VOTE | 821 fans

#212 : Au Nom du Frère


Centré sur : Victor Frankenstein
Titre VO : In the Name of the Brother
Titre VF : Au Nom du Frère
Diffusion USA : 20/01/2013
Diffusion FR : 23/11/2013
Captures

Résumé court : Le Dr. Whale doit soigner les blessures de Hook et opérer l'inconnu dont la voiture a eu un accident à l'entrée de Storybrooke. Mais certains des habitants craignent que l'inconnu n'ait vu de la magie, ce qui pourrait exposer leurs vraies identités au monde et ils pensent que le laisser mourir serait la meilleure solution. Parallèlement, tandis que Mr. Gold tente de renouer avec une Belle découragée, Cora essaie de renouer avec sa fille Regina.

Enfin, dans le monde des contes de fée, Victor veut désespérément prouver à son père qu'il peut ramener les morts à la vie.

Popularité


4.4 - 10 votes

Diffusions

Logo de la chaîne M6

France (inédit)
Samedi 23.11.2013 à 22:30
2.00m / 9.8% (Part)

Logo de la chaîne ABC

Etats-Unis (inédit)
Dimanche 20.01.2013 à 20:00
7.68m / 2.4% (18-49)

Plus de détails

Audiences US : 7.68 millions

Ecrit par : Jane Espenson

Réalisé par : Milan Cheylov

Acteurs secondaires:

David Anders .... Dr. Whale / Dr. Victor Frankenstein

Barbara Hershey .... Cora

Lee Arenberh .... Leroy/Grincheux

Chad Michael Collins .... Gerhardt Frankenstein

Ethan Embry .... L'étranger

Gregory Itzin .... Alphonse Frankenstein

Kis Yurij .... Igor

Ian Harmon .... Sentinelle

Janet Pinnick .... Infirmière

Nelson Wong .... Infirmier

Sur la route qui mène à Storybrooke, Belle qui a perdu ses souvenirs, se demande qui est Mr Gold. Emma, Mary Margaret et David arrivent. Mr gold guérit Belle avec ses pouvoirs. Belle a très peur de Mr Gold. Emma signale l’accident et va voir l’état que Hook qui s’est cassé des côtes. Hook se réjouit que Mr Gold ait perdu son grand amour et le Ténébreux l’attaque. Emma le calme en lui disant qu’il ne va pas faire bonne impression sur Belle de cette manière. L’ambulance arrive et Emma envoie les ambulanciers s’occuper du conducteur de la voiture accidentée.

A l’hôpital, le Dr Whale est assis, tout seul et il boit. L’interphone l’appelle pour une urgence, il ne bouge pas et se souvient…

La famille Frankenstein (Victor, Gerhardt et Alphonse) célèbre Noël. Alphonse admire ma médaille de Gerhardt et dit à ses fils qu’il a des cadeaux pour eux : Gerhardt reçoit la montre de sa mère et Victor une commission militaire. Victor dit à son père que son travail et trop important pour partir. Alphonse lui dit qu’il doit rejoindre l’armée. Il refuse de continuer à financer les expériences de son fils. Victor insiste sur le fait que le nom des Frankenstein sera associé à la vie éternelle.

Tout le monde arrive à l’hôpital. Emma insiste auprès des infirmières pour qu’elles cachent Hook. Mr Gold est très inquiet pour Belle. Whale arrive et assure à Mr Gold que Belle est entre de bonnes mains.

Victor sort de chez son père. Gerhardt le rejoint et lui assure que son père va changer d’avis. Il offre à son frère la montre de leur mère puisqu’il est l’aîné. Victor refuse et dit à son frère qu’il va trouver un autre moyen de poursuivre ses expériences. Rumplestiltskin les observe s’en aller.

Mr Gold va voir Belle dans sa chambre qui est inconsciente et l’embrasse. Elle se réveille, sourit puis réalise que Mr Gold est là et se met à crier. Mr Gold recule, s’excuse et s’en va.

Emma rend visite à Hook et lui demande où est Cora. Il lui dit qu’il ne sait pas. Emma lui presse les côtes. Hook veut qu’on lui rende son crochet il redit qu’il a blessé son ennemi. Emma n’est pas impressionnée et lui explique que Mr Gold a sa magie, qu’il est libre et qu’il est très énervé. Emma ne donne pas cher de la peau de Hook.

Mary Margaret et David examinent le téléphone de l’inconnu avec Leroy et Ruby. Il découvre qu’il s’appelle Greg Mendell. Ils réalisent que tout le monde peut entrer à Storybrooke désormais et s’inquiètent. Ils ont peur que Régina s’allie à Cora. Whale arrive et leur dit que la cage thoracique de Greg se remplie de sang et qu’il va mourir. Il va voir Mr Gold pour lui demander de soigner Greg qui refuse car il ne doit rien à personne. Il les avertit que Greg l’a vu utiliser la magie et que le secret de la ville risque d’être dévoilé. Mr Gold s’en va.

Une fois que Gold est parti, Whale dit qu’il peut laisser mourir Greg sans le traiter et que ça réglerait le problème de la ville. Ils décident qu’il faut le soigner malgré les risques. Alors que le docteur Whale est parti, Mary Margaret demande si elle est la seule à avoir remarqué que Whale avait bu. Le téléphone de Greg sonne et ils comprennent que sa famille et ses amis vont le chercher.

Victor et son assistant sont dans la maison des invités, ils emballent leurs affaires quand Rumplestiltskin se téléporte. Il raconte à Victor qu’il vient d’un monde où il a de puissants pouvoirs magiques mais qu’il ne peut pas ressusciter les morts. Rumplestiltskin offre à Victor des fonds illimités pour ses recherches s’il lui enseigne tout ce qu’il sait. Victor acquiesce. Après que le Ténébreux soit parti, Victor demande à Igor de ressortir l’équipement et de lui trouver un corps.

Gold retourne à son magasin, il regarde la tasse ébréchée de Belle. Il entend du bruit à la porte et va regarder mais il ne trouve personne. Quand il se retourne, il remarque qu’une boîte est posée sur le comptoir. Cora sort de l’ombre et lui dit qu’elle vient en paix. Elle veut que Gold l’aide à trouver sa fille en échange du globe qui l’aidera à retrouver Bae. Il réalise que cet objet est la clé pour retrouver son fils. Cora lui assure qu’elle veut qu’il retrouve son fils bienaimé. Mr Gold demande à Cora si elle connaît un sort pour restaurer les souvenirs oubliés. Cora lui répond qu’elle ne sait que ce qu’il lui a enseigné. Elle lui demande s’il veut accepter leur marché et il acquiesce. Cora sourit et lui dit qu’ils devraient sceller leur accord comme ils le faisaient autrefois et elle l’embrasse.

A l’hôpital, Whale examine les poches de Greg quand David entre. Il lui demande s’il est saoul et insiste pour qu’il sauve Greg.

Victor va dans un cimetière et déterre un mort. Gerhardt arrive et est choqué de le voir profaner une tombe. Un garde arrive et leur tire dessus. Les frères courent jusqu’à la voiture et s’enfuient. Victor remarque que son frère a été touché.

Alors qu’ils attendent en chirurgie, quelqu'un nommé "Elle" appelle Greg à nouveau et le groupe se demande ce qu'il faut faire. Emma les avertit que quelqu'un peut retracer le téléphone. Un homme sort et leur dit ce Whale n’a jamais rejoint la salle d’opération. Ils le bipent et découvrent que Whale a jeté sa blouse et son bippeur dans une poubelle à proximité. Ruby se prépare à le traquer et David explique à Mary Margaret et Emma que depuis que Whale a ramené Daniel à la vie, il ne va pas bien.

Whale, pris de panique, traverse la ville en courant.

Victor ramène Gerhardt à son laboratoire et jure de le ressusciter. Il choque le cadavre grâce à l’électricité, puis ouvre la cage thoracique pour découvrir le cœur brûlé de son frère. Alphonse arrive, conscient que Victor a rapporté un corps, et découvre que son fils est mort. Il se retourne contre Victor, qui insiste sur le fait qu'il a deux fils. Furieux, Alphonse dit que maintenant il n'a plus de fils et va.

Cora entre par effraction dans la maison de Regina Elle trouve l’empreinte de la main d’Henry et sourit.

Henry se rend dans la chambre secrète de sa mère. Elle l'entend et le regarde Henry puis lui permet d’entrer. Ils embrassent et Regina admet qu'elle est contente qu'il soit là. Henry lui dit qu'il savait qu'elle n'a pas tué Archie ... Puis se transforme en Cora.

Victor continue de travailler sur le corps de Gerhardt. Rumplestiltskin arrive et Victor explique qu'il a sous-estimé la quantité d'électricité que le cœur pouvait supporter. Rumplestiltskin dit qu'il connaît des cœurs qui peuvent résister à tout et propose d’en obtenir un pour lui.

Cora raconte Regina qu'elle a traversé le portail parce qu’elle voulait la voir. Elle sait pourquoi Regina essayé de la tuer et lui assure qu’elle ne lui en veut pas et qu'elle l'aime. Cora admet qu'elle n’aurait jamais du forcer sa fille à épouser le roi. Regina se rend compte que Cora l’a piégée mais sa mère lui assure qu'elle a fait en sorte que Regina sache ce que les gens pensent d'elle. Sa fille ne la croit pas et se prépare à révéler ses mensonges à la ville. Cora demande si Regina et elle peuvent prendre un nouveau départ. Régina refuse, elle veut prouver à Henry qu’elle peut devenir meilleure et demande à sa mère si elle peut faire la même chose. Elle acquiesce.

Ruby retrouve Whale au bord du quai, il regarde la mer. Il jette la montre et puis essaie de sauter dans l’eau, mais Ruby le rattrape juste à temps.

Victor place le nouveau cœur dans la poitrine de son frère. Gerhardt revient à la vie . Il se rend auprès de son père, qui est impatient de voir son fils cadet. Victor ramène Gerhardt et  avertit Alphonse que le processus de résurrection est lent. Gerhardt se recroqueville à l'écart des flammes et gémit au lieu de parler. Alphonse se rend compte que son fils est maintenant un monstre. Alphonse pousse Victor, le traitant d’imbécile. Gerhardt pousse son père contre le sol et le bat à plusieurs reprises tandis que Victor le regarde calmement. Il finit par stopper Gerhardt et confirme que Alphonse est mort.

Whale dit à Ruby que tout le monde doit penser qu’il est monstre, et qu’à chaque fois qu'il sauve une vie, une personne meurt. Ruby souligne qu'elle est un loup-garou et lui raconte qu’elle a mangé son petit ami. Elle lui dit que le retour des souvenirs peut-être un fardeau pour certains. Elle veut repartir à zéro et suggère à Whale de faire la même chose en commençant par aider à soigner Greg.

Regina conduit Cora en ville. Sa mère souligne que tant qu’Emma et ses parents sont là, Regina n’aura jamais Henry. Cora demande à Régina ce qu’elle veut vraiment. Sa fille lui affirme qu'elle veut que son fils. Regina ralentit alors que Cora lui explique qu’elle veut redevenir proche de sa fille et devenir meilleure. Elle promet qu’en s’alliant, Régina pourra récupérer son fils. Régina pleure et tombe dans les bras de sa mère. Lorsque Regina se demande comment elles obtiendront le retour d’Henry, Cora lui assure qu'elle a quelques idées.

Whale et Ruby retournent à l’hôpital. Le docteur annonce qu’il va sauver Greg.

Victor vérifie l’état de Gerhard qui est assis dans une cellule. Il ne répond pas, mais ensuite saisit Victor et commence à étouffer son frère. Gerhardt bégaie le nom de Victor et regarde ses mains avec horreur avant de reculer. Victor sort un pistolet et vise la tête de son frère, Gerhardt le regarde. Lorsque Victor hésite, Gerhardt met le pistolet à sa tête, mais Victor promet de trouver un moyen de le sauver.

Whale sort et dit aux autres que Greg est sorti d’affaire. Leroy craint que Storybrooke soit maintenant condamnée. Whale dit que Greg est réveillé. Emma insiste pour lui parler seule.

Mr Gold apporte la tasse ébréchée à Belle et lui demande de la regarder et de se concentrer. Il insiste sur le fait que c’est son talisman et elle l’a laissé à son château. Elle lui demande de partir et de cesser de lui parler de magie. Belle jette la tasse contre le mur, la brisant et Mr Gold se rend compte qu'il a perdu son véritable amour pour de bon.

Emma se présente comme étant le shérif à Greg. Il espère qu’il n’a tué personne.  Emma lui demande ce qu’il faisait et ce qu’il a vu. Greg hésite à dire quoi que ce soit et admet enfin qu'il tapait un texto alors qu’il conduisait. Emma se rend compte qu'il n'a rien vu et assure Greg qu'elle ne portera pas plainte. Il demande quand il peut sortir et Emma lui dit qu'il peut partir dès que le médecin aura donné son accord. Emma part et dit aux autres que Greg n’a rien vu.

A son magasin, Mr Gold sort le globe et se pique le doigt. Il verse alors son sang sur la surface qui forme la carte du monde. Un endroit brille dans les environs de Manhattan.

Henry demande à sa mère et à ses grands-parents ce qui s’est passé. Henry souligne que l'histoire de Frankenstein n’est pas un conte de fées et qu’elle ne fait pas partie de son livre. Il se demande qui d'autre pourrait être en ville. Mr Gold se rend au loft et dit à Emma qu’il est temps qu’elle lui accorde la faveur qu’elle lui doit. Il veut qu'elle parte avec lui et il lui assure qu’il est préférable qu'il quitte la ville avant qu'il ne tue Hook. Avant de partir, Mr Gold les avertit que si Belle est blessée pendant son voyage, il les tuera tous.

Une fois seul, Greg prend son téléphone et appelle son amie. Il lui dit qu'elle ne va pas croire ce qu'il a vu.

-[Storybrooke]-

A la frontière de la ville. Belle se réveille.

Belle : Non. Qui êtes-vous ? Qu’est ce que je fais…

Mr. Gold : Belle, écoute-moi je t’en prie.

Crochet souffre. La voiture du Shérif arrive. Belle a mal à l’épaule.

Mr. Gold : Chut… Attends, laisse-moi faire, je vais arranger ça.

Mr. Gold soigne Belle.

Mr. Gold : Voila, c’est fini.

Belle : Comment vous avez fait ça ?

Mr. Gold : N’ai pas peur, tu n’as rien à craindre.

Belle : Lâchez-moi !

Emma gare sa voiture près de l’accident. David en sort.

Mr. Gold : Belle, je t’en prie !

Belle : Mais enfin qui êtes vous ?

David arrive.

David : Mr. Gold, ça va ?

Mary Margaret court rejoindre David, Mr. Gold et Belle. Emma téléphone aux secours.

Emma : Je suis à la limite de la ville, on a deux blessés, peut-être trois. Il y a une voiture accidentée immatriculée en Pennsylvanie sur le bas-côté.

David : Qu’est-ce qui se passe ?

Mr. Gold : Elle a franchi la ligne, elle se souvient de rien.

Emma va voir Crochet.

Crochet : Bonsoir ma jolie. J’avais peur que vous ne m’ayez pas vu.

Emma touche les côtes de Crochet et déclenche la douleur.

Emma : Vous avez des côtes cassées.

Crochet : Ca fait mal quand je ris mais je ne peux pas m’en empêcher. Vous avez vu sa tête ? Son seul véritable amour vient de s’envoler pour toujours… Tout comme Milah, hein Crocodile.

Mr. Gold s’approche.

Crochet : Le jour où tu me l’as prise.

Mr. Gold : Tu me l’as prise le premier.

Mr. Gold frappe Crochet.

Emma : Gold ! Vous avez perdu la tête !

Mr. Gold tente d’étouffer Crochet. David s’approche à son tour.

Mr. Gold : C’est rien de le dire !

David : Vous pouvez qu’en même pas le tuer.

Emma et David tente de sauver la vie de Crochet.

Mr. Gold : Ah si, laissez-moi, je vais vous montrer !

Emma : Vous voulez vraiment qu’elle voit ça ?

Mr. Gold : Elle sait plus qui je suis !

Emma : C’est pas en le tuant que vous lui ferez bonne impression.

David : Qu’est-ce que Belle aurait voulu que vous fassiez ?

L’ambulance arrive. Mr Gold relâche Crochet.

David : Par ici !

Emma : Non, lui là-bas, occupez-vous du conducteur, lui, il peut attendre.

Mary Margaret : Quoi ?

Emma : Il y a quelqu’un dans la voiture.

Belle : Qu’est-ce qui se passe ?

Mary Margaret : Attends ici, je reviens.

Emma : Tu connais ce type ?

Mary Margaret : Non, je ne l’ai jamais vu de ma vie.

David : Parce qu’il ne s’agit pas de quelqu’un de la ville.

Mary Margaret : Il est venu de l’extérieur ?

Emma : Le reste du monde vient de débarquer à Storybrooke.

———–

Le docteur Whale est dans son bureau, il boit un verre.

Infirmière : Docteur Whale ! Docteur Whale vous êtes attendu aux urgences.

-[Un Monde en Noir et Blanc - Passé]-

La famille Frankenstein fête la fin d’année dans son manoir.

Viktor : A la famille Frankenstein.

Gerhardt : Excellente année, papa.

Alphonse : Merci, Gerhardt... Laisse-moi regarder cette médaille de plus près. Oh, mon fils !

Gerhardt : La Croix d’Argent… Tout le monde en fait toute une histoire, j’en suis presque gêné.

Viktor : Chacun sa croix, si tu me pardonnes l’expression.

Alphonse : Et maintenant, passons aux réjouissances… Un petit cadeau pour chacun de mes fils.

Gerhardt : Merci.

Viktor : Merci.

Gerhardt : Oh, c’est trop petit pour être un poney.

Alphonse : Ta mère me l’avait offerte pour notre mariage, c’était celle de son père et elle tenait à ce qu’elle reste dans la famille.

Gerhardt découvre une montre dans sa boîte.

Viktor : Je m’en souviens.

Alphonse : Ouvre le tiens, Victor.

Viktor : Une commission ? C’est une plaisanterie, j’espère ? Je ne peux pas partir, il faudrait que j’abandonne mes recherches.

Alphonse : C’est moi qui ai acheté cette commission ! Tu seras le médecin militaire du 34e régiment d’infanterie, c’est un honneur.

Gerhardt : Oui, bien sûr mais… Êtes-vous bien conscient de ses travaux scientifiques ?

Alphonse : Certainement, mais comment survivra-t-il sans mon soutien financier ?

Viktor : Papa, je dépends de l’argent que vous me verser.

Alphonse : Je te laisse déjà te servir de notre résidence d’été pour mener tes expériences ridicule, n’est-ce pas suffisant ?

Viktor : Ces derniers mois mes recherches ont beaucoup avancées, le nom Frankenstein signifiera bientôt la vie… La vie éternelle, ici, sur Terre.

-[Storybrooke]-

Les blessés arrivent aux urgences.

Belle : Je comprends pas ce qui m’arrive.

Mary Margaret : Tout vas s’arranger, vous en faîtes pas.

Ambulancier : Une voiture a percuté un homme. Traumatisme thoracique pour le conducteur. Contusions et côtes cassées pour le piéton.

Infirmière : On va déjà faire des radios au piéton.

Belle : Qui je suis ? Qu’est-ce qui se passe ?

Emma : Ne laissez personne entrer dans sa chambre.

Mr. Gold entre aux urgences.

Mr. Gold : Belle ? Où est-elle ?

David : Faîte-le sortir !

Mr. Gold : Laissez-moi la voir ! Qu’est-ce qui se passe ?

Leroy : J’aimerais bien le savoir, moi aussi ?

David : Non, non, non, dehors !

Mr. Gold : Belle !

Dr. Whale : S’il vous plait, on se calme… Mr. Gold, tout va bien se passer, d’accord ? Elle est en de bonnes mains, je vous le promets.

-[Un Monde en Noir et Blanc - Passé]-

Viktor sort du manoir se son père. Son frère le suit.

Gerhardt : Viktor ! Viktor, attends ! Il finira par se calmer. Tiens, prends-là.

Gerhardt tend la montre à Viktor.

Gerhardt : C’est toi l’aîné, c’est à toi qu’elle l’aurait donné.

Viktor : Non, garde-la. Ne t’inquiète pas pour moi, je trouverai une solution.

Viktor s’en va. Rumplestiltskin les espionnait.

-[Storybrooke]-

Mr. Gold est au chevet de Belle. Il l’embrasse, elle se réveille, panique et crie.

Mr. Gold : Non ! Non ! Non ! Non ! Non ! Je ne voulais pas t’effrayer.

Les aides soignants arrivent en courant.

Mr. Gold : Je te demande pardon.

Aide soignant : Mademoiselle, ça va ?

Mr. Gold s’en va.

———–

Emma est au chevet de Crochet qui est menotté à son lit d’hôpital. Il se réveille.

Emma : Où est Cora ?

Crochet : Qui ?

Crochet tente de se lever.

Crochet : Encore… Vous aimez cela, avouez-le… C’est affreusement douloureux.

Emma : Je vous l’avais dit, vous avez plusieurs côtes cassées… Où est Cora ?

Crochet : Vous êtes ravissante. Ce ton autoritaire que vous prenez, honnêtement, je suis terrifié.

Emma : Je sais exactement où taper pour vous faire souffrir.

Elle appuie sur ses côtes.

Crochet : Je ne sais pas du tout où est Cora, elle a ses propres objectifs. Parlons plutôt de quelque chose qui m’intéresse : mon crochet. Pouvez-vous me le rendre ? A moins qu’il y ait une autre partie de mon corps qui vous inspire.

Emma : Vous êtes très sûr de vous pour un homme dont l’ennemi est toujours en vie et qui a failli passer sous une voiture.

Crochet : J’ai peut-être des côtes cassées mais je vous rassure tout le reste est intacte… J’ai connu des moments bien pire que celui-là. Et, j’ai infligé des blessures terribles à mon adversaire.

Emma : Vous avez blessé Belle.

Crochet : J’ai blessé son cœur… Belle n’en est que le réceptacle… Il a tué l’amour de ma vie, je sais ce qu’on ressent.

Emma : Vous pouvez faire le malin. Vous êtes attaché à ce lit, lui il est libre, immortel, il a des pouvoirs magiques et vous avez blessé l’amour de sa vie. Si je devais deviner qui serait le prochain à mourir… Je parierai sur vous.

Emma s’en va.

———–

Dans la salle d’attente de l’hôpital. Mary Margaret essaie d’entrer dans le téléphone du conducteur.

Leroy : On doit savoir ce qu’il y a dans son téléphone.

David : Laisse-moi essayer !

Mary Margaret : Non, ça sert à rien, il y a des millions de combinaisons possibles.

Ruby : Dix mille.

Mary Margaret : Dix mille.

David : Allez-y Leroy, d’habitude rien ni personne ne vous résiste.

Leroy : Vous êtes au courant qu’on peut pas faire parler un téléphone à coup de pioche ?

Emma arrive.

Emma : Attendez, laissez-moi faire. Au fait, j’ai trouvé plein de trucs dans la voiture : des reçus de carte bleue, un contrat de location de véhicule. Ce type s’appelle Greg Mendel.

Emma branche une clé USB sur le téléphone.

Emma : Voyons ce qu’il y a là-dedans… Code accepté… Des photos de lui tout seul dans plusieurs villes portuaires de la côte Est. Il est inscrit sur plusieurs réseaux sociaux et il publie des photos de ce qu’il mange sur son blog. Je vais creuser un peu plus mais je crois qu’on a affaire à un inoffensif et très ennuyeux monsieur tout le monde, prénom Greg.

Ruby : Donc le truc qui empêchait les gens comme lui de tomber par hasard sur Storybrooke ces 28 dernières années…

Mary Margaret : N’est plus là.

David : N’importe qui peut venir. Pourquoi j’ai l’impression que c’est pas une bonne nouvelle ?

Leroy : Parce qu’on a tous vu ET ou Splash ou un de ces films où ils découvrent un être magique qui leur sert ensuite de cobaye, imaginez ce qu’ils feraient à un loup-garou ?

Mary Margaret : Sa famille et ses amis vont bientôt d’inquiéter de sa disparition.

Emma : Ok, évitons de dramatiser.

David : Leroy a raison, on n’a pas intérêt à se faire repérer.

Emma : Crochet dit qu’il sait pas où est Cora et j’ose pas imaginer ce qu’elle peut faire alors c’est pas le moment que les gens de l’extérieur débarquent ici.

Mary Margaret : Il faut prévenir Régina qu’elle n’est plus suspectée de meurtre.

Ruby : J’ai pas réussi à retrouver sa trace. Elle doit vouloir se faire oublier.

Mary Margaret : Et si Cora la retrouve, imaginez le mal qu’elles pourraient faire à deux, l’arrivée de cet homme tombe vraiment mal !

Emma : Ca va aller, ils vont le remettre sur pied et il pourra rentrer chez lui demain matin.

Le Dr. Whale arrive avec les résultats de Greg Mendel.

Dr. Whale : C’est peu probable. Il fait une hémorragie interne au niveau du thorax. Ce n’est pas une hémorragie massive mais si on n’intervient pas rapidement, il… Il va mourir.

Emma : Alors stopper l’hémorragie ! Opérez-le ! Vous êtes médecin oui ou non ?

Le Dr. Whale voit Mr. Gold descendre les escaliers. Il va lui parler.

Dr. Whale : Gold… Vous avez soigné mon bras, soignez cet homme, ça ne vous prendra qu’une seconde et ça ne vous coutera rien.

Mr. Gold : Non.

Dr. Whale : Non ? Comme ça, sans raison ?

Mr. Gold : Je ne vous dois rien, Dr Whale. Je ne dois rien à personne ici, en revanche, certain d’entre vous me doivent quelque chose, alors oui, sans raison. Oh, et j’oubliais un détail, votre patient m’a vu avoir recours à la magie alors au lieu de le soigner, vous feriez mieux d’espérer qu’il y reste parce que s’il s’en sort il fera défiler des cars remplis de touristes dans toutes les rues de la ville. C’est une chance que je n’en ai rien à faire de ce type !

Mr. Gold s’en va.

Dr. Whale : Ecoutez… Le laisser mourir, c’est très facile… Et je peux le faire si c’est ce que vous souhaitez.

Emma : Si on en discutait dans un endroit plus discret ?

———–

Salle de repos des employés de l’hôpital.

Dr. Whale : Ce n’est pas vraiment un meurtre si on le laisse succomber à ses blessures.

Emma : Moi, je pense que si.

Mary Margaret : Ca va pas ? Non, on va sauver cet homme.

David : Evidement.

Leroy : Bah euh…

Mary Margaret : Leroy !

Leroy : Ca mérite réflexion ! Si on le sauve et que ça nuit à toute la ville, on va peut-être le regretter.

Ruby : Si je comprends bien, on doit choisir entre nos vies et la sienne ?

David : On pensera à la ville une autre fois !

Mary Margaret : Mais… Ca veut pas dire qu’on doit pas s’en soucier !

David : Non mais on s’inquiétera pour Storybrooke après avoir sauvez le patient… Dr. Whale, vous devez l’opérer.

Le Dr. Whale sort de la pièce.

Mary Margaret : Je suis la seule à avoir remarqué qu’il est pas dans son état normal ?

Le téléphone de Greg Mendel sonne.

Emma : Il y a quelqu’un qui cherche Greg. Combien de temps il nous reste avant que cette personne vienne jusqu’ici.

-[Un Monde en Noir et Blanc - Passé]-

Igor et Viktor rangent leurs affaires et s’apprêtent à quitter le laboratoire. Rumplestiltskin se montre.

Rumplestiltskin : Bon soir, docteur.

Viktor : Comment êtes-vous entré ? Qui êtes-vous ?

Rumplestiltskin : Stiltskin. Rumple von Stiltskin.

Viktor : Vous n’êtes pas d’ici.

Rumplestiltskin : A quoi le voyez-vous ? A mon teint légèrement doré ? Non, en effet, je ne connais pas encore votre morne petit pays mais je m’intéresse à vos recherches.

Viktor : Dans ce cas vous arriver trop tard, j’ai du interrompre mes travaux et je ne peux pas ressusciter les êtres chers si c’est ce que vous espérer.

Rumplestiltskin : Je crois que mes très chers disparus sont bien là où ils sont, je vous remercie. Non… Non, non, non, ce qui m’intéresse, c’est… De savoir comment vous faîte, ce que vous faîtes… Car dans le pays d’où je viens, nous faisons les choses différemment. Il existe une forme de sorcellerie dans votre monde mais elle est faible et méprisée, là où je vis, elle est puissante et redoutée mais… Elle ne peut pas redonner la vie. Si vous, vous pouvez le faire, et bien, je suis prêt à payer pour en savoir davantage.

Rumplestiltskin verse le contenu de sa bourse sur le sol.

Viktor : Mais comment avez-vous fait cela ?

Rumplestiltskin : Oubliez cela, l’important, c’est que ces pièces d’or sont à vous.

Viktor : Vous êtes un philanthrope ?

Rumplestiltskin : Ce n’est pas le pire des noms que l’on m’a donné. Et en échange, je veux tout savoir. Vous m’apprendrez à manier les instruments qu’il faut manier, c’est cela notre accord.

Viktor : Dans ce cas, marché conclu.

Igor redescend dans le laboratoire.

Igor : Je croyais que vous deviez…

Viktor : Ah ! Igor ! Grande nouvelle ! Voici Rumple…

Rumplestiltskin est parti.

Viktor : Euh… Alors.

Igor : Docteur que s’est-il passé ?

Viktor : Vous pouvez réinstaller tout l’équipement… Nous restons ici et nous allons avoir besoin d’un cadavre.

-[Storybrooke]-

Mr. Gold est dans sa boutique. Il prend la tasse ébréchée de Belle puis il entend un bruit. Il va voir à la porte mais ne remarque rien. Il se retourne et voit qu’une boîte est apparue sur le comptoir.

Cora : Bonsoir.

Mr. Gold : Je me doutais qu’on finirait par se recroiser. J’espérais que tu sois morte mais… La déception fait partie de la vie, tu le sais aussi bien que moi.

Cora : Oh… Le crocodile tente de mordre la mésange. Moi, qui t’avais apporté un petit cadeau.

Mr. Gold : Tu as apporté un antidote aussi ?

Cora : Ne sois pas si méchant, je veux faire la paix.

Mr. Gold : Et qu’est ce que tu veux en échange de ce mystérieux cadeau ?

Cora : Ma fille… C’était très ingénieux de ta part de l’inciter à jeter l’unique sort qui pouvait te mener jusqu’ici. Tu n’as plus besoin d’elle maintenant, laisse-moi tenter de regagner son affection… Et épargne nos vies.

Mr. Gold : Et qu’est ce que j’obtiens, moi, dans cette affaire ?

Cora : Ton fils.

Mr. Gold ouvre la boîte. Il y a un globe terrestre vierge à l’intérieur.

Cora : Tu sais ce que c’est, bien entendu.

Mr. Gold : Avec ça, je le retrouverai… A condition que se soit le vrai.

Cora : Allons, je n’ai aucune raison de te trahir.

Mr. Gold : Plus maintenant.

Cora : Je te souhaite de tout cœur… De retrouver la seule personne dans cet univers qui puisse t’aimer encore un peu… Après tout, c’est que je cherche, moi aussi.

Mr. Gold : Connais-tu un sort qui puisse faire recouvrer la mémoire à quelqu’un ?

Cora : Je sais uniquement ce que tu m’as appris… Maître… Alors, acceptes-tu de faire une trêve ?

Mr. Gold : J’accepte.

Cora : Sellons cet accord comme nous le faisions autrefois.

Cora embrasse Mr. Gold.

———–

A l’hôpital, le Dr. Whale regarde une montre. David va à sa rencontre.

David : Qu’est ce que c’est ?

Dr. Whale : Ah ! Les affaires personnelles de Greg Mendel… J’ai eu mes plus belles montres comme ça… Ah, je rigole. Ou je vous le fais croire, dommage qu’elle soit cassée.

David : Vous ne devriez pas être en train d’opérer, là ?

Dr. Whale : Ah.. Euh… Oui… Oui, je vais y aller.

David : Ca va votre bras ?

Dr. Whale : Je ne suis pas saoul.

David : D’accord… Alors, il faut sauver la vie de cet homme. Quoiqu’il ait vu, nous, on ne laisse pas mourir les gens.

Dr. Whale : Ok, on va le sauver.

-[Un Monde en Noir et Blanc - Passé]-

Viktor déterre un cadavre dans un cimetière. Gerhardt le surprend.

Viktor : Gerhardt !

Gerhardt : Igor m’a dit que je te trouverai ici. Je n’arrive pas à le croire. Je pensais que tu étudiais des cellules dans des tubes à essai.

Viktor : Mes recherches avancent… Tu disais tu approuvais ce que je faisais.

Gerhardt : Mais pas ce genre de chose !

Soldat : Halte-là !

Viktor : Ne tirez pas ! Nous avons reçu des ordres ! Il porte un uniforme !

Le soldat tire Viktor et Gerhardt s’enfuient vers la calèche.

———–

Viktor et Gerhardt sont montés dans la calèche.

Viktor : En route ! Vite !

Cocher : Ya !

La calèche part.

Viktor : Tu n’aurais pas dû venir me chercher… Je croyais que tu me soutenais. Gerhardt ?

Gerhardt a été touché au ventre.

Viktor : Gerhardt ?

-[Storybrooke]-

Le téléphone de Greg Mendel n’arrête pas de sonner.

Leroy : C’est toujours la même personne.

Emma : Elle… C’est chaud.

David : Ca doit être sa copine.

Mary Margaret : On pourrait répondre pour lui dire qu’il va bien.

Emma : Sauf qu’il va pas bien.

Ruby : Il est vivant. On pourrait au moins lui dire qu’il est vivant.

David : Non la police pourrait localiser le téléphone.

Emma : Ils peuvent activer la localisation sans qu’on ait besoin de décrocher.

Leroy : Bon, la question se pose plus.

Mary Margaret : Oh ! C’est pas vrai, je vais craquer là ! L’opération est bientôt terminée ?

Emma : Euh, ça risque d’être long.

Un infirmé passe devant le groupe et fait demi-tour en les voyant.

David : Attendez ! S’il-vous-plait. Il y a du nouveau ?

Infirmier : Non, je cherche le docteur Whale.

Ruby : Quoi ? Il est pas en salle d’opération ?

Infirmier : Il est jamais venu.

Emma : Alors, faîtes sonner son bippeur !

David : Il avait pas l’air dans son assiette tout à l’heure.

L’infirmer appelle, ça sonne.

Mary Margaret : Il est ici.

Emma trouve la blouse et le bippeur du docteur Whale dans un panier à linge sale.

Emma : Non, mais son son bippeur est là, lui… Il s’est tiré !

———–

Ruby renifle la blouse du Dr. Whale.

David : Tu sens son odeur ?

Ruby : Ca pue l’alcool !

Emma : Ramène-le, ici. Nous, on va surveiller Crochet et réfléchir à ce qu’on fait s’il revient pas.

Mary Margaret : Prof peut peut-être essayer ?

Leroy : Quoi ? D’opérer ? Non.

Mary Margaret : Si ça se trouve, il s’est pas sauvé. Il a peut-être été enlevé par Cora ?

David : Je crois pas non, il a pas trop le moral depuis qu’il a ramené le fiancé de Régina à la vie.

Mary Margaret : Daniel ?

Emma : Ramené à la vie ?

David : Il a eu le bras arraché puis remis en place.

Leroy : Cool.

Mary Margaret : Attend ! Daniel est revenu à la vie ?

Emma : Un peu comme dans Frankenstein ?

David : C’est Whale ! Whale est le docteur Frankenstein et Daniel était…

Mary Margaret : Il s’est passé quoi ici en notre absence ?

Emma : Ruby, vas-y ! Ramène-nous le docteur Frankenstein. On se fera un plaisir de le renvoyer d’où il vient avec des points de suture autour du cou.

Mary Margaret : Elle va le retrouver.

Emma : Ouais, mais dans quel état ?

———–

Le Dr. Whale court le plus vite possible dans les rues de Storybrooke.

-[Un Monde en Noir et Blanc - Passé]-

Viktor se sert du corps de son frère pour ses expériences.

Viktor : Je vais te ramener à la vie, mon frère… Je te le promets.

Viktor allume le courant, et de l’électricité parcours le corps de son frère. De la fumée sort du torse de Gerhardt par la suture. Viktor rouvre la blessure et constate que le cœur de son frère a brûlé.

Igor : Il est brûlé ! On dirait du charbon.

Viktor : Couvrez-le ! Ce drap sera son linceul.

Igor : Bien docteur.

Alphonse entre dans le laboratoire de son fils.

Alphonse : Viktor !

Viktor : Père ?

Alphonse : Les domestiques t’on vu transporter un cadavre à l’intérieur de la maison, comment expliques-tu cela ?

Alphonse s’approche de Gerhardt.

Alphonse : Gerhardt… Mon fils… Mon très cher fils. Que lui as-tu fait ?

Viktor : C’est un terrible coup du sort, j’étais sorti…

Alphonse : C’est ta faute ! Avoue-le, toi et tes maudites expériences !

Alphonse soulève le drap.

Alphonse : Tu as profané le corps de ton frère ?

Viktor : Non !

Alphonse : Tu expérimentes tes ignobles…

Viktor : Non ! Ce n’est pas ce que j’ai fait !

Alphonse :… Sur ton propre frère ?

Viktor : Ca aurait du marcher ! Je l’ai fait pour vous aussi, père. Je voulais que vous ayez à nouveau vos deux fils.

Alphonse : Et maintenant, il ne m’en reste aucun.

Alphonse sort du laboratoire.

-[Storybrooke]-

Cora est chez Régina, elle fouille dans les affaires de sa fille et d’Henry.

———–

Henry se rend dans le cimetière et pénètre dans le caveau de Régina.

Henry : Maman ?

Régina entend la voix de son fils.

Henry : Et oh ? T’es là ? Et oh ? Maman ?

Régina fait apparaître Henry dans son miroir.

Henry : T’es là-dedans ? Je peux entrer ? Maman ?

Henry est sur le point de partir mais Régina lui ouvre la porte.

Henry : Maman ? C’est toi ?

Henry entre dans la pièce secrète de sa mère. Régina le prend dans ses bras.

Régina : Je suis tellement contente de te voir… Tu m’as beaucoup manqué. Il faut que tu saches que je n’ai rien à voir avec la mort d’Archie.

Henry : Je sais, je l’ai toujours su.

Régina : C’est un coup monté contre moi. J’ignore qui a fait ça, ce qui est sûr c’est que… Toutes les preuves étaient… Attend, tu savais ? Comment tu as su ?

Henry : C’est simple.

Henry se transforme en Cora.

Cora : Parce que c’était moi.

Régina : Maman ?

-[Un Monde en Noir et Blanc - Passé]-

Viktor est dans son laboratoire, il continue ses expériences dans l’espoir de sauver son frère. Rumplestiltskin se montre.

Rumplestiltskin : Avez-vous réussi ? Non ?

Viktor : Il y a eu un léger problème, le cœur n’était pas assez résistant.

Rumplestiltskin : Oh ! Un problème de cœur, c’est toujours comme ça !

Viktor : Pourriez-vous vous écarter, je manque de lumière !

Rumplestiltskin : Voyez-vous… Dans le monde d’où je viens… On trouve des cœurs qui peuvent résister à tout… Grâce à la magie.

Viktor : Vous avez de tels cœurs ?

Rumplestiltskin : Voilà ce que je vous propose… Je vais vous présenter un ami, le maître du chapeau, il vous conduira à une jeune femme qui possède ce que vous chercher,, il vous suffira de lui faire une démonstration de votre art et vous rentrer chez vous avec l’objet de votre quête… Un cœur pour votre frère.

Viktor : Qui est cette femme ?

Rumplestiltskin : Son prénom est Régina.

-[Storybrooke]-

Au caveau de Régina.

Régina : C’était toi. On t’a pourtant empêché d’entrer dans ce monde… Comment tu es venue ?

Cora : J’étais déterminée. Il fallait que je te vois. Il fallait que je te dise que je sais pourquoi tu m’as poussée à travers le miroir… Que je comprends que tu aies voulu me faire assassiner… Et… Ce n’est pas grave.

Régina : Je trouve que c’est très grave au contraire.

Cora : Je t’aime plus que tout… Seulement… J’ai eu de curieuses manières de te le montrer… Je n’aurais jamais dû te forcer à épouser le Roi. Je te demande pardon. Quand tu as pleuré au-dessus de mon cercueil, cela… Cela a tout changé.

Régina : Tu m’as fait accusée d’un meurtre que je n’avais pas commis.

Cora : Seulement pour que tu saches ce que les gens de cette ville pensent véritablement de toi.

Régina : Les preuves étaient bien trop convaincantes pour ne pas me croire coupable.

Cora : J’avais peur que tu refuses de me voir… Cette fois encore.

Régina : Tu voulais que je sois complètement brisée.

Cora : Je voulais que tu m’écoutes.

Régina : Tu es la femme la plus manipulatrice… Non, je ne vais pas me mettre en colère… Viens avec moi, on retourne en ville.

Cora : On est au beau milieu de la nuit !

Régina : J’en ai rien à faire ! On réveillera tout le monde ; Emma, Henry et les deux imbéciles et tu leurs diras que tu as tout manigancé. C’est clair ? Tu me dois bien ça.

Cora : Ensuite tu accepteras de me revoir ?

Régina : Je ne crois pas que se soit envisageable. Je te rappelle que j’ai un fils et que j’essaie, du moins, j’ai essayé de toutes mes forces de me montrer digne de son affection… J’estime mériter la même chose venant de toi.

Cora : Tu as raison… Je ferai ce que tu voudras… C’est toi qui décide.

———–

Ruby retrouve le Dr. Whale au port. Celui-ci est au bord de l’eau et regarde une montre.

Ruby : Docteur Whale !

Dr. Whale : Ne vous approchez pas me moi !

Le Dr. Whale jette la montre à l’eau est saute. Ruby court vers lui et le rattrape.

-[Un Monde en Noir et Blanc - Passé]-

L’expérience du Docteur Frankenstein est un succès.

Viktor : Rumplestiltskin avait raison, ce cœur-là a résisté à la procédure… Bienvenue cher frère.

Igor : C’est de la magie Docteur Frankenstein.

Viktor : Non… Aucune magie ici… C’est de la science.

———–

Viktor annonce à son père que Gerhard est revenu à la vie.

Viktor : C’est la vérité, je vous assure, je l’ai ramené à la vie.

Alphonse : Viktor, si tu as réellement fait ce que tu prétends, je…

Viktor : Ne le faisons pas attendre plus longtemps.

Viktor va chercher son frère.

Viktor : Il n’est pas encore tout à fait remis. Cela prendra du temps alors ne vous attendez pas à ce qu’il…

Alphonse : Tu as réussi.

Viktor : Oui, j’ai réussi.

Alphonse : Tu es vraiment revenu.

Alphonse prends une bougie.

Alphonse : Laisse-moi te regarder mon fils.

Gerhard a peur de la flamme.

Alphonse : Mais… Je ne comprends pas… Que lui arrive-t-il ? Pourquoi ne parle-t-il pas ?

Gerhard frappe la bougie pour l’envoyer loin de lui.

Viktor : Je vous l’ai dit, il est encore très fragile.

Alphonse : Et moi qui te croyait… Je suis si bouleversé que pendant un court instant, j’ai cru que tu l’avais ramené à la vie. Tu en as fait un monstre. Ce que j’ai pu être naïf ! Ce n’est pas mon fils ! Toi non plus tu n’es pas mon fils ! Tu es un vampire ! Un profanateur de sépultures ! Un sorcier ! Un fou ! Un charlatan ! Tu es la honte de notre famille !

Gerhard attaque Alphonse. Il bat à mort son père. Viktor le laisse faire.

Viktor : Ça suffit !

Gerhard continue à frapper.

Viktor : Gerhard arrête !

Viktor vérifie si son père est bien mort.

Viktor : Tu as tué notre père.

Gerhard s’enfuit.

-[Storybrooke]-

Ruby et le Dr. Whale discutent sur les docks.

Dr. Whale : Je voulais que mon nom signifie « vie éternelle. » Et pour la plupart des gens, c’est le nom d’un monstre… Mm… Ils n’ont pas tout à fait tort… Rumplestiltskin dit que quand on a recours à la magie, il y a un prix à payer… Et d’après mon expérience, on peut dire la même chose de la science… Chaque fois que j’essaie de sauver une vie, une autre personne meurt.

Ruby : Ecoute, c’est vrai… Tu es le Docteur Frankenstein et moi, je suis un loup garou… J’ai dévoré… Mon petit-ami… Régina croyait nous faire souffrir en nous privant de tous nos souvenirs mais… Je crois qu’elle a sous-estimé le nombre de trucs ignobles qu’on voulait oublier.

Dr. Whale : Ouais.

Ruby : Mais, il faut arrêter de ressasser le passé. Sans le vouloir, elle nous a donné une chance de devenir quelqu’un d’autre et je veux la saisir… Tu devrais le faire aussi.

Dr. Whale : Tu sais, j’étais pas l’ordure absolue qu’on prétend… Je voulais faire triompher la vie… Il a tant souffert de la mort de notre père… Si je l’avais ramené à la vie, il aurait peut-être…

Ruby : Le conducteur que tu es sensé opéré a reçu plusieurs appels sur son téléphone portable, c’est peut-être sa femme ou sa mère… N’oublie pas qu’il y a des tas de personnes que tu peux encore sauver.

———–

Régina conduit sa voiture, Cora est assise sur le fauteuil passager.

Régina : Tu as l’air tendu.

Cora : Oh. Tu t’imagines que j’ai peur d’avouer mais actes ? Non… Ce sont ses carrosses, ils sont si étranges… Et je suis mal assise, il y a quelque chose qui me gêne.

Cora trouve un moulage de la main d’Henry.

Cora : Oh. Pour maman… A une époque, c’était toi.

Régina : Je peux savoir quand tu t’es permis d’entrer chez moi.

Cora : Je ne suis jamais allée chez toi.

Régina : Tu as pris ce moulage chez moi. Tu croyais quoi ? Que je ne me rappelais pas où j’avais mis l’un de mes biens les plus précieux ?

Cora : Soyons réalistes. Le fait de me livrer en pâture aux autorités de la ville te feras rentrer dans leur bonnes grâce mais tant qu’Emma et ses parents sont là… Il ne sera jamais à toi. Du moins pas comme quand il faisait des cadeaux à sa seule et unique maman. Tu as été la Méchante Reine pendant trop longtemps, aujourd’hui, ils te considèrent comme une… Une vipère… Tu n’as aucune envie d’être aimée de ces gens-là… Que veux-tu alors ?

Régina : Qu’on me rende mon fils.

———–

Régina gare sa voiture.

Cora : Et moi, je veux retrouver ma fille… Je pensais tout ce que je t’ai dit tout à l’heure… S tu savais comme je regrette… Je veux me racheter… Plus jamais je ne te rejetterai… Ouvre-moi ton cœur… Toutes les deux nous parviendrons à récupérer Henry.

Régina : Comment ?

Cora : J’ai bien quelques idées.

———–

Ruby et le Dr. Whale reviennent à l’hôpital.

Mary Margaret : Le voilà !

Emma : Vous en avez mis du temps.

Dr. Whale : Vous n’avez aucune raison de vous inquiéter. J’avais besoin de me dégourdir les jambes et maintenant, je vais me mettre au travail.

-[Un Monde en Noir et Blanc - Passé]-

Viktor va voir son frère dans sa cellule.

Viktor : Gerhard… Petit frère… Je voulais seulement te ramener à la vie… Es-tu là ? Gerhard… Gerhard.

Viktor veut toucher son frère. Gerhard l’attrape et l’étrangle. Il finit par se rendre compte qu’il s’agit de son frère.

Gerhard : Vik… Tor.

Viktor : Oui. Oui. C’est moi.

Gerhard s’arrête et va se mettre en boule dans un coin. Viktor prend une arme pour le tuer mais ne peut pas. Gerhard se rend compte de ce que son frère veut faire et prend l’arme pour la pointer sur sa tête. Viktor ne peut pas tuer son frère.

Viktor : Non je refuse de faire cela. Je peux encore te sauver… Père avait tort, je trouverai un moyen.

Gerhard veut retenir son frère mais Viktor sort de la cellule.

-[Storybrooke]-

L’opération du conducteur est finie. Le Dr. Whale va rejoindre la famille et les amis d’Emma.

Dr. Whale : Où ils sont passés ?

Ruby : Ils sont à la machine à café. Comment il va ?

Dr. Whale : Il va vivre.

Ruby : C’est vrai ?

Dr. Whale : Merci. Entre monstres, on se comprend.

Ruby : T’as réussi !

Le Dr. Whale et Ruby vont rejoindre les autres.

David : Alors, il va s’en sortir ?

Dr. Whale : Les suites opératoires vont être longues, sûrement plusieurs semaines, mais oui, ça va aller.

Mary Margaret : Grâce au ciel.

Dr. Whale : Ou à moi.

Leroy : Je sens que cette histoire va très mal se terminer.

David : Pas maintenant Leroy !

Emma : Il va falloir que je lui parle.

Dr. Whale : Il vient de se réveiller.

Ruby : Quoi déjà ?

Dr. Whale : J’ai attendu un peu avant de venir vous voir au cas où il fasse un malaise ou autre mais pour l’instant, aucun souci.

Mary Margaret : Parfait.

David : Okay, on va aller lui parler.

Emma : On va pas l’interroger en groupe. On n’est pas un shérif à trois têtes.

Mary Margaret : Mais d’habitude on mène les enquêtes ensemble.

Emma : On essaie de convaincre ce type que tout es normal. Dans une ville normale, le shérif interroge les témoins et il emmène pas ses parents.

David : Elle a peut-être raison.

Mary Margaret : On va t’attendre ici.

———–

Mr. Gold rend visite à Belle dans sa chambre d’hôpital.

Mr. Gold : Je sais que tu ne te souviens plus de rien mais s’il-te-plait, pour me faire plaisir, prend-là.

Belle prend la tasse ébréchée.

Mr. Gold : Ne la fait pas tomber.

Belle : C’est une tasse, une simple tasse. Et elle… Elle est ébréchée.

Mr. Gold : J’aimerais que tu la regardes… Concentre-toi sur cet objet, c’est ton talisman.

Belle : C’est une tasse ébréchée.

Mr. Gold : Tu l’as fait tomber dans mon château… Et tu avais peur que je me mette en colère.

Belle : Non. Ecoutez, ça suffit ! Allez-vous en et reprenez votre tasse.

Mr. Gold : Non, non, non. Elle… Elle est ensorcelée. Si tu te concentres réellement, ça va marcher. C’est de la magie.

Belle : J’en ai assez ! Je veux que vous sortiez et surtout je veux que vous arrêtiez de me parler de magie ! Reprenez votre tasse !

Mr. Gold : Regarde-là encore une fois, Belle.

Belle jette la tasse contre le mur.

Belle : Allez-vous-en ! Sortez s’il vous plait !

Mr. Gold : Excuse-moi.

Mr. Gold s’en va.

———–

Emma va interroger le conducteur.

Greg : Infirmière ?

Emma : Non, en fait, je suis le shérif Swan.

Greg : J’ai un peu soif.

Emma donne de l’eau à Greg.

Emma : Tenez… Ce sont vos effets personnels je vous les mets là… Monsieur Mendel, il va falloir qu’on parle un peu de l’accident.

Greg : Est-ce que j’ai… J’ai blessé quelqu’un ? Oh, c’est vrai, j’ai percuté un homme. Il va bien ?

Emma : Ne vous en faîtes pas pour lui. Je veux dire, les blessures sont vraiment superficielles.

Greg : Je suis rassuré.

Emma : Mais vous allez devoir me raconter en détail ce qui s’est passé avec vos propres mots. Ce que vous avez fait ou vu et vos réactions.

Greg : Quoi ? J’ai rien vu.

Emma : Vous étiez qu’en même au volant.

Greg : Oui… Enfin… J’ai vu la route évidemment.

Emma : Je crois que je devrais pouvoir répondre à vos interrogations éventuelles. Il y a probablement une explication à ce que vous avez cru voir ou…

Greg : Je tapais un sms.

Emma : Oh ?

Greg : J’ai baissé les yeux… A peine une seconde… Et quand je les ai relevés j’ai vu ce type sur la route, juste-là devant. Il était trop prêt pour que je puisse l’éviter alors… Je sais que c’est interdit de faire ça quand on est au volant mais…

Emma : Ne vous en faîtes pas ça… En fait, je suis contente que… Que vous n’ayez pas cherché à me cacher la vérité.

Greg : Alors pas d’amende ?

Emma : Non… Pas d’amende. Je vous laisse repartir avec un simple avertissement, cette fois.

Greg : Merci beaucoup… Quand est-ce que je pourrai rentrer chez moi ?

Emma : Dès que le chirurgien donnera son accord. On ne veut pas vous retenir inutilement.

———–

Emma retourne auprès de sa famille et amis.

Leroy : Alors il a rien vu ?

Emma : Non, on est tranquille.

Mary Margaret : Oh, je suis soulagée.

David : A priori, la ville n’est pas menacée, on va peut-être pouvoir se détendre cinq minutes.

Emma : Mmm.

———–

Mr. Gold prend le globe que Cora lui a offert. Il se pique le doigt et verse une goutte de sang dessus. La carte de l’Amérique apparaît.

Mr. Gold : Baelfire.

———–

Au loft, Henry descend les escaliers.

Henry : Vous avez passé toute la nuit dehors. Vous étiez où ? Granny a rien voulu me dire. J’ai manqué des trucs ?

David : Céréales pour tout le monde ?

Emma : Ouais.

Mary Margaret : Rumplestiltskin et le Capitaine Crochet se sont battus, il y a eu un blessé.

Emma : Alors on a attendu que le Dr. Frankenstein le dire d’affaire.

Henry : Le Docteur ? Oh ! On sait qui est Whale, ça y est.

Emma : Sans les points de sutures autour du cou.

Henry : C’est le monstre qui a des points de sutures pas son créateur.

Emma : Exacte, mais quand on sait que certaines personnes l’on bien connu, ça fait bizarre.

Mary Margaret : C’est pas bizarre du tout et c’est de l’histoire ancienne. On était ensorcelé.

Henry : Attend, de quoi vous parler ?

David : De rien.

Henry : Mais ?

Mary Margaret : Je t’assure ça n’a aucun intérêt.

Henry part en courant.

David : Heu, Heu !

Il revient avec le livre de contes.

Henry : Frankenstein n’est pas dans le livre. D’ailleurs, c’est même pas un conte de fées. Ca veut dire qu’il vient sûrement d’un autre monde que le votre. Un monde où il y a d’autres histoires.

Emma : Mange. J’ai vraiment hâte d’aller me coucher.

Henry : Si la malédiction touche un autre monde que celui des contes, on devrait peut-être se demander qui d’autre est dans cette ville.

On frappe à la porte. Mr. Gold entre.

Emma : Gold… Ecoutez, la nuit a été longue.

Mr. Gold : Vous vous rappelez que vous me devez un service mademoiselle Swan.

Emma : Ouais.

Mr. Gold : Je viens le réclamer.

Emma : Attendez, je viens…

Mr. Gold : Vous faîtes toujours honneur à vos engagements, n’est-ce-pas ? Je veux retrouver quelqu’un… Nous partons aujourd’hui… Faîtes vos bagages.

Mary Margaret : Vous partez ?

Henry : Où vous allez ?

Emma : Une seconde… Retrouver quelqu’un ? Qui au juste ?

Mr. Gold : Mon fils. Je dois partir aujourd’hui parce que chaque minute que je passe ici accroît mon envie irrépressible de tuer Crochet, alors dans l’intérêt de tous, il vaut mieux que je m’en aille et vous, vous venez avec moi… Oh, dernière chose, ça fait très longtemps que nous nous connaissons… Vous savez de quoi je suis capable, alors je vous préviens, si quelqu’un ose faire du mal à Belle pendant mon absence, je vous tue tous les quatre… Nous nous retrouvons à midi.

Mr. Gold part.

———–

Greg Mendel prend son téléphone sur sa table de chevet.

Greg : Chérie ?Oui, oui, je sais je comprends mais s’il-te-plait écoute-moi. Il faut que je te dise quelque chose avant, oui, oui, je sais bien. J’ai eu un accident de voiture… Chérie… Tu me croiras jamais si je te dis ce que j’ai vu.

–[Storybrooke]–

(The situation is chaotic at the town line. Mr. Gold holds an injured and confused Belle, Hook is unconscious at the side of the road, and the ‘outsider’ is still in the crashed car. In the distance, sirens are heard approaching.)

Belle: Who are you? What’s going on?

Mr. Gold: Shh… Let me… Let me. Let me.

(Mr. Gold magically heals Belle’s injuries.)

Mr. Gold: All better. Good.

Belle: How did you do that?

Mr. Gold: It’s nothing to be afraid of.

Belle: Get away.

Mr. Gold: Shh. Belle, please.

Belle: What are you?!

(Emma, David, and Mary Margaret arrive on the scene via squad car. David gets out and runs towards Belle and Mr. Gold, with Mary Margaret trailing behind. Meanwhile, Emma radios for more assistance.)

David: Are you okay?

Emma: I’m at the town line. Two people down, maybe three. There’s a car – pretty banged up with Pennsylvania plates.

David: What’s going on?

Mr. Gold: She crossed over the line. She doesn’t remember.

(Emma finds a now alert Hook at the side of the road.)

Hook: Hey, beautiful. Here, I didn’t think you’d notice.

(She leans down and pushes on his ribs. He yells out in pain.)

Emma: Your ribs are broken.

Hook: Oh, that must be why it hurts when I laugh. Did you see his face? His one true love, gone in an instant! Just like Milah, crocodile! When you took her from me…

Mr. Gold: But you took her first.

(Mr. Gold lunges at Hook, digging his cane into his neck.)

Emma: Gold, are you insane?!

Mr. Gold: Yes, I am!

David: You can’t do that!

Mr. Gold: I can if you let me go.

Emma: You don’t want her to see that.

Mr. Gold: I’m a stranger to her.

Emma: Murder is a bad first impression.

David: What would Belle want you to do?

(An ambulance arrives, distracting Mr. Gold long enough for David to pull him off of Hook.)

David: Over here!

(The paramedics head towards Hook first, but Emma directs their attention to the driver of the car instead.)

Emma: No! Him! Take care of him. He can wait.

(Mary Margaret, who is still tending to Belle, overhears Emma.)

MMB: What?

Emma: There’s someone in there.

MMB: Stay. I’ll be right back.

(Emma and Mary Margaret watch as the paramedics look over the unconscious driver of the car.)

Emma: Do you know this guy?

MMB: I’ve never seen him before.

David: That’s because he drove into town.

MMB: From the outside?

Emma: Looks like the world just came to Storybrooke.

———–

(At the hospital, the voice over the intercom announces the arrival of the accident victims. Alone in another room, Dr. Whale listens to the announcements as he drinks. Outside the door, several other hospital workers can be heard.)

Man: Anybody seen the doctor?

Woman: Dr. Whale, we need you in the ER!

–[A Land Without Color]–

(Victor, Gerhardt, and Alphonse toast in the living room of their home. It is decorated with Christmas decorations.)

Victor: To the Frankensteins.

Gerhardt: To a fine new year, papa.

Alphonse: Thank you, Gerhardt. And let’s have a better look at that medal.

(He looks over the medal pinned to Gerhardt’s chest.)

Alphonse: My son. The Silver Cross.

Gerhardt: It’s embarrassing to have everyone make such a fuss.

Victor: Well, that’s your cross to bear, I suppose.

Alphonse: To the holiday. Something for both of my sons.

(Alphonse hands a small box to Gerhardt and a leather envelope to Victor.)

Gerhardt: Too small to be a pony.

(Gerhardt opens to the box, revealing a pocket watch inside.)

Alphonse: Your mother gave me that when we were married. It was her father’s. She wanted to keep it in the family.

Gerhardt: I remember.

Alphonse: Open yours, Victor.

(Victor opens the envelope, revealing a piece of paper.)

Victor: A commission. Father, surely you’re joking. My work is far too important to leave now.

Alphonse: I purchased you a commission. You will join the Mobile Thirty-fourth as their camp physician. It’s an honour.

Gerhardt: Well, yes, of course. But I’m not sure you realize the important scientific work he’s doing.

Alphonse: Certainly, but how will he do his work without my financial support?

Victor: Papa, I rely on that money.

Alphonse: I’ve already allowed you the use of our summer home for your foolish purposes. Isn’t that enough?

Victor: I have made great progress! The name Frankenstein is going to stand for life! Life, everlasting here on Earth.

–[Storybrooke]–

(Hook and the driver of the car are wheeled into the hospital on stretchers by the paramedics, while the rest of the group from the accident site follow behind them.)

Belle: I don’t know what’s going on.

Paramedic: Car versus pedestrian. Chest trauma from the wheel. Pedestrian’s got contusions, broken ribs.

Nurse: Go to X-ray. Pedestrian first.

Emma: Hide him.

Nurse: What?

Emma: Find a room and hide him.

(Mr. Gold enters.)

Mr. Gold: Belle. What’s going on?

David: Get him out of here!

Mr. Gold: Well, what’s happening? Belle!

Leroy: I’d like to know that myself.

Mr. Gold: Belle! Belle!

(Dr. Whale finally joins everyone.)

Dr. Whale: Everybody, calm down! Mr. Gold. Everything will be fine. She’s in good hands here. I promise.

–[A Land Without Color]–

(Victor briskly walks away from the house towards his carriage, as Gerhardt runs after him.)

Gerhardt: Victor. Victor, wait. He’ll cool off. Here. Take this.

(He extends the pocket watch to Victor.)

Gerhardt: You’re the eldest. She wanted it for you.

Victor: No. Keep it. Don’t worry about me. I’ll find another way.

(Victor continues on towards his carriage, while Gerhardt turns to return inside. Rumpelstiltskin is shown watching the exchange from a distance.)

–[Storybrooke]–

(Mr. Gold watches Belle as she sleeps in her hospital bed. He leans over and kisses her on the lips. There is a brief pause where it seems like Belle may recognize him, but she then starts screaming.)

Mr. Gold: No, no, no, no, no.

(She continues to scream.)

Mr. Gold: No, no, no, no, no. I… I’m sorry. I’m sorry.

(Several nurses enter the room. Mr. Gold begins to back out of the room.)

Mr. Gold: I’m sorry.

Man: You okay?

Mr. Gold: I’m sorry…

(Mr. Gold exits.)

———–

(In another room in the hospital, Emma interrogates Hook, who is handcuffed to the bed.)

Emma: Where’s Cora?

Hook: What?

(Hook goes to move his arm and realizes he’s stuck.)

Hook: Again? You’re really into this, aren’t you? Damn, that hurts.

Emma: Told you – cracked a few ribs. Where’s Cora?

Hook: You look good, I must say. All ‘where’s Cora?’ in a commanding voice. Chills.

Emma: You have all sorts of sore places. I can make you hurt.

(Emma pushes her hand into his ribs, causing him to wince in pain.)

Hook: I have no idea where Cora is. She has her own agenda. Let’s talk about something I am interested in – my hook. May I have it back? Or is there another attachment you’d prefer?

Emma: You’re awfully chipper for a guy who just failed to kill his enemy, then got hit by a car.

Hook: Well, my ribs may be broken, but… Everything else is still intact. Which is more than can be said for other bad days I’ve had. Plus, I did some quality damage to my foe.

Emma: You hurt Belle.

Hook: I hurt his heart. Belle’s just where he keeps it. He killed my love. I know the feeling.

Emma: Keep smiling, buddy. You’re chained down, he’s on his feet, immortal, has magic, and you hurt his girl. If I were to pick dead guy of the year? I’d pick you.

———–

(Mary Margaret and company have gathered in the lobby of the hospital with the driver’s cell phone.)

Leroy: We’ve got to get into his phone.

David: Let me guess another pass code.

MMB: You can’t guess. There are a million possible combinations.

Ruby: Ten-thousand.

MMB: Ten-thousand.

David: Leroy, can you get it open or something? Hack it?

Leroy: Well, you do understand that computer hacking and pickaxe hacking are different.

(Emma enters.)

Emma: Here, let me try. I have a thing. And we do know something. There was stuff in his car – rental agreement, maps, receipts. His name is Greg Mendell. Now, let’s see…

(Emma breaks into the phone and begins to root through it. She finds several phone numbers and pictures of Greg.)

Emma: Pictures of him alone at a bunch of Eastern Seaboard tourist locations, a LinkedIn account, and he tweets pictures of his food. I’ll keep looking, but I think what we have here is a well-documented, real-life ordinary Joe. Or Greg.

Ruby: So, whatever’s kept random people from stumbling into Storybrooke for the last twenty-eight years-

MMB: Is gone.

David: Anyone could drive in. Why are my instincts telling me that’s a bad thing?

Leroy: Cause you’ve seen E.T., or Splash, or any other movie where they find something magical and study it to death. Think what’d they do to a werewolf.

MMB: Oh, and his friends and family? They’re going to come looking for him soon.

Emma: Let’s try not to overreact.

David: Leroy’s right. We don’t need outsiders here.

Emma: Hook says he doesn’t know where Cora is, and God knows what she’s going to do. With other people coming here, that’s not going to be good for anyone.

MMB: We need to find Regina – tell her we know she was framed.

Ruby: I’ve been tracking her. No luck. She’s gone underground.

MMB: But what if Cora finds her first? I don’t want to think about the damage those two would do together. This could not have come at a worse time.

Emma: It’s okay. The guy’s being patched up right now. He’ll probably be on his way home by morning.

(Dr. Whale enters.)

Dr. Whale: Not quite. He’s bleeding into his chest cavity. It’s not a full flood, you know. But, pretty soon, he’ll be drowning in his own blood.

Emma: So make it stop. Aren’t you a doctor?

(Dr. Whale spots Mr. Gold walking down the stairs. He approaches him.)

Dr. Whale: Gold. You fixed me. Now fix him. It will take you seconds and cost you nothing.

Mr. Gold: No.

Dr. Whale: No? Just… No?

Mr. Gold: I owe you nothing, Whale. I owe none of you anything. And some of you, owe me. So, yeah, just… No. Oh, and point of interest – the driver? He saw me throwing some magic. So, instead of trying to get him out of here, you better be hoping he dies. Because if he doesn’t, he’s going to be driving tour buses up and down main street. So glad I don’t give a damn.

(Mr. Gold exits.)

Dr. Whale: Look… Letting him die is easy. I can do that, if that’s what you decide.

Emma: Let’s take this somewhere private.

(The group enters a small examination room to talk.)

Dr. Whale: It’s not really murder if we let him succumb to his injuries.

Emma: I’m pretty sure it is.

MMB: Of course we save him.

David: Obviously.

Leroy: Well…

MMB: Leroy!

Leroy: We got to think it through. If we save him and kill the whole town, is that really better?

Ruby: So we have to choose between our lives and his.

David: We can worry about the town later.

MMB: Which doesn’t mean we should abandon him.

David: I know, but let’s worry about Storybrooke after we save a life. Dr. Whale, prep for surgery.

(Dr. Whale exits.)

MMB: Anyone else notice he’s drunk off his ass?

(Suddenly, Greg’s phone begins to ring.)

Emma: Someone’s looking for Greg. How long before they come here?

–[A Land Without Color]–

(Victor and Igor are clearing out Victor’s laboratory. Igor leaves with a box of stuff, while Victor continues to pack. Rumpelstiltskin enters by magically appearing on a chair.)

Rumpelstiltskin: Good evening, Doctor.

Victor: How did you get in here? Who are you?

Rumpelstiltskin: Stiltskin. Rumpel Von Stiltskin.

Victor: A foreigner.

Rumpelstiltskin: What tipped you off? My rosy complexion? Yes, I’ve seen nothing of your drab little land yet, but, I am interested in your work.

Victor: Well, you’re a little late. I’ve been shut down. And I can’t bring back dead loved ones, anyway, if that’s what you’re after.

Rumpelstiltskin: I think my deceased are best kept where they are, dearie, thank you very much. No, no, no. My interest, is in how you do what you do. You see, where I come from, we do things differently. Your land has witchcraft, but it’s feeble, neglected stuff. Where I live, it’s strong and hearty. But… It cannot restore life. If you can do this, well… I’ll want to know more, and I’m willing to pay.

(Rumpelstiltskin takes out a small pouch and pours its contents onto the floor. A massive pile of coins pour from the bag.)

Victor: How did you do that?

Rumpelstiltskin: Ah… Missing the point. Money – yours.

Victor: Are you a philanthropist?

Rumpelstiltskin: Well, I’ve been called worse. There is a cost to you – knowledge. You teach me to wield… Whatever it is you wield. That, is the deal.

Victor: Then it’s a deal.

(Igor returns.)

Igor: I thought you were bringing-

Victor: Igor, tremendous news! This is Rump-

(Victor turns around, but finds that Rumpelstiltskin has disappeared.)

Igor: Master… What’s happened?

Victor: Bring back the equipment. We’re staying. And we’re going to need a body.

–[Storybrooke]–

(In his shop, Mr. Gold is reminiscing over the chipped cup. Suddenly, the bell to the front door rings. He goes over to investigate, but finds that there’s no one outside. When he turns around, he sees that a box has been left on the counter. Cora then appears near the door.)

Cora: Hello, Rumpel.

Mr. Gold: Well, I expected this was just a matter of time. Had hoped you were dead, but hey – disappointment’s just part of life. I’m sure we can agree on that.

Cora: Aw, the crocodile snaps at the little bird. And after I brought you a gift.

Mr. Gold: Yeah, did you bring the antidote, too?

Cora: Oh, Rumpel. It’s a peace offering.

Mr. Gold: And what do you want for this, uh… This peace offering?

Cora: My daughter. You were so clever to get her to lay the curse so you could come here. You don’t need her anymore. Let me try to get her back and let us live.

Mr. Gold: And what do I get for my troubles?

Cora: Your son.

(She nods towards the box. Mr. Gold pulls off the lid, revealing a white ‘globe’ inside.)

Cora: You know what that is, of course.

Mr. Gold: It’ll find him… If this one truly is it.

Cora: Oh, darling, I have no reason to cheat you.

Mr. Gold: Anymore.

Cora: I want you to find the one person in this universe who might still love you. After all, I’m doing the same thing.

Mr. Gold: Do you have any spells to return memories?

Cora: I only know what you taught me… Master. So, will you accept my offer of a truce?

Mr. Gold: Truce.

(He extends his hand, which Cora takes. The two shake on the deal.)

Cora: Let’s seal it like we used to.

(Cora leans in and kisses Mr. Gold.)

———–

(At the hospital, David finds Dr. Whale staring at Greg’s watch.)

David: What’s that?

Dr. Whale: Oh. It’s just the guy’s personal effects. I get the best watches this way. Joking. As far as you know. It’s too bad it’s cracked.

David: I thought you’d be scrubbing in by now.

Dr. Whale: Yeah. Yeah, I’m going to do that.

David: Arm okay?

Dr. Whale: I’m not drunk.

David: Okay, just… Let’s save this guy, alright? I don’t care what he saw. We don’t let go of people.

Dr. Whale: Right. Of course not.

–[A Land Without Color]–

(During a thunderstorm, Victor is in a graveyard attempting to dig up a body. Gerhardt finds him there.)

Victor: Gerhardt.

Gerhardt: Igor told me that I’d find you here. I can’t believe… I thought you worked with cells in Petri dishes.

Victor: My work has progressed. And I thought you supported me.

Gerhardt: Not like this.

(Near the entrance of the graveyard, there is a man with a gun.)

Man: Halt!

Victor: Don’t shoot! We have orders! He’s in uniform.

(A shot is fired. The two of them run towards the carriage and quickly get inside.)

Gerhardt: Go! Go!

Victor: You shouldn’t have come looking for me. And I thought you supported me. Gerhardt?

(Victor notices that Gerhardt is unresponsive. He looks down and sees blood seeping through his uniform.)

Victor: Gerhardt?

–[Storybrooke]–

(Emma and company are waiting in the lobby of the hospital. Greg’s phone, now on silent, begins to vibrate. On the screen, the incoming caller is listed as ‘Her’.)

Leroy: Same person again.

Emma: ‘Her’. Cute.

David: Probably a girlfriend.

MMB: We could answer it – just let her know he’s okay.

Emma: He’s not okay.

Ruby: He’s alive. We could let her know he’s alive.

David: Nah. The police could trace it here instantly.

Emma: She can activate the find your phone thing without us picking it up at all.

(The phone stops vibrating.)

Leroy: That settles that.

MMB: Oh, my nerves can’t take this. Is the surgery almost over?

Emma: I… I think it takes…

(A man enters and scans the lobby. He turns to leave when David stops him.)

David: Whoa. Whoa. Wait. Wait. Any news?

Man: No. I was just looking for the doctor.

Ruby: He’s not in the OR?

Man: He never came in.

Emma: Then page him.

David: He was not looking so good earlier.

(The man makes a phone call. A beeping sound is then heard nearby.)

MMB: He’s here.

(The beeping sound is coming from the laundry basket of dirty scrubs. Emma looks through it and finds the pager, along with Dr. Whale’s lab coat.)

Emma: No, but his pager is. He’s gone.

———–

(Ruby sniffs Dr. Whale’s lab coat to pick up the scent.)

David: Got the scent?

Ruby: Boozy.

Emma: Just find him and bring him back. We’ll watch Hook and figure out options if Whale doesn’t come back.

MMB: Maybe Doc can do it.

Leroy: Surgery? No.

MMB: Maybe he didn’t even run. Maybe Cora grabbed him for some reason.

David: I don’t think so. He’s been in a rough place since he had brought Regina’s fiancé back to life.

MMB: Daniel?

Emma: Back to life?!

David: And had his arm ripped off and put back on.

Leroy: Cool.

MMB: Wait. Daniel came back?

Emma: Like some kind of Frankenstein?

David: That’s Whale. The doctor. And Daniel was his-

MMB: What went on here while we were gone?

Emma: Ruby, get going. Bring back… Dr. Frankenstein.

(Ruby exits.)

Emma: We’re going to send this guy back home with bolts in his neck.

MMB: She’ll find him.

Emma: Yeah, but what kind of state is he going to be in?

———–

(Dr. Whale is shown running down the main street of Storybrooke.)

–[A Land Without Color]–

(Surrounded by his equipment, Victor has Gerhardt’s corpse laid out in the middle of his lab. He chest has been cut open and sewn shut. Igor is there assisting.)

Victor: I will bring you back, my brother. I promise.

(Victor throws a switch, causing a surge of electricity to flow through Gerhardt’s body. The body twitches, then all is still. When they check over the body, they notice smoke rising from the chest cavity. Victor grabs a scalpel and cuts open the stitches. He then pulls out Gerhardt’s charred heart.)

Igor: It’s burned. Like coal.

Victor: Cover him. The sheet will serve as his shroud.

Igor: Of course, doctor.

(Alphonse enters.)

Alphonse: Victor?

Victor: Father.

Alphonse: You were seen carrying a body into this house. Explain yourself.

(Alphonse walks over to the body and discovers that it’s Gerhardt.)

Alphonse: Gerhardt? My boy. My dear son. What did you do?!

Victor: It was an accident. I was working-

Alphonse: You caused this! The things you do.

(He pulls back the sheet and sees the stitches running along his chest.)

Alphonse: You cut into your brother!

Victor: No, no, it wasn’t like that!

Alphonse: You put your foul magician’s work into your brother!

Victor: It can work! I did this for you, too, father. I wanted you to have two sons again.

Alphonse: And now I have none.

–[Storybrooke]–

(Cora enters Regina’s house and begins to look through it. She scans the glassware in the kitchen, then smells the clothes hanging in Regina’s closet. Cora then reaches Henry’s room, where she finds an old picture of Henry and Regina. She looks over the dresser, and finds an old craft done by Henry. It’s a mold of Henry’s handprint with the words ‘To Mommy’ written below it. She smirks and takes it with her.)

———–

(In the middle of the night, Henry walks across the graveyard to Regina’s family mausoleum. He slides the sarcophagus over, and heads down the stairs. He begins to call for Regina.)

Henry: Mom? Hello? Hello? Hello? Mom?

(Behind one of the walls, Regina has a hidden room. She hears Henry and walks over to one of the mirrors on the wall. She waves her hand, and

magically transforms the mirror to allow her to see out. Regina sees Henry searching the crypt.)

Henry: You in there? Can I come in? Mom?

(Regina opens the door to the hidden room.)

Henry: Mom? Mom?

(Henry enters and hugs Regina. She returns the embrace.)

Regina: Henry, I’m so glad you’re here. I missed you so much when… I have to let you know, I had nothing to do with Archie.

Henry: I know. I always knew.

Regina: I was framed. I don’t know how. I… It just seems like everything… You knew? How did you know?

Henry: Simple.

(In a puff of blue smoke, Henry magically transforms into Cora.)

Cora: Because I did it.

Regina: Mother…

–[A Land Without Color]–

(Victor is working is his laboratory. He has suspended Gerhardt’s body in a bubbling fluid. He goes to look through a microscope, when Rumpelstiltskin appears behind him.)

Rumpelstiltskin: Did it work? No?

Victor: There was a little problem with what the heart could withstand.

Rumpelstiltskin: Ah! Problems of the heart. Isn’t that always the way?

Victor: Could you get out of my light, please?

Rumpelstiltskin: You know, where I come from, there are hearts that can withstand anything because of magic.

Victor: You have hearts?

Rumpelstiltskin: I’ll tell you what. I’m going to bring you a friend – a master of the hat. He shall take you to a young woman who has exactly what you need. You put on a little show for her, and then you walk away with all your prayers answered. A heart for your brother.

Victor: And who is this woman?

Rumpelstiltskin: Her name…is Regina.

–[Storybrooke]–

(Regina and Cora talk in the hidden room.)

Regina: You… I thought we stopped you. How did you get through?

Cora: Determination. I had to see you. I needed to tell you, that I know why you sent me through the looking glass. And I know why you tried to have me killed. And it’s… It’s alright.

Regina: I think it’s not alright.

Cora: I love you. I just… I’ve always shown it in all the wrong ways. And I never should have made you marry the King. I’m so sorry. When you cried over my coffin, it… It all changed.

Regina: You framed me – for the cricket.

Cora: Temporarily. So you could see what these people really think of you.

Regina: You made an airtight case. Anyone would believe it.

Cora: I didn’t want you to reject me. Not again.

Regina: You wanted me broken.

Cora: Receptive.

Regina: You are the most manipulative… No. I won’t even argue. Come with me. We’re going to town.

Cora: It’s the middle of the night.

Regina: I don’t care. We’ll wake them up – Emma and Henry and the two idiots – and you can tell them how you lied. You owe me that.

Cora: And then you’ll let us start over?

Regina: I don’t see that happening, mother. But I am… I was trying so hard to be worthy of Henry. And I deserve the same thing from you.

Cora: You’re right. For you, sweetheart. Anything.

———–

(Dr. Whale is standing at the edge of the dock. He stares at Greg’s watch as he looks into the water below. Ruby finds him.)

Ruby: Dr. Whale?

Dr. Whale: Don’t come near me!

(He tosses the watch into the water, then jumps off the dock. Using her wolf abilities, Ruby is quickly able to grab Dr. Whale by the neck of his coat before he falls in.)

–[A Land Without Color]–

(Victor and Igor have conducted the experiment on Gerhardt’s body. Slowly, Gerhardt raises his hand, which Victor clasps.)

Victor: Rumpelstiltskin was right. The new heart worked. Welcome back, brother.

Igor: It’s magic, Dr. Frankenstein.

Victor: No, not magic. Science.

———–

(Victor confronts Alphonse in his study.)

Victor: I’m telling you, it’s true. I brought him back.

Alphonse: Victor… If you have really given me this…

Victor: We’ve kept him waiting long enough.

(Victor goes to fetch Gerhardt. He leads him into the room, but is clearly ‘off’.)

Victor: He’s still…recovering. It’s a slow process, so don’t expect him to…

Alphonse: You did it.

Victor: I did it.

Alphonse: It’s really you. Let me see you, my son.

(Alphonse grabs a candlestick and holds it up to Gerhardt, which causes him to shy away from the light. Gerhardt says nothing, and only grunts.)

Alphonse: What? What is it? Is he alright? Why doesn’t he speak?

(Gerhardt swings and hits the candle out of Alphonse’s hand. He then crouches on the ground, holding his head.)

Alphonse: Ow!

Victor: I told you, father, it’s an adjustment.

Alphonse: I believed you. The terrible thing is, for a moment, I believed you did it. He’s a monster! What a fool I was! That’s not my son! You aren’t my son! You’re a ghoul and a grave robber. A fool and a witch doctor. You’re a disgrace to this family!

(During the tirade, Gerhardt suddenly lunges at Alphonse and throws him onto the floor. He then sits on his chest and begins to furiously punch him. Victor watches for a few moments before deciding to intervene.)

Victor: Enough. Gerhardt. Enough.

(Victor places his hand on Gerhardt’s shoulder, causing him to cease the attack. Victor feels his father’s neck for a pulse.)

Victor: You have killed our father.

(Distressed at the news, Gerhardt flees the room.)

–[Storybrooke]–

(Ruby and Dr. Whale are sitting on the dock conversing.)

Dr. Whale: I wanted my name to stand for life. But everybody just thinks it’s the name of a monster. I guess they’re right about that. Rumpelstiltskin says that magic has a price. But, from where I’m sitting, seems that science does, too. Every time I try to save a life, someone else dies.

Ruby: Hey. Yeah. Look, you’re Frankenstein. And I’m the werewolf. I ate my boyfriend. Regina thought she was punishing us by erasing who we were, but I think she underestimated how much crap we wanted to forget.

Dr. Whale: Yeah.

Ruby: But… We can’t let it stop us. She gave us a chance to start over, and I want to take it. I think you should, too.

Dr. Whale: I wasn’t such a bad guy, you know. I wanted to bring life back. But he never got over our mother. If I could’ve just brought her back-

Ruby: That guy in the hospital – someone keeps calling for him. Maybe a wife, a mother. Maybe, there’s still some stuff you can fix.

———–

(Regina and Cora are in Regina’s car. Regina is driving, and Cora is in the passenger seat.)

Regina: Nervous?

Cora: Not about owning up to what I’ve done. It’s just… These carriages are strange. And something’s irritating me…

(Cora pulls out Henry’s handprint craft.)

Cora: Oh. For Mommy. Oh, that used to be you.

Regina: When were you in my house?

Cora: I haven’t had the pleasure.

Regina: That was in my house. Think I don’t know where that was? It’s one of my most treasured possessions.

Cora: Well, let’s be honest. Taking me to be pilloried by the town might gain you some points, but, as long as Emma and her parents are here, he’s not really yours. Not like he was when he made things for his one and only mommy. You’ve been too bad for too long, and now they see you as a… A snake. You don’t want their love at all. What do you want?

Regina: My son back.

(Regina pulls the car over in a deserted parking lot.)

Cora: And I want my daughter back. I meant everything I said earlier. I am so sorry. I can do better. I won’t push you away again. Let me into your heart. Together, we can get him back again.

(Regina leans across the seat and puts her head on Cora’s shoulder. Cora embraces her.)

Regina: How?

Cora: Oh, I have a few thoughts.

———–

(Dr. Whale and Ruby arrive back at the hospital, where Emma and company are still waiting in the lobby.)

MMB: You’re back.

Emma: Finally.

Dr. Whale: I don’t know why everyone’s so worried. I was just stretching my legs. Now I’m going to go do this thing.

–[A Land Without Color]–

(Victor enters Gerhardt’s cell. Gerhardt sits in silence.)

Victor: Gerhardt? My brother? I was trying to bring you back. Are you here? Gerhardt? Gerhardt?

(When he places his hand on Gerhardt’s shoulder, Gerhardt reacts violently. He throws Victor onto the ground and begins to strangle him, but stops when he recognizes his brother.)

Gerhardt: Vic…tor?

Victor: Yes. Yes, it’s me.

(He takes his hand off of Victor’s neck, and scrambles over to the corner of the cell, grabbing his head. Victor takes out a pistol and slowly makes his way over to Gerhardt. He points the gun at his head, but then lowers it. Gerhardt, realizing Victor’s intentions, grabs Victor’s hand and aims the gun at his forehead. Once again, Victor lowers the gun.)

Victor: No. I won’t do it. I will still save you. Father is wrong. I will find a way.

–[Storybrooke]–

(At the hospital, Dr. Whale meets Ruby in the hallway.)

Dr. Whale: Where are they?

Ruby: Getting coffee from the machine. What’s the verdict?

Dr. Whale: He’ll live.

Ruby: You did it?

Dr. Whale: Thank you. Monster to monster.

Ruby: You did it!

(They enter the lobby, where Emma and company have returned.)

David: He’s going to make it?

Dr. Whale: He’s got some recuperating ahead of him – a few weeks, maybe – but yes. He’s going to live.

MMB: Thank goodness.

Dr. Whale: Or me.

Leroy: Telling you right now, this will come to no good.

David: Quiet, Leroy.

Emma: I want to talk to him.

Dr. Whale: He’s waking up now.

Ruby: Already?

Dr. Whale: I waited a couple of hours to tell you in case he, you know, keeled over. But so far, so good.

MMB: Alright, then.

David: Well, let’s talk to him.

Emma: We’re not talking to him as a group. We’re not a group Sheriff.

MMB: But, we’ve been doing this together.

Emma: We’re trying to convince this guy this place is normal. In a normal town, the Sheriff goes in and asks a few questions. She doesn’t bring her parents in with her.

David: That’s probably true.

MMB: We’ll be right here, then.

(Emma exits.)

———–

(Elsewhere in the hospital, Mr. Gold hands Belle, who is still bedridden, the chipped cup.)

Mr. Gold: I know you don’t remember, but just… Indulge me. Please. Be careful with it.

(Belle takes the proffered cup.)

Belle: It’s a… It’s a cup.

Mr. Gold: Yeah.

Belle: It’s… It’s damaged.

Mr. Gold: Just…look at it. Focus. It’s your talisman.

Belle: It’s a cup.

Mr. Gold: You dropped it… In my castle. You were afraid that you had angered me.

Belle: Okay, here. You… You need to go and take your cup, okay?

(She tries to hand him back the cup, but he refuses to take it.)

Mr. Gold: No, no, no, no. I… I charmed it. If you focus, it will work. It’s magic.

Belle: Okay, just go away. S-stop talking about magic, and take your cup.

(Belle, again, tries to push the cup back to Mr. Gold.)

Mr. Gold: Just look at it.

(Frustrated, Belle takes the cup and throws it against the wall. It shatters onto the floor.)

Belle: Just go. Just go away.

Mr. Gold: I’m sorry…

(He leaves the room, glancing at the broken cup on the way out.)

———–

(Emma enters Greg’s room.)

Greg: Nurse?

Emma: Sheriff Swan, actually.

Greg: I’m thirsty.

(She hands him a glass of water with a straw. She also sets a bag of his belongings next to the bed.)

Emma: Here. I have your personal effects. I’m just going to put them here, okay? So, Mr. Mendell, I wanted to talk to you about the accident.

Greg: Did I hit somebody? Oh, my God, I hit someone. Is he okay?

Emma: Don’t worry about him. I mean, the… The damage was pretty minor.

Greg: Oh, thank God.

Emma: But, I do need you to state what happened in your own words – what you did, what you saw.

Greg: Well, I… I didn’t see anything. I-

Emma: Well, you were driving.

Greg: Yeah, I mean… I saw the road, of course.

Emma: I just think I might be able to put your mind at ease. There might be…an explanation if you saw-

Greg: I was texting.

Emma: Oh.

Greg: I looked down, just for a second. And when I looked back up, he was… He was right there. And he was too close to avoid, but I… I know that it’s not legal in Maine.

Emma: It’s okay. I’m just glad that you… Were honest with me.

Greg: So, no charges?

Emma: No. No charges. I will let you go with a warning this time.

Greg: Thank you. So when… When can I head home?

Emma: As soon as the doctor clears you. We don’t want to keep you.

(Emma exits the room and heads down to the lobby, where everyone is nervously waiting.)

Leroy: He didn’t see nothing?

Emma: Free and clear.

MMB: Oh, good.

David: Now maybe, things can calm down for ten minutes and we can catch our breath.

———–

(At his shop, Mr. Gold takes out the white ‘globe’ that Cora had given him. He pricks his finger on the point and the top, and drops a drop of his blood onto the globe. The globe begins to glow and rotate. A red map of the world starts to appear, with one point in particular standing out from the map.)

Mr. Gold: Bae.

———–

(Emma, Mary Margaret, and David arrive home to Mary Margaret’s apartment. Henry runs down the stairs to greet them in the kitchen. They all sit down to eat breakfast.)

Henry: You were out all night. Where were you? Granny wouldn’t tell me anything. Did I miss it all?

David: Cereal okay?

Emma: Yeah.

MMB: Rumpelstiltskin and Captain Hook had a fight and someone got hurt.

Emma: We weren’t sure if Dr. Frankenstein could fix him, but he did.

Henry: Doctor? Oh… That’s who Whale is.

Emma: Yeah, but without the neck bolts.

Henry: The monster had the bolts, not the doctor.

Emma: Right, but either way, some of us having known him… It’s weird.

MMB: It’s not weird. We’re past it. We were cursed.

Henry: What are you talking about?

David: Nothing.

Henry: Wait.

MMB: Really, it’s nothing.

(Henry leaves and returns with his book.)

Henry: Frankenstein isn’t in here. It’s not even a fairy tale. That means it comes from another land with different stories.

Emma: Eat. I really want to go to bed.

Henry: If the curse went to places with other stories, then who knows who else is in this town?

(There is a knock on the door. Emma goes to answer it, but Mr. Gold lets himself in first.)

Emma: Gold. We’ve all had a long night.

Mr. Gold: You remember that favour you owe me, Miss Swan?

Emma: Yeah.

Mr. Gold: I’m cashing it in.

Emma: It’s not… A good…

Mr. Gold: You do honour your agreements, don’t you? I need to find someone, so we’re leaving today. Pack your bag.

MMB: Leaving?

Henry: W-where?

Emma: Wait. Find someone? Who?

Mr. Gold: My son. It has to be today, because every minute I’m here, is a minute closer to me killing Hook. So it’s really best for all concerned if I leave, and you’re going to come with me. Oh, and, um, we have a long history. So know this, and know it to be true. If any harm comes to Belle while I’m gone, I’m killing all of you. I’ll see you at noon.

———–

(Greg is still in his room at the hospital. He grabs his bag of belongings off of the table and takes out his cell phone. Checking that the coast is clear, he dials a number.)

Greg: Honey? I… I… I know. Just wait. Wait. Just listen. Just listen. Okay? Yes, I’m okay. I… I was in an accident. And, honey… You’re not going to believe what I saw.

–[End]–

Kikavu ?

Au total, 220 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Vanou0517 
20.05.2019 vers 14h

ficoujyca 
15.02.2019 vers 22h

Djoo22 
06.12.2018 vers 22h

everrose 
10.11.2018 vers 18h

s1988 
04.11.2018 vers 17h

Sabu14 
17.08.2018 vers 21h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente
Actualités
Meghan Ory va devenir maman

Meghan Ory va devenir maman
C'est sur son compte Instagram que Meghan Ory a dévoilé qu'elle allait devenir maman. En effet,...

New Design

New Design
Un nouveau design pour le quartier de OUAT, réalisé par serieserie.Merci à elle, on espère qu'il...

Joyeux anniversaire Georgina !

Joyeux anniversaire Georgina !
Aujourd'hui 3 août, nous fêtons l'anniversaire de Georgina Haig, qui fête ses 34 ans puisqu'elle est...

Gabe Khouth décédé

Gabe Khouth décédé
Triste nouvelle, la série "Once upon à time" perd l'acteur Gabe Khouth né au Canada en 1972, est...

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill

Ginnifer Goodwin dans Why Women Kill
Ginnifer Goodwin est à la tête d'une nouvelle série  : Why Women Kill qui sera diffusée dès le 15...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Imaginez : Quel autre nom, la série aurait pû s'appeller ?

Total : 22 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

ophjus, 17.08.2019 à 13:09

Le quartier The Bold Type a un mois, n'hésitez pas à venir voir comme il a bien grandi !

quimper, Avant-hier à 17:08

Nouveau sondage sur le quartier Rizzoli & Isles. Jane et Maura ont besoin de votre aide pour choisir leur destination de vacances .

quimper, Avant-hier à 17:10

Et inutile de connaitre la série pour pouvoir voter. Alors, n'hésitez pas à venir. Bon week-end à toutes et tous.

cinto, Avant-hier à 19:21

Donnez un nouveau titre à la série The Tudors ; merci pour vos votes au sondage, PDM et votre petit tour sur le quartier.

sabby, Hier à 09:47

Bien le bonjour, le quartier S.W.A.T vous propose un tout nouveau sondage, une nouvelle PDM en vote et une nouvelle séance du Survivor

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site