VOTE | 821 fans

#104 : Le prix à payer

Centré sur : Cendrillon

Captures


Dans le monde des contes de fées, Cendrillon passe un marché avec Rumplestiltskin afin de changer sa vie. Ashley, une jeune femme  enceinte de Storybrooke, va découvrir les conséquences horribles de ce marché et tout faire pour protéger son enfant. Elle va être aidée par Emma.

Popularité


4.44 - 16 votes

Titre VO
The price of Gold

Titre VF
Le prix à payer

Première diffusion
13.11.2011

Première diffusion en France
08.12.2012

Vidéos

Promo VO

Promo VO

  

Cendrillon passe un contrat avec Rumple VO

Cendrillon passe un contrat avec Rumple VO

  

Emma et Regina ont une gentille conversation VO

Emma et Regina ont une gentille conversation VO

  

Ashley et Emma parle sur le fait d'avoir un enfant VO

Ashley et Emma parle sur le fait d'avoir un enfant VO

  

M. Gold demande de l'aide auprès d'Emma VO

M. Gold demande de l'aide auprès d'Emma VO

  

Le mariage de Cendrillon et de Thomas VO

Le mariage de Cendrillon et de Thomas VO

  

Cendrillon dit à Thomas la vérité sur leur rencontre VO

Cendrillon dit à Thomas la vérité sur leur rencontre VO

  

Emma passe un contrat avec Mr. Gold VO

Emma passe un contrat avec Mr. Gold VO

  

Diffusions

Logo de la chaîne addikTV

Québec (inédit)
Lundi 27.01.2014 à 00:00

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Samedi 08.12.2012 à 00:00
3.09m

Logo de la chaîne RTS Un

Suisse (inédit)
Jeudi 06.12.2012 à 00:00

Logo de la chaîne BeTV

Belgique (inédit)
Lundi 13.08.2012 à 00:00

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 13.11.2011 à 00:00
11.36m

Logo de la chaîne CTV

Canada (inédit)
Dimanche 13.11.2011 à 00:00
1.60m

Plus de détails

Réalisation : David Solomon

Scénario : David H. Goodman

Guests :

Tim Phillips Prince Thomas / Sean Herman
Ted Whittall Le Roi / Mitchell Herman
Nathalie Gibson Docteur
Catherine Lough Haggquist Fée marraine
Jarod Joseph Billy

 

The Price Of Gold

 

 

Dans le monde des contes de fée, une pauvre servante balaie la cour tandis que ses demis -sœurs, vêtues de robes de bal, rentrent dans un carrosse. Le carrosse prend la direction d’un château alors que  la servante reste seule dans la cour. A ce moment là une fée portant une robe jaune surgit de nulle part et prêtant être sa marraine. Elle dit qu’elle est là pour changer la vie de la servante, Cendrillon. Elle sort une baguette magique en lui disant que cette baguette a le pouvoir de la conduire au bal et à son prince mais elle n’a pas le temps de terminer sa phrase car elle explose soudainement. La baguette tombe au sol et, Rumplestiltskin qui vient d’apparaitre la ramasse. Il  dit à à Cendrillon qu’en évitant que sa marraine utilise la magie il lui a fait une faveur car toute magie vient avec un prix. Il lui conseille de retourner à sa vie et de ne jamais utiliser de magie. Cendrillon lui répond que sa vie est misérable et qu’elle donnerait tout pour en changer. Rumpletiltsin lui dit qu’elle ne pourra pas supporter les conséquences de la magie mais cette dernière le supplie de l’aider. L’homme lui annonce qu’elle lui devra une faveur et Cendrillon lui répond qu’il aura tout ce qu’il veut s’il la sort de sa vie misérable. Il fait alors apparaitre de nulle part un parchemin et une plume et lui demande de signer. Elle le fait sans aucune hésitation. Rumplestiltskin utilise la baguette et Cendrillon se retrouve vêtue d’une robe de princesse bleue et de chaussures en verre.

Dans les rues de Storybrooke, Emma et Henry marchent en direction du bus scolaire. Henry lui dit qu’il leur faudrait des noms de code pour l’opération cobra. Emma, ne sachant quel nom choisir, lui demande de l’appeler « Emma » pour l’instant. Ils arrivent au bus et Henry monte à l’intérieur. A ce moment là, Graham arrive en voiture et se gare devant Emma. Il est venu la remercier pour l’avoir aidé à retrouver le patient qui s’était enfuit. Il lui propose alors de devenir son adjointe mais Emma refuse. Graham lui donne sa carte au cas où elle changerait d’avis. Plus tard, Emma lit de Daily Mirror dans le Granny’s diner. Ruby, la serveuse, lui apporte un chocolat chaud. Quelques secondes plus tard, Regina la rejoint et s’assoit à sa table. Elle lui dit qu’elle ne craint plus rien pour la sécurité d’Henry car elle sait qu’Emma ne va pas rester dans la ville. Emma lui répond alors qu’elle a trouvé un logement. Regina lui fait comprendre qu’elle est hébergée par une amie et qu’elle n’a pas de source de revenu et, que par conséquent, le logement n’est que temporaire. Après cette phrase, Regina se lève et quitte le diner. Emma, énervée, se lève brusquement et renverse son chocolat sur son t-shirt. Ruby arrive en courant avec un torchon dans les mains. Emma lui demande s’il y a une machine à laver qu’elle peut utiliser. Ruby lui répond que oui alors Emma se dirige vers la laverie. En arrivant elle retire son t-shirt pour le laver et enfile une chemise qui était pendue dans la laverie. Au même moment une jeune fille blonde retire des draps roses d’une machine à laver et commence à se plaindre. Emma remarque qu’elle est enceinte. La jeune fille lui dit qu’elle va bientôt accoucher et que personne ne la croit capable d’assumer un enfant. Emma lui conseille d’ignorer ce que pensent les gens et de leur montrer de quoi elle est capable. Une fois la nuit tombée, M Gold ferme sa boutique et rentre chez lui. Ashley, la jeune fille enceinte, casse la vitre de la porte d’entrée et l’ouvre. Elle rentre dans le magasin et se dirige vers un mur recouvert de miroirs. Elle en soulève un et découvre un coffre fort. Au même moment M. Gold rentre dans sa boutique et se dirige vers elle. La jeune fille utilise un spray au poivre contre lui et M. Gold s’assomme en tombant contre un meuble.  Ashley récupère les clés de M. Gold et ouvre le coffre. Le lendemain matin, Regina se prépare à assister à une réunion pour la ville. Elle dit  son fils qu’elle sera rentrée à 17h pile et qu’il ne doit quitter sous aucun prétexte la maison. Une fois que sa mère est partie, Henry attrape son sac et sort de la maison. Pendant ce temps, M. Gold se rend chez Emma et lui demande son aide pour retrouver Ashley. Il lui raconte ce qu’il s’est passé la veille et Emma accepte d’aider la jeune fille pour ne pas que le bébé naisse en prison. A ce moment là Henry entre dans l’appartement  et semble très surprit de voir M. Gold et Emma parler. A l’arrivée d’Henry M. Gold quitte l’appartement. Henry annonce à Emma qu’il veut passer la journée avec elle mais Emma lui dit qu’elle a des choses à faire. Plus tard, dans les rues de la ville, Henry essaye de convaincre Emma de le laisser venir avec elle.

Dans le pays magique, Cendrillon et le prince Thomas viennent tout juste de se marier et dansent pour célébrer leur union. Pendant que Cendrillon danse, Rumplestiltskin apparait de nulle part et entame une danse avec elle. Il lui demande si le marché la satisfait et si elle a eu tout ce dont elle désirait. Cendrillon lui propose alors de lui donner ses bijoux et sa bague mais l’homme refuse et lui dit qu’il veut son premier né. Après cette déclaration il part brusquement du palais. Quelques heures plus tard Cendrillon prépare ses affaires. Elle a l’intention de quitter le palais. Thomas la surprend et lui demande où elle va. Cendrillon lui annonce qu’elle est enceinte et le met au courant du pacte qu’elle a passé avec Rumplestiltskin. Thomas lui répond que la magie n’a pas crée leur amour et qu’ils passeront un autre marché avec Rumplestiltskin.

Emma, accompagnée d’Henry, se rend au Granny’s diner afin de questionner Ruby au sujet d’Ashley. En arrivant elle remarque que la voiture de Ruby, une Camaro rouge, est en train d’être remorquée. A l’intérieur de la voiture il y a un loup rouge en verre accroché au rétroviseur intérieur.  Ruby lui apprend qu’Ashley a une belle mère et deux demi-sœurs. Ruby lui dit aussi de laisser tomber car elle va faire souffrir son amie. Emma arrive à la convaincre qu’elle veut juste aider la jeune fille et Ruby lui dit de commencer par aller voir son ex-copain qui vit toujours chez son père. Un peut plus tard Emma et Henry arrivent au domicile de Sean Herman, l’ex petit ami d’Ashley. Henry attend dans la voiture. Emma essaye de parler avec Sean de la disparition d’Ashley mais le père de Sean empêche son fils de répondre et dit que Sean ne gâchera pas sa vie pour une erreur. Sean semble concerné par la disparition de son ex petite amie mais ne peut répondre directement à Emma. Son père lui ordonne de rentrer à l’intérieur de la maison. Une fois son fils rentré, l’homme apprend à Emma qu’Ashley a été payée pour donner le bébé à sa naissance. Emma comprend alors que M. Gold l’a employé pour retrouver l’enfant et non Ashley. Après cette révélation, Emma et Henry retournent au diner. Emma trouve le pendentif en forme de loup rouge sur le comptoir et remarque que la voiture de Ruby n’est plus là. Elle comprend que Ruby l’a envoyé voir Sean pour qu’Ashley puisse s’enfuir. Elle demande alors à Ruby où elle est mais cette dernière ne veut pas répondre devant le fils du maire. Emma demande alors à Henry de rentrer chez lui et le garçon accepte. Une fois Henry parti, Ruby lui révèle que son amie est partie pour Boston une demi-heure plus tôt.

Cendrillon marche à travers les mines pour rencontrer Rumplestiltskin. Elle est accompagnée de James, Thomas et Grincheux. Durant le chemin, les hommes lui demandent de dire à Rumplestiltskin qu’elle attend des jumeaux et, que comme il voudra les deux enfants, elle pourra lui faire signer un nouveau contrat. Grincheux lui donne une plume magique ensorcelée par la fée bleue. Il lui explique que quiconque utilise cette plume verra sa magie être bloquée.

Emma et Henry roulent en direction de Boston mais, quelques mètres avant le panneau mettant fin à la ville de Storybrooke, ils trouvent la voiture de Ruby accidentée. Ils se précipitent autour de la voiture mais la jeune fille ne se trouve pas à l’intérieur.  Quelques secondes plus tard ils entendent des bruits et découvrent Ashley assise un peut plus loin qui leur dit que le bébé va arriver. Emma la conduit alors à l’hôpital. Pendant le trajet elle lui explique que pour être mère il faut être prête à assumer l’enfant. Elle lui confie qu’elle n’était pas prête à avoir Henry.

Cendrillon annonce à Rumplestiltskin qu’elle attend des jumeaux et qu’elle veut changer le contrat. L’homme lui répond qu’il ne change jamais ses contrats et lui demande pourquoi elle voudrait donner les deux enfants. Cendrillon lui répond que les temps sont durs, que le royaume est pauvre et les terres ne sont pas fertiles et que par conséquent Thomas et elle ne peuvent pas garder les enfants. Rumplestiltskin, sceptique, accepte le contrat. La jeune fille lui donne alors la plume et Rumplestiltskin comprend qu’on essaye de le piéger. Il lui dit que toute magie vient avec un prix et qu’en utilisant cette magie la dette de Cendrillon deviendrait encore plus importante. Avec un sourire Rumplestiltskin signe le parchemin. Aussitôt une aura bleu l’entoure et il déclare à Cendrillon que personne ne peut rompre de contrat avec  lui et que peut importe où elle se trouve il aura son enfant.

Emma et Henry attendent dans la salle d’attente de l’hôpital. Henry dit à Emma qu’elle est spéciale et qu’elle est la seule à pouvoir quitter Storybrooke. Il lui dit également que si elle veut partir elle peut. A ce moment là une infirmière arrive et leur annonce qu’Ashley vient d’avoir une petite fille de 2,7 kg. Après cette déclaration, M. gold qui vient d’apparaître remercie Emma de lui avoir ramené sa marchandise.

Grincheux et James enferment Rumplestiltskin dans une grande cage. D’un coup Cendrillon a une contraction et ne se sent pas bien. Thomas décide d’aller lui chercher de l’eau dans la forêt. Lorsqu’il arrive au puits il entend du bruit et voit le buisson devant lui bouger. A ce moment là, les contractions de Cendrillon s’arrêtent et elle appelle Thomas pour lui dire que tout va bien mais celui-ci ne répond pas. Elle décide d’aller voir jusqu’au puits mais son mari n’y est pas. Elle trouve sa cape posée sur le rebord du puits. Cendrillon se dirige alors vers Rumplestiltskin et lui demande où est son mari. L’homme lui répond qu’il n’a rien fait mais que toute magie vient avec un prix et qu’apparemment quelqu’un vient de le payer. Il lui dit qu’elle ne reverra pas Thomas tant qu’elle ne lui aura pas donné son bébé.

Emma dit à M. Gold qu’il n’aura pas le bébé d’Ashley. M. Gold lui répond que si Ashley ne lui donne pas son enfant il appellera la police et l’enfant sera placé dans un foyer. Il propose à Emma de passer un pacte avec lui mais lorsqu’elle lui demande ce qu’il veut il lui répond qu’il ne sait pas encore mais qu’elle lui devra une faveur. Emma accepte le pacte. Quelques minutes plus tars, Emma et Henry rendent visite à Ashley qui tient son bébé dans ses bras. La jeune fille la remercie de l’avoir amené à l’hôpital. Emma lui annonce qu’elle a passé un pacte avec M. Gold et qu’elle peut garder l’enfant. Emma s’aperçoit qu’il est presque 17h et qu’elle doit ramener Henry. Pendant ce temps, Regina se rhabille. On entend le bruit d’une douche. En partant, elle rappelle à l’homme que ses chaussettes sont sous le lit. Dans la voiture, Emma annonce à Henry que son nom de code sera « citrouille » en référence à Cendrillon. La voiture s’arrête devant la maison du maire et Henry en sort en courant. Avant qu’il rentre dans la maison, Emma lui dit qu’elle ne partira pas et qu’elle le voit le lendemain. Au moment où Henry court dans les escaliers pour rejoindre sa chambre, Regina entre dans la maison et appelle son fils. Elle rentre dans la chambre d’Henry en lui disant de ne pas laisser trainer ses chaussures dans l’escalier. Henry est couché sur son lit en train de lire un livre. Pendant ce temps, Sean rentre dans la chambre d’Ashley. Il lui dit qu’il n’aurait jamais du la quitter et qu’il a apporté des chaussons pour le bébé. De son côté, Emma appelle Graham pour savoir si le poste d’adjointe au shérif est toujours libre. Graham lui répond que oui. Emma lui demande alors si ça ne dérange pas Regina qu’elle accepte le poste et Graham lui répond qu’il s’en fiche car  il s’agit de son service. Une fois que Graham a raccroché son téléphone, il se penche sous lit et attrape ses chaussettes.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Trois femmes en tenue de soirée se dirigent vers une calèche. Une jeune femme en haillons, balaye la court. Le calèche s’en va. La jeune fille regarde un feu d’artifice au loin. Une fée arrive.

La fée : Ne te désespère pas, mon enfant ! Tu iras à ce bal.

Cendrillon : Qui êtes vous ?

La fée prend une taille humaine.

La fée : Je suis ta marraine la bonne fée. Et je suis venue changer ta vie Cendrillon.

Cendrillon : Oh ! Ma vie ? Ma belle-mère m’a dit que je ne pouvais pas aller au bal, elle me l’a interdit.

La fée : Ta belle-mère ne peut pas aller contre ceci.

La bonne fée montre à Cendrillon sa baguette magique.

La fée : Cette baguette a le pouvoir de te conduire à ce bal, à ton prince et à une nouvelle vie.

La fée explose.

Cendrillon : ahhhhh ! Non ! Qu’est ce que c’est ?

La baguette tombe sur le sol. Rumplestiltskin la ramasse.

Cendrillon : Qu’est ce que vous avez fait ?

Rumplestiltskin : Allons, allons, j’ai obtenu ce que je voulais. Il n’y a plus aucune raison d’avoir peur.

Cendrillon : Aucune raison ? vous venez de tuer ma marraine, la bonne fée. Et tout ce qu’elle voulait c’était m’aider.

Rumplestiltskin : Vraiment ? Sais-tu seulement ce que c’est que cela ?

Cendrillon : Bien sûr ! C’est de la magie.

Rumplestiltskin : La magie : c’est le mal ! Crois-moi, je t’ai rendu un fière service. Quand on use de la magie, il y a un prix à payer. Reprends le cours de ta vie et remercie ta bonne étoile que se soit encore possible.

Cendrillon : Quelle vie ? Elle est misérable !

Rumplestiltskin : Alors, change-la. Tu n’es pas de taille à affronter ça.

Rumplestiltskin est sur le point de partir lorsque Cendrillon l’en empêche.
Cendrillon : Non ! Attendez ! Je suis de taille à tout affronter ! Je ferais n’importe quoi pour m’en allez d’ici !

Rumplestiltskin : Tu en es certaine ?

Cendrillon : Savez-vous vous servir de cette baguette, monsieur…

Rumplestiltskin : Rumplestiltskin. Et oui, bien sûr que je sais.

Cendrillon : Alors, aidez moi !

Rumplestiltskin : Si j’accepte et que tu es réellement décider à accepter toutes les conséquences de ton choix, tu me devras quelque chose en échange.

Cendrillon : Très bien ! Que voulez-vous ?

Rumplestiltskin : Je veux quelques chose de précieux.

Cendrillon : Mais je n’ai rien.

Rumplestiltskin : Oh ! Rassure-toi, ça va changer ! Une fois ton vœux exhaussé, les richesses viendront plus nombreuses chaque jour.

Cendrillon : Je n’ai que faire de ces richesses. Je vous donnerais tout ce que vous voulez si vous m’aidez à partir d’ici !

Rumplestiltskin : Voilà qui devient intéressant.

Cendrillon : Comment dois-je procéder ?

Rumplestiltskin : N’ai crainte ! Mes exigences sont modestes. La seule chose que tu as à faire, c’est signez au bas du parchemin.

Rumplestiltskin fait apparaître un contrat.

Rumplestiltskin : Alors marcher conclu ?

Cendrillon : Oui ! Oui, merci beaucoup !

Cendrillon signe le contrat.

Rumplestiltskin utilise la baguette et transforme Cendrillon en une princesse.

Des chaussures de verre sont à ces pieds devant sa robe.

Cendrillon : Du verre ?

Rumplestiltskin : Se sont les petits détails inoubliables qui font les bonnes histoires. Essaie-les et voyons si elles te vont.

Cendrillon met les escarpins de verre.

Rumplestiltskin : Amuse-toi bien, mais fait attention à l’heure.

-[Storybrooke]-

La cloche sonne. Emma et Henry se promènent dans les rues de Storybrooke.

Henry : T’es sûre qu’on peut se voir en public ?

Emma : On n’a aucune raison de se cacher. Si ta mère ne veut pas que je t’accompagne jusqu’au car de ramassage scolaire, je peux aller mettre les choses au clair avec elle.

Henry : T’as peur de rien ! C’est un atout pour l’opération cobra. Et puisqu’on ne parle, il nous faudrait des noms de code, tu penses pas ?

Emma : C’est pas cobra notre nom de code ?

Henry : Ca, c’est notre mission ! Là, je parle de nous. Il faut que je te trouve un nom de code.

Emma : Ah ! Hum ! J’en sais rien. T’as qu’à m’appeler Emma pour l’instant.

Henry : Ok ! Bah alors, je te dis à tout à l’heure, Emma.

Henry monte dans le bus qui part.

------------------------------

La voiture du sheriff arrive. Elle barre le passage à Emma.

Emma : c’est vraiment utile la sirène ?

Le sheriff sort de la voiture.

Graham : C’est dure d’attirer votre attention.

Emma : Ben, ça y est vous l’avez. Vous allez encore m’arrêter ?

Graham : Je suis venu vous remerciez de nous avoir aider à retrouver ce patient amnésique. Tout le monde ici vous en est très reconnaissant.

Emma : Qu’est ce que j’y gagne ? Une médaille ? Les clés de la ville ?

Graham : Pourquoi pas un boulot ? Il me faudrait un adjoint.

Emma : Merci. Mais j’ai déjà un boulot.

Graham : Je sais, vous êtes garante de caution. C’est pas une branche très porteuse ici.

Emma : D’après ce que j’ai vu, les sheriff non plus ont pas grand-chose à faire dans le coin.

Graham : Vous pourriez en juger par vous-même. Et on a une mutuelle.

Emma : Mmm

Graham : Prenez le temps d’y penser. Vous pourriez rester quelques temps ici.

Graham donne sa carte à Emma.

------------------------------

Emma est chez Granny. Elle lit le journal. Ruby lui apporte un chocolat chaud.

Emma : Merci.

Régina entre dans le restaurant et aborde Emma.

Régina : C’était bien votre promenade avec Henry ?

Régina s’assoit à la table d’Emma.

Régina : Et oui ! Je suis au courant de tout. Mais rassurez-vous ça ne me dérange pas !

Emma : Ah ! Non ?

Régina : Non ! Parce que vous ne m’inquiétez plus mlle Swan. Voyez-vous, j’ai mené ma petite enquête sur vous. Et ce que j’ai découvert est très rassurant parce que ça se résume au nombre sept.

Emma : Au nombre sept ?

Régina : C’est le nombre d’adresse que vous avez eu c’est dix dernières années. Votre séjour le plus long dans une ville est de 2 ans. Je serais curieuse de savoir ce que vous avez tant apprécié à Tallahassee.

Emma : Si ça vous intéresse, j’ai trouvé un endroit où loger ici.

Régina : Je sais. Chez mlle Blanchard. Combien de temps dure le bail ? Ah ! C’est vrai, il n’y en a pas ! Vous voyez où je veux en venir ? Pour qu’un arbre pousse, il faut qu’il est des racines et vous… Vous n’en n’avez pas. Personne ne change. Ceux qui s’imagine en être capable se bercent d’illusion.

Emma : Vous me connaissez pas.

Régina : Oh ! Je crois que si. Alors tour ce que je vous demanderais quand vous reprendrez votre vie de nomade, c’est de penser d’abord aux intérêts d’Henry. Une rupture franche serait peut-être préférable, de toute manière, ça finira par arriver. Profiter de votre chocolat.

Régina se lève et quitte le restaurant. Emma se lève et renverse son chocolat sur son T-shirt et son jeans.

Emma : Oh ! J’hallucine !

Ruby arrive en courant elle donne a Emma une serviette

Emma : Vous avez un endroit où je peux laver tout ça ?

Ruby : Mm

------------------------------

Emma entre dans la laverie en colère. Elle jette ses vêtements dans une machine. Elle prend une chemise qui séchait.

Ashley : Oh ! Non ! Non ! Non !

Emma : Ca va ?

Ashley : Tous les draps sont… Ils sont devenus rose.

Emma : Vous avez essayé l’eau de javel ?

Ashley : Ah !

Emma : Hum !

Ashley : La nuit dernière, j’ai eu des contractions et le médecin dit que le bébé peut arriver d’un jour à l’autre.

Emma : Ben, c’est génial.

Ashley : Le truc c’est que le jour où le bébé va venir au monde, tout le monde pense que je serais pas capable d’y arriver. Tout le monde pense que je suis bonne à rien ! Et c’est peut-être pas faux.

Emma : Tu t’en fous !

Ashley : Quoi ?

Emma : Tu t’en fous ! Quel âge tu as ?

Ashley : 19 ans

Emma : J’en avais 18.

Ashley : Quand t’as eu un enfant ?

Emma : Ouais ! Je sais ce que c’est ! Les gens adorent décider à ta place surtout en ce qui concerne les enfants. Mais au final, quoique tu choisisses de faire ou de renoncer à faire, la décision te revient.

Ashley : C’est pas exactement ce que t’imagine.

Emma : Ca l’est jamais. On va essayer de te coller une étiquette toute ta vie, tu vas devoir te rebeller un peu et dire non voilà ce que je suis. Tu veux que les gens te voient différemment, leur laisse pas le choix. Tu veux que les choses changent, alors tu vas devoir les changer toi-même parce qu’il n’y a pas de bonne fée pour t’aider dans ce monde.

------------------------------

Mr Gold ferme son magasins puis en sort. Ashley attend qu’il parte, cachée. Elle s’approche du magasin, casse la vitre de la porte puis entre. Elle cherche quelque chose. Mr Gold est revenu.

Mr Gold : Ashley ! Qu’est ce que tu fais ?

Ashley : Je change ma vie pendant qu’il est encore temps !

Elle asperge Mr Gold de bombe au poivre. Il se cogne contre un meuble en se tordant de douleur, puis tombe inanimé sur le sol. Ashley lui vole ses clés.

------------------------------

Régina est chez elle, elle se maquille devant un miroir.

Régina : Je sais que tu ne me crois pas, mais ce n’est pas de guetté de cœur que je vais aux réunions du conseil municipal le samedi. Il se trouve que parfois, elles sont inévitables. Bon alors… Tu connais les règles ?

Henry : D’accord pour les devoirs. Pas d’accord pour la télé. Et je dois rester à l’intérieur.

Régina : Exactement.

Régina s’approche d’Henry.

Régina : Tu ne sors de la maison sous aucun prétexte, c’est compris ?

Henry : En gros, j’ai pas le droit d’aller voir ma mère.

Régina : Henry ! Ce n’est pas ta mère ! Elle n’est là que pour quelques jours ! Alors fait ce que je te dis, ou tu seras puni en conséquence ! Je serais revenue à 17h précise !

Régina sort de la maison. Henry se lève, il regarde la voiture de sa mère quitter sa place et prend son sac.

------------------------------

Mary Margaret avance vers sa table avec des assiettes. Emma déballe des cartons.

Emma : Je suis contente que mes affaires soient arrivées !
Mary Margaret donne à Emma son assiette.

Emma : Oh ! Merci !

Mary Margaret : C’est tout ce que tu as comme affaires ?

Emma : Comment ça ?

Mary Margaret : Les reste est dans un garde-meuble ?

Emma : Non ! Tout est là. Je suis pas très attachée aux objets.

Mary Margaret : Oh. Comme ça c’est plus facile quand on veut déménager.

Quelqu’un frappe à la porte. Mary Margaret pose on assiette sur la table. Mary Margaret va ouvrir. C’est Mr Gold.

Mr Gold : Mlle Blanchard. Mlle Swan est ici ?

Emma approche de la porte.

Mr Gold : Bonjour. Je suis Mr Gold. Nous nous sommes croisés le jour de votre arrivée.

Emma : Oui je m’en souviens.

Mr Gold : Hum. J’ai une proposition à vous faire Mlle. J’aurais besoin de votre aide pour retrouver une personne.

Emma : Ah ! Oui. Hum.

Mary Margaret : J’ai failli oublié, il fallait que j’aille prendre un bain.

Mary Margaret retourne dans la cuisine.

Mr Gold : J’ai une photo. Elle s’appelle Ashley Boyd. Elle a pris quelque chose qui m’appartient et qui a énormément de valeur.

Emma : Pourquoi vous appelez pas la police ?

Mr Gold : Parce que… C’est une gamine un peu perdue… Elle est enceinte… Seule… Terrifiée… Je n’ai pas envie de gâcher la vie de cette jeune fille. Je veux juste récupérer ce qui m’appartient.

Emma : Qu’est ce que c’est ?

Mr Gold : Et bien, si je m’adresse à vous plutôt qu’à la police, c’est pour éviter ce genre de question. Disons qu’il s’agit d’un objet très précieux et restons-en là.

Emma :C’est quand la dernière fois que vous l’avez vue ?

Mr Gold : Hier soir. C’est elle qui m’a fait ça.

Mr Gold monte à Emma sa blessure à la tempe.

Mr Gold : Ce n’est pas son genre. Elle était très remontée. Elle n’arrêtait pas de répéter qu’elle allait changer de vie. Honnêtement, je ne sais pas ce qui lui a pris. S’il vous plait aider-moi à la retrouver. Sinon, je serais forcé d’aller voir la police et personne n’a envie de voir ce bébé naître en prison, n’est ce pas ?

Emma : Non. Bien sûr que non.

Mr Gold : Alors, vous allez m’aider ?

Emma : C’est elle que je vais aider.

Mr Gold : Parfait.

Henry entre dans le loft.

Henry : Hey ! Emma, je me suis dit qu’on pourrait…

Mr Gold : Bonjour Henry ! Comment tu vas ?

Henry : Pas trop mal.

Mr Gold : Tant mieux ! Salue bien ta mère de ma part, tu veux ?

Mr Gold se dirige vers la sortie.

Mr Gold : Et bonne chance Mlle Swan.

Mr Gold sort.

Henry : Attend ! Tu sais qui c’est lui ?

Emma se dirige vers ses affaires et les sort.

Emma : Oui. Evidemment.

Henry : Alors ? C’est qui ? Parce que pour l’instant, je suis pas très sûr.

Emma : Je voulais dire, dans le monde réel.

Henry : C’est…C’est tout ce que tu as comme affaire ?

Emma : Henry, qu’est ce que tu fais là ?

Henry : Ma mère revient qu’à 17h, j’ai pensé qu’on pourrait se voir.

Emma : Oh ! J’aurais bien aimé, mais là il faut que je fasse un truc.

------------------------------

Henry et Emma marchent dans la rue.

Henry : S’il te plait, laisse-moi venir avec toi.

Emma : Non ! Ca pourrait être dangereux !

Henry : La femme de chambre enceinte est dangereuse ?

Emma : Elle a agressé Mr Gold.

Henry : Trop cool !

Emma : C’est pas un jeu ! Elle est capable du pire !

Henry : Comment tu le sais ?

Emma : Parce que je sais ce genre de chose !

Ils se dirigent vers la voiture d’Emma.

Henry : Ah ! Ben dans ce cas ! Il faut qu’on la retrouve !

Emma : Oh ! non non non non non ! Il n’y a pas de « on », c’est clair ? Tu viens pas avec moi !

Henry : Alors, je la chercherais de mon côté.

Emma : Non ! Je te retrouverais et je te ramènerais chez toi.

Henry : Pendant ce temps tu chercheras pas la fille.

Emma : Euhh ! Je veux seulement me comporter de manière responsable !

Henry : Et moi, je veux seulement passer un peu de temps avec toi.

Henry monte dans la voiture.

Emma ! Oh ! C’est pas cool de me dire ça ! Franchement.

Emma monte dans sa voiture.

Henry : Alors cette fille-là, c’est quoi son histoire ?

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Cendrillon est au balcon, elle regarde un feu d’artifice. Elle est en robe de mariée. Son prince la rejoint.

Thomas : Qu’est ce qui te chagrine ?

Cendrillon : Rien… Je me disais simplement que quand j’étais petite, j’admirais ces magnifiques feus d’artifice de loin. Je savais ce qu’ils signifiaient, qu’on fêtait quelque chose d’important au palais… La fête est pour moi ce soir ! Pour notre mariage !

Cendrillon et Thomas s’embrassent.

------------------------------

Cendrillon et Thomas descendent les escaliers qui mène à une salle de bal comble. Les invités des applaudissent. Ils vont à la rencontre de Blanche Neige et James et du père de Thomas.

Cendrillon : Je suis tellement heureuse de te voir.

Thomas : Je suis très heureux. Merci père.

Cendrillon enlace Blanche Neige. Thomas serre la main de son père.

------------------------------

Tout le monde danse. Cendrillon danse avec son beau-père.

Le père de Thomas : Ma chère Ella, Soyez la bien venue au sein de notre famille… Et j’espère que celle-ci va bientôt s’agrandir.

Cendrillon : Ah !

Le père de Thomas : Bonne soirée.

Le père de Thomas s’en va. James vient danser avec Cendrillon.

James : Toute mes félicitations ! Je vous souhaite beaucoup de bonheur !

Cendrillon : Merci James !

La danse continue.

Blanche Neige : Ella !

Blanche Neige attrape Cendrillon pour une danse.

Cendrillon : Oh !

Blanche Neige : Désolée ! Voilà une nuit à marquer d’une pierre blanche ! Tu sais tu es un véritable exemple pour tout le monde ici !

Cendrillon : Qu’ai-je fait, à part me marier ?

Blanche Neige : Ce que tu as fait ? C’est prouver que chacun d’entre nous peut changer sa vie.
Elles se saluent puis se séparent.

Blanche Neige : Je suis fière de toi !

Cendrillon s’approche tout en dansant de Rumplestiltskin.

Rumplestiltskin : Moi aussi, je suis fier de toi.

Cendrillon : Vous ? Que faîtes vous ici ?

Ils dansent ensemble.

Rumplestiltskin : Je viens seulement m’assurer que tu es satisfaite de notre marcher. Tu sais bien ? La couronne, le grand amour, la fortune… La fin heureuse… As-tu obtenu tout ce que tu désirais ?

Cendrillon : Oui… Je l’ai eu, qu’est ce que vous voulez ? Quel est votre prix ? Les bijoux ? La bague ?

Rumplestiltskin : Non, non, tu peux garder toutes tes babioles. Je veux quelque chose que tu ne possède pas encore mais qui ne devrait guère tarder à arriver. Ton premier enfant !

Rumplestiltskin pousse Cendrillon qui tourne sur elle-même puis s’en va.

------------------------------

Cendrillon est dans sa chambre. Elle prépare ses bagages pour s’enfuir. Thomas entre.

Thomas : Que fais-tu ?

Cendrillon : Je croyais que tu allais chasser.

Thomas : J’y suis allé mais le temps ne s’y prêtait pas, alors nous sommes rentrés. Nous partons en voyage ? Tu pars en voyage.

Cendrillon : Plus rien ne sera comme avant.

Thomas : Que veux-tu dire ?

Cendrillon : Je suis enceinte.

Thomas : Ella ! C’est merveilleux ! Pourquoi es-tu si bouleversée ? C’est bien ce que nous voulions.

Cendrillon : Mais il n’y a pas que cela. Quand nous nous sommes rencontrés au bal, ce n’était pas ma marraine la bonne fée qui m’y a envoyé. C’était Rumplestiltskin. J’ai signé un pacte avec lui pour avoir cette vie, j’étais si naïve… J’ignorais que la magie pouvait coûter très chère alors je lui ai promis quelque chose en échange.

Thomas : Quoi que lui as-tu promis ?

Cendrillon : Il m’a piégé. J’ai pensé qu’il voudrais notre or ou des bijoux.

Thomas : Que voulait-il ?

Cendrillon met la main sur son ventre.

Thomas : Notre bébé ?

Cendrillon : Je t’en pris pardonne-moi. A cause de lui je vais tout perdre ! Ma vie ici, ton amour.

Cendrillon pleure.

Thomas : Non… Peu importe ce que cet énergumène t’a dit. La magie nous a permis de nous rencontrer mais elle n’est pas à l’origine de notre amour.

Cendrillon : J’ai fait un pacte avec lui… Jamais je pourrais le rompre il est bien trop puissant !

Thomas : La solution est toute trouvée… Nous passerons un autre pacte.

-[Storybrooke]-

Billy ramène la voiture de Ruby devant de restaurant de Granny. Emma et Henry sont au restaurant. Emma interroge Ruby.

Emma : Tu penses pas que son copain pourrait être impliqué dans sa disparition ?

Ruby : Pour ca il faudrait déjà qu’il soit impliqué dans leur relation, et c’est pas le cas. En fait, il l’a planté dès qu’il a su qu’elle était enceinte. Il lui a pas reparlé depuis. Je te le dit il est…

Billy pose très violemment la voiture de Ruby sur le sol. Ruby court vers Billy.

Ruby : Hey ! Hey ! Billy, fait attention ! T’as faille casser mon loup porte-bonheur ! J’y tiens !

Billy : Excuse-moi ! Mais regarde, il a rien !

Emma : Ruby ? Est-ce qu’elle a de la famille ?

Ruby : Ah ! Euh ! En quelque sorte, elle a une belle-mère et deux demi-sœurs à qui elle n’adresse plus la parole.

Henry : Attend ! Une belle-mère ? Deux demi-sœurs ? Et elle est femme de chambre ?

Emma : Henry, pas maintenant !

Ruby : Ecoute ! Je sais pas ce qu’on t’as raconté sur elle, mais c’est faux ! Les gens pensent qu’elle est pas prête pour avoir un enfant mais elle fait de son mieux. Elle va au cours du soir pour décrocher un diplôme et reprendre sa vie en main. Tu peux comprendre ce truc-là ?

Emma : Oui, je comprends.

Ruby : Alors tu devrais rester en dehors de ça. Elle a vécu des trucs pas évident :

Emma : J’ai vécu la même chose et je peux l’aider.

Ruby : Va voir son ex.

Emma : Où je peux le trouver ?

Ruby : Il vit avec son père.

------------------------------

Emma frappe à la porte de Sean et son père. Sean vient ouvrir la porte.

Sean : Je peux faire quelque chose pour vous ?

Emma : Sean Herman ?

Sean : Ouais. Et vous, vous êtes ?

Emma : Je m’appelle Emma Swan. Je… Je suis à la recherche d’Ashley Boyd. Elle a des ennuis. Je me suis dit qu’elle était peut-être venue ici.

Mr Herman : Mon fils n’a plus aucun lien avec cette jeune fille. Si elle a des ennuis, j’en suis vraiment désolé, mais je ne vois pas en quoi on pourrait vous aidez.

Emma : C’est vous qui l’avez poussé à rompre avec elle.

Mr Herman : C’est moi, oui. J’allais pas laisser mon fils gâcher sa vie pour une erreur de jeunesse.

Emma : Alors, vous lui avez dit de la laisser tomber.

Mr Herman : Ils allaient pas élever cet enfant à l’arrière d’une voiture qu’en même ?

Emma : Certains parents n’ont pas le choix, vous savez ?

Mr Herman : Et bien je les plains mais ce n’est pas ce que je veux pour mon fils.

Sean : Papa… On peut peut-être l’aider à chercher.

Mr Herman : On n’a de temps à perdre avec ça !

Emma : Sean, si tu veux venir, viens. Ne laisse pas les autres décider à ta place. Si Ashley s’enfuit avec le bébé, elle risque d’avoir de très gros problèmes.

Sean : Elle veut s’enfuir avec le bébé.

Emma : Ouais.

Mr Herman : Sean ! Rentre à la maison ! Maintenant !

Sean rentre dans la maison.

Mr Herman : Ecoutez, je vous promets que si je savais où elle était je vous le dirais. J’ai eu du mal à lui trouver cet arrangement.

Emma : Pardon ? Quel arrangement ?

Mr Herman : Vous n’êtes pas au courant ? Ashley a accepté de renoncer à l’enfant en échange d’une coquette somme.

Emma :Elle a vendu son bébé ?

Mr Herman : Dit comme ça, ça paraît sordide… Je l’ai mis en relation avec quelqu’un qui va trouvé un bon foyer pour ce bébé.

Emma : Qui êtes vous exactement pour juger si Ashley est capable d’élever son enfant ?

Mr Herman : Enfin ! Vous l’avez vu ? C’est encore une gamine ! Elle n’a jamais fait preuve de la moindre maturité ! Je vois pas bien comment elle pourrait être une bonne mère !

Emma : Mais peut-être qu’elle a décidé de changer.

Mr Herman : Tout le monde dit toujours ça. Ecoutez ! J’ai trouvé une personne prête à lui verser une somme confortable. Une personne qui veillera à ce que tout le monde soit satisfait.

Emma : Mr Gold.

Mr Herman : Ce n’est pas pour ça qu’il vous a engagé ? Pour lui ramener le bébé ?

------------------------------

Emma et Henry roulent dans la voiture jaune.

Henry : Tu peux pas lui dire de doubler Mr Gold. Personne n’a jamais osé rompre un contrat avec ce type.

Emma : Je suis ravie d’être la première ! Si Ashley veut avoir ce bébé, elle doit le garder ! On devrait pas avoir le droit d’empêcher une femme qui veut vraiment être mère de le devenir.

Emma se gare devant chez Granny.

------------------------------

Emma et Henry entrent dans le restaurant. Emma va parler à Ruby.

Emma : Pourquoi tu m’as pas dit Qu’elle avait vendu le bébé.

Ruby : Parce que je savais pas que c’était important.

Emma : C’est pour ça qu’elle a disparu pourtant !

Ruby : Ecoute ! Ashley est mon amie ! Je n’aime pas que les gens se permettent de la juger !

Emma trouve le loup porte-bonheur de Ruby sur le comptoir du restaurant. Elle remarque que la voiture de Ruby n’est plus là.

Emma : Ruby, où est ta voiture ? Tu m’as pas envoyé chez Sean pour la retrouver mais pour lui donner une bonne longueur d’avance.

Ruby : Tout ce que je veux c’est l’aider, rien de plus !

Emma : C’est ce que je veux aussi, moi aussi ! Ashley a des problèmes bien plus graves que tu imagines ! Alors dit-moi où elle est ! Ne l’oblige pas à affronter Gold sans moi.

Ruby : Je dirais rien devant lui, c’est le fils du maire.

Henry : Hey ! Moi je suis de votre côté !

Emma : Henry. Il fut que je retrouve cette fille et pour que j’ai une chance d’y arriver, il faut que tu rentres chez toi d’accord ? S’il te plait. Ecoute-moi attentivement. Elle voudra rien me dire si tu es avec moi.

Henry : D’accord.

Emma : Merci.

Henry s’en va.

Ruby : Elle a quitté la ville. Elle a dit qu’elle allait tenter sa chance à Boston, que là-bas elle pourrait se faire oublier.

Emma : Ca fait combien de temps qu’elle est partie ?

Ruby : A peu près une demi-heure.

Emma s’en va.

------------------------------

Emma est au volant de sa voiture quand Henry se relève su siège arrière.

Henry : Qu’est ce qu’elle t’a dit ?

Emma : C’est pas vrai qu’est ce que tu fais là derrière ? Il faut que j’aille à Boston et je peux pas t’emmener avec moi.

Henry : Elle est pas à Boston. Elle peut pas s’en aller d’ici parce qu’il arrive malheur à tout ceux qui essaient de partit.

Emma : C’est pas le moment de reparler de cette histoire de malédiction. Je te ramène à la maison.

Henry : Il faut qu’on la retrouve avant qu’il lui arrive un truc. On perd du temps là ! Si tu me déposes chez moi tu pourras pas la rattraper !

Emma : Henry !

Emma : Du coup, Mr Gold va appeler la police et leur dire de la jeter en prison.

Emma : Mets ta ceinture. Ashley comment tu t’es retrouvée dans une galère pareille ?

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Grincheux emmène Cendrillon, Thomas et James dans une mine.

Cendrillon : Que vient-on faire ici ?

Thomas : Il faut bien l’enfermer quelque part.

James : Rumplestiltskin est l’homme le plus dangereux de tout nos royaumes réunis. Il lui faut une prison à sa mesure alors nous avons transformé cette ancienne mine en geôle.

Cendrillon : Mais comment l’amener ici ? Il s’échappe toujours.

Grincheux : Ce qui fait sa force fait aussi sa faiblesse. Ses contrats ! Il en a se cesse d’en conclure de nouveaux et nous savons avec qui il veut signer le prochain : vous.

James : Un des oiseaux de Blanche Neige lui a transmis un message. Il a accepté de te rencontrer. Tu va lui faire croire que Prof a entendu quelque chose avec stéthoscope : deux cœurs qui battent.

Thomas : Tu vas lui dire que tu attends des jumeaux.

James : Et que si, il veut les avoir tous les deux, ce qui ne fait aucun doute, il devra signer un nouveau contrat. Grincheux.

Grincheux ouvre une boîte ou est enfermée une plume.

Cendrillon : Une plume mais… Je ne comprends pas.

Grincheux : Elle a été ensorcelée par la Fée Bleue, celui qui signe avec cette plume est paralysé et perd ses pouvoirs.

James : Tout ce que tu auras à faire est de le convaincre de signer ce contrat. Ella… Cet homme est un vrai fléau, tout le royaume t’en sera reconnaissant.

Cendrillon Doit-on avoir recours à la magie ? N’est ce pas l’origine de nos problème ? Que ferons-nous si pour ce sortilège aussi, il y a un prix à payer ?

Thomas : C’est moi qui le paierai. Je ne reculerai devant rien pour te sauver ainsi que notre enfant.

James : Venez !

Ils reprennent leur marche.

------------------------------

James ouvre une porte. Le couloir mène à la prison qui a été construite pour Rumplestiltskin.

Grincheux : J’espère que cela vous plait ? Le sang de bien des nains à coulé en ce lieu.

Cendrillon : Etes-vous sur que cela va marcher ?

James : Une fois qu’il sera ici, il ne pourra plus sortir. Tu seras sauvée !

Thomas : On va y arriver !

Cendrillon : Très bien ! Qu’il croupisse ici !

-[Storybrooke]-

Emma roule à vive allure.

Henry : Tiens ! tu vois je te l’avais dit ! C’est sa voiture.

La voiture de Ruby est accidentée sur le bord de la route. Emma s’arrête. Emma et Henry sortent en courant de la voiture et se dirigent vers la voiture de Ruby.

Emma : Ashley ?

La voiture est vide, une porte est ouverte.

Ashley : Aaaaahhh !!

Ashley est assise sur l’herbe au bord de la route.

Ashley : C’est mon bébé ! Il arrive !

------------------------------

Emma, Ashley et Henry sont dans la voiture d’Emma. Ils font route vers l’hôpital de Storybrooke.

Ashley : Ahhhh !!!
Henry : Le bébé va vraiment arrivé ?

Emma : Oh oui ! T’en fait pas l’hôpital n’est pas loin.

Ashley : Non non non non ! Emmène-moi à Boston, je retournerai pas là-bas

Emma : Oh non ! On n’a pas 4 heures devant nous ! Crois-moi je sais de quoi je parle !

Ashley : Ne me ramène pas là-bas, pitié ! Il va m’enlever mon bébé !

Emma : Je le laisserai pas te le prendre. Mais t’es bien consciente de ce que tu fais en gardant cet enfant, t’es vraiment prête ?

Ashley : Ouais !

Emma : T’es sûre parce que moi je l’étais pas !

Ashley : Tu l’étais pas ?

Emma : Non ! Pour que ce petit est toute ses chances dans la vie, il lui faut des parents qui soient prêts, alors réfléchis bien ! Ta vie toute entière va changer. Une fois que tu auras décidé que c’est ton enfant tu devras te comporter en adulte responsable. Tu pourras plus te défiler ! Et tu pourras jamais partir sans lui ! C’est clair ?

Ashley : Oui ! Je veux garder mon bébé !

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Cendrillon est dans un jardin. Elle caresse son ventre rond. Elle attend Rumplestiltskin.

Rumplestiltskin : Tiens ! Tiens ! Regardez qui est là ? Oh ! Au ton état commence à ce voir.

Rumplestiltskin boit quelque chose.

Rumplestiltskin : Un petit oiseau m’a dit que tu voulais me parler ?

Cendrillon : Oui ! J’aimerais revenir sur notre marcher.

Rumplestiltskin : Ce n’est pas dans mes habitudes.

Cendrillon : Mais je crois que cela vous conviendra. Je porte des jumeaux.

Rumplestiltskin jette une bouteille.

Rumplestiltskin : Des jumeaux, dis-tu ? Oh ! Laisse-moi regarder de plus prêt. Oh que me proposes-tu dit-moi ? De me les laissez tous les deux ?

Cendrillon acquiesce.

Rumplestiltskin : Pour quelle raison ferais-tu cela ?

Cendrillon : Mon époux… Les temps sont dure pour lui… Le royaume est pauvre, l’argent commence à manquer, les récoltes sont mauvaises, nous ne parvenons plus à nourrir notre peuple.

Rumplestiltskin : Et tu voudrais échanger ton deuxième enfant contre… La prospérité ?

Cendrillon : Je pourrais avoir d’autres enfants mais je ne peux pas faire pousser le blé si le sol est stérile.

Cendrillon déroule un contrat.

Cendrillon : En échange de notre deuxième enfant, vous rendrez à nos terres leur fertilité d’autre fois, il me semble que c’est plus qu’équitable.

Rumplestiltskin : Oui ! Oui, ça l’est si tu me dis la vérité.

Cendrillon : C’est le cas ! La seule chose que vous avez à faire c’est signer au bas du parchemin.

Cendrillon montre une plume rouge à Rumplestiltskin, il s’en saisit.

Rumplestiltskin : Regarder la jolie plume que voilà ! Où dont l’as-tu trouvée ?

Cendrillon : Elle vient du château.

Rumplestiltskin : Tu sais que la seule façon de m’arrêter est d’avoir recours à la magie.

Cendrillon : Je n’essaie pas de vous arrêter voyons !

Rumplestiltskin : Non, jamais tu n’oserais parce que tu sais que quand on use de la magie il y a un prix à payer. Et que si tu y avais recours, disons pour m’emprisonner, ta dette envers moi ne ferait que s’alourdir et ce n’est vraiment pas ce que tu souhaite, n’est-ce pas ?

Cendrillon : Signez le contrat, s’il vous plait.

Rumplestiltskin : Tu es sûre que tu est satisfaite de notre nouvel arrangement ?

Cendrillon montre le contrat à Rumplestiltskin qui le prend.

Rumplestiltskin : Alors qu’il en soit ainsi !

Rumplestiltskin signe le contrat et se retrouve immobilisé.

Cendrillon : Thomas !!!

Rumplestiltskin : Personne ne peut rompre un contrat avec moi, très chère.

Des soldats arrivent.

Rumplestiltskin : Personne ! Alors peut importe où tu iras, peu importe le royaume où tu tenteras de te cacher, je peux t’assurer que je finirai par avoir ton bébé !

-[Storybrooke]-

Emma et Henry sont dans la salle d’attente de l’hôpital.

Henry : Tu sais Emma, tu es différente des autres.

Emma : Comment ça ?

Henry : Ben, t’es la seule à pouvoir le faire.

Emma : Quoi ? Rompre la malédiction ? Je sais. T’arrêtes pas de me le répéter !

Henry : Non ! T’en aller d’ici. T’es la seule à pouvoir partir de Storybrooke.

Emma : Toi aussi tu peux. T’es venu me voir à Boston.

Henry : Mais, j’ai du revenir ici. J’avais pas le choix parce que j’ai que 10 ans. Mais si n’importe quelle autre personne essaie de s’en aller, il lui arrive un truc horrible.

Emma : N’importe quelle autre personne, excepté, moi ?

Henry : Tu es notre sauveuse, tu peux faire tout ce que tu veux. T’es libre de t’en aller.

Le docteur : Mlle Swan, c’est une petite fille de 2kg 7 en parfaite santé et la maman va très bien. Elle se repose dans sa chambre.

Mr Gold arrive.

Mer Gold : Voilà une excellente nouvelle ! Beau travail Mlle Swan ! Merci de m’avoir rapporté ma marchandise.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

James et Grincheux enferment Rumplestiltskin dans une cage.

Cendrillon : Cette fois, c’est vraiment terminé.

Thomas : Oui, je t’avais dit que nous réussirions.

Cendrillon : Oh ! J’ai eu si peur… J’ai eu si peur d’échouer, de… De devoir reprendre ma vie d’autrefois. Cette vie horrible et sans espoir. J’ai eu si peur de te perdre, si peur que tout redevienne comme avant.

Thomas : Tant que je serai en vie, jamais tu ne retomberas dans la misère.

Cendrillon et Thomas s’embrassent.

Thomas : Alors comment va Alexandra ?

Cendrillon : Alexandra ?

Thomas : Je ne t’avais pas dit que je lui avais choisi un prénom ?

Cendrillon : Ah ! Oui et moi je n’ai pas mon mot à dire ?

Thomas : Je trouve cela joli.

Cendrillon : Oh ! Les hommes ! Vous ne savez rien de…

Cendrillon ressent des douleurs.

Thomas : Qui a-t-il ?

Cendrillon : Oh ! C’est le bébé, j’ai l’impression qu’il arrive.

Thomas : Non ! C’est impossible. C’est trop tôt. C’est certainement l’émotion, le…

Cendrillon : Oh ! Je vais défaillir…

Thomas : Assied-toi sur le banc. Je vais te chercher de l’eau.

Cendrillon : D’accord.

Thomas s’en va au puits. Il puise de l’eau et entend un bruit. Les douleurs de Cendrillon se calment.

Cendrillon : Oh ! Thomas revient ! Ce n’est rien ! C’est passé. Thomas ?

Thomas ne revient pas. Cendrillon se lève pour aller voir ce qui se passe.

Cendrillon : Thomas ?

Elle trouve la cape de Thomas sur le bord du puits.

Cendrillon : Thomas !

------------------------------

James vérifie que la cage de Rumplestiltskin est bien fermée.

Cendrillon : Que lui avez-vous fait ?

James : Ella, qui a-t-il ?

Grincheux : Vous allez bien votre altesse ?

Cendrillon : Qu’avez-vous fait à mon mari ?

Rumplestiltskin : Moi ? Je n’ai rien fait. Comme tu peux le constater, j’étais retenu ailleurs.

Cendrillon : Qu’est-il arrivé à Thomas ? Vous le savez alors dites-le moi !

Rumplestiltskin : Je n’en n’ai pas la moindre idée très chère. Mais je t’avais prévenue : quand on use de la magie il y a un prix à payer. Et on dirait bien que quelqu’un vient de payer.

James : Ne l’écoute pas. On retrouvera Thomas.

Rumplestiltskin : Non. Vous ne le retrouverez pas tant que ta dette n’est pas remboursée, tant que ce bébé n’est pas à moi tu ne le reverra jamais. Dans ce monde ou dans le prochain…

Cendrillon : Oh ! Non !

Rumplestiltskin : Je finirai par avoir ce bébé !

-[Storybrooke]-

Mr Gold est à la machine a café. Le café ne veut pas sortir, Emma le rejoint. Il tape sur la machine et le café coule dans le goblet.

Mr Gold : Ah ! Tiens, tiens, on dirait que c’est mon jour de chance. Je peux vous offrir un café ?

Emma : Un bébé ? C’est ça votre marchandise ? Pourquoi vous me l’avez pas dit ?

Mr Gold : Parce qu’à ce moment là, vous n’aviez pas besoin de le savoir.

Emma : Ou parce que vous pensiez que je refuserai de vous aider.

Mr Gold : Au contraire, j’ai pensé que vous seriez plus motivée, si vous l’appreniez vous-même. Qu’en voyant à quelle point la vie d’Ashley est compliquée, ça vous paraîtrait logique. Après tout, si quelqu’un peut comprendre les raisons qui poussent à abandonner un bébé, il me semble que c’est bien vous, non ?

Emma : Vous n’aurez pas cet enfant !

Mr Gold : L’ennui, c’est qu’on a conclu un marcher. On ne revient pas sur un marcher conclu avec moi. Si elle le fait, je vais être obligé d’aller voir la police et ce bébé sera pris en charge par les services sociaux, ce serait vraiment dommage ! Vous ne gardez pas un très bon souvenir des service sociaux, n’est-ce pas Emma ?

Emma : Ca n’arrivera pas !

Mr Gold : J’apprécie votre assurance, c’est charmant mais je n’ai qu’à porter plainte, elle est qu’en même entrée par effraction dans ma boutique.

Emma : Laissez-moi deviner ? Pour voler un contrat ?

Mr Gold : Qui peut bien savoir ce qu’elle voulait ?

Emma : Vous savez aucun jury au monde ne mettra une femme en prison pour vol avec effraction dans une boutique si elle l’a fait pour éviter qu’on lui enlève son enfant. Je suis prête à parier que ce contrat n’est pas légal, et vous ? Sans parler de ce qu’on pourrait apprendre à votre sujet si on menait une enquête parce que j’ai qu’en même la nette impression que vous être un peu plus qu’un prêteur sur gage. Vous voulez vraiment vous lancer là-dedans ?

Mr Gold : Je vous aime bien Mlle Swan. Vous n’avez pas peur de moi, j’ignore si c’est de l’arrogance ou de l’inconscience enfin quoi qu’il en soit je préfère vous avoir de mon côté.

Emma : Elle peut garder le bébé ?

Mr Gold : Ce n’est pas aussi facile. Il reste le problème de mon contrat écrit avec Mlle Boyd.

Emma : Déchirez-le !

Mr Gold : Ce n’est pas dans mes habitudes. Voyez-vous les pactes, les contrats sont l’une des principales fondations de toutes sociétés civilisées alors j’ai une proposition à vous faire. Puisque vous voulez qu’Ashley garde ce bébé, seriez-vous prête à passer un marcher avec moi ?

Emma : Qu’est ce que vous voulez ?

Mr Gold : Oh ! Je ne sais pas encore. En échange vous me devrez quelque chose.

Emma : D’accord !

------------------------------

Henry et Emma entrent dans la chambre d’Ashley à l’hôpital. Ashley câline son bébé.

Emma : Salut. Comment elle s’appelle ?

Ashley : Alexandra.

Emma : C’est très joli

Ashley : Merci de m’avoir amené ici.

Emma : Mr Gold était là dehors. J’ai réglé le problème. Elle est à toi.

Ashley : C’est vrai ? Mais comment t’as fait ?

Emma : J’ai passé un accord avec lui.

Ashley : Merci. Merci.

Emma : Oh ! Eh ! T’as vu ? Il est presque 17h, il faut que je te ramène chez toi.

Emma et Henry sortent de la chambre.

------------------------------

Régina se rhabille dans une chambre d’hôtel.

Régina : Il faut que je me sauve ? J’ai dit à Henry que je serais rentrée à 17h. Mais on se revoit très vite pour une réunion du conseil municipal ? Oh ! Et quand tu t’en ira, pense à récupérer tes chaussettes sous le lit.

Elle part.

------------------------------

Emma et Henry sont dans la voiture sur le chemin de la maison d’Henry.

Emma : Citrouille. Mon nom de code. Ce serait comme une sorte d’hommage à Cendrillon. C’est bien, non ?

Henry n’est pas d’accord.

Emma : T’avais une meilleure idée ?

Henry : Ouais ! Carrément !

Emma : Quoi ?

Henry : Je suis pas sûre que tu sois prête à l’entendre.

Emma dépose Henry. Il court vers sa maison.

Emma : Henry ! A l’hôpital tu as dit tout à l’heure que je pourrais partir de Storybrooke quand je le voulais.

Henry : Ouais !

Emma : On se voit demain.

Henry reprend sa course vers la maison.

------------------------------

La voiture de Régina entre dans l’allée. Henry entre dans la maison. Il monte les escaliers et perd une chaussure. Régina entre dans la maison.

Régina : Henry ?

Henry entre dans sa chambre, il ferme la porte, pose ses affaires, prend un livre et se jette sur son lit.

Régina : Henry ! Je croyais avoir été claire !

Henry enlève sa deuxième chaussure et la jette dans sa chambre. Régina entre dans la chambre. Henry fait semblant de lire.

Régina : Je ne veux pas que tu laisses tes chaussure ou tes vêtements trainer dans les escaliers. Quelqu’un pourrait glisser dessus et se blesser !

Elle lance la chaussure sur le lit et s’en va.

------------------------------

Ashley est à l’hôpital. Elle s’occupe de sa fille. Sean entre dans sa chambre.

Ashley : Mon petit amour.

Sean : Bonjour.

Ashley : Sean ?

Sean : Pardon, je suis vraiment désolé. J’aurais pas dû t’abandonner comme ça.

Ashley : Tu reviens ?

Sean : Ouais. Je reviens !

Sean s’assoit sur le lit d’Ashley.

Sean : Tiens, c’est un petit cadeau.

Sean sort des petits chaussons d’un sac. Il les mets aux pieds de sa fille.

Sean : Je sais pas si ils vont lui aller.

Ashley : Ils sont parfait !

Ashley et Sean s’embrassent.

------------------------------

Emma est dans la rue adossée à sa voiture. Elle a son téléphone à la main et sort la carte de Graham de sa poche de l’autre pour l’appeler.

Graham : Allo ?

Emma : Graham ? C’est Emma. Je me disais qu’avoir des racines, se serait peut-être pas si mal. Le poste d’adjoint est toujours disponible ?

Graham : Bien sûr.

Emma : Alors j’accepte. Régina va peut-être pas être d’accord.

Graham : J’en n’ai rien à faire, c’est moi qui nomme les adjoint ici ! Alors à lundi matin.

Emma : Ouais à lundi.

Emma regarde Henry.

------------------------------

Graham récupère ses chaussettes sous le lit de l’hôtel.

–[Fairy Tale World]–

(A group of well dressed women walk to a carriage and get in. The carriage heads off, leaving behind a scruffy looking woman. In the background, there is a castle. There are fireworks being set off. A fairy appears and flies towards Cinderella.)

Godmother: Do not despair, my dear. You will attend that ball.

Cinderella: Who are you?

(The fairy transforms into a woman.)

Godmother: I’m your fairy godmother. And I’m here to change your life, Cinderella.

Cinderella: But, my stepmother told me that I couldn’t go. She forbade me to leave.

Godmother: Your stepmother doesn’t have this. This wand has the power to take you to your ball, to your prince, and to-

(The fairy godmother suddenly disintegrates, dropping her wand. Rumpelstiltskin appears and picks it up.)

Cinderella: What… What did you do?

Rumpelstiltskin: Now, now. I got what I wanted. There’s no need to be frightened.

Cinderella: No need? You just killed my fairy godmother. She was trying to help me.

Rumpelstiltskin: Was she? Do you know what this is?

(Rumpelstiltskin holds up the wand.)

Cinderella: Pure magic.

Rumpelstiltskin: Pure evil. Trust me – I’ve done you a favour. All magic comes with a price. Go on back to your life and thank your lucky stars you still got something to go back to.

Cinderella: My life… It’s wretched.

Rumpelstiltskin: Then change it. You can’t handle this.

(Rumpelstiltskin turns to leave.)

Cinderella: Wait. Please, wait. I can handle it. Please. I will do anything to get out of here. Anything.

Rumpelstiltskin: Anything?

Cinderella: Do you know how to use that wand, Mr…?

Rumpelstiltskin: Rumpelstiltskin. And yes, of course I do.

Cinderella: Then help me.

Rumpelstiltskin: Well, if I do, and you can, indeed, shoulder the consequences, then you’ll owe me a favour.

Cinderella: Name it. What do you want?

Rumpelstiltskin: Something…precious.

Cinderella: I have nothing.

Rumpelstiltskin: Oh, but you will. With this wish, will come riches more than you know.

Cinderella: I care nothing for riches. I’ll give you anything you want. Just get me out of here.

Rumpelstiltskin: Now we’re talking.

Cinderella: Well, how does it work?

Rumpelstiltskin: Fear not! My needs are small and all you have to do is sign on the dotted line.

(He takes out a long contract.)

Rumpelstiltskin: Do we have a deal?

Cinderella: Yes. Yes, thank you.

(Cinderella signs the contract. Rumpelstiltskin then waves the wand and she turns into a princess, complete with glass slippers.)

Rumpelstiltskin: Ta-dah!

Cinderella: Glass?

Rumpelstiltskin: Every story needs a memorable detail. Let’s see how they fit, shall we? Now, you have a good time. But be sure to watch the clock.

–[Real World]–

(Emma and Henry are walking down the main street.)

Henry: You sure we can be out in the open?

Emma: Enough sneaking around. If your mom has a problem with me walking you to a school bus, I am more than happy to have that chat.

Henry: You’re brave. We’ll need that for Operation Cobra. Speaking of – do you think we need code names?

Emma: Isn’t ‘cobra’ our code name?

Henry: That’s the mission. I mean us. I need something to call you.

Emma: Oh. Um, well, why don’t you just call me Emma for now?

Henry: Okay. Well then, I’ll see you later, Emma.

(Henry gets on the bus. The bus leaves and Graham’s cop car pulls up next to Emma.)

Emma: What’s with the siren?

Graham: It’s so hard to get your attention.

Emma: Well, you got it. Are you arresting me again?

Graham: I’m thanking you. For your help finding that coma patient. We all owe you a depth of gratitude.

Emma: Well, what do I get? Accommodation? Key to the city?

Graham: How about a job? I could use a deputy.

Emma: Thank you, but I have a job.

Graham: As a bail bondsperson? There’s not much of that going on here.

Emma: I don’t see a lot of sheriffing going on around here, either.

Graham: Well, here’s your chance to see it up close. There’s dental? Why don’t you think about it? And stay a while.

———–

(Emma is at Granny’s Diner. Ruby serves her a cocoa.)

Emma: Thank you.

(Regina enters the diner and sits with Emma.)

Regina: How was your walk with Henry? That’s right – I know everything. But relax. I don’t mind.

Emma: You don’t?

Regina: No. Because you no longer worry me, Miss Swan. You see, I did a little digging into who you are. And what I found out was quite soothing. It all comes down to the number seven.

Emma: Seven?

Regina: It’s the number of addresses you’ve had in the last decade. Your longest in anywhere was two years. Really, what did you enjoy so much about Tallahassee?

Emma: If you were wondering, I did find a place here in town.

Regina: I know. With Miss Blanchard. How long is your lease? Oh, wait. You don’t have one. You see my point? In order for something to grow, Miss Swan, it needs roots. And you? Don’t have any. People don’t change. They only fool themselves into believing they can.

Emma: You don’t know me.

Regina: No, I think I do. All I ask, is as you carry on your transient life, you think of Henry and what’s best for him. Perhaps consider a clean break. It’s going to happen anyway. Enjoy your cocoa.

(Regina gets up and leaves the diner. Emma goes to stand up and spills her cocoa over her shirt. Ruby walks over and hands her a cloth.)

Emma: Oh! Really?

Ruby: Eesh.

Emma: Do you have a laundry room I can use?

Ruby: Mmhmm!

———–

(Emma enters the laundry room. She takes her shirt off and throws it in the washer. There’s a young girl in the room, as well. She is holding pink sheets.)

Ashley: Oh, no, no, no, no!

Emma: You okay?

Ashley: The sheets. They’re uh… They’re pink.

Emma: You try bleach?

(Ashley puts down the sheets and it becomes obvious that she’s pregnant.)

Emma: Oh.

Ashley: Last night, I felt contractions and the doctor said that the baby could come any day now.

Emma: Well, that’s great.

Ashley: It’s just that, um, when the… When the baby comes, no one thinks that I can do this. No one thinks I can do anything. Maybe they’re right.

Emma: Screw ‘em.

Ashley: What?

Emma: Screw them. How old are you?

Ashley: Nineteen.

Emma: I was eighteen.

Ashley: When… When you had a kid?

Emma: Yeah. I know what it’s like. Everyone loves to tell you what you can and can’t do, especially with a kid. But ultimately, whatever you’re considering doing or giving up, the choice is yours.

Ashley: It’s not exactly what you might think it is.

Emma: It never is. People are going to tell you who you are your whole life. You just got to punch back and say, ‘no, this is who I am.’ You want people to look at you differently? Make them. If you want to change things, you’re going to have to go out there and change them yourself, because there are no fairy godmothers in this world.

———–

(Mr. Gold closes up his pawn shop for the night and leaves. Ashley is waiting by the side of building. Once he is gone, she breaks the window on the door with a brick, unlocks the door and enters. She heads to the back of the pawn shop and finds a hidden safe. However, Mr. Gold walks up behind her.)

Mr. Gold: Ashley. What are you doing?

Ashley: Changing my life.

(She maces Mr. Gold. He falls, hits his head and is knocked unconscious. Ashley takes the keys from him and unlocks the safe.)

———–

(Regina is putting on lipstick in the mirror. Henry is sitting at the table reading a comic book.)

Regina: I know you think otherwise, but I don’t enjoy these Saturday city council meetings. Sometimes, they’re just unavoidable. Now, you know the rules.

Henry: Yes on home homework, no on TV, and stay inside.

Regina: Good boy. Under no circumstance do you leave this house.

Henry: You mean, don’t see my mom.

Regina: She’s not your mother. She’s just a woman passing through. Now, do as I say, or there will be consequences. I’ll be back at five sharp.

(Regina leaves. As soon as she pulls out of the driveway, Henry grabs his backpack and leaves the house.)

———–

(Mary Margaret is making food while Emma unpacks her things.)

Emma: I’m so glad my stuff is here. Oh, thanks.

MMB: So, that’s all your stuff?

Emma: What do you mean?

MMB: Is the rest in storage?

Emma: No, this is all of it. I’m not sentimental.

MMB: Well, it must make things easier when you have to move.

(There’s a knock at the door. Mary Margaret answers it.)

Mr. Gold: Miss Blanchard. Is Miss Swan here?

(Emma gets up and comes to the door, as well. Mr. Gold shakes her hand.)

Mr. Gold: Hi, my name’s Mr. Gold. We met briefly on your arrival.

Emma: I remember.

Mr. Gold: Good. I have a proposition for you, Miss Swan. I, uh… I need your help. I’m looking for someone.

Emma: Really? Um…

MMB: You know what? I’m going to go jump in the bath.

(Mary Margaret leaves the two standing by the door.)

Mr. Gold: I have a photo. Her name is Ashley Boyd. And she’s taken something quite valuable of mine.

Emma: So, why don’t you just go to the police?

Mr. Gold: Because, uh… She’s a confused young woman. She’s pregnant. Alone and scared. I don’t want to ruin this young girl’s life. But I just want my property returned.

Emma: What is it?

Mr. Gold: Well, one of the advantages of you not being the police is discretion. Let’s just say it’s a precious object and leave it at that.

Emma: When’d you see her last?

Mr. Gold: Last night. That’s how I got this.

(He shows Emma the cut on the side of his head.)

Mr. Gold: It’s so unlike her. She was quite wound up. Rambling on and on about changing her life. I have no idea what got into her. Miss Swan, please help me find her. My only other choice is the police, and I don’t think anyone wants to see that baby born in jail now, do they?

Emma: No, of course not.

Mr. Gold: So, you’ll help me, then?

Emma: I will help her.

Mr. Gold: Grand.

(Henry walks in without knocking.)

Henry: Hey, Emma. I was thinking we-

Mr. Gold: Hey, Henry. How are you?

Henry: Okay?

Mr. Gold: Good. Give my regards to your mother. And, um, good luck, Miss Swan.

(Mr. Gold leaves.)

Henry: Do you know who that is?

Emma: Yeah, course I do.

Henry: Who? Cause I’m still trying to figure it out.

Emma: Oh. I meant in reality.

Henry: Is that all you brought?

Emma: Henry, what are you doing here?

Henry: My mom’s gone til five. I thought we could hang out.

Emma: Ah, kid. I wish I could. But there’s something I got to do.

———–

(Henry follows Emma outside. The two are walking down the street.)

Henry: Please let me help.

Emma: No! No, it could be dangerous.

Henry: The pregnant maid is dangerous?

Emma: She assaulted Mr. Gold.

Henry: Cool!

Emma: This isn’t a game. She’s desperate.

Henry: How do you know?

Emma: Because I know.

Henry: Well, then let’s find her.

Emma: Oh, no, no, no, no. There is no let’s. You cannot come with me.

Henry: Then I’ll look for her myself.

Emma: Then I’ll find you and I’ll bring you back.

Henry: Then you wouldn’t be helping the maid.

Emma: I am just trying to be responsible, here.

Henry: And I’m just trying to spend time with you.

(Henry gets into Emma’s car.)

Emma: Oh, that is really not fair.

Henry: So, the maid. What’s her story?

–[Fairy Tale World]–

(Cinderella is watching the fireworks on the balcony of the castle. Prince Thomas approaches her.)

Prince Thomas: What’s wrong?

Cinderella: Nothing. Every year when I was growing up, I used to watch these fireworks from afar. And I knew what they meant – something special was happening at the palace. Now, they’re for me. For our wedding.

(Cinderella and the prince kiss.)

———–

(Cinderella and Prince Thomas walk down the stairs, where they meet up with Snow White, Prince Charming and Prince Thomas’s father. Cinderella and Snow White hug.)

Cinderella: I’m so happy you could come.

Snow White: You’re beautiful.

(Everyone is paired off and dancing. Everyone switches partners with the music.)

Thomas’s Father: My dear Ella. We’re thrilled to have you join our family. And I hope our family will soon be growing.

Prince Charming: Congratulations, Ella. You two are going to be very happy.

Cinderella: Why, thank you, James.

Snow White: Ella, dear!

(Snow White grabs Cinderella and dances with her.)

Snow White: Sorry! This is truly a night for celebration. Do you realize what inspiration you are to everyone?

Cinderella: All I did was get married.

Snow White: All you did, was show that anyone can change her life. I’m proud of you.

(They break apart. Cinderella then runs into Rumpelstiltskin.)

Rumpelstiltskin: I’m proud of you, too.

Cinderella: You. What are you doing here?

Rumpelstiltskin: I just wanted to make sure you were happy with your end of the bargain. You know – true love, riches, happy endings. Did you get everything you desired?

Cinderella: Yes, yes I did. Now, what do you want? What’s your price? My jewels? The ring?

Rumpelstiltskin: No, no dear. Keep your baubles. What I want is something you don’t yet possess, but something I know is coming. Your first born.

———–

(Cinderella is packing. Prince Thomas walks in.)

Prince Thomas: What are you doing?

Cinderella: I thought you were hunting?

Prince Thomas: I was, but the weather wasn’t agreeing, so we came back early. Are we going somewhere? You’re going somewhere.

Cinderella: Something’s happened.

Prince Thomas: What?

Cinderella: I’m pregnant.

Prince Thomas: Ella, that’s wonderful! Why are you upset? This is what we wanted.

Cinderella: There’s something else. When we met that night at the ball, it wasn’t my fairy godmother who sent me. It was Rumpelstiltskin. I made a deal with him for this life. I was stupid. I didn’t understand the price of magic. So, I promised him something.

Prince Thomas: What did you promise him?

Cinderella: He tricked me. I thought that he would want our gold or jewels.

Prince Thomas: What was it?

(Cinderella rubs her stomach.)

Prince Thomas: Our baby?

Cinderella: I’m so sorry. And now, I’m going to lose it all. My… My life, you…

Prince Thomas: No. I don’t care what that imp said. Magic may have brought us together, but it didn’t create this love.

Cinderella: But I made a deal. I can’t break that – he’s too powerful.

Prince Thomas: Then, the answer is simple. We make another deal.

–[Real World]–

(Emma and Henry are talking with Ruby at Granny’s Diner. Ruby’s car is being dropped off by a tow truck.)

Emma: So, this boyfriend of hers. You don’t think he was involved in her disappearance?

Ruby: Uh, that would mean he was involved with her at all, which he isn’t. He left her in the lurch, right after they found out they were expecting. Hasn’t spoken to her since. Like I said-

(Ruby’s car is dropped abruptly and the wolf charm hanging on her mirror almost breaks.)

Ruby: Hey! Hey! Hey! Billy, be careful! You almost shattered my wolf thing, Billy. It’s good luck.

Billy: I’m sorry, Ruby. But look – it’s fine.

Emma: Um, Ruby. What about her family?

Ruby: Oh, um, she’s got a stepmom and two stepsisters that she doesn’t talk to.

Henry: Wait. Stepmom, stepsisters, and she’s a maid?

Emma: Henry. Not now.

Ruby: Look. I don’t know what you’ve heard, but it’s wrong. Everyone thinks she’s not ready to have this kid, but she’s trying. Taking night classes, trying to better herself… Trying to get her life together. Can you understand that?

Emma: I think so.

Ruby: Then maybe you should just stay out of it. She’s been through enough already.

Emma: I’ve been through it too, Ruby, and I can help her.

Ruby: Then, try her ex.

Emma: Where can I find him?

Ruby: He lives with his dad.

———–

(Emma knocks on Sean’s door. At the same time, Sean’s father is pulling up the driveway.)

Sean: Can I help you?

Emma: Sean Herman?

Sean: Yeah. Who are you?

Emma: I’m Emma Swan. I’m… I’m looking for Ashley Boyd. She’s in trouble. Just thought maybe she came to see you.

(Sean’s father walks up the steps.)

Sean’s Father: My son doesn’t have anything to do with that girl anymore. So, whatever trouble she’s in, I am sorry for her, but there’s nothing we can do to help you.

Emma: You’re the reason he broke up with her.

Sean’s Father: Absolutely. I’m not going to let my son throw away his entire life over a mistake.

Emma: So you just told him to leave her?

Sean’s Father: Well, what are they going to do? Raise the child in the backseat of a car?

Emma: Some people only have the backseat of a car.

Sean’s Father: Well, they’re to be pitied. I’m not letting that happen to my son.

Sean: Dad, maybe we should help her look.

Sean’s Father: It’s a waste, Sean.

Emma: Sean, if you want to come, come. Stop letting other people make decisions for you. If Ashley runs away with this baby, she’s going to be in some serious trouble.

Sean: She’s running away with the baby?

Emma: Yes.

Sean’s Father: Sean. Inside. Now.

(Sean goes into the house.)

Sean’s Father: Look. Believe me, if I knew where she was, I would tell you. I went to a lot of trouble to get her that deal.

Emma: Deal? What are you talking about?

Sean’s Father: You don’t know? Ashley agreed to give up the child. And she’s being paid very well to do so.

Emma: She sold the baby?

Sean’s Father: Oh, you make it sound so crass. I found someone who’s going to find that child a good and proper home.

Emma: And who are you to judge whether Ashley is capable of providing that?

Sean’s Father: Look at her. She’s a teenager. She’s never shown any evidence of being responsible. How could she possibly know how to be a mother?

Emma: Maybe she’s changing her life.

Sean’s Father: Everybody says that. Now, look. I found someone who’s going to pay Ashley extremely well. Someone who’s going to see to it that everybody’s happy.

Emma: Mr. Gold.

Sean’s Father: Well, isn’t that why you were hired? To bring him the baby?

———–

(Emma and Henry are driving in Emma’ car.)

Henry: You can’t make her double cross Gold. No one’s ever broken a deal with him.

Emma: I’m happy to be the first. If Ashley wants to have this baby, she should have it. Anyone who wants to be a mother, should damn well be allowed to be one.

(They arrive at Granny’s Diner. They both enter and Emma approaches Ruby.)

Emma: Why didn’t you tell me she sold the baby?

Ruby: Because I didn’t think it was important.

Emma: Really? Considering that’s why she’s running away.

Ruby: Look, Ashley’s my friend. I don’t like the idea of people judging her.

(Emma notices Ruby’s wolf charm on the counter.)

Emma: Ruby, where’s your car? You didn’t send me to Sean to find her. You sent me there to give her a head start.

Ruby: Look, I’m only trying to help her.

Emma: Yes, so am I. Ashley’s in more trouble than you know, Ruby. Where is she? Don’t make her deal with Gold without me.

Ruby: I can’t talk in front of him. He’s the Mayor’s kid.

Henry: Hey! I’m on your side.

Emma: Henry, I need to find this woman. And in order to do that, I need you to go home, okay? So please listen to me. Seriously. She’s not going to tell me anything if you’re around.

Henry: Okay.

Emma: Thank you.

(Henry leaves the diner.)

Ruby: She left town. Said she was going to try Boston. Thought she could disappear there.

Emma: How long ago did she leave?

Ruby: About a half an hour.

———–

(Emma is driving by herself. Henry, who was hiding, reveals himself.)

Henry: What’d she tell you?

Emma: Henry! What the hell? I’m going to Boston. You can’t come with me.

Henry: You can’t go to Boston! She can’t leave. Bad things happen to anyone who does.

Emma: I don’t have time to argue with you over the curse. I’ve got to get you home.

Henry: We have to stop her before she gets hurt! We’re wasting time! If you drop me off, we’ll never catch up to her.

Emma: Henry.

Henry: And then Mr. Gold will call the police, and he’ll have her sent to jail.

Emma: …Buckle up. Ashley, what did you get yourself into?

–[Fairy Tale World]–

(Cinderella, Prince Thomas, Prince Charming and Grumpy are walking through the dungeons.)

Cinderella: Why are we down here?

Prince Thomas: We need a place to keep him.

Prince Charming: Rumpelstiltskin is the most dangerous man in all the realms. He needs his own special prison. So, we converted the mines to hold him.

Cinderella: But how will we get him here? He’s eluded all forever.

Grumpy: His strength is also his weakness. His deals – he can’t resist making them and we already know who he wants to deal with next. You.

Prince Charming: We sent word with one of Snow’s bluebirds. He’s accepted a meeting with you. You’re going to tell him that Doc heard something with his stethoscope – two heart beats.

Prince Thomas: You’re going to tell him it’s twins.

Prince Charming: And if he wants both, which he will, you propose a new deal. Grumpy.

(Grumpy takes out a box and opens it. Inside is a red quill.)

Cinderella: A quill? I-I don’t understand.

Grumpy: The Blue Fairy cast a spell on it. Whoever signs with this will be frozen – their magic made impotent.

Prince Charming: All you must do is get him to sign the contract. Ella, this man is a scourge. You’ll be doing the entire land a service.

Cinderella: Should we even use magic? Isn’t that what’s causing these problems to begin with? What if this magic also has a price?

Prince Thomas: Then, I will pay it. I will do whatever is needed to save you and our child.

Prince Charming: Let’s go.

(They go farther into the dungeon until they come to a cell.)

Grumpy: Hope you like it. A lot of dwarf blood went into it.

Cinderella: You sure this will work?

Prince Charming: Once he’s in there, he’ll never get out. You’ll be safe.

Prince Thomas: I can do this, Ella.

Cinderella: Okay. Let’s get him.

–[Real World]–

(Emma and Henry are driving along the road. Henry sees something ahead of them and points.)

Henry: I told you! It’s her car.

(They pull over and rush to Ruby’s car, which has been driven into a ditch.)

Emma: Ashley!

(Ashley is not in the car. They hear a moan and find Ashley sitting in the grass.)

Ashley: My baby! It’s coming!

———–

(Emma, Henry and Ashley are in Emma’s car.)

Henry: Is the baby really coming?

Emma: Ohh yeah. Don’t worry – the hospital isn’t that far.

Ashley: No! No, no, no. Take me to Boston. I can’t go back there.

Emma: Oh no, we don’t have four hours. Trust me – I know.

Ashley: I can’t go back there. Please. He’s going to take my baby.

Emma: I won’t let that happen. Do you know what you’re asking for? If you keep this child, are you really ready?

Ashley: Yeah.

Emma: Are you sure? Because I wasn’t.

Ashley: You weren’t?

Emma: Nope. If you want to give this kid its best chance, it’s going to be with someone who’s ready, so know what that means. Your whole life is going to change and once you decide that it’s yours, this ‘running away’ can’t happen. You have to grow up and you can’t ever leave. Understand?

Ashley: Yes. I want my baby.

–[Fairy Tale World]–

(Cinderella is waiting outside for Rumpelstiltskin.)

Rumpelstiltskin: Well, well, well! You’re starting to show. A little bird told me you wanted to speak?

Cinderella: Yes. I’d like to alter the bargain.

Rumpelstiltskin: That’s not what I do.

Cinderella: I think you’ll want to. I’m having twins.

Rumpelstiltskin: Is that so? Ooo! Let’s have a look. And you would, what? Give up both?

(Cinderella nods.)

Rumpelstiltskin: Why is that, I wonder?

Cinderella: My husband, he’s… He’s having a hard time. Our kingdom is poor, we’re losing money, our crops are dying… We can’t support ourselves or our people.

Rumpelstiltskin: And you would trade your other child for…comfort?

Cinderella: I can always have more children, but I can’t make crops grow where the soil is dead. In exchange for our other child, you will see to it that our land is once again fertile. I think it’s more than fair.

Rumpelstiltskin: Yes! Yes, yes. It is. If what you’re saying is true.

Cinderella: It is. And all you have to do, is sign on the dotted line.

Rumpelstiltskin: What a lovely quill! Wherever did you get it?

Cinderella: It’s from our castle.

Rumpelstiltskin: You know, the only way to stop me, is through magic.

Cinderella: I’m not trying to stop you.

Rumpelstiltskin: Of course you’re not. Because, as we all know, all magic comes with a price. And if you were to use it to, say, imprison me, then your debt to me would only grow. And we wouldn’t want that, now, would we?

Cinderella: Just sign the contract, please.

Rumpelstiltskin: Are you sure you’re happy with this new arrangement?

(Cinderella holds up the contract. Rumpelstiltskin takes it from her and goes to sign it.)

Rumpelstiltskin: Then so it shall be.

(He signs it and is then instantly frozen.)

Cinderella: Thomas!

Rumpelstiltskin: No one breaks deals with me, dearie. No one. No matter where you are, no matter what land you find yourself in, I assure you – I will have your baby.

–[Real World]–

(Emma and Henry are sitting in the waiting room of the hospital.)

Henry: You know, Emma. You’re different.

Emma: What’s that?

Henry: You’re the only one who could do it.

Emma: Break the curse? Yes, I know. You keep telling me that.

Henry: No. Leave. You’re the only one who can leave Storybrooke.

Emma: You left and came and found me in Boston.

Henry: But I came back. I’m ten – I had no choice. But if anyone else tried to go, bad things would happen.

Emma: Anyone, except me?

Henry: You’re the saviour. You can do whatever you want. You can go.

(A doctor approaches them.)

Doctor: Miss Swan. Baby is a healthy six pound girl and the mother is doing fine.

(Mr. Gold has just entered the hospital.)

Mr. Gold: What lovely news. Excellent work, Miss Swan. Thank you for bringing me my merchandise.

–[Fairy Tale World]–

(Rumpelstiltskin is being taken to a cell on the back of a carriage. Cinderella and Prince Thomas stand off to the side.)

Cinderella: Did we really win?

Prince Thomas: Yes. I told you we would.

Cinderella: I was so afraid. I was so afraid that we’d fail. That… That I’d have to go back to that life. That… That terrible life. I was… I was afraid that I would lose you and that nothing would have changed.

Prince Thomas: As long as I’m alive, you will never go back to that life.

(They kiss.)

Prince Thomas: Now. How is our little Alexandra?

Cinderella: Alexandra?

Prince Thomas: Did I not mention that I picked out a name?

Cinderella: A name? That’s more like a prison sentence.

Prince Thomas: Well, I like it.

Cinderella: Mm, men. You really know nothing of ch-

(Cinderella hunches over in pain.)

Prince Thomas: Ella, what is it?

Cinderella: Oh, it’s… It’s the baby. Something’s wrong.

Prince Thomas: No, no, no. It can’t be. It’s too soon. It must be the stress. The excitement.

Cinderella: Oh, I’m dizzy.

Prince Thomas: Sit, sit. I’ll go get you water.

Cinderella: Okay.

(He runs into the forest and finds a well. He goes to drag the bucket up, when he hears a noise in the bushes.)

Cinderella: Thomas! It’s okay! It’s passed! Thomas?

(She goes into the forest and comes across the well. However, Prince Thomas is gone and all that is left is his cape.)

Cinderella: Thomas? Thomas!

(Cinderella goes back to where Rumpelstiltskin is caged and where the rest are waiting.)

Cinderella: What did you do?

Prince Charming: Ella, what’s wrong?

Grumpy: Your Highness, what happened?

Cinderella: What did you do to my Thomas?

Rumpelstiltskin: I haven’t done anything. I case you haven’t noticed, I’ve been otherwise engaged.

Cinderella: Something’s happened to him. You know. Tell me!

Rumpelstiltskin: I have no idea, dearie. But I did warn you – all magic comes at a price. Looks like someone has just paid.

Prince Charming: Don’t listen to him. We’ll find Thomas.

Rumpelstiltskin: No, you won’t. Until that debt is paid, until that baby is mine, you’re never going to see him again. In this world or the next, Cinderella, I will have that baby.

–[Real World]–

(Mr. Gold is getting a cup of coffee at the coffee machine. Emma walks up next to him.)

Mr. Gold: Well, well. Must be my lucky day. Care for a cup, Miss Swan?

Emma: A baby? That’s your merchandise? Why didn’t you tell me?

Mr. Gold: Well because, at the time, you didn’t need to know.

Emma: Really? Or you thought I wouldn’t take the job?

Mr. Gold: On the contrary, I thought it would be more effective if you found out yourself. After seeing Ashley’s hard life, I thought it would make sense. Do you? I mean, if anyone could understand the reasons behind giving up a baby, I assumed it would be you.

Emma: You’re not getting that kid.

Mr. Gold: Actually, we have an agreement. My agreements are always honoured. If not, I’m going to have to involve the police and that baby is going to end up in the system. And that would be a pity. You didn’t enjoy your time in the system, did you, Emma?

Emma: It’s not going to happen.

Mr. Gold: I like your confidence. Charming. But all I have to do is press charges. She did, after all, break into my shop.

Emma: Let me guess – to steal a contract?

Mr. Gold: Who knows what she was after?

Emma: You know no jury in the world will put a woman in jail, whose only reason for breaking and entering was to keep her child. I’m willing to roll the dice that contract doesn’t stand up. Are you? Not to mention what might come out about you in the process. Somehow, I suspect, there is more to you than a simple pawn broker. You really want to start that fight?

Mr. Gold: I like you, Miss Swan. You’re not afraid of me, and that’s either cocky or presumptuous. Either way, I’d rather have you on my side.

Emma: so, she can keep the baby?

Mr. Gold: Not just yet. There’s still the matter of my agreement with Miss Boyd.

Emma: Tear it up.

Mr. Gold: That’s not what I do. You see, contracts – deals – well, they’re the very foundation of all civilized existence. So, I put it to you now. If you want Ashley to have that baby, are you willing to make a deal with me?

Emma: What do you want?

Mr. Gold: Oh, I don’t know just yet. You’ll owe me a favour.

Emma: Deal.

———–

(Emma and Henry enter Ashley’s room. She’s holding the baby.)

Emma: Hey. What’s her name?

Ashley: Alexandra.

Emma: It’s pretty.

Ashley: Thank you for getting me here.

Emma: Mr. Gold was outside. I took care of it – she’s yours.

Ashley: She is? What did you do?

Emma: Made a deal with him.

Ashley: Thank you. Thank you.

Emma: Oh, hey, kid. It’s almost five. We got to get you home.

(Emma and Henry both run out of the room.)

———–

(Regina is zipping up her dress. A shower can be heard in the background.)

Regina: I have to go. Henry’s expecting me home at five. But I’ll see you again. The next council meeting? Oh, and don’t forget – you left your socks under the bed.

(Regina leaves.)

———–

(Emma and Henry are in Emma’s car.)

Emma: Pumpkin. My code name. I was thinking in honour of Cinderella. Pumpkin.

(Henry shakes his head.)

Emma: You got a better one in mind?

Henry: Yep.

Emma: Well?

Henry: I’m not sure you’re ready yet.

(Emma pulls up to Henry’s house. Henry gets out, but Emma calls after him.)

Emma: Henry! About what you said at the hospital. About me being able to leave?

Henry: Yeah?

Emma: See you tomorrow.

(Emma drives away. Henry runs inside, just as Regina’s car pulls in the driveway. He runs upstairs and one of his shoes falls off. Regina enters the front door.)

Regina: Henry!

(Henry runs into his room, throws down his backpack and grabs a book. He lays down on his bed and throws off his one shoe. Regina is yelling as she walks up the stairs. She enters Henry’s room.)

Regina: Henry? What did I tell you? Do not leave your shoes lying around on the stairs. Someone could get hurt.

(Regina gives Henry his shoe and leaves. He breathes a sigh of relief.)

———–

(Sean enters Ashley’s room at the hospital.)

Sean: Is that her?

Ashley: Sean.

Sean: I am so sorry. I never should have left you.

Ashley: You’re back.

Sean: Yeah. I’m back. Here – I got her a present.

(He takes out a pair of shoes and tries to put them on the baby’s feet.)

Sean: I don’t know if they’re going to fit.

Ashley: They’re perfect.

(They kiss.)

———–

(Emma is leaning against her car. She takes out her phone and a piece of paper. She dials a number.)

Graham: Hello?

Emma: Graham? It’s Emma. I was thinking, maybe some roots wouldn’t be so bad. That deputy job still open?

Graham: Absolutely.

Emma: Then I’m in. Regina going to be okay with this?

Graham: I don’t care. It’s my department. I’ll see you Monday morning.

Emma: See ya.

(Emma hangs up. Elsewhere, Graham is in the same room that Regina was in earlier. He looks under the bed and grabs his socks.)

–[End]–

Kikavu ?

Au total, 235 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Mathry02 
11.07.2019 vers 17h

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

Elonarose 
24.03.2019 vers 12h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Djoo22 
26.11.2018 vers 21h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

OUAT du Mois
Aujourd'hui à 12:08

Suite de Mots
Aujourd'hui à 12:08

Survivor
Hier à 23:59

Les Designs
04.08.2019

Les Concours
18.07.2019

New Design
14.08.2019

Les Designs
04.08.2019

Actualités
Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Gabe Khouth décédé

Gabe Khouth décédé
Triste nouvelle, la série "Once upon à time" perd l'acteur Gabe Khouth né au Canada en 1972, est...

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill
Ginnifer Goodwin est à la tête d'une nouvelle série  : Why Women Kill qui sera diffusée dès le 15...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 22 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

SeySey, Hier à 09:48

Bonjour! Nouveau sondage sur le quartier Suits, pas besoin de connaître la série

SeySey, Hier à 16:08

Nouveau sondage spécial rentrée sur le quartier Manifest, pas besoin de connaître la série ! ;D

Luna25, Hier à 23:02

Nouveau pdm et nouveau duel sur le quartier Legends of tomorrow !

Luna25, Hier à 23:02

Venez soutenir Wyatt Halliwell ou Will Byers sur le quartier Legends of tomorrow !

chrismaz66, Aujourd'hui à 13:28

Nouvelle PDM de septembre spécial coiffure chez Torchwood! Attention, âmes sensibles s'abstenir! Bon dimanche ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site