.

Emma : He told me about your brother, what happened. I know it can't be easy to talk about, but...

Hook : Well, then let's not, shall we ? The water that cured David from dreamshade has connected him to the island. If he leaves, the connection is broken. The poison will kill him.

Emma : What if we take some of the water with us ? That way he stays connected. He can stay alive in Storybrooke.

Hook : For how long ? Once the water runs out, the dreamshade will take his life.

Mr Gold : Unless there was another cure. You suddenly interested in what I have to say ? Thought I wasn't to be trusted.

Emma : You're not, but I'll take my chances.

Mr Gold : Well, if you remember, I, too, was poisoned with dreamshade by a cowardly pirate. And yet...

Emma : Yes, and we know how you cured yourself... With a candle that takes another person's life. David is not that selfish.

Mr Gold : Oh, how noble. The point is, after my near-death experience, I discovered much about the poison. I believe I could create an elixir back in my shop.

Emma : What’s your price ?

Mr Gold : Well, this is quite the favour. I'd expect one of equal weight in return.

Neal : No. When we get back to Storybrooke, you're gonna save David because it's the right thing to do. No deals, no favours, understand ?

Mr Gold : Fine. I'll do as you ask.

Emma : I'll go tell David.

Tinker Bell, David and Mary Margaret come.

Tinker Bell : We're here. Pan's perimeter.

Emma : It's time. Tink will sneak us in the back like we planned. We grab Henry. In and out, simple. You good with Pan patrol ?

Neal : Locked and loaded.

Mr Gold takes Hook’s sword.

Mr Gold : You mind if I, uh... Borrow this ? You said no magic, I agreed. But I'm not walking in there with nothing but my good looks.

Hook : Now I, on the other hand...

David : Here, in case your good looks fail you.

David gives Hook a sword.

Hook : Thanks, mate.

Emma : Let's get Henry.

––––––––––––

He rescue team is hiding near Pan’s Camp. They spy on the lost boys.

Mr Gold : Can I at least use magic on these boys ?

Neal : No.

Regina : I'll do it.

Mr Gold : You remember the spell ?

Regina cast a sleeping spell on the lost boys, they all fall asleep. The rescue team gets out of the jungle.

Neal : Where's Pan ?

Emma : I don't know. Henry !

David : He's gotta be somewhere.

Emma : Where ?

Wendy : Help !

Emma goes to see who screams.

Wendy : You're an... An adult.

Emma : My name's Emma. I'm looking for my son.

Neal and Mr Gold come.

Neal : Wendy ?

Wendy : Do I know you ?

Neal : It's Baelfire.

Emma : You two know each other ?

Wendy : Bae !

Neal : Yeah. Yeah, we do.

Wendy : Can it really be you ?

Neal takes a rock and hits the cage to free Wendy. Wendy and Neal hug.

Wendy : I thought I'd never see you again.

Neal : What are you... Wh... What are you doing here ?

Wendy : Well, I... I came back to save you.

Neal : You did that for me ?

Wendy : Well, I couldn't bear for you to be without a family, not after you told us that your mother and father were both dead.

Mr Gold : You told her I was dead ?

Neal : It was easier than telling the truth... My own father abandoned me.

–[Neverland - Past]–

Rumplestiltskin and his father land on Neverland’s beach.

Rumple’s father : We actually did it. We made it ! It's just as I remember in my dreams. Hasn't changed at all.

Rumplestiltskin : It's beautiful.

Rumple’s father : No, it's more than that. Neverland is special. You can do anything here. Just think it, and it can happen. What would you like to eat ? Go on. Just think it.

A piece of cake is appeared on Rumplestiltskin’s hand.

Rumple’s father : You can eat cake all day and not get a stomachache. Or swing on a vine through a waterfall. But best of all... You can fly.

Rumplestiltskin : Flying is impossible.

Rumple’s father : Neverland is where the impossible is possible, if you believe it. Here, I'll show you.

Rumple’s father goes up on a rock.

Rumple’s father : Hoo-whoo !

He jumps.

Rumple’s father : Whoo !

He falls on the sand.

Rumple’s father : Uhh. I don't understand. I could always fly when I visited as a boy.

Rumplestiltskin : Maybe you can't fly because you're not a boy anymore.

Rumple’s father : How could I have forgotten ? Of course. Pixie dust. Even as a boy, you needed pixie dust if you wanted to fly.

Rumplestiltskin : Where do we get some ?

Rumple’s father : Oh, I'll show you. Come on. Yeah.

They run on the beach. A shadow follows them.

–[Neverland]–

The rescue team is at Pan’s camp.

Neal : Hey, Wendy, since you've been here, have you seen my son ? His name's Henry.

Wendy : You have a son ?

Neal : Yeah. Pan needs his heart.

Emma : Has he said anything about the heart of the truest believer ?

Wendy : No. I'm sorry. He never mentioned anything about a heart.

Mr Gold : She's lying. Where is he ?

Mr Gold moves toward Wendy. He seems threatening. David stops him.

David : Whoa, whoa, whoa. What the hell are you doing ?

Mr Fold : I've carried enough lies in my life to recognize their burden. She knows where Henry is.

Neal : Is that true ?

Wendy : You don't understand.

Mary Margaret : You're helping Pan ?

Wendy : He's keeping John and Michael alive, only if I do as he says.

Mr Gold : Trust me, whatever he's promised, he will go back on his word.

Wendy : And why should I trust a man who abandoned his own son ?

Regina : Because your brothers did. They trusted a woman named Belle. They helped her get this box so we can defeat Pan.

Wendy : They're okay ?

Mr Gold : For now, and only if we succeed.

Neal : Wendy... We will save John and Michael, I swear to God. But right now, I really need your help. Please.

Wendy : Pan told Henry that... He needs his heart to save magic. But it's a lie. He needs it to save himself.

Hook : What do you mean ?

Wendy : Pan's dying. He needs the heart of the truest believer to absorb all the magic in Neverland. And once he does... He will be immortal, all powerful.

Mary Margaret : And what happens to Henry ?

Wendy : Well, it's a trade. When Pan lives, Henry will die.

––––––––––––

Peter Pan rows until the Skull Rock with Henry aboard.

Peter Pan : Ah, it's been a long time since I stepped foot on this shore.

Henry : What's that ?

Peter uses his magic.

Peter Pan : It's a protection spell. Now let's go. It's time.

––––––––––––

At Peter’s Pan camp.

David : How do we stop Pan ?

Wendy : Pan took Henry to Skull Rock. But you haven't got much time.

David : Then we stay behind. Someone needs to be here to guard the lost boys when they wake up.

Emma : You don't need to stay behind.

Mary Margaret : David's right. You get him home, tell him we love him.

Emma : Tell him yourself, when you get back from Deadman's Peak. Gold can cure you back in Storybrooke. We just need to bring some of the water with us.

Mary Margaret : And you... You didn't give up. Thank you.

Mr Gold : Well, apparently, that's the only thanks I need these days.

Hook : Tink and I will take care of things here. Meet you back at the "Jolly Roger" when you find Henry.

Mary Margaret : Promise me if your father and I don't make it back, you get him home.

Emma : We're all going back home. Together.

–[Neverland - Past]–

Rumplestiltskin and his father are walking into the woods.

Rumplestiltskin : I'm tired.

Rumple’s father : We're almost there. We can rest all we want after we get the pixie dust, do whatever your heart desires. Just wait. You'll see.

Rumplestiltskin : What does it look like ?

Rumple’s father : Oh. It's just like dust. You never know the power it contains just by looking at it. But when you believe in its power, it glows with magic and becomes something very special indeed. We're here.

Rumplestiltskin : All I see are trees.

Rumple’s father : That's because it's made in the flowers that grow on the highest of the branches. Where they're closest to the stars. The flowers bloom at night, soak in the starlight. That's how the pixie dust gets its magic. I haven't felt this excited in years, since I was a boy about to climb one of those trees in my dreams. Come on, Rumple. It'll be fun. Hey... You wanna fly, you can't be afraid of heights.

Rumplestiltskin : But I don't want to fly. You do.

Rumple’s father : But you will, son, once you see how it feels. The wind whipping in your hair, the world below you. Like you've not got a care in the world. You're all alone. You're free. Come on, I'll give you a boost.

Rumplestiltskin : But what if I fall ?

Rumple’s father : I promise you won't, hey.

Rumplestiltskin : Don't make me, papa. Please. I'm scared.

Rumple’s father : I'm sorry, Rumple. I just get excited. Why don't you wait here, and I'll go get the pixie dust for the both of us, hmm ?

Rumplestiltskin : You promise not to be long ?

Rumple’s father : Aye. I'll be as quick as a whip. Back before you know it. And then you'll see how wonderful Neverland can really be.

Rumple’s father climbs on the tree.

––––––––––––

Rumple’s father is on a tree. He tries to reach a flower. He gets pixie dust, he spread if over him.

Rumple’s father : I want to fly.

The shadow flies around him.

Rumple’s father : Hello ? Is someone there?

The shadow shows up itself.

Rumple’s father : Who are you ?

The shadow : I am the sole inhabitant of Neverland.

Rumple’s father : Then can you tell me what's wrong ? Why can't I fly ?

The shadow : You have to believe.

Rumple’s father : I'm trying, but it doesn't work.

The shadow : Because you don't belong.

––––––––––––

A shoe of Rumple’s father falls down near Rumplestiltskin. He’s afraid.

Rumplestiltskin : Papa ? Papa? Papa !

–[Neverland]–

Neal, Emma, Regina and Mr Gold are on a small boat. They are getting to the Skull Rock. They accost.

Emma : These are Henry's shoes. Wendy was right. They're here.

Emma goes to the stairs but a force field ejects her.

Neal : Are you okay ?

Emma : I think so.

Neal : What was that ?

Mr Gold : Pan cast a protection spell.

Regina : There has to be a way to break it.

Regina casts a fireball on the force field which it sends back the fire.

Emma : Whoa !

Neal : Careful with that !

Mr Gold : Try all you want, but Pan's magic is too powerful. At least for you.

Mr Gold crosses the force field.

Regina : Wha...

Emma : How did you do that ?

Mr Gold : The spell is designed to keep anyone who casts a shadow from entering.

Neal : And you don't have one. You were telling the truth about ripping your shadow off.

Mr Gold : The And Pan knows it. That's why he cast the spell he did. This isn't about keeping you out. It's about drawing me in. He knows I won't give up the chance to finish what I came here to do.

Neal : You really did come here to save Henry.

Mr Gold : I gave you my trust with that box. Now I need you to give it back.

Neal is about to give his father the box but Regina takes it.

Neal : Hey !

Regina : You better come through, Gold. Or I'll make whatever Pan has planned for you look like child's play. You understand me ?

Mr Gold : Well, a simple "good luck" would've sufficed.

Mr Gold takes the box and goes to Peter Pan.

––––––––––––

Regina, Neal and Emma are trapped behind the force field.

Regina : So what are we supposed to do now ?

Neal : What about the spell my father used to rip off his shadow ?

Regina : You think if I knew how to do that, I wouldn't have done it already ?

Emma : The moon.

Regina : The moon ?

Emma : The moon is what causes our shadows, right ? What if there was a way to block it out using magic ?

Neal : What, you mean like an eclipse ? Is that even possible ?

Regina : Maybe.

Emma : So ?

Regina : I need help.

Emma : With magic ?

Regina : It requires a lot. I guess we're about to find out how much those lessons I gave you paid off. Follow my lead.

Regina and Emma use their power to cause an eclipse.

––––––––––––

Peter Pan and Henry are at the top of the Skull Rock.

Peter Pan : This is it. The place where you're going to save magic.

Henry : Why does it have to be here ?

Peter Pan : Well, because this is the location from which Neverland's magic emanates.

Henry : What's the hourglass for ?

Peter Pan : Marks how much time we have left before Neverland's magic runs out.

Henry : It's almost empty. Is something wrong ?

Peter Pan : No. Come with me. There's something I need to take care of before we get started, okay ?

Peter Pan leads Henry in another room.

––––––––––––

Mr Gold is on the stairs. He takes Peter Pan’s doll.

–[Neverland - Past]–

Rumplestiltskin is crying.

Rumple’s father : What's wrong ? Rumple ?

Rumplestiltskin : Papa ! I thought something terrible had happened to you.

Rumple’s father : No. No, I'm fine, son. You don't have to worry about me.

Rumplestiltskin : Did you get pixie dust ?

Rumple’s father : Yes. But when I tried using it, it didn't work.

Rumplestiltskin : Why not ?

Rumple’s father : I'm not a boy anymore. You were right. Neverland is just for children. Adults don't belong here.

Rumplestiltskin : Then... We'll leave and go somewhere else. All that matters... Is that we're together.

Rumple’s father : I wish it was that easy. But we both know wherever we go, I'll go back to my old ways. I can never be the father you need me to be. I'm too weak.

Rumplestiltskin : I don't understand. What are you trying to say ?

Rumple’s father : That there is a way that I can stay here, a way that I can get the pixie dust to work so I can fly again... Just like I was when I was a boy.

Rumplestiltskin : How ?

Rumple’s father : By letting go of the thing that is holding me back... You.

The shadow catches Rumplestiltskin.

Rumplestiltskin : Help ! A monster !

Rumple’s father : It's not a monster, Rumple. It's a friend. It's part of the island. And after I do what it told me... I let you go... It will become part of me, too.

Rumplestiltskin : Don't let him take me !

Rumple’s father : I don't have a choice. To stay here, I have to believe that I'm young again. And with you here to remind me, I can't.

Rumplestiltskin : No, papa, please ! Help me !

Rumple’s father : A child can't have a child, Rumple ! I'm sorry but it's true. Don't fight it. We both know that you're better off without me. I was never meant to be a father.

Rumplestiltskin : No !

The shadow takes away Rumplestiltskin. Rumple’s father turns into Peter Pan.

––––––––––––

Mr Gold joins Peter Pan.

Peter Pan : Hello, laddie. Oh, I see you've come bearing gifts.

Mr Gold : Where's Henry ?

Peter Pan : Oh, you mean my great-grandson ? You still haven't told the others who I really am ? Not even your own son. Why ?

Mr Gold : Because you're nothing but a coward to me.

Peter Pan : We both know if that were true, I'd already be in that box.

Mr Gold : You don't think I can do it ? You let me inside just to, uh, taunt me ?

Peter Pan : No. To see you again, to give you one last chance. Stay with me. Let this go. Let's start over.

Mr Gold : Do you think I want to be with you ? That I could ever forgive you after you abandoned me ?

Peter Pan : I'm disappointed, Rumple. After all these years, I thought you'd be more... Understanding, considering you did the same thing to your son. You traded Baelfire for the power of a dagger, and I traded you for youth. We're a lot more alike than you care to admit.

Mr Gold : We are nothing alike.

Peter Pan : Oh, of course we are. And it's nothing to be ashamed of. Neither one of us was cut out to be a father, m'boy.

Mr Gold : I regretted leaving my son the moment I let him go. I spent my life trying to find him, to get him back. And what did you do ? You forgot about me.

Peter Pan : I never forgot about you ! Why do you think I call myself "Peter Pan"?

Mr Gold : Don't think for a moment I believe it's because you care for me.

Peter Pan : But I do. All you have to do is put down that box, and you'll see it's true. We can make the fresh start you always wanted, together, just as we planned.

Mr Gold : Oh, I'm gonna make a fresh start. Just not with you.

Mr Gold tries to use the Pandora’s box but it doesn’t work.

Mr Gold : I don't understand.

Peter Pan : 'Cause you don't have it.

Mr Gold : You switched them ?

Peter Pan : Follow the lady. Still having trouble believing. In Neverland, all you have to do is think of something to have it. Even something fake. But the real one... Well, let's see what it can do.

Peter Pan uses the Pandora’s box on Mr Gold.

Mr Gold : No !

Peter Pan : I'm sorry, Rumple. You had your chance. The choice was yours.

Mr Gold is trapped in Pandora’s box.

–[Enchanted Forest - Past]–

Rumplestiltskin knocks on a door. He’s crying.

Lady 2 : Oh.

The ladies hug Rumplestiltskin.

Lady 2 : Come on.

––––––––––––

The ladies tuck Rumplestiltskin in a bed.

Lady 1 : What happened to the bean ?

Rumplestiltskin : He used it. He left me and he's never coming back.

Lady 2 : Oh, it's for the best, Rumple.

Rumplestiltskin : I'm alone now.

Lady 1 : No, you have us...

Lady 2 : And a wheel.

Lady 1 : You always have a home here. Now get some rest...

Lady 2 : And you'll feel better.

Lady 1 : Later we'll spin, hmm ? Where's your doll ?

Rumplestiltskin : I lost him.

Lady 1 : Oh. Well, we'll make you another one. You can give it the same name.

Rumplestiltskin : No. Peter Pan is gone forever.

–[Neverland - Past]–

Peter Pan takes Rumplestiltskin’s doll. Pixie dust surrounds him then he flies. He discovers the Skull Rock.

Peter Pan : What is this place ? I don't remember seeing it from my dreams.

The shadow : That's because it didn't exist. It was created when you made the decision to stay here.

Peter Pan : A giant skull ? It's glorious ! What's the hourglass for ?

The shadow : It represents the magic fueling your youth the magic allowing you to stay here, to stay young.

Peter Pan : And what happens when it runs out?

The shadow : Your youth will be taken and you will die.

Peter Pan : But I thought I was going to stay young forever.

The shadow : Neverland is a place for children to visit in their dreams, not a place for them to live. You are the first to try to stay. And in doing so, you're breaking the rules.

Peter Pan : Any rule can be broken, especially here. I made this place without even thinking about it. There has to be a way.

The shadow : Perhaps.

Peter Pan : Then I will find it. I will find a way. I believe.

–[Neverland]–

Henry watches the hourglass. Peter Pan puts the Pandora’s box on a rock.

Peter Pan : It's time, Henry. Time to save magic, to save Neverland.

Henry : What do I have to do ?

Peter Pan : You must give me your heart, Henry... The heart of the truest believer.

Henry : You mean... I have to believe.

Peter Pan : No, Henry. I mean, you need to give me your heart.

Henry : But... What will happen to me ?

Peter Pan : You'll become the greatest of all heroes.

Henry : You can tell me the truth. I know all magic comes with a price. Saving it must come with a price, too.

Peter Pan : I would never lie to you, Henry. I mean, you're right. There is a price. You have to stay here on the island with me. Neverland will become your new home. I know it's a huge sacrifice, but isn't it worth it ?

Henry : Heroes have to make sacrifices all the time. My family taught me that.

Peter Pan : Then they'd be proud if they could see you now, because you're about to save them all. Now are you ready ?

Henry : Yes.

Peter Pan : Then let me help you.

Peter Pan enchants Henry’s hand. Henry rips his heart. Emma, Neal and Regina come.

Neal : Henry, wait ! Whatever Pan's telling you to do, don't do it.

Henry : Dad ? You're alive ?

Neal : I am, buddy. And I need you to listen to me. Pan is lying to you.

Peter Pan : Oh, pleasure to see you, too, Baelfire, not to mention the Saviour and the Evil Queen.

Emma : Henry, you need to get away from him now. He's trying to hurt you.

Henry : No. The heart of the truest believer. It's what's gonna save magic. It's gonna save all of you.

Regina : No, it's not. This was never about magic, Henry. You have to believe us. The only person Pan's interested in saving is himself.

Henry : That's not true !

Peter Pan : Of course it isn't.

Neal : Yes, it is ! Pan can't live without you dying. If you give him your heart, it's gonna kill you.

Peter Pan : They're trying to stem your belief, Henry. But don't let them. Remember, every hero gets tested.

Emma : Henry... I know what being a hero looks like, and this isn't it.

Henry : Why would they lie ?

Peter Pan : Because that's what adults do, Henry. You know that better than anyone.

Regina : Henry... You have to believe us.

Peter Pan : Your parents don't care about Neverland, Henry. They know if you give your heart to save it, then you'll have to stay. They're being selfish because they don't wanna lose you.

Emma : Henry, you have to trust us.

Peter Pan : Trust ? I'm the only one who's ever been honest with you, Henry. The only one who ever believed in you. This is your choice. Not theirs. You have to choose now. We're running out of time.

Neal : We believe in you, Henry.

Emma : Because we love you.

Regina : More than anything.

Henry : I love you, too. But I have to save magic.

Neal : No, no, no, no!

Henry : I'm sorry.

Neal, Regina and Emma ; No !

Henry gives Peter Pan his heart. Everybody on the island feels a tremor. Peter Pan can fly again. Henry is dead.

Emma : Henry !

Kikavu ?

Au total, 187 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

Aloha81 
29.07.2018 vers 16h

Ena15 
20.07.2018 vers 01h

seriepoi 
10.07.2018 vers 07h

magnus33 
16.06.2018 vers 15h

Maira 
12.06.2018 vers 14h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Bannière de l'animation HypnoTrésor

Ne manque pas...

Vote pour les HypnoAwards 2018 jusqu'au 26 août !
Jusqu'au 26/08 | Votez nombreux !

Activité récente

Le Pendu
Aujourd'hui à 01:11

Survivor
Aujourd'hui à 01:11

Suite de Mots
Aujourd'hui à 01:11

Saison 7 - ABC
Avant-hier

Les Concours
31.07.2018

Captures 722
Avant-hier

Nouveau Design
09.08.2018

Les Designs
01.08.2018

Dernières audiences
Logo de la chaîne ABC

722 : Leaving StoryBrooke (inédit)
Vendredi 18 mai à 20:00
2.27m / 0.5% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Concours Eté 2018 - Prolongation

Concours Eté 2018 - Prolongation
Bonsoir à tous,J'ai décidé de vous laisser plus de temps pour participer au concours de cet été.Vous...

Nouveau Design

Nouveau Design
Voici un tout nouveau design pour cet été, avec un mixte des 7 saisons.Un grand merci et bravo à...

Enceinte de son 2ème enfant

Enceinte de son 2ème enfant
Bonne nouvelle, l'actrice Emilie de Ravin est enceinte de son second enfant. C'est elle même, qui...

Concours Eté 2018

Concours Eté 2018
Bonsoir à tous,Le quartier de OUAT ouvre ses portes pour un tout nouveau concours. Je vous laisse...

Teen Choice Awards 2018 - Nomination

Teen Choice Awards 2018 - Nomination
Lana Parilla est nommée dans la catégorie "Meilleure actrice dans une série Fantastique" avec Once...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

serieserie, Hier à 11:44

Des bannières et des thèmes vous attendent dans les Préférences

noemie3, Hier à 14:26

Nouveau sondage sur Summerland, n'hésitez pas à aller voter

Luna25, Hier à 15:45

Vous pouvez encore vous inscrire pour le concours de l'été sur Once Upon a Time

Luna25, Hier à 15:46

N'hésitez pas à proposer des personnages historiques sur le quartier Legends of Tomorrow

Flora12, Hier à 17:29

Le quartier Sanctuary fête ses 8 ans et vous propose des jeux. Venez vous amuser avec nous

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site