VOTE | 821 fans

#106 : Le berger

Centré surLe prince charmant

Captures

David est face à un dilemme : rester avec Kathryn ou la quitter pour Mary. Dans le monde des comptes de fées, pour sauver le royaume de son père, le prince charmant doit rapporter la tête d’un dragon menaçant le royaume du roi Midas.

Popularité


4.18 - 11 votes

Titre VO
The Shepherd

Titre VF
Le berger

Première diffusion
04.12.2011

Première diffusion en France
08.12.2012

Vidéos

Promo VO

Promo VO

  

Regina parle à Kathryn VO

Regina parle à Kathryn VO

  

La mort du vrai Prince James VO

La mort du vrai Prince James VO

  

Rumple vient chercher Charming pour le Roi VO

Rumple vient chercher Charming pour le Roi VO

  

Charming combat le dragon VO

Charming combat le dragon VO

  

Charming doit s'engager à Abigaïl VO

Charming doit s'engager à Abigaïl VO

  

Charming dit adieu à sa mère VO

Charming dit adieu à sa mère VO

  

David cherche à rejoindre Mary VO

David cherche à rejoindre Mary VO

  

Diffusions

Logo de la chaîne addikTV

Québec (inédit)
Lundi 10.02.2014 à 00:00

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Dimanche 02.12.2012 à 00:00
2.80m

Logo de la chaîne BeTV

Belgique (inédit)
Lundi 20.08.2012 à 00:00

Logo de la chaîne CTV

Canada (inédit)
Dimanche 04.12.2011 à 00:00
1.56m

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 04.12.2011 à 00:00
9.66m

Plus de détails

Réalisation : Victor Nelli

Scénario  : Andrew Chambliss et Ian Goldberg

 

Guests :

Anastasia Griffith Abigail / Kathryn
Gabrielle Rose Ruth
Alex Zahara Roi Midas
Ian Butcher Chevalier corpulent
Matthew MacCaull Chevalier
Robert Maillet Behemoth

-[Storybrooke]-

Kathryn et David sont devant leur maison. Ils se rappellent leurs souvenirs puis Kathryn entraine David dans la maison.

David entre dans le salon, tous les invités l’applaudissent. David les salue.

Emma et Henry discutent au bas de l’escalier. Henry rappelle à Emma que si David ne se souvient de rien c’est à cause de la malédiction. Emma entre dans le jeu d’Henry sans vraiment y croire. David les rejoint, il se présente. Emma l’invite à sa cacher des invités avec Henry et elle. David se demande si Mary Margaret va venir à la fête. Emma lui répond que non.

Régina rejoint Kathryn dans la cuisine. Kathryn est malheureuse car elle a la sensation de David n’est pas vraiment présent avec elle. Régina essaye de lui remonter le moral et lui conseille d’aller retrouver son mari.

Kathryn retrouve Emma, Henry et le Dr. Whale qui discutent au salon. Elle leur demande où est David, personne ne le sait.

David se promène dans les rues de Storybrooke, il rencontre Mary Margaret qui accroche une cabane à oiseau dans un arbre. David s’étonne que Mary Margaret ne soit pas venue à la fête. Il lui dit qu’il est au courant qu’elle avait démissionné de l’hôpital. Il se demande si c’est parce qu’il lui a avoué ses sentiments. Mary Margaret met fin à la conversation.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Le Prince James est en haut d’une montagne brumeuse. Il se bat avec un homme. L’homme pique son bouclier et lui fait faire un vol plané. James se retrouve inconscient sur le sol. L’homme s’approche pour le tuer, mais James se relève pare ses coups et lui plante son épée dans le cœur. L’homme s’effondre sur le sol, mort. Les spectateurs applaudissent.

Le Roi Midas, félicite le Prince James pour son combat. Le Roi George clame que son fils est invincible et qu’il mènera à bien toute mission qu’on lui confiera. Le Roi Midas est septique. Il explique que son pays est menacé par un dragon que personne n’a réussi à tuer.

Le Roi George explique qu’il a besoin d’or. Le Roi Midas fait enlever son gant et il touche l’épée du Prince James, elle se transforme en or. Les deux rois d’éloignent pour régler les derniers détails de la mission du Prince James.

Les chevaliers sont enthousiasmes, le Prince James tente de les calmer. Une lance transperce le torse du Prince James qui s’écroule, mort.

La dépouille de James a été transportée au château de son père. Le roi George rend un dernier hommage à son fils. Les chevaliers entrent dans la salle. Quatre chevaliers emportent le cadavre du prince.

Un chevalier s’inquiète de l’avenir de la mission du prince James. Le Roi George lui dit que tout n’est pas perdu, de l’aide va arriver.

Rumplestiltskin est déjà là. Les chevaliers sortent.

Rumplestiltskin est désolé de la mort du Prince James. Le Roi George veut faire un autre marché, avec échange d’une baguette pour Rumplestiltskin, il veut la résurrection du prince. Rumplestiltskin lui dit que c’est impossible, il révèle que le Prince James a un frère qui pourra prendre sa place.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret frotte une assiette dans sa cuisine. Emma la regarde. Elle explique à Emma que David est venu la relancer à propos de ses sentiments, mais elle n’a rien fait. Emma lui a dit qu’elle avait raison. Emma prend deux verres et sert de l’alcool.

David est rentré chez lui, il regarde des photos. Kathryn vient le rejoindre au salon. Ils discutent à propos de la coiffure de David. Kathryn veut que David vienne se coucher avec elle. Il n’est pas d’accord.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

David court derrière un mouton dans un champ. Il le ramène à l’enclos. Sa mère rentre du marché. Elle explique à son fils que le marchant de blé a proposé un mariage arrangé entre sa fille et David. Il refuse, il ne veut se marier que par amour.

Rumplestiltskin apparaît.

Ruth apprend à David qu’il avait un frère jumeau. Ses parents ont échangé James contre l’argent nécessaire pour sauver la ferme.

David demande à Rumplestiltskin ce qu’il veut. Il explique que le roi a besoin d’un prince pour tuer un dragon. Il promet que le roi les protégera lui et sa mère si David accepte.

David pense qu’il n’a pas vraiment le choix.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret est chez Granny. Elle boit un café en lisant le journal. Le Dr Whale vient lui parler. Il lui demande pourquoi elle ne fait plus partie des bénévoles à l’hôpital. Il se demande si c’est à cause de lui. Mary Margaret lui répond que non. Il s’en va.

Régina vient parler à Mary Margaret. Elle s’indigne du comportement de celle-ci Elle ne devrait pas s’immiscer entre David et Kathryn. Elle apprend à Mary Margaret que David à quitter sa femme. Régina explique que David est fragile et demande à Mary Margaret de ne pas profiter de la situation.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

David regarde son reflet dans un bouclier. Le Roi Midas vient le retrouver. Il assure à David qu’il deviendra une légende s’il tue le dragon. Il s’en va.

Un chevalier vient attacher correctement l’armure du David. Il lui dit qu’il devra rester tranquille pendant la mission et que lui et les autres chevaliers se chargeront de tuer le dragon.

L’équipe envoyée pour tuer le dragon gravit la montagne. Il y a des charrettes brûlées ainsi que des cadavres carbonisés sur le chemin. Ils arrivent enfin à la grotte.

L’équipe se sépare en deux, David reste en arrière avec deux chevaliers. David questionne les chevaliers sur son frère.

Une flamme et un cri sortent de la grotte. Le berger se précipite pour aller aider les chevaliers dans la grotte. Il est retenu par les deux chevaliers à ses côtés. David veut aller aider les autres chevaliers mais on essaye de l’en empêcher. David se dégage et file vers la grotte.

David sauve le chevalier en charge des opérations. Le dragon crache du feu et sort de la grotte. David met à l’abri le chevalier. Le dragon revient et crache du feu sur les deux chevaliers restés en retrait, ils meurent. David part prendre l’épée d’un des chevaliers mort mais il se brûle avec. Le dragon revient vers lui et crache du feu. David repère un rocher proche de la paroi qui pourrait emprisonner la tête du dragon. Il attire le dragon vers cet endroit et ramasse une épée en courant. Le dragon est bloqué, il ne peut pas attraper David avec ses dents. Il coupe la tête du dragon.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret est dans sa classe. Elle ouvre du courrier. David la regarde faire. Il se signale. Mary Margaret n’est pas contente de le voir et lui demande de partir. David veut lui parler. Mary Margaret lui demande s’il a quitté sa femme pour elle. Il lui répond que non, il trouve que la situation est injuste pour Kathryn parce qu’il ne l’aime pas. Ils se disputent. Les enfants entrent dans la classe. Mary Margaret pousse David vers la sortie. Il lui demande de venir le retrouver vers le pont le soir même puis il part.

Emma est au bureau du sheriff, elle lit un dossier. Graham s’approche d’elle avec une boîte de gâteau. Il lui demande de le remplacer cette nuit parce qu’il est bénévole au refuge des animaux et que le directeur est malade.

Emma prend un gâteau et en mange un morceau. Mary Margaret arrive en courant dans le bureau. Graham s’en va patrouiller dans son bureau.

Mary Margaret explique à Emma que David a quitté sa femme et qu’elle va faire de son mieux pour résister. Elle demande à Emma son avis. Emma l’encourage à aller rejoindre David parce qu’il n’y a plus d’obstacle.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Dans la salle du conseil au château du roi George, Midas, George et David ont une conversation devant la tête en or du dragon. Un petit groupe de soldat emporte la tête du dragon.

David veut rentrer chez lui mais le roi met fin à la conversation.

Le Roi Midas explique que la tête du dragon symbolisera l’amitié entre les deux royaumes. Le Roi George s’inquiète de recevoir la récompense pour le travail effectué. Le Roi Midas explique qu’il avait besoin de trouver le meilleur parti possible pour sa fille, Abigaël. Malgré le refus de David, le Roi George accepte la proposition de mariage. Le Roi George menace David de brûler la ferme et de tuer sa mère s’il n’épouse pas Abigaël.

-[Storybrooke]-

David marche dans les rues de Storybrooke à la recherche du pont à péage. Il tombe sur Régina. Il lui demande son chemin vers le pont à péage. Régina lui demande s’il veut récupérer sa mémoire. David lui dit qu’il doit y rencontrer quelqu’un. Régina lui demande s’il a fait son choix. David acquiesce. Régina lui indique le chemin, David devra passer devant la boutique de Mr. Gold. Il s’en va en courant.

Mary Margaret attends David près de la rivière à côté du pont à péage.

David arrive à la boutique de Mr. Gold. Il est perdu. Il entre dans la boutique. David regarde un mobile avec des licornes. Mr. Gold arrive et David explique qu’il est perdu. Mr. Gold lui indique le chemin du pont à péage. David est sur le point de partir quand il voit un petit moulin en bois. David s’approche du moulin et fait tourner ses pales. Il se rappelle.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

David retourne voir sa mère à la ferme. Elle est contente de le revoir et l’enlace. Il lui explique qu’il a réussi sa mission. Elle est émerveillée par les habits de son fils. Elle lui raconte que le roi a tenu parole et qu’elle ne manque plus de rien. David annonce à sa mère qu’il va épouser la fille du Roi Midas de force. Ruth est choquée et lui dit qu’on ne pourra pas l’obliger à le faire. David lui dit que si, s’il ne fait pas ce qu’on lui dit, ils la tueront.

Ruth enlève sa bague, c’est un cadeau pour sa future femme. David refuse. Ruth lui dit que cette bague le mènera jusqu’au grand amour. Il prend la bague.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret attend David au pont à péage. Elle joue avec sa bague. David arrive en courant. David annonce à Mary Margaret qu’il se souvient de tout. Il lui explique qu’il les aime les aime toutes les deux, elle et Kathryn. David va retourner avec sa femme.

Mary Margaret est furieuse, elle est en colère que David lui ai donné de faux espoirs. Elle s’en va en pleurant.

Emma patrouille dans les rues de Storybrooke au volant de la voiture du sheriff. Elle voit quelqu’un descendre d’une fenêtre d’une maison. Elle arrête la voiture en sort et va se mettre en position pour interpeler l’homme. Elle le frappe au ventre avec sa matraque. C’est Graham. Emma est furieuse d’apprendre que Graham a une aventure avec Régina. Ils se disputent. Elle lance les clés de la voiture à Graham. Elle s’en va les larmes aux yeux.

David sonne chez lui. Kathryn va ouvrir. Il lui explique qu’il se souvient de tout. Ils décident de se remettre ensemble.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

David, devenu James, tend la main vers Abigaël qui la prend. Il la mène devant leurs deux pères. Les Rois Midas et George se félicitent de la future alliance qu’ils cèlent par le mariage de leurs enfants.

George emmène James pour une discussion en privée. Il est heureux que James ai choisi d’épouser Abigaël.

Abigaël veut rentrer chez elle au plus vite. James explique qu’il veut passer par la forêt.

Le Prince Charmant et Abigaël sont dans leur carrosse escortés par des Soldat. Blanche-Neige est agrippée dans un arbre, prête pour son embuscade. Le Prince Charmant regarde pas la fenêtre.

Blanche-Neige sourit depuis son arbre.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret est chez Granny, elle noie son chagrin dans l’alcool. Le Dr Whale va s’asseoir à côté d’elle au comptoir. Mary Margaret explique qu’elle regrette de s’être jetée dans la gueule du loup alors qu’elle savait que ça allait mal se terminer.

Mary Margaret accepte de prendre des verres avec le Dr Whale.

-[Storybrooke]-

Kathryn et David sont devant leur maison.

Kathryn : Tu sais, t’avais exactement la même tête, le jour où on l’a visité. Tu faisais un blocage à cause de l’affreux moulin sur la pelouse. Tu disais que tu ne voulais pas d’une maison de grand-mère. Tu te souviens de ce qui t’as fait changer d’avis ?

David : Je vois que le moulin à disparu.

Kathryn : Allez, vient… Tout le monde t’attend.

Kathryn prend la main de David et l’entraine dans la maison.

David : C’est qui tout le monde ?

———–

David entre dans son salon. Tout le monde l’applaudit.

Helen : Depuis des mois… Le voilà.

Kathryn : Voici James.

James : Bonsoir David, je suis content de te voir.

James sert la main de David.

David : Moi aussi.

James : T’as pas changé.

Kathryn : Et voici Helen sa femme.

David : Helen, enchanté.

Helen : Ca fais tellement plaisir de te voir.

James : On l’a retrouvé.

David : Ca va ?

Dr Whale : Bonsoir.

Kathryn : Bonsoir docteur.

Dr Whale : Bonsoir David.

David : Bonsoir.

Dr Whale : Je sais que tout ça es déstabilisant mais c’est dans votre intérêt. Le moindre détail peut vous aider à retrouver la mémoire. Essayez de vous amuser.

David : Merci Dr Whale. Je vais faire de mon mieux.

———–

Emma est Henry discutent au bas de l’escalier.

Henry : Tu sais pourquoi il se souvient de rien ? Parce que la malédiction agit pas encore sur lui.

Emma : Henry, David est amnésique.

Henry : C’est ce qui empêche la malédiction de remplacer son passé de conte de fée par plein de faux souvenirs.

Emma : Je vois… Parce que tout le monde ici à plein de faux souvenirs, c’est pour ça qu’ils arrivent pas à se rappeler qui ils sont vraiment.

Henry : Oui. Et là on a l’occasion de faire quelque chose pour lui. Il suffit qu’on l’aide à se rappeler qui il est.

Emma : Le Prince Charmant.

Henry : Pour ça il faut qu’on réveille sa mémoire en les réunissant Mlle Blanchard et lui.

Emma : C’est… C’est pas ce qu’on a fait déjà ?

Henry : Si et c’est ça qui l’a fait sortir du coma.

David arrive.

David : Bonsoir. C’est vous qui m’avez sauvé.

Emma : Oh ! Oui en quelque sorte.

David : Et… Vous êtes aussi les seules personnes que je connaisse.

Emma : Vous avez qu’à vous cacher avec nous.

David : Bonne idée.

David prend un amuse-gueule.

David : Merci.

Le serveur : De rien.

Henry : Alors, vous savez vous servir d’une épée ?

David : Je te demande pardon ? Emma, vous vivez avec Mary Margaret, c’est ça ?

Emma acquiesce.

David : Vous savez si elle vient ce soir ?

Emma : Non, elle peut pas venir.

David : Oh !

———–

Kathryn et Régina sont dans la cuisine. Kathryn prépare à manger.

Régina : Ne restez pas en cuisine. Il y a bien assez d’amuse-gueule. Allez-y ! Allez rejoindre votre mari.

Kathryn : Je l’ai perdu une fois et je l’ai retrouvé. Et j’ai l’impression qu’il est toujours pas avec moi. Vous pouvez pas imaginer ce qu’on ressent dans ces moments-là.

Régina : Je sais ce qu’on ressent. J’ai perdu quelqu’un moi aussi.

Kathryn : Vraiment ?

Régina : Oui. Mais rien ne peut me rendre l’amour que j’ai perdu. Vous, vous avez une chance de le garder. Rejoignez votre mari.

Kathryn : Vous avez raison. Régina, merci. Merci d’être une amie pour moi, j’ai toujours été seule, j’ai pas l’habitude d’en avoir.

Régina : Moi non plus.

Kathryn : Bien à partir d’aujourd’hui, vous en avez une.

Kathryn sort de la cuisine pour allez au salon.

———–

Kathryn retrouve Emma, Henry et le Dr Whale qui discutent au salon.

Kathryn : Vous avez vu David ?

Emma : Il était…

Dr Whale : Non.

———–

David se promène dans les rues de Storybrooke. Il retrouve Mary Margaret qui est dans un jardin en train d’accrocher une cabane à oiseaux.

David : T’as pas reçu l’invitation ?

Mary Margaret : David ?

David : Attend.

David saute par-dessus la palissade. Mary Margaret lui donne la cabane à oiseau.

Mary Margaret : Merci.

David monte sur l’escabeau et accroche la cabane dans l’arbre.

David : J’ai appris que tu avais démissionné de l’hôpital. C’est à cause de moi ? A cause de ce que je t’ai dit ? Sur les sentiments que j’ai pour toi ? S’il te plait, ne me dis pas que toi tu ne ressent rien.

Mary Margaret : T’es marié, personne ne devrait rien ressentir.

David : Je me fiche de ce qui devrait être ou ne pas être. Celui qui a épousé Kathryn, c’est pas moi. Je l’ai pas choisi. C’est toi que je choisi. Tu ressens la même chose, je le sais, je le sens.

Mary Margaret : Je sais que tu crois éprouver quelque chose pour moi, mais en fait si t’as cette impression c’est parce que je suis la personne qui t’as sauvé la vie. Alors, on ferait mieux d’en rester là.

Mary Margaret s’en va.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Le Prince James est en haut d’une montagne brumeuse. Il se bat avec un homme. L’homme pique son bouclier et lui fait faire un vol plané. James se retrouve inconscient sur le sol. L’homme s’approche pour le tuer, mais James se relève pare ses coups et lui plante son épée dans le cœur.

Prince James : Assure-toi que je suis vraiment mort la prochaine fois.

L’homme s’effondre sur le sol, mort. Les spectateurs applaudissent.

Roi Midas : Beau combat !

Roi George : Beau combat, dîtes-vous ? Voilà ce que j’appelle une euphémisme. Vous avez vu comment mon fils a triomphé de cette brute ? Il a vaincu l’invincible !

Roi Midas : C’est un bel acte de bravoure, mais ce n’était qu’un homme. Pourra-t-il faire de même avec un dragon ?

Roi George : La poussière de fée, est-elle magique ? Les trolls, vivent-ils sous les ponts ?

Prince James : Père, ne vous emportez pas ainsi. Je tuerai tous les monstres que vous mettrez sur mon chemin.

Roi Midas : Mon royaume est menacé par le plus terrible dragon que nul n’ait jamais affronté. Il a terrassé tous les guerriers qui l’ont défiés.

Prince James : Il ne s’est pas encore mesuré à moi.

Roi Midas : Mon royaume doit être délivré de ce monstre.

Roi George : Et mon royaume a besoin d’or. Nous devrions parvenir à nous entendre.

Midas lève la main. Un soldat vient lui enlevé son gantelet.

Roi Midas : Fait attention ! Rappelle-toi ce qui est arrivé à Frederick.

La main de Midas luit.

Roi Midas : Votre épée !

Le Prince James lui tends son épée. Midas la touche et elle se transforme en or.

Roi Midas : Considérer ceci comme un acompte. Apportez-moi la tête du dragon et vous aurez le reste.

Prince James : Marcher conclu ! Pardonnez-moi de ne pas vous serez la main, roi Midas.

Roi Midas : Ah ah ah ah ! Si vous voulez bien me suivre, nous devons convenir des derniers détails.

Un Chevalier : Chevaliers ! Rendons gloire à notre valeureux prince.

Les Chevaliers : Gloire !

Prince James : Non ! Il est trop tôt pour se réjouir. Ceci n’était qu’une mise à l’épreuve. La tâche que l’on nous a confiée, est trop importante, trop cruciale pour être prise à la légère. Le fait que je sois parvenu sans mal à vaincre cette brute ne signifie pas…

La lance de l’homme transperce le torse de James de par en par. Il meurt. Les chevaliers dégainent leur épée et fond un cercle autour du prince.

———–

La dépouille de James a été transporté au château de son père. Le roi George rend un dernier hommage à son fils. Les chevaliers entrent dans la salle.

Roi George : Adieu mon fils.

Quatre chevaliers emporte le cadavre du prince.

Un chevalier : Votre majesté. Nous n’avons hélas pas le temps de pleurer le prince. Si Midas apprend qu’il est mort, il trouveras un autre guerrier pour affronter le dragon. Et nous ne verrons jamais l’or qu’il nous a promis.

Roi George : Oui, je sais. Le royaume passe avant tout.

Un chevalier : Alors qu’allons-nous faire ?

Roi George : Il y a quelqu’un qui peut nous aider. Il devrait bientôt arriver.

Rumplestiltskin : Oh ! Il est arrivé !

Le roi George se retourne et voit Rumplestiltskin.

Roi George : Laissez-nous ! Sortez !

Les chevaliers sortent.

Rumplestiltskin : Alors, c’est ainsi que vous traitez mes présents ? Vous auriez pu être un peu plus soigneux.

Roi George : Ce n’était pas un présent, C’était mon fils.

Rumplestiltskin : Un fils que je vous ai donné.

Roi George : Nous avions conclu un marcher. Vous ne m’avez fait aucune faveur.

Rumplestiltskin : Oh si ! Si… Je vous en fait une ! Quel dommage que la reine et vous n’ayez pu concevoir vous-même un enfant. Mon pris pour ce petit garçon était vraiment une broutille et maintenant que la reine nous a quitté, j’imagine que donner naissance à un autre héritier est devenu hors de question. Et ne parlons pas d’un tueur de dragon.

Roi George : Passons un autre marcher ! Ramenez-le à la vie. J’ai besoin de mon fils pour sauver mon royaume. Vous aurez tout ce que vous voulez.

Rumplestiltskin : Tout ce que je veux ?

Roi George : Dîtes-moi ce que vous désirez et vous l’aurez.

Rumplestiltskin : Il y a une baguette magique que je convoite, elle appartient à une bonne fée qui protège votre famille depuis des siècles. Je veux savoir où la trouver.

Roi George : Accordé ! Maintenant, dîtes-moi comment puis-je faire revenir mon fils pour terrasser ce dragon.

Rumplestiltskin : Le faire revenir ? Oh ! Non ! Non ! Non ! C’est impossible ! Il est mort ! La magie me permet de faire bien des choses, mais pas cela.

Roi George : Mais vous venez de dire que…

Rumplestiltskin : Je n’ai jamais parlé de résurrection.

Roi George : Alors mon royaume est perdu ! Je suis perdu !

Rumplestiltskin : Oh non ! Quelle affreuse tragédie ! Ne vous ai-je pas dit que vous auriez un fils qui affronterait ce dragon ? Et n’ai-je pas toujours respecté ma parole ?

Roi George : Je croyais qu’il avait disparu pour toujours ?

Rumplestiltskin : Oh ! Lui, oui ! Mais il reste son frère.

Roi George : Son quoi ?

Rumplestiltskin : Son frère jumeaux, mon cher. Aurais-je oublié de vous dire qu’il y en avait un autre ?

———–

Un berger identique à James garde des moutons dans un champs.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret frotte une assiette dans sa cuisine. Emma la regarde.

Emma : Tu devrais arrêter de martyriser cette assiette. Elle va porter plainte.

Mary Margaret : Oh ! J’ai… La vaisselle commençait à s’accumuler et…

Emma : Ca a quelque chose à voir avec le fait que David soit passé tout à l’heure ? Je l’ai vu qui partait en faisant la tête quand j’ai garé ma voiture.

Mary Margaret : Hum. Il a… J’ai refusé de…

Emma : Je sais ce que tu as refusé… Et tu as bien fait !

Mary Margaret : Il a émis des arguments plutôt convainquant.

Emma : Mais il est marié… Je suis bien placé pour le savoir, j’était à la fête.

Mary Margaret : Qu’est ce que je dois faire ?

Emma : Tu dois laisser tomber la vaisselle et penser à autre chose.

Emma va prendre deux verres et de l’alcool. Elle sert les verres.

Emma : Voilà ce que j’en pense ? Je suis pas experte en relation de couple, les miennes se sont souvent mal terminées. Mais en général, Si tu as l’impression que ce que tu fais est mal… Ca l’est. Alors… Tu dois rester ferme et lui il doit décidé ce qu’il doit faire de sa vie.

Elles trinquent.

Emma : A la tienne !

———–

David est chez lui, il regarde des photos. Kathryn vient le rejoindre au salon.

Kathryn : Tu as l’air différent.

Elle s’assoit sur le canapé.

Kathryn : Se sont tes cheveux. Ils sont plus long. Avant tu avais une coupe en brosse. Tu te plaignait que les cheveux long te grattaient et que c’était trop dur à coiffer.

David : Ils ont poussé quand j’étais à l’hôpital.

Kathryn : Bon. Moi, je vais me coucher maintenant. Est-ce que tu veux venir avec moi ?

David : Tu veux dire pour aller se coucher ? Ou se coucher ?

Kathryn : Comme tu voudras.

David : On pourrait peut-être discuter encore un peu ?

Kathryn embrasse David.

David : Non ! Il faut pas, ça serait pas bien.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Le Berger court derrière un mouton dans un champ. Il le ramène à l’enclos.

Le Berger : Avance ! Allez ! Allez ! Voilà, vient par ici. Allez ! C’est bien, vient. Allez.

Le Berger ferme l’enclos.

Le Berger : Tu t’y attendais pas.

Ruth : Chéri !

Le Berger : Mère ! Ca a été au marcher ?

Ruth : C’était intéressant…

Le Berger : Intéressant ? D’habitude tu reviens en te plaignant des prix.

Ruth : Oh, oui ! Ca, ça n’a pas changé.

Le Berger : Allez.

Ruth : Mais cette fois, j’ai eu une discussion intéressante avec le marchant de blé.

Le Berger : De blé ? On n’a pas besoin de blé.

Ruth : Il a une fille tout juste en âge de se marier, il pense que tous les deux vous feriez un couple parfait.

Le Berger : Tu veux me marier.

Ruth : Pardonne-moi d’envisager une chose pareille, seulement…

Le Berger : Laisse-moi deviner ? Sa dote nous permettrait de sauver la ferme ?

Ruth : Il faut reconnaître que nous n’avons plus gère le choix.

Le Berger : Mère, je t’en pris. Aussi pauvre que nous soyons, l’amour est encore un luxe que je peux m’offrir. Je te promets de trouver un moyen de sauver la ferme… Mais je ne le ferai pas en me mariant pour de l’argent. Quand je me marierai, j’aimerais que se soit parce que j’ai réellement choisi de passer le reste de ma vie avec une personne que j’aime.

Ruth : Quand vas-tu enfin devenir raisonnable ? Et comprendre que tu ne peux pas tout avoir.

Rumplestiltskin : Oh ! Mais peut-être que si…

Rumplestiltskin apparaît.

———–

Ruth et le Berger se sont isolés pour avoir une discussion.

Le Berger : Un frère jumeau ? Et tu l’as donné à cet homme-là ?

Ruth : Nous étions pauvres et nous avions à peine de quoi vivre. Un jour, il est venu ici et nous a proposé un marcher, en échange de l’un de vous deux, nous gardions notre ferme.

Le Berger : Pourquoi tu ne m’en a jamais parlé ?

Ruth : Nous ne pouvions en parler à personne, cela faisait parti du marcher. Ton père l’a regretté à la minute où cet homme a emmené ton frère. Et il a emporté ses remords jusque dans sa tombe.

Rumplestiltskin : Désolé d’interrompre une confession si émouvante, malheureusement le temps presse.

Le Berger : Attends-moi à l’intérieur, je vais régler cela.

Ruth rentre dans la maison.

Le Berger : Qu’attends-tu de moi ?

Rumplestiltskin : Oh, moi, rien ! C’est le roi qui t’attend. Il lui faut un prince pour tuer un dragon.

Le Berger : Je ne suis pas un tueur de dragon.

Rumplestiltskin : Non, mais ton frère l’était. Ce lien de parenté que tu viens de découvrir, est pour toi une chance inespéré. Contente-toi de te faire passer pour le prince, les chevaliers du roi se chargeront du reste. Tout ce que tu auras à faire, c’est apporter la tête du dragon à Midas.

Le Berger : Qu’as-tu à y gagner ?

Rumplestiltskin : Ce que j’y gagne est mon affaire. Demande-moi plutôt, quel est ton intérêt dans cette histoire. Si tu acceptes, ta pauvre mère sera sous la protection du roi, elle ne manquera plus jamais de rien et votre ferme sera sauvée. Quant à toi, si tu survis, tu reviendras au royaume en héros conquérant. Ne me dis pas que tu n’as jamais fait ce rêve.

Le Berger : Je n’ai pas vraiment le choix.

Rumplestiltskin : Oh ! Tout le monde a le choix très cher… Mais il s’agit de faire le bon.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret est chez Granny. Elle boit un café en lisant le journal. Le Dr Whale vient lui parler.

Dr Whale : Je suis le meilleur, hein ?

Mary Margaret : Hum ?

Dr Whale : C’est sous ma surveillance qu’il est sorti du coma.

Mary Margaret : Bonjour Dr Whale.

Dr Whale : J’ai entendu dire que vous ne faisiez plus parti des bénévoles, j’espère que ce n’est pas à cause de moi ?

Mary Margaret : Pourquoi ça serait à cause de vous ?

Dr Whale : Ben, après notre dîner de l’autre soir, je ne vous ai jamais rappelé. Oui je sais, ce n’est pas très classe. Je vous demande pardon. Si vous parvenez un jours à oublier cette indélicatesse, vous savez où me trouver. Bonne journée.

Le Dr Whale s’en va. Régina entre et va parler à Mary Margaret.

Régina : Mlle Blanchard, vous avez une minute ?

Mary Margaret : Bien sûr.

Régina : J’aimerais vous parler d’une de mes amies, Kathryn Nolan. Plus précisément, j’aimerais vous parler de son mari, David. Vous n’êtes pas fait l’un pour l’autre, ce n’est pas quelqu’un pour vous. Il est déjà pris alors trouvez un autre homme à séduire.

Mary Margaret : Je n’ai pas cherché à le séduire.

Régina : Ah ! Non ! Alors il a quitté sa femme comme ça, sans raison ?

Mary Margaret : Il a fait quoi ?

Régina : Vous n’étiez pas au courant ?

Mary Margaret fait non de la tête.

Régina : Et bien, je pense que vous le serez bientôt. Alors écoutez-moi très attentivement parce que c’est dans votre intérêt. Laissez-le tranquille ! Il est extrêmement fragile, il ne sait plus qui il est ni ce qu’il fait et vous êtes à deux doigts de gâcher la vie de plusieurs personnes. Alors avant de commettre l’irréparable, réfléchissez et laissez-le se rappeler qui il est vraiment.

Régina s’en va.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Le Berger regarde son reflet dans un bouclier. Midas s’approche de lui.

Roi Midas : Le voilà enfin, notre sauveur ! L’homme qui va tuer le dragon qui terrorise mon peuple.

Le Berger prend l’épée dorée.

Roi Midas : Si vous réussissez, vous deviendrez une légende.

Midas s’en va. Un chevalier s’approche du Berger.

Le chevalier : Attends ! Laissez-moi faire. Tu l’as mal attaché. Donne-moi l’épée.

Le chevalier qui vient d’attacher correctement les épaulettes du Berger lui prend l’épée dorée.

Le Berger : Comment puis-je me battre et me défendre si je n’ai pas d’épée.

Le chevalier : Se ne sera pas utile. Tu resteras à l’entrée de la grotte, pendant que nous tuerons le dragon. Si tu ne reviens pas vivant, Midas ne donnera pas d’or à notre royaume. Tu as peut-être le titre de héros mais c’est à nous d’accomplir ta mission.

Le dragon pousse un cri dans la montagne.

———–

L’équipe envoyée pour tuer le dragon gravit la montagne. Il y a des charrettes brûlées ainsi que des cadavres carbonisés sur le chemin. Ils arrivent enfin à la grotte.

Le chevalier : Nous y sommes. Le repère du dragon est là à l’intérieur. Toi tu restes ici, nous ne serons pas long.

L’équipe se sépare en deux, le Berger reste en arrière avec deux chevaliers.

Le Berger : Vous ne connaissiez bien ?

Le chevalier : Qui ?

Le Berger : Mon frère, le prince.

Un chevalier : Oui, on le connaissait bien. C’était l’homme le plus courageux que j’ai rencontré.

Un flamme et un cri sortent de la grotte. Le berger se précipite pour aller aider les chevaliers dans la grotte. Il est retenu par les deux chevalier à ses côtés.

Le Berger : Ils ont besoin d’aide.

Un chevalier : Non ! Nous devons les attendre ici, se sont les ordres !

Le Berger : Mais si on ne fait rien ! Ils vont mourir !

Un chevalier : Vous ne pouvez pas y allez !

Le Berger : Lâchez-moi !

Le Berger se dégage et file vers la grotte.

Un chevalier : S’il vous plait revenez !

Le Berger sauve le chevalier en charge des opération. Le dragon crache du feu et sort de la grotte. Le Berger met à l’abris le chevalier.

Le Berger : Où est ton épée ?

Le dragon revient et crache du feu sur les deux chevaliers restés en retrait, ils meurent.

Le Berger : Reste ici !

Le Berger part prendre l’épée d’un des chevaliers mort mais il se brûle avec. Le dragon revient vers lui et crache du feu. Le Berger repère un rocher proche de la parois qui pourrait emprisonner la tête du dragon. Il attire le dragon vers cet endroit et ramasse une épée en courant. Le dragon est bloqué, il ne peut pas attraper le Berger avec ses dents.

Le Berger : Tu ne t’attendais pas à ça, hein ?

Le Berger coupe la tête du dragon.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret est dans sa classe. Elle ouvre du courrier. David la regarde faire.

David : Fait attention ! La lame a l’air coupante.

Mary Margaret : T’as rien à faire ici !

David : Ecoute, il fallait que je te vois.

Mary Margaret : Me dit pas que tu as quitté ta femme à cause de moi parce que je te préviens tout de suite. Je ne veux pas briser ton mariage !

David : C’est pas toi d’accord ! C’est moi. Et moi non plus, je veux pas la faire souffrir, mais le plus injuste envers Kathryn, se serait de faire semblant de l’aimer. Elle mérite d’être avec quelqu’un qui ressente pour elle… Ce que moi, je ressens pour toi.

Mary Margaret : Je fais des efforts surhumains pour pas t’écouter. Pour faire ce qui est bien !

David : En quoi ça serait bien de pas m’écouter ?

Mary Margaret : Parce qu’il y a déjà quelqu’un dans ta vie.

David : Quelqu’un que j’ai pas choisi.

La cloche sonne. Les enfants rentrent dans la classe.

David : L’homme qui avait cette vie… Celui qui a épousé Kathryn n’existe plus. L’homme que je sui aujourd’hui en aime une autre.

Mary Margaret : Cette fois, il faut vraiment que tu t’en ailles.

Mary Margaret pousse David vers la sortie.

David : T’es sûre que c’est ce que tu veux ?

Mary Margaret : Allez ! Dehors !

David : Viens me retrouver ce soir. Accepte au moins d’y réfléchir. Je serais vers le pont où tu m’as trouvé, à 20h. T’as toute la journée pour y penser. Si tu viens pas, je me ferais une raison et je t’embêterais plus jamais. Si tu choisis de venir… Si tu nous choisis… Tu sais où me trouver.

David part.

———–

Emma est au bureau du sheriff, elle lit un dossier. Graham s’approche d’elle avec une boîte de donuts.

Graham : Tu sais quand on raconte que les flics adorent les donuts, et ben, c’est pas totalement faux.

Emma : D’accord. Qu’est ce que tu veux ?

Graham : Tu te rappelles quand je t’ai promis que tu ne bosserais pas la nuit ? Il faudrait que tu me remplaces ce soir… Rien que cette fois.

Emma : Pourquoi ?

Graham : Je suis bénévole dans un refuge pour animaux et là le directeur est malade. Il faut bien que quelqu’un nourrisse les chiens.

Emma : T’as de la chance. J’aime les pattes d’ours.

Emma prend un gâteau et en mange un morceau. Mary Margaret arrive en courant dans le bureau.

Mary Margaret : Emma ? Je peux te parler ?

Graham : Bon moi, je vais patrouiller dans mon bureau.

Mary Margaret : Merci.

Emma : Merci.

Graham part dans son bureau.

Mary Margaret : Il est parti de chez lui. David… Il l’a quitté… Il a quitté sa femme.

Emma : Attends. Reprend depuis le début.

Mary Margaret : Il l’a fait pour moi, il veut être avec moi. Il veut que j’aille le retrouver ce soir.

Emma : Mais…Comment ?

Mary Margaret : Je fais de mon mieux pour résister mais à chaque fois, il revient à la charge. Je veux dire… Comment faire pour qu’il arrête ? Comment lui faire comprendre que c’est non ? Qu’est ce que tu ferais toi ?

Emma : J’irai le retrouver.

Mary Margaret : Quoi c’est vrai ?

Emma : Ben ! Il l’a quitté ? C’est facile de te dire qu’il veut être avec toi, agir en conséquence c’est déjà plus dur et là, il l’a fait. Je vois pas… Ce que tu peux demander de plus ?

Mary Margaret : Régina est la nouvelle grande amie de Kathryn, je crois pas qu’elle va apprécier.

Emma : Hum ! Raison de plus pour le faire !

Mary Margaret : Alors ça y est, c’est vraiment arrivé ?

Emma : A toi de me le dire.

———–

David est dans sa chambre chez Granny. Il se regarde dans le miroir puis va à la fenêtre pour regarder l’heure. Il joue avec son alliance.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Dans la salle du conseil au château du roi George, Midas, George et le Berger ont une conversation devant la tête en or du dragon.

Roi George : Il l’a fait… Il a fait tout ce que vous lui avez demandé et bien plus encore. Mon fils a affronté le dragon et il lui a tranché la tête.

Roi Midas : Rapportez-là au palais… Mettez-là entre la chimère et le mapinguouari.

Un petit groupe de soldat emporte la tête du dragon.

Roi George : Nous avons réussi… Il ne s’est aperçu de rien.

Le Berger : En effet. Quand puis-je espérer rentrer chez moi ?

Roi George : Ce n’est ni le lieu ni le moment d’en parler.

Roi Midas : A compter de ce jour, la tête de se monstre nous rappellera à tout jamais le valeureux guerrier qui l’a terrassé. Le plus courageux et le plus noble des princes qu’il m’est été donné de connaître. Vous avez désormais mon plus grand respect.

Roi George : Nous sommes honoré de ce respect, roi Midas, comme nous respectons votre honorable talent.

Roi Midas : Euh.. Oui, oui, je vous ai promis de l’or et vous aurez de l’or. Mais, je ne serais pas devenu roi si je manquais d’ambition. Si je suis devant vous aujourd’hui, c’est parce que j’ai toujours vu les choses en grand. Je ne cherchais pas un simple tueur de dragon, je voulais le plus fort, le plus vaillant des guerriers, un héros, un homme qui pourrait unir nos deux royaumes, un homme que je serai fière d’avoir au sein de ma famille. Faîtes-le entrer !

Une femme entre escortée de deux soldats.

Roi Midas : Chers et vénérables amis, permettez-moi de vous présenter ma fille, Abigaël. Au-delà de l’or et de toutes les richesses, elle est le plus précieux de mes trésors. Je lui ai promis de ne pas la donner en mariage avant de lui avoir trouvé un compagnon que j’estimerais digne d’elle. Aujourd’hui, je l’ai trouvé.

Abigaël : Il a tué le dragon ?

Le Roi Midas acquiesce.

Abigaël : Il devrait convenir.

Roi Midas : Et c’est pour cette raison que j’ai décidé de vous offrir la main de ma fille.

Le Berger : Grand roi Midas, je suis profondément honoré par votre généreuse proposition, mais je crains de ne pas…

Roi George : Voilà bien mon fils ! Il est d’une modestie à peine croyable.

George enlace le Berger.

Roi George : Si vous osez refuser, je vous tiendrais pour responsable du malheur de notre peuple et de l’inévitable déchéance de notre royaume. Vous épouserez cette jeune fille, ou je vous tuerais, je tuerais votre mère et je réduirais votre ferme en cendres. Avez-vous bien compris ? Je prends votre silence pour une forme d’assentiment et une preuve de sagesse. Je sais que vous prendrez la bonne décision.

-[Storybrooke]-

David marche dans les rues de Storybrooke à la recherche du pont à péage. Il tombe sur Régina.

Régina : Monsieur Nolan ?

David : Oh ! Oh !

Régina : Pardon, je ne voulais pas vous faire peur. J’étais en train de rentrer du travail et je vous ai vu. Vous êtes perdu ?

David : Oui en quelque sorte. Euh… Je cherche le pont à péage.

Régina : Hum. Celui où on vous a retrouvé.

David : Oui.

Régina : Pour réveiller votre mémoire ?

David : Non. Je dois voir quelqu’un.

Régina : Vous avez fait votre choix.

David : Oui.

Régina : Et je suppose que vous ne changerez pas d’avis, quoique je dise ?

David : Rien ne peux changer ce que je ressens.

Régina : Non bien entendu. Continuez sur cette rue jusqu’à la boutique de Mr. Gold. Vous allez arriver à un carrefour, prenez la rue à gauche, vous allez tomber sur un chemin de randonnée qui mène directement au pont.

David : Je vous remercie de votre compréhension.

Régina : Bonne chance David ! J’espère que vous trouverez ce que vous chercher.

David s’en va en courant.

———–

Mary Margaret attends David près de la rivière à côté du pont à péage.

———–

David arrive à la boutique de Mr. Gold. Il est perdu. Il entre dans la boutique.

David : Il y a quelqu’un ?

David regarde les objets.

David : Oh oh ?

David regarde un mobile avec des licornes.

Mr. Gold : Charmant ?

David : Je vous demande pardon ?

Mr. Gold : Le mobile, il est charmant, non ? C’est un modèle unique, d’une délicatesse exquise, magnifiquement travaillé. Vous voulez le voir de plus près ?

David : Non. Non, enfin je veux dire, il est très joli mais là je suis perdu. Je cherche le pont à péage. Le maire m’a parlé d’un carrefour après votre boutique mais…

Mr. Gold : On dirait qu’elle vous a détourné de votre chemin.

David : Ouais, j’aurais cru que le maire connaissait mieux sa propre ville.

Mr. Gold : On pourrait le croire. En sortant, tourner à droite, au deuxième croisement vous trouverez le chemin de randonnée.

David : Merci beaucoup !

David est sur le point de partir quand il voit un petit moulin en bois.

Mr. Gold : Il y a quelque chose qui vous plait ?

David : Où vous avez eu ça ?

Mr. Gold : Ce vieux moulin ? Il prend la poussière ici depuis toujours.

David s’approche du moulin et fait tourner ses pales.

David : Je crois que… Qu’il m’a appartenu.

Mr. Gold : Ah, oui ? Vous en êtes sûr ?

David : Oui. Oui je m’en souviens.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Le Berger retourne voir sa mère à la ferme.

Le Berger : Mère ?

Ruth : Oh ! Tu es de retour. Tu es en vie !

Le Berger : Oui.

Elle prend son fils dans ses bras.

Ruth : Oh ! Oh !

Le Berger : J’ai réussi !

Ruth : Tu es blessé ? Je me suis fait tellement de soucis.

Le Berger : Je vais bien, rassures-toi.

Ruth : Laisse-moi te regarder. Quelle allure ! Tu es… Si élégant, si… Oh ! Tu as l’air d’un prince. Mais entre je vais préparer un bon repas. Il faut que tu vois les champs et la ferme, le roi a tenu parole. Nous ne manquerons plus jamais de rien.

Ruth est sur le point de rentrer dans la maison, le Berger ne la suit pas.

Ruth : Qui a-t-il ? Tu n’entres pas ?

Le Berger : Le roi Midas veut unir les deux royaumes en m’accordant la main de sa fille.

Ruth : Sa fille ?

Le Berger : Le marchant de blé aura du mal à rivaliser avec une telle offre.

Ruth : Non. Tu as eu raison de refuser l’offre du marchand et tu dois refuser celle-là. Il ne s’est pas passé une journée sans que je me reproche amèrement de t’avoir encourager à faire un tel sacrifice. Il n’y a rien de plus important que d’être libre de choisir la femme de sa vie. Je renoncerais à la ferme.

Le Berger : Non.

Ruth : Ils ne pourront pas te forcer à te…

Le Berger : Si, ils le peuvent. Et Midas ne devra jamais savoir qui je suis réellement, ce qui signifie…

Ruth : Que je ne pourrais plus jamais te revoir.

Le Berger : Hélas, oui…

Ruth : Alors refuse, prends la fuite !

Le Berger : Se serait de la folie ! Si je disparaît, il te tueront !

Ruth : Dans les deux cas, je te perdrais. Si je te sais heureux, je mourais en paix.

Le Berger : J’ai déjà accepté la proposition de Midas. Je en suis pas venu te demander conseil, mère. Je suis venu t dire au revoir. Il y a trop de choses en jeu, tu sais. Je ne peux pas laisser tout le royaume souffrir par ma faute. S’ils te faisaient du mal, je ne pourrais le tolérer. Enfin de compte, c’est toi qui avait raison… Je ne peux pas tout avoir.

Ruth : Oh ! Mon garçon… Mon cher et tendre enfant.

Ruth enlève sa bague.

Ruth : Donne cette bague à ta future épouse.

Le Berger : Non mère, je ne l’aime pas ! C’est à peine si je l’ai rencontré. Tu devrais la garder, je t’assure.

Ruth : Ce n’est pas parce que tu ne la connais pas encore, que tu n’en tomberas pas amoureux. Cette bague saura te guider jusqu’au grand amour, où qu’il soit. Moi, je l’ai connu avec ton père et ensuite en tant que mère et tu le connaîtra aussi. Allez !

Le Berger : Non !

Ruth : Prends-la ! Ainsi, je saurai, même si je ne te revois plus jamais… Je saurais que tu es heureux… Je saurai que tu as trouvé l’amour.

Le Berger acquiesce.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret attend David au pont à péage. Elle joue avec sa bague. David arrive en courant.

David : Alors t’es venue ?

Mary Margaret : Qu’est ce qui a ? Tu as l’air surpris. En fait, t’as même l’air déçu de me voir.

David : Ca y est, je me souviens.

Mary Margaret : De Kathryn ?

David : De tout.

Mary Margaret : Et tu l’aimes encore…

David : J’en sais trop rien. Je sais que je l’ai aimée. Je me rappelle ce que j’éprouvais et je peux pas faire comme si ça avait pas existé.

Mary Margaret : Alors ce que tu m’as dit ce matin…

David : Est toujours vrai… J’ai toujours des sentiments pour toi… Des sentiments profonds, d’une intensité que je comprends pas tout à fait.

Mary Margaret : Tu retournes auprès d’elle ?

David : C’est la meilleure chose à faire.

Mary Margaret : La meilleure chose à faire, c’était de pas me donner de faux espoirs.

David : Je sais.

Mary Margaret : Alors tu as fait ton choix.

David : Je suis vraiment désolé.

Mary Margaret : Ah ! Ca fait rien. On n’était sûrement pas fait l’un pour l’autre.

Mary Margaret s’en va en pleurant.

———–

Emma patrouille dans les rues de Storybrooke au volant de la voiture du sheriff. Elle voit quelqu’un descendre d’une fenêtre d’une maison. Elle arrête la voiture en sort et va se mettre en position pour interpeler l’homme. Elle le frappe au ventre avec se matraque.

Graham : Oh !

Emma : C’est comme ça que tu fais du bénévolat ?

Graham : Bah en fait, il y a eu un changement de programme, Régina m’a demandé de…

Emma : De coucher avec elle ?

Graham : Non.

Emma : Alors pourquoi… Pourquoi t’es sorti par la fenêtre ?

Graham : Parce que elle… Elle voulait pas qu’Henry soit au courant.

Emma : Vous l’avez fait alors qu’il dormait dans la maison ?

Graham : Il dort dans sa chambre, il s’est rendu compte de rien.

Emma : Oh ! C’est pas vrai. Je crois qu’en ce moment je préférerais être Henry. C’est dégoûtant !

Graham : Je suis vraiment bénévole dans un refuge, tu sais.

Emma : Je te laisse finir ma tournée. Compte plus sur moi pour bosser la nuit !

Elle lance les clés de la voiture à Graham. Elle s’en va les larmes aux yeux.

———–

David sonne chez lui. Kathryn va ouvrir.

David : T’avais raison… Je détestais le moulin devant la maison.

Kathryn : Tu t’en souviens ?

David acquiesce.

Kathryn : Tu te souviens de quoi d’autre ?

David : Du principal… Je sais qu’on traversait une mauvaise passe quand je suis parti… Je sais que t’as cru que je voulais rompre mais c’était pas le cas. J’avais envie de sauver notre couple. En fait j’avais seulement besoin de temps. Ensuite, il y a eu mon accident et finalement j’ai eu beaucoup plus de temps que prévu. Je suis désolé.

Kathryn : Je le suis encore plus.

David : Je sais que ça va pas être évident si on se remet ensemble. Mais j’ai envie qu’on voit où ça peut nous mener.

Kathryn : Excellente idée.

David tend la main vers Kathryn.

-[Forêt Enchantée - Passé]-

Le Berger, devenu James, tend la main vers Abigaël qui la prend. Il la mène devant leur deux père.

Roi Midas : Que cet instant marque le début d’une ère nouvelle, d’un nouveau royaume, à la fois uni et fort.

Roi Georges : Une ère de confiance et de mutuelle prospérité.

Roi Midas : Abigaël, James, je reste ici afin de parachever l’union de nos terres avec le roi Georges, rejoignez votre nouvelle demeure dans mon palais, nous nous y retrouverons d’ici peu et les festivités dépasseront toutes vos espérances.

Abigaël : Merci père. Je m’en remets à votre jugement. A bientôt chère enfant.

George emmène James pour une discussion en privée.

Roi Georges : Je me réjouis de votre décision, mon fils.

Prince Charmant : Merci… Père.

Ils se serrent la main.

Abigaël : Partons ! Il me tarde de rentrer.

Prince Charmant : Alors que le voyage commence ! J’ai pensé que nous pourrions passer par la forêt.

Abigaël part.

Roi Georges : Souriez un peu mon garçon, vous êtes en route vers le grand amour.

Le Prince Charmant part lui aussi.

———–

Le Prince Charmant et Abigaël sont dans leur carrosse escortés par des Soldat. Blanche-Neige est agrippée dans une arbre, prête pour son embuscade. Le Prince Charmant regarde pas la fenêtre.

Abigaël : Quand je vous disais que la route des Trolls était plus rapide. Est-ce que vous m’écoutez, seulement ?

Blanche-Neige sourit depuis son arbre.

Un soldat : Halte ! Il y a quelque chose au milieu du chemin.

-[Storybrooke]-

Mary Margaret est chez Granny, elle noie son chagrin dans l’alcool. Le Dr Whale va s’asseoir à côté d’elle au comptoir.

Dr Whale : Dure journée ?

Mary Margaret : J’ai pas envie d’en parler.

Dr Whale : Vous savez, c’est parfois plus facile de se confier à une personne dont l’opinion nous indiffère.

Mary Margaret : Vous vous êtes déjà retrouvé dans une situation où vous saviez exactement ce qui allait se produire mais vous avez plongé la tête la première ? Et quand ce que vous craigniez le plus a fini par arriver, vous avez eu envie de vous mettre des claques tellement c’était prévisible ? Mais, vous êtes comme ça, vous vous faîte du mal à chaque fois.

Dr Whale : Non.

Mary Margaret : Alors c’est quoi votre secret ?

Dr Whale : Hun ! Je fais jamais ce qu’on pourrait attendre de moi. Ca rend la vie plus intéressante. Je peux vous offrir un verre ?

Mary Margaret : Peut-être même deux.

Dr Whale : Hum.

–[Real World]–

(David and Kathryn are standing outside of their house. There is a little sign that says ‘The Nolans’ on the lawn.)

Kathryn: You know, you had the same look on your face before we bought it, too. You couldn’t see past the ugly windmill on the lawn and said you’d never buy an old lady house. Do you remember what made you change your mind?

David: Well, I see the windmill’s gone.

Kathryn: Come on. Everyone’s waiting.

David: Who’s ‘everyone’?

(They walk up the walkway and enter the house.)

———–

(Most of the people of Storybrooke are at David’s coming home party. Kathryn introduces him to various people.)

Kathryn: This is Gene.

Gene: Good to see you, Dave.

David: How you doing?

Kathryn: And this is Ellen, his wife.

David: Ellen. Hi.

Ellen: Good to see you, too.

Kathryn: And Frank.

David: Hey.

Dr. Whale: Hey.

Kathryn: Dr. Whale.

Dr. Whale: Hi, David. Look, I know this is a lot, but it’s good for you. The smallest thing can trigger your memories. Just try and have fun.

David: Thank you, Dr. Whale. I’ll do my best.

(Over by the stairs, Emma and Henry are talking.)

Henry: You know why he doesn’t remember? The curse isn’t working on him yet.

Emma: Henry, David has amnesia.

Henry: Well, it’s preventing the curse from replacing his fairy tale story with fake memories.

Emma: Right. Because everyone here has fake stories that prevent them from remembering who they really are.

Henry: Right. And now’s our chance to help him. We just have to get him to remember that he’s-

Emma: He’s Prince Charming.

Henry: We just have to jog his memory by getting him and Miss Blanchard together.

Emma: Didn’t we just try that?

Henry: And it woke him up.

(David joins Emma and Henry.)

David: Hey. You’re the ones who saved me, right?

Emma: Oh, yeah. I guess.

David: And, uh, you’re also the only ones I know here.

Emma: You can hide with us.

David: Fantastic.

(A man serves David an appetizer. David stabs a cocktail weenie with a toothpick.)

David: Oh, thank you.

Henry: So, you ever use a sword?

David: I’m sorry? Emma, you live with Mary Margaret, right? You know if she’s coming tonight?

Emma: No, she couldn’t make it.

David: Oh.

———–

(Regina and Kathryn are in the kitchen.)

Regina: You should go out there. There’s plenty of food. Go. Be with your husband.

Kathryn: I lost him once, now I have him back. But it’s like I still don’t have him back. You have no idea how that feels.

Regina: Actually, I do. I lost someone once, too.

Kathryn: Really?

Regina: Yes. But the love I lost – there’s no bringing him back. You have a chance here. Go to him.

Kathryn: You’re right. And Regina – thank you. Thank you for being such a good friend. It’s been so lonely. I’m not used to having one.

Regina: Neither am I.

Kathryn: Well, like it or not, you have one now.

———–

(Kathryn approaches Emma, Henry and Dr. Whale.)

Kathryn: Have you seen David?

Emma: Um, he…

Dr. Whale: No.

———–

(Mary Margaret is trying to hang a bird feeder in a tree. David calls to her from the sidewalk.)

David: Did you not get the invite?

MMB: David.

(David jumps over the fence and hangs the bird feeder for her.)

David: So, I heard you resigned from the hospital. Was it me? Cause of what I told you, about how I felt about you… Oh, come on – don’t tell me it’s one sided.

MMB: You’re married. It should be no side.

David: Should be doesn’t matter. Whoever married Kathryn, it’s not me. I didn’t choose her. I’m choosing you. I know you feel it – I can tell.

MMB: I know you think that we have this connection, but maybe it’s because I happen to be the person who saved your life? So, why don’t we leave it at that.

(Mary Margaret leaves.)

–[Fairy Tale World]–

(Prince Charming and a heavily armoured man are fighting. Prince Charming ends up victorious.)

Prince Charming: Next time, make sure I’m really dead.

King Midas: Well done!

King George: Well done? There’s an understatement. See what my son did to that brute? He just killed the unkillable.

King Midas: A valiant feat, for sure, but it is still just a man. Can he do the same with a dragon?

King George: Do fairies sprinkle dust? Do trolls live under bridges?

Prince Charming: Father, relax. I can kill whatever beast you set after me.

King Midas: My kingdom is plagued by a dragon like nothing you’ve ever faced before. He has killed every warrior that’s tried to slay him.

Prince Charming: Well, he’s yet to face me.

King Midas: My kingdom needs this threat vanquished.

King George: And my kingdom needs gold. I’m sure we can work something out.

(King Midas raises his hand, which is covered in a metal glove. An assistant comes over to remove it.)

King Midas: Careful – remember what happened to Frederick.

(When the glove is removed, King Midas appears to have a glowing, golden hand.)

King Midas: Your sword.

(King Midas touches Prince Charming’s sword and it turns into gold.)

King Midas: Consider it a down payment. You’ll get the rest when you deliver the dragon’s head to me.

Prince Charming: It’s a deal. Forgive me if I refuse to shake on it, King Midas.

Midas: Come – let’s discuss the details.

(King Midas and King George leave.)

Guard: A toast, to our fearless prince.

Prince Charming: No, there’s no celebrating today. This was but a simple test. The task before us is too big, too important to make light of. Just because I was easily able to kill this brute, doesn’t mean-

(Prince Charming is stabbed through the chest by the man he was fighting earlier. He falls to the ground and appears to have been killed.)

———–

(Inside the castle, Prince Charming’s body is laying on an altar. King George is there, along with several guards.)

King George: Goodbye, my son.

(Some of the guards carry the body away.)

Guard: Your Majesty, there is no time to grieve. If Midas learns he is dead, he will find another warrior to slay his dragon and we will never see an ounce of his gold.

King George: Yes, yes. The kingdom must survive.

Guard: So what are we to do?

King George: I have asked for help. It should be here soon.

(Rumpelstiltskin appears behind them.)

Rumpelstiltskin: Oh, it’s here.

King George: Leave us.

Guard: Move.

(The guards leave the room, and King George and Rumpelstiltskin are left alone.)

Rumpelstiltskin: So this is how you treat my gifts? You really must be more careful.

King George: He was not a gift. He was my son.

Rumpelstiltskin: A son I gave you.

King George: In a deal we made. You did me no favours.

Rumpelstiltskin: Yes, yes, I did. Shame you and the queen couldn’t conceive a child on your own. My price for that was a pittance. But now that she’s gone, well, I assume that conceiving another heir is out of the question – let alone a dragon slayer.

King George: Then let’s do another deal. Bring him back. I need my son to do this. I’ll give you anything.

Rumpelstiltskin: Anything?

King George: What do you want?

Rumpelstiltskin: There’s a magic wand I desire. It belongs to a certain fairy godmother, who’s patron to your family. And I want to know her whereabouts.

King George: Done. Now tell me – how do I bring my son back to slay the dragon?

Rumpelstiltskin: Bring him back? Oh, no, that’s out of the question. He’s dead. Magic can do much, but not that.

King George: But you just said-

Rumpelstiltskin: Nothing about resurrection.

King George: Then, my kingdom is lost. I’m alone.

Rumpelstiltskin: Oh, dear. Oh, dearie dearie dear. Did I not tell you, that I could have your son slay the dragon? And am I not a man of my word?

King George: I thought you said he was gone forever?

Rumpelstiltskin: Oh, that he is. But his brother…

King George: His what?

Rumpelstiltskin: His twin brother. Did I not mention there was another?

———–

(Prince Charming’s twin is shown in a field. He appears to be a shepherd.)

–[Real World]–

(Mary Margaret is scrubbing at a dish in her kitchen. Emma enters.)

Emma: You might want to ease up, or that brillo pad’s going to press charges.

MMB: Dishes were just piling up…

Emma: This have anything to do with David stopping by? I saw him sulking away as I pulled up.

MMB: We just, uh… He just…

Emma: Yeah, I know. You’re both just. And you did the right thing.

MMB: He made a pretty compelling case.

Emma: But he’s still married. I know – I was just at the party.

MMB: What do I do?

Emma: You need to stop cleaning. And have a drink.

(Emma grabs a bottle of whiskey and two glasses. She pours them both a drink.)

Emma: Here’s the thing – I don’t know a lot about relationships, other than having many that failed. But generally speaking, if you think something you want to do is wrong, it is. So, you got to stay strong and he has to figure out his life. Cheers.

(They clink glasses.)

———–

(David is in his living room. He has a box of pictures in front of him and is looking through them. Kathryn enters and sits next to David on the couch.)

Kathryn: You look different. Your hair – it’s longer. You used to always have a buzz cut. You used to complain that long hair was itchy and hard to take care of.

David: I guess it grew while I was in there.

Kathryn: So, I was going to go to bed. Do you…want to join me?

David: You mean, go to bed go to bed, or ‘go to bed’.

Kathryn: Whatever you want.

David: Why don’t we just sit and talk some more?

(They kiss.)

David: This isn’t right.

–[Fairy Tale World]–

(Prince Charming is rounding up goats in a field. There is a small farmhouse next to a pen.)

Prince Charming: Come on, come on! Didn’t see that coming, did you?

(Prince Charming’s mother, Ruth, arrives and calls out to him.)

Ruth: Honey.

Prince Charming: Mother! How was the market?

Ruth: It was…interesting.

Prince Charming: Interesting? Normally you come back cursing the prices.

Ruth: Oh, well, that’s still the case. But this time, I had a very interesting talk with the grain merchant.

Prince Charming: Grain? We don’t need any grain.

Ruth: He has a daughter. She’s ready for marriage. He thinks the two of you would make a great couple.

Prince Charming: Mother…

Ruth: I know, I know. I hate myself for even bringing it up.

Prince Charming: Let me guess – she has a dowry that will save the farm?

Ruth: We are running out of options.

Prince Charming: Mother, please. As poor as we are, love is one thing I can afford. I will find a way to save this farm, but I won’t do it by marrying for riches. When I marry, I want it to be because I choose to spend the rest of my life with someone I love.

Ruth: When are you going to learn? You can’t have everything.

(Rumpelstiltskin appears behind them.)

Rumpelstiltskin: Or perhaps he can.

———–

(Prince Charming and his mother are talking outside the house. Rumpelstiltskin is sitting off to the side.)

Prince Charming: A twin brother? And you gave him to that man?

Ruth: We were poor – barely surviving – then, he came along with an offer. One of you for the farm.

Prince Charming: Why didn’t you ever tell me?

Ruth: The deal forbade us from ever speaking of it. Your father regretted the decision the minute that man took your brother. He carried the guilt with him to his grave.

Rumpelstiltskin: Hate to interrupt this tender moment. Time is of the essence.

Prince Charming: Mother, wait in the house while I deal with this.

(She goes into the house.)

Prince Charming: What do you want from me?

Rumpelstiltskin: Oh, not me, dear. The king. He needs a prince to slay a dragon.

Prince Charming: I’m not a dragon slayer.

Rumpelstiltskin: No, but your brother was. This new found kinship will be your salvation. Simply play the part. The king’s knights will take care of everything else. All you must do, is deliver the dragon’s head to Midas.

Prince Charming: What’s in it for you?

Rumpelstiltskin: What’s in it for me is my business. You should be asking yourself what’s in it for you. You do this, your poor mother, well, the king is going to make sure she never wants for anything ever again. Your farm will be saved and you, should you survive, you shall come home the conquering hero. Now, don’t tell me you don’t want that?

Prince Charming: I don’t have a choice, do I?

Rumpelstiltskin: Oh, everyone has a choice, dearie. Just make sure it’s the right one.

–[Real World]–

(Mary Margaret is reading the paper at Granny’s Diner. The front page article is about David. Dr. Whale walks up to her.)

Dr. Whale: I’m a hell of a doctor, huh? No way he wakes up on someone else’s watch.

MMB: Hello, Dr. Whale.

Dr. Whale: So, I heard that you resigned from the hospital. I hope it wasn’t because of me.

MMB: Wh-why would it be because of you?

Dr. Whale: Well, our date… I never called you after. Yeah, I know, I know. It’s not classy. And I’m sorry. But, if you could find a way to get over it, you know where to find me. Have a good day.

(Dr. Whale leaves the diner. As he’s walking out, Regina walks in.)

Regina: Miss Blanchard, may I have a word?

MMB: Of course.

Regina: I wanted to talk to you about my friend Kathryn. But more specifically, I wanted to talk to you about her husband David. You don’t belong together. He’s not yours, he’s taken, find somebody else.

MMB: I haven’t done anything.

Regina: Really? So he just up and left his wife on a whim?

MMB: He did what?

Regina: You don’t know.

(Mary Margaret shakes her head.)

Regina: Well, I suspect you soon will. So listen carefully, dear, cause it’s in your best interest. Stay away. He’s in a fragile state, he doesn’t know who he is or what he’s doing, and you’re this close to wrecking multiple lives. So, before you do something that can’t be undone, let him remember who he was.

(Regina leaves Mary Margaret alone in the diner.)

–[Fairy Tale World]–

(Prince Charming is looking at his reflection in a shield. King Midas approaches him.)

King Midas: There he is – our saviour! The man who is going to tear the dragon limb from limb.

(Prince Charming pulls out the sword that Midas had turned to gold.)

King Midas: You do this, and you’ll be a legend.

(King Midas walks away. A knight comes over to help Prince Charming with his armour.)

Knight: Here – let me. You fastened it wrong. Here – give me that.

Prince Charming: How will I fight? How will I protect myself?

Knight: You won’t. You will stay outside the cave while we kill the dragon. If you don’t come out of this alive, Midas won’t give our kingdom any gold. You might have the title of hero, but not the job.

(The dragon’s roar is heard from the mountains.)

———–

(Prince Charming and a group of knights are walking up a narrow mountain trail. Along the way, they see various burnt items from previous visitors. They arrive at the entrance to the dragon’s cave.)

Knight: The dragon’s lair is through there. You stay here. We’ll be back.

(The group of knights draw their weapons and enter the cave. Two knights stay behind with Prince Charming.)

Prince Charming: Did you know him well?

Knight: Who?

Prince Charming: My brother, the prince.

Knight: Yeah, we knew him. He’s the bravest man I ever met.

(The dragon, who is still in the cave, roars. Flames are seen at the cave’s entrance. The knights are heard screaming.)

Prince Charming: They need our help.

(Prince Charming tries to run to the cave, but is held back by the two knights.)

Knight: We stay here. Our orders are clear.

Prince Charming: People are dying.

Knight: Don’t move! Hey, stay back!

(Prince Charming gets free and runs towards the dragon’s cave. A knight is laying at the entrance of the cave and his legs are on fire. Prince Charming drags him away from the cave. The dragon appears and flies out of the cave. The knight drops his sword.)

Prince Charming: Where’s your sword?

(The dragon flies back and attacks them with fire. They duck behind a rock and escape uninjured.)

Prince Charming: Stay here.

(Prince Charming leaves the knight behind and goes to grab a sword from a fallen knight. However, the sword is still hot and he burns his hand. The dragon flies back, again, and attacks Prince Charming with fire. He dodges the attack. Prince Charming sees a crevice nearby and runs toward it, picking up a sword along the way. The dragon follows him into the narrow space and ends up getting stuck.)

Prince Charming: You didn’t see that coming, did you?

(Prince Charming cuts off the dragon’s head with the sword.)

–[Real World]–

(Mary Margaret is opening letters with a letter opener in her classroom. David stands at the door.)

David: Careful – looks sharp.

MMB: You can’t be here.

David: I… I needed to see you.

MMB: Tell me you didn’t leave your wife because of me? I do not want to destroy your marriage.

David: You’re not. It’s me. I don’t want to hurt her either, but the most hurtful thing to Kathryn would be me pretending. she needs someone to feel about her the way I feel about you.

MMB: I’m really trying hard to stay away from you. To do the right thing.

David: Why is that the right thing?

MMB: Because you already have a life.

(The bell rings and kids start to file into the classroom.)

David: With someone I didn’t choose. The man who chose that life, whoever married Kathryn, is gone.

MMB: You really have to leave me alone.

(Mary Margaret starts to push David out of the classroom.)

David: Is that truly what you want?

MMB: Go.

David: Meet me tonight. At least think about it. I’ll be at the bridge where you found me at 8:00. Think about it until then and then decide. If you don’t show, I’ll know. And I’ll never bother you again. But if you choose this – if you choose us – you know where I’ll be.

———–

(Emma is sitting at her desk in the station. Graham enters with a box of donuts.)

Graham: Sometimes, clichés are true.

Emma: Okay. What do you want?

Graham: Remember when I said no night shifts? I need you to work tonight. Just this once.

Emma: Why?

Graham: I volunteer at an animal shelter, and the supervisor’s sick, and someone needs to feed the dogs.

Emma: Very lucky you bought a bear claw.

(Emma takes a donut. Mary Margaret then runs into the room.)

MMB: Emma, can I talk to you for a minute?

Graham: I’ll just go patrol my office.

Emma: Thanks.

(Graham leaves the two of them alone.)

MMB: He left his wife. David – he left her. He left Kathryn.

Emma: Okay, slow down.

MMB: He did it for me. He wants me to be with him. He wants me to meet him tonight.

Emma: That’s, uh…

MMB: I mean, I’m trying so hard to be strong, but he just keeps coming. I mean, how do I stop it? You know, how do I let him down? What would you do?

Emma: I’d go.

MMB: What?

Emma: Well he left her. It’s one thing to say that he wants you, but it’s another to actually make a choice and now, he has. That’s all you can ask for.

MMB: Given her new friendship with Kathryn, I don’t think Regina would be happy.

Emma: All the more reason to do it.

MMB: Good Lord, is this really happening?

Emma: You tell me.

———–

(David is at Granny’s Inn. He looks out the window at the clock tower and fiddles with his wedding ring.)

–[Fairy Tale World]–

(King Midas, King George, Prince Charming and a few guards are gathered around the dragon’s head. Midas has turned the dragon’s head into gold.)

King George: He has done it. Everything you asked for and more. My son battled the dragon and prevailed.

King Midas: Bring it to the palace. Put it between the chimera and the mapinguari.

(King George whispers to Prince Charming.)

King George: We did it. We pulled it off.

Prince Charming: Yes. Now how much longer before I can return home?

King George: That’s a discussion not for now.

King Midas: From this day forth, may that beast’s head be a reminder to us of the valiant warrior who killed it. The bravest, most noble prince I have ever met. You have earned my utmost respect.

King George: We treasure that respect, King Midas. Just as we respect your treasure.

King Midas: Yes, yes. You were promised gold and gold you shall have. But, I did not get to where I am by thinking small. I stand before you now because I dared to dream big. I was not just looking for a dragon slayer. I was looking for the strongest warrior in the land. A hero. Someone who could unite the kingdoms. Someone I would be proud to call family. Bring her!

(King Midas’ daughter, Abigail, enters the room.)

King Midas: Gentlemen. May I present my daughter, Abigail. Beyond gold – beyond anything – I value her most. I promised her I would only give her hand in marriage when I could find a companion worthy of her. And now, I have.

Abigail: He killed the dragon?

(King Midas nods.)

Abigail: I guess he’ll do.

King Midas: And so, Prince James, I offer you my daughter’s hand in marriage.

Prince Charming: King Midas, I am humbled by your generous offer, but I cannot honestly say-

King George: My son – always so humble.

(King George goes to hug Prince Charming and then whispers in his ear.)

King George: If you say anything but yes, you will be responsible for the destruction of everyone and everything in our kingdom. You will marry this girl, or I will kill you. I will kill your mother. I will turn that farm to ash. Do you understand me? Now take your father’s wisdom – follow it. I know you’ll make the right decision.

–[Real World]–

(David is walking down the main street of Storybrooke. He has a map in his hands. He runs into Regina.)

Regina: Mr. Nolan?

David: Oh!

Regina: Oh, I’m sorry. I didn’t mean to startle you. I was just heading home from work and I saw you. Are you lost?

David: Yeah. Yeah, kind of. I’m looking for the Toll Bridge.

Regina: Ah, where you were found.

David: Yeah.

Regina: Trying to jog your memory?

David: No, I’m meeting someone.

Regina: So you made your choice.

David: Yes.

Regina: Well, I don’t suppose I can convince you to change your mind?

David: I can’t change how I feel.

Regina: No, of course not. Walk down this street to Mr. Gold’s pawn shop. You’ll find a fork in the road – go left. It’ll take you to a hiking trail that leads directly to the bridge.

David: Thank you for understanding.

Regina: Good luck, David. I hope you find what you’re looking for.

(David runs down the street.)

———–

(Mary Margaret is seen waiting at the Toll Bridge.)

———–

(David arrives at Mr. Gold’s pawn shop. He looks around, but realizes that there isn’t a fork in the road. David opens the door to the pawn shop and yells in.)

David: Hello?

(He enters the pawn shop and closes the door.)

David: Hello?

(David looks around the pawn shop. He comes to a glass unicorn mobile. He goes to touch it, when Mr. Gold speaks up.)

Mr. Gold: Charming.

David: I’m sorry?

Mr. Gold: The mobile. Isn’t it charming? Exquisitely designed, masterly crafted… I can get it down, if you like.

David: No, no. I mean, it’s… It’s very nice, but actually, I’m looking for the Toll Bridge. The Mayor said there was a fork in the road by your shop, but-

Mr. Gold: It seems Miss Mills has lead you astray.

David: Yeah, yeah you would think the Mayor would know her own town.

Mr. Gold: One would think. Out of the door, turn right, two blocks you’ll find a trail. Can’t miss it.

David: Thank you.

(David turns to leave. However, he sees a windmill in the shop and stops.)

Mr. Gold: See something you like?

David: Where did you get that?

Mr. Gold: That old thing? That’s been gathering dust for…forever.

(David spins the windmill. He watches it go around.)

David: I think… This belonged to me.

Mr. Gold: Really? Are you sure?

David: Yes. …I remember.

–[Fairy Tale World]–

(Prince Charming rides up to his mother’s farm on horseback. He gets off and yells to her.)

Prince Charming: Mother!

Ruth: Oh, you’re back! You’re alive!

Prince Charming: Yes. I did it.

Ruth: Are you hurt? I’ve been so worried.

Prince Charming: I’m fine, mother, really.

Ruth: Oh, look at you! Look at you, you… You look like a… Like a… Oh, you look like a prince! Come inside – I’ll make us some supper. You should see the house, the farm. The king is going to take care of us. He’s already started.

(She starts to head into the house, but Prince Charming doesn’t follow her.)

Ruth: What? What’s wrong?

Prince Charming: Midas wants to unite the kingdoms. By marrying me to his daughter.

Ruth: What?

Prince Charming: It makes the grain merchant’s dowry look like sheep dung.

Ruth: No. You were right to turn down that offer, as you must this one, too. Every day you’ve been gone, has shown me it was shameful of me to ever encourage you otherwise. Your freedom to choose is more important than anything. I’ll give up the farm.

Prince Charming: No.

Ruth: They can’t force you.

Prince Charming: Yes, they can. Because of our ruse, Midas can never really know who I am, which…

Ruth: We can’t ever see each other again.

Prince Charming: Yes.

Ruth: Then don’t do it – run away.

Prince Charming: I can’t. They will kill you.

Ruth: I lose you either way. At least I’ll know you’ll be happy.

Prince Charming: I already accepted Midas’ offer. I didn’t come here for advice, mother. I came here to say goodbye. There was too much at stake. I couldn’t let the kingdom suffer on my account. I couldn’t let them hurt you. You know, you were right about one thing – can’t have everything.

Ruth: My boy. My sweet, sweet boy. Give this to your wife to be.

(She takes off her ring.)

Prince Charming: No, no I don’t love her. I don’t even know her. I… I can’t take this.

Ruth: Just because you don’t know her, doesn’t mean you won’t grow to love her. True love follows this ring wherever it goes, my son. I had it with your father, I’ve had it as your mother, now you will have it. Take it.

Prince Charming: No, no.

(She forces the ring into his hand.)

Ruth: Take it, and I’ll know. Even if I never see you again, I’ll know you’ll find love. I’ll know you’ll be happy.

–[Real World]–

(Mary Margaret is still waiting at the Toll Bridge. She is fiddling with the ring that Prince Charming’s mother gave to him. David runs up behind her.)

David: You came.

MMB: You sound surprised. In fact, you almost sound a bit disappointed.

David: I remember.

MMB: Kathryn?

(David nods.)

David: Everything.

MMB: And you love her.

David: I don’t know. But I know I did. I remember how I felt and I think I have to honour that.

MMB: And everything that you said to me-

David: Is true. I do have feelings for you – intense feelings. Feelings I don’t quite understand.

MMB: And you’re going back to her.

David: It’s the right thing to do.

MMB: The right thing to do, was not to lead me on.

David: I know.

MMB: So, you’ve made your choice.

David: I’m sorry-

MMB: That’s okay. I guess it just wasn’t meant to be.

(Mary Margaret walks off and leaves David alone.)

———–

(Emma is doing her night shift. She drives past the Mayor’s house and sees a figure leaving one of the windows. Emma pulls over and gets out of the car. She ambushes the figure and hits them with her knight stick. The person turns out to be Graham.)

Emma: This is volunteering?

Graham: Plans changed. Regina needed me to-

Emma: Sleep with her?

Graham: No.

Emma: Then… Why were you sneaking out the window?

Graham: Because… She didn’t want Henry to know.

Emma: You did this with Henry in the house?

Graham: He’s sleeping. He doesn’t know.

Emma: Oh my god, I wish I was Henry right now. This is disgusting.

Graham: I really do work at an animal shelter.

Emma: You can finish my shift. I’m done working nights.

(She throws Graham the keys to the car and leaves.)

———–

(David knocks on the door of his and Kathryn’s house. Kathryn answers the door.)

David: You were right – I did hate that windmill out front.

Kathryn: You remember.

(David nods.)

Kathryn: How much do you remember?

David: Enough. I know we weren’t at a good place when I left. I know you thought I was leaving you, but I wasn’t. I wanted to work things out, I just…needed some time. Then I had my accident and got much more time than I expected. I’m sorry.

Kathryn: I’m sorry, too.

David: I know we have work to do. Let’s see what happens.

Kathryn: I’d like that.

–[Fairy Tale World]–

(Prince Charming takes Abigail’s hand, and the two walk towards King Midas and King George.)

King Midas: Let this mark the beginning of a new era – of a new kingdom. United and strong.

King George: An era of mutual prosperity.

King Midas: Abigail. James. As I stay to work out the particulars of our new land with King George, go to your new home at my palace. We’ll be along shortly and the celebration will be beyond your dreams.

Abigail: Thank you, daddy. I trust that you know best.

(King George takes Prince Charming aside.)

King George: I’m glad you made the right decision, son.

Prince Charming: Thank you…father.

(They shake hands and Abigail walks up to them.)

Abigail: Come – I’m tired of waiting.

Prince Charming: Well then, our journey shall begin! I’d thought we might take the scenic route.

King George: Smile, son. You’re on the road to true love.

(Prince Charming and Abigail head to their carriage. They travel through the forest along the same road they were on in an earlier episode. Snow White is seen waiting in a tree.)

–[Real World]–

(Mary Margaret is sitting alone in Granny’s Diner. She is, again, fiddling with her ring. Dr. Whale enters the diner and sits down next to her.)

Dr. Whale: Rough day?

MMB: Don’t feel like talking.

Dr. Whale: Come on. Sometimes, it’s easier to talk to someone when you don’t give a crap what they think.

MMB: You ever walk into a situation, where you know exactly what’s going to happen and then you go into it anyway. And then, when what you’re afraid of happens, you kick yourself. Because you should’ve known better. But that’s just who you are. It’s like you’re punishing yourself.

Dr. Whale: No.

MMB: How do you do that?

Dr. Whale: By never knowing what’s expected – keeps life interesting. Can I buy you a drink?

MMB: You can buy me two.

–[End]–

Kikavu ?

Au total, 234 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Mathry02 
25.07.2019 vers 17h

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

Elonarose 
24.03.2019 vers 12h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Djoo22 
27.11.2018 vers 23h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 5 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

OUAT du Mois
Aujourd'hui à 21:32

Suite de Mots
Aujourd'hui à 21:31

Survivor
Aujourd'hui à 08:15

Les Designs
04.08.2019

Les Concours
18.07.2019

Calendriers du Mois
Hier à 17:27

S01E06 Le berger
Hier à 09:25

New Design
14.08.2019

Les Designs
04.08.2019

Actualités
Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Gabe Khouth décédé

Gabe Khouth décédé
Triste nouvelle, la série "Once upon à time" perd l'acteur Gabe Khouth né au Canada en 1972, est...

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill
Ginnifer Goodwin est à la tête d'une nouvelle série  : Why Women Kill qui sera diffusée dès le 15...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 22 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

CastleBeck, Avant-hier à 12:17

Le quartier Lethal Waepon attend vos votes pour les Awards de la Saison 2. Thème de la semaine : scènes comiques. Merci et bonne journée!

Steed91, Hier à 08:39

Bonjour à tous, nouveau sondage sur le quartier Modern Family, quel titre VF pour l'épisode 10.17 ?

Steed91, Hier à 08:40

Venez nombreux, vous pouvez même voter si vous ne connaissez pas la série

CastleBeck, Aujourd'hui à 02:49

Les Awards de la seconde saison de Lethal Weapon se poursuivent. Une nouvelle catégorie a été mise en vote et l'action est au rendez-vous! Merci.

fairgirl, Aujourd'hui à 22:08

Bonsoir tout le monde ! De nouveaux sondages vous attendant sur les quartiers "Sex and the City" et "Ce que j'aime chez toi". merci !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site